Pour le compte de la 26ème journée, l'AS Monaco (16e) reçoit l'Olympique Lyonnais (3e).


Malgré le classement actuel de l'ASM, tout est réuni ce soir pour une belle fête :
- Monaco ne perd plus depuis le retour de Leonardo Jardim aux commandes du club, qui est même sur 2 victoires consécutives au Louis-II.
- Son adversaire du soir est encore qualifié en Ligue des Champions, et a fait match nul contre le FC Barcelone, un des favoris de l'épreuve, 0-0 mardi soir.
- Les Ultras monégasques fêtent leur 25ème anniversaire.


Pour ce match, les deux entraîneurs devaient faire des choix, ayant convoqué plus de joueurs que de places sur la feuille de match.
Côté Lyon, Bruno Génésio aligne dans le buts l'habituel titulaire Lopes.
Devant lui, Dubois, Marcelo, Denayer, Marçal, Ndombélé, Tousart, Aouar, Terrier, Traoré et Dembélé.




Sur le banc, iront s'asseoir Gorgelin, Mendy, Tete, Diop, Cornet, Y. Fekir, Depay.
Le 19ème homme est le jeune N'Diaye.


Côté Monaco, Leonardo Jardim aligne l'équipe qui a battu Nantes le week-end dernier : Subasic, Ballo-Touré, B. Badiashile, Glik, Sidibé, Silva, Fabregas, Golovin, Lopes, Martins, Falcao.






Sur le banc, il met Benaglio, Henrichs, Naldo, Aholou, Chadli, Sylla et Vinícius.
Kévin N'Doram est celui qui va en tribune.



Le match sera arbitré par le trio dirigé par Monsieur Millot.


Les joueurs sont rentrés aux vestiaires, les UM94 montrent un premier tifo.


Puis un autre, bien plus imposant pour l'entrée des joueurs.






Les lyonnais choisissent de changer de camp. L'AS Monaco attaquera le Rocher et ses supporters dans le dos.





Radamel Falcao lance la partie.


Pour faire une nouvelle fois la différence, l'ASM va se reposer sur Gelson Martins, le "Monsieur Plus" de ce mercato hivernal. En 4 matches, il a marqué 2 buts, donné 3 passes décisives et est sur 2 autres buts.


Monaco presse assez haut et n'attend pas les lyonnais, qui eux tente de faire circuler le ballon, mais le perdent vite.



Coup-franc pour l'ASM et Rony Lopes qui place son ballon.


Il enroule sa frappe qui passe le mur et retombe à la base du montant gauche de son homonyme, qui est là pour stopper (5e).




En tribune, S.A.S. Albert-II est dans sa loge en compagnie de son neveu Louis Ducruet.


Dans la loge monégasque, le nouveau Directeur Général de l'ASM, Oleg Petrov est avec Nicolas Holveck, son adjoint, et derrière retour de Michael Emenalo, sans oublier les anciens présidents de l'ASM Jean-Louis Campora et Etienne Franzi.


Monaco continue de pousser et d'aller vers l'avant, avec un centre de Sidibé de la droite pour la tête de Falcao, devancé par celle de Marcelo (6e).




Récupération haute de Sidibé qui prend l'espace dans son couloir droit pour centrer en retrait, après le point de pénalty, pour Radamel Falcao qui tente un retourné acrobatique, qui n'est pas cadré (9e).







Le lyonnais Marçal s'est blessé sur l'action et doit sortir. Il est remplacé par Mendy, laissé initialement au repos (10e).




A 11 contre 10, en attendant l'entrée de Mendy, Lopes percute sans être attaqué et tente sa chance des 20m, mais ne trouve pas le cadre (11e).



Mendy peut entrer en jeu (12e).


Lyon cherche Dembélé par de longs ballons, qui utilise ses bras pour empêcher Badiashile d'intervenir (13e).



Monaco retourne jouer dans le camp rhôdanien, avec Golovin ou Fabregas pour orienter le jeu.



Sur le banc monégasque, Leonardo Jardim est attentif à ce que font ses joueurs et donne de la voix par moment.


Récupération haute, aux 35m, avec Fabregas qui passe devant Ndombélé pour laisser le ballon à Lopes, qui met en retrait pour Badiashile.


Il voit Ballo-Touré seul le long de la ligne côté gauche et le sert. Accélération et centre dans le dos de Falcao qui glisse dans la surface, mais il trouve Gelson Martins au second poteau, aux 18m. Le portugais contrôle dos au but, se retourne immédiatement, feinte la frappe face à Mendy qui se faite prendre, et tire du pointu entre les jambes du défenseur. Le ballon est puissant, à ras de terre, et bat Lopes sur son premier poteau (1-0, 18e).








Gelson Martins fête son 3ème but en 3 match et file dans les bras de Sidibé.








L'ASM a le logo des UM sur son maillot, Cesc Fabregas demande encore plus de soutien au public en se replaçant.




L'AS Monaco est récompensée de son bon début de match, en défendant bien, en récupérant haut et en jouant vers l'avant.

Lyon doit réagir et vient dans le camp asémiste. Traoré trouve Dubois côté droit qui centre pour le second poteau et la remise de la tête d'Aouar. Subasic sort de son but et capte le ballon, pour relancer vite (20e).






Lyon est sans solution. Mendy côté gauche centre pour Dembélé, mais Fabregas repoussera avant (22e).


Au milieu du terrain, Cesc Fabregas rayonne, donnant de bons ballons en un minimum de touche pour accélérer le jeu.


Côté droit, Dubois feinte le centre du droit pour le faire du gauche. Au second poteau, 3 lyonnais pour un seul monégasque, Djibril Sidibé, qui parvient à dégager. Ouf (25e).







Dubois tente de dribble Rony Lopes proche de la ligne médiane sur son flanc droit, mais se fait prendre la balle. Le portugais file en direction du but, mais Marcelo l'oblige à s'excentrer sur la gauche. Dans un angle fermé alors que tout le monde, défenseurs lyonnais y compris, pense qu'il a perdu le ballon, il arrive à frapper en tombant. Le ballon est à ras de terre, croisé pour le second poteau, et trompe une nouvelle fois Anthony Lopes (2-0, 27e).







Fantastique but, le deuxième en L1 cette saison après celui inscrit à Nantes lors de la 1ère journée. Il est félicité par son capitaine et ses partenaires.









Pour une grosse faute de Terrier sur Glik (tacle le pied en avant et levé), le lyonnais ne prend qu'un avertissement (29e), quand le public et le banc monégasque réclame le rouge, qui leur a été infligé pour moins que ça.




Attaque monégasque avec Golovin côté gauche qui revient au centre et donne à Martins côté droit. Après un relai avec le russe, il centre pour le second poteau où Dubois prolonge en corner devant Lopes (31e).






Coup-franc lointain pour Lyon. Terrier met le ballon dans la surface, Falcao vient dégager aux 16m (32e).



Monaco domine toujours la rencontre, et cela semble satisfaire Jardim.


Rien ne va pour l'OL. Terrier reste au sol, et ne peut continuer. Il rejoint le banc où Depay en est parti pour s'échauffer rapidement (36e).




A 11 contre 10, Monaco tente de creuser encore un peu plus l'écart, avec une frappe de Golovin à ras de terre, bien captée par Lopes (39e).




Depay entre (39e) et vient tirer un coup-franc pour le second poteau et la reprise de Marcelo. Largement à côté (41e).





Monaco gère,Lyon tente mollement d'aller vers l'avant, Falcao est cherché avec de longs ballons mais perd ses duels.




Traoré deborde Ballo-Touré et centre fort devant le but. Benoît Badiashile prolonge pour le second poteau (43e).



Ballon récupéré par Fabregas aux 35m, qui lêve la tête et cherche Falcao par-dessus la défense. Le contrôle est difficile, aérien et un peu raté, le colombien était de toute façon signalé hors-jeu (45e).



Dans la surface côté droit, Ballo-Touré rate son dégagement en donnant le ballon à Traoré, qui l'efface ensuite pour donner un petit ballon dans les 6m, entre les jambes de Badiashile, dégagé par Sidibé (45e+1).





Le ballon reste lyonnais, avec un centre de Mendy de la gauche pour la tête de Ndombélé. Hors-cadre (45e+2).





La pause est sifflée sur ce score de 2-0 pour l'ASM.


Ludovic Giuly, qui a passé la première période avec les Ultras monégasques, retourne en loge.


Autre cadeau pour les UM94, les "Monaco Girls" qui viennent devant les pesages.





Les joueurs sont revenus, la seconde période va débuter avec le ballon pour Lyon.


L'objectif des joueurs de Génésio est de marquer un but rapidement, pour mettre le doute dans les esprits monégasques, qui eux, continuent leur pressing (46e).


Le milieu monégasque a encore du travail, dans la construction ou le pressing.
Fabregas décale Golovin et l'encourage (47e).


Fabregas vient aussi couper une relance de Deapy en dégageant loin le ballon (47e).



Centre de Traoré pour Dembélé qui prolonge de la tête (48e).




Leonardo Jardim donne de la voix encore, pour pousser Fodé Ballo-Touré à déborder. Son centre ne trouve pas de partenaires (49e).




Lopes contre encore Dubois, le long de la touche près de la ligne médiane. Cette fois, l'ancien nantais s'accroche au maillot du monégasque qui obtiendra un corner (50e).


Coup-franc pour Depay, côté gauche de la surface. Il le frappe fort au premier poteau, c'est mis en corner par Golovin d'une aile de pigeon (53e).



Monaco peut reprendre ma marche en avant, avec Sidibé actif sur son aile droite.


Le milieu monégasque reprend possession du ballon, avec Fabregas, Golovin et Silva, important à la récupération.



Sur le bord du terrain, Chadli, Sylla et Aholou sont partis s'échauffer. Vu l'intensité qu'ils mettent, leurs entrées n'est pas pour tout de suite.


Décalé côté gauche par Fabregas, Rony Lopes remet dans l'axe pour Golovin qui attend trop pour décaler Martins sur la droite et donne finalement le ballon dans les talons de Falcao, qui se prend les pieds dans le tapis et perd le ballon. Lopes récupère et relance, alors que Gelson Martins montre son agacement sur ce contre mal joué (57e).








En tribune, Louis Ducruet a abandonné la loge princière pour la loge présidentielle avec le staff monégasque. Giuly est aussi présent.


Radamel Falcao récupère une passe mal ajustée dans le rond central et accélère plein axe. Il ralentit, fixe Denayer et enroule une frappe du droit qui vient toucher l'extérieur du montant gauche de Lopes (58e).






Cesc Fabregas côté gauche, a vu l'espace et Djibril Sidibé, seul, lancé côté droit. Il le sert parfaitement d'un ballon à ras de terre, mais le défenseur fait de grande foulée et a le pied d'appui trop loin du ballon lors de sa frappe. Hors-cadre (60e).






Traoré s'ouvre le chemin du but aux 25m, mais est repris par le retour de Lopes et la solidarité monégasque (61e).



Corner pour Lyon. Depay trouve la tête de Denayer, seul aux 6m. Largement au-dessus (61e).



Traoré déborde Fabregas, rentre dans la surface, mais sa course est coupée par Lopes, encore présent en défense (62e).



Attaque monégasque, avec Martins qui décale Sidibé sur la droite, qui centre en retrait pour retrouver l'ancien de l'Atlético. C'est repoussé par Ndombélé (63e).




Sur le contre, Dembélé tente de partir dans la profondeur, Adrien Silva lui retire le ballon de la course par un tacle glissé (63e).



Lopes récupère encore un ballon dans les pieds de Tousart et le donne à Fabregas, qui décale Martins sur la droite, qui remise en retrait pour Falcao. Au lieu de frapper en première intention, le colombien contrôle et doit rejouer en retrait (64e).









Accélération de Dembélé qui élimine la défense centrale monégasque, puis fait un grand pont sur Sidibé. Aouar hérite du ballon qui ne lui était pas forcément destiné, et est en position de hors-jeu. Il avait raté son face-a-face avec Subasic (68e).







Dembélé est lancé plein axe, par un long ballon de Denayer, dans le dos de la défense. Il rate son contrôle qui permet à Glik de croire en son tacle, mais il ne touche pas le ballon mais que le lyonnais. Pénalty et carton jaune pour le polonais, la double peine du rouge étant de l'histoire ancienne (70e).
Kamil Glik sera suspendu pour la réception de Bordeaux le 9 mars prochain.





Depay place son ballon pour relancer Lyon, et s'élance.
Danijel Subasic part sur sa gauche, où Depay frappe fort mais sans placer sa frappe. Le portier croate montre qu'il est un spécialiste en le repoussant d'une main ferme (71e).







Suba capte le corner qui suit, et peut laisser éclater son sourire d'avoir maintenu les 2 buts d'écart.


Sidibé lance Martins côté droit, qui rentre dans la surface et talonne pour Golovin. Son tir est contré par la défense (76e).






Lyon tente encore de revenir au score, avec un centre de Dubois repoussé par Fabregas. Le ballon revient sur Lopes qui contrôle de la poitrine, pour un contre monégasque qui ne donnera rien (76e).





Accélération de Traoré côté droit, qui crochète pour se mettre sur son pied gauche et frapper fort à ras de terre. Subasic repousse devant lui sur Aouar, taclé par Glik qui lui retire le chemin du but. Le ballon reste lyonnais avec Dubois qui centre, Glik repousse de la tête sur Ndombélé aux 25m, qui cherche Mendy dans la profondeur côté gauche. Subasic sort et dégage en taclant (78e).








Jean-Eudes Aholou se prépare à rentrer, il attend un arrêt de jeu autre que défensif.


Corner de Dubois, repris par le crâne de Denayer. Le ballon est aux 6m, sur deux monégasques. Golovin dégage (80e).



C'était le dernier ballon du russe, qui est remplacé par Aholou. Pour l'OL, c'est le dernier changement avec Cornet pour Aouar (81e).


Soirée parfaite pour les UM94, qui fêtent leur 25ème anniversaire par une victoire et 25 points au compteur pour leur équipe.


Cesc Fabregas lance Lopes côté droit, revient dans l'axe et transmet pour Falcao de l'extérieur du gauche aux 16m plein axe. «El Tigre» contrôle et enchaîne avec une frappe en pivot qui fleurte avec le montant gauche de Lopes, encore battu (87e).










Radamel Falcao ne marquera pas son 10ème but en L1 ce soir, il règle encore la mire...


Long coup-franc de Ndombélé dans la surface pour la tête de Marcelo. Le ballon est repoussé par Glik aux 25m sur Traoré qui reprend du plat du pied. Subasic se détend et met en corner (88e).




On entre dans les 2 minutes du temps additionnel, Carlos Vinícius remplace Gelson Martins (90e+1). Derrière Nacer Chadli se prépare aussi à rentrer.


Falcao prend un avertissement idiot pour un tacle en retard dans le rond central, Nacer Chadli est prêt à rentrer mais l'arbitre laisse le jeu se poursuivre (90e+3).



Monaco tente une dernière offensive, la défense lyonnaise repousse et Mr Millot siffle la fin du match, sur la victoire 2-0 de l'ASM.


Pendant que tout le monde se félicite de cette 3ème victoire consécutive au Louis-II, Chadli retourne se rhabiller.


Prochaine journée, samedi prochain à Angers, puis réception de Bordeaux le 9 mars.
Véro & Xav, au Louis-II.