Pour le compte des demi-finales de la Coupe de la Ligue, l'AS Monaco recevait l'AS Nancy-Lorraine.


Ce match oppose le leader du championnat au 12e, qui s'était largement incliné (6-0) sur cette même pelouse début novembre.
Mais Nancy a eu un match reporté samedi soir, Monaco a joué dimanche après-midi et a peut-être l'esprit un peu ailleurs, avec le match au sommet qui l'attend dimanche au Parc-des-Princes contre le Paris Saint-Germain.

Pour ce match, Pablo Correa est privé de Pédretti, qui s'est blessé cette semaine à l'entraînement, de Chrétien aussi à l'infirmerie et de N'Guessan et Aït Bennasser, partis à la CAN.



Il aligne Ndy Assembé, Muratori, Badila, Diagne, Cuffaut, Diarra, Guidileye, Cétout, Koura, Dia et Dalé.
L'ancien monégasque est le capitaine de son équipe.


Sur le banc, on retrouvera Chernik, Cabaco, Maouassa, Marchetti, Robic, Coulibaly et Hadji.


Pour l'ASM, Leonardo Jardim avait annoncé 3-4 changements dans son équipe de départ par rapport à celle qui a battu Lorient, dimanche.



Il a tenu parole, effectuant 5 changements avec : Subasic, Sidibé, Jemerson, Raggi, Touré, Bakayoko, Moutinho, Lemar, Silva, Falcao, Mbappé.


Sur le banc on retrouve De Sanctis, Glik, Mendy, Boschilia, Fabinho, Carrillo, Germain. Diallo est le 19ème homme.


Le quintette arbitral sera dirigé par Mr Buquet, qui avait, entre autres, arbitré le fameux Monaco - Lyon...


L'heure du début du match arrive, les joueurs reviennent pour le cérémonial d'avant-match.




Sur la photo de groupe, on peut voir que le portier lorrain n'a pas son nom floqué sur le maillot. Y aurait-il eu un souci avec celui qu'il aurait dû porter ?
Avant de donner le coup d'envoi, dernier breafing asémiste. Il faut passer ce tour pour aller en finale !


Monaco lance cette demi-finale, par Radamel Falcao.


Le match débute sur un petit rythme, avec Nancy qui défend en nombre, mais Monaco ne met pas beaucoup de vitesse pour surprendre son adversaire.



Centre de Dia, pour Dalé dans la surface, qui ne peut se retourner. Nancy joue bas, et ça se ressent devant avec le manque de solutions (3e).


Première frappe du match pour Dia, qui après avoir perdu l'équilibre croise trop son tir (4e).
Nancy continue de profiter du moindre ballon, avec Koura qui centre pour Dalé, mais Raggi coupe et écarte le danger (6e).



Puis c'est au tour de Jemerson de mettre en corner, devant Subasic, sur un centre de Dia (6e).



Bernardo Silva essaye de mettre de la vitesse et de provoquer. S'il efface Muratori, il perd ensuite le ballon (8e).





Kylian Mbappé essaye aussi l'exploit personnel, passe sur ce même flanc droit, mais est repris au moment de frapper par le tacle de Cétout, puis Badila dégage (9e).






Sur cette dernière photo, on comprend mieux pourquoi Ndy Assembé n'a pas le maillot floqué à son nom. Il porte un maillot de l'AS Monaco, avec son sponsor. Seul le logo du club de Nancy a été collé par-dessus celui de l'ASM.


Lemar est parfaitement décalé par Mbappé sur la gauche, mais son centre est contré. Corner (11e).



Accélération d'Almamy Touré qui pique vers l'axe, transperçant toute la défense, mais rate sa passe en mettant le ballon dans directement dans les pieds de Ndy Assembé (12e).





Nancy ne s'approche pas des buts de Subasic et tente sa chance de loin, avec une frappe des 25m de Koura, largement à côté (13e).


Coup-franc pour l'ASM, avec Lemar qui met le ballon dans la surface. Diagne retire le ballon à Tiémoué Bakayoko au premier poteau (14e).




Le rythme du match est assez faible, aucune des deux équipes ne prend de risque, et en plus, les passes sont ratées, comme celle de Mbappé dans le dos de Falcao, parti dans la profondeur (20e).




Ballon perdu à 30m par Moutinho et Koura est servi à l'entrée de la surface. Il arrive à frapper entre les tacles de Raggi et Jemerson, mais Subasic capte (21e).





Jemerson de Jesus Nascimento a été touché par les crampons de son coéquipiers, a des difficultés à se relever et le staff médical doit lui poser un bandage sur le genou, pendant que Kamil Glik s'échauffe par précaution (22e).



Le défenseur brésilien revient sur le terrain, en boitant, mais tient sa place.


Long coup-franc de Diagne dévié à l'entrée de la surface pour Koura. Subasic hésite à sortir et prend quand même le ballon au-dessus de Koura (28e).




Le croate dégage au loin pour Mbappé, qui n'arrive pas à se positionner pour pouvoir reprendre le ballon (28e).






Centre de Silva de l'extérieur du gauche à destination de Falcao, devancé de la tête (29e).



Le long de la touche, Lemar reçoit un ballon de Sidibé, centre fort et oblige Ndy Assembé à retourner dans son but pour enlever le ballon et mettre en corner. C'est le premier tir, pas forcément volontaire, de l'AS Monaco (32e).




Le jeu s'accélère en cette fin de période, avec une récupération de Bakayoko qui arrive à transmettre pour Falcao, mais Badila l'empêche de transmettre sur Silva (32e).




Sur le contre, Dalé frappe des 20m, à côté (33e).



Mbappé a été servi dans la profondeur côté gauche, et met en retrait pour Sidibé qui centre. Au point de pénalty, Radamel Falcao se jette et dévie le ballon d'une tête plongeante, le nez dans le gazon. De peu à côté (36e).







«El Tigre» est déçu, mais il est toujours prêt à frapper, dans n'importe quelle position.



Accélération de Lemar plein axe qui décale sur la gauche pour Mbappé. Son tir est repoussé par Ndy Assembé (40e).







Premier carton du match pour Badila, pour un coup dans les chevilles de Falcao (41e).


Le coup-franc est frappé par Lemar, qui le tire directement. Ndy Assembé claque en corner (42e).



Au tour de Muratori de recevoir un avertissement (45e) et Monaco obtient un dernier coup-franc dans le temps additionnel, où 2 minutes sont données.



Le coup-franc de Lemar est renvoyé en touche et le monégasque la joue vite. Il accélère, longe la surface et adresse une lourde frappe que repousse des poings, le portier lorrain (45e+1).





Nouveau coup-franc côté droit pour l'ASM, qui est repoussé une nouvelle fois dans l'axe pour une nouvelle frappe de Lemar, contrée dès le départ (45e+2).


Dans le rond central où Sidibé met à gauche sur Mbappé, qui centre pour Jemerson qui dévie d'une talonnade aérienne.
Le ballon retombe en cloche dans la surface où Ndy Assembé va la prendre. Le gardien est trompé par le rebond, est trop court et se fait lober, ce qui profite à Radamel Falcao qui a suivi, met le ballon de la tête dans le but vide et ouvre le score (1-0, 45e+2).











L'arbitre n'indique pas tout de suite le rond central, demandant à ses assistants s'ils ont vu une faute de Falcao sur le gardien. La réponse étant négative, il accorde logiquement le but et siffle la mi-temps. Monaco mène grâce au 12ème joueur porteur du maillot de l'ASM.






A la pause, Kamil Glik s'échauffe encore, mais ne rentrera pas. Jemerson est en état de continuer le match.


Nancy lance la 2ème période, et doit remonter un but pour espèrer aller en finale.


Contre monégasque, avec Touré qui déborde, mais son centre est dévié vers son but par Badila. Ndy Assembé capte et relance (48e).




Récupération de Silva à l'angle droit de la surface, mais il est taclé par Badila qui se rachète. Mbappé récupère et donne à gauche pour Djibril Sidibé qui contrôle et enroule sa frappe du droit. Ndy Assembé se détend et détourne (50e).










Sur le corner, Ndy Assembé rate sa sortie aux poings, sans conséquence cette fois (51e).


Centre en retrait de Muratori qui trouve Koura. Il se retourne, mais s'affole en ratant complètement sa frappe qui se transforme en centre pour le second poteau (53e).






Nancy récupère, fait tourner le ballon et le nouveau centre de Muratori trouve la volée de Dia, qui passe encore devant le but (53e).





Monaco joue comme en première période, et gère son avance, bien aidé par le manque de réalisme de Nancy.
Passe de Sidibé pour la déviation de Falcao dans la course de Mbappé. Badila met en touche (56e).




Accélération de Cétout, poursuivi par Silva, qui s'appuie sur Diagne et se retrouve face à Subasic. Le nancéen est gêné par le retour de Silva et tire à côté (59e).








Premier carton pour l'ASM, reçu par João Moutinho, encore peu à son avantage ce soir (62e).


L'heure de jeu passée, les premiers remplacements ont lieu. Dia est remplacé par Robic (66e) puis Bernardo Silva par Fabio Henrique Tavares «Fabinho» (67e).
Moutinho monte d'un cran, Mbappé passe à droite.


Coup-franc frappé par Lemar, qui trouve la tête de Falcao, mais ce n'est pas cadré (70e).



Long ballon dévié par Dalé pour Robic, repris au moment de tirer par Sidibé (71e).




La rencontre est toujours ennuyeuse, Monaco jouant au trot, Nancy ne se révoltant pas pour essayer de combler cet écart d'un but.
Nouveau changement, Coulibaly remplace Koura (74e).
Badila tente sa chance de 30 bons mètres, mais c'est écrasé et facilement capté par Subasic (75e).


Les entrées de joueurs continuent. Maouassa remplace Diarra et Radamel Falcao est remplacé par Valère Germain (76e).


Touche côté gauche pour Moutinho qui talonne pour Lemar. Son tir puissant du droit mais n'attrape par le cadre (79e).


Débordement et centre de Fabinho de la droite pour Germain qui dévie au premier poteau, au ras du premier poteau. Derrière lui, seul au second poteau, se trouvait Thomas Lemar (80e).





Nancy répond avec un centre de Maouassa pour Robic aux 6m, qui met le ballon au-dessus (81e).




Robic est averti peu après pour une faute sur Lemar (82e), qui sera aussi averti pour un pied qui traîne sur Cétout (85e).



On joue les ultimes minutes, Monaco gère toujours et effectue son dernier remplacement, avec la sortie de Kylian Mbappé pour l'entrée de Benjamin Mendy (88e).


On entre dans les 4 minutes du temps additionnel, et Monaco tient toujours sa finale.


Derniers ballons pour Nancy pour égaliser, avec un centre de Robic, dégagé par Jemerson qui aura tenu sa place malgré sa blessure au genou (90e+2).



Le banc monégasque attend le coup de sifflet final, quand celui de Nancy semble n'avoir plus aucun espoir.



L'arbitre siffle la fin du match sur la qualification de l'AS Monaco.


Ndy Assembé repense à sa bévue, qui a qualifié les monégasques, qui joueront le 1er avril le Paris Saint-Germain à Lyon.




Prochain match, contre ce même PSG dès dimanche, puis la réception de Nice le 4 février, juste après le 16ème de finale de la Coupe de France à Chambly, le 1er.

Véro & Xav, au Louis-II.