PRÉSENTATION DE THIERRY HENRY
(17/10/2018)

L'AS Monaco a présenté son nouvel entraîneur

Annoncé samedi, arrivé dimanche et après son premier entraînement lundi, Thierry Henry a été présenté à la presse aujourd'hui.

Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
«Je vous présente Thierry Henry qui a été un très grand joueur avec le palmarès qu’on lui connaît. C’est un enfant du club mais aussi un technicien qui nous a impressionné par sa vision du jeu, sa connaissance du football et plus particulièrement de notre équipe. Il a été un très bon joueur et nous n’avons aucun doute sur le fait qu’il sera un très bon entraîneur.» (Site officiel ASM)

Thierry Henry :
«Bonjour et merci d’être là, je voudrais tout d’abord remercier le président, le vice-président ainsi que le directeur sportif de m’avoir donné l’opportunité de revenir à la maison. Je tiens aussi à remercier la sélection belge de m’avoir permis de m’épanouir. Je souhaite saluer mon staff qui est très important dans la préparation. En tant qu’ancien joueur, cela aide énormément de pouvoir s’appuyer sur des personnes qui ont beaucoup d’expérience. Je suis très content d’être l’entraîneur de l’AS Monaco. C’est ici que tout a commencé et avoir l’opportunité de pouvoir revenir, c’est extraordinaire.» (Site officiel ASM).

Le coach monégasque a ensuite répondu aux questions des différents journalistes présents.

« Est-ce naturel pour vous de reprendre à Monaco et est-ce que les entraîneurs que vous avez connus comme joueur sont une influence ?
Quand j'ai reçu l'offre de Monaco, c'était une évidence, le choix du coeur pour moi. Bien sûr, vous savez la connexion que j'ai avec un club de Londres (Arsenal), mais quand l'opportunité s'est présentée, c'était un rêve qui devenait réalité. Je sais qu'il y a beaucoup de travail mais je suis très heureux d'être ici. J'ai adoré tous les entraîneurs avec qui j'ai travaillé. Evidemment. Arsène Wenger a débloqué beaucoup de choses dans ma tête, Pep Guardiola est pour moi une référence, j'ai pu l'observer. Je voudrais aussi évoquer des entraîneurs français, notamment José Arribas, Jean-Claude Suaudeau, Raynald Denoueix qui respiraient le foot, ont fait gagner Nantes avec des joueurs du centre de formation. Je voudrais également mentionner les entraîneurs de Clairefontaine, un endroit où on travaille sur le cerveau du joueur, et c'est important.

Comment envisagez-vous le retour en France, alors que vos relations avec votre pays n'ont pas toujours été faciles, et alors que vous avez refusé d'aller à Bordeaux en août ?
Je ne parlerai pas de Bordeaux. Le retour en France, ce n'est pas un problème. J'ai fait le deuil dans ma carrière en tant que joueur, c'est fini, j'ai mis tout ça derrière. Je suis dans la peau d'un coach. Je dois essayer de faire comprendre à une équipe ce que j'aime sur le tard, en cours de saison, ce n'est pas évident. Est-ce qu'on jouera avec un bloc bas, un bloc au milieu, un bloc haut, comment les joueurs vont s'écarter avec le ballon ? Je suis parti un peu trop loin déjà... Mais je ne suis plus joueur, c'est fini.

Quel genre d'entraîneur aimeriez-vous être, du point de vue la personnalité ?
Vous m'avez connu comme joueur, ça ne changera pas. Quand on travaille, on travaille. Après on peut parfois rigoler. Mais il y aura de la rigueur, il faudra travailler, cravacher dur, être prêt physiquement. Je suis dans le dialogue, j'aime rigoler mais il y aura énormément d'intensité.
Puisque vous ne m’avez pas encore posé la question, je voudrais remercier Leonardo Jardim pour tout son travail. Il restera à jamais gravé dans l’histoire de l’AS Monaco, je lui souhaite bonne chance pour la suite.

De vos débuts à l'AS Monaco, en 1993, à aujourd'hui, cela a été un long processus...
1993 c'est loin. On a perdu des cheveux et on n'a plus de vitesse, c'est dur, dur... Si on m'avait dit que je repartirais un jour comme entraîneur de Monaco... C'est une évolution. Parfois, il faut passer par la petite porte, et puis après, il faut qu'elle soit de plus en plus grande. Et puis parfois, personne ne t'ouvre la porte. Et parfois, elle est petite... J'ai fait ce que j'avais à faire. J'ai passé mon premier degré d'entraîneur, puis le deuxième, puis le troisième. Au début, il fallait ramasser les maillots des jeunes d'Arsenal et je l'ai fait. Ensuite, il a fallu aller poser les plots avec la sélection et porter les buts, et je l'ai fait aussi. Et puis, pour le troisième degré, on est partis en Coupe du monde. Il faut passer par le commencement.

Vous avez été un grand joueur, que faut-il pour devenir un grand entraîneur ?
Avant tout, il faut rester flexible par rapport aux situations et aux concepts qu'on veut instaurer. Je ne peux pas vous dire comment on va jouer. Pour moi, le travail, ce n'est pas un sacrifice mais un mode de vie, je vis là-dedans depuis l'âge de sept ans. Parfois, tu reçois des coups ou des lauriers qui ne sont pas forcément mérités. Mais la seule chose qui importe, c'est la patience. À mon époque, c'était aux jeunes d'aller vers les vieux, aujourd'hui, c'est l'inverse. On nous demande de comprendre les jeunes. Il faut savoir à quel moment aller vers eux. Ils vont devoir comprendre ce que je vais mettre en place. Les résultats seront la conséquence de notre travail.

Que pensez-vous de votre effectif actuel et quel objectif vous fixez-vous ?
Premièrement, il faut penser à Strasbourg (samedi). La vérité, c'est qu'il faut penser aux joueurs partis en sélection, essayer de mettre les concepts que t'as envie de faire comprendre à l'équipe sans eux. Le moral n'est pas au plus haut, ce n'est pas évident de préparer un match comme ça, surtout quand la moitié de l'équipe n'est pas là. Ce n'est pas une excuse, c'est un fait. Je ne pense pas au futur, je pense au présent car la situation n'est pas facile, il faut trouver un équilibre. Il faut retrouver une certaine joie, un peu de sécurité, éviter de prendre des buts. Quand tu n'en prends pas, tu as plus de chances de gagner le match... je n'ai pas pu parler de concepts de jeu aux joueurs que je n'ai pas vus. Ce dont l'équipe a besoin, ce n'est peut-être pas ce dont l'équipe aura besoin dans quelques mois.

Avez-vous une idée précise de ce que vous devez améliorer, après avoir notamment vu l'équipe contre l'Atlético de Madrid en Ligue des Champions ?
J'étais au match je devais y aller par rapport à ce que je faisais avant, je devais venir voir Youri Tielemans et Nacer Chadli. Il faut qu'on redevienne une équipe qui ne prend pas de buts, avec de la sécurité et un équilibre, on doit essayer de retrouver une certaine sécurité, voir aussi ce qu'on met en place quand on a la balle pour avoir un avantage tactique et une supériorité numérique.

Pensez-vous au podium ?
Tant qu'il y a des points à prendre, tout est possible. La course est encore longue, il y a beaucoup de points à perdre aussi. Il va falloir apprendre sur le tas et le plus rapidement possible.

(Vadim Vasilyev intervient : «Il n'y a pas d'objectif assigné. En étant dix-huitième, ça n'aurait pas été sérieux»)

Avez-vous pu parler avec Patrick Vieira, et notamment de cette génération de joueurs français dont on dit qu'elle a du mal à se faire mal ?
J'ai parlé à Pat, oui, cette discussion restera entre nous mais je suis content qu'on ne soit pas trop loin. La nouvelle génération ? Il ne faut pas regarder les autres (la nouvelle génération) et les comparer avec la façon dont tu as grandi, toi. Tu ne peux pas tout le temps penser à toi : comment j'ai grandi et comment la nouvelle génération grandit. Il faut t'adapter. Je vais mettre des choses en place et il faudra les respecter. Si ce n'est pas respecté, il faudra peut-être discuter de sanctions, mais j'espère ne pas en arriver là.

Quelle est la place de l'AS Monaco par rapport aux équipes françaises ?
C'est difficile, si je vous dis que Monaco a une place plus haute, vous allez rigoler car on est en bas mais je ne serais pas venu si je ne le pensais pas.

Que représente pour vous Monaco ?
Tout le monde sait mon attachement pour un club à Londres mais Monaco, c'est là où j'ai commencé, où j'ai marqué mon premier but... Ce club a une place particulière dans mon coeur. Le petit a bien grandi, il est passé de l'autre côté de la ligne, j'espère que je vais pouvoir redresser la barre. Je suis de retour là où ça a commencé, c'est extraordinaire, vraiment.

Est-ce un atout d'avoir été un grand joueur ?
Ça aide, bien sûr que ça va aider. J'espère que ça va être un atout. Je ne vais pas dire que ça va être beaucoup plus facile. Il y a de très grands entraîneurs qui n'ont pas joué au foot.

Zidane et Deschamps sont-ils une inspiration ?
Gagner comme eux, ce serait bien. Ce sont deux personnes que j'admire beaucoup. Quand on se voit, on parle coach, coach. Avant, on parlait foot, foot. Chacun a ses idées sur les aspects tactiques, sa façon de travailler, mais ils restent des exemples pour tout le monde.»
(Site lequipe.fr).

SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 16/10
(16/10/2018)





Les résultats du jour

  • En Ligue des Nations, la France recevait l'Allemagne à Saint-Denis.
    Didier Deschamps a aligné son équipe-type du moment avec Kylian Mbappé. Djibril Sidibé et Thomas Lemar ont encore pris place sur le banc.
    Dépassés en première période, les "Bleus" n'avaient qu'un but de retard à la pause, un pénalty transformé de peu par Kroos (0-1, 14e), grâce aux arrêts de Lloris.
    En seconde période, la France a retrouvé son envie et a renversé la situation avec un doublé de Griezmann (1-0, 62e et 2-0, 80e) dont le second sur un pénalty discutable.
    Classement LA, G1 : 1er France 7 pts, 2e Pays-Bas 3 pts (-1 match), 3e Allemagne 1 pt.

  • Pour la dernière journée de qualification à l'Euro U21, l'Allemagne déjà qualifiée recevait l'Eire.
    Les jeunes allemands ont fait le travail, l'emportant 2-0 à la maison, pour finir avec 10 points d'avance sur la Norvège, deuxième.
    Benjamin Henrichs a été dispensé de la rencontre et renvoyé en Principauté ce week-end, comme l'a indiqué la DFB, la fédération allemande de football.
    La décision concernant le départ de Benjamin Henrichs a été prise après concertation entre le sélectionneur Stefan Kuntz, le club monégasque et le jeune défenseur allemand.
    «Le club nous a demandé s’il était possible que Benny rentre plus tôt à Monaco, nous avons respecté cette demande dans l’intérêt du joueur étant donné que l’AS Monaco vient de nommer un nouvel entraîneur et que Benny se trouve encore actuellement dans une phase d’adaptation à Monaco.»

  • En amical, la Belgique a fait tourner contre les Pays-Bas.
    Résultat : match nul 1-1, buts de Mertens (1-0, 5e) et Groeneveld (1-1, 27e).
    Les monégasques Nacer Chadli et Youri Tielemans ont été titularisés, le second a été remplacé à la 83e par Yannick Ferreira-Carrasco.

  • Toujours en amical aux Etats-Unis, la Colombie affrontait le Costa Rica.
    Les "Cafetiers" se sont imposés 3-1, buts de Bacca (1-0, 30e), Waston (1-1, 43e), Hernandez (2-1, 71e et 3-1, 90e+2).
    Radamel Falcao (remplacé à la 82e) et James Rodriguez ont débuté le match.


  • En éliminatoires de la CAN 2019, match retour entre les Comores et le Maroc.
    Menés dès la 9e, les marocains ont égalisé (1-1, 54e), pris l'avantage (1-2, 62e) sur une nouvelle bourde d'Ahamada, avant de se faire reprendre dans le temps additionnel (2-2, 90e+1).
    Pas d'information sur le temps de jeu de Youssef Aït Bennasser ou Nabil Dirar appelés par Hervé Renard.

    Avec ce nul, le Maroc ne profite pas du nul du Cameroun au Malawi (0-0).
    Classement du groupe B, après 4 journées : 1er Cameroun 8 pts, 2e Maroc 7 pts, 3e Malawi 4 pts et 4e Comores 2 pts.

  • En éliminatoires de l'Euro U21 à Valkeakoski, il n'y avait pas d'enjeu entre la Finlande et la Lituanie, car toutes deux éliminées.
    Surclassé chez les U21, Edgaras Utkus (18 ans) était encore titulaire dans les rangs lituaniens

  • En amical à Crotone, l'Italie U20 a perdu contre le Portugal U20, 1-2.
    Amilcar Silva est resté sur le banc lusitanien.

  • En amical à Saint-George’s Park, l'Angleterre U19 a écrasé la Macédoine 6-2.
    Habituel capitaine, Jonathan Panzo a été laissé sur le banc des remplaçants.

  • En éliminatoires de l'Euro U17, à Aveiro, le Portugal était défiée par le Pays de Galles.
    Sans surprise, les portugais se sont largement imposés 5-1, terminant en tête de la poule, se qualifiant ainsi pour la suite des éliminatoires.
    Tiago Hora Ribeiro est resté sur le banc.

  • Chez les anciens monégasques, en éliminatoires de la CAN 2019, la Centrafrique de Geoffrey Kondogbia a fait match nul 0-0 contre la Côte d'Ivoire.
    Au classement du groupe H, après 4 journées : 1er Guinée 10 pts, 2e Côte d'Ivoire 7 pts, 3e Centrafrique 4 pts, 4e Rwanda 1 pt.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 15/10
    (15/10/2018)

    Les résultats du jour

  • Dans le cadre de leur préparation à la Coupe du monde U20 de la FIFA (du 23 mai au 15 juin 2019 en Pologne), la France U20 a joué en amical contre la Serbie B, à Stara Pazova, sans Moussa Sylla et s'est imposée 4-2.

  • Le second match amical de la France U19 en Arménie, a encore été remporté par les "Bleuets", 2-0 cette fois, buts inscrits aux 43e et 83e.
    Giulian Biancone qui n'avais pas participé au premier match, a joué toute la rencontre.
    Benoît Badiashile est resté sur le banc, Sofiane Diop et Wilson Isidor sont entrés pour jouer 15 et 20 minutes.

  • Les U18 étaient aussi en stagen mais en Espagne à Marbella.
    Ils se sont imposés 1-0 (but marqué à la 33e) face à l'Ouzbekistan.
    Là aussi, pas d'information sur le temps de jeu de Khephren Thuram et Han-Noah Massengo.

  • Chez les anciens asémistes, en Ligue des Nations, la Finlande a battu la Grèce 2-0, buts marqués aux 46e et 89e.
    Alexandros Tziolis a joué les 90 minutes, Giorgios Tzavellas est entré à la 46e.
    Au classement LC, G2 : 1er Finlande 12 pts, 2e Grèce 6 pts, 3e Hongrie 4 pts, 4e Estonie 1 pt.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 14/10
    (14/10/2018)

    Les résultats du jour

  • En Ligue des Nations, la Pologne recevait pour la seconde fois de la semaine, et pour la seconde fois a perdu.
    L'Italie l'a emporté à la dernière seconde du temps additionnel, sur un but de Biraghi (0-1, 90e+2).
    Kamil Glik a joué les 90 minutes de la partie, et n'a pu empêcher le relégation de son équipe en Ligue B.
    Au classement LA, G3 : 1er Portugal 6 pts (-1 match), 2e Italie 4 pts, 3e Pologne 1 pt.

  • Toujours en Ligue des Nations, la Russie a battu la Turquie, 2-0.
    Aleksandr Golovin (averti 55e et remplacé à la 90e+1) a été dans les bons coups russes.
    Il a tiré le corner qui a provoqué le premier but de Neustaedter (1-0, 20e), et a servi Cheryshev (2-0, 78e) pour le but de la délivrance.
    Grâce à cette victoire, il ne manque qu'un point à la Russie pour être promue dans la Ligue A.
    Au classement LB, G2 : 1er Russie 7 pts, 2e Turquie 3 pts, 3e Suède 1 pt (-1 match).

  • En Ligue C, la Lituanie a été largement dominée par le Monténégro, 1-4.
    Mugosa (0-1, 10e), Kopitovic (0-2, 35e), Mugosa encore sur pénalty (0-3, 45e+1), Zoric (0-4, 86e) et Baravykas (1-4, 88e) ont été les buteurs d'une partie à laquelle n'a pas participé Stevan Jovetic, resté sur le banc.
    Au classement LC, G4 : 1er Serbie 8 pts, 2e Monténégro 7 pts, 3e Roumanie 6 pts, 4e Lituanie 0 pt.

  • En éliminatoires de la CAN 2019, la Guinée Bissau a battu la Zambie, 2-1.
    Titulaire chez les "Lycaons" Judilson Pelé a d'abord vu son équipe être menée (0-1, 13e), avant de revenir en début de seconde période sur un csc (1-1, 53e) et de prendre l'avantage peu après (2-1, 61e).
    Au classement du groupe K : 1er Guinée Bissau 7 pts, 2e Namibie 4 pts (-1 match), 3e Mozambique 4 pts (-1 match), 4e Zambie 4 pt.

  • Du côté des anciens monégasque, le Portugal jouait en amical en Ecosse.
    L'équipe portugaise a été totalement remaniée, et s'est imposée 3-1.
    L'ouverture du score est venue de Hélder Costa (0-1, 44e), qui fêtait sa première cape.
    Bernardo Silva n'était pas sur la feuille de match.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 13/10
    (13/10/2018)


    Les résultats du jour

  • En éliminatoires de la CAN 2019, le Maroc a gagné contre les Comores, sur un pénalty inscrit à la 90e+7.
    Youssef Aït Bennasser n'était pas sur la feuille de match, Nabil Dirar a été remplacé à la pause.
    Au classement du groupe B, après 3 matches : 1er Cameroun 7 pts, 2e Maroc 6 pts, 3e Malawi 3 pts et 4e Comores 1 pt.

  • En éliminatoires de l'Euro U17, le Portugal a battu la Biélorussie 3-0.
    Tiago Hora Ribeiro est rentré à la 90e+2

  • En amical pour préparer le tour de qualification à l'Euro U19 en novembre, la France U19 est à Erevan pour y affronter deux fois l'Arménie.
    La France a gagné 4-0, avec un triplé de Wilson Isidor (12e, 49e, 52e).
    Benoît Badiashile a joué tout le match, Sofiane Diop a été remplacé à la 65e, comme Isidor. Giulian Biancone n'a pas joué.

  • En amical chez les U19, la Serbie U19 a perdu 0-3 contre la Russie. Boris Popovic a joué toute la partie pour les serbes.

  • THIERRY HENRY NOMMÉ COACH DE L'AS MONACO
    (13/10/2018)
    Il a signé un contrat de 3 ans

    L'AS Monaco a trouvé le successeur de Leonardo Jardim, limogé jeudi dernier.

    Il s'agit, comme prévu, de Thierry Henry, joueur formé à l'ASM, qui va également débuter sa nouvelle carrière sur le Rocher.

    Champion du Monde 1998, Thierry Henry a mis fin à sa carrière de joueur aux Etats-Unis en décembre 2014.
    Sa nouvelle carrière d'entraîneur, il l'a commencée avec les jeunes à Arsenal du temps d'Arsène Wenger, en étant aussi consultant pour la TV anglaise.
    Mais le coach en chef souhaitait que son ancien joueur soit entraîneur à plein temps, et les chemins des deux hommes se sont séparés à l'intersaison 2016.

    Il devient adjoint du nouveau sélectionneur belge, Roberto Martinez, avec qui il termine 3ème de la Coupe du Monde 2018 en Russie, éliminé en demie par la France de Didier Deschamps, qui a aussi commencé sa carrière de coach à Monaco.

    Depuis le mois de juillet, son envie de prendre un club se fait de plus en plus grande. Annoncé avec insistance à Aston Villa cet été, à Bordeaux le mois dernier après le limogeage de Gustavo Poyet, encore à Aston Villa ces derniers jours après le départ de son coach, Thierry Henry a finalement choisi de prendre les rennes de l'AS Monaco, qualifiée en Ligue des Champions, pour 3 saisons.

    Il sera accompagné par João Tralhão (ex entraîneur des U23 au Benfica) et Patrick Kwame Ampadu (ex-entraîneur à l’Academy d’Arsenal).

    Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Sa connaissance du football, sa passion du jeu, son exigence du plus haut niveau et son attachement à nos couleurs font de sa nomination une évidence. Thierry est à la fois conscient de la tâche qui l’attend et impatient de débuter dans ses nouvelles fonctions. Il peut compter sur notre confiance et tout notre soutien pour apporter une nouvelle dynamique à l’équipe et mener à bien sa mission.» (Site officiel ASM)

    Thierry Henry :
    «En premier lieu je remercie l’AS Monaco de me donner l’opportunité d’entraîner l’équipe de ce club si particulier pour moi. Je suis à la fois très heureux de revenir à l’AS Monaco et extrêmement déterminé à relever les défis qui nous attendent. J’ai désormais hâte de rencontrer les joueurs pour commencer à travailler tous ensemble.» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 12/10
    (12/10/2018)



    Les résultats du jour

  • Dans la Ligue des Nations, la Belgique a battu la Suisse 2-1, buts de R. Lukaku (1-0, 58e), Gavranovic (1-1, 76e) et encore R. Lukaku (2-1, 84e).
    Youri Tielemans a joué toute la rencontre, Yannick Ferreira-Carrasco a été remplacé par Nacer Chadli à la 76e.
    Au classement (LA, G2) : 1er Belgique 6 pts, 2e Suisse 3 pts, 3e Islande 0 pt.

  • En éliminatoires de l'Euro U21, l'Allemagne déjà qualifiée a battu la Norvège, 2-1.
    Benjamin Henrichs a joué toute la rencontre dans le couloir gauche. Il a été averti à la 62e.
    Classement du Groupe 5 (9 journées sur 10) : 1er Allemagne 22 pts, 2e Norvège 14 pts, 3e Eire 14 pts, 4e Kosovo 12 pts, 5e Israël 11 pts, 6e Azerbaïdjan 2 pts.

  • Dans ces mêmes éliminatoires, groupe 3, les Iles Féroé et la Lituanie se sont tenues en échec 2-2.
    Milieu droit lituanien, le monégasque Edgaras Utkus a ouvert le score à la 13e. Il a été remplacé à la 87e.
    Classement du Groupe 3 (9 journées sur 10) : 1er Danemark 20 pts, 2e Pologne 19 pts, 3e Géorgie 12 pts, 4e Finlande 9 pts, 5e Iles Féroé 7 pts, 6e Lituanie 5 pts.

  • En amical à Marbella en Espagne, la France U18 a battu son homologue de l'Ecosse, 1-0.
    Khephren Thuram et Han-Noah Massengo ont été appelés par le sélectionneur pour ce stage.

  • Du côté des anciens de l'ASM :
    - la Grèce a battu la Hongrie en Ligue des Nations, 1-0, but de Mitroglou (65e).
    Alexandros Tziolis est entré à la pause, Giorgios Tzavellas est resté sur le banc grec.
    - En Eliminatoires de la CAN, la Côte d'Ivoire a facilement battu la Centrafrique, 4-0.
    Dans les rangs centrafricains, un tout nouvel international, porteur du brassard, Geoffrey Kondogbia.
    L'international français (4 sélections), qui n'a joué avec les Bleus qu'en matches amicaux, pouvait donc valider son changement de nationalité sportive, comme autorisé par la Fédération internationale (FIFA).
    Sur le banc centrafricain, une autre connaissance de l'ASM : Frédéric Nimani.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 11/10
    (11/10/2018)

    Les résultats du jour

  • En amical à Guingamp, la France de Didier Deschamps recevait l'Islande.
    Sans Djibril Sidibé, Kylian Mbappé et Thomas Lemar, les "Bleus" étaient menés par des buts de Bjarnason (0-1, 30e) et Arnason (0-2, 58e).
    Les entrées de Lemar et Mbappé (59e) ont permis, entre autres, de revenir dans les dernières minutes pour arracher l'égalisation.
    D'abord sur une frappe de Mbappé déviée dans son but par Eyjolfsson (1-2, 86e), puis sur un pénalty transformé par le parisien (2-2, 90e)

  • En Ligue des Nations à Chorzow, la Pologne a perdu à domicile contre le Portugal, 2-3.
    Les polonais ont ouvert le score par Piatek (1-0, 18e), les portugais ont égalisé par André Silva (1-1, 31e) et pris l'avantage sur un csc de Kamil Glik (1-2, 43e), titulaire dans la défense locale.
    A la reprise, Bernardo Silva marque d'une frappe des 20m (1-3, 52e), la Pologne ne pourra que réduire l'écart en fin de partie par Blaszczykowski (2-3, 77e).
    Glik a joué les 90 minutes, Silva (averti à la 78e) a été remplacé à la 90e. Son ancien partenaire Hélder Costa est resté sur le banc.
    Au classement de la LA, G3 : 1er Portugal 6 pts, 2e Pologne et 3e Italie avec 1 pt.

  • Toujours en Ligue des Nations, à Kaliningrad, la Russie et la Suède se sont quittés sur un score vierge (0-0).
    Aleksandr Golovin a joué toute la partie.
    Au classement du la LB, G2 : 1er Russie 4 pts, 2e Turquie 3 pts, 3e Suède 1 pt.

  • Encore en Ligue des Nations, à Podgorica, le Monténégro a été battu à domicile par la Serbie, 0-2, un doublé de Mitrovic (0-1, 18e sp et 0-2, 81e).
    Le capitaine Stevan Jovetic a joué les 90 minutes.
    Au classement de la LC, G4 : 1er Serbie 7 pts, 2e Roumanie 5 pts, 3e Monténégro 4 pts, 4e Lituanie 0 pt.

  • En amical à Tampa, les Etats-Unis ont été battus par la Colombie, 2-4.
    James Rodriguez a ouvert le score (0-1, 36e), les américains ont ensuite scoré deux fois par Acosta (1-1, 50e) et Wood (2-1, 53e), mais Bacca (2-2, 56e) a rapidement égalisé.
    En fin de partie, Radamel Falcao a marqué (2-3, 74e) puis Borja (2-4, 79e).
    Titulaires, James et «El Tigre» ont été remplacés aux 82e et 76e.

  • En amical à Rio Maior, en préparation de la Coupe du Monde U20 en Pologne en 2019, le Portugal U20 et son homologue Suisse se sont quittés sur un nul 1-1.
    Titulaire en défense, Amilcar Silva a été remplacé à la 78e, peu après l'égalisation portugaise (0-1, 56e et 1-1, 71e).

  • Egalement chez les U19, et aussi en amical, la Serbie U19 affrontait la Russie.
    Pas de but ni de vainqueur, Boris Popovic est entré à la 62e.

  • Toujours au Portugal et en amical à Almada, mais chez les U19, le Portugal a été nettement battue par l'Angleterre de Jonathan Panzo, 1-4.
    Panzo a joué les 90 minutes avec le brassard de capitaine.


  • LEONARDO JARDIM LIMOGÉ
    (11/10/2018)
    Il était en poste depuis juin 2014

    Leonardo Jardim n'est plus l'entraîneur de l'AS Monaco.

    Fragilisé par les résultats de son équipe, 18e de L1, il a été renvoyé aujourd'hui au terme d'une entame de saison catastrophique, avec une seule victoire en 12 matches (9 de L1, 2 de Ligue des Champions, et le Trophée des Champions).

    Au club depuis 2014, sous contrat jusqu'en juin 2020, Jardim ne terminera pas sa 5ème saison à la tête de l'ASM.
    La série, entre les deux trèves internationales, de 7 matches sans victoire s'est terminée par une série de 4 défaites consécutives.

    L'entraîneur portugais, dont le message n'arrivait plus à passer auprès des joueurs, a donc été renvoyé par les dirigeants monégasques, le Président Dimitri Rybolovlev et le Vice-Président Vadim Vasilyev.

    Durant ses 4 années et demies sur le Rocher, Leonardo Jardim aura dirigé 233 rencontres au total (161 de L1, 14 de Coupe de France, 12 de Coupe de la Ligue, 44 en coupes d'Europe et 2 Trophées des Champions) pour un bilan de 125 victoires, 54 nuls, 54 défaites, son équipe inscrivant 428 buts et en encaissant 275.

    Par ses résultats (titre de Champion de France 2017, quart et en demi-finale de la Ligue des Champions, deux finales de Coupe de la Ligue), Leonardo Jardim a remis l'ASM dans le haut du tableau français et européen.
    Mais dans le jeu, hormis la saison exceptionnelle 2016-17, cela a été plus difficile, bon nombre de suiveurs (supporters et journalistes) s'ennuyant devant l'ASM.
    A sa décharge, il est arrivé avec un projet mené à bien par Claudio Ranieri avec de grands noms, avant de voir partir, au fur-et-à-mesure des mercatos, ses meilleurs joueurs (James & Falcao en 2014, Ferreira-Carrasco, Kurzawa & Martial en 2015, Bakayoko, Mbappé, Mendy & Silva en 2017, Fabinho, Lemar & Moutinho cet été) pour remplir les caisses asémistes.

    Son remplaçant sera bientôt annoncé.
    Plusieurs pistes sont envisagées, celle qui tient la corde est le retour de Thierry Henry en Principauté.
    Adjoint du sélectionneur belge, il est actuellement avec sa sélection, qui dispute un match important de la Ligue des Nations. Après celui-ci, son arrivée devrait être officialisée, le match suivant de la Belgique n'étant qu'amical.

    Leonardo Jardim :
    «Je suis reconnaissant et fier d’avoir pu entraîner l’AS Monaco durant plus de quatre années. J’ai toujours donné le meilleur de moi-même et travaillé avec passion. Nous avons remporté de grandes victoires ensemble et je garderai toujours ces souvenirs en moi.
    Daghe Munegu.
    » (Site officiel ASM).

    Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Je tiens à saluer avec le plus profond respect Leonardo pour tout le travail accompli. Leonardo s’est imposé sur le banc de l’AS Monaco comme une référence en Europe et laisse derrière lui un bilan très positif. Son passage restera comme une des plus belles pages de l’histoire du club. Leonardo fera toujours partie de la famille de l’AS Monaco.» (Site officiel ASM)

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 10/10
    (10/10/2018)

    Les résultats du jour

  • En éliminatoires de la CAN 2019, la Zambie a battu la Guinée Bissau, 2-1, buts de Sunzu (1-0, 17e), Shonga (2-0, 52e), Mendy (2-1, 81e).
    Judilson Pelé n'a pas participé à la rencontre pour les "Lycaons".

    Le classement du groupe K (les 2 premiers qualifiés) : 1er Mozambique 4 pts (-1 match), 2e Zambie 4 pts, 3e Guinée Bissau 4 pts, 4e Namibie 1 pt (-1 match).

  • En qualification pour l'Euro 2019 U17, le groupe 11 se joue au Portugal.
    A Aveiro, le Portugal U17 a donné une correction à son homologue du Kazakhstan, 10-0.
    Le jeune Tiago Hora Ribeiro est entré à la 52e, à 6-0.

    Au classement après 1 match (sur 3) : 1er Portugal 3 pts, 2e Pays de Galles et Biélorussie 1 pt, 4e Kazakhstan 0 pt.