LIGUE 1, 2ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
(18/08/2019)
La fin des résultats de la 2ème journée de Ligue 1

Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

 1-1 

A 15h, Saint-Etienne (5e) et Brest (9e) se sont neutralisés, Bouanga en fin de match (1-1, 83e) répondant à Faussurier (0-1, 45e+1).
Il y avait de l'ancien asémiste dans cette rencontre, puisque côté "Verts" Stéphane Ruffier a été titularisé dans les buts et Jean-Eudes Aholou dans l'entre-jeu. Ce dernier, blessé, a dû être remplacé à la 39e.
Pour les bretons, Ibrahima Diallo et Samuel Grandsir ont débuté, l'attaquant a été remplacé à la 83e, après l'égalisation.
Leur partenaire Irvin Cardona n'était pas dans les 18.

 0-0 

A 17h, nul vierge entre Reims (4e) et Strasbourg (9e), plus préoccupé par la Ligue Europa que le championnat en ce début de saison.
Le champenois Tristan Dingomé a débuté le match mais ne l'a pas terminé. Il a été remplacé à la 66e.

 2-1 

A 21h, Rennes (8e) a battu le Paris S.G. (1er).
Les champions de France ont ouvert le score sur un cadeau de Da Silva pour Cavani seul au second poteau (0-1, 36e), mais les bretons sont revenus avant la pause sur une frappe de Niang (1-1, 44e).
A la reprise, les rennais prennent l'avantage par Del Castillo de la tête (2-1, 48e) qui s'avèrera définitif car les partenaires de Layvin Kurzawa, pas dans les 18, ne sont pas parvenus à revenir.
Abdou Diallo et Kylian Mbappé ont joué toute la partie.

Au classement des buteurs, trois joueurs sont en tête, ils ont le point commun d'avoir joué et marqué contre l'ASM :
- Dembélé et Depay (Lyon), Diallo (Metz) avec 3 buts.
- Cavani (Paris S.G.) et Osimhen (Lille) sont à 2.
- 33 joueurs sont à 1 but dont Aholou (St-Etienne), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
- 1 joueur à marquer contre-son-camp.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LES RÉACTIONS DE METZ - MONACO (3-0)
(17/08/2019)

Leonardo Jardim
«C'est un bilan difficile. On a vite été pénalisés avec ce penalty au bout de dix minutes puis ce carton rouge après une demi-heure. Peut-être que le VAR n'a pas vu ce que j'ai vu... On a travaillé six semaines en préparation avec une équipe, et aujourd'hui, on a d'autres joueurs donc il faut qu'on intègre les nouveaux. Notre objectif, c'est de travailler toujours plus pour outrepasser ces difficultés.
Si tu perds deux ou trois matches, tu peux entrer dans un cycle négatif mais on va essayer d'avoir rapidement une équipe compétitive.
Radamel Falcao a eu des petits soucis et n'était pas cliniquement apte à jouer. Si on avait eu Falcao, Wissam Ben Yedder n'aurait probablement pas débuté et aurait joué petit à petit. Mais c'est comme ça, aujourd'hui, on n'avait pas l'effectif pour permettre aux recrues de s'intégrer petit à petit.»
(lequipe.fr & AFP)

Vincent Hognon
«On est très satisfaits du résultat. On a bien débuté le match, c'est ce que je voulais. On a tout de suite été performants et dangereux quand on avait le ballon. On est récompensés car on a fait des bonnes choses et des efforts. Il n'y a pas de secret. Ce n'est que l'histoire d'un match, on sait qu'il y aura des moments difficiles, mais on prend les points. Reproduire ce genre de performances nous permettra de remporter de nouvelles victoires et d'engranger des points pour atteindre notre objectif, le maintien. Il faut raison garder et le match à Angers le week-end prochain (samedi 24 août, 20 heures) sera encore plus difficile.» (lequipe.fr & AFP)

LIGUE 1, 2ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(17/08/2019)
Les résultats de la 2ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 6-0 

Vendredi à 20h45, Lyon (1er) a confirmé sa première place en explosant Angers (3e), avec 3 buts par période.
Thomas Mangani, titulaire, et ses coéquipiers ont été balayés 6-0 avec des buts d'Aouar (1-0, 11e), Dembélé (2-0, 36e) et Depay (3-0, 43e) dans le premier acte.
Dans le second, Depay (4-0, 50e), Dembélé (5-0, 65e) et Lucas (6-0, 72e).

 0-0 

Samedi à 17h30, Nantes (13e) et Marseille (18e) se sont quittés sur un nul vierge.
Les phocéens auraient pu l'emporter, mais le pénalty de Benedetto (31e) a été tiré largement au-dessus de la barre transversale.
Les anciens monégasques Dennis Appiah (FCN) et Valère Germain (OM) étaient sur le banc. Seul ce dernier est entré en jeu, à la 84e.

 1-0 

Samedi à 20h, Amiens (13e) a remporté le derby des "Hauts-de-France" face à Lille (5e) grâce à un but de Guirassy, accordé après VAR (70e) qui a annulé un hors-jeu inéxistant.
Les lillois ont joué une grande partie du match à 10 aprs le rouge direct de Soumaré (39e). Farès Bahlouli était une nouvelle fois écarté.

 1-2 

Nîmes (19e), prochain adversaire de l'ASM, a été battu par Nice (5e) qu ia fait un gros début de match avec deux buts inscrits par Cyprien (0-1, 10e) sur un pénalty VAR, et Ganago (0-2, 16e).
Les gardois sont revenus dans la partie sur une autre intervention de la VAR et un pénalty transformé par Ripart (1-2, 45e+1).
En seconde période, la rencontre s'est tendues avec 3 expulsions.
D'abord le niçois Coly (51e) puis les nîmois Martinez et Briançon dans le temps additionnel (90e+8).
Le "Crocos" Martin Sourzac n'était pas sur la feuille, l'"Aiglon" Khéphren Thuram est entré à la 83e.

 1-0 

Toulouse (9e) a battu Dijon (13e) sur la plus petite des marges grâce à un but de Makengo (1-0, 54e).
Le TFC a joué sans Corentin Jean (en convalescence) mais avec William Vainqueur (averti à la 29e et remplacé à la 80e).

 3-0 

Metz (9e) s'est tranquillement imposé face à l'AS Monaco (19e), indigne de la L1, grâce à des buts de Diallo (1-0, 11e sur un pénalty VAR et 2-0, 53e) et Cohade (3-0, 66e).
Encore une fois l'ASM a terminé à 10 avec le rouge direct de Ruben Aguilar (34e).

 1-1 

Bordeaux (17e) et Montpellier (16e) se sont quittés sur un nul.
Les héraultais ont ouvert le score en première période par Delort (0-1, 22e), les girondins ont répondu par Maja (1-1, 70e).
En fin de partie, l'éternel Souleymane Camara, entré à la 86e, a cru donner la victoire au MHSC, mais son but inscrit à la 88e a été refusé par la VAR pour hors-jeu.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Saint-Etienne (5e) reçoit Brest (9e).
- A 17h, Reims (4e) affronte Strasbourg (9e).
- A 21h, Rennes (8e) accueille Paris S.G. (1er).

Au classement des buteurs, trois joueurs sont en tête, ils ont le point commun d'avoir joué et marqué contre l'ASM :
- Dembélé et Depay (Lyon), Diallo (Metz) avec 3 buts.
- Osimhen (Lille) en a marqué 2.
- 30 joueurs sont à 1 but dont Aholou (St-Etienne), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
1 joueur à marquer contre-son-camp.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

CHAMPIONNAT 2ÈME JOURNÉE, METZ - MONACO : 3-0
(17/08/2019)

Les journées se suivent...et se ressemblent

Un but encaissé dans le premier quart d'heure, un carton rouge en première période, la VAR qui fait des misères à l'ASM, une défaite 0-3. Ça vous rappelle quelque chose ?
Pour la deuxième fois en deux journées de championnat, l'AS Monaco a encore subit ce scenario sans pouvoir faire changer les choses.

Pour ce match, Leonardo Jardim devait faire des choix pour aligner 18 noms sur la feuille de match.
Finalement, à part écarter le 3ème gardien Seydou Sy, il a dû faire face aux défections de Henrichs (entorse lors du dernier entraînement) et Falcao (officiellement pour un coup reçu, mais en partance pour la Turquie), et n'y a mis que 17 noms.

Ont débuté la rencontre : Lecomte, Ballo-Touré, Glik, Badiashile, Aguilar, Jemerson, Golovin, Onyekuru, Boschilia, Martins et Ben Yedder.

- La première occasion de but est pour Metz, sur un long ballon de Boulaya pour Diallo parti dans le dos de la défense et poursuivi par Benoît Badiashile, qui lui ferme l'angle de tir. L'attaquant est obligé d'effacer Lecomte qui vient vers lui pour fermer l'angle et frappe dans un angle fermé côté gauche. Sur la ligne, Badiashile est là pour repousser d'une aile de pigeon (3e).
- L'ASM est aussi proche d'ouvrir le score, par Wissam Ben Yedder trouvé par Onyekuru à l'entrée de la surface, mais Maïga revient et lui enlève le ballon au moment de frapper (6e).
- Diallo a des envies de marquer, et tente sa chance de loin. C'est largement hors-cadre (6e).
- Corner pour Metz, Sunzu est trouvé dans la surface et tente une frappe en pivot, que Glik contre du bras, décollé du corps. Si l'arbitre ne dit rien, la VAR se signale et un pénalty est ordonné pour les lorrains, avec un avertissement pour le capitaine polonais. Diallo le transforme en tirant à ras de terre en plein milieu, Lecomteparti sur sa droite ne peut que dévier des pieds (1-0, 11e).

L'ASM doit égaliser, mais ne peut le faire sur un coup-franc lointain de Boschilia qui tire au-dessus (14e).
- Long ballon pour Onyekuru qui part au but, mais est déséquilibré par un croc-en-jambe de Centonze. Carton et coup-franc à la limite de la surface, un peu sur la gauche, que Ben Yedder frappe et trouve la tête de Diallo dans le mur (28e).
- Henry Onyekuru rentre dans la surface et est victime d'un petit croche-pied de Sunzu. L'arbitre demande de jouer estimant que l'attaquant avait simulé, et dans la continuité, Ruben Aguilar effectue un tacle les deux pieds en avant sur Nguette. L'arbitre l'expulse (34e) mais cette fois la VAR ne lui dit pas de revenir à la faute et au pénalty qui s'imposait...

Mené et encore à 10 contre 11 pour la deuxième fois en deux journées, l'ASM subit les dernières minutes avec Gelson Martins arrière droit.
- Entrée dans la surface de Delaine côté gauche, qui tente sa chance. Lecomte dévie en corner au premier poteau (40e).
- Nguette déborde Ballo-Touré côté droit, centre fort pour le second poteau où Boulaya surgit. Seul aux 6m, il met le ballon au-dessus, pas aidé par le petit rebond avant sa frappe (45e).

A la reprise, on garde les mêmes et Metz profite de sa supériorité numérique :
- Tir de Cohade côté gauche dans la surface sur un corner repoussé. Lecomte repousse (49e).
- Long coup-franc de Cohade repoussé sur Nguette, contré par la défense qui se jette dans ses pieds, mais repousse encore le ballon dans ceux de Diallo, seul, qui ajuste Lecomte (2-0, 54e).

Pour tenter de revenir, Keita Baldé entre à la place de Boschilia (56e). Le sénégalais se retrouve lancé par Ben Yedder, mais sa frappe est écrasée (66e).
- Centre de Centonze, repousse par Badiashile aux 20m sur Cohade qui reprend instantanément. C'est croisé et à ras de terre, derrière le poteau droit de Lecomte (3-0, 66e).

La bérézina continue.
- Coup-franc de Boulaya, puissant avec un rebond juste devant Lecomte qui repousse devant lui. Heureusement sur Glik, seul monégasque à avoir suivi qui peut dégager devant 3 lorrains (71e).
- Tir puissant de Gil Dias, entré à la place d'Onyekuru (70e), des 25m. Oukidja repousse des poings (81e).
- Tir écrasé de Dias des 20m, facilement capté par le portier messin (84e).
- Niane efface Dias côté gauche et enroule sa frappe du droit. Lecomte se détend pour retirer le cuir de sa lucarne (85e).
- Centre, tête de Niane au point de pénalty. C'est puissant et encore sauvé par la parade de Benjamin Lecomte (86e).
- Action monégasque avec Golovin qui décale Lyle Foster, entré à la place de Ben Yedder (74e). Dans la surface côté droit, sa frappe est repoussée par le tacle glissé désespéré de Boye (89e).
Sur le corner, Baldé remise en retrait de la tête pour Gil Dias. Son tir au premier poteau est repoussé par un goupe composé par un défenseur, le poteau et le gardien (89e).
Contre messin côté gauche, centre pour Ambrose au second poteau. Contrôle de la poitrine, frappe qui est déviée par les jambes de Ballo-Touré puis celles de Lecomte. Le ballon freiné est dégagé par Glik en corner devant le but vide (90e).
Coup-franc de Aleksandr Golovin. C'est parfaitement tiré, et repoussé par Oukidja qui s'est détendu à la base de son montant gauche (90e+3).

Deuxième défaite à 10 contre 11 de l'ASM sur ce même score de 0-3.
Dernière de L1, l'ASM devra obligatoirement s'imposer dimanche prochain contre une autre équipe qui a perdu ses deux premiers matches, Nîmes. Mais il faudra montrer beaucoup plus.

Pour plus d'info sur la deuxième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

NATIONAL 2, 2ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(17/08/2019)
Les résultats de la 2ème journée de National 2

Dans le groupe D, celui qui intéresse la réserve de l'AS Monaco, les jeunes asémistes étaient opposés à la réserve de Lyon.

Après une première période fermée et terminée sans but, l'ASM se montrait dès la reprise avec une double occasion, mais c'est l'OL qui ouvre le score peu après, sur une action personnelle de Gouiri (1-0, 54e).

Ce but ne rend pas Monaco plus présent devant le but rhôdanien, et encaisse un nouveau but sur un grosse erreur du capitaine Mbae qui rate son contrôle sur une balle en retrait et laisse Cherki partir au but (2-0, 73e).

Deuxième match de N2 pour l'ASM, deuxième défaite et dernière place pour l'équipe de David Bechkoura, qui devra enfin prendre des points le week-end prochain, contre la réserve de Marseille.

L'équipe monégasque : Théo Louis, Pierre Nguinda, Safwan Mbae, Chrislain Matsima, Yannis Ngakoutou Yapende, Kévin Appin, Romain Faivre, Owen Maës puis Eric Ayiah (85e), Edgaras Utkus puis Florian Antognelli (15e), Nordine Ibouroi puis Wilson Isidor (68e), Moussa Sylla.

Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

PRÉSENTATION METZ - MONACO (J02)
(16/08/2019)


Pour la 2ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (19e) se rend chez le FC Metz (9e).

Après la lourde défaite inaugurale à domicile contre Lyon, l'ASM n'a d'autre choix que d'aller l'emporter chez le proumu lorrain qui a fait un bon nul (1-1) à Strasbourg dans le derby de l'Est.

Gagner à Metz, l'AS Monaco sait le faire, puisque les monégasques sont sur 5 victoires consécutives à Saint-Symphorien depuis 2007, en L1 ou L2, dont les 4 dernières sans prendre de but.
Mais au total, le bilan des confrontations entre Metz et Monaco est de 12 victoires asémistes, 14 nuls et 20 défaites (55 buts marqués et 59 encaissés).

L'ASM a donc des difficultés face au FCM, et a déjà été prévenue avec l'élimination en Coupe de France la saison passée en 16e.

Si Monaco a été inefficace offensivement, Leonardo Jardim est rassuré avec les apports offensifs : les deux recrues, le retour à l'entraînement de Baldé, et le retour de suspension de Falcao.
«Ben Yedder est un joueur important qui a marqué beaucoup de buts ces dernières années. On peut l’associer à un deuxième attaquant. Ils sont compatibles avec Falcao pour jouer ensemble sur le front de l’attaque. Son profil va offrir des solutions à l’équipe : notamment plus de présence devant la surface. On a besoin de joueurs qui déstabilisent l’adversaire dans les 30 derniers mètres.
Il a joué 20 minutes avec Séville en pré-saison. Il a maintenant besoin de jouer plus. Il a le bon état d’esprit et la motivation. Je l’attends au top de sa forme après la trêve internationale.
Aujourd’hui on a plus de solutions offensives. Ben Yedder, Onyekuru, Baldé... Ils n’ont pas tous eu la même préparation. Il y a encore des efforts à faire pour être à 100%.
Falcao a très bien travaillé cette semaine avec une bonne attitude et beaucoup d’envie. Ça fait 3 semaines qu’il est avec nous et il a déjà une bonne condition, bien sûr je compte sur lui.»
(Site officiel ASM).

Avec la suspension pour 3 rencontres de Cesc Fabregas, Jemerson de Jesus Nascimento devrait encore être aligné au milieu du terrain.
«C’est vrai que j’ai joué milieu au dernier match. Pour samedi face à Metz je ne sais pas, c’est le coach qui décide. Je suis là pour aider, peu importe que ce soit au milieu ou en défense.
Tout le monde joue pour gagner des matches, il y a des choses qu’on doit mieux faire fonctionner mais c’est normal. C’est le début de saison.
Ben Yedder va beaucoup nous aider. Je l’ai déjà vu à l’entrainement. C’est un très bon joueur.
Les rumeurs ? Je suis concentré entièrement sur l’AS Monaco. Pour m’améliorer chaque jour et aider l’équipe. Je suis là pour ça. Je ne pense qu’au présent et au prochain match.
Est-ce que je suis un cadre ? Je suis au club depuis 3 ans et demi. Nous sommes quelques-uns à être là depuis un moment. Je suis là pour aider les nouveaux et les jeunes à s’intégrer et pour leur montrer comment cela se passe au club.»
(Site officiel ASM).

Leonardo Jardim a donc perdu Lopes, transféré en Espagne, mais récupère Falcao et Golovin de suspension, Baldé qui a repris avec le groupe, et accueille les arrivées de Ben Yedder et Onyekuru qui sont présents dans le groupe de 20 joueurs retenus. Les habituels Pellegri, Geubbels, Jovetic, Subasic sont blessés, Sylla et Naldo écartés.

A Metz, Vincent Hognon est privé du seul Kévin N'Doram, prêté par l'ASM.
«L'effectif ? Tout va bien. Dia Ndiaye souffre des adducteurs, tous les autres sont disponibles, à part Kévin N'Doram (en vertu d’un accord passé avec le club de Monaco).
Cette première à Saint-Symphorien ? On va retrouver le stade dans la configuration de cette saison, avec la tribune démolie, les vestiaires provisoires. On a justement fait une séance mercredi à Saint-Symphorien pour que les nouveaux joueurs prennent des repères sur le terrain et que les anciens voient la différence. C’est différent. On préfère toujours avoir quatre tribunes mais c’est comme ça, il faut faire avec. Dans les repères visuels, ce sera différent. Le bruit peut aussi se perdre beaucoup plus. C’est vraiment atypique, mais on peut aussi se dire que les autres (tribunes) vont faire plus de bruit...
Monaco ? C’est un gros match, encore un. Il y en aura beaucoup cette saison. On sait qu’on vient de Ligue 2 et les affiches seront extrêmement intéressantes cette année. Là, effectivement, c’est un très gros club en face de nous.
Ça bouge beaucoup à Monaco de manière générale. Ils ont énormément de joueurs sous contrat. Il y en a qui arrivent cette semaine, ils auraient pu arriver plus tard mais c’est comme ça.
Ben Yedder ? Il y a Onyekuru aussi. On verra bien leur groupe et on s’adaptera. Il y a toujours une part d’incertitudes sur les premiers matches de toute façon.
Le bon moment de jouer Monaco ? Je ne me dis pas ça. On verra à la fin. D’abord, tout dépend de ce qu’on va faire nous. Et qu’ils aient perdu contre Lyon ne change rien. S’ils avaient gagné, ils auraient envie de gagner le suivant aussi. On a tous envie de gagner, tout le temps ! Nous, on espère déjà avoir le même état d’esprit qu’à Strasbourg et la volonté de bien faire même si on a fait des choses moyennes en première mi-temps. Mais le plus important c’est d’être à la hauteur de l’événement, de prendre les choses en main tout de suite et de ne pas être attentiste. Le mot d’ordre, c’est que notre deuxième mi-temps à Strasbourg serve à prendre conscience de nos capacités dès le début de match et de nos qualités parce qu’on en a. Nous, on croit en ce groupe et on aura aussi notre mot à dire.»
(Site officiel FCM).

Kévin N'Doram sera donc en tribune, ne pouvant jouer contre le club qui le paye.
Le coach messin a convoqué 18 joueurs.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Metz.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Sy, Aguilar, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Jemerson, Panzo, Boschilia, Dias, Golovin, Martins, Onyekuru, Traoré, Baldé, Ben Yedder, Falcao, Foster.

Pour Metz : Delecroix, Oukidja, Centonze, Sunzu, Boye, Delaine, Cabit, Angban, Fofana, Maïga, Lahssaini, Cohade, Gakpa, Nguette, Boulaya, Niane, Ambrose, Diallo.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

WISSAM BEN YEDDER SIGNE À L'AS MONACO
(14/08/2019)

Il s'est engagé pour 5 ans

Pour renforcer son attaque, défaillante lors de la préparation et à la première journée, l'AS Monaco a recruté Wissam Ben Yedder.

Formé à Toulouse qu'il a quitté en 2016 pour l'Espagne et le FC Séville, où il a marqué 38 buts en 91 matches de Liga, Wissam Ben Yedder rentre en France en s'engageant pour 5 saisons à l'AS Monaco, club dont il est supporter depuis son enfance.

Son transfert est de 40 M€, montant de sa clause libératoire.

Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
«Nous sommes très heureux d’annoncer aujourd’hui l’arrivée de Wissam Ben Yedder.
Wissam est un joueur de grand talent, un attaquant complet, qui a prouvé à Toulouse et Séville, mais aussi dans les compétitions internationales, tout son sens du but. C’est par ailleurs un joueur avec une mentalité exemplaire.
Son arrivée est un moment important pour Monaco. Elle démontre notre volonté de bâtir une équipe ambitieuse pour atteindre les objectifs du Club.
» (Site officiel ASM)

Wissam Ben Yedder :
«Je suis très content de m’engager avec l’AS Monaco. J’ai senti une volonté forte de la part du Club de me faire venir. J’ai choisi Monaco car je crois dans ce projet et je suis déterminé à faire tout mon possible pour aller au bout de nos ambitions communes.
Je viens avec l’intention de prouver, comme toujours, mes qualités et avec l’envie de franchir un nouveau palier.
Je veux remercier le Club pour la confiance qu’il me témoigne. C’est une très belle journée et le commencement d’une nouvelle histoire que j’ai maintenant hâte de débuter.
» (Site officiel ASM).

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

RONY LOPES AU FC SÉVILLE
(05/08/2019)

Il a signé pour 5 ans

Rony Lopes n'est plus monégasque, il a quitté l'AS Monaco (où il lui restait 3 ans de contrat) pour l'Espagne et le FC Séville, contre un chèque de 20 M€.

Formé au Benfica, Lopes a terminé sa formation à Manchester City qui l'avait prêté à Lille en 2014-15, avant que l'ASM ne lui fasse les yeux doux.
Lors de ses 6 premiers mois, il n'a participé qu'à 2 matches avec Monaco qui l'a ensuite re-prêté à Lille pour le reste de la saison.

En 2017-18, Rony Lopes a remplacé Lemar dans l'effectif et effectue une très bonne deuxième partie de saison avec 17 buts inscrits en 50 matches.
La saison passée, Lopes n'a été que l'ombre de lui-même, avec 4 buts marqués en 29 matches.

Au total, Rony Lopes aura joué 82 matches (65 de L1, 4 de Coupe de France, 6 de Coupe de la Ligue, 5 de Ligue des Champions et 2 Trophées des Champions) avec le maillot monégasque pour 21 buts marqués (17 en L1, 1 en Coupe de France, 2 en Coupe de la Ligue et 1 en Ligue des Champions).

Marcos Lopes s'est engagé pour 5 saisons avec le club andalous.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

HENRY ONYEKURU SIGNE À L'AS MONACO
(12/08/2019)

Il s'est engagé pour 5 ans

L'AS Monaco vient d'engager un renfort offensif, avec la signature de l'ailier gauche Henry Onyekuru.

Âgé de 22 ans, cet international nigérian a été finaliste de la dernière Coupe d'Afrique des Nations.
Onyekuru a été formé à l'académie ASPIRE au Sénégal, avant de rejoindre la Belgique et Eupen, qu'il a aidé à faire monter en 1ère division avec 6 buts en 19 matches en 2015-2016.
Dans l'élite, il a encore fait mieux avec 13 buts en 28 matches, et 13 en 13 matches de Coupe.

Everton l'a alors engagé en 2017, puis prêté deux saisons. A Anderlecht (10 buts en 29 matches toutes compétitions confondues) puis à Galatasaray en Turquie (16 buts en 44 matches toutes compétitions confondues).

Annoncé depuis de nombreux jours, son arrivée a été retardée en raison de soucis administratifs, mais Onyekuru s'est engagé aujourd'hui pour 5 saisons avec l'AS Monaco, qui a payé 15 M€ pour son transfert d'Everton où il n'a jamais joué.

Henry Onyekuru est le 6ème nigérian à porter le maillot monégasque, après Victor Ikpeba (223 matches, 77 buts), Uwa Échiéjilé «Elderson» (54 matches, 2 buts), Lukman Haruna (52 matches, 4 buts), Rabiu Afolabi (14 matches, 1 but) et Sani Kaita (3 matches).

Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
«Nous sommes très heureux de pouvoir compter Onyekuru parmi nous. Il a démontré ses qualités ces dernières saisons. C’est un joueur offensif rapide et percutant qui va renforcer notre secteur offensif. Nous lui souhaitons la bienvenue.» (Site officiel ASM)

Henry Onyekuru :
«Je suis très heureux de rejoindre un grand club comme l’AS Monaco. Je vais tout donner pour progresser et aider le Club à réaliser une belle saison. Je suis impatient de retrouver mes coéquipiers.» (Site officiel ASM).

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

IRVIN CARDONA À BREST
(12/08/2019)

Il y est transféré

Le dégraissage de l'effectif monégasque continue, avec le départ d'Irvin Cardona.

Arrivé en 2013 à l'ASM, le nîmois y a terminé sa formation, remportant la Coupe Gambardella en 2016 avec les U19, avant d'intégrer par petites touches l'équipe première, disputant 7 rencontres en 2016-17 (3 de L1, 3 de Coupe de France et 1 de Coupe de la Ligue).

L'AS Monaco l'a ensuite prêté au Cercle Bruges, où il a été champion de D2 belge, inscrivant le pénalty de la montée dans le temps additionnel.
La saison passée, Cardona a continué son prêt, découvrant l'élite belge.
Malheureusement, ces 2 saisons ont été pertubées par les blessures. Il a néanmoins disputé 18 matches en 2017-18 (9 buts et 7 passes décisives) et 20 la saison dernière (6 buts, 1 passe).

Sous contrat pour encore 2 saisons, l'AS Monaco a choisi de le vendre 1 M€ au Stade Brestois 29, promu en L1, où il retrouvera d'autres éxilés monégasques, Ibrahima Diallo (vendu) et Samuel Grandsir (prêté).
Irvin Cardona s'y est engagé pour 4 saisons.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats