LIGUE 1, 27ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(24/02/2018)
Les résultats de la 27ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 0-0 

Vendredi à 20h45, Strasbourg (14e) et Montpellier (6e) n'ont pas proposé grand chose, et le résultat vierge est logique.
Souleymane Camara est entré en jeu à la 84e pour les héraultais.

 3-3 

Samedi à 17h, Toulouse (16e) a arraché le nul face à l'AS Monaco (2e), après avoir été mené deux fois par deux buts de Rony Lopes (0-1, 8e et 1-2, 47e).
Sangaré a égalisé en première période (1-1, 24e), mais en seconde l'ASM a pris deux buts d'avance grâce à Stevan Jovetic (1-3, 72e).
La victoire semblait avoir choisi Monaco, mais l'arbitre remet le TFC dans le match en accordant un pénalty imaginaire, transformé par Delort (2-3, 78e), et ce qui devait arriver arriva, Sanogo égalise en fin de match (3-3, 87e).
Corentin Jean a affronté son ancienne équipe, il est entré à la 78e.

 0-1 

Samedi à 20h, Claudio Ranieri et Nantes (5e) ont perdu l'occasion de prendre le large pour la 5ème place en perdant à domicile contre Amiens (18e), sur un but de Kakuta dans le temps additionnel du premier acte (0-1, 45e+1).
Chez les picards, Serge Gakpé (remplacé à la 76e) et Lacina Traoré ont débuté le match.

 2-0 

Rennes (8e) s'est replace dans la course à l'Europe en battant Troyes (15e) avec des buts de Khazri, sur pénalty (1-0, 47e) et de Prcic (2-0, 72e).
L'équipe de Sabri Lamouchi a terminé en supériorité numérique après l'expulsion du troyen Traoré (90e).

 2-2 

A Guingamp (10e), Metz (20e) a mené deux fois par des buts de Mollet (0-1, 6e) sur pénalty et Roux (1-2, 56e), mais c'est fait rejoindre à chaque fois sur des réalisations de Deaux (1-1, 21e et 2-2, 86e).
Marc-Aurèle Caillard est resté une fois de plus sur le banc breton, Emmanuel Rivière est entré à la 41e à la place du premier buteur du match.

 2-0 

Dijon (13e) a fait un grand pas vers le maintien en battant Caen (12e), venu sans Youssef Aït Bennasser (blessé), avec des buts de Da Silva contre-son-camp (1-0, 25e) et un pénalty de Tavares (2-0, 70e).

 1-2 

En bas de tableau, très mauvaise opération pour Lille (17e), battu par un adversaire direct, Angers (19e).
Les scoïstes ont ouvert le score par Toko Ekambi (0-1, 72e), les "Dogues" ont égalisé par Pépé (1-1, 87e) et pensaient prendre le point du nul, mais Toko Ekambi a encore frappé 2 minutes plus tard (1-2, 89e).
Si Thomas Mangani a joué pour le SCO (titulaire, averti à la 80e), les lillois ont fait sans Farès Bahlouli (écarté) ni Kévin Malcuit (blessé).

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Bordeaux (7e) reçoit Nice (9e).
- A 17h, Lyon (4e) affronte Saint-Etienne (11e).
- A 21h, le Paris S.G. (1er) accueille Marseille (3e).

Au classement des buteurs, Cavani (Paris S.G.) est en tête avec ses 23 buts.
Il devance :
- Neymar (Paris S.G.) avec 19 buts,
- Radamel Falcao (AS Monaco) avec 17 buts.
- Fékir (Lyon) avec 16 buts.
- Thauvin (Marseille) avec 15 buts,
- Diaz (Lyon) avec 14 buts,
- Balotelli (Nice), Toko Ekambi (Angers) avec 13 buts,
- Sala (Nantes) avec 11 buts,
- 2 joueurs avec 10 buts,
- 2 joueurs dont Mbappé (Paris S.G.) avec 9 buts,
- 6 joueurs avec 8 buts dont Keita Baldé (AS Monaco),
- 4 joueurs avec 7 buts dont Rony Lopes (AS Monaco),
- 10 joueurs à 6 buts dont Germain & Ocampos (Marseille),
- 16 joueurs à 5 buts dont Fabio Henrique Tavares «Fabinho» & Stevan Jovetic (AS Monaco),
- 13 joueurs à 4 buts dont Guido Carrillo (AS Monaco) et Rivière (Metz),
- 22 joueurs à 3 buts dont Kamil Glik & Adama Traoré (AS Monaco),
- 46 joueurs à 2 buts dont Adama Diakhaby, Rachid Ghezzal, Jemerson de Jesus Nascimento, Thomas Lemar & Djibril Sidibé (AS Monaco), Camara (Montpellier), Gakpé (Amiens), Kurzawa (Paris S.G.), Mangani (Angers),
- 82 joueurs à 1 but dont Jorge Marco de Oliveira Moraes, João Moutinho & Andrea Raggi (AS Monaco), les anciens asémistes Bahlouli (Lille) et Saint-Maximin (Nice).
- 19 buts ont été marqués contre-leurs-camps, dont 2 pour l'ASM.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LES RÉACTIONS DE TOULOUSE - MONACO (3-3)
(24/02/2018)

Leonardo Jardim
«Bien sûr ce match nul a un goût de défaite. La première mi-temps a été équilibrée mais en seconde, nous avons totalement contrôlé le jeu. Malheureusement ensuite est arrivé quelque chose que personne ne contrôle. Je répète que je suis en faveur de l'arbitrage vidéo. Il arrive que les personnes se trompent. Mais avec la vidéo, nous aurions 4 points en plus : 2 points contre Marseille et 2 points de plus ce soir. Cela donnera plus de crédibilité au championnat. Le penalty injustement sifflé a tout changé car Kamil Glik sur le 3e but de Toulouse ne vient pas au contact car il a peur que l'on siffle encore penalty... Cette erreur a changé toute la psychologie d'un joueur. Nous allons continuer à lutter pour cette deuxième place. Lutter avec le sourire.» (lequipe.fr & AFP)

Mickaël Debève
«Par rapport à l'investissement des gars, du scénario, c'est vraiment une victoire. Le gars se sont arrachés. C'est un nul plutôt équitable au final. Nous avons eu beaucoup de situations favorables. Malheureusement, on a concédé un but trop vite en deuxième période.
Le changement tactique en 3-5-2 ? Il fallait évoluer, changer les choses. Monaco avait la main sur le match, il fallait les bousculer, il nous fallait des forces vives. Les entrants ont été très bons. L'équipe a des vertus morales et mentales. Le groupe a fait que nous sommes revenus de cet écart. Face à une telle équipe, on a montré que nous avions des valeurs. Il nous les faudra également jusqu'à la fin de la saison.
Jusqu'à présent, nous n'encaissions que peu de buts. Ce soir, nous avons été en difficultés. Nous les avons d'ailleurs payés cash. C'était un mauvais match pour notre défense. Cela arrive.»
(lequipe.fr & AFP)

Andrea Raggi
«Un peu beaucoup fâché parce que ce soir, on était à 3-1 et le penalty que l'arbitre a donné franchement nous a tués. J'ai revu dix fois le replay et franchement c'est une invention de l'arbitre. On prend un point, après on va voir ce que font Marseille et Lyon. On regarde devant, on a beaucoup de matches encore et l'objectif reste le même. On savait aujourd'hui que c'était un match clé, on savait que si on gagnait et que Marseille perdait à Paris, on prenait un avantage sur Marseille mais ça ne s'est pas passé comme ça.» (lequipe.fr & AFP)

CHAMPIONNAT 27ÈME JOURNÉE, TOULOUSE - MONACO : 3-3
(24/02/2018)

Monaco perd 2 points

L'AS Monaco a perdu 2 points à Toulouse ce soir, après avoir mené deux fois au score.
Les monégasques ont bien débuté chaque période, inscrivant un but rapide par Rony Lopes à chaque fois (0-1, 8e et 1-2, 47e).
Si Toulouse a répondu en première période, égalisant par Sangaré (1-1, 24e), la seconde a été plus difficile avec un autre but encaissé par les hauts-garonnais par Stevan Jovetic (1-3, 72e).
Avec 2 buts d'avance pour le dernier quart d'heure, l'ASM pensait avoir fait le plus dur, mais l'arbitre du match, Mr Millot, en décide autrement en accordant un pénalty imaginaire au TFC qui revient dans la partie avec Delort qui le transforme (2-3, 78e).
Toulouse est relancé et égalise à 3 minutes de la fin par Sanogo (3-3, 87e) et prive l'ASM d'une victoire importante à 11 journées de la fin du championnat.

Pour ce match, Leonardo Jardim a mis Jorge Marco de Oliveira Moraes en tribune, et aligne son équipe habituelle sur le plan défensif. Lopes, Lemar et Baldé sont chargés de l'animation offensive.

Et ça part plutôt bien pour les monégasques qui confisquent le ballon et font tourner face à des toulousains qui reculent et attendent.
La première occasion de but est la bonne avec un long ballon de Glik pour Baldé côté droit, qui profite du raté de Diop, crochète Amian et pousse le ballon entre les jambes de Yago pour Rony Lopes, seul aux 6m côté gauche, qui contrôle de la semelle et frappe entre les jambes de Lafont (0-1, 8e).
Toulouse répond par une frappe d'Imbula, des 25m côté gauche, directement dans les bras de Subasic (10e), et égalise sur sa véritable première occasion.
Sylla est lancé côté gauche dans le dos de Sidibé et centre en retrait. Glik, à l'angle des 6m pour devancer Sanogo est trop court pour dévier du bout du pied, Fabinho est en retard et laisse Sangaré reprendre au point de pénalty. Là encore, le ballon passe entre les jambes du portier, celui de l'ASM (1-1, 24e).

Chaque équipe a marqué sur sa 1ère occasion, mais le TFC est relancé et pousse pour prendre l'avantage.
- Centre de Yago, dans la surface côté droit, fort pour le second poteau. Subasic coupe et repousse (29e).
- Jemerson et Raggi sauvent devant Sanogo aux 6m (31e).
- Tir de Sanogo en pivot au point de pénalty. Au-dessus (31e).
- Corner de la gauche pour la tête de Diop, entre Fabinho et Glik, sans force. Une faute sur Glik, qui a pris un coup de coude, a été signalée (37e).

La première période s'achève sur le premier remplacement du match. Keita Baldé blessé à la cuisse gauche cède sa place à Stevan Jovetic (42e), mais Leonardo Jardim ne s'arrête pas là. A la reprise, Youri Tielemans est remplacé par Rachid Ghezzal (46e).
Et c'est immédiatement payant. Côté droit, Sidibé et Ghezzal combinent, le défenseur donne pour Lemar qui centre en retrait. Un peu loin pour Sidibé qui laisse passer pour Jovetic qui reprend et trouve le poteau gauche de Lafont. Le ballon revient sur Rony Lopes côté gauche, qui met une mine sous la barre (1-2, 47e).

Monaco a été averti en première période, et ne doit pas reculer contre Toulouse, qui change de tactique et de joueurs à l'heure de jeu. Delort et Blin entrent, et le TFC joue à 3 derrière (62e).
Là aussi, c'est payant puisque sur un long ballon dans le dos de la défense asémiste, Delort reprend de volée aux 20m plein axe. Subasic se détend et claque au ras de son poteau droit (65e).
Sur le corner, Sanogo reprend de la tête et marque. Le but est refusé pour une faute de Diop qui pousse Glik et l'empêche de jouer le ballon devant Sanogo (65e).
Chaque équipe à l'occasion de marquer, c'est au tour de l'ASM avec un débordement de Lopes côté gauche, mais il ne centre pas assez fort ppour le second poteau et un défenseur peut retirer le ballon qu'attendait Ghezzal au second poteau (68e).
Le but du 1-3 vient rapidement avec Jovetic, qui met en retrait côté gauche pour Lopes, qui rentre dans la surface, donne pour Ghezzal au point de pénalty qui croise et pousse son ballon dans la course de Stevan Jovetic. Le monténégrin, face à Lafont, pique son ballon qui rebondit sur la poitrine du gardien et lui revient dessus, pour le pousser dans le but vide (1-3, 72e).

Monaco a fait le trou et semble bien parti pour engranger une 4ème victoire consécutive en L1, d'autant plus que l'ASM n'a encaissé qu'un but dans le dernier quart d'heure cette saison en championnat (à Nice, J05).
Mais c'était sans compter sur l'arbitre du match, qui accorde un pénalty à Sanogo qui tentait un retourné dans la surface. Glik derrière lui s'arrête, l'attaquant rate le ballon... et pénalty imaginaire accordé. Delort le transforme en force (2-3, 78e).
Corentin Jean fait son entrée en jeu pour le TFC pour chercher l'égalisation, mais l'ASM a l'occasion du 2-4 quand Moutinho lance Jovetic avec un ballon en profondeur. Le monténégrin part côté droit, attend beaucoup trop avant de centrer et Amian revient et le contre (80e).
Le TFC y croit, et parvient à égaliser après un centre de Delort côté droit, qui trouve Sanogo aux 6m dans l'axe, qui contrôle, pivote, frappe et ajuste Subasic (3-3, 87e).

Monaco perd 2 points précieux dans la course à la 2ème place et ne comptent que 2 points d'avance sur Marseille, qui jouera demain à Paris, et 8 sur Lyon qui reçoit Saint-Etienne.

Prochaine journée contre Bordeaux, vendredi soir, en ouverture de la 28ème journée.

Pour plus d'info sur la ving-septième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

PRÉSENTATION TOULOUSE - MONACO (J27)
(23/02/2018)


Pour la 27ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (2e) se rend chez le Toulouse FC (16e).

Deuxième du classement avec seulement un point d'avance sur Marseille, l'ASM doit enchaîner et augmenter sa série de 11 matches sans défaite, chez une équipe à la lutte pour le maintien.

Depuis le remplacement de Pascal Dupraz par Mickaël Debève, le TFC a remporté deux matches 1-0 (Troyes et à Nice), fait un match nul (0-0 à Amiens) et perdu 0-1 contre le PSG.
Dans le même temps, Monaco aligne les succès et les buts contre Marseille (2-2), Lyon (3-2), Angers et Dijon (4-0).

A domicile, Toulouse a la meilleure défense avec le PSG et Nantes (9 buts encaissés), mais a déjà perdu 4 fois contre Bordeaux (J06 0-1), Nice (J15 1-2), Lyon (J19 1-2), Paris S.G. (J25 0-1), pour 3 nuls face à Saint-Etienne (J11 0-0), Metz (J13 0-0), Nantes (J21 1-1) et 5 victoires face à Montpellier (J02 1-0), Rennes (J04 3-2), Amiens (J09 1-0), Caen (J17 2-0), Troyes (J23 1-0).
A l'extérieur, l'ASM cartonne avec une moyenne de 2 buts par match, et a remporté 6 matches sur 12.

Une nouvelle victoire est nécessaire pour la fin de saison et permettrait aux monégasques de soigner leurs stats au Stadium, où ils n'ont remporté que 12 matches pour 17 nuls et 17 victoires (50 buts marqués et 60 encaissés), contre l'actuel TFC et ses ancètres.
Mais depuis la remontée en L1, Monaco est mieux dans la "Ville Rose", avec 2 victoires, 1 nul et 1 défaite subie la saison passée.

Interrogé sur le match PSG - OM qui pourrait permettre à l'ASM de prendre de l'avance sur les phocéens, Leonardo Jardim préfère parler de son équipe.
«Le plus important c’est le match de l’AS Monaco pas celui du PSG et de l’OM. C’est nous qui avons les clés pour aller chercher les points. Toulouse est toujours un adversaire très difficile pour nous. Nous avions perdu là-bas la saison dernière. C’est une équipe très costaud défensivement, très bien organisé, qui joue rapidement les transitions. Il faudra bien maitriser le match avec une bonne possession, chercher les espaces pour combiner et aller chercher les buts. Il faudra faire attention aux contre-attaques de l’adversaire.
Au foot il faut toujours démontrer sur le terrain. Nous sommes dans un bon moment mais il faut le démontrer à chaque match.
Il y a toujours eu beaucoup de buteurs à l’AS Monaco ces dernières saison, pas un. C’est encore le cas cette année. Le plus important c’est d’avoir une dynamique offensive, pas seulement un joueur.
Raggi est un joueur sur lequel nous comptons toute la saison. Il est toujours capable d'apporter une solution à l’équipe.»
(Site officiel ASM).

Justement, Andrea Raggi devrait encore débuter, à l'un des 4 postes de la défense.
«La prochaine journée de Ligue 1 peut être clé. Si nous gagnons à Toulouse et que Marseille perd contre Paris, cela nous donnerait un avantage. Mais la guerre pour le podium durera jusqu’au bout. Il y a trois équipes qui vont se battre. Ce sera un combat aussi mental.
La victoire contre Lyon a nous donné beaucoup de confiance. C’était extraordinaire de gagner de cette manière après avoir été menés 2 buts à 0. Ce match et la qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue sont deux moments clés de la saison. Je pense que l'équipe a beaucoup de qualités. On a un beau groupe de joueurs, et aussi de personnes. On est vraiment bien tous ensemble dans le vestiaire.
Jouer un match par semaine est peut être un avantage pour nous. Ce sera dur mais on sait que l’objectif de l’AS Monaco c’est la 2e place. Je pense que l’on a tout pour finir deuxièmes.
Toulouse ? La saison dernière, nous avions perdu. C’est une équipe costaud qui joue bien à la maison. Ce sera une guerre sur le terrain mais on va là-bas pour chercher la victoire.
Je me sens bien physiquement. Quand le coach fait appel à moi, je suis prêt. Le foot c’est comme ça. Si je joue tant mieux, sinon je suis là pour l’équipe quoiqu’il en soit. J’ai 33 ans, je suis là pour aider les petits. Comme Suba, Falcao, Glik, on est là pour montrer l’exemple.
Contre Angers, j’ai fait la fête sur mon but même s’il y avait déjà 4 à 0. Ça ne m’arrive pas souvent et c’est toujours énorme quand cela se produit. Si je suis satisfait de mes notes dans la presse en ce moment ? Oui (sourires).»
(Site officiel ASM).

Pour ce match en Haute-Garonne, Leonardo Jardim est encore privé de Radamel Falcao et Diego Benaglio. Stevan Jovetic est lui de retour dans le groupe de 20 joueurs retenus, Pietro Pellegri en sort.

A Toulouse, Mickaël Debève déplore l'absence de Gradel, suspendu.
«C'est un match hyper important. Il faut tout mettre en oeuvre pour prendre des points face à cette équipe qui est un adversaire redoutable. L'AS Monaco, c'est du même niveau que le PSG, avec des caractéristiques différentes. Ils ont beaucoup de joueurs de qualité. C'est certainement l'équipe la plus efficace du championnat offensivement.
Sans Gradel, nous devons jouer dans un autre registre. Il va falloir trouver des armes pour réussir à poser plus de problèmes à Monaco que nous avons réussi à le faire contre Paris.
Il y a des failles dans ce collectif monégasque et nous allons tout faire pour essayer de les exploiter ! Nous avons travaillé pour.
Au TFC, on fait jouer des jeunes du centre de formation en équipe première. Nous n'hésitons pas à les lancer s'ils sont performants, quel que soit leur âge.»
(Site officiel TFC).

Outre Gradel, Somalia et Bodiger sont blessés. Delort est de retour dans le groupe de 18 joueurs convoqués.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Toulouse.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Badiashile, Subasic, Sy, Glik, Jemerson, Jorge, Raggi, Sidibé, Touré, Boschilia, Fabinho, Lemar, Lopes, Moutinho, N'Doram, Tielemans, Baldé, Diakhaby, Ghezzal, Jovetic.

Pour Toulouse : Goicoechea, Lafont, Amian, Diop, Jullien, Moubandjé, Sylla, Yago, Blin, Cahuzac, Durmaz, Imbula, Sangaré, Delort, Jean, Mubélé, Sanogo, Toivonen.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
(22/02/2018)







Leurs performances lors des 16èmes de finale retour

Ils étaient 11 anciens de l'ASM dans ces 16èmes de finale de la Ligue Europa 2017-18, ils seront 8 au prochain tour.
Retrouvons leurs performances.

  • Le Sporting Lisbonne avait fait le plus dur à l'aller en allant s'imposer au Kazakhstan à Astana, 3-1.
    Au retour à Lisbonne, Fabio Coentrão (titulaire) et ses partenaires ont rapidement ouvert le score par Dost (1-0, 3e), Tomasov égalisant avant la pause (1-1, 37e).
    En seconde période, Fernandes met fin au léger suspense avec un doublé (2-1, 53e et 3-1, 63e), pour finir en roue libre en encaissant 2 buts de Twumasi (3-2, 80e) et Shomko (3-3, 90e+4).

  • Le Sporting Braga n'a pu remonter 3 buts à Marseille (aller 0-3) et s'est arrêté à un seul but, oeuvre de Horta (1-0, 31e).
    Aymen Abdennour est resté sur le banc phocéen, Lucas Ocampos et Valère Germain (remplacé à la 72e) ont été titularisés et n'ont su trouver le chemin des filets.

  • Les "Gunners" d'Arsène Wenger seront au prochain tour.
    Vainqueur 3-0 en Suède, Arsenal a été battu à domicile par Östersund, 1-2.
    Sans Pierre-Emerick Aubameyang, pas qualifié, les londoniens ont encaissé deux buts en une minute par Aiesh (0-1, 22e) et Sema (0-2, 23e), ce qui mettait les suèdois à un but de la prolongation.
    Grâce à une réalisation de Kolasinac juste après la reprise (1-2, 47e), Arsenal s'est donné un peu d'air et a assuré la qualification malgré la défaite.

  • Défaits 1-3 en Russie par l'Athletic Bilbao, le Spartak Moscou n'était qu'à un petit but d'aller chercher la prolongation au pays basque.
    Adriano a marqué pour les moscovite (0-1, 44e), Etxeita a égalisé (1-1, 57e), Melgarejo (1-2, 85e) a redonné l'avantage au Spartak, mais les dernières minutes n'ont pas été suffisantes pour faire le retard.
    Titularisé, Mario Pasalic a été remplacé à la 74e.

  • La Lazio Rome avait un but de retard en accueillant le Steaua Bucarest (aller 0-1).
    Sans Wallace Fortuna Dos Santos, pas sur la feuille de match, les romains ont rapidement fait leur retard par Immobile (1-0, 7e) et pris les devants par Bastos (2-0, 35e) et le large par un nouveau but d'Immobile (3-0, 42e).
    En seconde mi-temps, les italiens alourdissent encore l'écart par Anderson (4-0, 51e) et Immobile (5-0, 71e) face à des roumains qui sauvent l'honneur par le buteur de l'aller, Gnohéré (5-1, 82e).

  • Pas de surprise pour OGC Nice, battu 2-3 à l'Allianz à l'aller, contre le Lokomotiv Moscou, même si les niçois n'ont pas eu de réussite en début de match.
    Balotelli a touché deux fois la barre russe (11e et 19e), qui ont eu transformé un cafouillage en but par Denisov (1-0, 30e).
    En seconde période, les moscovites ont aussi touché un montant (67e), mais l'écart était fait, Nice devant scorer 3 fois.
    Allan Saint-Maximin (remplacé à la 79e) et Nampalys Mendy (banc) étaient sur la feuille de match.

  • Comme à l'aller, Dieumerci Mbokani n'était pas sur la feuille de match entre le Dynamo Kiev et l'AEK Athènes.
    Et comme à l'aller (1-1), les deux équipes se sont séparées sur un score nul (0-0), qualifiant les ukrainiens au bénéfice du but marqué à l'extérieur.

  • Large vainqueur à l'aller au Danemark (4-1), l'Atletico Madrid a encore dominé le FC Copenhague, sur un but de Gameiro (1-0, 7e).

    Annoncé titulaire dans la semaine précédent la rencontre, le match s'est finalement joué sans Yannick Ferreira-Carrasco, non retenu par son entraîneur, car le belge est en rupture avec son club et devrait rapidement le quitter.
    Le milieu de 24 ans pourrait partir en Chine, au Dalian Yifang, contre un chèque de 30 M€.

  • Les autres matches :
      CSKA Moscou - Etoile Rouge Belgrade : 1-0 (aller 0-0)
      Milan AC - Ludogorets Razgrad : 1-0 (aller 3-0)
      RB Salzbourg - Real Sociedad : 2-1 (aller 2-2)
      Atalanta Bergame - Borussia Dortmund : 1-1 (aller 2-3)
      Viktoria Plzen - Partizan Belgrade : 2-0 (aller 1-1)
      Villarreal - Lyon : 0-1 (aller 1-3)
      RB Leipzig - Naples : 0-2 (aller 3-1)
      Zénith Saint-Pétersbourg - Celtic Glasgow : 3-0 (aller 0-1)

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    YOUTH LEAGUE 8ÈMES, TOTTENHAM - MONACO : 1-1, 3-1 T.A.B.
    (21/02/2018)
    Les jeunes monégasques éliminés

    Engagés en 8èmes de finale de la Youth League, la Ligue des Champions des U19, réservée aux équipes participants à la phase de poules de la LDC (les groupes sont les mêmes), et aux champions des différents pays (qui passent par des tours à élimination directe), les jeunes de l'AS Monaco défiaient les anglais de Tottenham.

    Dans un match équilibré où les deux formations ont eu leurs temps forts, les monégasques ont ouvert le score avant la pause par Alioui (0-1, 45e).
    Malheureusement, les "Spurs" ont rapidement égalisé après la reprise sur une mauvaise relance, par Bennetts (1-1, 50e).

    L'ASM souffre, avant de se procurer deux grosses occasions que n'ont su concrétiser *badiahile_b* et Rachid Alioui en toute fin de partie.

    Score nul à la fin du temps règlementaire, Monaco retournait aux tirs-au-but, comme à Molde en barrage.
    Et la séance débutait bien pour les asémistes, avec Shashoua (Tottenham) qui tirait sur un montant (0-0) et Alioui marquait le sien (0-1).
    Mais ensuite, ça se gâte...
    Sterling égalise (1-1), Bongiovanni tire en force sur la barre (1-1), Maghoma score (2-1), Austin stoppe le tir d'Antonucci (2-1), Skipp marque encore mais Mifsud était pas loin (3-1) et Sylla tire aussi sur la transversale (3-1).

    L'AS Monaco est éliminée, comme la saison passée, en huitième de finale, et ne retrouvera pas le FC Porto au tour prochain, qui a sorti le tenant du titre.

    Les résultats des 8èmes de finale :
    Bayern Munich (Allemagne) - Real Madrid (Espagne) : 2-3
    Manchester City (Angleterre) - Inter Milan (Italie) : 1-1, 3-2 t.a.b.
    Atlético Madrid (Espagne) - FC Bâle (Suisse) : 1-0
    FC Porto (Portugal) - RB Salzbourg (Autriche) : 3-1
    Paris S.G. (France) - FC Barcelone (Espagne) : 0-1
    Liverpool (Angleterre) - Manchester United (Angleterre) : 2-0
    Tottenham (Angleterre) - AS Monaco : 1-1, 3-1 t.a.b.
    Chelsea (Angleterre) - Feyenoord Rotterdam (Pays-Bas) : 5-2

    Le programme des quarts de finale :
    Real Madrid (Espagne) - Chelsea (Angleterre)
    Manchester City (Angleterre) - Liverpool (Angleterre)
    FC Barcelone (Espagne) - Atlético Madrid (Espagne)
    Tottenham (Angleterre) - FC Porto (Portugal)

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS
    (20 & 21/02/2018)



    Leurs performances lors de la seconde journée des huitièmes de finale aller

    Dans cette Ligue des Champions 2017-18, si l'AS Monaco a été éliminée lors de la phase de poules, 10 anciens monégasques sont présents lors de ce tour.
    Retrouvons leurs résultats.

  • En Bavière, le Bayern Munich n'a fait qu'une bouchée du Besiktas Istanbul, 5-0.
    Facilités par le rouge de Vida (16e), les allemands ont ouvert le score avant la pause, par Müller (1-0, 43e) et ont fait le trou après la pause.
    Coman (2-0, 53e), Müller encore (3-0, 66e) et un doublé de Lewandowski (4-0, 79e et 5-0, 88e) ont crucifié les turcs, vainqueur de la poule de l'ASM.

    Titulaire, James Rodriguez a été remplacé à la 44e, sonné après avoir reçu un ballon en plein visage.
    Recruté cet hiver par le club turc, Vagner Love a été remplacé à la 57e par un défenseur pour tenir le 0-2, en vain.

  • Le choc entre Chelsea et le FC Barcelone n'a pas eu de vainqueur.
    Sans Tiémoué Bakayoko, pas dans le groupe retenu londonien, les "Blues" ont ouvert le score par Willian (1-0, 62e) qui avait réglé la mire après deux montants trouvés, le droit (33e) et le gauche (41e).
    Les catalans ont égalisé par Messi (1-1, 75e), son 1er but en 9 matches contre Chelsea, qui profitait d'une erreur de relance de Chelsea.

  • Le Shakhtar Donetsk recevait l'AS Rome, venue sans Stephan El Shaarawy.
    Les romains ont dominé la première période, et ont été récompensés par l'ouverture du score d'Ünder (0-1, 41e).
    Mais en seconde période, ils déjouent, les ukrainiens reprennent confiance, égalisent par Ferreyra (1-1, 52e) et prennent les devants par Fred (2-1, 71e).

  • Pas de but entre le FC Séville et Manchester United, dans un match ennuyeux.
    Anthony Martial est entré à la 80e, Sergio Romero est resté sur le banc mancunéen.

  • Les résultats de la semaine dernière :
      FC Bâle - Manchester City : 0-4
      Juventus Turin - Tottenham : 2-2
      Real Madrid - Paris S.G. : 3-1
      FC Porto - Liverpool : 0-5.

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LIGUE 1, 24ÈME JOURNÉE : MATCH EN RETARD
    (20/02/2018)
    Le résultat du match en retard de la 24ème journée de Ligue 1

     0-0 

    Reporté en raison des inondations dans l'Aube le 3 février dernier, le match entre Troyes (15e) et Dijon (13e) s'est joué en fin d'après-midi.
    Aucune des deux équipes n'a trouvé le chemin des filets, les bourguignons ont trouvé la barre par Sliti (74e).

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LE RÉSUMÉ DE MONACO - DIJON  
    (19/02/2018)
    Revivez la rencontre

    Vous n'avez pas vu le match ?

    Vous souhaitez revivre la rencontre de la 26ème journée de Ligue 1 contre Dijon comme si vous étiez au Stade Louis-II ?

    Vous pouvez le faire grâce au résumé du match en images

    Bonne lecture.

    LIGUE 1, 26ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (17/02/2018)
    Les derniers résultats de la 26ème journée de Ligue 1

    Trois matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

     1-1 

    A 15h, Nice (9e) et Nantes (5e) se sont séparés sur un nul (1-1).
    Les niçois ont ouvert le score par Dante (1-0, 5e), les hommes de Claudio Ranieri ont égalisé sur un pénalty transformé par Sala (1-1, 27e).
    Titulaire, Allan Saint-Maximin a été remplacé à sa demande à la 90e, Nampalys Mendy est resté sur le banc.

     2-2 

    A 17h, Lille (16e) a arraché le point du nul contre Lyon (4e), qui n'avance plus.
    Encore une fois les lyonnais ont mené 2-0 avec un doublé de Traoré (0-1, 21e et 0-2, 44e), mais Pépé a réduit le score (1-2, 65e) et Araujo a marqué de loin (2-2, 81e).
    L'OL, malheureux pour avoir touché deux fois les montants, est désormais à 7 points de l'ASM.
    Pour le LOSC, pas de Farès Bahlouli (écarté) ni de Kévin Malcuit (blessé).

     1-0 

    A 21h, Marseille (3e) a battu Bordeaux (7e) grâce à une tête de Thauvin (1-0, 35e) sur corner, et revient à 1 point de l'ASM au classement.
    Pour ce match, Valère Germain a été titularisé et remplacé à la 75e, Lucas Ocampos est entré entré à la 69e et a été averti à la 80e, Aymen Abdennour est resté sur le banc marseillais.
    Pour les girondins, Jaroslav Plasil est resté sur le banc, Soualiho Meïté a joué les 90 minutes.

    Au classement des buteurs, Cavani (Paris S.G.) est en tête avec ses 23 buts.
    Il devance :
    - Neymar (Paris S.G.) avec 19 buts,
    - Radamel Falcao (AS Monaco) avec 17 buts.
    - Fékir (Lyon) avec 16 buts.
    - Thauvin (Marseille) avec 15 buts,
    - Diaz (Lyon) avec 14 buts,
    - Balotelli (Nice) avec 13 buts,
    - Sala (Nantes), Toko Ekambi (Angers) avec 11 buts,
    - Depay (Lyon), Mbappé (Paris S.G.), Roux (Metz) et Tavares (Dijon) avec 9 buts,
    - 4 joueurs avec 8 buts dont Keita Baldé (AS Monaco),
    - 5 joueurs avec 7 buts,
    - 10 joueurs à 6 buts dont Germain & Ocampos (Marseille),
    - 13 joueurs à 5 buts dont Fabio Henrique Tavares «Fabinho» & Marcos Lopes (AS Monaco),
    - 17 joueurs à 4 buts dont Guido Carrillo & Stevan Jovetic (AS Monaco) et Rivière (Metz),
    - 22 joueurs à 3 buts dont Kamil Glik & Adama Traoré (AS Monaco),
    - 44 joueurs à 2 buts dont Adama Diakhaby, Rachid Ghezzal, Jemerson de Jesus Nascimento, Thomas Lemar & Djibril Sidibé (AS Monaco), Camara (Montpellier), Gakpé (Amiens), Kurzawa (Paris S.G.), Mangani (Angers),
    - 81 joueurs à 1 but dont Jorge Marco de Oliveira Moraes, João Moutinho & Andrea Raggi (AS Monaco), les anciens asémistes Bahlouli (Lille) et Saint-Maximin (Nice).
    - 18 buts ont été marqués contre-leurs-camps, dont 2 pour l'ASM.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1


    Fly Away Monaco, la passion du voyage...