PRÉSENTATION MONACO - LILLE (J02)
(17/08/2018)


Pour la 2ème journée du championnat de Ligue 1 2018-19, l'AS Monaco FC (3e) reçoit le Lille OSC (3e).

Les deux clubs ont été victorieux lors de la première journée, sur le même score de 3-1, à Nantes pour l'ASM, face à Rennes pour le LOSC.

Les nordistes, qui sortent d'une saison éprouvante après avoir frôler la relégation, ont joué 7 matches de préparation (3 victoires, 2 nuls et 2 défaites). Ils ont battu Dunkerque (Nat, 3-0) dans un match de 2h, perdu contre Reims (L1, 2-4), battu le FC Porto (Por, 2-1), fait match nul contre Everton (Ang, 0-0), battu les portugais de Portimonense (2-0), fait match nul contre le Bétis Séville (Esp, 2-2) et perdu à domicile contre Leicester (Ang, 1-2).

Historiquement, l'ASM réussi plutôt bien contre le LOSC, avec au Louis-II, 25 victoires pour 14 nuls et 9 défaites (74 buts inscrits, 38 encaissés).
Sur les 5 dernières saisons, l'ASM reste sur 3 nuls et 2 victoires consécutives.

Pour continuer sur la lancée, Leonardo Jardim a pu travailler l'esprit tranquille cette semaine, aidé par les 3 points ramenés de La Beaujoire.
«Une victoire aide toujours à travailler avec plus de plaisir, tranquillement. Mais j’ai l’habitude de travailler dans la sérénité chaque semaine. Contre Nantes, on a fait un bon match, notamment stratégiquement. Nous avons eu des bonnes situations. Mais c’était un match complètement différent de ce qui nous attend samedi. Il y avait de l’espace, on était face à une équipe qui jouait. Mais c’est important de ne pas croire que les choses étaient faciles. Contre Lille, il faudra contrôler le match et surtout le gagner, ça c’est l’objectif.
Sidibé s’entraine seulement depuis deux jours avec le groupe. Il n’est pas prêt pour jouer. Touré ou Grandsir pourraient jouer a son poste en l’absence de Pierre-Gabriel.
Adama Traoré ? Bien sûr que je compte sur lui. Il a passé des moments très difficiles. J’attends qu’il retrouve sa condition car c’est un joueur plein de talent, qui peut augmenter le niveau de compétitivité de l’équipe.
Suba ? Nous croyons toujours beaucoup en lui et dans ses capacités. Depuis qu'il est revenu de vacances, il travaille bien, il va regagner sa forme et ensuite bien sûr qu’il va jouer. On a un autre très bon gardien avec Diego Benaglio. Comme je l'ai déjà dit l'année dernière, avec Suba ou Diego, je suis tranquille.»
(Site officiel ASM)

Devant, l'entraîneur portugais peut compter sur Stevan Jovetic, qui a parfaitement débuté la saison en scorant à Nantes, et étant décisif sur le premier but avec une passe déviée.
«Je suis très heureux d’avoir marqué et délivré une passe décisive contre Nantes. C’est la meilleure manière de commencer le championnat. Je me sens très bien. J’ai fait toute la préparation avec le groupe, ce qui n’avait pas pu être le cas la saison dernière. C’est très positif.
Avec Falcao on peut évoluer tous les deux, pas forcément sur la même ligne, mais moi en retrait de lui, cela peut fonctionner. Quand Falcao joue, les défenseurs sont toujours concentrés sur lui, cela laisse plus d’espace pour moi. Son entrée a beaucoup apporté contre Nantes.
Les matchs amicaux ne comptent pas, ils sont faits pour bien se préparer. Ce qui est important c’est de remporter les matches officiels. Chaque match est différent, la stratégie dépend de l’adversaire. À domicile nous aurons plus tendance à jouer notre jeu de possession, à bien contrôler les matches.
Je me sens bien dans ce groupe. Je fais tout pour jouer plus de matches, aider l’équipe en marquant et en délivrant des passes décisives. Nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, mais nous les avons bien intégrés. J’essaie de les aider au mieux. Ce sont des très bons joueurs avec un bon état d’esprit.»
(Site officiel ASM)

Comme annoncé, Leonardo Jardim doit faire sans ses arrières droit Sidibé (à cours de forme), Pierre-Gabriel (entorse à la cheville contractée lors de la 1ère journée) et Raggi (malade). Subasic est aussi en reprise, Golovin soigne aussi une entorse.
Il a convoqué le groupe de 19 vainqueur de Nantes, avec comme seul changement Almamy Touré pour Pierre-Gabriel.

Le coach des lillois, Christophe Galtier peut compter sur Thiago Maia, qualifié après le prêt de Junior Alonso en Espagne, en récupérant la place d'extra-communautaire, mais a des soucis avec ses recrues car la DNCG n'a pas encore donné son feu vert pour que Rémy, Fonte, Leao et Pied soient qualifiés, la masse salariale du LOSC étant encadrée par l'instance française.
«Thiago Maia est dans le groupe. Nous ne déplorons aucun blessé si ce n'est Leao qui a ressenti une douleur à une cheville. Après, il faut attendre 24 h. On saura ce soir (jeudi), voire demain (ce vendredi). Ou pas.
Je travaille sur les associations et je fais en sorte de maintenir tout le monde concentré. On verra bien demain les nouvelles. Le club respecte ce qui a été mis en place par la DNCG. Au fur et à mesure, il peut y avoir des entrées. Je suis persuadé que ceux qui sont venus nous rejoindre auront leurs contrats homologués. On aimerait que ce soit vite réglé. D'abord pour le joueur. Ensuite pour avoir le maximum d'éléments à disposition. Mais on attend.
Pied est chez nous, tout va bien. Sa visite médicale est terminée. RAS. Il peut s'entraîner. Mais il est dans le même processus que les autres joueurs qui doivent attendre le verdict de la DNCG.
L'AS Monaco est un prétendant au titre, avec un entraîneur qui maîtrise les intersaisons avec une qualité incroyable. Il est un top entraîneur, un grand homme et un exemple à suivre dans sa manière de monter son équipe.
On ne parle pas du passé mais on fait en sorte d'en retenir les leçons. L'avenir du club est cette saison là, qui a bien démarré. Mais ça ne reste qu'un premier match de championnat. Il faut rester calme et serein.
L'an dernier nous avions fait un bon match à Monaco, mais nous avions manqué de maîtrise et d'expérience. Depuis, on a gagné en expérience et en confiance. L'équipe doit être ce qu'elle a été dans les matches de préparation, face à Rennes. Je ne suis ni inquiet ni optimiste. Je suis réaliste, je sais qu'on peut avoir un match difficile. Mais je sais aussi que Monaco peut également en vivre un.
Pour les jeunes joueurs méconnus, Kouadio Yves Dabila est l'exemple à suivre, dans l'abnégation, son écoute, dans son professionnalisme, son approche de son métier. Il progresse, il a fait un match sérieux contre Rennes à l'image de sa préparation.
Rony Lopes est un joueur qui progresse au fil des saisons, qui a gagné en maturité, en maîtrise. Monaco possède une structure d'équipe, une manière de s'exprimer avec une grande qualité sur le plan offensif.
» (Site officiel LOSC).

Blessé, Leao est finalement forfait, comme Araujo, Koné et Farès Bahlouli. Rémy et Pied ne sont eux pas qualifiés, Fonte oui. Autre absent, Mendyl transféré dans la journée à Schalke.
Formé à l'ASM, Kouadio Yves Dabila fait parti du groupe de 19 joueurs convoqués.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Lille.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Benaglio, Sy, Barreca, Glik, Jemerson, Serrano, Touré, Aholou, Aït Bennasser, Grandsir, Lopes, Mboula, N'Doram, Pelé, Tielemans, Diop, Falcao, Geubbels, Jovetic.

Pour Lille : Maignan, Jakubech, Celik, Dabila, Fonte, Soumaoro, Ballo-Touré, Ié, Benzia, Xeka, Mendes, Maia, Soumaré, Ikoné, Lia Okou, Pépé, Mothiba, El Ghazi, Bamba.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

KEITA BALDÉ PRÊTÉ À L'INTER MILAN
(13/08/2018)

Il est prêté avec option d'achat

Arrivé fin août dernier sur le Rocher pour 5 saisons, Keita Baldé quitte déjà l'AS Monaco pour retourner en Italie.

Baldé venait de passer 6 saisons à la Lazio, après être passé par le centre de formation du FC Barcelone, et n'aura donc poser ses valises en Principauté que 12 mois, durant lesquels il aura participé à 34 rencontres officielles, pour 8 buts (tous en L1) et 11 passes décisives (5 en L1, 2 dans chaque autre compétition disputée en 2017-18) en 34 rencontres (23 de L1, 2 de Coupe de France, 2 de Coupe de la Ligue, 6 de Ligue des Champions et le dernier Trophée des Champions).

Si ses statistiques étaient bonnes, les dirigeants monégasques attendaient plus de Keita Baldé qui n'a pas convaincu dans le jeu, bien souvent trop discret.

Il rejoint l'Inter Milan, sous forme d'un prêt payant (5 M€) avec option d'achat quasi obligatoire de 34 M€, soit plus ce qu'avait déboursé l'ASM pour le faire venir de la Lazio (30 M€), car le club milanais est surveillé par le Fair-Play-Financier de l'U.E.F.A.

Après Diakhaby, Ghezzal, Kongolo, Meïté, Baldé est le 5ème joueur arrivé l'été dernier à partir définitivement.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

IBRAHIMA DIALLO PRÊTÉ À BREST
(13/08/2018)
Il est prêté pour un an

L'AS Monaco a officialisé aujourd'hui le prêt, sans option d'achat, du jeune Ibrahima Diallo au club de Ligue 2 de Brest.

Pur produit de l'Academy monégasque, le milieu de terrain va tenter de prendre du temps de jeu deux échelons au-dessus de la réserve asémiste.
Dans l'entre-jeu du club finistérien, il rejoint Jessy Pî.

Si Ibrahima Diallo a participé à la préparation d'avant-saison avec les pros, il n'a jamais participé à une rencontre officielle avec l'équipe première de l'AS Monaco.
Avant de rejoindre la Bretagne, il a prolongé son bail avec l'ASM d'une saison, soit jusqu'en juin 2021.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

LIGUE 1, 1ÈRE JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
(12/08/2018)
La fin des résultats de la 1ère journée de Ligue 1

Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

 2-0 

A 15h, Lyon a bien débuté sa saison en dominant Amiens, venu sans *labeau*, et désormais sans Serge Gakpé (parti aux Emirats) ni Lacina Traoré revenu à Monaco.
Les lyonnais se sont imposés grâce à des buts de Traoré (1-0, 24e) et Depay (2-0, 75e).

 0-2 

A 17h, Bordeaux a été rapidement réduit à 10 contre Strasbourg, avec le rouge direct de Pablo (13e).
En infériorité numérique, Jaroslav Plasil (remplacé à la 71e) et ses partenaires ont souffert et cédé en seconde période sur des buts de Sissoko (0-1, 68e) et Da Costa (0-2, 78e).

 3-0 

A 21h, le Paris S.G. s'est facilement imposé face à Caen, avec des buts de Neymar (1-0, 10e), Rabiot (2-0, 35e) et Weah (3-0, 89e) qui ont profité de 2 erreurs du portier caennais sur les 1er et 3ème but.
Ni Layvin Kurzawa (forfait) ni Kylian Mbappé (en reprise) n'ont participé à la rencontre.

Au classement des buteurs, Payet (Marseille) et Deprès (Nîmes) occupent la tête avec leurs 2 buts marqués.
Derrière eux, 29 joueurs ont marqué un but, dont les monégasques Radamel Falcao, Stevan Jovetic et Rony Lopes, ainsi que Germain (Marseille).

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LIGUE 1, 1ÈRE JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(11/08/2018)
Les résultats de la 1ère journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 4-0 

Vendredi à 20h45, Marseille a ouvert la saison par une large victoire sur Toulouse.
Pour voir un but, il a fallu attendre les dernières minutes de la première période, et la vidéo.
Car sur un centre d'Ocampos, Germain reprenait de la tête, mais Amian à la lutte avec lui déviait ensuite le ballon de la main, bien décollée du corps.
Un pénalty était logiquement accordé, et transformé par Payet (1-0, 45e).
En seconde période, Payet doublait la mise en reprenant un ballon repoussé par le portier toulousain (2-0, 62e), avant que le score n'évolue dans les toutes dernières secondes.
Germain est lancé par-dessus la défense, il contrôle parfaitement et score du plat du pied (3-0, 89e), peu avant que Thauvin ne termine le travail (4-0, 90e+2).
Pour l'OM, Lucas Ocampos et Valère Germain ont joué tout le match, Aymen Abdennour n'était pas dans les 18.
Pour le TFC, Corentin Jean est entré à la 65e.

 1-3 

Samedi à 17h, sans Gabriel Boschilia prêté par l'ASM, Nantes a dominé mais n'a pas su trouver la faille face à l'AS Monaco qui a pris le large dans le dernier quart du match grâce à des buts de Rony Lopes (0-1, 69e), Stevan Jovetic (0-2, 80e) et Radamel Falcao (0-3, 83e), Sala ne sauvant l'honneur que dans le temps additionnel (1-3, 90e+2).

 3-4 

Samedi à 20h, Angers recevait le promu Nîmes, qui retrouvait l'élite après 25 ans dans les divisions inférieures.
Les gardois ont rapidement ouvert le score par Thioub, qui transperçait la défense angevine (0-1, 5e).
Thomas Mangani, titulaire, et ses coéquipiers ont répondu par un but de Capelle (1-1, 33e), puis les scoïstes ont pris l'avantage par Fulgini (2-1, 52e) et le large par Traoré (3-1, 56e).
Mais les nîmois n'avaient pas la meilleure attaque de L2 pour rien, et sont revenus dans la partie par Deprès (3-2, 77e), ont été réduits à 10 avec le 2ème jaune de Miguel (79e), mais sont parvenus à égaliser par Ripart (3-3, 86e) et ont arraché la victoire par un nouveau but de Deprès, sur une tête plongeante déviée (3-4, 88e).
Troisième voire quatrième gardien gardois, Martin Sourzac n'était pas dans les 18.

 3-1 

Lille, le prochain adversaire de l'ASM, a mieux débuté sa saison avec une victoire sur Rennes.
Pourtant les hommes de Sabri Lamouchi ont ouvert le score avant la pause par Grenier (0-1, 43e), mais les lillois ont égalisé immédiatement par Mothiba (1-1, 45e).
A la reprise, Pépé a donné l'avantage aux "Dogues" (2-1, 54e), et Bamba a mis fin aux espoirs bretons (3-1, 68e).
Le LOSC a perdu dans la semaine Kévin Malcuit, transféré à Naples, et recevait Rennes sans Farès Bahlouli (pas dans les 18) mais avec Kouadio Yves Dabila, titularisé et averti à la 88e.

 1-2 

Mauvais début de saison pour Montpellier qui a perdu contre Dijon à domicile.
Les héraultais avait pris l'avantage rapidement par Mendes (1-0, 5e), mais ils se sont faits renversés en seconde période.
Tavares, en renard des surfaces, a égalisé (1-1, 52e), les dijonnais ont eu la balle de la victoire à la 82e, sur un pénalty tiré par Saïd. Lecomte le repousse, le tireur reprend et met le cuir au-dessus (82e).
Finalement, le DFCO n'aura pas à le regretter car Coulibaly donne la victoire aux siens, sur une volée sur corner, dans le temps additionnel (1-2, 90e+1).
Entré à la 63e, Souleymane Camara n'aura pu faire pencher la balance vers le MHSC.

 0-1 

La première de Patrick Vieira avec Nice est une défaite contre le promu Reims.
Les champions de France de L2 se sont imposés avec une frappe sèche lointaine de Doumbia dès l'entame (0-1, 3e). Ils étaient sans Johann Carrasso (resté sur le banc) ni Tristan Dingomé (pas dans les 18).
Titulaire à la pointe de l'attaque, Allan Saint-Maximin a été bien seul avec le départ de Pléa et l'absence de Balotelli, pour tromper la défense rémoise.

 2-1 

Saint-Etienne a bien débuté à domicile, en venant à bout de Guingamp grâce à des buts de Khazri (1-0, 45e) et Diony (2-1, 80e) contre un pénalty de Thuram (1-1, 56e).
Titulaire dans les buts stéphanois, Stéphane Ruffier a été fautif sur l'égalisation et a été averti (56e).
Le guingampais Marc-Aurèle Caillard est resté sur le banc.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Lyon reçoit Amiens.
- A 17h, Bordeaux affronte Strasbourg.
- A 21h, le Paris S.G. accueille Caen.

Au classement des buteurs, Payet (Marseille) et Deprès (Nîmes) occupent la tête avec leurs 2 buts marqués.
Derrière eux, 22 joueurs ont marqué un but, dont les monégasques Radamel Falcao, Stevan Jovetic et Rony Lopes, ainsi que Germain (Marseille).

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LES RÉACTIONS DE NANTES - MONACO (1-3)
(11/08/2018)

Leonardo Jardim
«En première mi-temps, stratégiquement, on a donné trop le ballon à l'adversaire. En deuxième, avec les changements, on a joué plus offensif. On a aussi profité de la fatigue, comme à chaque fois en début de saison. On a fait preuve aussi de beaucoup plus d'efficacité.
(Sur le coaching) C'est mon travail, j'essaye d'aider l'équipe. Nous avions besoin de plus d'agressivité au milieu offensif. Mais ce sont les joueurs qui décident.»
(Micro Canal +)

Miguel Cardoso
«Si on oublie le résultat, tout était fantastique. L'intention était de jouer, d'avoir la capacité de contrôler le match avec le ballon. Il y a des moments où on en a pas été capables, mais c'est normal. Durant la majeure partie du match, je pense qu'on est l'équipe qui a fait le plus pour gagner. (...) Le deuxième but change tout. Je pense seulement dire que je suis content du travail des joueurs, vraiment. On a joué, on a trouvé des espaces dans la profondeur, dans la largeur. C'est le foot que je veux. On fera mieux lors des prochains matches. C'est un groupe très jeune.
Dans le foot, le résultat est toujours important. Mais c'est important aussi de savoir que même quand tu perds, comment tu veux perdre. On va construire une identité différente et je crois qu'on sera chaque jour plus forts.»
(Micro Canal +)

Rony Lopes
«On a encore beaucoup à progresser, mais c'est bien, cette victoire, pour bien démarrer la saison. La semaine dernière, c'était compliqué, mais là, premier match de Championnat, une victoire, on est content.
En première mi-temps, on n'a pas bien joué, mais on était patient et on savait qu'on avait la qualité pour marquer. En deuxième, on a continué à travailler, Nantes a donné des espaces, on en a bien profité et on a marqué des buts. On s'est créé des occasions, mais ça fait partie de notre travail pour progresser.
(Sur l'entrée de Falcao) C'est un joueur important pour nous, mais Sofiane Diop était bien aussi. Tout le monde doit progresser, mais avec des joueurs de qualité comme Falcao, c'est plus facile. Tous les ans, de très bons joueurs partent, mais les joueurs qui arrivent sont là pour faire le travail. Monaco est un club qui essaie toujours d'être sur le podium, c'est ce qu'on va essayer cette année. Il y a beaucoup de travail mais on en est capable.»
(Micro Canal +)

CHAMPIONNAT 1ÈRE JOURNÉE, NANTES - MONACO : 1-3
(11/08/2018)

Monaco réaliste contre Nantes

L'AS Monaco a bien débuté la saison en allant s'imposer 3-1 à Nantes, dans un match où les monégasques ont longtemps été dominés.
Profitant de la fatigue nantaise et de leur baisse de rythme, les changements de Leonardo Jardim ont fait la différence. En faisant entrer Radamel Falcao et Samuel Grandsir à la 67e aux places de Mboula et Diop, il a permis à Jovetic de jouer un cran en dessous et de toucher des ballons.
Le résultat a été immédiat, avec un but de Rony Lopes (0-1, 69e), suivi par deux autres de Jovetic (0-2, 80e) et Falcao (0-3, 83e), Sala ne sauvant l'honneur que dans le temps additionnel (1-3, 90e+2).

Pour ce match inaugural, Leonardo Jardim a fait le choix de mettre Youssef Aït Bennasser 19ème homme. Il a titularisé Mboula avec les recrues estivales Barreca, Pierre-Gabriel, Aholou et Diop. «El Tigre» est sur le banc.

Côté nantais, Sala est sur le banc avec Waris et Miazga. Le jeune Dabo est titulaire.

Pas de round d'observation, les nantais se jettent vers l'avant et leur fougue permet à Evangelista de frapper de demi-volée, bien captée par Benaglio (12e seconde).
Face au soleil, les monégasques sont en difficulté, et concèdent une grosse opportunité de scorer sur un corner de Rongier, prolongé du bout du crâne par un asémiste pour celui de Kwateng, qui reprend au-dessus, seul face au but dans les 6m (3e).
Contre pour l'ASM avec Tielemans qui lance Jordi Mboula côté droit, dans le dos de la défense. L'espagnol s'avance jusqu'à entrer dans la surface et frappe à ras de terre. Trop croisé (6e). Ses partenaires Jovetic au second poteau et Diop en retrait sont furieux d'avoir été oubliés.

Nantes développe un football offensif, avec des passes, ce que l'ASM a beaucoup de mal à faire et court après le ballon. Les occasions sont forcément plus nombreuses pour les "Canaris" qui ont tout de même de gros soucis arrivés dans les 30 derniers mètres.
- Tir croisé et écrasé de Rongier, contré côté droit par Jemerson, bien seul dans la surface (12e).
- Montée de Pierre-Gabriel, qui est contré, ce qui laisse un trou béant derrière lui, qui profite à Rongier, lancé. Il trompe Benaglio mais le drapeau s'est levé et le but est justement refusé pour un hors-jeu de 20 cm (13e).
- Tir dévissé d'Evangelista côté droit, en rentrant sur son pied gauche (16e).
- Evangelista décale Lima côté gauche, qui a tout le loisir de lever la tête pour servir en retrait Rongier, seul au point de pénalty. Le terrain dur fait rebondir le cuir, qui s'envole au-dessus du but. Ouf (18e).
Monaco tente aussi, mais c'est difficile. Il y a eu un coup-franc de Lopes côté droit, renvoyé par Coulibaly au premier poteau (15e), et aussi plusieurs centres de Mboula, dont un dégagé du pied par Tatarusanu (20e).
- Centre de Kwateng pour la tête de Coulibaly derrière Glik. Il prend en fait le ballon de l'épaule et ne cadre pas (21e).
- Aholou lance Lopes côté gauche, qui centre parfaitement pour la tête piquée de Jordi Mboula. Tatarusanu sauve son équipe du pied (22e).
- Coulibaly déborde en puissance Jemerson et centre en retrait avant que le ballon ne sorte, pour la volée du bout du pied et donc ratée de Rongier (24e).
- Festival de Sofiane Diop côté gauche, qui se retourne et tente un ballon piquée et termine derrière le poteau opposé (27e).

Nantes baisse de régime, les occasions se font plus rares, jusqu'avant la pause où Diop score. Son but est là aussi justement refusé pour un hors-jeu de 20 cm (42e).
Dernière opportunité pour l'ASM avec Tielemans qui renverse pour Lopes côté gauche dans la surface. Amortie poitrine et demi-volée trop croisée que ne peut reprendre Diop, qui se jette au second poteau (45e+1).

A la reprise, il n'y a pas eu de changement, et la domination nantaise reprend, même si sur un contre, l'ASM est proche de trouver la faille mais Jovetic est devancé par la sortie loin de son but de Tatarusanu (54e).
Pendant quasiment 10 minutes, Nantes fait le siège de la surface monégasque. Les coup-francs, corners et centres se multiplient, sans que le ballon ne soit repris et dévié dans les filets de Diego Benaglio.

Leonardo Jardim est le premier à faire rentrer un peu de fraîcheur, avec Radamel Falcao et Samuel Grandsir pour remplacer Diop et Mboula qui ont disparu depuis la reprise (67e).
C'est immédiatement payant, sur un contre côté droit avec Jovetic pour Grandsir qui lui remet en retrait. Le centre immédiat du monténégrin est à ras de terre pour Falcao, devancé par le tacle de Djidji qui lève le cuir pour le second poteau où Rony Lopes marque de la tête (0-1, 69e).

L'ASM est proche du break sur un débordement de Lopes côté gauche, qui centre. Aux 6m, Grandsir est trompé par le raté du défenseur et le rebond, Jovetic récupère au second poteau et met en retrait pour Falcao qui contrôle et frappe à ras de terre, croisé. Trop c'est de peu à côté (71e).
Au tour de Nantes d'effectuer deux remplacements offensifs : Sala et Waris remplacent Coulibaly et Dabo (72e), mais c'est encore l'ASM qui est proche de marquer.
- Coup-franc à 25m, frappé par Stevan Jovetic. C'est puissant et un peu enroulé, ça se dirige sous la barre de Tatarusanu qui se détend et détourne en corner (75e).
- Sur le corner, Lopes trouve Falcao lancé, qui reprend de la tête à 8m dans l'axe. Tatarusanu repousse d'une main ferme réflexe, la défense remet en corner (76e).
- Touche pour Nantes, avec Sala qui remise pour Rongier qui rentre latéralement dans la surface, efface Glik d'une feinte de frappe et tire fort depuis le point de pénalty. Benaglio repousse, Glik dégage jusqu'au rond central où Djidji rate son contrôle de la tête et le donne sur Falcao qui lance de volée Stevan Jovetic, dans le dos de la défense. Il s'avance et trompe Tatarusanu d'une frappe à ras de terre au premier poteau (0-2, 80e).

Monaco a fait le trou, et va continuer d'appuyer là où ça fait mal.
Dans le rond central, Tielemans décale pour Grandsir qui s'appuie sur Jovetic, qui attend pour lui remettre dans la course. Le centre de Grandsir est parfait pour Radamel Falcao, qui n'a plus qu'à pousser le cuir au fond, aux 6m (0-3, 83e).

Il n'y a plus de match ni d'espoir pour Nantes, Alégué pour Evangelista (86e) et Julien Serrano pour Barreca épuisé (88e) rentrent, mais le score va encore évoluer.
Sala, aux 20m, se retourne, ouvre son pied et enroule son ballon qui vient taper dans le montant gauche du but de l'ASM, longe la ligne pour rentrer derrière l'autre poteau (1-3, 90e+2).

Monaco remporte son premier match de la saison, et devra confirmer le week-end prochain avec la réception de Lille, samedi à 20h.

Pour plus d'info sur la première journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

PRÉSENTATION NANTES - MONACO (J01)
(10/08/2018)


Pour la 1ère journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC se rend chez le FC Nantes.

Après son premier match officiel le week-end dernier, pour le Trophée des Champions en Chine contre le PSG, l'AS Monaco retrouve son quotidien du championnat, avec l'ouverture de la saison à Nantes.

Le club de Loire-Atlantique n'est plus dirigé par Claudio Ranieri, remplacé par Miguel Cardoso cet été.
Lors de la préparation, le FCN a débuté par 3 victoires lors de son stage en Suisse contre le Servette de Genève (1-0), les amateurs du SC Chênois (5-0) et de l'US Terre-Sainte (6-0), avant de rentrer en France et de perdre face à Marseille (1-2), Avranches (National 0-2), de concéder un nul face à Angers (1-1), de retrouver la victoire contre l'AS Vitré (National 2, 2-1) et de terminer par une défaite contre les anglais de Brighton & Hove Albion (1-2).

Dans le même temps, l'ASM a aussi bien débuté sa préparation en Pologne, avec un nul contre le Wisla Cracovie (D1, 1-1) puis une victoire contre Ruch Chorzow (D3, 3-0), suivie d'une seconde contre le Cercle Bruges (D1, 3-2).
Le second stage en Allemagne a été moins bon en terme de résultats et de jeu démontré, avec aucune victoire contre 3 clubs de D2 : défaite contre Paderborn (2-3), nul contre Bochum (2-2) et défaite contre Hambourg (2-3), ce qui s'est confirmé par la lourde défaite contre le PSG au Trophée des Champions (0-4).

Si une nouvelle saison débute, le Vice-Président Vadim Vasilyev garde les mêmes exigences :
«La nouvelle aventure commence. Nous ne sommes pas prêts à 100% mais je pense que c'est le cas de la plupart de nos concurrents si l'on se réfère aux résultats des derniers matches amicaux. On a la qualité. Mais il reste du travail pour que la mayonnaise prenne et que notre équipe soit homogène.
Les objectifs du club, ils ne changent pas : viser le podium, montrer une belle image sur la scène européenne et, si l'opportunité se présente, remporter une Coupe. Quels que soient les joueurs et les mouvements, les objectifs ne changent pas.
Leonardo Jardim est l'homme de la situation. Il a ma confiance. On travaille main dans la main : on gagne ensemble, on perd ensemble !
Le Trophée des Champions ? Il ne faut pas accorder trop d'importance à ce match. Félicitations à Paris. Mais il manquait des joueurs des deux côtés. Si l'on regarde l'équipe-type des Mondialistes de L1, nos joueurs composent presque la moitié de l’équipe. Cela veut bien dire la qualité qu’il y a dans notre groupe.»
(Site officiel ASM).

Son entraîneur Leonardo Jardim va retrouver ses internationaux au fur-et-à-mesure des jours.
«Je suis content de mon effectif. On va bosser avec notre effectif pendant plusieurs années. Les internationaux ne sont pas encore tous prêts. Youri Tielemans est disponible, on va voir pour Falcao s’il peut jouer titulaire ou le faire rentrer. Subasic et Sidibé ne sont pas encore prêts.
On a l’habitude de conserver 6/7 joueurs de base, ils ont de l’expérience, c'est la structure du groupe et autour d’eux on incorpore des jeunes joueurs.
Le mois d’août risque d’être difficile mais petit à petit tout le monde sera à niveau. Nous allons faire jouer une équipe compétitive à Nantes. C'est un adversaire qui joue bien au football, je connais bien leur entraîneur. Ils sont compacts défensivement.
Je suis ici pour travailler, je suis dans le projet. Ce n’est pas facile, il faut beaucoup bosser. C’est toujours très serré en France. Marseille et Lyon vont être plus compétitifs cette saison car ils n’ont pas perdu de joueur. Cela nous motive pour travailler encore plus.
Pour toutes les équipes qui ont des joueurs ayant joué à la Coupe du monde c’est plus difficile car elles récupèrent les joueurs plus tard. C’est notre cas comme pour d’autres équipes.
Nous avons des jeunes joueurs de grande qualité. Ils ne sont pas encore prêts pour être dans la structure de l’équipe mais ils peuvent nous aider, entrer en jeu par exemple. Golovin c’est différent car il fera partie de la structure de l’équipe rapidement. Comme Sidibé ou Glik quand ils sont arrivés.
Nos trente-cinq premières minutes du match contre le PSG en Chine ont été bonnes. Quand notre équipe reste unie, organisée, nous sommes costauds. Nous allons choisir un système qui permettra de faire progresser les joueurs, de sortir le meilleur de chacun.
Kamil Glik n’est pas encore prêt, il a besoin de temps pour retrouver sa condition. C’est un joueur très important, il a une attitude très positive, il a la rage, une mentalité de gagnant. J’aime avoir ce genre de joueur.»
(Site officiel ASM).

Parmi les joueurs qui doivent prendre plus d'ampleur dans l'effectif monégasque, le demi-finaliste de la Coupe du Monde, Youri Tielemans.
«Je me suis bien relâché en vacances, je me suis bien reposé. C’est pour ça que je suis revenu un peu plus tôt. Je me suis bien adapté, je connais mieux le coach et le staff, leurs méthodes de travail.
Je vais donner mon maximum sur chaque match. Avec tous mes matches en pro j’ai un peu d’expérience maintenant. J’essaye de plus transmettre auprès des plus jeunes. Ils ont beaucoup de talent et ont très envie d’apprendre.
Je m’adapte aux besoins du coach mais je suis plus un numéro 8. Je ne renie pas mes tâches défensifs mais avoir un bon 6 à côté de moi ça équilibre les choses. J’ai été habitué à jouer à 3 au milieu, en relayeur.
Le podium est accessible. Paris est le grand favori comme les dernières années mais derrière on peut le faire. A nous de nous donner à fond pour finir dans les trois premiers.
Glik est un très très bon défenseur. il amène un équilibre au groupe. C‘est un roc, il balaye tout sur son passage. On a besoin de lui, de son expérience, de son calme.
En Chine on a très bien joué jusqu’au but de Di Maria. Après on a relâché un peu. On doit apprendre de ces erreurs, se rappeler de nos première minutes. On doit être plus concentrés et on avancera bien tous ensemble.
Cette saison je dois montrer toutes mes qualités, sans me mettre de pression. Je dois me libérer.»
(Site officiel ASM).

A Nantes ces dernières saisons, l'ASM a de bonnes stats, malgré la défaite 0-1 la saison passée sur un coup-franc au fin fond du temps additionnel.
Avant cela, l'ASM restait sur 3 victoires et 2 nuls, alors qu'historiquement les bords de l'Erdre n'est pas une terre d'accueil avec 11 victoires monégasques pour 20 nuls et 22 défaites (50 buts marqués et 67 encaissés).

Pour démarrer idéalement l'année, Leonardo Jardim est privé de Touré, Pellegri, A. Traoré (en reprise après blessure), Golovin (blessé), Sidibé, Subasic (en reprise après la Coupe du Monde), Raggi (malade) et a écarté Jorge et Baldé en instance de départ.
Il a convoqué 19 joueurs, dont Radamel Falcao, Youssef Aït Bennasser, les recrues Antonio Barreca, Ronaël Pierre-Gabriel, Jean-Eudes Aholou, Judilson Pelé, Sofiane Diop, Samuel Grandsir et Willem Geubbels.

A Nantes, Miguel Cardoso a préparé la rencontre inaugurale face à l'ASM, et ses nouvelles recrues tardives seront là.
«J'espère voir une équipe compétitive. J'aimerais que les joueurs soient capables d'appliquer sur le terrain ce qu'ils me montrent à l'entraînement : l'intensité, la capacité de bien interpréter ce qui se passe sur le terrain et d'agir en conséquence. Je veux voir une équipe courageuse qui prendra en main la construction du jeu qu'on travaille au quotidien.
J'ai envie que les joueurs se rendent compte de tout ce qu'on est capables de faire. On ne pourra aller chercher un résultat positif que dans ces conditions.
Je me concentre surtout sur notre équipe. Evidemment, on a étudié Monaco à la vidéo. On a créé nos plans de jeu. Mais notre stratégie ne dépend pas des joueurs monégasques présents ou absents. Ils ont une équipe très compétitive. Demain, on va se concentrer sur nous et, pour le moment, je suis content du travail fourni par les joueurs.
Hormis Fabio (blessé) et Boschilia (prêté par l'AS Monaco) qui ne pourront pas jouer, les autres recrues (Evangelista, Waris et Miazga) sont prêtes.
Pour mon premier match en France, je n'éprouve pas de stress particulier à l'idée du match de demain. Je suis plutôt excité et enthousiaste. Pour moi, c'est un privilège d'évoluer dans ce championnat. On a déjà fait 7 semaines de travail donc on a envie de commencer la compétition à présent.
Je souhaite adresser un mot aux supporters parce que l'ambiance est très importante. On compte sur leur soutien pendant toute la saison. Je sais qu'il y a beaucoup d'ambiance à Nantes et je suis très impatient de le découvrir. On travaille très dur avec le groupe et j'espère que les supporters prendront plaisir à nous voir jouer.»
(Site officiel FCN).

Gabriel Boschilia, prêté et payée par l'ASM, ne pourra affronter ses anciens coéquipiers cette année. Nakoulma a résilié son contrat, Dubois, Thomasson, Bammou et Stepinski ont aussi quitté le club cet été.
Pour affronter l'ASM, Cardoso a convoqué 18 joueurs, et a écarté Pallois, Walongwa, El Ghanassy, Girotto, Kacaniklic, N'Gom et Sigthorsson.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Nantes.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Benaglio, Sy, Barreca, Glik, Jemerson, Pierre-Gabriel, Serrano, Aholou, Aït Bennasser, Grandsir, Lopes, Mboula, N'Doram, Pelé, Tielemans, Diop, Falcao, Geubbels, Jovetic.

Pour Nantes : Dupé, Tatarusanu, Diego Carlos, Djidji, Kwateng, Lima, Miazga, Prado, Alégué, Dabo, Evangelista, Khrin, Moutoussamy, Rongier, Touré, Coulibaly, Sala, Waris.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

ALVARO FERNANDEZ PRÊTÉ À EXTREMADURA
(07/08/2018)
Il est prêté pour un an

Quatrième gardien, derrière Subasic, Benaglio et Sy, Alvaro Fernandez a été prêté pour une saison.

Arrivé la saison passée en provenance d'Osasuna Pampelune, Fernandez retourne en Espagne car il a été prêté à Extremadura U.D., qui évolue en deuxième division, soit un niveau bien supérieur à celui de la réserve asémiste.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

GABRIEL BOSCHILIA PRÊTÉ À NANTES
(07/08/2018)

Il est prêté avec option d'achat

Gabriel Boschilia quitte les bords de la Méditerrannée pour ceux de l'Atlantique, pour y trouver du temps de jeu.

L'AS Monaco et le FC Nantes se sont entendus pour le prêt du milieu brésilien, avec option d'achat, qui n'entrait pas dans les plans de son entraîneur Leonardo Jardim.
Avant de partir, il a prolongé son bail avec l'ASM d'une saison, soit jusqu'en juin 2021.

Arrivé en 2015 en provenance de Sao Paulo avec le statut de finaliste de la Coupe du Monde U20, Gabriel Boschilia a d'abord peu joué sur le Rocher (6 matches en 6 mois), avant de terminer la saison en prêt au Standard de Liège, en Belgique.
En 2016-17, s'il n'était pas dans le onze de départ, il était important et a participé à 16 rencontres, inscrivant 8 buts, mais a vu sa saison se terminer en février 2017 après un tacle mal maîtrisé du messin Rivierez, avec une rupture d'un ligament croisé antérieur.

La saison dernière, s'il était remis physiquement, il est rarement apparu sur les feuilles de match et a disputé au total 7 rencontres.

Son bilan avec le maillot monégasque est de 29 matches (21 de L1, 3 de Coupe de la Ligue, 2 de Coupe de France et 3 de Ligue des Champions) pour 8 buts inscrits (6 en L1 et 2 en Coupe de la Ligue).

Les transferts, les bruits, la durée des contrats