LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPE
(30/11/2011)




Leurs performances lors de la 5ème journée

Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 11 anciens monégasques (2 entraîneurs et 9 joueurs) figurent dans leurs effectifs. Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe A, le PAOK Salonique s'est qualifié en allant l'emporter en Angleterre, sur la pelouse de Tottenham, 2-1.
    Avec Pablo Contreras (remplacé à la 81e), les joueurs de Laszlo Bölöni ont rapidement pris deux buts d'avance (6e et 13e), et ont été rejoints sur un pénalty (38e) consécutif à l'expulsion d'un grec. En seconde période les "Spurs", sans Emmanuel Adebayor, n'ont pas réussi à marquer ce but qui leur laissait une chance de sa qualifier.
    L'autre billet du groupe devrait aller dans la poche du Rubin Kazan, vainqueur des Shamrock Rovers, 4-1.
    Il ne manque qu'un petit point aux russes pour se qualifier, alors qu'ils affronteront le PAOK qui se satisfera du nul, synonyme de première place.
    Classement : PAOK (11 pts), Rubin (10 pts), Tottenham (7 pts), Shamrock (0 pt).

  • Dans le Groupe E, Stoke City de Salif Diao rencontre le Dynamo Kiev de Lukman Haruna.
    Maccabi Tel-Aviv affronte le Besiktas Istanbul.
    Classement : Stoke (10 pts), Besiktas (6 pts), Dynamo (5 pts), Maccabi (1 pt).

  • Dans le Groupe F, l'Athletic Bilbao reçoit le Slovan Bratislava pendant que le Paris Saint-Germain, de Anderson Luis De Carvalho «Nenê» et Jérémy Menez, cherchera au moins le point du nul chez les autrichiens du Red Bull Salzbourg.
    Classement : Bilbao (10 pts), Paris SG (7 pts), Salzbourg (4 pts), Bratislava (1 pt).

  • Dans le Groupe I, Rennes est toujours sur sa mauvaise série de 13 matches sans victoire en phase de poule de Ligue Europe. Incapable de battre l'Udinese (nul 0-0), les rennais sont éliminés.
    Pour l'équipe de Francesco Guidolin, il faudra ne pas perdre à la maison contre le Celtic Glasgow pour aller au tour suivant.
    L'Atletico Madrid a déjà son billet pour les 16èmes, avec sa victoire 1-0 en Ecosse.
    Classement : Atletico (10 pts), Udinese (8 pts), Celtic (5 pts), Rennes (3 pts).


  • Dans le Groupe K, duel au sommet entre Twente Enschede et Fulham de John Arne Riise.
    Match de la dernière chance, en cas de défaite des anglais, entre Odense et Wisla Cracovie.
    Classement : Twente (10 pts), Fulham (7 pts), Odense et Wisla (3 pts).


  • Dans le Groupe L, l'AEK Athènes de Eidur Gudjohnsen tentera de prendre ses premiers points face au seul bilan parfait de la phase de poules, Anderlecht de Dieumerci Mbokani.
    Un point manque au Lokomotiv Moscou qui reçoit Sturm Graz.
    Classement : Anderlecht (12 pts), Lokomotiv (9 pts), Sturm (3 pts), AEK (0 pt).


  • Les autres groupes :
      Groupe B : Standard de Liège - Hannovre : 2-0, Vorskla Poltava - FC Copenhague : 1-1.
      Classement : Standard (11 pts), Hannovre (8 pts), Copenhague (5 pts), Vorskla (2 pts).
      Groupe C : Rapid Bucarest - Hapoël Tel-Aviv : 1-3, Legia Varsovie - PSV Eindhoven : 0-3.
      Classement : PSV (13 pts), Legia (9 pts), Tel-Aviv (4 pts), Rapid (3 pts).
      Groupe D : Sporting Lisbonne - FC Zürich, Vaslui - Lazio Rome.
      Classement : Sporting (9 pts), Vaslui et Lazio (5 pts), Zürich (2 pts).
      Groupe G : Malmö FF - AZ'67 Alkmaar : 0-0, Metalist Kharkov - Austria Vienne : 4-1.
      Classement : Metalist (13 pts), AZ (7 pts), Austria (5 pts), Malmö (1 pt).
      Groupe H : NK Maribor - FC Bruges : 3-4, Sporting Braga - Birmingham City : 1-0.
      Classement : Bruges et Braga (10 pts), Birmingham (7 pts), Maribor (1 pt).
      Groupe J : AEK Larnaca - Maccabi Haïfa, Schalke 04 - Steaua Bucarest.
      Classement : Schalke (8 pts), Haïfa (6 pts), Steuau (5 pts), Larnaca (2 pts).

  • LES RÉACTIONS DE NANTES - MONACO (3-0)
    (26/11/2011)
    Football Club de Nantes
    Association Sportive de Monaco FC
    Jean Petit et Landry Chauvin


    Florian Raspentino
    «On a tous fait un match sérieux, on s'est battu jusqu'à la fin, on est très content de prendre trois points. Au début du match, on attendait, on les laissait faire le jeu. On restait en place sans être en danger. Après on a mis le premier but, ça a débloqué la situation, on a été plus dangereux devant. Je pense que ce but les a achevés.» (France Bleu Loire Océan)

    CHAMPIONNAT, 15ème JOURNÉE, NANTES - MONACO : 3-0
    (25/11/2011)
    Football Club de Nantes
    Association Sportive de Monaco FC
    Monaco conforte sa dernière place

    Nouvelle journée et nouvelle défaite, 0-3, pour l'AS Monaco qui laisse partir les équipes qui sont devant au classement.

    Pour cette rencontre, Marco Simone a reconduit son 3-5-2 qui a marché en amical et en Coupe de France, alignant la même formation qui avait débuté face à Alès.
    Le 17ème homme est Valentin Eysseric, le meilleur passeur monégasque depuis le début du championnat.
    Côté Nantes, les anciens (Wiltord, Pancrate et Cheyrou) sont laissés sur le banc.

    Pas vraiment d'occasion de but dans ce début de match, les deux équipes ne prenant pas de risque.
    Mais c'est sur un long ballon d'Olivier Veigneau, depuis la ligne médiane, qu'Adriano et la défense centrale monégasque se laisse une nouvelle fois avoir. Elle est battue par le rebond dans son dos, et c'est Raspentino qui s'empare de la balle, rentre dans la surface et lobe Martin Sourzac qui sortait sur lui (1-0, 32e).

    Juste avant la pause, les Canaris réclameront un pénalty que Mr Schneider ne leur donnera pas, alors que le brouillard fait son apparition.

    Pour doubler la mise, Nantes n'aura pas beaucoup à attendre. Veretout lance côté droit Raspentino qui prend de vitesse Adriano, rentre dans la surface et bat tranquillement Sourzac du plat du pied (2-0, 53e).

    Il va être difficile pour l'AS Monaco de revenir, les attaquants n'ayant aucun ballon correct à négocier, faute de meneur de jeu.
    La première vraie frappe est pour Vahirua, mais il trouve Riou sur la trajectoire (57e).
    Monaco n'arrive pas à sortir du brouillard et s'y enfonce même, malgré les entrées de Germain (58e), Malonga (65e) et Makengo (81e) aux places de Malcuit, Coulibaly et Giuly.
    Nantes continue de dérouler et marque un 3ème but par Wiltord, qui venait de rentrer, mais est justement refusé pour hors-jeu (79e).
    Wiltord n'a décidément pas de chance. Dos au but, il réalise un amorti-poitrine avec une volée dos au but qui file dans le but monégasque, mais encore une fois, il est justement signalé hors-jeu (89e).

    Entre-temps, Adriano Pereira Da Silva a écopé d'un avertissement, faisant tomber ses 2 matches de sursis après son expulsion à Bastia. Il manquera le 8ème de Coupe de France et le déplacement au Havre.

    Le 3-0 tant attendu par Nantes vient dans le temps additionnel. Centre de la gauche que repousse Sourzac des poings, sur Pancrate qui reprend de volée et clôt le score (3-0, 90e+3).

    Le changement de tactique n'aura finalement rien apporté face à une équipe qui a du répondant. Défensivement, c'est toujours aussi nul (l'ASM est ce soir la plus mauvaise défense ex-aequo), et offensivement, les monégasques n'ont créé aucun danger.

    Le prochain adversaire de Monaco est Metz, qui enchaîne les séries. Après 5 défaites consécutives, les lorrains sont maintenant sur 3 victoires d'affilées et, avec Kevin Diaz, chercheront une 4ème face à une lanterne rouge qui ne montre pas sur le terrain qu'elle veut rester en Ligue 2.



    Pour plus d'info sur la quinzième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    PRÉSENTATION NANTES - MONACO (J15)
    (24/11/2011)
    Football Club de Nantes
    Association Sportive de Monaco FC
    Pour la 15ème journée de Ligue 2, l'AS Monaco (20e) se rend à Nantes (9e).

    Cette rencontre à longtemps été une affiche de Ligue 1, du temps où les deux formations luttaient pour le titre.
    Depuis, Nantes a débord été relegué en Ligue 2, rejoint par l'ASM cette année. Leur parcours dans l'anti-chambre de l'élite est identique, plein de chaos avec des parcours fleurtant avec la relégation en National.
    Les équipes vont aussi retrouver d'anciennes connaissances : Marama Vahirua, Olivier Veigneau et Serge Gakpé retrouvent leurs clubs formateurs vace beaucoupe de joie.
    Marama Vahirua : «Ça fait toujours plaisir de revenir à la maison. Cela fait quelques années maintenant que je n'étais pas revenu (avec Lorient il y a trois saisons, ndlr). Je suis impatient.»

    Olivier Veigneau : «C'est un moment particulier, c'est un club qui a beaucoup compté dans ma carrière, j'y ai passé six années. Ma femme est de là-bas, mon fils est né là-bas, dès qu'on a un week-end on y redescend. C'est pour moi une ville un peu particulière, maintenant sportivement la page Monaco est tournée. Cet été j'ai eu la chance de m'entraîner avec la CFA quand je n'avais pas de club au mois de juillet. L'ASM m'a beaucoup donné, j'y ai des bons souvenirs. Mais quand ça a été plus difficile pour moi, ils m'ont mis de côté aussi. Vendredi ça sera une équipe comme un autre, avec pour moi peut-être plus de motivation. J'ai rien à prouver contre Monaco. J'ai continué ma carrière. De quitter le Rocher ça m'a aussi fait découvrir un autre pays. J'ai vécu une super expérience en Allemagne. J'ai aucune rancoeur, aucun sentiment de revanche.»

    Serge Gakpé lui ne pourra pas jouer la rencontre, forfait après une entorse au genou survenue avec sa sélection du Togo, où il a marqué deux fois en deux matches.

    Autre similitude, Marco Simone doit se passer de Dennis Appiah et Nampalys Mendy, touchés avec les U20 en Israël. Si Appiah (ischios) devra patienter encore une ou deux semaines, Mendy (lésion à une cuisse) ne pourra retrouver les terrains que l'année prochaine.

    Autres absents côté monégasque, les habituels Layvin Kurzawa, Sébastien Chabbert et Rabiu Afolabi, toujours à l'infirmerie, rejoints par Johann Carrasso qui se plaint de l'adducteur droit. Marco Simone a reconduit son groupe vainqueur d'Alès, hormis Malonga qui remplace Pinteaux et l'arrivée de Marc-Aurèle Caillard en doublure de Martin Sourzac.
    Assana, Koné, Muratori, Salli, Helstad et Nimani sont donc écartés.

    Marco Simone va-t-il continuer sa nouvelle tactique en 3-5-2 qui a porté ses fruits en amical contre Nice (4-1) et en Coupe de France à Alès (5-0).
    Nantes a eu plus de difficultés à se débarrasser de l'US Bouscat (DHR), ne l'emportant 3-1 qu'après la prolongation.

    Landry Chauvin n'a pas de problème d'effectif mis à part le forfait de Serge Gakpé et la longue suspension de Ngoyi.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Nantes.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Caillard, Sourzac, Adriano, Dingomé, Hansson, Labor, Marester, Coulibaly, Dumont, Eysseric, Malcuit, Malonga, Yatabaré, Germain, Giuly, Makengo, Vahirua.

    Pour Nantes : Riou, Zelazny, Cissokho, Djilobodji, Martins Pereira, Sasso, Veigneau, Vivian, Bessat, Cheyrou, Krychowiak, Pancrate, Trébel, Veretout, Djordjevic, Raspentino, Wiltord.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    DAVID TREZEGUET BIENTÔT DE RETOUR À LA TURBIE ?
    (23/11/2011)

    David Trezeguet va quitter le Moyen-Orient

    Parti à la surprise générale aux Emirats Arabes Unis fin août, David Trezeguet devrait rapidement quitter son club de Bani Yas (Abu Dhabi).

    Après seulement 3 mois, Trezeguet a demandé la résiliation de son contrat avec le club émirati.
    Dans le Golfe, il n'a que très peu joué et jamais marqué, étant souvent remplacé en cours de match.

    Un responsable du club de Bani Yas a indiqué que les deux parties allaient discuter pour une rupture à l'amiable.
    «Nous ne pouvons quand même pas garder un joueur qui n'a pas envie de jouer.»

    Avant de partir dans le Golfe Persique, David Trezeguet s'était entretenu physiquement pendant 1 mois au centre d'entraînement de La Turbie, avec Ludovic Giuly, qui n'avait pas réussi à le convaincre de s'engager en faveur de l'ASM.
    Peut-être arrivera-t-il mieux à le convaincre dans les prochaines semaines ?

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DU 8ÈME TOUR
    (23/11/2011)



    Le FCTC est heureux de rencontrer l'AS Monaco

    A peine le tirage au sort effectué, le site footisere.com a déjà récolté les premières impressions du staff et de joueurs du FC La Tour Saint-Clair.

    Damien Danjoux (entraîneur du FCTC) : «Vraiment très heureux du tirage ! On espérait soit un club de notre niveau pour espérer passer, soit une grosse affiche pour récompenser tout le club. On ne pouvait espérer mieux avec Monaco. On va essayer d'être à la hauteur de l'évènement en espérant ne pas être ridicule et en livrant la meilleure opposition possible. Je n'ai pour l'instant aucune idée de l'endroit où va se jouer ce match. Pas à La Tour déjà, c'est une certitude. On souhaite un maximum de monde pour nous soutenir, car on en aura bien besoin.»

    Jeoffrey Grail (attaquant du FCTC) : «Je suivais le tirage en direct sur mon PC et quand je voyais qu'on recevait déjà, j'étais super content. Ensuite quand le tirage nous a désigné Monaco, ça a été l'explosion de joie. Monaco, Simone et tout ce que représentent pour nous ce club, c'est énorme. C'est un des plus gros clubs de France en terme de palmarès, même si aujourd'hui ils sont en Ligue 2, on a plutôt l'habitude de les voir à la télé. Jouer comme Giuly par exemple, c'est un rêve ! Pour tout footballeur amateur, c'est vraiment un match à jouer, c'est sûr.»

    Gyslain Rojon (capitaine du FCTC) : «C'est énorme ! C'était soit on tirait une petite équipe pour essayer d'aller en 32ème, soit une Ligue 2. Donc Monaco, on ne pouvait pas espérer mieux. Pour tous les gens qui nous ont suivi à La Grande Motte, c'est une grosse récompense. Pour le groupe, le club, c'est vraiment super sympa. En plus on est suivi pour Stade 2, France 3 va passer nous voir ... Peut-être que le match va être disputé sur Eurosport (rires). On ne pourra pas recevoir à La Tour, sachant qu'à Rajon (Bourgoin) ça risque d'être compliqué, pourquoi pas au stade des Alpes alors ? (rires)»

    Jean-Luc Zocca (manager du FCTC) :«C'est un super tirage ! On voulait soit une Ligue 2, soit un club de notre niveau. On tire Monaco, cela va être la fête pour tout le club, nos bénévoles, nos supporters. Maintenant va se poser la question sur l'organisation d'une telle rencontre. On va voir avec le bureau et le président où on pourra faire jouer ce match, mais une chose est sûre : je ne pense pas que notre terrain pourra recevoir. Peut-être qu'on se renseignera auprès de La Métro sur la possibilité de jouer au Stade des Alpes, c'est une solution parmi d'autres, si c'est possible évidemment. Il faut qu'on en discute. Enfin, on a le temps de voir tout ça, pour l'instant on va profiter de cette bonne nouvelle.»

    Pour voir le tirage complet, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France 2011-12

    Pour voir tous les résultats de l'AS Monaco en Coupe de France, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DU 8ÈME TOUR
    (23/11/2011)



    Monaco ira en Isère

    Le tirage au sort du 8ème tour de la Coupe de France 2011-12, qui auront lieu les 10, 11 et 12 décembre 2011, a été effectué ce midi.

    Luis Fernandez et Laurent Robert ont eu la main clémente pour l'AS Monaco en lui donnant, le club isérois du FC La Tour Saint-Clair.

    Pensionnaire, comme Alès, de Division d'Honneur (Ligue de Rhône-Alpes), le FCTC est actuellement 8ème (sur 14), un match en moins, avec 3 victoires, 3 nuls et 2 défaites, avec 14 buts marqués pour 16 buts encaissés.

    En Coupe de France, La Tour Saint-Clair ont déjà passé 5 tours, créant une surprise en éliminant Villefranche sur Saône (CFA) aux tirs-au-but.

  • 7ème tour, La Grande Motte (DHR) - La Tour Saint Clair (DH) : 0-2
  • 6ème tour, La Tour Saint Clair - Villefranche FC (CFA) : 2-2, 4-3 tab
  • 5ème tour, Moirans (Promotion) - La Tour Saint Clair : 0-3
  • 4ème tour, Chilly (Excellence) - La Tour Saint Clair : 0-1
  • 3ème tour, Communay (Excellence) - La Tour Saint Clair : 0-1


  • Pour voir le tirage complet, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France 2011-12

    Pour voir tous les résultats de l'AS Monaco en Coupe de France, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DU 8ÈME TOUR CE MIDI
    (23/11/2011)

    15 adversaires possibles

    La F.F.F. a réparti les 88 clubs qualifiés pour ce 8ème tour de la Coupe de France en 6 groupes.

    L'AS Monaco est dans le groupe A, et aura un de ces 15 clubs comme adversaire :

    - Ligue 2 (2 clubs) : Bastia, Istres.
    - National (2 clubs) : GFCO Ajaccio, Fréjus-Saint-Raphaël.
    - CFA (4 clubs) : Calvi, Lyon-Duchère, Uzès-Pont-du-Gard, Valence.
    - CFA 2 (3 clubs) : Grenoble, Louhans-Cuiseaux, Montceau-Bourgogne.
    - DH (3 clubs) : La Tour Saint-Clair, Lyon Décines, Perpignan Canet.
    - Promotion (1 club) : Bourg-de-Péage FC.

    Pour voir les resultats du 7ème tour, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    BIENTÔT UN REPRENEUR POUR LE CLUB ?
    (23/11/2011)
    Un nouveau Président dans les prochains jours ?

    Le changement d'actionnaire se précise de plus en plus sur le Rocher, et il se pourrait qu'il arrive rapidement, afin de pouvoir opérer pour le mercato hivernal du mois de janvier 2012.

    Les informations de L'Observateur de Monaco (dans son édition de Novembre 2011) semblent se confirmer.
    Le dossier de reprise de Jean-Marc Goiran, proche de S.A.S. Albert-II, patron d’une entreprise monégasque spécialisée dans le sport et le management, qui a déjà fait venir Chu-Young Park et Georgie Welcome à l'ASM, devrait aboutir dans les prochaines semaines.

    La reprise du club n'avait pu aboutir en juin dernier, mais cette fois, les fonds nécessaires devraient venir d'un riche résident russe de Monaco, Dmitry Rybolovlev (93e fortune mondiale, grâce au potassium).

    L'Obs indique que ce dossier est construit autour de personnalités et de professionnels du monde du foot, dont un ancien joueur de l'AS Monaco qui pourrait être le Champion du Monde en 1998 Youri Djorkaeff.

    Le fonctionnement de ce nouvel organigramme serait "à l'anglaise", avec un manager sportif, une direction administrative et un président délégué.

    Jean-Marc Goiran souhaiterait développer la marque AS Monaco vers l'Asie, à la manière de Manchester United (joueur asiatique dans son effectif, tournée en Asie,...).
    Il prendrait la tête du club, Dmitry Rybolovlev se contentant d’être représenté au conseil d’administration après avoir investi 200 millions d'euros.

    Le Palais, peu satisfait de la situation sportive désastreuse, aurait donné son aval au changement d'actionnaire.


    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DU 8ÈME TOUR CE MIDI
    (23/11/2011)

    Monaco connaitra son adversaire ce midi

    Le tirage au sort du 8ème tour de la Coupe de France 2011-12, qui se dérouleront les 10 et 11 décembre 2011, aura lieu aujourd'hui à partir de midi.

    Ce sont Luis Fernandez et Laurent Robert qui vont procéder au tirage au sort, des 44 rencontres de ce tour, depuis les locaux de la F.F.F.

    Les groupes géographiques ne sont pas encore connus, alors voici les clubs encore qualifiés, en attente de l'entrée des 20 clubs de Ligue 1 au prochain tour.

    - 17 clubs de Ligue 2 : Angers, Bastia, Boulogne, Châteauroux, Clermont, Guingamp, Istres, Laval, Le Havre, Le Mans, Metz, Monaco, Nantes, Reims, Sedan, Tours, Troyes.
    - 11 clubs de National : GFCO Ajaccio, Bayonne, Cherbourg, Créteil, Fréjus-Saint-Raphaël, Niort, Orléans, Paris FC, Quevilly, Red Star, Vannes.
    - 19 clubs de CFA : Alfortville, Amnéville, Avranches, Bourg-Péronnas, Calvi, Compiègne, Drancy, Dunkerque, Fontenay-le-Comte, Ivry, La Vitréenne, Les Herbiers, Lyon Duchère, Luçon, Mont-de-Marsan, Mulhouse, Raon-l'Étape, Uzès-Pont-du-Gard, AS Valence.
    - 22 clubs de CFA2 : Arras, Calais, Chambly, Sannois-Saint-Gratien, Feignies, Forbach, Gravelines, Grenoble, Jarville, La Montagnarde, Limoges, Locminé, Louhans-Cuiseaux, Marck, Montceau, Pontarlier, Sablé-sur-Sarthe, Schiltigheim, Strasbourg, Thiers, Trélissac, Vitré.
    - 16 clubs de DH : Beaune, Brive, Chamalières, Changé, Chantilly, Décines, Evry, La Tour-Saint-Clair, Le Portel, Les Sables-d'Olonne, Perpignan-Canet, Prix-lès-Mézières, Rennes Tour d'Auvergne, Saint-Vit, Saran, Versailles.
    - 1 club de DHR (7ème division) : Toulouse Rodéo.
    - 2 clubs de Ligue : Bourg-de-Péage (9e division), Villers-Outréaux (11e division).

    Pour voir les resultats du 7ème tour, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS
    (22 & 23/11/2011)











    Leurs performances lors de la 5ème journée

    Retrouvez le parcours des 17 anciens monégasques en lice dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

  • Dans le Groupe A, le Bayern Munich a obtenu sa qualification en battant 3-1 Villareal. Ribéry a marqué deux buts (3e et 69e) sur des gros cadeaux de la défense espagnole, perdant des ballons dans ses 30 derniers mètres. Gomez (23e), pour les allemands, et De Guzman (50e) pour les espagnols, ont été les deux autres buteurs du match.
    Manchester City a perdu plus qu'un match à Naples, 2-1 (buts de Cavani aux 17e et 49e contre une égalisation temporaire de Balotelli, 33e). C'est la seconde place pour les 8ème de finale qui s'échappe pour Yaya Touré (90 minutes) et ses partenaires, qui n'ont plus leur destin entre leurs pieds.
    Le leader du championnat anglais devra battre le Bayern, déjà qualifié, alors que Naples ira à Villareal, qui a perdu ses 5 matches.
    Classement : Bayern Munich (13 points), Naples (8 points), Manchester City (7 points), Villareal (0 point).

  • Dans le Groupe B, Lille a obtenu une victoire précieuse chez le CSKA Moscou, 2-0, buts de Berezutski (49e csc) et Sow (64e).
    Grâce à cette victoire, le LOSC est toujours maître de son destin, et devra vaincre lors de la dernière journée les turcs de Trabzonspor, qui recevaient l'Inter Milan.
    Le nul, 1-1 buts de Alvarez (18e pour l'Inter) et Altintop (23e pour Trabzon).
    Maicon Douglas Sisenando, touché à une cuisse, a dû déclarer forfait.
    Classement : Inter Milan (10 points), Trabzonspor (6 points), Lille et CSKA Moscou (5 points).

  • Dans le Groupe C, tout reste à faire.
    Malgré une nette domination, Manchester United n'a pas réussi à battre le Benfica Lisbonne, et a dû se contenter d'un nul, 2-2.
    Jones (3e csc) a ouvert le score pour Benfica, Berbatov (30e) puis Fletcher (59e) pensaient avoir fait le plus difficile en mettant les mancunéens devant, mais une grosse erreur de défense la minute suivante a permis à Aimar (61e) de remettre les deux équipes dos-à-dos pour ce match, mais de placer le Benfica devant à la différence de but particulière entre les deux formations.
    La première place du groupe semble promise aux portugais qui recevront lors de la prochaine journée Otelul Galati, encore battu, cette fois par le FC Bâle, 2-3.
    Les suisses ont pris rapidement les devants grâce à leurs Frei, Fabian (10e) et Alexander (14e), puis Streller (37e).
    En fin de match, Giurgiu (75e) et Antal (81e) ont redonné un peu d'espoir aux roumains.
    La deuxième place du groupe devrait se jouer entre MU et Bâle.
    Classement : Benfica et Manchester United (9 points), Bâle (8 points), Galati (0 point).

  • Dans le Groupe D, la plus forte compagnie d'anciens monégasques, le Dinamo Zagreb, a été lourdement défaite.
    Face au Real Madrid, les croates ont rapidement su que le match était perdu. Benzema (2e), Callejon (7e), Higuain (9e) puis Ozil (20e) ont donné un avantage qui s'est encore accru en seconde période par de nouveaus buts de Callejon (49e) et Benzema (66e).
    En fin de partie, Beqiraj (81e) et Tomecak (90e) ont permis aux supporters croates de retrouver un peu de sourire.
    Sur le terrain, Leandro Cufré a joué toute la rencontre et a été averti (90e+2).
    Jerko Leko est entré à la pause, Nikola Pokrivac a assisté à la rencontre depuis le banc de touche.
    La deuxième place du groupe devrait revenir à l'Ajax Amsterdam, qui a tenu le nul 0-0 chez l'Olympique Lyonnais.
    A égalité parfaite dans les rencontres directes, Lyon devra rattraper 7 buts (en différence de buts) aux néerlandais. Il faudra déjà que l'Ajax perde chez lui contre les remplaçants du Real, qui préparera la réception du Barça en championnat, et que l'OL cartonne Zagreb... Seul un miracle leur permettra d'aller en huitièmes de finale.
    Classement : Real Madrid (15 points), Ajax (8 points), Lyon (5 points), Dinamo Zagreb (0 point).

  • Dans le Groupe E, pas d'ancien monégasque.
    Chelsea a perdu sa place de leader au profit du Bayer Leverkusen, en perdant en Allemagne, 2-1.
    Drogba (48e) envoyait les "Blues" en 8èmes, jusqu'à l'égalisation de Derdiyok (73e).
    Les allemands sont quasiment qualifiés, grâce au but dans le temps additionnel de Friedrich (90e+1).
    Ils devront affronter, lors de la dernière journée, Genk qui a été corrigé par le FC Valence, 7-0, buts de Jonas (10e), Soldado (13, 35e, 39e), Hernandez (68e), Aduriz (70e), Costa (81e).
    Le second billet va se jouer entre Chelsea qui recevra Valence, avantage pour le moment à Chelsea qui a tenu le nul 1-1 à l'aller en Espagne.
    Classement : Leverkusen (9 points), Chelsea et Valence (8 points), Genk (2 points).

  • Dans le Groupe F, Arsène Wenger et Arsenal seront au prochain tour, grâce à la victoire des "Gunners" sur le Borussia Dortmund, 2-1, avec un doublé de l'inévitable Van Persie (49e et 86e) contre un but de Kagawa (90e+2).
    Pas de Chu-Young Park ni de Sébastien Squillaci sur la feuille de match.
    L'autre billet semblait promis à l'Olympique de Marseille de Didier Deschamps, mais le but de Fetfatzidis (82e) pour l'Olympiakos Le Pirée remet tout en question. Nicolas N'Koulou et Djimi Traoré pour l'OM, François Modesto pour les grecs ont joué toute la rencontre.

    Le dernier billet se jouera entre 3 équipes : Dortmund devra battre l'OM de plus de 3 buts d'écart, l'Olympiakos devra faire mieux que Marseille et si possible gagner contre Arsenal qui est assuré de la 1ère place, et l'OM faire le mieux possible à Dortmund.
    Classement : Arsenal (11 points), Marseille (7 points), Olympiakos (6 points), Dortmund (4 points).

  • Dans le Groupe G, pas d'ancien Rouge & Blanc, mais la surprise continue.
    L'APOEL Nicosie a assuré sa qualification en ramenant le point du nul (0-0) du Zenith Saint-Petersbourg.
    Le FC Porto s'est replacé dans la course aux 8èmes de finale, en l'emportant chez le Chakthiar Donetsk, 2-0 (buts de Hulk 79e et Rat 90e csc).
    Lors de la dernière journée, le FC Porto recevra le Zenith avec l'obligation de gagner pour se qualifier aux dépends des russes.
    Classement : APOEL (9 points), Zenith (8 points), Porto (7 points), Donetsk (2 points).

  • Pour finir le Groupe H, où les billets étaient déjà distribués.
    Le FC Barcelone a assuré sa place de leader, en remportant un succès de prestige chez le Milan AC, 3-2.
    Sous le regard de Flavio Roma (3ème gardien du Milan), le Barça a mené trois fois dans la rencontre où Eric Abidal a été averti (45e+2).
    Van Bommel (14e csc), Messi (31e sp) et Xavi (63e) ont marqué pour les espagnols, Ibrahimovic (20e) et Boateng (54e) ont égalisé temporairement pour les italiens.
    La place pour la Ligue Europe devrait revenir au Viktoria Plzen qui a gagné au BATE Borisov, 1-0, but de Bakos (42e).
    Classement : Barcelone (13 points), Milan (8 points), Plzen (4 points), BATE (2 points).

  • 7ÈME DE FINALE COUPE DE FRANCE, ALÈS - MONACO : 0-5
    (19/11/2011)



    Monaco en patron

    En ce jour de fête nationale monégasque, l'AS Monaco s'est facilement et logiquement imposé à Alès, 5-0.

    Pour cette rencontre, Marco Simone avait aligné une formation en 3-5-2, qu'il avait déjà testée contre Nice en amical. Et force est de constater que ses joueurs sont efficaces, ils ont inscrits 9 buts en deux matches.

    La défense est composée d'un axe Hansson - Adriano renforcé par Jérémy Labor qui fête son premier match avec les pros. Sur les côtés, Tristan Dingomé et Kévin Malcuit sont chargés d'apporter le danger et de centrer.

    Ce Monaco new look a été pourtant mis en danger dès la 2ème minute, sur un centre de Falaq repris par la tête décroisée d'Evesque, qui obligeait Martin Sourzac à plonger pour garder son but inviolé (2e).
    La réaction monégasque est immédiate, sur une touche côté gauche, jouée par Dingomé. Adriano hérite du ballon et centre dans la surface, pour le second poteau dans le dos de la défense pour la tête de Marama Vahirua, qui loge le ballon au ras du montant gauche de Borel (0-1, 3e).

    Début de compétition idéal pour l'ASM, qui évite aux gardois de prendre confiance pour se faciliter la rencontre.
    La seconde occasion de but asémiste est aussi concrétisée. Action construite côté droit où Giuly décale Yatabaré, qui centre. Vahirua et ses deux gardes du corps sont battus, mais c'est Tristan Dingomé qui s'agenouille pour reprendre de la tête. La balle tape le sol, lobe Borel qui se détend, et termine juste derrière le poteau gauche, dans le petit-filet (0-2, 11e).

    Monaco enfonce le clou et il sera maintenant très difficile à Alès de revenir au score, d'autant plus que la pelouse est grasse et glissante. La supériorité technique de l'ASM est déjà traduite par un écart de deux buts au tableau d'affichage.

    Monaco ne s'arrête pas là et continue d'aller de l'avant. Alès court après le ballon et s'épuise.
    - Débordement de Giuly côté droit. Son centre en retrait trouve Vahirua, mais il se prend les pieds dans la pelouse grasse en se retournant et Borel n'a qu'à se baisser pour capter le ballon du tahitien (19e).
    - Dingomé côté gauche donne pour Vahirua qui laisse passer pour Yatabaré, actif au milieu du terrain. L'ancien caennais contrôle et frappe en pivot depuis l'axe, aux 18 mètres. Borel plonge et capte (20e).
    - Grand pont de Malcuit sur son flanc droit et centre. Il est parfait pour la tête de Vahirua, lancé dans une défense statique, mais rate le cadre. Dommage, Borel était encore battu (21e).

    Monaco contrôle le match, Alès ne tient que rarement le ballon.
    Adriano donne pour Giuly devant lui, qui dévie de l'extérieur du pied pour lancer Vahirua côté gauche. Il sert Yatabaré dans l'axe et dans la surface, qui reprend du plat du pied et oblige Borel à un bel arrêt, déviant le ballon au ras de son montant gauche pour un corner (34e).

    En fin de période, on voit un peu plus Alès qui profite de balles arrêtées.
    - Corner d'Evesque pas repoussé, et qui vient sur Ritas dans un angle fermé. Contrôle poitrine et tir, qui passe devant le but de Sourzac (37e).
    - Lancé par Falaq, Vincent tente sa chance à l'entrée de la surface côté gauche. C'est largement au-dessus (39e).
    Les occasions monégasques sont très franches et le 0-3 est très proche sur un corner de Vahirua repris par la tête de Yatabaré plein axe. là encore, c'est juste au-dessus de la transversale (42e).

    La dernière occasion de but de la première période est pour Alès, sur un coup-franc repoussé plein axe. Pelletier récupère, contrôle et enchaîne une frappe enroulée qui passe à un mètre du poteau gauche monégasque (43e).

    Pas de changement au retour des vestaires, mais il faudrait marquer un troisième but pour être à l'abri d'un sursaut cévenol en cas de réduction du score.
    Et les joueurs de Marco Simone ne vont pas laisser le moindre soupçon d'espoir aux gardois.
    - Coup-franc le long de la ligne de touche côté droit. Vahirua met la balle au second poteau, sur la ligne des 6 mètres, pour la tête lancée d'Adriano qui fusille Borel (0-3, 49e).

    Alès n'y est plus, Monaco déroule.
    Débordement de Sambou Yatabaré côté gauche. Il donne en retrait pour Ludovic Giuly qui ne peut se mettre en position de tir, ni servir ses coéquipiers car il est pris dans la boue cévenole (51e).
    Ce sera un de ses derniers ballons, il est remplacé par Valère Germain (53e).
    Martin Sourzac passe une soirée tranquille, il n'est pas inquièté, même si Falaq reprend un centre venant de la droite, au premier poteau. Il ne trouve pas le cadre (56e).

    Derniers changements monégasques, avec les sorties des buteurs Dingomé et Vahirua et les entrées de Florian Pinteaux (58e) et Valentin Eysseric (60e).

    L'entrée de Valère Germain donne encore plus de problèmes à la défense cévenole. Sa vivacité dérange et il passe facilement côté droit, et centre au second poteau pour Malcuit, qui contrôle mais tarde à frapper et se fait finalement contrer (61e).
    Action de toute beauté pour le 4-0 : diagonale de Coulibaly pour Pinteaux côté gauche. Son centre est prolongé au point de pénalty par la tête de Vahirua pour Malcuit côté droit. Son centre immédiat trouve Germain dans l'axe qui trompe Borel imparablement (0-4, 69e).

    Alès est toujours aussi timide, avec une tête de Vincent au-dessus sur un centre venant de la gauche où le duo Labor - Malcuit semble bien fatigué (70e).
    Monaco se balade encore, et Eysseric est proche de marquer son but, sur un ballon repoussé par la défense alésienne. Il reprend de volée et est pas loin de trouver le cadre sur son tir lobé (73e).
    Le 5ème but arrivera finalement sur une balle aérienne en profondeur de Coulibaly pour Germain. Dans la surface, il enchaîne contrôle poitrine dos au but et reprise de volée puissante (0-5, 78e).

    Monaco est tranquille, mais Alès tente de sauver l'honneur.
    - Coup-franc de Ritas repoussé par les poings de Sourzac, plein axe. Un alésien reprend, mais Pinteaux repousse et sauve le but de son gardien qui se relevait (87e).
    - Relance de Sourzac pour Hansson à l'entrée de la surface. Vincent le tacle, Mr Billong ne signale pas la faute et la balle est récupérée par Gignac, Alexis le petit frère de 1m93 du marseillais André-Pierre, qui est trop gourmand et oublie sur sa droite Falaq. Gignac voit son tir des 20 mètres repoussé par le tacle d'Hansson, qui venait de se relever (89e).

    Qualification sans trembler de l'AS Monaco qui s'est facilité la tâche en prenant rapidement deux buts d'avance.

    Cette victoire (la 2ème seulement en match officiel depuis le début de saison) va permettre de préparer plus sereinement le déplacement à Nantes, qui s'est difficilement débarassé du club de promotion de Le Bouscat, 3-1 après prolongation.


    Retrouvez la feuille de match OAC-ASM
    Les résultats de la Coupe de France 2011-2012.

    COUPE DE FRANCE : 7ÈME TOUR, PRÉSENTATION ALÈS - MONACO
    (18/11/2011)



    La Coupe de France n'est pas un objectif pour les clubs de Ligue 2, sauf s'ils peuvent faire le meilleur parcours possible.

    Pour l'AS Monaco, dernier de son championnat, la Coupe pourrait être secondaire, mais une victoire en Coupe est nécessaire, déjà car ce sera le jour de la fête nationale monégasque, mais surtout pour reprendre confiance avant le déplacement à Nantes, face à un adversaire qui évolue 4 divisions plus bas, soit le même écart qu'avec Chambéry la saison passée...

    Cet adversaire est l'Olympique d'Alès en Cévennes (Division d'Honneur), qui a déjà passé 5 tours dont les 4 derniers aux tirs-au-but, éliminant deux clubs hiérarchiquement supérieurs, Narbonne (CFA2) et le voisin Nîmes (National).

    Les joueurs de Marco Simone sont donc déjà prévenus, et Ludovic Giuly a déjà mis ses partenaires au parfum.
    «Comme l'a rappelé "Ludo" lors de notre réunion, ce serait une faute professionnelle de se faire piéger à Alès. On s'attend à un match difficile contre une équipe qui a montré qu'elle peut faire de belles choses au tour précédent. C'est pour cela que nous prenons ce match très au sérieux. Nous avons deux tours de coupe avant la trêve et nous savons qui si nous les passons nous aurons peut-être l'occasion d'offrir un match de gala à nos supporters. La coupe est secondaire pour nous en ce moment, mais nous allons jouer ce match à fond et sans arrières pensées.» (Valère Germain)

    Cette équipe qui a vu passer d'anciens monégasques (Gérard Banide, James Debbah, Jérôme Gnako, Frédéric Zago et Sabri Lamouchi qui va donner le coup d'envoi) et d'autres internationaux (Laurent Blanc, Franck Ribéry), et qui a évolué longtemps en Division 2 (jusqu'en 1996), s'est bien préparé en dominant en championnat Argelès, 5-0, avec des buts de Falaq, Ritas, Evesque, Chabassut et Gignac (Alexis, le frère du marseillais André-Pierre Gignac).

    Le parcours d'Alès en Coupe de France cette saison :

  • 6ème tour, Alès (DH) - Nîmes (National) : 2-2, 4-2 tab
  • 5ème tour, Salinieres Aigues Mortes (DH) - Alès : 1-1, 2-4 tab
  • 4ème tour, Alès - FU Narbonne (CFA2) : 1-1, 4-1 tab
  • 3ème tour, ES Paulhan (DHR) - Alès : 0-0, 2-4 tab
  • 2ème tour, AS Chanac (Promotion) - Alès : 0-7

  • Pour cette rencontre, Marco Simone doit se passer de Nampalys Mendy, Dennis Appiah revenus blessés avec la France U20, Layvin Kurzawa, Vincent Muratori, Dennis Appiah et Sébastien Chabbert toujours à l'infirmerie. Il a aussi écarté Thorstein Helstad, Frédéric Nimani, Chris Malonga et Edgar Salli de son groupe de 17 joueurs où figurent les jeunes défenseurs Jérémy Labor et Florian Pinteaux.

    A Alès, Jean-Marie Pasqualetti «ne se fait pas une montagne de Monaco. Ce n'est que du bonus.
    On ne peut pas s'adapter à Monaco en une semaine. Ils vont plus vite, ils sautent plus hauts, ils sont plus puissants. On sait que la moindre hésitation se paiera cash. Il faudra que l'on se mette en surrégime pour passer.»
    .

    Dans l'histoire commune des deux clubs, les monégasques se sont qualifiés les 3 fois où ils ont affrontés les gardois (1974, 87 et 84).
    Espèrons que le sans faute continue.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Alès.

    Voici les groupes retenus :

    Pour Monaco : Carrasso, Sourzac, Adriano, Dingomé, Hansson, Labor, Marester, Pinteaux, Coulibaly, Dumont, Eysseric, Giuly, Malcuit, Yatabaré, Germain, Makengo, Vahirua.

    L'effectif d'Alès : Borel, Dubos, Benyahia, Lasch, Fournel, Rodriguez, Andres, Ritas, Pelletier, Benlefki, Favier, Guenoune, Evesque, Chabassut, Vincent, Chala, Garcia, Falaq, Benhassen, Gignac.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...
    Pour voir le tirage complet, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    LES MONÉGASQUES EN SÉLECTIONS
    (11/11/2011)
    Leurs résultats

    Quelques joueurs de l'AS Monaco n'étaient pas à La Turbie, mais avec leurs sélections.

  • Dennis Appiah et Nampalys Mendy sont avec l'équipe de France U20, en Israël, où ils ont rencontré l'équipe Espoirs (U21) d'Israël, futur organisateur de l'Euro Espoirs 2013.
    Les jeunes Bleus ont été défaits 2-1, mais avaient pourtant ouvert la marque.
    Dennis Appiah a été remplacé à la 42ème minute, Nampalys Mendy a joué toute la rencontre.

    La revanche de dimanche est revenue aux Bleuets, vainqueurs 1-0. Assana n'a pas joué, Mendy, capitaine, a joué toute la rencontre.

  • Cette fois en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, Chris Malonga était avec la République du Congo au large du Gabon, dans le Golfe de Guinée, pour y affronter l'équipe de Sao Tomé-et-Principe (Saint-Thomas et Prince).
    Bilan mitigé pour l'ancien monégasque, vainqueur 5-0 et buteur (3-0 à la 32e), mais expulsé pour une altercation avec Ceita (89e).
    Cette large victoire devrait permettre au Congo de retrouver en phase de poules, le Nigéria, le Malawi (déjà qualifiés pour cette phase) et la Namibie (vainqueur à Djibouti 4-0).

  • AMICAL, MONACO - NICE : 4-1
    (11/11/2011)
    Association Sportive de Monaco FC
    Olympique Gymnaste Club de Nice
    Monaco domine Nice dans l'intimité...

    L'AS Monaco et l'OGC Nice n'ont pas communiqué sur le sujet avant le match, mais les deux clubs se sont rencontrés, à partir de 14h30 et à huis clos, au centre d'entraînement de La Turbie.

    C'est le Club des Supporters de l'AS Monaco, par l'intermédiaire de son site officiel, qui nous informe qu'une rencontre amicale a eu lieu entre les deux équipes, privées de leurs internationaux.
    Fractionnée en tiers temps de 30 minutes chacun, la partie a été remportée par l'équipe de Marco Simone sur le score de 4-1, sous le regard de Nicolas N'Koulou, venu saluer ses anciens partenaires.
    Les buteurs monégasques ont été Ludovic Giuly, Thorstein Helstad et Valère Germain à deux reprises, Guié-Guié avait égalisé en début de deuxième tiers-temps.

    Il faudra faire aussi bien la semaine prochaine à Alès en Coupe de France.

    La feuille de match :
    Arbitre : Mr Verlhac
    Buts : Giuly (2e), Helstad (55e), Germain (65e et 80e) pour Monaco, Guié Guié (38e) pour Nice.

    AS Monaco FC : Sourzac puis Carrasso, Pinteaux, Malcuit, Adriano puis Labor puis Nimani, Hansson puis Koussalouka, Muratori puis Ferblantier, Coulibaly puis Eysseric, Yatabaré, Dumont, Vahirua puis Helstad, Giuly puis Makengo. Entraîneur : Marco Simone.

    OGC Nice : Veronese puis Cardinale, Malaga puis M’Bow, Bernard, Gomis, Mabyala, Sablé, Hellebuyck, Meriem, Abriel puis Gonçalves, Guié Guié puis Bahoken, Dja Djédjé puis Pentecôte. Entraîneur : Eric Roy.

    LES RÉACTIONS DE MONACO - LE MANS (2-2)
    (05/11/2011)
    Association Sportive de Monaco FC
    Le Mans Football Club

    CHAMPIONNAT, 14ème JOURNÉE, MONACO - LE MANS : 2-2
    (05/11/2011)
    Association Sportive de Monaco FC
    Le Mans Football Club
    Monaco n'avance toujours et reste bloqué en 1ère

    La rencontre a finalement eu lieu, les pluies s'étant bien atténuées dans la matinée, même si l'échauffement a lieu sous la grèle, les trombes d'eau et le vent.
    3 joueurs du groupe retenu sont donc allés s'asseoir dans les tribunes : Edgar Salli, Térence Makengo et Sambou Yatabaré.

    S'il pleuvait quand les joueurs sont partis se changer, il ne pleut plus pour le début du match, et le soleil fait même son apparition (4e) alors que Le Mans a la possession du ballon, mais n'inquiète pas Carrasso, malgré l'appui du vent en cette première période.

    La première frappe de la rencontre est pour le revenant Ludovic Giuly, servi par Eysseric en profondeur. En pivot, des 25 mètres, mais c'est dévissé et en cloche largement au-dessus du but (6e).
    Malonga s'y met aussi, mais c'est aussi écrasé depuis le côté droit, et dévié en corner (8e). Il ne donnera rien.

    Monaco prend possession du ballon, commence à jouer dans le camp manceau et s'approche des buts de Makaridze.
    - Long ballon d'Adriano en profondeur pour Coulibaly côté gauche qui rentre dans la surface de réparation et donne dans l'axe de l'extérieur où Doumbia dégage devant Germain (17e).
    - Balle pour Germain côté droit, dos au but pour protgéer son ballon d'Adenon. Il arrive à centrer en pivotant, mettant le ballon dans les 6 mètres où Doumbia repousse plein axe, sur Malonga, qui a le temps de contrôler avant d'enrouler son tir du gauche, qu'il loge dans le petit-filet opposé (1-0, 24e).

    Monaco ouvre le score, ça va peut-être les aider car au début de la rencontre, les joueurs de Marco Simone jouaient avec le frein à main face à des manceaux qui paraissaient plus libérés grâce à leurs bons derniers résultats.

    Dédoublement côté gauche avec Eysseric qui lance Dingomé. Son centre est récupéré par Malonga de l'autre côté, qui remet pour Giuly dans l'axe, qui écrase son tir, mais obtient un corner (29e).
    Il est repoussé pour la volée de Giuly, qui termine dans les nuages (29e).

    Incursion du Mans dans les 30 derniers mètres monégasques, une première depuis 20 minutes. Ouali feinte et arrive à centrer malgré Appiah, pour Ekeng Ekeng (Hansson est trop court) qui reprend de l'épaule, aux 6 mètres.
    Il oblige Carrasso à s'envoler pour dévier le ballon sur sa transversale, mais il reste devant son but et est logé au fond des filets par ce même Ekeng Ekeng plus vif qu'Adriano (1-1, 34e).

    Coup dur pour l'ASM, qui encaisse un but sur la première tentative sarthoise.
    Nouveau coup au moral monégasque, mais on tente d'aller chercher le 2-1.
    Coup-franc pour Eysseric côté droit qui peut mettre la balle dans le paquet. Il préfère décaler pour Giuly sur la gauche. Son tir enroulé est capté par Makaridze (41e).

    A la pause, Monaco est tenu en échec, et il faudra à nouveau marquer en seconde période, mais surtout reserrer une défense trop frileuse, où Hansson parait diminué.
    D'ailleurs, au retour des vestiaires, Marester remplace Appiah qui avait pourtant annihilé toutes les tentatives (sauf une décisive) d'Ouali.

    Ce même Ouali est le premier à se montrer. Sur un centre de la droite de Momi, et malgré Marester arrive à enrouler son ballon qui frôle le montant gauche de Carrasso (46e).
    - Coup-franc bien placé aux 20 mètres pour l'ASM. Eysseric, qui n'a rien réussi de bon depuis le début du match le tire, et c'est largement au-dessus (51e).

    - Contre du Mans, sur un corner monégasque repoussé. Ouali plus rapide que Marester vient buter sur Carrasso (60e).
    - Sur la relance, c'est Giuly qui est lancé côté gauche. Son tir au premier poteau est capté par Makaridze (61e).
    - Encore Ouali servi dans la surface. Nouveau tir enroulé, et encore à côté mais plus largement (62e).
    - Gary Coulibaly vient prêter main forte à ses attaquants. Des 30 mètres, il adresse une lourde frappe qui file dans la lucarne gauche de Makaridze. Le portier sarthois a vu le départ du ballon et peut s'en saisir (63e).
    - Contre monégasque qui se termine par une petite balle piquée par dessus Doumbia, à l'entrée de la surface de Germain pour Giuly. Il lui manque quelques centimètres ou un peu de rythme pour reprendre et tromper le gardien (65e).

    Les deux entraîneurs effectuent des remplacements : Vahirua pour Eysseric (64e), Stromstad pour Louis (66e).

    - Attaque côté gauche pour Le Mans. Momi arrive dans l'axe de la défense, la fixe et décale sur la droite pour Ouali, lancé. Il pousse son ballon pour éviter Hansson et frappe des 18 mètres. Avec l'aide du poteau, il donne l'avantage au Mans (1-2, 70e).

    Marco Simone décide de faire rentrer l'ancien joueur du Mans, Thorstein Helstad. Mais c'est un des meilleurs monégasques qui sort, Valère Germain (77e).

    Marama Vahirua essaye d'égaliser :
    - Centre piqué du tahitien côté droit pour Giuly parti dans le dos de la défense. Aux environs du point de pénalty, il place sa reprise de la tête au-dessus (81e).
    - Côté droit, il adresse une frappe soudaine à ras de terre au premier poteau. Makaridze claque en corner (82e).
    - Monaco ne trouve pas de profondeur dans son jeu. Malonga donne derrière lui sur Dingomé qui envoit le ballon à l'entrée de la surface où Vahirua est dos au but.
    Contrôle du pied, puis un deuxième avant que la balle ne touche le sol, pivot pour reprendre de volée. Makaridze légèrement avancé est lobé et voit la balle finir sa course sous sa transversale (2-2, 86e).

    Dans les dernières minutes, Monaco va pousser encore, sans pouvoir prendre un avantage qui n'aurait pas été illogique sur l'ensemble de la rencontre.

    Finalement, avec ce nouveau match nul, Monaco reste 20ème en attendant les autres résultats de la journée, mais les premiers coups de pagaie de Marama Vahirua font remonter le moral de l'équipage monégasque, faute d'une remontée au classement.

    En raison de la trêve internationale, le prochain match sera la déplacement à Alès en Coupe de France dans 2 semaines, avant d'aller à Nantes en championnat, dans 3 semaines.



    Pour plus d'info sur la quatorzième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    LA RENCONTRE MONACO - LE MANS MAINTENUE ?
    (05/11/2011)
    Association Sportive de Monaco FC
    Le Mans Football Club
    Les mauvaises conditions météorologiques s'abattant actuellement sur le sud-est de la France et le nord-ouest de l'Italie ont déjà poussé au report de deux rencontres, Arles-Avignon - Guingamp et Genoa - Inter Milan.

    Les fortes pluies tombant sans discontinuer depuis hier après-midi sur la Côte d'Azur pourraient rapidement contraindre la L.F.P. à annoncer le report du match Monaco - Le Mans.
    Le département des Alpes-Maritimes et donc la Principauté de Monaco, sont actuellement en alerte orange par Météo France et ce jusqu'à dimanche matin 6h.

    La pelouse du stade Louis-II est connue pour ses difficultés à absorber l'eau, étant placée au sommet de 4 étages de parking, et ne devrait pouvoir supporter tant de précipitations, même bâchée.

    Réponse dans les heures qui viennent...

    PRÉSENTATION DE MONACO - LE MANS (J14)
    (04/11/2011)
    Association Sportive de Monaco FC
    Le Mans Football Club
    Pour la 14ème journée de Ligue 2, l'AS Monaco (20e) reçoit Le Mans FC (16e).

    Face à un adversaire également mal classé, mais qui va mieux (nul chez l'ancien leader Reims, qualification en Coupe de la Ligue devant Rennes, victoire dans le temps additionnel contre Boulogne-sur-Mer), l'AS Monaco se doit de remporter les trois points synonymes de victoire, mais surtout de prise de confiance pour faire du bien à un moral pas au beau fixe, et enfin entamer une série de bonnes performances pour sortir de la zone de relégation.

    Marco Simone sait qu'«On est dans le dur, mais je ne vois pas d'autre solution que de s'appuyer sur le principe du travail pour sortir de cette situation. On ne peut pas baisser les bras, on n'a pas le droit ! Il faut lutter. On a des batailles importantes qui arrivent, on doit avoir la force de trouver l'énergie pour rester dans le coup.»

    Pour remporter une deuxième victoire cette saison, l'entraîneur italien voit la sortie de l'infirmerie de joueurs d'expérience.
    - Thorstein Helstad n'est plus malade et veut montrer à son entraîneur qu'il peut marquer, face à ses anciens coéquipiers, si on lui fait confiance.
    - Marama Vahirua, Thorstein Helstad et Ludovic Giuly remis de leurs blessures. C'est surtout sur le dernier qu'il compte, après 2 mois d'indisponibilité et sa blessure à Lens fin août, mais rappelle à ses joueurs qu'un seul ne peut rien faire sans l'aide du collectif.

    «Ludo fait partie des joueurs de poids dont cette équipe a besoin. Cela va être dur physiquement pour lui de tenir quatre-vingt dix minutes mais il va nous apporté toute son expérience, sa vivacité et son efficacité. Malgré tout, il ne faut pas lui mettre tout le poids de l'équipe sur le dos. Il n'y a pas l'équipe et Giuly, il y a l'équipe avec Giuly. Il a besoin d'être soutenu par les autres joueurs. Il sait qu'il a des responsabilités, mais tous les joueurs en ont, même les plus jeunes. Nous avons tous des responsabilité vis-à-vis du club, des supporters et des partenaires. Ludo a les épaules pour assumer, mais il ne faut pas qu'il soit le seul.»

    Ces retours font des malheureux.
    Hormis Chabbert et Afolabi blessés, Marco Simone a choisi d'écarter de son groupe élargi à 19 joueurs Aadil Assana, Vincent Muratori, Layvin Kurzawa, Isaac Koné et Frédéric Nimani. Sambou Yatabaré habituel exclu des compositions monégasques est pour le moment présent.

    Côté sarthois, Arnaud Cormier n'a pas de souci d'effectif et a convoqué un groupe de 17 joueurs, déjà présent parmi ceux retenus face à Rennes et Boulogne-sur-Mer, et qui reste sur une bonne dynamique.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Le Mans.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Carrasso, Sourzac, Adriano, Appiah, Hansson, Marester, Dingomé, Coulibaly, Dumont, Mendy, Yatabaré, Giuly, Eysseric, Salli, Malonga, Helstad, Germain, Makengo, Vahirua.

    Pour Le Mans : Ovono, Makaridze, Doumbia, Boudebouda, Adenon, Gibaud, Cuffaut, Bamba, Ekeng Ekeng, Ouali, Narry, Stromstad, Thomas, Louis, Belfort, Diarra, Momi.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPE
    (03/11/2011)







    Leurs performances lors de la 4ème journée

    Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
    Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 11 anciens monégasques (2 entraîneurs et 9 joueurs) figurent dans leurs effectifs. Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe A, Tottenham, sans Emmanuel Adebayor, a été battu par le Rubin Kazan, 1-0.
    Du coup, c'est le PAOK Salonique de Laszlo Bölöni qui prend la place de leader grâce à sa victoire 3-1 chez les Shamrock Rovers.
    Pablo Contreras n'a pas fait le déplacement en Irlande.
    Classement : PAOK (8 pts), Rubin et Tottenham (7 pts), Shamrock (0 pt).

  • Dans le Groupe E, Stoke City domine toujours son groupe.
    Avec Salif Diao (remplacé à la 65e), les anglais se sont imposés 2-1 sur la pelouse du Maccabi Tel-Aviv.
    La deuxième place du groupe est désormais occupée par le Besiktas Istanbul, tombeur 1-0 du Dynamo Kiev.
    Lukman Haruna a perdu sa place de titulaire et est resté sur le banc.
    Classement : Stoke (10 pts), Besiktas (6 pts), Dynamo (5 pts), Maccabi (1 pt).

  • Dans le Groupe F, l'Athletic Bilbao continue sa course en tête après sa victoire chez les autrichiens du Red Bull Salzbourg, 1-0.
    Cette victoire qualifie les espagnols, et le deuxième billet devrait revenir au Paris Saint-Germain, difficile vainqueur du Slovan Bratislava, 1-0.
    Anderson Luis De Carvalho «Nenê» et Jérémy Menez se sont démenés sur le front de l'attaque et ont été remplacés aux 75e et 76e, après le but de Pastore (63e).
    Classement : Bilbao (10 pts), Paris SG (7 pts), Salzbourg (4 pts), Bratislava (1 pt).

  • Dans le Groupe I, Rennes n'a toujours pas gagné un match de poule de Ligue Europe (12ème match consécutif sans victoire).
    Cette fois, c'est en Ecosse chez le Celtic Glasgow que les rennais sont tombés, 3-1, après avoir pourtant ouvert le score dès la 2ème minute.
    Mauvaise soirée pour Francesco Guidolin et l'Udinese, qui perd sa première place du groupe avec sa première et lourde défaite, 4-0, chez l'Atletico Madrid.
    Classement : Atletico et Udinese (7 pts), Celtic (5 pts), Rennes (2 pts).


  • Dans le Groupe K, Twente Enschede a difficilement battu Odense, 3-2, mais grâce à cette victoire s'est qualifié pour les 16èmes de finale.
    Le second ticket du groupe devrait revenir au club de John Arne Riise (90 minutes jouées), Fulham, qui a dominé le Wisla Cracovie, 3-1.
    Classement : Twente (10 pts), Fulham (7 pts), Odense et Wisla (3 pts).


  • Dans le Groupe L, les clubs des anciens monégasques ont des destins différents.
    L'AEK Athènes a concédé sa 4ème défaite en autant de rencontre, cette fois à domicile face au Lokomotiv Moscou, 3-1.
    Eidur Gudjohnsen n'était pas dans le groupe grec.
    Anderlecht a remporté sa 4ème victoire et s'est qualifié en battant Sturm Graz 3-0, sans Dieumerci Mbokani.
    Les belges sont les seuls à pouvoir encore avoir un bilan parfait dans deux journées.
    Classement : Anderlecht (12 pts), Lokomotiv (9 pts), Sturm (3 pts), AEK (0 pt).


  • Les autres groupes :
      Groupe B : Vorskla Poltava - Standard de Liège : 1-3, FC Copenhague - Hannovre : 1-2.
      Classement : Standard et Hannovre (8 pts), Copenhague (4 pts), Vorskla (1 pt).
      Groupe C : Legia Varsovie - Rapid Bucarest : 3-1, PSV Eindhoven - Hapoël Tel-Aviv : 3-3.
      Classement : PSV (10 pts), Legia (9 pts), Rapid (3 pts), Tel-Aviv (1 pt).
      Groupe D : Vaslui - Sporting Lisbonne : 1-0, Lazio Rome - FC Zürich : 1-0.
      Classement : Sporting (9 pts), Vaslui et Lazio (5 pts), Zürich (2 pts).
      Groupe G : Metalist Kharkov - Malmö FF : 3-1, Austria Vienne - AZ'67 Alkmaar : 2-2.
      Classement : Metalist (10 pts), AZ (6 pts), Austria (5 pts), Malmö (0 pt).
      Groupe H : Sporting Braga - NK Maribor : 5-1, Birmingham City - FC Bruges : 2-2.
      Classement : Bruges, Braga et Birmingham (7 pts), Maribor (1 pt).
      Groupe J : Schalke 04 - AEK Larnaca : 0-0, Steaua Bucarest - Maccabi Haïfa : 4-2.
      Classement : Schalke (8 pts), Haïfa (6 pts), Steuau (5 pts), Larnaca (2 pts).

  • COUPE DE FRANCE : TIRAGE DU 7ÈME TOUR
    (03/11/2011)



    Monaco ira en Cévennes

    Le tirage au sort du 7ème tour de la Coupe de France 2011-12, qui auront lieu les 19 et 20 novembre 2011, a eu lieu aujourd'hui.

    Le tirage, qui marque l'entrée des clubs de Ligue 2, a été effectué par Grégory Coupet, Willy Sagnol, Elise Bussaglia.

    Le groupe dans lequel était placé l'AS Monaco ne comprenait qu'un seul autre club de L2, mais l'actuel leader, Clermont Foot.
    Les autres clubs étaient les suivants :
    - Ajaccio GFCO (National)
    - Lyon-Duchère AS (CFA)
    - Feurs US (CFA2)
    - Grenoble Foot 38 (CFA2)
    - Thiers SA (CFA2)
    - Ales en Cevennes O. (DH)
    - Chamalières FC (DH)
    - Domerat AS (DH)
    - Lyon Décines UGA (DH)
    - Annecy FC (Ligue)
    - La Tronches ES Rachais (Ligue)
    - Gieres US (Ligue)
    - L'Etrat La Tour Sportif (Ligue)
    - Vallée de la Gresse FC (Ligue)

    Le tirage parait clément, puisqu'il opposera l'AS Monaco à l'Olympique d'Alès en Cévennes.

    Pensionnaire de Division d'Honneur (Ligue de Languedoc-Roussillon), Alès est actuellement 9ème (sur 14) avec 1 victoire, 2 nuls et 2 défaites, avec 9 buts marqués pour 8 buts encaissés.

    En Coupe de France, les alésiens ont déjà passé 5 tours, dont 4 après la séances des tirs-a-buts, créant 2 surprises en éliminant Nîmes et Narbonne.

  • 6ème tour, Alès (DH) - Nîmes (National) : 2-2, 4-2 tab
  • 5ème tour, Salinieres Aigues Mortes (DH) - Alès : 1-1, 2-4 tab
  • 4ème tour, Alès - FU Narbonne (CFA2) : 1-1, 4-1 tab
  • 3ème tour, ES Paulhan (DHR) - Alès : 0-0, 2-4 tab
  • 2ème tour, AS Chanac (Promotion) - Alès : 0-7


  • Pour voir le tirage complet, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS
    (01 & 02/11/2011)








    Leurs performances lors de la 4ème journée

    Retrouvez le parcours des 17 anciens monégasques en lice dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

  • Dans le Groupe A, le Bayern Munich est presque qualifié, après sa victoire devant Naples, 3-2, avec un triplé de Gomez (17e, 23e et 42e) contre un doublé de Fernandez (45e et 79e).
    Villareal a subit sa 4ème défaite en autant de matches, cette fois à domicile face à Manchester City, 0-3.
    Yaya Touré a été un des grands artisans de la victoire des anglais, en inscrivant 2 buts (30e et 71e), il aurait même pu faire un triplé s'il avait tiré le pénalty transformé par Balotelli (45e+3). Il a été remplacé peu après (74e).
    Classement : Bayern Munich (10 points), Manchester City (7 points), Naples (5 points), Villareal (0 point).

  • Dans le Groupe B, sans Maicon Douglas Sisenando toujours blessé, l'Inter Milan a dominé Lille, 2-1, buts de Samuel (18e) et Milito (65e) contre De Melo (83e).
    Dans l'autre rencontre, Trabzonspor et le CSKA Moscou se sont séparés sur un score vierge, 0-0.
    Classement : Inter Milan (9 points), CSKA Moscou et Trabzonspor (5 points), Lille (2 points).

  • Dans le Groupe C, Manchester United a repris la tête de la poule (a égalité) avec sa victoire sur Otelul Galati, 2-0, buts de Valencia (8e) et de Sarghi (88e) contre son camp.
    Patrice Evra, est resté sur le banc de touche, comme d'habituels titulaires mancunéens.
    L'autre leader est le Benfica Lisbonne, qui a été contraint au partage des points avec le FC Bâle, 1-1.
    Rodrigo avait ouvert la marque (4e) pour les lisboètes, Huggel a égalisé (64e).
    Classement : Manchester United et Benfica (8 points), Bâle (5 points), Galati (0 point).

  • Dans le Groupe D, le Real Madrid a obtenu sa qualification pour le prochain tour en venant l'emporter pour la première fois de son histoire chez l'Olympique Lyonnais, 2-0, grâce à un doublé de Ronaldo (24e et 69e sp) qui a ainsi marqué ses 99 e 100ème buts avec le Real.
    La galère continue pour le Dinamo Zagreb et sa cohorte d'anciens monégasques.
    Avec Jerko Leko titulaire et Leandro Cufré et Nikola Pokrivac restés sur le banc, les croates ont été lourdement défaits par l'Ajax Amsterdam, 4-0, buts de van der Wiel (20e), Sulejmani (25e), de Jong (65e) et Lodeiro (90e+2).
    Classement : Real Madrid (12 points), Ajax (7 points), Lyon (4 points), Dinamo Zagreb (0 point).

  • Dans le Groupe E, pas d'ancien monégasque.
    Chelsea a été tenu en échec par Genk, 1-1, buts de Ramires (26e) et Vossen (61e).
    A FC Valence, les espagnols ont rapidement pris l'avantage grâce à une erreur du portier du Bayer Leverkusen, transformée par Jonas (1e).
    Kiessling (31e) a égalisé, mais Soldado (65e) et Rami (75e) ont donné un avantage définitif aix valencians.
    Classement : Chelsea (8 points), Leverkusen (5 points), Valence (5 points), Genk (2 points).

  • Dans le Groupe F, il n'y a pas eu de vainqueur entre Arsenal et l'Olympique de Marseille, ni de but.
    Arsène Wenger avait titularisé Chu-Young Park, qu'il a remplacé à la 62e. Sébastien Squillaci ne faisait toujours pas partie du groupe gunner retenu.
    En face, Didier Deschamps avait aligné Nicolas N'Koulou et laissé sur la touche Djimi Traoré.
    Le Borussia Dortmund a gardé ses chances de qualification en battant l'Olympiakos Le Pirée, 1-0, but de Grosskreutz (7e).
    François Modesto a joué les 90 minutes dans la défense grecque.
    Classement : Arsenal (8 points), Marseille (7 points), Dortmund (4 points), Olympiakos (3 points).

  • Dans le Groupe G, pas d'ancien Rouge & Blanc.
    La surprise APOEL Nicosie continue.
    La victime de la soirée est le FC Porto, tenant du titre de la Ligue Europe, défait 2-1.
    Ailton (42e sp) avait donné l'avantage aux chypriotes, Hulk a égalisé (89e sp) aussi sur pénalty et pensait avoir donné le point du nul aux portugais. Mais dans la minute suivante, Manduca (90e) a donné la victoire à l'APOEL.
    Dans l'autre match, le duel entre anciennes équipes de lex-URSS a tourné en faveur du Zenith Saint-Petersbourg, vainqueur du Chakthiar Donetsk, 1-0.
    Classement : APOEL (8 points), Zenith (7 points), Porto (4 points), Donetsk (2 points).

  • Pour finir le Groupe HFlavio Roma a regardé depuis son téléviseur la qualification du Milan AC chez le BATE Borisov.
    Malgré le nul, 1-1, buts d'Ibrahimovic (22e) et Bressan (55e sp), les italiens vont accompagner au prochain tour le FC Barcelone.
    Les espagnols l'ont emporté facilement chez les tchèques du Viktoria Plzen, 4-0, buts de Fabregas (72e) et un triplé de Messi (24e sp, 45e+2, 90e+2) qui a ainsi marqué ses 200, 201 et 202ème buts sous le maillot blaugrana.
    Eric Abidal a été remplacé à la 73e.
    Classement : Barcelone (10 points), Milan (8 points), BATE (2 points), Plzen (1 point).

  • Pour accéder aux news des mois précédents, cliquez ici...

    Fly Away Monaco, la passion du voyage...