La journée européenne du patrimoine était le dimanche 10 octobre 2010.


Le thème de cette année était le sport, et parmi les sites choisis, le Stade Louis-II a ouvert ses portes au public.


Mais le Louis-II n'est pas réservé qu'au football comme va le démontrer la visite guidée.

Pour commencer, une petite expo qui retrâce la naissance du Stade Louis-II avec les 22 hectares pris sur la mer pour bâtir le quartier Fontvieille, avec l'inauguration du stade le 25 janvier 1985 par le Prince Rainier III.


Le Stade Louis-II comprend un complexe sportif, un ensemble de locaux commerciaux, un parking de 1.700 places réparties sur 4 étages.

Ensuite, une présentation des activités qui se déroulent dans le stade, par les "Résidents", dont le Comité Olympique Monégasque (les anneaux olympiques sont sur le parvis du stade), puis de l'Association Sportive de Monaco qui regroupe 19 sections pour 24 disciplines : Aïkido, Athlétisme, Basket-ball, Bobsleigh, Boxe, Danse Sportive, Football, Football féminin, Haltérophilie, Handball, Karaté-Do, Taekwendo, Lutte, Natation Sportive, Natation Synchronisée, Plongeon, Water-polo, Pentathlon Moderne, Rugby, Tennis de Table, Triathlon, Volley-ball, Beach-Volley et Yoga.


Le complexe sportif est divisé en trois ensembles : la salle omnisports Gaston-Médecin, le Centre nautique Prince-Héréditaire Albert et le stade de football.

Dès 9h30, la Salle Omnisport Gaston-Médecin est déjà occupée par le Taekwendo et le ping-pong.


Comme dans tout ensemble sportif destiné à accueillir le public en Principauté, il y a une loge princière.
Sa vocation première est les sports de ballon en salle, où sont peintes sur le parquet en chêne massif les lignes de basket-ball, volley-ball et de handball.
Mais les autres sports peuvent-être aussi représentés dans cette salle après postionnement des installations.
L'armature en forme de carré servant pour les matches de boxe est d'ailleurs fixée au plafond.
Derrière les panneaux en tissus verts au fond de la salle et sous nos pieds, sont positionnés 400 places amovibles, comme au Stade de France.
Au total, la salle peut accueillir 2.500 spectateurs.


Ensemble suivant, le centre nautique : plongeoirs, piscine olympique (50 m sur 21 m), et bassin d'aqua-gym.

Le plongeoir en comporte 3. Un de 1 mètre, un de 3 mètres et un de 5 mètres.


Il est expliqué que le système de réception des plongeurs est étudié pour éviter les traumatismes.
En effet, au fond de l'eau, un système d'aération de l'eau est positionné. Ce système permet de créer un coussin d'air qui amortissent les chocs en entrant dans l'eau à de multiples reprises lors des entraînements.


Ensuite la piscine olympique qui a aussi sa loge princière.
Sur la gauche, le bassin d'aqua-gym.
Si on regarde bien au milieu de la piscine, il y a un mur au fond de l'eau.
Actionner ce mur permet de séparer la piscine en deux. En cas de match de water-polo, le reste de la piscine est utilisable pour la natation.


Au fond en hauteur, le restaurant-pizzéria qui est accessible de l'extérieur, ou par un corridor entre la piscine et la salle omnisport.

Ensuite, par une porte dérobée, on accède directement aux vestiaires du stade de football.


Le premier visité est celui de l'AS Monaco FC.


A côté de la porte d'entrée, positionnées sur le mur, il y a encore les consignes sur les balles arrêtées contre Brest pour la rencontre du week-end dernier.


Le vestiaire est assez petit, tous les joueurs de l'effectif n'ont pas leur vestiaire réservé.
Leurs numéros sont magnétiques et amovibles, et seuls les joueurs retenus pour la rencontre ont leurs places.


En continuant la visite du vestiaire, on passe devant une pièce réservée à la récupération : les joueurs trempent leurs jambes dans de l'eau pleine de glaçons.


Face à eux, une devise du club pour les motiver.


En continuant, on arrive aux vestiaires du staff monégasque.


Face à eux, pour se rappeler des grandes dates de l'ASM et des glorieux anciens, la liste des entraîneurs de l'AS Monaco et les photos de ceux qui ont fait grandir le club et le palmarès.



L'AS Monaco n'oublie pas ses Anciens et c'est bien !

Le vestiaire visiteur est agencé différement, mais il est spacieux. Pas de jaccuzzi, pas de table centrale.



Dans les couloirs, les panneaux des interviews avec les sponsors du club, la photo du Louis-II des grands soirs.


La salle d'échauffement à côté des vestiaires a été transformée pour une journée en salle d'exposition de trophées et de reliques de l'Histoire monégasque.
Sur les murs de la salle, les photos des glorieux anciens joueurs cette fois : Flavio Roma, Jean-Luc Ettori, George Weah, Ludovic Giuly, Glenn Hoddle, Thierry Henry, Fabien Barthez, ...



Sont exposés des maillots de joueurs, des trophées donnés lors des rencontres de Coupes d'Europe entre les différents clubs.



Sont égalements exposés des maillots de la Coupe de France 1960. A gauche celui de Serge Roy (numéro 9) et le blouson de survêtement donné, en 2006, par le gardien de but Henri Alberto.


Autre surprise offerte par Michel Aubery, le vice-président de l'AS Monaco FC et Président délégué de l'AS Monaco, la présence de Vincent Muratori au milieu des visiteurs.


Autre chose d'affiché sur les murs des couloirs : le palmarès de l'AS Monaco.


En se tournant sur la gauche, la montée vers la pelouse du Louis-II.


Le stade Louis-II est là et nous en plein centre.





Les sports pratiqués à l'AS Monaco défilent sur les écrans géants du stade.


On fini la visite du Louis-II en passant devant la loge princière, avant de redescendre par la billetterie.



Avant de partir, un dernier petit regard sur le logo géant de l'AS Monaco.


Véro & Xav, au Louis-II.