LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
(13/12/2018)










Leurs performances lors de la 6ème journée

Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 10 anciens monégasques étaient présents, ils seront 3 au prochain tour, rejoints par 3 reversés de la Ligue des Champions.
Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe C, il restait une infime chance pour Bordeaux de se qualifier.
    La première partie était de gagner chez le FC Copenhague, chose faite grâce au but de Briand (0-1, 73e) et avec Jaroslav Plasil, titulaire.

    La seconde était d'espèrer une défaite, à domicile, du Slavia Prague face au Zenith Saint-Pétersbourg, assuré de terminer à la première place.
    Sans surprise, l'équipe qui avait un enjeu a battu l'autre grâce aux réalisations de Zmrhal (1-0, 32e) et Stoch (2-0, 41e).

    Classement : Zenith (11 pts), Slavia (10 pts), Bordeaux (7 pts), Copenhague (5 pts).

  • Dans le Groupe D, aucun enjeu et presque aucun but.
    Les premiers, les croates du Dinamo Zagreb, ont fait match nul sur un score vierge contre le dernier, Anderlecht.
    Titulaire dans les rangs belges, Dennis Appiah a joué toute la partie.

    Dans l'autre match, les slovaques du Spartak Trnava ont terminé par une victoire sur les turcs de Fenerbahçe Istanbul, 1-0, but de Yilmaz (1-0, 41e).
    Le club turc, relégable dans son championnat, pourra peut-être compter pour le(s) prochain(s) tour(s) sur Nabil Dirar, écarté de la phase de poules par son ancien entraîneur.

    Classement : Zagreb (14 pts), Fenerbahçe (8 pts), Trnava (7 pts), Anderlecht (3 pts).

  • Dans le Groupe E, les deux qualifiés ont fait plaisir à leurs publics en terminant par une nouvelle victoire.
    Arsenal s'est imposé sur Qarabag sur la plus petite des marges grâce à Lacazette (1-0, 17e).
    Pierre-Emerick Aubameyang avait été mis au repos, comme un grand nombre de ses partenaires.

    Dans l'autre match, le Sporting Lisbonne s'est facilement imposé face aux ukrainiens du Vorskla Poltava, 3-0, buts de Montero (1-0, 17e), Miguel Luis (2-0, 35e) et un csc de Dallku (3-0, 44e).

    Classement : Arsenal (16 pts), Sporting (13 pts), Vorskla et Qarabag (3 pts).

  • Dans le Groupe F, l'enjeu était le match entre l'Olympiakos Le Pirée et le Milan AC.
    Les italiens pouvaiens se permettre de perdre, mais pas par deux buts d'écart.
    Les grecs ont ouvert le score par Cissé (1-0, 60e) mais restaient éliminés, jusqu'au csc de Zapata (2-0, 70e), qui requalifiait son équipe deux minutes plus tard en mettant le ballon au fond des bons filets (2-1, 72e).
    La qualif' s'est jouée sur un pénalty, transformé par Fortounis (3-1, 81e) qui élimine l'équipe de Tiémoué Bakayoko, titulaire et averti à la 43e.
    Absent de la feuille de match, Yaya Touré est qualifié pour les 16èmes de final au printemps.

    Dans l'autre match, premier point en poule par les luxembourgeois du F91 Dudelange pris face au leader espagnol, le Betis Séville, sur un score de 0-0.

    Classement : Bétis (12 pts), Olympiakos (10 pts), Milan (10 pts), Dudelange (1 pt).

  • Dans le Groupe H, le finaliste de la dernière édition a explosé.
    Déjà éliminée, Marseille a été humilié à domicile par l'Apollon Limassol, victorieux 1-3.
    Le match des chypriotes a été facilité par la double peine pour Kamara, expulsé dès la 8e avec un pénalty transformé par Maglica (0-1, 8ee).
    A 10, l'OM répond par Thauvin (1-1, 11e), mais l'OM sombre sur un nouveau but de Maglica (1-2, 30e) puis un autre de Stylianou (1-3, 56e).
    Marseille terminera même à 9, avec le nouveau rouge inutile pour Lucas Ocampos, titularisé et averti deux fois aux 71e et 90e+3.
    Valère Germain a suivi le désastre depuis le banc, Aymen Abdennour n'était pas dans la liste des joueurs qui pouvaient disputer la compétition.

    Dans l'autre match, l'Eintracht Francfort a fait carton plein en remportant son 6ème match de poule chez la Lazio Rome, 1-2.
    Correa avait ouvert le score (1-0, 56e) pour les partenaires de Wallace Fortuna Dos Santos, resté sur le banc, Gacinovic (1-1, 65e) a égalisé, Haller a donné la victoire aux allemands (1-2, 71e).

    Classement : Francfort (18 pts), Lazio (9 pts), Apollon (7 pts), Marseille (1 pt).

  • Dans le Groupe I, tout restait à jouer.
    Un nul suffisait à Besiktas Istanbul pour rester devant Malmö, mais les turcs n'ont su garder le nul.
    Antonsson (0-1, 51e) a marqué pour les suèdois, Besiktas n'a pu répondre à 10, avec l'expulsion de Quaresma (65e).
    Titulaire, Vagner Love a été remplacé à la 72e sans trouver le chemin des filets.

    Dans l'autre match, le leader belge, Genk a écrasé les norvégiens de Sarpsborg, 4-0, avec deux buts rapides de Gano (1-0, 3e) et Paintsil (2-0, 5e) qui ont mis fin au suspens.
    En seconde période, Berge (3-0, 64e) et Aidoo (4-0, 67e) les ont imités.

    Classement : Genk (11 pts), Malmö (9 pts), Besiktas (7 pts), Sarpsborg (5 pts).

  • Dans le Groupe K, l'ex-futur adjoint de Thierry Henry, Julien Stéphan a terminé le travail commencé par Sabri Lamouchi, limogé il y a 10 jours.
    Rennes devait battre Astana pour se qualifier, ça a été chose faite avec un doublé de Sarr.
    Sur le premier but, il reprend un pénalty de Bourigeaud, repoussé par le portier kazakh sur son poteau (1-0, 68e) avant de doubler la mise sur une frappe puissante des 20m (2-0, 73e).

    L'autre rencontre pour du beurre a vu la défaite du leader, le Dynamo Kiev face au dernier, Jablonek, 0-1 but de Dolezal (0-1, 10e).

    Classement : Kiev (11 pts), Rennes (9 pts), Astana (8 pts), Jablonek (5 pts).

  • Les autres groupes :
      Groupe A : Ludogorets Razgrad - FC Zürich : 1-1, AEK Larnaca - Bayer Leverkusen : 1-5.
      Classement : Bayer Leverkusen (13 pts), Zürich (10 pts), Larnaca (5 pts), Ludogorets (4 pts).
      Groupe B : RB Leipzig - Rosenborg Trondheim : 1-1, Celtic Glasgow - RB Salzbourg : 1-2.
      Classement : Salzbourg (18 pts), Celtic (9 pts), Leipzig (7 pts), Rosenborg (1 pt).
      Groupe G : Rapid Vienne - Glasgow Rangers : 1-0, Villarreal - Spartak Moscou : 2-0.
      Classement : Villarreal et Rapid (10 pts), Rangers (6 pts), Spartak (5 pts).
      Groupe J : FC Séville - FC Krasnodar : 3-0, Akhisar Belediyespor - Standard Liège : 0-0.
      Classement : Séville et Krasnodar (12 pts), Standard (10 pts), Akhisar (1 pt).
      Groupe L : PAOK Salonique - BATE Borisov : 1-3, Vidi - Chelsea : 2-2.
      Classement : Chelsea (16 pts), BATE (9 pts), Vidi (7 pts), PAOK (3 pts).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
    (12/12/2018)






    Leurs performances lors de la 6ème journée (2ème partie)

    La Ligue des Champions se joue avec l'AS Monaco, dans le groupe A.
    Outre les joueurs de l'effectif actuel de l'AS Monaco, engagé dans la compétition, ils sont 16 joueurs a être passés sur le Rocher, figurant dans les effectifs des 31 autres clubs qualifiés.
    6 ce sont déjà qualifiés pour le tour suivant hier, 6 les ont imités ce soir. 3 seront en Ligue Europa, 1 seul a été éliminé.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe E, un match avait de l'enjeu : Ajax Amsterdam - Bayern Munich pour la première place.
    Les néerlandais devaient l'emporter pour passer les bavarois, mais ce sont ceux-ci qui ont ouvert le score par Lewandowski (0-1, 13e).
    En seconde période, l'Ajax égalise par Tadic (1-1, 61e), mais est réduit à 10 après l'expulsion de Wöber (67e). Les allemands jaloux font de même, avec le rouge direct de Müller est (75e) pour avoir mis ses crampons dans la figure d'un adversaire. A 10 contre 10, il y a plus d'espaces, chaque équipe en profite pour inscrire un pénalty par Tadic (2-1, 82e) et Lewandowski (2-2, 87e).
    Dans les dernières secondes, Coman (2-3, 90e) assure la première place à son équipe, Tagliafico égalise en toute fin de rencontr (3-3, 90e+5).
    James Rodriguez n'a pas joué, blessé.

    Dans l'autre match, le seul enjeu était pour l'AEK Athènes pour prendre ses premiers points.
    Mais au Portugal, les grecs ont craqué face au Benfica Lisbonne en toute fin de match, sur un coup-franc consécutif à l'explusion de Galanopoulos (87e), transformé par Grimaldo (1-0, 88e).
    Avec cette 6ème défaite, l'AEK a fait pire que l'AS Monaco...

    Classement : Bayern (14 points), Ajax (12 points), Benfica (7 points), AEK (0 point).

  • Dans le Groupe F, Manchester City était qualifié, et il lui manquait un point pour assurer la première place face à Hoffenheim, qui devait l'emporter pour encore espèrer la Ligue Europa.
    Les allemands ont ouvert le score sur pénalty par Kramaric (0-1, 16e), les anglais ont répondu par leur allemand Sané (1-1, 45e+1 et 2-1, 61e) pour gagner devant leurs supporters.
    Titulaire, Bernardo Silva a été remplacé à la 85e, Benjamin Mendy n'a pas joué, blessé.

    L'enjeu de ce groupe était la 2ème place qualificative. Le Shakhtar Donetsk devait gagner à Kiev contre Lyon, et c'était bien parti après le but de Júnior Moraes (1-0, 22e).
    En seconde période, les lyonnais ont arraché la qualification grâce à Fekir (1-1, 65e), et à leur 5ème nul.

    Classement : Manchester City (13 points), Lyon (8 points), Shakhtar (6 points), Hoffenheim (3 points).

  • Dans le Groupe G, les places des deux premiers étaient définis, ils ont joué ce dernier match sans envie et avec un onze type chamboulé.
    Le Viktoria Plzen en a profité pour battre l'AS Rome, 2-1, buts de Kovarik (1-0, 62e), Ünder (1-1, 68e) et Chory (2-1, 72e) et s'assurer la 3ème place de la poule.
    Les romains étaient venus sans Stephan El Shaarawy, et ont terminé à 10 avec l'expulsion de Pellegrini, entré à la 80e, et averti deux fois en 10 minutes (89e et 90e+2).

    Dans l'autre match, le Real Madrid, triple tenant du titre, n'a pas existé contre le CSKA Moscou, vainqueur 0-3 pour rien grâce à des buts de Chalov (0-1, 37e), Schennikov (0-2, 43e) et Sigurdsson (0-3, 73e).

    Classement : Real (12 points), AS Rome(9 points), Plzen & CSKA (7 points).

  • Dans le Groupe H, les deux premiers étaient aussi qualifiés, mais pouvaient s'échanger leurs places.
    Pour cela, il aurait fallu que le FC Valence perde à domicile contre Manchester United, qui avait aussi fait tourner son équipe.
    Les espagnols, assurés de la 3ème place, se sont imposés grâce à Soler (1-0, 17e) et un csc de Jones (2-0, 47e) contre un but tardif de Rashford (2-1, 87e).
    Geoffrey Kondogbia pour les valencians, Sergio Romero pour les mancunéens ont joué. Anthony Martial n'avait pas fait le déplacement.

    En Suisse, les Young Boys Berne ont quitté la compétition par une victoire pour l'honneur face à la Juventus Turin, 2-1.
    Hoarau a inscrit un doublé (1-0, 30e sur pénalty et 2-0, 68e) contre un but de Dybala (2-1, 80e).

    Classement : Juventus (12 points), Manchester United (10 points), Valence (8 points), Berne (4 points).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES RÉACTIONS DE MONACO - BORUSSIA DORTMUND (0-2)
    (11/12/2018)

    Thierry Henry
    «Je l'ai répété, on était là pour préparer notre match face à Lyon.
    Dortmund nous offrait un vrai challenge et il nous a montré ce soir que c'était une grosse équipe avec des joueurs qui jouent ensemble depuis un moment. C'était difficile pour tout le monde ce soir. On va essayer de vite récupérer. Je ne sais pas si le fait d'être éliminé va nous servir à l'avenir, on verra si c'est un plus ou pas, même si je pense qu'avoir une semaine pleine de travail est toujours un plus, vu notre situation. Notre problème principal est de redresser la barre en championnat. On va devoir vite sortir les têtes de ce dernier match et se projeter vite sur Lyon.»
    (Site U.E.F.A.)

    Lucien Favre
    «C'est une soirée parfaite, oui. On voulait absolument gagner ce match. Peut-être aurions nous eu quelques petits regrets sinon, puisque Bruges a tenu l'Atlético en échec. Mais je ne sais pas si le fait d'être premier est une bonne chose ou pas. On verra.
    Monaco avait quelques jeunes joueurs qui ont joué à Madrid. Ce sont de bons jeunes. C'est une bonne équipe qui manque de maturité. Il faudra beaucoup de temps pour que cette équipe puisse évoluer. Il ne sont pas habitués au bas du classement. Mais ce n'est pas mauvais. J'ai vu les matches contre Amiens et Montpellier, c'était pas mal.
    (Contre nous) Ils ont eu deux occasions, par Glik et sur un cafouillage. Mais on a dominé le match. Cette victoire était méritée dans l'ensemble.
    (Sur le niveau de son équipe sur la première partie de saison) On a une équipe qui a envie d'aller de l'avant. On est très bon offensivement mais on a une équipe encore très jeune, avec souvent 22 ans et demi de moyenne d'âge. Donc je ne sais pas encore bien comment elle peut réagir.»
    (Site U.E.F.A.)

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (11/12/2018)







    Leurs performances lors de la 6ème journée (1ère partie)

    La Ligue des Champions se joue avec l'AS Monaco, dans le groupe A.
    Outre les joueurs de l'effectif actuel de l'AS Monaco, engagé dans la compétition, ils sont 16 joueurs a être passés sur le Rocher, figurant dans les effectifs des 31 autres clubs qualifiés.
    Sur ces 16, 9 étaient engagés ce soir. Ils seront 6 au prochain tour, 2 sont reversés en Ligue Europa et 1 est éliminé.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, l'AS Monaco a confirmé sa nullité européenne en perdant un 7ème match consécutif au Louis-II.
    Le visiteur heureux s'appelle le Borussia Dortmund, vainqueur grâce à un doublé de Guerreiro (0-1, 15e et 0-2, 88e).
    Dans l'équipe des "gilets jaunes", Abdou Diallo a joué toute la rencontre.

    Grâce à cette victoire, les allemands prennent la première place du groupe, car l'Atletico Madrid n'a pu faire mieux que 0-0 sur la pelouse du FC Bruges.
    Titulaire, Thomas Lemar a été remplace à la 61e.

    Classement : 1er Dortmund (13 points), 2e Atletico (13 points), 3e Bruges (6 points), 4e Monaco (1 point).

  • Dans le Groupe B, l'Inter Milan devait faire mieux que les "Spurs" de Tottenham.
    Face au PSV Eindhoven, éliminé, les italiens ont été menés sur un but de Lozano (0-1, 13e) et n'ont réussi qu'à égaliser par Icardi (1-1, 73e).
    Malgré de nombreuses occasions, les partenaires de Keita Baldé, entré à la 56e, n'ont pu arracher la victoire.
    Nicolas Isimat-Mirin était sur la feuille de match, mais est resté sur le banc néerlandais.

    Chez le FC Barcelone assuré de terminer en tête de la poule, Tottenham a été rapidement mené sur un raid solitaire de Dembélé (1-0, 7e) et est resté dans le coup malgré deux montants trouvés par Coutinho.
    En fin de match, les anglais ont arraché l'égalisation par l'ancien parisien Lucas Moura (1-1, 85e) et se qualifient pour le prochain tour.

    Classement : 1er Barcelone (13 points), 2e Tottenham (8 points), 3e Inter (8 points), 4e PSV (2 points).

  • Dans le Groupe C, le Paris Saint-Germain devait s'imposer chez l'Etoile Rouge de Belgrade pour se qualifier.
    Grâce à deux buts de Cavani (0-1, 10e) et Neymar (0-2, 40e), lancés par Mbappé, les parisiens ont pris un avantage qui s'est avéré définitif.
    Les serbes sont revenus dans la partie par Gobeljic (1-2, 56e), mais en fin de match Marquinhos (1-3, 74e) et Mbappé (1-4, 90e+2) ont aussi trouvé le chemin des filets.
    Kylian Mbappé a joué toute la partie, Layvin Kurzawa n'était pas dans les 18.

    Dans l'autre match, Liverpool devait battre Naples pour être au prochain tour.
    Grâce à un but de Salah (1-0, 34e), les "Reds" passent et peuvent garder l'espoir de faire au moins aussi bien que la saison passer en atteignant la finale.
    L'anglais Fabio Henrique Tavares «Fabinho» est sorti du banc à la 85e, le napolitain Kévin Malcuit n'était pas dans les 18.

    Classement : 1er PSG (11 points), 2e Liverpool (9 points), 3e Naples (9 points), 4e Etoile Rouge Belgrade (4 points).

  • Dans le Groupe D, la seule incertitude était pour la 3ème place.
    En perdant à domicile face au leader de la poule, le FC Porto, Galatasaray Istanbul s'est mis en facheuse position.
    Menés par des buts de Felipe (0-1, 17e) et un pénalty de Marega (0-2, 42e), les turcs sont revenus sur un pénalty de Feghouli (1-2, 45e+1).
    En seconde période, Sergio Oliveira redonne deux buts d'avance aux portugais (1-3, 57e), mais Derdiyok (2-3, 65e) permet de revenir dans la partie.
    Les turcs ont juste après l'opportunité d'égaliser sur un nouveau pénalty, mais Feghouli le tire en force et la barre repousse (67e).
    Pour tenir la victoire, Jorge Marco de Oliveira Moraes a disputé ses premières minutes en Ligue des Champions cette année, en entrant à la 73e.

    Dans l'autre match, Schalke 04 et le Lokomotiv Moscou se sont neutralisés jusqu'au temps additionnel, où Schöpf a profité d'un cafouillage pour donner une victoire pour l'honneur aux allemands (1-0, 90e+1).
    En perdant, les russes n'ont pas profité de la porte laissée ouverte par les turcs.

    Classement : 1er Porto (13 points), 2e Schalke (11 points), 3e Galatasaray (4 points), 4e Lokomotiv (3 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LIGUE DES CHAMPIONS 6ÈME JOURNÉE, MONACO - BORUSSIA DORTMUND : 0-2
    (11/12/2018)


    Monaco battu par plus fort

    L'AS Monaco a quitté la Ligue des Champions par la petite porte.
    Comme à son habitude depuis le début de saison, les monégasques limités ont été dominés par leur adversaire, qui s'est facilement imposé grâce à un doublé de l'ancien lorientais Raphaël Guerreiro (0-1, 15e et 0-2, 88e).

    Pour ce match, Thierry Henry fait un peut tourner. Glik et B. Badiashile sont dans l'axe, Raggi et Biancone sur les côtés. Aït Bennasser, Tielemans et Massengo au milieu, Diop et Henrichs sur les côtés, Falcao trop seul en pointe.

    Dès l'entame, Monaco est pressé, mais tente de relancer depuis l'arrière. Une passe de Badiashile est interceptée aux 30, ce qui permet à Götze de frapper des 20m côté droit. Trop croisé (3e).
    La défense monégasque est facilement déséquilibrée, comme sur cette attaque côté gauche. Le ballon est mis en retrait sur Götze, qui décale pour Pulisic côté droit. Son centre immédiat trouve Guerreiro seul au second poteau qui n'a plus qu'à pousser au fond (0-1, 15e).

    Le manque d'agressivité de l'ASM se montre dans la minute suivante, avec un ballon en retrait pour Philipp, aux 18m. Tielemans se jette et dévie le tir. Sur le corner, Toprak est seul aux 6m et ne cadre pas sa tête (16e).

    Monaco est passif, Dortmund joue juste et sans forcer. Le ballon est dans les 40m monégasque, sauf à de rares exceptions.
    - Diop est lancé côté gauche et centre pour Falcao seul dans l'axe. Dans la surface, Diallo saute pour le contrer, et dévie le ballon sous l'aisselle. Les protestations monégasques n'entraîneront qu'un avertissement pour Raggi (27e).
    - Coup-franc de Philipp dans le mur. Le ballon lui revient et il le décale sur la droite de la surface pour Guerreiro. Dans l'axe, Abdou Diallo se jette et met le cuir de peu à côté du montant droit du but de Benaglio, battu (33e).
    - Accélération de Schmelzer aux 30m côté gauche, qui vient dans l'axe, combine avec Guerreiro qui lui remet pour se présenter face à Benaglio, qui repousse dans un angle fermé (37e).
    - Récupération haute des monégasques avec un pressing d'Aït Bennasser et de Tielemans qui profite à Radamel Falcao. Des 25m, le colombien tire au-dessus (42e).
    - Coup-franc de Tielemans côté droit qui met le ballon dans la surface. Il est dévié par un allemand et arrive au second poteau où Badiashile manque son contrôle, ce qui donne un ballon trop profond pour Raggi qui ne peut redresser (45e+2).

    Au retour des vestiaires, les monégasques semblent avoir des intentions plus offensives.
    - Corner de Tielemans pour la tête de Kamil Glik aux 6m, entre Weigl et Diallo. C'est juste au-dessus de la barre de Hitz, qui est au chômage technique (47e).
    - Coup-franc pour Falcao aux 25m plein axe. C'est largement au-dessus (50e).

    La période asémiste est passée, le BVB remet le pied sur le ballon et vient le faire tourner dans le camp de l'ASM.
    - Corner repoussé pour la volée de Schmelzer aux 25m. Le ballon sort du but, mais Toprak lui redonne la direction du montant droit. Benaglio se détend et dévie (63e).
    - Débordement de Pulisic, centre en retrait pour Philipp qui tire en force, largement au-dessus (65e).
    - Centre raté de Tielemans, Diallo rate son dégagement et le ballon finit derrière lui. La défense dégage, les monégasques s'étaient arrêtés de jouer (67e).
    - Tir de Guerreiro des 25-30m plein axe. Au-dessus (84e).
    - Côté gauche, Pulisic mystifie Raggi et centre dans l'axe où Alcacer dévie astucieusement en retrait pour Guerreiro, qui ouvre son plat du pied gauche pour mettre le cuir sous la barre (0-2, 88e).

    Fin de match et de campagne européenne. Monaco est éliminé, en ayant réussi l'exploit de faire moins bien que la saison passée (2 points pris, 1 point cette année), en enchaînant un 14ème match consécutif sans victoire (3 nuls, 11 défaites...) et une 7ème défaite consécutive au Louis-II en Ligue des Champions.
    Ce nouveau fiasco va pénaliser l'indice UEFA de l'ASM, qui, sauf miracle dans une coupe, ne sera pas européen à la fin de la saison. Monaco va ainsi perdre le bénéfice des points acquis lors des participations aux quarts et demi-finales de ces dernières années pour se retrouver, lors de sa prochaine participation, dans un 4ème chapeau lors d'un tirage au sort.

    Retour au quotidien de la L1 où l'ASM est 19ème et relégable. Il ne reste plus beaucoup de match avant la trêve hivernale et l'arrivée du Père Noël, avec, espèrons le, plein de cadeaux pour Thierry Henry. Mais avant, il faut essayer de sauver les meubles dès ce dimanche à Lyon, à l'horaire inhabituel de 13h, pour cause de match télévisé en Chine.

    La saison européenne 2018-19 de l'AS Monaco

    Retrouvez la feuille de match Monaco - Dortmund

    YOUTH LEAGUE 6ÈME JOURNÉE, MONACO - BORUSSIA DORTMUND : 1-1
    (11/12/2018)
    Les jeunes monégasques terminent par un nul

    Les jeunes monégasques sont en Youth League, la Ligue des Champions des U19, réservés aux équipes participants à la phase de poules de la LDC (les groupes sont les mêmes), et aux champions des différents pays (qui passent par des tours à élimination directe).

    Match sans enjeu entre l'AS Monaco et le Borussia Dortmund. Les monégasques sont assurés de la deuxième place, qualificative pour les barrages, les allemands sont éliminés.
    Ils s'affrontent avec des équipes rajeunies, du fait de nombreuses absences dans les groupes professionnels.

    Ce match, l'ASM domine l'entame et ouvre logiquement le score sur une action personnelle de Duah-Adusei qui traverse la défense allemande côté droit, repique au centre, pousse un peu trop son ballon qui profite à Abdou Salam Ag Jiddou, face au but qui coupe et marque (1-0, 24e).
    Cet avantage aurait pu être de courte durée, car sur un coup-franc Abonnel anticipe le ballon par-dessus le mur et revient pour dévier plein centre un ballon de Wanner, d'une manchette ferme (26e).
    Monaco pousse pour faire le break, et y est proche par :
    - Duah-Adusei, mais Unbehaun dévie le tir (30e).
    - sur un corner de la gauche, Antognelli manque le cadre de la tête (35e).

    Dans la minute suivante, Pherai est lancé en profondeur et est fauché par le portier monégasque Abonnel. Pénalty et avertissement (36e).
    Bakir se charge de la frapper, sur le montant droit d'Abonnel parti du bon côté (37e).

    En seconde période, Monaco gère, les changements à Dortmund font du bien aux allemands qui tentent d'égaliser.
    - Tir dévié de Kehr, par Popovic. De peu à côté (67e).
    - Erreur de Silva qui met un ballon en retrait de la tête, pas assez fort ni dans la direction de son gardien. Kehr récupère côté droit et met en retrit pour Hetemi (1-1, 79e).

    Les monégasques cherchent à arracher la victoire dans les dernières minutes, et se créent des occasions.
    - Coup-franc d'Abanda côté droit, repris par la tête de Silva. Unbehaun repousse d'une horizontale sur sa ligne, un hors-jeu a été signalé (82e).
    - Lancé par Wilson Isidor, Leroy Abanda Mfomo part dans le dos de la défense côté gauche et tire. C'est trop croisé, il oublie Ayiah seul au second poteau (90e).
    - Tir d'Isidor des 20m côté gauche, repoussé par le gardien du BVB.

    Fin du match (1-1) et fin de la phase de poules.
    Monaco reste deuxième au classement, et se qualifie pour les barrages qui se joueront le 22 février.
    L'ASM connaîtra son adversaire le 17 décembre, qui sera un des clubs suivants : Chelsea, Dinamo Zagreb, Dynamo Kiev, Hertha Berlin, Midtjylland, PAOK Salonique, Sigma Olomouc.
    Montpellier est aussi qualifié, mais ne peut jouer contre Monaco lors de ce tour.

    L'équipe monégasque alignée contre Dortmund : Abonnel, Silva (Cap), Panzo, Popovic, Kote, Yaffa, Antognelli, Duah-Adusei puis Ayiah (78e), Abanda Mfomo, Jiddou, Isidor.

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DES 32ÈMES DE FINALE
    (10/12/2018)


    Monaco ira défier Canet-en-Roussillon.

    Le tirage au sort des trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France 2018-19, qui auront lieu les 5, 6 et 7 janvier 2019, a eu lieu ce soir à Paris, au Salon Nework des Yachts.

    Le tirage au sort a été effectué par d'anciens sportifs : les footballeurs Cédric Carrasso et Sylvain Wiltord se sont chargés de deux premiers groupes, les tennismen Paul-Henri Mathieu et Cédric Pioline des deux derniers, dont celui de l'AS Monaco.

    L'AS Monaco, première boule tirée par Paul-Henri Mathieu, avait l'occasion de recevoir si son adversaire était de Ligue 1 ou Ligue 2. Mais le sort et Cédric Pioline en ont décidé autrement, puisque l'AS Monaco affrontera le club du Canet-en-Roussillon FC.


    Si le CRFC est un nouvel adversaire pour l'ASM, le club de la Principauté a déjà joué contre son ancêtre, Perpignan, en Ligue 2 dans les années 1950.

    Pensionnaire de National 3, Canet-en-Roussillon est actuellement 7ème (sur 14) avec 14 points en 11 journées, le CRFC ayant un match de retard.
    En 10 match joué, il y a eu 4 victoires, 2 nuls et 4 défaites (9 buts marqués et 10 encaissés).

    Pour parvenir à ce stade de la compétition, Canet-en-Roussillon FC a créé deux surprises aux 7ème et 8ème tours, en battant Béziers (Ligue 2), puis Fréjus-Saint-Raphaël (National 2).
    Le CRFC est un habitué des surprises. La saison dernière, les catalans avaient sorti l'AC Ajaccio (L2, 2-0) au 8ème tour, et avaient été difficilement éliminés par Caen (L1, 1-1 et 3-4 aux t.a.b.) en 16ème de finale.

    Cette saison le club de l'Aude a déjà passé 6 tours.

    Le parcours du Canet-en-Roussillon :
  • 8ème tour, Canet-en-Roussillon FC - EFC Fréjus-Saint-Raphaël (N2) : 4-2
  • 7ème tour, Canet-en-Roussillon FC - AS Béziers (L2) : 2-1
  • 6ème tour, Toulouse Rodéo FC (N3) - Canet-en-Roussillon FC : 0-1 a.p.
  • 5ème tour, Canet-en-Roussillon FC - FA Carcassonne (R1) : 3-0
  • 4ème tour, US Saint-Sulpice (R3) - Canet-en-Roussillon FC : 0-5
  • 3ème tour, Clermont-L'Hérault Football (R1) - Canet-en-Roussillon FC : 0-2

  • Pour voir le tirage complet, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    PRÉSENTATION MONACO - BORUSSIA DORTMUND (LDC-J6)
    (10/12/2018)


    Pour le compte de la 6ème et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, l'AS Monaco reçoit le Borussia Dortmund.

    L'AS Monaco, sûre de terminer dernière de sa poule, est éliminée. Dortmund, après son nul à domicile contre Bruges il y a 2 semaines, n'a plus son destin en main pour terminer en tête de la poule.
    C'est donc un match sans grand enjeu que les deux équipes vont disputer, bien loin de celui de la seule confrontation entre les deux équipes au printemps 2017.

    A domicile, Monaco a joué 10 fois contre des clubs germaniques, pour 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites.
  • Victoires face :
    - à Hambourg (3-0) en 8ème de finale aller de la Coupe de l'UEFA 1996-97,
    - au Bayer Leverkusen (4-0) pour le 2ème match de poule de la Ligue des Champions 1997-98,
    - encore à Hambourg (2-0) pour le 2ème match de poule de la Coupe de l'UEFA 2005-06,
    - de nouveau contre le Bayer Leverkusen (1-0) pour le 1er match de poule de la Ligue des Champions 2014-15,
    - le Borussia Dortmund (3-1) en quart de finale retour de la Ligue des Champions 2016-17.
  • Nul contre :
    - l'Eintracht Francfort (2-2) en 16ème de finale retour de la Coupe des Coupes 1974-75,
    - le Dynamo Berlin (0-0) en 8ème de finale aller de la Coupe des Coupes 1989-90,
    - le Bayer Leverkusen (1-1) pour le 2ème match de poule de la Ligue des Champions 2016-17.
  • Défaite face :
    - à Mönchengladbach (0-1) en 16ème de finale retour de la Coupe de l'UEFA 1996-97, mais l'ASM avait fait le nécessaire l'aller en gagnant 4-2,
    - au RB Leipzig (1-4) pour le 5ème match de poule de la Ligue des Champions 2017-18.

  • Dans l'Héxagone, le Borussia s'y est souvent déplace (9 matches), mais est souvent reparti avec la défaite (5 fois, 2 nuls et 2 victoires).
  • Défaites à :
    - Bordeaux (2-0) pour le 1er tour retoure de la Coupe des Villes de Foire (ancêtre de l'UEFA) 1964-65,
    - Auxerre (2-0, qualification aux tirs-au-but 5-6) en demi-finale retour de la Coupe de l'UEFA 1992-93,
    - encore Auxerre (1-0) pour le 6ème match de poule de la Ligue des Champions 2002-03,
    - Sochaux (4-0) en 32ème de finale retour de la Coupe de l'UEFA 2003-04,
    - Marseille (3-0) pour le 2ème match de poule de la Ligue des Champion 2011-12.
  • Nuls à :
    - Lille (1-1) en 8ème de finale aller de la Coupe de l'UEFA 2001-02,
    - Paris S.G. (0-0) pour le 4ème match de poule de la Ligue Europa 2010-11.
  • Victoires à :
    - Auxerre (0-1) en quart de finale retour de la Ligue des Champions 1996-97,
    - Marseille (1-2) pour le 6ème match de poule de la Ligue des Champions 2013-14.

  • Si les statistiques historiques sont plus en faveur de l'AS Monaco, celles plus récentes le sont beaucoup moins.
    Depuis la dernière confrontation entre ces deux équipes, le 19 avril 2017, Monaco n'a plus gagné en Ligue des Champions.
    13 matches se sont déroulés, pour 3 nuls et 10 défaites. Pire, les monégasques sont sur une série de 6 défaites consécutives au Louis-II.

    Cette saison, Monaco est relégable et n'a pas encore gagné à domicile après 10 matches (8 de L1, 2 de C1), présentant le triste bilan de 3 nuls et 7 défaites (8 buts marqués, 21 encaissés).
    Le Borussia Dortmund caracole lui en tête de la Bundesliga, avec un bilan à l'extérieur de 5 victoires et 2 nuls (14 buts marqués, 5 encaissés). En Ligue des Champions, les allemands se sont imposés 1-0 à Bruges et ont perdu 2-0 à Madrid.

    Ce week-end, si l'ASM a vu son match contre Nice reporté, Dortmund a gagné son derby de la Ruhr à Schalke, 2-1.
    Mais cette petite semaine de repos a enfin pu permettre à Thierry Henry de travailler.
    Il doit quand même faire avec de nombreuses contraintes : il est privé de Sy, Panzo, Pierre-Gabriel, Pelé, Geubbels et Isidor, pas qualifiés par son prédécesseur à la tête de l'ASM, de Aleksandr Golovin malade, et des très nombreux blessés habituels.

    Mais ce match n'est pas la priorité de Thierry Henry, qui va donc faire tourner.

    «On prépare la rencontre de Dortmund dans le même registre que celle à l’Atlético de Madrid. Il y aura une rotation tout en préparant le match de Lyon. Dortmund a également beaucoup d’absents mais ça reste une très bonne équipe.
    Le report du derby contre l’OGC Nice ne change rien, on va essayer de faire une bonne prestation mardi soir.
    Benjamin Henrichs est un élément très important comme tous les autres joueurs de l’AS Monaco. Sa polyvalence nous est très bénéfique surtout en ce moment d’autant qu’il joue très bien.»
    (Site officiel ASM)

    Le jeune Benoît Badiashile devrait une nouvelle fois débuter en défense centrale.
    «On a préparé ce match contre Dortmund comme d’habitude. Avec de l’envie et de la détermination pour être prêts ce mardi. Je suis très content de faire partie de l’équipe première cette saison. Mon intégration s’est très bien passée et je profite un maximum de ce moment pour acquérir de l’expérience.
    Pour moi c’est plus facile d’être accompagné de coéquipiers plus expérimentés. Ça ne change pas le fait que nous devons continuer à travailler chaque jour à l’entraînement. Etant un jeune joueur, je prends tous les matches avec beaucoup d’envie, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre.
    Disputer ce genre de matches nous permet de connaître les exigences du très haut niveau et on apprend chaque match.»
    (Site officiel ASM).

    Antonio Barreca est de retour dans le groupe de 18 joueurs, comme Julien Serrano, Gobé Gouano. Giulian Biancone, Han-Noah Massengo et Kephren Thuram sont toujours là.

    Côté allemand, Lucien Favre revient sur la Côte d'Azur qu'il a quitté cet été, après deux saisons passées à Nice.
    «Quand on arrive au dessus de Nice en avion et qu’on voit la mer et la neige ça fait vraiment chaud au coeur. Ce qui est encore plus agréable c’est de revoir les gens avec qui on a pu travailler pendant deux ans. Après l’objectif est d’avoir la meilleure place possible au classement et de gagner en alignant une très bonne équipe.» (Site officiel ASM)

    Face à l'ASM, il est privé de plusieurs joueurs. Les blessés de longue date Wolf et ZagadouReus ont été rejoints à l'infirmerie par Delaney, Piszczek et Bruun Larsen (touchés contre Schalke). Autres absents : Sancho (deuil familial) et Witsel (ménagé).
    Marcel Schmelzer est de retour dans le groupe après 2 mois pour soigner son genou.

    Autre retour en Principauté, Abdou Diallo, formé à l'ASM.
    «C’est forcément spécial parce que l’AS Monaco représente de longues années de ma vie, je connais beaucoup de monde ici, y compris dans cette salle de conférence de presse. Après c’est un match de Ligue des Champions qu’on veut gagner, mais je ferai la bise à tout le monde après le match.» (Site officiel ASM)

    Retrouvez tous les adversaires européens de l'AS Monaco.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : L. Badiashile, Benaglio, B. Badiashile, Barreca, Biancone, Glik, Henrichs, Jemerson, Raggi, Serrano, Aït Bennasser, Massengo, Thuram, Tielemans, Diop, Falcao, Gouano, Sylla.

    Pour Borussia Dortmund (les qualifiés) : Bürki, Hitz, Diallo, Hakimi, Guerreiro, Toljan, Akanji, Schmelzer, Weigl, Toprak, Götze, Gómez, Dahoud, Pulisic, Kagawa, Alcacer, Philipp, Reckert, Unbehaun, Pieper, Burnic.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DES 32ÈMES DE FINALE, LES GROUPES CONNUS
    (10/12/2018)

    Monaco connaitra ce soir son adversaire

    C'est en début de soirée, en direct sur Eurosport 2 à partir de 20h30, que Monaco connaitra son adversaire pour le compte des 32èmes de finale de la Coupe de France 2018-19, depuis le Salon Nework des Yachts de Paris.

    Quatre groupes géographiques ont été constitués et l'AS Monaco jouera contre un des clubs ci-dessous :
    Ligue 1 : Marseille, Nice, Nîmes, Toulouse.
    Ligue 2 : GFC Ajaccio, Clermont, Nancy.
    National 1 : Lyon-Duchère, Marignane-Gignac.
    National 2 : Andrézieux-Bouthéon, Sète.
    National 3 : Canet-en-Roussillon, Limonest.
    Régional 1 : Noisy-le-Grand.
    Le vainqueur du match en retard entre Crest-Aouste (R3) et Le Puy(N2).

    Pour voir les résultats des 2 tours précédents, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DES 32ÈMES DE FINALE DEMAIN À 20H30
    (09/12/2018)


    Monaco connaitra demain soir son adversaire

    C'est demain en début de soirée, en direct sur Eurosport 2 à partir de 20h30, que l'AS Monaco connaitra son adversaire pour le compte des 32èmes de finale de la Coupe de France 2018-19, depuis le Salon Nework des Yachts de Paris.

    Quatre groupes géographiques de 16 équipes vont être constitués, ils seront connus demain dans la journée.

    64 clubs participeront à ces 32èmes de finale, mais 3 matches du 8ème tour n'ont pas encore eu lieu, ce qui laisse encore 66 adversaires pour l'ASM.

    Les qualifiés sont :
    - les 20 clubs de Ligue 1 qui entrent en lice,
    - les 14 clubs de Ligue 2 encore qualifiés : GFC Ajaccio, Brest, Châteauroux, Clermont, Grenoble, Le Havre, Lens, Metz, Nancy, Niort, Orléans, Red Star, Sochaux, Valenciennes.
    - les 6 clubs de National 1 encore qualifiés : Concarneau, Lyon-Duchère, Marignane-Gignac, Sannois Saint-Gratien, Tours, Villefranche-sur-Saône.
    - les 8 clubs de National 2 restants : Andrézieux, Bergerac, Croix, Les Herbiers, Saint-Pryvé-Saint-Hilaire, Schiltigheim, Sète, Vitré.
    - les 7 clubs de National 3 restants : Aurillac, Canet-en-Roussillon, Limonest, GSI Pontivy, Stade Pontivy, Raon l'Etape, Saint-Quentin.
    - les 3 derniers représentants de Régional 1 : Gravelines, Noisy-le-Grand, Viry-Châtillon.
    - le dernier représentant d'Outre-Mer : Aiglon Le Lamentin (Martinique).
    - les 2 derniers représentants de Régional 2 : Longueau, Olympique de Strasbourg.
    - les 3 vainqueurs des matches en retard : Crest-Aouste (R3) - Le Puy (N2), La Charité-sur-Loire (N3) - Bourges (N3) et Bastia (N3) - Saint-Omer (R1).

    Pour voir les résultats des 2 tours précédents, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....