Journée n°:
(20 avril 1952)
Monaco, Stade Louis-II
Monaco8-1Nantes
Arbitre : Mr MaîtreAffluence : 2.268 spectateurs
 
Buts :
Battistella (11e)
Conti (80e, 81e, 82e et 84e)
Rabstejnek (83e)
Olmiccia (86e)
Linder (88e)
Ferrier (72e)
 
Compositions :
Robert GERMAIN
Simon FLAK
Joseph LINDER
Fernand PORDIÉ
Constant EMMANUELLI
Raul CONTI
Roberto Luis LA PAZ
Guy RABSTEJNEK
Ottokar SYKORA
Amato OLMICCIA
Claude BATTISTELLA
Christian AMY
Anton BAUMAN (sorti sur blessure 43e)
Jean DEVALLAN
Lucien HÉROUARD
Stanislaw BUDZYN
Abdesselem MADANI
Gerrit VREKEN
René BOUTEILLER
Pierre FERRIER
Roger ORENGO
Paul PEREZ
 
Entraineurs :
Elek SCHWARTZÉmile VEINANTE


Autres rencontres:
Besançon - Amiens : 4-2
Béziers - Alès : 1-0
CA Paris - Stade Français : 1-2
Cannes - Toulon : 0-2
Le Mans - Rouen : 4-2
SO Montpellier - Troyes : 0-3
Toulouse - Grenoble : 1-2
Valenciennes - Angers : 2-0


Fin de match étonnante avec 7 buts inscrits dans les 10 dernières minutes de la rencontre.

En première période, après avoir encaissé le premier but du match par Battistella, Nantes doit continuer à 10 après la blessure de Bauman (les remplacements n'étaient alors pas autorisés).
En infériorité numérique, les "Canaris" égalisent par Ferrier (72e), mais encaissent un but de Conti (80e) qu'ils contestent, en vain, pour une position de hors-jeu.
Dans la même minute, Nantes égalise à nouveau, mais Monsieur Maître refuse le but pour... un hors-jeu.
Nantes crie à l'injustice et se met en grève, le portier Christian Amy s'asseyant au pied de son poteau en regardant les ballons passer sans réaction, expliquant les 6 autres buts.