LIGUE 1, 3ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
(20/08/2017)
La fin des résultats de la 3ème journée de Ligue 1

Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

 0-2 

A 15h, Lille (10e) s'est fait surprendre à domicile par Caen (16e), qui a rapidement ouvert le score par Da Silva (0-1, 5e), puis a doublé la mise en seconde période par Santini (0-2, 69e).
Côté LOSC, pas de Farès Bahlouli (écarté) ni de Kévin Malcuit (blessé).
Pour les normands, Youssef Aït Bennasser, transféré cette semaine, a joué les 90 minutes dans l'entre-jeu et a participé aux premiers points gagnés par son équipe.

 1-1 

A 17h, Marseille (4e) recevait Angers (7e), avec quelques joueurs mis sur le banc en prévision du match de barrages de Ligue Europa de jeudi prochain, puis du déplacement à Monaco.
Les phocéens ont ouvert le score par Njie (1-0, 17e), mais le joueur s'est blessé et a dû sortir, remplacé par Valère Germain (37e), qui a rejoint Lucas Ocampos (titulaire) sur la pelouse.
L'OM n'a pas tenu le score et s'est fait égaliser sur une frappe enroulée de Toko Ekambi (1-1, 71e) et perd là ses premiers points de la saison.
Patrice Evra a été laissé au repos, Lucas Ocampos a été expulsé à la 90e+4 et ne sera pas en Principauté dimanche prochain. Germain a été averti à la 90e+2.
Pour le SCO, Thomas Mangani (capitaine) a joué toute la rencontre.

 6-2 

A 21h, le Paris S.G. (2e) a pris la tête de la L1, à la différence de buts, après sa victoire sur Toulouse (9e).
Les parisiens ont dominé, mais se sont faits prendre en contre avec une volée de Gradel (0-1, 19e).
Ce but les a reconcentré et ils ont égalisé par Neymar, qui repris un ballon repoussé par Lafont (1-1, 31e), puis ont pris l'avantage sur une frappe des 25m de Rabiot (2-1, 35e).
En seconde période, le PSG a plus de difficultés dans le jeu et joue en infériorité numérique avec l'expulsion, pour 2 jaunes, de Verratti (69e).
Le PSG est soulagé, avec un pénalty imaginaire, qui laisse Cavani mettre son équipe à l'abri (3-1, 75e) car Jullien, aidé de l'arrière du crâne de Silva, réduit le score sur un corner botté par Jean (3-2, 78e), avant que Pastore ne trouve la lucarne d'une balle enroulée des 25m (4-2, 82e), puis un ciseau de Kurzawa sur un corner joué vite par Neymar (5-2, 84e), et encore Neymar (6-2, 90e+2) en dribbles dans une défense trop passive.
Layvin Kurzawa a joué toute la partie sur son flanc gauche, Corentin Jean est entré à la mi-temps pour Toulouse et a été averti à la 90e.

Au classement des buteurs, Radamel Falcao (AS Monaco) est seul en tête avec ses 5 buts.
Suivent :
- Cavani & Neymar (Paris S.G.), Diaz & Fékir (Lyon), Njie (Marseille) avec 3 buts.
- Bamba & Dabo (Saint-Etienne), Jemerson de Jesus Nascimento (AS Monaco), Malcom & Sankharé (Bordeaux), Mubélé (Rennes), Pastore (Paris S.G.), Pléa (Nice) avec 2 buts,
- 48 joueurs à 1 but dont Kamil Glik (AS Monaco) et les anciens asémistes Camara (Montpellier), Kurzawa (Paris S.G.), Mangani (Angers), Ocampos (Marseille),
- Ikoko (Guingamp) a marqué contre-son-camp.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LIGUE 1, 3ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(19/08/2017)
Les résultats de la 3ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 0-1 

Vendredi à 20h45, le match des extrêmes a mis du temps à tourner en faveur de l'AS Monaco (3e) à Metz (17e).
L'unique but de la rencontre a été inscrit par Radamel Falcao (0-1, 78e), son 5ème but depuis l'entame de la saison.
Outre les 3 points, l'AS Monaco continue sa série de victoires consécutives (15), ce qui est la meilleure série de la Ligue 1 et un nouveau record.
Pour les messins, c'est une 3ème défaite en autant de matches.

 3-3 

Samedi à 17h, Lyon (1er) a perdu la tête de la L1 en se faisant rejoindre dans les dernières minutes par Bordeaux (6e).
Les lyonnais ont ouvert le score par une frappe tendue (du droit) de Fékir depuis la ligne médiane, qui lobe Costil (1-0, 10e), puis ont pris le large sur un corner repris par Tete (2-0, 22e).
Si le match était parfait jusque là, ça s'est compliqué pour l'OL avec l'expulsion, pour 2 avertissements, de Darder (36e), et les girondins ont réduit le score sur un coup-franc de Malcom repoussé par le mur. Le brésilien retente sa chance et score (2-1, 41e).
En reprenant 2 buts d'avance, sur un coup-franc direct de Traoré (3-1, 75e), l'OL pensait s'envoler vers une 3ème victoire, mais Lerager a encore réduit l'écart (3-2, 88e), puis Malcom a égalisé d'une frappe des 20m en pleine lucarne (3-3, 90e+1).
Pour le FCGB, Jaroslav Plasil est resté banc, Jérémy Toulalan (capitaine) a été averti à la 64e.

 3-0 

Samedi à 20h, Saint-Etienne (5e) suit le parcours de l'ASM, avec une 3ème victoire sans prendre de but.
La victime du soir est le promu Amiens (18e), qui n'a toujours pas scoré, qui a cédé sur deux pénalties obtenus par Diony.
Le premier, sévère, a été transformé par Bamba (1-0, 13e), le second logique l'a été par Dabo (2-0, 41e), qui a marqué un doublé après l'heure de jeu (3-0, 67e).
Stéphane Ruffier a gardé une nouvelle fois sa cage inviolée, et n'a pas affronté Brighton Labeau, formé à l'ASM, qui n'était pas dans les 18 picards.

 0-1 

Si Troyes (8e) a gagné à Nice la semaine dernière, les aubois n'ont toujours pas gagné chez eux. Pire, ils ont perdu face à Nantes (18e) sur un but de Sala (0-1, 82e) alors que les "Canaris" de Claudio Ranieri étaient réduits à 10 depuis l'expulsion d'Awaziem (34e).
Titulaire pour l'ESTAC, Tristan Dingomé a joué les 90 minutes du match.

 1-1 

Pas de vainqueur entre Montpellier (11e) et Strasbourg (13e).
Les alsaciens ont ouvert le score par Saadi (0-1, 27e), les héraultais ont égalisé par Congré (1-1, 74e) et aurait dû prendre l'avantage juste après, mais le but de Sio (77e) a été refusé injustement pour hors-jeu.
Souleymane Camara est entré à la 85e pour faire pencher la balance pour le MHSC, sans réussite.

 2-0 

Nice (15e) a mis fin à sa série de défaites en battant Guingamp (12e) grâce à des buts de Pléa, sur un tir dévié (1-0, 45e), et de Walter (2-0, 47e).
Allan Saint-Maximin est resté sur le banc niçois, certainement en prévision du barrage retour de la Ligue des Champions contre Naples, mardi prochain.
Marc-Aurèle Caillard est resté sur le banc breton.

 2-2 

Rennes (14e) a longtemps cru gagner face à Dijon (20e), surtout après avoir mené 2-0 grâce à un doublé de Mubélé (1-0, 15e et 2-0, 47e), même si son second but a été inscrit involontairement en ratant un centre qui a lobé le portier du DFCO.
Les bourguignons ont réduit la marque par Kwon (2-1, 51e) et égalisé par Tavares sur un pénalty dans le temps additionnel (2-2, 90e+2).
Dylan Bahamboula est entré à la 85e pour faire égaliser le DFCO. Pari réussi.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Lille (10e) reçoit Caen (16e).
- A 17h, Marseille (4e) affronte Angers (7e).
- A 21h, Paris S.G. (2e) accueille Toulouse (9e).

Au classement des buteurs, Radamel Falcao (AS Monaco) est seul en tête avec ses 5 buts.
Suivent :
- Diaz et Fékir (Lyon) avec 3 buts.
- Bamba & Dabo (Saint-Etienne), Cavani (Paris S.G.), Jemerson de Jesus Nascimento (AS Monaco), Malcom et Sankharé (Bordeaux), Mubélé (Rennes), Njie (Marseille), Pléa (Nice) avec 2 buts,
- 42 joueurs à 1 but dont Kamil Glik (AS Monaco) et les anciens asémistes Camara (Montpellier), Mangani (Angers), Ocampos (Marseille),
- Ikoko (Guingamp) a marqué contre-son-camp.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LES RÉACTIONS DE METZ - MONACO (0-1)
(18/08/2017)

Leonardo Jardim
«Les matches de L1 sont toujours difficiles. Tous les matches sont différents donc il fallait oublier la victoire de l'an dernier (7-0). Je crois qu'on a fait un bon match même si dans les 30 premières minutes on a raté beaucoup de passes et on manquait de vitesse. Après on a un peu accéléré et en deuxième période, il y avait plus de mobilité et d'intensité et ça nous a aidé à gagner le match. On est heureux car on finit avec une victoire et on établit un nouveau record de 15 victoires d'affilée.
Radamel Falcao? Il est dans une très bonne période et j'espère qu'elle va se prolonger longtemps.
Avec Mbappé contre Marseille? Je ne sais pas, c'est trop tôt pour le dire, le match a lieu dans 10 jours.»
(lequipe.fr & AFP)

Philippe Hinschberger
«On est forcément frustré et déçu du score, mais dans la manière on s'est toujours appliqué. On a plutôt bien défendu et Monaco nous a poussés à la faute en deuxième période. On a vu un beau visage du FC Metz ce soir. Les joueurs étaient à leur niveau et on avait à coeur de bien figurer face à Monaco car on avait 12 buts à laver (défaites 7-0 et 5-0 la saison derrière). De ce côté-là, je suis très content du comportement et de l'attitude des joueurs. Si on devait tomber, j'avais demandé de tomber les armes à la main, et ce qu'on a fait. Il faudra être capable de débloquer notre compteur à Caen le week-end prochain. Il ne faut pas tomber dans la sinistrose ou dans la déprime.» (lequipe.fr & AFP)

Guido Carrillo
«Quinze succès de suite en L1, c'est un record historique qui récompense le travail de tout un groupe, sur la saison dernière et ce début de saison. Cela a été un match très difficile, mais c'est très important de savoir justement gagner ce type de rencontre.» (lequipe.fr & AFP)

Rachid Ghezzal
«Le fait de battre le record de victoires en L1 (15) n'était pas forcément notre premier objectif. Mais cela montre que malgré un mercato agité et pas mal de mouvements dans l'effectif, Monaco reste très compétitif. On a été solides défensivement et on a su être opportunistes au meilleur moment pour gagner. C'est une belle soirée pour moi, je suis content d'avoir été décisif pour ma première. Je ne suis pas encore au point physiquement, mais cela me donne de la confiance pour la suite.» (lequipe.fr & AFP)

Renaud Cohade
«Jusqu'au but, on était très bien. Défensivement on les a contrariés, ils n'arrivaient pas à trouver de situations, on a bien défendu notre but et réussi à se procurer deux ou trois situations dangereuses. Mais on n'a pas ouvert notre compteur points. C'est comme ça, c'est le football, parfois, c'est cruel. C'est peut-être que Monaco est une grande équipe par rapport à nous et sait faire la différence dans ce genre de match même s'ils sont moins bien. Néanmoins l'équipe a fait preuve de caractère et il y a des motifs de satisfactions. Mais il va falloir commencer à prendre des points.» (lequipe.fr & AFP)

Thomas Didillon
«C'est vraiment frustrant d'avoir fait autant d'efforts pour finalement se retrouver avec zéro point mais je pense qu'il y a beaucoup de choses positives et qu'on a su leur poser pas mal de problèmes. Si on réédite ce genre de performances, c'est encourageant pour Caen la semaine prochaine.» (lequipe.fr & AFP)

Yann Jouffre
«Je pense qu'on a réalisé le match qu'il fallait même si on a beaucoup souffert en fin de première période et en fin de match. Après, il faut savoir prendre ces petits points, il faut savoir avancer. Un point plus un point, on avance. C'est vrai que tout n'a pas été négatif contre mais il va falloir prendre des points.» (lequipe.fr & AFP)

CHAMPIONNAT 3ÈME JOURNÉE, METZ - MONACO : 0-1
(18/08/2017)

Monaco médiocre s'impose en fin de match

L'AS Monaco a remporté une nouvelle victoire en s'imposant 1-0 à Metz, sur un but de Radamel Falcao à 12 minutes de la fin, idéalement servi par Rachid Ghezzal.

Pour ce match à Metz, Leonardo Jardim fait confiance au onze qui a débuté à Dijon.
Almamy Touré revenu fraîchement de blessure est en tribune.

Le match débute timidement, avec un Metz regroupé dans son camp et un Monaco pas assez percutant pour déséquilibrer les lorrains.
- Corner pour l'ASM, avec Glik accroché dans la surface. Il s'écroule sur un adversaire et est pénalisé... (7e).
- Tir écrasé de Lopes des 30m dans l'axe, pour la niche de Didillon (9e).
- Corner pour le FCM joué très en retrait et le centre de Rivierez, pour la tête de Roux. Au-dessus (13e).
- Coup-franc pour l'ASM, à 20m un peu sur la gauche. Lemar le frappe, mais son ballon est stoppé par le mur, ou les bras qui en sortent... Toujours pas de pénalty (16e).
- Coup-franc pour Moutinho côté droit cette fois. C'est enroulé pour le second poteau où Didillon capte (22e).
- Centre de Roux de la droite à destination de Jallow. Glik le devance d'un tacle glissé et met en corner en coupant au premier poteau (28e).
- Ballon aérien pour Falcao dans la profondeur. Contrôle à l'entrée de la surface, crochet sur Rivierez et frappe écrasée captée par Didillon (31e).
- Long ballon pour Diakhaby qui ne croit pas que son adversaire est trop court et ne peut reprendre. Le ballon lui revient dans les pieds quelques secondes plus tard, mais il n'est pas assez vif pour contrôler correctement et est repris (33e).
- Centre de Jallow de la gauche, qui évite la sortie de but, et met au premier poteau où Roux se jette. Jemerson aussi et le contre devant Subasic (35e). Sur le corner tendu, Niakhaté arrive lancé au premier poteau mais ne peut que dévier du haut du crâne pour le second (35e).
- Côté droit, Rony Lopes revient sur son pied gauche et enroule son ballon depuis l'angle de la surface. Didillon se détend et dévie du bout du gant opposé, un ballon qui semblait sortir tout seul... pas de corner pour l'arbitre (43e).

Leonardo Jardim n'est pas satisfait de son équipe, trop maladroite dans les passes et pas assez percutante à son goût.
Pour un jeu plus rapide, Marcos Lopes est remplacé par Guido Carrillo à la reprise, Diakhaby passe à droite.

Le premier tir de la seconde période est pour Lemar, de loin, qui trouve les nuages (53e).
Monaco est toujours sans solution, avec Jorge qui monte à contre-temps et ne donne pas de solution à Lemar, Diakhaby est toujours fantomatique côté droit.
Metz joue avec ses moyens, avec le seul Roux devant. De loin et éloigné côté droit, il tente sa chance. Subasic récupère le ballon qui roule vers lui (55e).
Monaco pousse de plus en plus, joue dans le camp messin et obtient un coup-franc côté droit. Moutinho le frappe pour la tête piquée de Guido Carrillo au premier poteau, qui trouve la base du montant (59e).
Décidément, l'argentin a toujours la poisse !

Subasic doit être attentif, il capte encore une tête écrasée de Cafu (61e), puis l'ASM a une occasion sur un centre de Sidibé. Falcao reprend de la tête, mais là encore, c'est loin du cadre (66e).

Leonardo Jardim effectue son deuxième remplacement. Diakhaby quitte enfin la pelouse (66e), il est remplacé par Rachid Ghezzal qui le fait vite oublier.
- Servi dans la surface par Moutinho, l'ancien lyonnais est contré par un messin (68e). Sur le contre, le tir de Roux est ralenti par Glik, Subasic se couche (68e).
- Petit ballon latéral dans la surface de Ghezzal qui arrive au second poteau pour Lemar, contré par Rivierez. Corner (70e).
- Le corner de Lemar trouve la tête puissante de Kamil Glik, que Didillon repousse d'une manchette ferme. Lemar centre à nouveau, Glik reprend encore, mais c'est à côté (71e).
- Coup-franc côté gauche. Lemar trouve encore le mur (73e).
- Long centre de Jouffre pour la tête de Niane au second poteau. Subasic capte (77e).
- Côté droit, Sidibé trouve Ghezzal dans l'intervalle, qui se retourne et pique son ballon pour Radamel Falcao, qui récupère entre Diagne et Rivierez, efface Didillon et score dans le but vide malgré le retour de Rivierez (0-1, 78e).

L'AS Monaco a enfin trouvé la faille dans la défense messine et ouvre le score. Depuis de longues minutes, le FC Metz a baissé physiquement et Monaco prend enfin le dessus.
Il va juste falloir se méfier des longs ballons et des balles arrêtées des lorrains limités.

Feinte de Ghezzal côté droit, qui élimine et se retourne. Contré (82e).
Monaco maîtrise, jusqu'au tir de Niane, côté droit de la surface, sans danger pour Subasic (90e).
L'ASM répond par un tir du plat du pied, trop ouvert car gêné, de Moutinho plein axe aux 18m (90e+1).
La dernière frappe est pour Hein, pas assez enroulé et accompagné en sortie de but par le portier croate de l'ASM (90e+3).

Monaco s'impose sur la plus petite des marges à Metz, mais l'important était de s'imposer pour prendre la tête du classement provisoire de la Ligue 1.
Outre les 3 points, l'ASM continue de battre les records du club et de la L1 :
- 23 matches d'invincibilité (21 victoires et 2 nuls) depuis le 18 décembre 2016.
- 15 victoires consécutives en L1, nouveau record du championnat.
- 8 victoires consécutives à l'extérieur, la meilleure série de l'ASM.
- 35 matches consécutifs avec au moins un but inscrit.

Séries à poursuivre lors de la prochaine journée, dimanche 27 août, contre Marseille au Louis-II.

Pour plus d'info sur la troisième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

PRÉSENTATION METZ - MONACO (J03)
(17/08/2017)


Pour la 3ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (3e) se rend chez le FC Metz (17e).

Cette rencontre est un choc des extrêmes, entre deux formations au début de saison bien distincts.
Les monégasques ont remporté leur deux premiers matches, face à Toulouse (3-2) et à Dijon (4-1), quand les messins ont subi deux défaites face à Guingamp (1-3) et à Bordeaux (0-2).
En match de préparation, les lorrains avaient déjà eu quelques difficultés face à Locminé (N3 ex CFA2, 2-1), Tubize (D2 belge, 2-0), Auxerre (L2, 1-4), Eupen (D1 belge, 2-0), le Standard de Liège (D1 belge, 1-1) et Crystal Palace (D1 anglaise, 1-1).

La meilleure attaque de L1 (7 buts) se rend chez la 2ème plus mauvaise défense (5 buts) avec l'espoir de continuer sa série de victoires (14 consécutives, record de L1 avec Bordeaux 2009), ce qui possible au regard des derniers résultats entre les 2 équipes en Lorraine.
Car si historiquement, le stade Saint-Symphorien est peu propice aux bons résultats de l'ASM avec seulement 11 victoires contre 14 nuls et 20 défaites (54 buts marqués et 59 encaissés), les monégasques redressent les stats ces dernières saisons, avec 4 victoires consécutives (L1 + L2), dont la dernière 7-0, qui est la plus large victoire à l'extérieur de toute l'Histoire de l'ASM.

Lors de la conférence de presse d'avant-match, Leonardo Jardim est longuement revenu sur le mercato monégasque et les dossiers Mbappé et Fabinho.
«Mbappé puni ? Non pas du tout, c’est notre devoir de le protéger en ce moment. Les joueurs doivent s’adapter à jouer quelque soit les partenaires. Je ne pleure pas dès qu’un joueur part. Ce n’est pas notre mentalité, le club ne marche pas comme cela. Nous essayons de garder notre dynamique. Nous avons notre idée de jeu, notre projet.
Gil Dias ? C’était un cadeau de lui offrir ces quelques minutes avec le maillot de l’AS Monaco contre Dijon. Nous réglons les choses en interne, entre nous. La décision doit toujours se faire en faveur du club, du joueur et du groupe. C’est notre mentalité.
L’Équipe de France ? J’ai une relation proche avec Deschamps. Il sait bien que j’essaie de faire le meilleur pour mon groupe.
Fabinho ? Je ne comprends toujours pas pourquoi il n’est pas appelé avec le Brésil. Mais c’est comme cela, ce n’est pas moi qui décide.
Metz n’a pas bien commencé mais va se donner à 200% contre nous. Cela va augmenter notre difficulté. En restant sérieux, nous pourrons l’emporter. Ils ont une équipe plus équilibrée que l’année dernière.»
(Twitter ASM).

Titulaire sur le flanc droit en remplacement de Bernardo Silva, Marcos Lopes se «sens très bien. J’ai fait une bonne préparation. Je suis prêt à aider l’équipe. À moi de faire ma place et m’imposer. Je vais tout donner pour jouer ici.
Avec Bernardo, on est deux joueurs différents même s’il y a des similitudes.
Il y a beaucoup de qualités dans notre groupe. Le titre est passé, le plus important c’est la nouvelle saison. J’ai regardé tous les matches de Monaco l’année dernière. C’était vraiment très fort. L’équipe est montée en puissance au fur et à mesure.
Le mercato c’est toujours compliqué. Ça bouge beaucoup. Mais nous sommes concentrés uniquement sur le prochain match.
Je jouais avec Sidibé à Lille, on se connait déjà, c’est bien pour les automatismes sur le couloir droit.
Falcao ? Il a beaucoup de qualités, il est très intelligent. Il apporte beaucoup à tous les niveaux. C’est un joueur très important pour l’équipe. Tout le monde le respecte.
La Coupe du Monde ? Bien sûr c’est un rêve, mais d’abord je ne pense qu’à faire une belle saison avec l’AS Monaco.
Les coups francs ? Il y a beaucoup de très bons tireurs. J’attends mon tour. On se parle beaucoup pour savoir qui se sent le mieux pour frapper.
Bien sûr que marquer est important à mon poste, tout comme de faire des passes décisives.»
(Twitter ASM).

Leonardo Jardima convoqué 19 joueurs, mais a procédé à plusieurs changements par rapport à son groupe de Dijon.
Raggi et Mbappé ont été écartés en faveur de Almamy Touré, remis de sa blessure à la hanche, et de Rachid Ghezzal, qui fait sa première apparition avec le groupe monégasque.

A Metz, Philippe Hinschberger déplore le transfert de Falette à l'Eintracht Francfort, mercredi, et les absences de Bisevac et Nguette, blessés.
Il a convoqué 18 joueurs.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Metz.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Benaglio, Subasic, Glik, Jemerson, Jorge, Kongolo, Sidibé, Touré, Fabinho, Lemar, Lopes, Meïté, Moutinho, Tielemans, Carrillo, Diakhaby, Falcao, Ghezzal, Sylla.

Pour Metz : Didillon, Kawashima, Diagne, Niakhaté, Udol, Rivierez, Assou-Ekotto, Balliu, Cafù, Jallow, Poblete, Hein, Jouffre, Philipps, Cohade, Mollet, Roux, Niane.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

KÉVIN N'DORAM PROLONGÉ
(17/08/2017)

Kévin N'Doram prolongé de 2 saisons

L'AS Monaco continue de prolonger ses jeunes joueurs.

Le dernier en date à augmenter son bail avec l'ASM est Kévin N'Doram, qui a prolongé son contrat de 2 saisons, le liant désormais à l'ASM jusqu'en juin 2022.

Pouvant évoluer aussi en défense centrale, N'Doram a participé, en tant que milieu de terrain, à 8 rencontres officielles avec l'ASM (5 de L1, 2 de Coupe de France et 1 de Ligue des Champions) pour 1 but inscrit à Chambly.

Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
«Je suis très heureux car Kévin représente l’avenir. Il progresse au sein du groupe professionnel depuis deux saisons après avoir été formé à l’Academy et être licencié au club depuis 17 ans. Notre projet s'appuie sur notre formation, cette prolongation s'inscrit dans le projet sportif de l'AS Monaco.» (Site officiel ASM)

Kévin N'Doram :
«Je suis fier de prolonger mon contrat avec l'AS Monaco. C'est mon club de coeur, j'ai toujours joué ici et j'espère y rester longtemps. Je suis fier de porter la marque de la formation monégasque qui est l'une des meilleures en France et en Europe. Beaucoup de joueurs formés à l'Academy évoluent en équipe première, c'est la preuve de la qualité de la formation à l'AS Monaco.» (Site officiel ASM).

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

YOUSSEF AÏT-BENNASSER PRÊTÉ À CAEN
(16/08/2017)

Sans option d'achat

Le Stade Malherbe de Caen a officialisé aujourd'hui le prêt de Youssef Aït Bennasser.

Formé à l'AS Nancy-Lorraine, le milieu de terrain marocain a signé un contrat de 5 ans la saison passée avant de retourner en prêt dans son club formateur.

Cet été, Aït Bennasser a effectué toute la préparation avec l'AS Monaco, mais barré dans l'entre-jeu par Fabinho, Moutinho, Tielemans et Meïté, le club a décidé de le prêter en Normandie, sans option d'achat.

Youssef Aït Bennasser n'a pas encore disputé de match officiel avec l'ASM.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

GIL DIAS PRÊTÉ À LA FIORENTINA
(15/08/2017)

Pour 2 saisons

Le jeune milieu portugais Gil Dias, 20 ans, a été prêté à la Fiorentina.

Le prêt, d'une durée de 2 ans et avec option d'achat, a été officialisé par le club de Florence.
Barré à l'AS Monaco par Marcos Lopes, Jordi Mboula voire Youri Tielemans (côté droit), Thomas Lemar, Gabriel Boschilia (côté gauche), sans oublier les arrivées de Adama Diakhaby et Rachid Ghezzal, Dias quitte donc encore une fois la Principauté.

Déjà prêté, mais sans option d'achat, en 2015-16 à Varzim (D2 portugaise) puis en 2016-17 à Rio Ave (D1 portugaise), Gil Dias n'aura eu le temps que de jouer 8 petites minutes à Dijon, dimanche dernier, pour ce qui pourrait être son seul match en professionnel avec l'AS Monaco.

A la "Viola", il y retrouvera Valentin Eysseric, transféré de Nice la semaine dernière.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

LIGUE 1, 2ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
(13/08/2017)
La fin des résultats de la 2ème journée de Ligue 1

Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

 3-0 

A 15h, Strasbourg (20e) a remporté son premier match de la saison à La Meinau, pour son retour en L1, avec des circonstances favorables face à Lille (2e), venu sans Farès Bahlouli (écarté) mais avec Kévin Malcuit, qui a dû être remplacé, blessé, à la 18e.
Et les soucis de Bielsa ne se sont pas réduits à cela, avec un autre blessé dès la 12e, et une prise de risque avec un changement tactique, à la 37e.
A 11 contre 11, le LOSC souffre mais tient, jusqu'à l'expulsion de son gardien Maignan qui a jeté volontairement le ballon sur la tête de Corgnet (63e).
Plus de changement possible, c'est l'attaquant De Préville qui vient dans le but, réalise un arrêt seul face à Saadi (72e), mais ne peut rien faire sur une déviation de Martin, seul au premier poteau sur un corner (1-0, 74e).
Devant égaliser, De Préville quitte les cages pour retrouver les avants-postes, et c'est Amadou qui file dans les buts, mais devra aussi s'incliner, sur un pénalty imaginaire sifflé pour le RSCA et transformé par Liénard (2-0, 82e), et sur une frappe puissante des 25m de Grimm (3-0, 88e).

 1-4 

A 17h, Dijon (18e) a subi la loi de l'AS Monaco (6e), bien trop forte sur balles arrêtées avec 3 buts inscrits sur corners par Radamel Falcao (0-1, 3e), Jemerson de Jesus Nascimento (0-2, 25e) et Radamel Falcao encore (1-4, 51e).
Le colombien Falcao avait inscrit un autre but sur une frappe enroulée imparable (0-3, 37e), Saïd a sauvé l'honneur des dijonais avant la pause (1-3, 43e).
Le DFCOa joué sans Dylan Bahamboula, écarté des 18 par son entraîneur.

 0-3 

A 21h, Guingamp (4e) a été battu par le Paris S.G. (5e), qui s'est longtemps cassé les dents sur la défense bretonne.
La décision s'est faite par un ancien du PSG, Ikoko, qui, au lieu de dégager a voulu donner en retrait à son gardien et a scoré contre-son-camp avec l'aide du poteau (0-1, 52e).
Peu après, le PSG a fait le trou par Cavani (0-2, 62e) du plat du pied lancé dans la profondeur par Neymar, avant que l'uruguayen ne rende la pareille au brésilien (0-3, 83e).
Layvin Kurzawa a participé à la victoire parisienne, Marc-Aurèle Caillard est resté sur le banc guingampais.

Au classement des buteurs, Radamel Falcao (AS Monaco) a pris seul la tête avec son triplé. Il compte 4 buts.
Suivent :
- Diaz (Lyon) avec 3 buts.
- Cavani (Paris S.G.), Fékir (Lyon), Jemerson de Jesus Nascimento (AS Monaco), Njie (Marseille) et Sankharé (Bordeaux) avec 2 buts,
- 35 joueurs à 1 but dont Kamil Glik (AS Monaco) et les anciens asémistes Camara (Montpellier), Mangani (Angers), Ocampos (Marseille),
- Ikoko (Guingamp) a marqué contre-son-camp.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LES RÉACTIONS DE DIJON - MONACO (1-4)
(13/08/2017)

Leonardo Jardim
«C'est une décision du club de ne pas faire débuter le match à Kylian Mbappé. Par la suite, la rencontre s'est déroulée de manière facile et j'ai donné l'opportunité à d'autres joueurs afin de faciliter la construction de notre effectif. Si des joueurs ne jouent pas maintenant... Dans les prochains mois, avec la Ligue des Champions, nous aurons besoin de tout le monde. Il faut donner du rythme à ceux qui ne sont pas souvent utilisés.
Nous avons bien maîtrisé le match. Nous avons bien contrôlé l'organisation de l'adversaire qui évoluait avec trois défenseurs centraux. Nous avons exercé un pressing haut et nous avons pu récupérer beaucoup de ballons et opérer de bonnes transitions. Et sur les phases arrêtées, nous n'avons pas été très efficaces, mais efficaces comme à notre habitude.
Falcao reste un gros buteur. Ces trois buts sont importants pour lui. Il avait déjà marqué contre Toulouse. Cela lui donne encore plus de confiance. C'est un joueur très important pour notre équipe par son expérience. C'est un joueur très fort dans la surface, qui fait aussi bien jouer les autres. Il est important aussi de travailler pour faire en sorte que le ballon arrive dans de bonnes conditions dans la surface. Le collectif est donc important.
(Sur les départs) Bien sûr, les joueurs partent car ils ont de grosses qualités, ils amènent de grosses plus-values mais notre objectif est de travailler avec ceux qui restent et qui ont aussi beaucoup de qualités. Ils le démontrent avec ces deux premiers matches. Nous tentons de continuer sur la maîtrise du jeu. Je crois que face à Dijon, c'était bien. La saison dernière, nous n'avions pas gagné ici et j'avais insisté sur cela. C'était un défi que j'avais lancé aux joueurs: gagner à Dijon.»
(lequipe.fr & AFP)

Olivier Dall'Oglio
«Nous avons bien aidé Monaco avec notre négligence défensive. Nous encaissons trois buts sur coups de pied arrêtés, qui est un des points forts de Monaco. Être défenseur, c'est faire preuve d'attention, de rigueur, de concentration... J'avais déjà constaté des problèmes à ce niveau-là lors des matches amicaux. Quand on prend un but au bout de deux minutes, face à un tel adversaire, et qu'on commet une erreur de marquage sur le second but, on hypothèque vite les rares chances qu'on a. Il y a eu beaucoup trop de laxisme dans le marquage.
Il va donc falloir recruter un défenseur central car nous avons perdu Wesley Lautoa pour plusieurs mois. Devant, nous manquons de puissance, même si nous avons eu des occasions. Deux de nos attaquants étaient absents (Benjamin Jeannot et Julio Tavares). La priorité, c'est un défenseur central. C'est le secteur à améliorer en priorité.»
(lequipe.fr & AFP)

Radamel Falcao
«On a perdu des joueurs très importants mais je crois que le club et l'entraîneur ont très bien travaillé pour prendre de bons joueurs. Le plus important, ce sont les joueurs qui restent. On a beaucoup travaillé tous ensemble, on est très forts et on continue avec la même ambition que l'année dernière. Je suis très content ici et très reconnaissant. J'ai voulu rester. Je crois qu'on peut encore faire une grande saison.» (Micro BeIn Sports)