Pour le compte de la 10ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco reçoit le SM Caen.


Après 4 matches consécutifs sans victoire (3 défaites et 1 nul), les monégasques doivent reprendre le chemin de la victoire contre ces normands qui encaissent peu de but (6 en 9 matches).

Prêté à Caen, Youssef Aït Bennasser est dans le groupe normand et même dans le onze de départ du Patrice Garande, qui aligne : Vercoutre, Mbengué, Da Silva, Genevois, Guilbert, Aït Bennasser, Féret, Repas, Bazile, Rodelin, Santini.




Sur le banc, on retrouve Samba, Sankoh, Delaplace, Deminguet, Peeters, Nkololo et Kouakou.


Côté AS Monaco, Leonardo Jardim est privé de Guido Carrillo, Stevan Jovetic, Rachid Ghezzal et Djibril Sidibé.
Pour la première fois de la saison, il fait jouer Andrea Raggi.
Il aligne Subasic, Jorge, Glik, Jemerson, Raggi, Tielemans, Fabinho, Lemar, Lopes, Baldé, Falcao.




Sur le banc, il y aura Benaglio, Kongolo, Touré, Boschilia, Moutinho, Traoré et Diakhaby.
N'Doram est le 19ème homme.



Le trio arbitral de la rencontre sera dirigé par Monsieur Léonard.


Avant le coup d'envoi, Ludovic Giuly passe faire un tour en tribune.


Ça met un peu d'animation, car le stade sonne une nouvelle fois creux.



C'est dans cette ambiance que les deux équipes font leur entrée pour le cérémonial d'avant-match.



Lors du salut des joueurs, Youssef Aït Bennasser est bien salué par ses partenaires du début de saison.


Caen a gagné le toss, et a choisi de jouer avec le soleil dans le dos... Danijel Subasic ne sera pas gêné, le soleil se cache derrière des nuages.


Avant que Radamel Falcao ne donne le coup d'envoi, un hommage est rendu à l'ancien attaquant de l'ASM, Gérard Garino décédé au début du mois.



Radamel Falcao lance la partie.


Patrice Garande et son équipe réussissent bien en Principauté, avec 1 victoire, 2 nuls et 1 défaite lors des 4 derniers déplacements. Il est venu chercher la victoire et son équipe va vers l'avant.
Premier duel entre la défense monégasque et Ivan Santini, le buteur caennais, remporté par Jemerson (2e).


Quelques secondes plus tard, Repas tente sa chance. Son tir puissant passe au-dessus (2e).



Côté monégasque, Thomas Lemar ne joue pas sur son traditionnel côté gauche, occupé par Baldé. Il est en soutien de Falcao dans l'axe, et joue comme un numéro 10.


Bon coup-franc pour une faute de Repas sur Fabinho. Thomas Lemar le tire mais met le ballon dans les bras de Vercoutre (4e).




Pour remporter ce match, l'AS Monaco compte sur Rony Lopes, en forme en ce moment.


Sur les bancs de touche, on réfléchit sur les forces en présence.



Corner pour l'ASM, tiré par Lemar. Jemerson est à la retombée mais le ballon part dans les nuages (9e).



Première information du match, les températures de la Côte d'Azur doivent être nettement supérieures à celles en Normandie. Les supporters caennais ont fait tomber le maillot.


Danijel Subasic passe un début de match tranquille. Les pigeons derrière lui ne sont pas déranger par les assauts normands.


Kamil Glik impose son physique en défense, et repousse une longue relance du SMC (11e).


L'AS Monaco a la possession du ballon et fait tourner, sans trouver de solution pour le moment (12e).


Caen sort un peu. Le centre de Rodelin trouve la tête de Santini qui, lui, ne trouve pas le cadre (14e).




Nouvelle attaque malherbiste, avec Repas qui rentre dans la surface et donne pour Bazile, dans un angle fermé côté gauche, qui feinte la frappe et centre derrière le poteau, sans faire peur au pigeon (15e).




Belle ouverture de Fabinho pour Lopes côté droit, devancé par la sortie de Vercoutre qui se jette dans les pieds du portugais (15e).







Un centre de Guilbert repoussé par Fabinho arrive dans les pieds de Repas qui tire. Youri Tielemans le contre, Glik dégage le ballon qui était parti en cloche (18e).



Thomas Lemar tente de prendre le jeu à son compte, et doit contourner le bloc caennais (19e).


Passe d'Aït Bennasser ralentie par Fabinho, qui permet à Lemar de récupérer. Il repart vite vers l'avant, fait un une-deux avec Tielemans et lance en une touche de balle Keita Baldé dans la profondeur.
Le sénégalais revient dans l'axe pour empêcher le retour de Genevois, et bat la sortie de Vercoutre d'une frappe croisée à ras de terre, au ras du montant droit (1-0, 21e).











Premier but en Ligue 1 de Keita Baldé qui fête son but et demande à son passeur de venir, pour le féliciter.






Caen doit réagir, et obtient un long coup-franc que Féret met dans le paquet. Tielemans devance Genevois et Glik et met en corner (25e).




Sur le corner, Rodelin décroise trop son ballon qui ne sortira pas (26e).



Lopes est lancé côté droit, rentre dans la surface et est accroché par le maillot par Da Silva. Le monégasque essaye de mettre en retrait mais ne trouve personne en déséquilibre (27e). R.A.S. selon l'arbitre.





Bazile tente de déborder Raggi. S'il va plus vite, il n'a pas l'expérience du défenseur qui lui bloque le passage et l'envoit en sortie de but (28e).


Le match est arrêté car Genevois reste au sol et demande le remplacement.
Pendant que Sankoh s'échauffe, les entraîneurs donnent des consignes (30e).




Caen n'est dangereux que sur balle arrêtée, mais ce corner est repoussé par Youri Tielemans (34e).


Le ballon reste dans les pieds caennais, avec Rodelin côté gauche qui met en retrait pour Santini, contré par Jemerson. Ouf (34e).




Tielemans donne pour Lemar côté gauche, qui retrouve le belge, qui perfore la défense mais bute sur Vercoutre dans un angle fermé. Le ballon revient sur Lemar, Vercoutre glisse, mais le monégasque frappe en force au-dessus du but (34e).











Monaco a décidé de pousser pour prendre le large.
Ouverture vers Falcao, Da Silva devance le colombien et son gardien et met en corner (35e).



Lemar le frappe, et trouve la tête de Jemerson et envoit son ballon sur la barre de Vercoutre, battu (36e).





Fabinho lance parfaitement Rony Lopes côté droit, qui rate son contrôle et le ballon lui reste dans les pieds, et vient buter sur Vercoutre (37e).









Une nouvelle vague monégasque arrive côté gauche, avec Jorge qui est contré par Aït Bennasser (37e).




Offensive de Caen, avec Bazile côté droit qui ne passe par Jorge Marco de Oliveira Moraes (38e).



Rony Lopes continue de malmener Mbengué côté droit, mais il est malheureux par la suite.


Coup-franc pour l'ASM, Falcao donne des consignes à Lemar, ou vient aux renseignements pour savoir où le ballon sera joué (42e).


Le ballon est repoussé dans l'axe, sur Youri Tielemans qui contrôle du droit et reprend de demi-volée du gauche. Vercoutre repousse des poings sur Sankoh qui dégage le danger (43e).






Dernières secondes de la première période, Fabio Henrique Tavares «Fabinho» tente sa chance de loin, mais dévisse (45e).


Ce ne sera pas la dernière opportunité de l'ASM d'accroître son avantage, car dans le temps additionnel, Fabinho récupère un ballon et sert Baldé qui joue mal le coup en voulant servir Tielemans dans l'axe alors que Falcao était seul à gauche... (45e+1)

La mi-temps est sifflée sur ce score de 1-0, «El Tigre» n'est pas content de son partenaire.








Au retour des vestiaires, pas de changement dans les équipes, et Falcao discute encore avec Baldé.


Caen donne le coup d'envoi de la seconde période.


La première action de la seconde période est pour l'ASM, avec Baldé qui déborde côté gauche et centre pour le second poteau et Marcos Lopes, qui ne reprend pas et contrôle pour Lemar, qui fait de même et est pris dans la nasse. Son tir est contré (47e).








Ça manque de spontanéité pour tromper une défense...

Dans les airs, Santini a toujours autant de mal à s'imposer contre Glik ou Tielemans.




Le premier carton du match est pour Guilbert, pour une faute sur Falcao (50e).


Le long coup-franc de Lemar est repoussé par Rodelin devant deux monégasques prêts à reprendre (50e).



Corner pour Caen de Bazile pour Rodelin. Fabinho remet en corner (52e).



Débordement de Lemar qui centre. Sankoh dégage d'une tête plongeante (53e).



Monaco pousse encore, obtient coup-franc, corner qui ne donnent rien, même si sur le dernier, Rodelin devance les têtes de Falcao et Glik (54e).


Les corners se succèdent. Rodelin renvoit encore dans l'axe, aux 18m sur Lopes qui amortit de la poitrine, quand Repas veut dégager au loin, et le fauche sur la ligne de la surface. Mr Léonard siffle et montre le point de pénalty (59e).





Radamel Falcao va relever son partenaire, prend le ballon et le place. Il prend Vercoutre à contre-pied en tirant sur la droite du gardien (2-0, 59e).







Première frappe du match de Radamel Falcao, et 13ème but de la saison en 14 frappes cadrées... Le colombien peut être satisfait de son rendement en L1.







Monaco a fait le break, pour se mettre à l'abri et éviter un retour de son adversaire, comme l'avait fait Montpellier le 29 septembre dernier.
Les avertissements se mettent à tomber. Féret (62e), Baldé (63e) en prennent un.


Fabinho est toujours aussi important pour l'ASM, même dans les airs où il lutte avec Rodelin, et gagne son duel (64e).



Deuxième changement pour Caen, Bazile est remplacé par Kouakou (65e).
S'il y un reproche à faire à Fabinho, c'est qu'il prend trop de cartons jaunes. Il revient de suspension et recommence déjà sa collection (67e).


Long coup-franc à destination de Santini, aux 16m qui se retourne et tombe, cherchant le pénalty. Le ballon arrive sur Ridelin côté gauche qui le met au second poteau. C'est repoussé sur Féret qui reprend en taclant. A côté (68e).









Accélération de Tielemans au milieu, pour Baldé côté droit. Contrôle, crochet et frappe contrée. Corner (69e).






Nouveaux changements dans ce match. Keita Baldé est remplacé par Adama Traoré, Féret laisse sa place à Peeters (71e).


Long ballon pour Lopes, devancé par Vercoutre qui met en touche. Lopes joue vite la touche pour Falcao, qui prend le dessus sur ses deux défenseurs mais l'action est arrêtée pour une mauvaise touche de Lopes, qui a levé un pied... (73e).





Kouakou est servi à l'entrée de la surface, Glik arrive à lui enlever le ballon. Le caennais tombe en cherchant le pénalty qu'il n'aura pas (77e).




Kouakaou tente encore. il crochète Glik et frappe. Subasic dévie le ballon qui touche sa transversale. Corner (78e).







Corner pour Caen et contre monégasque, mené par Falcao, qui évite le tacle de Mbengué et les monégasques se retrouvent à 5 contre 2. Le colombien a plein de solution et choisit une des pires, en ratant sa passe qui permet le retour des normands (79e).






Frustré, Falcao tente vainement sa chance des 25m. A côté (81e).



Deuxième remplacement pour l'ASM, João Moutinho remplace Youri Tielemans (82e).


Contre mené par Lopes sur son côté droit, passe entre Guilbert et Sankoh mais bute sur le retour d'Aït Bennasser devant Vercroutre (84e)








Les monégasques sont nerveux en cette fin de match et reçoivent un nouvel avertissement pour un mauvais geste de Jemerson (86e).


Débordement de Lopes qui centre pour Falcao. Vercoutre tacle devant lui (88e).




Dernier changement, Marcos Lopes cède sa place à Adama Diakhaby, sous les applaudissements du stade (89e).




On rentre dans les 4 minutes de temps additionnel, et Kouakou tente encore sa chance. Son tir du gauche, après l'amortie de la poitrine de Santini, passe au-dessus (90e+1).



Rien ne sera marqué dans les ultimes secondes, et l'AS Monaco l'emporte 2-0 et conforte sa deuxième place au classement et se relance après 4 matches sans victoire.



Prochain match au Louis-II, le 4 novembre contre Guingamp.


D'ici là, l'AS Monaco sera allé défendre sa deuxième place de L1 à Bordeaux, et aura joué son 4ème match de poule de Ligue des Champions chez le Besiktas Istanbul.
Véro & Xav, au Louis-II.

Fly Away Monaco, la passion du voyage...