Pour le compte de la 25ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco (1er) accueille le FC Metz (12e, 1 match de retard).


Large vainqueur à l'aller en Lorraine (7-0), Monaco fait figure de favori dans cette rencontre, mais les messins sont la 5ème équipe au classement depuis la reprise, avec 3 victoires, mais à domicile.
Loin de Saint-Symphorien, c'est plus délicat pour le FCM, car sur les 3 derniers mois, les 7 matches joués se sont traduits par 6 défaites (4 en L1, 2 en Coupes) et 1 nul à Nice, n'inscrivant qu'un seul but à Angers, pour 15 encaissés.

Thomas Didillon, le portier messin, va devoir bien s'échauffer, il risque d'être mis à contribution ce soir.


Danijel Subasic fait de même, mais il risque d'avoir moins de travail.


Par rapport à l'équipe qui a battu Dijon mercredi, Philippe Hinschberger effectue 6 changements: 1 forcé (Bisevac est blessé) et 5 par choix.
Ainsi Balliu, Assou-Ekotto, Philipps, Jouffre et Diabaté se retrouvent sur le banc, avec Kawashima et Nguette.



Sont donc alignés : Didillon, Signorino, Falette, Milan, Rivierez, Doukouré, Cohade, Diagne, Mollet, Sarr et Erding.


Pour l'AS Monaco, Leonardo Jardim doit faire face à la suspension de Jemerson de Jesus Nascimento et la blessure de Djibril Sidibé.
Avec l'enchaînement des matches, il laisse sur le banc Bakayoko, Lemar et Germain, qui rejoignent De Sanctis, Diallo, Dirar et Cardona.
Jorge Marco de Oliveira Moraes et Kévin N'Doram sont les deux exclus de la feuille de match.



L'entraîneur portugais de l'ASM aligne donc Subasic, Mendy, Raggi, Glik, Touré, Fabinho, Moutinho, Boschilia, Silva, Falcao et Mbappé.





Le trio arbitral sera dirigé par Monsieur Thual.


Rentrés aux vestiaires, la dernière consigne pour les joueurs du FCM est de ne pas prendre l'eau comme à l'aller...


L'heure du coup d'envoi approche, les joueurs reviennent sur le terrain pour le cérémonial d'avant-match.



Avant le coup d'envoi, les deux équipes se regoupent.


Une minute de silence est observée en hommage aux 17 victimes de la bousculade à l'entrée d'un stade en Angola.



Metz a choisi de changer de côté pour ce premier acte, l'AS Monaco lance la partie.


Les messins se regroupent dans leur camp, et les monégasques attaquent, mais rentrent facilement dans la surface, avec le duo Mendy et Boschilia côté gauche.


Pas attaqué côté gauche, Boschilia cherche Falcao dans la surface, Falette repousse de la tête (2e).



Le bloc de Metz est toujours aussi bas, et pour le remonter, Falcao tente sa chance de loin, et c'est loin du cadre (5e).


Monaco fait tourner le ballon et cherche la faille. Et en deux passes, la défense lorraine est battue pour l'ouverture du score monégasque.
Dans le rond central, Moutinho voit l'appel de Falcao dans la profondeur et pique son ballon par-dessus la défense. Il remise de la tête pour Kylian Mbappé, dans l'axe mais sur la gauche, qui laisse rebondir le ballon, frappe du gauche et ouvre le score au ras du montant droit de Didillon (1-0, 7e).







Kylian Mbappé remercie Falcao de son ballon, et le jeune monégasque est rapidement congratulé par tous ses partenaires, soulagés de score rapidement.






Ce but encaissé oblige Metz à sortir de son camp. Le centre d'Erding cherche Mollet, mais Touré met en corner (8e).





Le corner de Mollet tombe sur le bras de Diagne, qui contrôle et frappe, sur la barre. Mais l'action s'était arrêtée avec la faute du lorrain (9e).





Monaco retourne vers l'avant, ne peut passer côté gauche. Moutinho a le ballon dans l'axe, et comme à l'échauffement, décale pour Touré, d'un long ballon à ras de terre dans la profondeur. Son centre immédiat trouve la reprise de Radamel Falcao au premier poteau, qui coupe, en profitant de la glissade de son garde du corps, et double la mise (2-0, 10e).








«El Tigre» file fêter son but avec son passeur, avant d'être rejoint par toute l'équipe.





Après seulement 10 minutes de jeu, il n'y a déjà plus de suspense, et c'est la soupe à la grimace sur le banc du FC Metz.


Mbappé n'est pas qu'important offensivement, il revient aussi fermer les couloirs, et empêcher Rivierez d'aller vers l'avant (14e).


Metz n'avance pas, et balance. Sans danger pour la défense asémiste, Raggi repousse les ballons aériens (14e).


Après 15 petites minutes de jeu, le score et les statistiques du match sont à sens unique.



Coup-franc lointain pour l'ASM. Boschilia met le ballon dans le paquet, au point de pénalty, pour la tête de Falcao, qui le dévie. Didillon capte, et le drapeau s'est levé (17e).






Sarr part de son camp côté gauche, se rapproche de l'axe, mais son tir est contré par Touré (20e).


Récupération de Fabinho, qui donne pour Moutinho, qui lui remet. Le brésilien voit l'appel de Kylian Mbappé dans le dos de la défense côté gauche, et le sert d'un long ballon.
Mbappé rentre dans la surface, revient sur son pied droit et dans l'axe, frappe fort à ras de terre entre les jambes de Milan et bat Didillon (3-0, 20e).









Kylian Mbappé fête son doublé, et l'ASM continue de torturer la défense messine, qui encaisse là son 10ème but contre l'ASM en 110 minutes.






Monaco continue sa domination, et Subasic a toujours aussi peu de ballons à jouer. Un des rares pour lui est sur une passe trop profonde vers Erding (28e).


Milan, plein axe dans sa surface, veut donner à Rivierez, mais donne le ballon dans la course de Benjamin Mendy. Sa lourde frappe est repoussée par Didillon (31e).

Débordement de Bernardo Silva côté droit, qui centre fort devant le but de l'extérieur. Le ballon est dévié par Falette au premier poteau, qui est proche du csc, et est recupéré par Boschilia au second, qui centre pour l'autre montant où Touré s'appuie sur Signorino, et met le ballon hors du cadre (34e).









Centre de Cohade pour Sarr, mais Subasic capte (36e).




Monaco répond par un contre, avec Mendy qui lance Boschilia côté gauche. Son centre trouve Mbappé qui feinte la frappe, avant de frapper fort et de trouver Didillon (36e).










Nouvelle récupération haute du ballon, qui est transmis à Falcao, qui se retourne, tire mais rate le cadre (37e).


Falcao donne à Mbappé côté gauche, qui rentre dans la surface, longe la ligne de sortie de but et centre devant la ligne. Boschilia est trop court pour reprendre (40e).







Silva récupère le ballon au second poteau, lève la tête et voir João Moutinho seul aux 18m. Contrôle de la poitrine et volée, qui frôle le montant droit de Didillon, battu (40e).







D'abord déçu par la conclusion de son action, Moutinho remercie ensuite Silva de l'offrande.



Nouvelle offensive asémiste, avec un centre de Mendy, décalé par Mbappé. Son ballon à ras de terre est dévié par Milan, proche du csc lui aussi (41e).






Danijel Subasic a toujours aussi peu de travail, mais doit être attentif. Il sort de son but pour dégager un ballon en profondeur (42e).


La pause approche à grands pas, les statistiques sont toujours nettement en faveur de l'ASM, comme le tableau d'affichage.


Contre messin, avec un centre de Sarr pour Erding, hors-jeu, qui tente et rate une "Madjer" (45e).



L'arbitre siffle la fin de cette première période, sans temps additionnel.


Les messins se regroupent encore au centre, comme ils l'ont fait avant le coup d'envoi... "Euh, si on déclare forfait pour la 2ème période, on reste à 3 buts encaissés ?"



Au retour des vestiaires, les deux entraîneurs discutent... "Promis, on te refait pas le coup de l'aller avec un 7-0 !"


Metz est bien de retour pour ce second acte, et Cohade lance le jeu (46e).


Le premier tir est pour Metz et Mollet, qui tente sa chance des 25m, mais n'attrape pas le cadre (46e).




Monaco repart vers l'avant, et Metz n'a toujours pas resserré les rangs. Fabinho peut passer plein axe et donner pour Mbappé (48e).


Accélération de Gabriel Boschilia, parti de son aile gauche, qui repique dans l'axe. Il décale dans la surface, sur la gauche, pour Kylian Mbappé évite la sortie du gardien d'un petit ballon de l'extérieur (4-0, 50e).












Après son triplé réussi contre Rennes en Coupe de la Ligue, Kylian Mbappé en inscrit un autre en L1.





Décalé côté droit, Sarr centre pour Erding au premier poteau, qui reprend mais Subasic repousse, puis reste au sol, se plaignant de la cheville gauche. Avec un peu de froid, ça va mieux et il peut reprendre sa place (52e).





L'ASM retourner jouer dans la surface messine, et un centre dévié de Touré trouve Falcao dans la surface, qui contrôle, tergiverse un peu, crochète et se fait contrer par Diagne (54e).






Les lorrains ont repoussé le ballon, mais la vague prochaine est lancé, avec Benjamin Mendy lancé par Moutinho côté gauche. Son centre en première intention trouve au premier poteau, le tacle de Radamel Falcao, qui dévie hors de portée de Didillon (5-0, 55e).








Radamel Falcao inscrit son 16ème but en L1, le 75ème de l'ASM en championnat en 25 matches, et le 12ème cette saison contre Metz.






Metz essaye de réduire l'écart, mais le centre de Signorino est facilement repoussé par Kamil Glik, qui passe une bonne soirée (59e).



Silva donne pour Boschilia, aux 20m plein axe, qui tire au-dessus (59e).



Tacle en retard de Mendy sur Erding. Faute et avertissement (61e).



Le coup-franc est repoussé par les têtes de Moutinho puis Mbappé et Fabinho empêche Doukouré de se retourner (62e).




Après une faute grossière de Mollet qui lui vaut un avertissement (63e), Abdou Diallo remplace Benjamin Mendy dans le couloir gauche (63e).



Tacle en retard de Rivierez sur Boschilia le long de la ligne. Mr Thual donne un avertissement au messin, une couleur qui ne plait par à Raggi.
Gabriel Boschilia se tord de douleur et crie. Les médecins se précipitent vers lui pour lui porter secours (65e).





La blessure semble grave, puisque Gabriel Boschilia ne se relève pas et la civière est appelée.
La sanction aurait dû être alourdie pour Rivierez, et voir son avertissement être transformé en expulsion. Ce ne sera pas le cas.



Nabil Dirar entre, en remplacement de Gabriel Boschilia, qui connaîtra plus tard son mal : entorse du genou avec rupture d'un ligament croisé. Saison terminée (69e).


Monaco continue son jeu offensif, Mbappé obtiendra un corner face à Rivierez (70e).


Le corner est joué en retrait, avec une frappe de Dirar qui fuit le cadre (71e).



Premier changement pour Metz. Cohade est remplacé par Nguette (71e).
La blessure de Boschilia a refroidi l'ASM, qui a baissé de rythme.
Sur un nouveau corner joué en retrait, Dirar est encore servi dans l'axe, mais son tir après contrôle est repoussé par Milan (74e).


Le ballon revient sur Falcao côté droit, qui décale pour Almamy Touré. Son tir dans un angle fermé file dans la lucarne de Didillon, qui claque en corner (74e).






Glik et Mbappé au centre réclamaient le ballon...


Nouveau carton, pour un tacle à retardement de Signorino (77e).


Kylian Mbappé est passé côté droit et déborde. Passements de jambes, feinte de centre devant le but, il revient en arrière, centre en faisant "le coup du foulard" et trouve Radamel Falcao qui tente un ciseau retourné, qu'il ne cadre pas. Dommage, c'eût été le but de l'année (78e).









Pour les 10 dernières minutes, Leonardo Jardim fait souffler Falcao, qui est remplacé par Irvin Cardona, qui fête là son premier match de L1, après être entré à Chambly en Coupe de France (81e).



Avec Mbappé, Cardona formait la paire offensive des U19, vainqueurs de la Gambardella la saison dernière.


Attaque messine, qui se termine par un tir de Sarr contré par Glik. Monaco et Moutinho relancent pour une réponse (83e).




Touche vite jouée par Dirar pour Cardona, qui centre, mais le ballon n'est pas repris, Rivierez ratant son dégagement (83e).




Changement pour le FC Metz. Doukouré est remplacé par Philipps (85e), mais ça ne change pas la domination monégasque, qui pousse pour marquer un nouveau but.
Balle par-dessus la défense pour Irvin Cardona, côté droit dans la surface. Le jeune asémiste reprend en taclant, dans un angle fermé. Didillon repousse (86e).







La défense monégasque n'a pas été mise à contribution, et Andrea Raggi se paye le luxe de revenir sur Nguette et lui prend le ballon (87e).



On joue les dernières secondes du temps règlementaire, et Nabil Dirar veut être le 15ème joueur de l'ASM à scorer cette saison. Son tir vicieux, avec rebond, est dévié par Didillon en corner (90e).





Cinq minutes supplémentaires sont données par l'arbitre.
Le corner est joué par Moutinho pour Bernardo Silva à l'entrée de la surface, et dans un angle fermé, frappe. Le poteau repousse, dans le paquet et sur Mbappé qui reprend, mais tire sur Didillon au sol (90e+1).










Malgré les 5 buts d'avance, les monégasques sont déçus de ne pas avoir marqué un autre but.


Le match n'est pas terminé, il reste quelques secondes à jouer et Irvin Cardona est proche de son premier but en L1.
Doublé une-deux avec Moutinho et Irvin Cardona frappe des 20m. Didillon s'envole en claque en corner (90e+4).





Le corner est repoussé par Diagne, sur Silva aux 20m, qui contrôle et frappe. De peu à côté (90e+5).




Cette fois c'est terminé, sur la victoire de l'AS Monaco, 5-0.



C'est la 18ème victoire de l'ASM en L1, la 11ème en 13 matches à domicile où les monégasques ont marqué par moins de 46 buts au Louis-II.
Prochain match en Principauté, le dimanche 5 mars à 21h, contre Nantes.
D'ici là, Monaco se sera déplacé 4 fois, à Bastia (L1), Manchester City (LDC), Guingamp (L1) et Marseille (CdF).

Véro & Xav, au Louis-II.

Fly Away Monaco, la passion du voyage...