Pour l'ouverture de la saison de Ligue 1 2017-18, l'AS Monaco reçoit le Toulouse FC.


Avant la rencontre, l'AS Monaco a décidé d'exposer le trophée de Champion de France, l'Hexagoal, sur le parvis du Louis-II, et les supporters peuvent venir se faire photographier à ses côtés.



En tribune, quelques joueurs de l'ASM sont venus reconnaître la pelouse. Parmis eux, plusieurs recrues estivales. Adama Diakhaby, Djibril Sidibé, Youri Tielemans, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», Allan Saint-Maximin, Thomas Lemar et Kylian Mbappé discutent à l'entrée de la surface.



Pour ce match, Leonardo Jardim fait confiance à ses joueurs champions de France, puisque les recrues sont sur le banc, mis à part Marcos Lopes, qui a déjà joué avec l'ASM par le passé.
Le coach portugais aligne Subasic, Jorge, Jemerson, Glik, Sidibé, Fabinho, Moutinho, Lemar, Lopes, Mbappé, Falcao.



Sur le banc, on retrouve Benaglio, Raggi, Touré, Tielemans, Carrillo, Diakhaby et Saint-Maximin. Soualiho Meïté est le 19ème homme.



Pour Toulouse, Pascal Dupraz va tenter de faire un coup, car il n'a rien à perdre au Louis-II.
Il aligne Lafont, Moubandje, Jullien, Yago, Amian, Sangaré, Machach, Blin, Durmaz, Jean et Delort.



Sur le banc toulousain, il y a Goicoechea, Michelin, Bodiger, Cahuzac, Somalia, Sylla, Sanogo. Le jeune Boisgard est en tribune.


Corentin Jean, champion de France avec l'ASM pour y avoir joué les 6 premiers mois de la saison passée, est titulaire. Transféré définitivement après son prêt, il peut affronter Monaco.


Sous les crampons des joueurs, la pelouse ne semble pas homogène depuis les tribunes.
Les températures caniculaires, et la dalle en béton quelques centimètres en dessous, la chauffent. Comme il y a plusieurs types de gazon, on dirait qu'il y a des touffes éparpillées.
Pourvu qu'elle tienne.


Le coup d'envoi du championnat 2017-18 sera arbitré par le trio dirigé par Monsieur Turpin.


En cette période de grosses chaleurs, une petite pensée pour Bouba qui vient saluer les tribunes du Louis-II.


Les joueurs entrent sur le terrain, et la tribune pesage fête encore le titre de Champion de France.





Le coup d'envoi fictif de la soirée est donné par deux anciens joueurs de l'ASM, qui ont remporté le premier titre de Champion de l'Histoire monégasque en 1961 (56 ans déjà), Serge Roy et Georges Thomas, 416 matches avec l'ASM a eux-deux.





Pendant la présentation les deux équipes se sont motivées une dernière fois.



Radamel Falcao donne le coup d'envoi de la saison 2017-18.


Monaco n'arrive pas à sortir de son camp, et perd le ballon. Le premier centre est repoussé par Jemerson (2e).


Première incursion monégasque avec le ballon dans le camp adverse. Orphelin de son compère Benjamin Mendy sur le flanc gauche, Lemar revient dans l'axe, le ballon tourne jusqu'à une accélération de Fabinho qui transperce le milieu du TFC et cherche Mbappé dans la profondeur, signalé hors-jeu à tort. Yago avait récupéré le ballon (2e).




Côté gauche, Lemar contrôle et lance Mbappé en profondeur, qui ne peut centrer pour Falcao, hors-jeu. Il doit tirer et est contré par Yago (4e).





Corner pour Toulouse côté gauche. Jean met le ballon au second poteau, aux 20m où Delort dévie de la poitrine pour Machach devant lui, seul. En pivot, il croise sa frappe et loge le ballon au ras du montant droit de Subasic (0-1, 6e).






La saison ne pouvait plus mal débuter, avec un but de Toulouse sur sa première occasion.





Monaco doit aller de l'avant et vient dans le camp du TFC.
Coup-franc pour Lemar côté gauche. Il met le ballon dans la surface où Falcao reprend. A côté. Le colombien réclamait quelque chose, retenu dès le départ par Blin (10e).






Premier match et première complication pour l'AS Monaco de Leonardo Jardim, mené rapidement.


Coup-franc pour Durmaz, qui met le ballon aux 6m où Subasic ne peut que repousser devant Jullien. Sur un de ses partenaires qui relance (11e).


Corner pour Durmaz maintenant. Il recherche toujours le géant Jullien, mais Subasic peut capter (12e).


Monaco tente de surprendra la défense regroupée de Toulouse, avec Sidibé qui déborde côté droit. Son centre trouve Lemar aux 20m, qui contrôle, mais se fait contrer au moment de tirer (13e).




Kylian Mbappé est lancé côté droit par Moutinho, qui frappe en force au premier poteau. Lafont repousse (14e).





Mbappé est très actif en ce début de match, mais ne réussit pas grand chose, comme ce une-deux avec Lemar où il envoit le ballon directement en 6m (17e).



Contre monégasque mené côté droit avec Rony Lopes et Sidibé. Le second retrouve le premier aux 20m, mais son tir passe largement à côté (18e).





Monaco continue de centrer à destination de Radamel Falcao, mais il est pris par la défense qui dégage, par Yago ou Jullien (19e).





Balle de Moubandjé, le long de la touche, contrée par Lopes, qui profite à Falcao pour rentrer dans la surface. Il fixe Lafont au premier poteau et centre pour Mbappé, un peu trop en retrait, ce qui permet à Yago de le devancer et de mettre en corner (19e).







Dommage que Falcao ait attendu un peu trop avant de centrer, cela a permis à la défense de revenir... et l'ASM est toujours menée.

Mbappé continue d'alterner le chaud et le froid, avec un accélération qui lui permet d'effacer plusieurs joueurs, mais il rate sa passe et la rend aux toulousains qui peuvent partir en contre (21e).


Au bout du contre, côté gauche, Corentin Jean est contré par Sidibé à l'angle de la surface (21e).



Ballon encore perdu par les toulousains, cela profite à Sidibé qui est contré à l'entrée de la surface (25e).


Le premier avertissement de la saison est donné à Sangaré (25e), qui offre un bon coup-franc à l'ASM côté droit.


Leonardo Jardim a envoyé 3 joueurs s'échauffer, certainement pas satisfait de la tournure du match. Guido Carrillo, Allan Saint-Maximin et Youri Tielemans s'échauffent dans la lourdeur du Louis-II. Monsieur Turpin n'a toujours pas fait de pause boisson malgré la petite trentaine de degrés au thermomètre.

Le coup-franc de Lemar est mis au premier poteau où Glik est poussé par Jullien, dans les pieds de Lafont, qui reste au sol (26e).





Corner de Moutinho, pour la tête de Jemerson de Jesus Nascimento qui coupe au premier poteau et croise son ballon de la tête pour le petit-filet opposé. Lafont est battu et l'ASM égalise (1-1, 28e).








Jemerson de Jesus Nascimento fête son but avec son passeur, rapidement rejoints par les autres monégasques.








L'égalisation est plus que logique, car Monaco a le ballon et fait tourner pour chahuter le bloc mis en place par Pascal Dupraz, avec ses milieux portugais Moutinho et Lopes.
Toulouse défend, pas forcément bien, et hérite d'un nouvel avertissement pour Machach (30e).



Les stats après 30 minutes de jeu sont claires : Monaco domine, Toulouse défend.


Accélération de Marcos Lopes côté droit, dans la surface, qui tente de trouver Falcao au second poteau. Lafont repousse du pied, sur un de ses défenseurs qui lui remet dans les gants sur la ligne (33e).









Il est temps que la pause intervienne, la pelouse lache de tous les côtés...



Monaco continue de pousser pour prendre l'avantage, avec un long coup-franc de Lemar, mais Glik est devancé par Jullien (37e).




Perte de balle de Moutinho, et le contre toulousain est lancé, avec Machach qui évite, d'un grand pont, le tacle de Glik, mais est repris par celui de Jemerson. Touche pour l'ASM (37e).



Lopes repique vers l'intérieur et trouve Falcao, dos au but, qui se retourne grâce à son contrôle orienté et frappe. Contré par le dos de Yago qui s'est mis en opposition (40e).






Coup-franc côté droit pour l'ASM, tiré par Lemar. Moubandjé dégage au premier poteau, mais envoit le ballon aux 20m pour la volée de Lopes, contré par le pied en avant de Durmaz. Coup-franc bien placé (41e).





Falcao vient au ballon avec Lemar et Moutinho, mais c'est le colombien qui place le ballon.


Les autres s'écartent, Falcao le frappe mais le ballon ne redescend pas (43e).




Côté droit, Mbappé cherche Falcao au second poteau. Amian dégage de la tête (45e).



On rentre dans le temps additionnel, et Durmaz lance Jean côté droit. Sans solution et dans un angle fermé, il adresse un tir lobé croisé que repousse Subasic dans l'axe, sa défense se dégage (45e+1).





Pendant la pause, comme avant le début du match, les cheerleaders de l'ASM retournent devant la tribune princière, désertée pour cause de petits-fours et de climatisation. De l'autre côté, il y a du monde, mais pas de pom-pom girls...


Au retour des vestiaires, pas de changement dans les 2 équipes. Corentin Jean lance le second acte (46e).


Monaco continue d'imprimer le rythme à la rencontre, vient encore jouer dans le camp haut-garonnais, et obtient un bon coup-franc.


Thomas Lemar enroule son ballon que va chercher Lafont, le long de son montant droit (49e).





Après une semelle de Moutinho sur Sangaré, qui lui vaut un avertissement (50e), Toulouse sort de son camp, et vient encore surprendre l'ASM.
Passe de Sidibé, dans le camp du TFC, interceptée par Durmaz qui déborde et remonte tout le flanc gauche délaissé. Il centre pour Delort aux 20m, qui contrôle et frappe à ras de terre, au ras du montant droit de Subasic (1-2, 53e).





Deuxième occasion franche pour Toulouse, et deuxième but... Monaco a tout à refaire.





Leonardo Jardim change immédiatement son équipe, avec l'entrée de Guido Carrillo à la place de Lopes (54e). Lemar prend le couloir droit, Mbappé le gauche.



Autre remplacement, pour Toulouse, Machach remplacé par Somalia (54e).

Sur son côté droit, Lemar apporte immédiatement le danger, et tente de combiner avec Falcao, mais la porte se referme (55e).





Côté gauche, Mbappé rentre dans la surface et accélère, oubliant Jorge dans son dos. Il pousse trop son ballon et ne peut redresser son centre (57e).





Encore Mbappé côté gauche qui est face à la défense. Cette fois, il donne derrière lui pour Jorge Marco de Oliveira Moraes qui centre parfaitement dans la surface pour la tête de Radamel Falcao au second poteau, qui fusille Lafont (2-2, 58e).









Monaco égalise rapdiement, et Falcao vient remercier son passeur. C'est son 33ème but en 50 matches de Ligue 1.






Allez, il reste encore une grosse demi-heure pour trouver à nouveau la faille et remporter le match.
Toulouse est proche de la rupture, et est gêné par Kylian Mbappé côté gauche.


Encore Mbappé qui provoque Amian côté gauche, mais il n'arrive pas à le déborder et Lafont ramasse son centre contré (62e).




Mbappé reste au sol et se plaint du genou droit.



Deuxième remplacement pour Toulouse, avec Bodiger qui prend la place de Sangaré (64e).
La défense monégasque est rarement mise sous pression, et tient bon malgré Jean et Durmaz qui pressent Glik ou Jemerson (65e).



Côté gauche, Mbappé joue avec son adversaire, feinte plusieurs tentatives de départ et centre finalement pour le second poteau, trop loin pour Carrillo qui partait au premier poteau (68e).



Long coup-franc pour Moutinho, à 40m plein axe. Il met son ballon aérien sur la ligne des 6m où Kamil Glik a suivi et dévie légèrement, du bout des cheveux. Sa présence trompe Lafont qui ne peut rien faire (3-2, 70e).







Vu la joie de Kamil Glik, il a forcément touché le ballon. Il est félicité par son compère de la défense, déjà buteur, puis par ses autres partenaires, avant de remercier son passeur et de s'excuser d'avoir touché le ballon...







Les Glik, Glik, Glik retentissent dans le Louis-II.
Long ballon vers Jean, dans le dos de la défense. Subasic récupère, après rebond (71e).





Au milieu du terrain, Lemar continue de distribuer et de porter le danger vers l'avant.


C'est terminé pour Kylian Mbappé, qui réclame le changement, pendant celui de Sanogo pour Durmaz (73e).
Il sort, remplacé par Allan Saint-Maximin, qui prend le couloir droit. Lemar revient à gauche (73e).




Il reste 20 minutes à l'équipe de Pascal Dupraz pour tenter de prendre un point, au moins.


La solution est peut-être sur un balle arrêtée, et Delort est au coup-franc. Il le frappe en force à ras de terre. Son ballon traverse la forêt de jambes sans être touché, et sort en sortie de but (77e).






Monaco continue de gérer son avance, laissant le ballon à Toulouse, qui vient dans le camp asémiste.
Nouveau long coup-franc de Bodiger, repoussé par Glik dans sa surface (80e).



Le ballon revient vite et Carrillo, resté en défense, dégage son camp par deux fois (80e).



Saint-Maximin récupère le ballon et file vers l'avant. Il est accroché par Moubandjé, qui est logiquement averti (81e).




Encore un bon coup-franc pour l'ASM, toujours tiré par Lemar. Son ballon passe au-dessus du but, accompagné par Lafont (82e).




Corner en deux temps, frappé côté droit. Le centre à destination de Falcao est dévié par le crâne de Jullien. Nouveau corner (84e).




Falcao est remplacé, il cède son brassard à Subasic (86e).
Mais sa sortie n'est pas assez rapide selon l'arbitre, qui demande de jouer et empêche le remplacement.



Toulouse profite de l'incompréhension pour récupérer un ballon haut par Bodiger, qui sert Sanogo, contré par Glik (86e).



Cette fois, Radamel Falcao sort bien, remplacé par Youri Tielemans (87e). Le colombien salue Pascal Dupraz, venu le féliciter.



Le belge prend le couloir droit, Saint-Maximin passe dans l'axe avec Carrillo, et se montre immédiatement avec une passe parfaite pour Thomas Lemar côté gauche, qui rate le cadre (88e).




Coup-franc de la dernière chance pour Toulouse et Jean, qui surprend tout le monde en s'arrêtant au moment de frapper, puis met le ballon dans les gants de Danijel Subasic, qui n'en demandait pas tant (90e).




On rentre dans les 4 minutes de temps additionnel, Monaco mène toujours 3-2 (90e).


Interception de Tielemans côté droit, qui ne pourra centrer en raison d'un faux rebond dû à la pelouse (90e+1).


Accélération et débordement de Allan Saint-Maximin, côté droit, qui centre en retrait pour Carrillo. L'argentin tire sur Lafont, en plein milieu du but, et n'a pas la chance de voir le ballon revenir sur lui (90e+3).






Le match se termine sur ce score de 3-2 pour l'AS Monaco. Il était temps que ça finisse, le tableau d'affichage a rendu l'âme... comme les lumières des fûts pour descendre des tribunes.


Cette victoire est la 13ème consécutive en Ligue 1, et n'est plus qu'à 1 victoire du record de Bordeaux.
Il peut être égalé lors de la prochaine journée à Dijon, qui précéera un nouveau déplacement à Metz.
Prochain match au Louis-II, avec l'accueil de Marseille, le 27 août, pour le compte de la 4ème journée de Ligue 1.


Véro & Xav, au Louis-II.

Fly Away Monaco, la passion du voyage...