Pour le compte de la 17ème journée, en match en retard, l'AS Monaco (19e) reçoit l'OGC Nice (8e).


Hier, Thierry Henry avait convoqué tous ses joueurs aptes (26).
Avec le réveil musculaire du matin effectué à La Turbie, il a enlevé plusieurs noms de sa feuille de match.
Exit les gardiens Subasic, Sy, les défenseurs Barreca, Panzo et les milieux Faivre, Grandsir, Massengo, Navarro, Thuram.
Il reste donc 17 noms, car Stevan Jovetic annoncé absent est finalement déclaré apte et sera sur le banc, avec le malade Falcao, L. Badiashile, Biancone, Sidibé, Pelé et Diop.


Par rapport à son équipe de départ à Marseille dimanche, le coach de l'ASM remplace les nouvelles recrues non qualifiées contre Nice : Naldo, Fabregas et Ballo-Touré.


Ils sont remplacés par Jemerson, Sylla et Serrano, qui débuteront avec Benaglio, B. Badiashile, Glik, Henrichs, Aït Bennasser, Golovin, Lopes et Tielemans.





Pour Nice, Patrick Vieira aligne le onze suivant : Benitez, Burner, Sarr, Dante, Jallet, Atal, Tameze, Walter, Cyprien, Sacko et l'ancien monégasque Allan Saint-Maximin.




Sur le banc, s'assieront Clémentia, Coly, Pelmard, Makengo, Danilo, Ganago, Sylvestre.


Le match sera arbitré par le trio dirigé par Monsieur Bastien.


Le staff monégasque surveille l'échauffement. Thierry Henry et Franck Passi sont aux 18m pour surveiller tout cela de près.


Les joueurs sont rentrés se préparer, le match va débuter et ils reviennent pour le cérémonial d'avant-match.






Moussa Sylla lance le derby de la Côte.


Petite surprise, la titularisation de Julien Serrano à gauche.


Long ballon pour Sylla seul devant, qui dévie le ballon de la tête, mais Sarr est le premier dessus dans la surface côté droit. Le niçois est déséquilibré, le rend au monégasque qui trouve parfaitement Aleksandr Golovin au second poteau qui s'applique pour croiser sa reprise. Benitez repousse des pieds en corner (3e).









Action pour Nice avec Burner qui passe côté gauche et centre, trop haut pour Saint-Maximin. Serrano peut dégager (6e).



Le ballon reste niçois, et revient sur la droite, avec Tameze contré par Badiashile. Le ballon vient sur la gauche sur Burner qui contrôle et cherche la lucarne opposé. Hors-cadre (6e).




Les deux équipes se craignent, mais il manque de la qualité au milieu du terrain pour donner des bons ballons aux attaquants. Sylla est souvent seul, et là aussi, la qualité n'y est pas. Les ballons sont trop vite perdus.


Nice domine ce début de match, au moins territorialement, mais là aussi, ce n'est pas dangereux, comme ce long ballon pour Tameze, coupé par Benoît Badiashile (10e).


Les "Aiglons" n'arrivent pas à s'approcher du but de l'ASM et tente de loin, par Cyprien, contré par Glik (17e).



Corner pour l'ASM, tiré par Tielemans. Benitez rate sa sortie, sans conséquence pour Nice, le ballon file au second poteau après avoir rebondit sur une tête (18e).



Attaque monégasque avec Golovin qui lance Sylla sur la droite, qui n'a pas beaucoup de solution et perd le ballon en essayant de dribbler (19e).





Faute sur Rony Lopes à 35m du but. Tielemans met le cuir dans la surface, repoussé par le crâne de Sarr (20e).



Touche pour l'ASM, pour Sylla qui met le ballon dans le paquet, en aveugle. Seul Serrano est dans la surface, et trop loin du ballon, mais la défense niçoise s'affole (21e).



La pression monégasque continue, avec un centre de Benjamin Henrichs que personne ne touche. Golovin récupère au second poteau, revient en arrière et sur son pied droit. Son tir est loin du cadre (22e).






Mauvaise passe de Dante, interceptée par Rony Lopes dans le rond central. Le portugais accélère en direction du but, crochète aux 20m pour s'ouvrir le chemin du but, mais son pied d'appui est trop loin du ballon qui passe juste au-dessus de la lucarne droite de Benitez (28e).









Aleksandr Golovin déborde coté droit, mais son centre en retrait pour Lopes ne passe pas Dante. Corner (29e).




Monaco ne profite pas des ereurs niçoises, Nice va profiter de celles commises par les asémistes.
Le ballon est dans les pieds d'Aït Bennasser au milieu du terrain, qui tarde à le donner et la nasse se referme. Encerclé par 3 niçois dans le rond central, il tente une passe latérale qui est contrée par Tameze. Le ballon part en cloche, dans la profondeur et dans le dos de Jemerson.
Après rebond, Saint-Maximin saute et pousse le ballon, prend de vitesse Jemerson, résiste au retour du brésilien et trompe Benaglio d'un petit ballon croisé à l'entrée de la surface (0-1, 30e).








Jemerson de Jesus Nascimento est encore dans le coup sur un but encaissé. Il a le regard noir pendant que Saint-Maximin va fête son but devant le kop niçois.




L'arbitre est appelé par la V.A.R., qui lui signale une charge de Saint-Maximin sur Jemerson, ou un contrôle du bras. Il va voir cela sur son écran de contrôle, mais valide le but.




Monaco est dans le doute, Nice en profite pour reprendre possession du ballon.
Corner pour Nice, pour le second poteau et la remise de la tête de Tameze. Benaglio capte facilement (37e).



Coup-franc pour l'AM côté droit, tiré par Lopes. Benitez sort et dégage des poings devant Jemerson, signalé hors-jeu (41e).





Passe de Badiashile interceptée par Walter, qui donne pour Saint-Maximin qui doit s'arrêter pour ne pas être hors-jeu, et contrôle des talons. Il résiste à Badiashile et Aït Bennasser mais bute sur Jemerson qui repousse (44e).





Devant son banc Thierry Henry n'apprécie pas la fébrilité et les mauvais choix de son équipe. Il semble énervé.


On est dans le temps additionnel, l'ASM a une touche côté droit aux abords de sa surface. Henrichs la donne sur Glik, qui remet mal pour l'allemand. Sacko arrive la semelle en avant pour le contrer et lui laboure le mollet. Il est averti (45e+1).
Pendant que l'arbitre note sur son carton le nom du niçois, il est encore appelé par la V.A.R. pour revoir les images. Il revient sur sa décision et expulse Sacko (45e+3).



A la pause, Monaco est mené, mais jouera la seconde période en supériorité numérique.


Pendant ce quart d'heure d'intermède, les "MC performers" viennent bouger devant le public pour éviter d'avoir froid.
Et les remplaçants monégasques s'échauffent avec Bob Tahri. Ceux de l'OGCN sont aussi sur la pelouse.




Le jeu reprend, pas de changement. Les 21 mêmes joueurs sont de retour, et Nice lance la seconde période.
Monaco prend la possession du ballon, Nice attend dans son camp.


Golovin a un peu d'espace aux 30m, adresse une transversale pour Henrichs côté droit qui remise pour Lopes au centre qui tente la "Madjer". C'est contré par Dante et mis en corner par Burner (47e).






Le corner est joué en deux temps, avec un centre de Golovin repoussé au premier poteau (48e).


Sur le bord du terrain, Falcao et Jovetic continuent de s'échauffer.


Nouveau corner pour l'ASM. Cette fois Rony Lopes le frappe directement depuis la droite. Le ballon est rentrant, aux 6m, sur la tête piquée de Benoît Badiashile qui devance Jallet, plaçant son ballon vers le premier poteau. Benitez se détend et repousse le ballon, remis en corner par Dante (50e).






L'arbitre désigne le point de corner, puis siffle en montrant sa montre qui a vibré tardivement.



Le ballon a franchi la ligne selon la Goal Line Technology, et le but est accordé à Benoît Badiashile, qui fête son premier but en L1 à retardement (1-1, 50e).





Monaco continue de mettre la pression sur la défense niçoise, avec un coup-franc lointain de Lopes. C'est trop fort pour le paquet et directement dans les bras du portier (52e).



Nice se sort pas de sa moitié de terrain, Monaco fait tourner et cherche les côtés pour passer.



Accélération de Serrano côté gauche qui revient dans l'axe et donne pour Sylla dans la profondeur et le dos de la défense. Benitez sort vite et le contre dans un angle fermé. Sortie de but (58e).







Averti pour répétition de fautes, Julien Serrano sera suspendu à Dijon pour la 22ème journée. Il avait déjà été averti en Coupe de France contre Canet-en-Roussillon et contre Rennes en Coupe de la Ligue (60e).


Nice sort un peu plus de son camp, mais ça reste loin du but de Diego Benaglio.
Devant, Monaco n'arrive pas à trouver de solution, et recule souvent face au bloc, comme Golovin qui cherche des solutions.



Sur le banc monégasque, entraîneur et adjoint cherchent une solution.


Centre d'Henrichs pour le second poteau où Julien Serrano passe devant Atal et reprend de la tête, en la rentrant dans les épaules. Son ballon passe au-dessu (69e).






Premier changement du match, l'entrée de Djibril Sidibé pour Benjamin Henrichs. Du poste pour poste (70e).


Sidibé perce plein axe, fait plusieurs feintes et se déséquilibre. Dante le contre, le ballon revient sur Aleksandr Golovin qui frappe fort à ras de terre. Benitez capte en deux temps (70e).







C'est maintenant au tour de Radamel Falcao de rentrer, à la place de Sylla. Tielemans lui rend le brassard de capitaine (71e).



Youri Tielemans accélère côté droit et tire de 25m. De peu à côté du montant gauche niçois (72e).





Les actions offensives niçoises sont concentrées dans les pieds de Allan Saint-Maximin, vite cerné par les monégasques.


Montée d'Atal côté droit, depuis la ligne médiane. Il accélère laissant sur place Aït Bennasser et Serrano, passe Badiashile d'un grand pont, crochète Jemerson à l'angle de la surface qui permet le retour de Badiashile qui tend la jambe. Le niçois n'en attendait pas tant et s'écroule après un léger contact. Pénalty ordonné pour Nice (74e).




Comment un joueur peut remonter tout le terrain et effacer 4 joueurs sans faire faute, pour finir avec un pénalty ?
L'arbitre est appelé par la V.A.R. pour revoir les images. Le contact est léger mais éxiste, le niçois a anticipé le contact et a plongé en laissant trainer la jambe. Le pénalty est maintenu (77e).





Saint-Maximin le tire en force à mi-hauteur, sur la droite de Diego Benaglio parti du bon côté, qui repousse avant de capter (77e).







Monaco a eu chaud et peut encore gagner le match, mais cette action reste dans un coin de la tête des asémistes.

Deux autres changements : Stevan Jovetic remplace Golovin et Danilo pour Walter (78e).


Le monténégrin va aussi se heurter au bloc défensif du Gym (81e).


Nouvelle percée d'un niçois, celle de l'entrant Danilo qui passe encore Aït Bennasser, puis Badiashile, prend de vitesse Jemerson en rentrant dans la surface. Glik le fait ralentir avant de faire un crochet, Jemerson revient et le devance (82e).







Contre monégasque mené par Jovetic depuis sa moitiée de terrain. Il relaye avec Falcao dans le rond central, continue sa remontée plein axe pour servir sur la droite Lopes, qui centre fort pour Falcao au second poteau (83e).







Tielemans pour Jovetic dans l'axe qui est contré par Dante, le ballon arrive sur Falcao qui enroule sa frappe. Benitez se détend et dévie du bout des doigts le ballon qui va rebondir sur le poteau avant de revenir en jeu, sur Tielemans qui a suivi, mais qui tire à côté, gêné au moment de reprendre par Sarr (84e).










Saint-Maximin est remplacé pour la fin de partie par Makengo (84e), milieu de terrain, il n'y a plus d'attaquant à Nice sur le terrain.
Coup-franc pour Nice, botté par Cyprien à 35m du but. Le long ballon file dans les gants de Benaglio, qui préfère boxer en touche (86e).



Nouvelle série de dribbles pour Atal qui crochète Serrano mais est repris par Aït Bennasser (87e).




Centre de Sidibé pour Jovetic, contré par Jallet au point de pénalty (89e).




Derniers espoirs de l'emporter, sur ce long centre de Lopes pour Falcao, à la lutte avec Jallet et le gardien (90e).



Les 4 minutes supplémentaires n'apporteront rien, Monaco et Nice se séparent sur un nul 1-1, qui ne satisfait personne.

Monaco reste 19ème au classement, et devra remporter son prochain match, qui se jouera dès samedi contre Strasbourg, sur cette même pelouse du Louis-II.
Véro & Xav, au Louis-II.