PRÉSENTATION PARIS S.G. - MONACO (J33)
(20/04/2019)


Pour la 33ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (16e) se rend chez le Paris Saint-Germain FC (1er).

Match à priori bien déséquilibré entre un club qui attend l'officialisation de son titre de Champion de France 2019, ratée depuis 3 journées contre Strasbourg (2-2) à domicile, à Lille (1-5) et à Nantes (1-3).
Les parisiens n'ont plus qu'un objectif cette saison, le match du week-end prochain contre Rennes en finale de Coupe de France.

Depuis plusieurs semaines, le PSG a baissé grandement de niveau, enchaînant les blessures de ses joueurs cadres, mais bien loin du niveau des absences monégasques cet automne.
Sur les 5 derniers matches, les parisiens ont perdu deux fois (les 2 derniers matches), encaissant au total 11 buts.
Sur la même période, l'ASM n'avance plus avec 2 nuls et 1 défaite contre Caen, Guingamp et Reims.

A domicle aussi le PSG est en baisse... Après 15 victoires consécutives face à Caen (3-0, J01), Angers (3-1, J03), Saint-Etienne (4-0, J05), Reims (4-1, J07), Lyon (5-0, J09), Amiens (5-0, J10), Lille (2-1, J12), Toulouse (1-0, J14), Nantes (1-0, J19), Guingamp (9-0, J21), Rennes (4-1, J22), Bordeaux (1-0, J24), Montpellier (5-1, J17), Nîmes (3-0, J26), Marseille (3-1, J29), les joueurs de la capitale ont concédé le nul face à Strasbourg (2-2, J31).
Avec ses 55 buts marqués contre 8 encaissés, le PSG ne devrait faire qu'une bouchée de l'ASM, qui a remporté 4 déplacements sur 15 (5 nuls et 6 défaites, 16 buts marqués et 20 encaissés).
Historiquement, Monaco réussit bien au Parc-des-Princes, avec 17 victoires en 42 matches de championnat (12 nuls et 13 défaites, 46 buts marqués et 45 encaissés), mais les confrontations récentes sont à sens unique, avec 8 défaites consécutives toutes compétitions confondues, dont le fameux 7-1 de la saison passée... qui officialisait le titre aux parisiens.
Espèrons que l'histoire ne bégaye pas !

Leonardo Jardim était aux commandes de l'ASM lors de ces défaites, et connait son adversaire.
«J’ai regardé les derniers matches du PSG. J’ai vu des joueurs de grande qualité. Malgré leurs deux dernières défaites, c’est une équipe très forte.
Après cette rencontre, il nous restera cinq matches à jouer. Je souhaite que mon équipe continue d’aller chercher les points dont nous avons besoin pour nous maintenir. Il faut serrer les dents et repousser nos limites.
Lors des trois derniers matches, nous avons manqué beaucoup d’occasions (ndlr 69 tirs, 1 but). Nous avons réussi à contrôler nos matches dans le jeu sans prendre l’avantage au score sur nos adversaires. À Paris, nous avons l’ambition de jouer notre jeu. Nous n’allons pas changer d’identité pour ce match. Les joueurs travaillent pour être plus efficaces dans les petits espaces, dans l’entre-jeu.
Bien sûr qu’il y a toujours du danger. Si les équipes du bas de tableau enchaînent les victoires, elles peuvent vite remonter au classement. Nous avons une meilleure moyenne de points obtenus dans cette deuxième partie de saison mais il faudra être attentifs pour se maintenir.»
(Site officiel ASM).

Pour marquer, le coach de l'ASM peut compter sur le retour de Radamel Falcao.
«Le PSG est une grande équipe, avec de grands joueurs. Notre préoccupation est de montrer une belle image de l’AS Monaco.
Lors des deux derniers matches, nous avons bien joué mais nous avons manqué de réalisme. Je sais que le moment viendra pour l’équipe et il faut être tranquille pour pouvoir être performants.
Le retour de Neymar ? Bien sûr que c’est un joueur de classe mondiale, qui fait le spectacle sur le terrain. Cependant, nous sommes concentrés sur notre collectif et notre jeu.
Je me sens bien sur le plan personnel pour jouer et être compétitif au plus haut niveau. Je souhaite lutter et me battre à chaque match pour aider mon équipe. Nous n’avons pas encore assuré le maintien. C’est le message qu’il faut tous retenir. Tout se passe vite dans le football. Nous devons être à 100% tous les jours.»
(Site officiel ASM).

Contre le PSG, Leonardo Jardim est encore privé de N'Koudou, Geubbels, Pellegri (blessés de longue date), de Vainqueur, Fabregas qui soignent de petits bobos et de Stevan Jovetic qui lui en soigne un gros, sans oublier Djibril Sidibé qui est suspendu.
Il a convoqué 20 joueurs dont Seydou Sy (3ème gardien), Ronaël Pierre-Gabriel, Andrea Raggi, Kévin N'Doram et Moussa Sylla.

A Paris S.G., Thomas Tuchel est privé de Bernat (suspendu), Meunier et Silva (blessés), sans oublier Rabiot qui est écarté. N'Soki a été envoyé en réserve et compte plusieurs incertitudes.
«Concernant Neymar, Di Maria, Marquinhos, Cavani, Draxler, Choupo-Moting et Nkunku, il reste encore deux entrainements ce samedi et dimanche matin pour se prononcer. C’est possible qu’ils intègrent le groupe, mais une décision sera prise en fonction de ces deux ultimes séances. Ce sont des joueurs absolument clés, de par leurs qualités et leurs mentalités. Notre défi sera d’avoir un groupe fort pour les deux matches décisifs qui se profilent, face à Monaco puis face à Rennes, en finale de Coupe de France.
Avant les trois derniers matches de L1, nous comptions 20 points d’avance et tous les observateurs disaient que ce championnat était fini, mais ce n’était pas le cas. Face à Strasbourg (2-2), Lille (1-5) et Nantes (2-3), nous ne sommes pas parvenus à concrétiser ce titre de champion, et il y a beaucoup de raisons à cela. Désormais, nous devons montrer que nous sommes capables de stopper cette situation et donc remporter le championnat dimanche. Ce n’est pas le moment de se focaliser sur le résultat de Lille, mais bien de se concentrer sur nous-mêmes. J’attends une réaction de notre part face à Monaco, un match plein et que l’on montre une mentalité en adéquation avec nos ambitions. Dimanche, ce sera absolument nécessaire d’afficher notre faim de gagner et de montrer que l’on peut jouer en équipe. C’est le seul défi qui nous anime.
Notre volonté est de réaliser une grosse prestation face à Monaco, pour être également prêts pour la finale face à Rennes, le samedi suivant. Nous plaçons ces deux rendez-vous à importance égale, car il s’agit de deux rencontres décisives. Nous représentons le Paris Saint-Germain, nous sommes donc bien conscients des objectifs à relever. Nous sommes face à deux challenges, et cela commence donc dès dimanche.»
(Site officiel PSG).

En raison de toutes ces incertitudes, le groupe de joueurs n'a pas été communiqué, mais Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé devraient en faire partie.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Paris S.G..

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Benaglio, Subasic, Sy, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Jemerson, Pierre-Gabriel, Raggi, Aholou, Chadli, Golovin, Lopes, Martins, N'Doram, Silva, Falcao, Sylla, Vinícius.

Pour Paris S.G. : non communiqué.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
(18/04/2019)




Leurs performances lors des quarts de finale retour

Ils étaient 3 qualifiés parmi les effectifs des 16 derniers clubs qui se disputent cette Ligue Europa 2018-19, ils seront 2 en demi-finales.
Retrouvons leurs performances.

  • Le duel espagnol a tourné, comme à l'aller (3-1 dans le temps additionnel) pour le FC Valence contre Villarreal.
    Les valencians, privés de Geoffrey Kondogbia (opéré d’un hématome à la cuisse gauche, qui pourrait lui faire rater les 2 prochains mois), ont scoré par Lato (1-0, 13e) et Parejo (2-0, 54e) pour une victoire 2-0.

  • En Italie, Naples devait remonter 2 buts à Arsenal (aller 0-2), mais les italiens n'ont pas réussi à un marquer un.
    Pire, ils ont encore perdu, sur un coup-franc de Lacazette (0-1, 36e).
    Si le napolitain Kévin Malcuit est resté sur le banc, le "Gunner" Pierre-Emerick Aubameyang a joué les 90 minutes.

  • A l'aller, Chelsea s'était imposé 1-0 en République Tchèque.
    Au retour contre le Slavia Prague, les anglais ont rapidement ouvert le score par Pedro (1-0, 5e), puis pris le large sur un csc de Deli (2-0, 10e) et un but de Giroud (3-0, 17e).
    Les tchèques réduisent le score par Soucek (3-1, 26e) mais Pedro redonne 3 buts d'avance aux "Blues", toujours par Pedro (4-1, 27e).
    A la reprise, Sevcik score deux fois (4-2, 51e et 4-3, 55e) mais il manque encore 2 buts au Slavia pour passer au prochain tour.

  • L'Eintracht Francfort, en infériorité numérique à l'aller, avait arraché un 2-4 chez le Benfica Lisbonne.
    Le but de Kostic (1-0, 37e) en fin de première période a relancé les allemands, qui n'étaient plus qu'à un but des demi-finales.
    La réalisation de Rode (2-0, 67e) qualifie l'Eintracht car les lisboètes n'ont su trouver la faille dans cette manche retour.
    Pour rappel, transféré à l'Eintracht cet hiver, Almamy Touré n'a pas été retenu dans la liste des joueurs qualifiés.

  • En demi-finale, Arsenal affrontera Valence, Francfort défiera Chelsea.

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
    (17/04/2019)



    Leurs performances lors de la seconde journée des quarts de finale retour

    Dans cette Ligue des Champions 2018-19, ils étaient 5 anciens monégasques présents lors de ce tour, il n'en reste qu'un seul en demi-finales.
    Retrouvons les résultats des 4 derniers engagés.

  • Manchester City et Tottenham ont offert un match fou après le 0-1 de l'aller.
    Dès l'entame, Sterling remettait les deux équipes à égalité d'une frappe enroulée (1-0, 4e), mais Son égalisait immédiatement d'une frappe plein axe (1-1, 7e), avant de donner l'avantage aux "Spurs" d'un autre tir enroulé (1-2, 10e), avantage de courte durée car Bernardo Silva égalisait d'une frappe entre les jambes de Rose qui déviait le ballon (2-2, 11e).
    Pour se qualifier, il fallait encore 2 autres buts aux "Citizens", et la moitié du chemin était fait par Sterling, encore, qui reprenait un ballon au second poteau (3-2, 21e).
    En seconde période, Agüero marque le but qui qualifiait City (4-2, 59e), mais c'était avant la V.A.R. qui allait changer le score.
    - Un but était accordé à Llorente (4-3, 73e), qui déviait le ballon du coude puis de la hanche mais l'arbitre n'a visionné qu'un angle où le bras ne se voyait pas...
    - Un but était annulé à Agüero (celui du 5-3 à la... 90e+4) sur une passe en retrait d'un londonien déviée par Silva qui cherchait à le gêner, dos au but. Le cuir allait sur l'argentin qui pensait marquer un nouveau but synonyme de qualification, mais il est signalé hors-jeu du fait du ballon touché par le portugais...
    Les anciens monégasques Bernardo Silva et Benjamin Mendy, absents du match aller, ont été titularisés. Le défenseur a été remplacé à la 84e par un attaquant.

  • Victorieux 2-0 chez eux à l'aller, Liverpool est aller l'emporter de nouveau chez le FC Porto.
    Avec l'aide de la VAR, le but de Mané a été accordé (0-1, 26e), rendant encore plus difficile le challenge lusitanien.
    En seconde période, le suspense est tué par un nouveau but de Salah (0-2, 65e), avant qu'Éder Militão ne sauve l'honneur sur corner (1-2, 69e).
    Dans le dernier quart d'heure, Firmino (1-3, 77e) et Van Dijk (1-4, 84e) rajoutent deux nouveaux buts pour les anglais qui se qualifient facilement pour les demies.
    Parti le mois dernier a Brésil, Jorge Marco de Oliveira Moraes n'a pu affronter Fabio Henrique Tavares «Fabinho», titulaire côté "Red".

  • Les affiches des demi-finales sont :
    - Tottenham - Ajax Amsterdam
    - FC Barcelone - Liverpool.

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    MANUEL PIRES REMERCIÉ
    (18/06/2018)
    L'AS Monaco a remercié son Directeur de la Formation

    Dans un communiqué, l'ASM a annoncé que Manuel Pires n'était plus son Directeur de la Formation.

    Nommé le 18 juin 2018 en remplacement de Bertrand Reuzeau, l'ancien entraîneur de Laval en National ne sera pas resté une saison à son poste, en raison de nombreuses tensions dans l'Académy, et des envies de départs de futurs jeunes talents.

    La nouvelle organisation sera annoncée ultérieurement.

    LIGUE 1, MATCH EN RETARD 28ÈME JOURNÉE
    (17/04/2019)
    Le résultat du match en retard

    Retrouvez le résultat du match en retard de la 28ème journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     3-2 

    A Nantes (15e), le Paris S.G. (1er) a repoussé une 3ème fois l'officialisation du titre, dans un match reporté début mars a la demande de la Préfecture de Loire-Atlantique, pour cause de "Gilets Jaunes".
    Après un nul contre Strasbourg (2-2), une correction à Lille (1-5), les parisiens ont de nouveau été battus par les "Canaris", 3-2.
    Le PSG avait pourtant ouvert le score par Alves (0-1, 19e) inscrivant le 800ème but du championnat, mais les nantais ont rapidement répondu par Diego Carlos (1-1, 23e) et pris l'avantage par Waris en fin de période (2-1, 44e).
    Cet avantage a été confirmé par un nouveau but de Diego Carlos (3-1, 52e), mais réduit en toute fin de match par le jeune Guclu (3-2, 90e).
    Les nantais Gabriel Boschilia (resté sur le banc) et Valentin Eysseric (blessé) n'ont pas participé à la victoire.
    Le parisien Layvin Kurzawa (titulaire remplacé à la 74e) a participé à ce nouveau naufrage au contraire de Kylian Mbappé, laissé au repos, en vue de la réception de l'AS Monaco dimanche, et surtout pour la finale de Coupe de France le week-end suivant.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (16/04/2019)


    Leurs performances lors de la première journée des quarts de finale retour

    Dans cette Ligue des Champions 2018-19, si l'AS Monaco a été éliminée lors de la phase de poules, 5 anciens monégasques sont présents lors de ce tour.
    Retrouvons les résultats des 2 premiers engagés.

  • Défaits à l'aller 1-0 par le FC Barcelone en Angleterre, les joueurs de Manchester United n'ont pu refaire le même exploit que face au PSG.
    Cette fois les mancunéens ont été balayés par un doublé de Messi dans la première demi-heure (1-0, 16e et 2-0, 20e).
    En seconde période Coutinho rajoute une unité d'une superbe frappe (3-0, 61e).
    Chez les mancunéens, Sergio Romero est resté sur le banc, Anthony Martial a été titularisé et remplacé à la 65e.

  • Ce que United n'a pu refaire, l'Ajax Amsterdam l'a fait.
    Après s'être qualifié pour les quarts en allant gagner au Real Madrid, les néerlandais se sont imposés chez la Juventus Turin, 2-1.
    Fort du nul 1-1 à l'aller, la "Vieille Dame" a confirmé son avance par Ronaldo (1-0, 28e), mais les italiens restaient à un but de l'égalité parfaite, rapidement survenue par Van de Beek (1-1, 34e).
    En seconde période, une tête de De Ligt (1-2, 67e) oblige la "Juve" à scorer deux autres fois pour se qualifier, en vain.

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LIGUE 1, 32ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (14/04/2019)
    Les derniers résultats de la 32ème journée de Ligue 1

    Trois matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

     0-0 

    A 15h, Rennes (11e) et Nice (7e) se sont muselés, sans but, même si les bretons ont touché les montants à 3 reprises.
    Pas de Loïc Badiashile sur la feuille de match bretonne, Allan Saint-Maximin a lui joué toute la rencontre pour les "Aiglons".

     2-1 

    L'espoir d'Europe est toujours d'actualité pour Montpellier (8e) après sa victoire sur Toulouse (14e).
    Les buts du match ont été inscrits en seconde période par Skhiri (1-0, 55e), Sidibé (1-1, 67e) et l'inusable Souleymane Camara (2-1, 77e) deux minutes après son entrée en jeu.
    Pour rappel, le toulousain Corentin Jean soigne son genou opéré.

     3-0 

    A 17h, Saint-Etienne (4e) espère toujours la Ligue des Champions avec une nette victoire sur Bordeaux (13e), grâce à des buts d'anciens girondins.
    Khazri a ouvert le score sur un pénalty VAR (1-0, 56e), Debuchy a inscrit un doublé (2-0, 74e et 3-0, 90e) pour mettre les "Verts" à l'abri.
    Côté stéphanois, Stéphane Ruffier a été titularisé, Youssef Aït Bennasser l'a rejoint sur le terrain à la 74e, minute d'entrée de leur adversaire Jaroslav Plasil.

     5-1 

    A 21h, Lille (2e) recevait le Paris S.G. (1er) qui voulait prendre au moins un point pour officialiser son titre de Champion de France 2019.
    Mais la soirée n'a pas été celle prévue par les parisiens, avec un but contre-son-camp de Meunier sur un centre (1-0, 7e).
    Le PSG répond vite avec Bernat (1-1, 11e) qui reprend un centre de Mbappé, mais les ennuis physiques commencent (Silva puis Meunier sont obligés de sortir, blessés), Bernat est expulsé (36e) pour avoir retenu par le bras Pépé qui partait au but, Mbappé s'énerve (carton jaune 45e+2 qui aurait pu être plus foncé).
    En seconde période, après une tête plongeante parfaite mais non cadrée de Kehrer, le PSG craque sur un contre de Pépé parti du rond central (2-1, 51e), puis une frappe puissante de Bamba (3-1, 65e).
    Après la vitesse, c'est la volonté nordiste qui explose à la tête du PSG. Gabriel (4-1, 71e) reprend un coup-franc, puis J. Fonté catapulste un corner (5-1, 84e) au fond des filets pour une raclée mémorable.
    Farès Bahlouli et Kouadio Yves Dabila, écartés, n'y ont participé.
    Layvin Kurzawa (entré à la 85e) et Kylian Mbappé (titulaire) ont quitté le Nord les fesses rouges, espèrant l'officialisation du titre dès mercredi pour le match en retard du PSG à Nantes.

    Au classement des buteurs, Kylian Mbappé (Paris S.G.) est en tête et loin devant avec ses 27 buts.
    Il devance :
    - Pépé (Lille) avec 19 buts,
    - Cavani (Paris S.G.) avec 17 buts,
    - Khazri (Saint-Etienne), Neymar (Paris S.G.) et Thauvin (Marseille) avec 13 buts,
    - Dembélé (Lyon), Radamel Falcao (Monaco) et le regretté Emiliano Sala (Nantes, ✝) avec 12 buts,
    - 2 joueurs à 11 buts,
    - 5 joueurs à 10 buts,
    - 3 joueurs à 9 buts,
    - 4 joueurs à 8 buts,
    - 7 joueurs à 7 buts,
    - 7 joueurs à 6 buts dont Germain (Marseille),
    - 13 joueurs à 5 buts dont Youri Tielemans (AS Monaco) et Saint-Maximin (Nice),
    - 11 joueurs à 4 buts dont Boschilia (Nantes),
    - 47 joueurs à 3 buts dont Gelson Martins (AS Monaco), Mangani (Angers) et Ocampos (Marseille),
    - 47 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic et Rony Lopes (AS Monaco),
    - 77 joueurs à 1 but, dont les monégasques Benoît Badiashile, Cesc Fabregas, Kamil Glik, Aleksandr Golovin, Benjamin Henrichs, Pietro Pellegri & Carlos Vinícius ainsi que Camara (Montpellier), Dingomé (Reims), Eysseric (Nantes) et Kurzawa (Paris S.G.).
    - 17 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Marcelo (Lyon) 2 fois.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    FIN DE SAISON POUR STEVAN JOVETIC
    (14/04/2019)
    Il doit se faire opérer du genou gauche

    La malchance de Stevan Jovetic continue.

    Après de longues semaines d'indisponibilité, Stevan Jovetic avait retrouvé les pelouses il y a 15 jours, inscrivant le but égalisateur de l'ASM à Guingamp le week-en dernier.
    Titulaire pour la première fois depuis le 20 octobre (10ème journée), Jovetic a dû quitter ses partenaires, touché au genou gauche dans un choc avec Romao (83e).

    Le monténégrin s'est immédiatement rendu compte de la gravité de la blessure, il demandait le changement et tapait du poing sur la pelouse.




    Le verdict est tombé aujourd'hui. Selon le communiqué de l'AS Monaco, «Stevan Jovetic souffre d’une rupture du ligament croisé antérieur qui nécessite une intervention chirurgicale.»

    Sa saison 2018-19 se terminera sur le triste bilan de 501 minutes jouées (399 en L1) en 10 rencontres (8 de L1, 1 de Ligue des Champions et 1 au Trophée des Champions) où il aura inscrit 2 buts (Nantes J01 et Guingamp J31).

    Bon rétablissement Stevan Jovetic...

    LES RÉACTIONS DE MONACO - REIMS (0-0)
    (13/04/2019)

    Leonardo Jardim
    «L'équipe a joué avec une bonne attitude. Il a manqué l'efficacité, comme sur les deux derniers matches. L'équipe joue bien et essaie. Les joueurs essaient mais le ballon ne rentre pas. Il y a toujours un pied ou un arrêt. Mais je suis en colère. Il y a deux semaines, je suis allé à une réunion à Paris sur le VAR. On était deux, Garcia (l'entraîneur de Marseille, ndlr) et moi.
    Et là je vois que lorsque Falcao fait une main (contre Bordeaux, lors de la 28e journée), on siffle tout de suite contre nous. Ce soir, il y a deux mains décollées sur une tête de Falcao et une tentative de Jemerson. À chaque fois dans la surface. Et il n'y a même pas de questionnement. Non, je ne crois pas que c'est à cause des débuts du VAR. C'est parce qu'on ne respecte pas Monaco. C'est une question de justice également. Vu comment les choses se passent avec Monaco, vu ce que je constate, je pense que le maintien se jouera sur le dernier match.»
    (lequipe.fr & AFP)

    David Guion
    «On a fait une très bonne entame, une bonne première période. On s'est créé des situations favorables. Leur gardien a été très bon en première mi-temps, et il y a eu ce poteau. On est rentré déçu à la pause. Mais en deuxième mi-temps, on a subi la qualité offensive de Monaco. Ils ont été dangereux. Être capable ne pas prendre de but face à cette équipe, c'est une bonne chose. Le score de parité est logique.
    Mendy a ensuite fait deux arrêts exceptionnels face à Rony Lopes et sur la dernière frappe en fin de match de Gelson Martins. C'est un point mérité. Prendre un point contre Lille et contre Monaco, cela nous permet de rester là-haut. Et on verra où on va se situer dans la dernière ligne droite.
    Monaco ? Cette équipe n'aura pas de problème pour se maintenir. On a senti toute l'expérience et sa qualité.»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 32ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (13/04/2019)
    Les résultats de la 32ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     0-0 

    Vendredi à 19h, Dijon (18e) devait battre Amiens (17e) pour enchaîner et se rapprocher des picards pour le maintien.
    Mais ceux-ci ont tenu le nul vierge et conserver leurs 7 points d'avance, à journées de la fin.
    L'ASC a terminé à 10, avec le rouge de Gnahoré dans le temps additionnel (90e+2).

     2-1 

    Vendredi à 20h45, Nantes (15e) s'est donné beaucoup d'air en dominant Lyon (3e) qui ne semble pas vouloir de la 2ème place de L1.
    Les nantais ont ouvert le score par Coulibaly (1-0, 11e) sur un contre, les lyonnais ont égalisé avant la pause par Terrier d'une frappe enroulée (1-1, 41e).
    En fin de match, le premier but de la saison de Limbombé, sur coup-franc (2-1, 83e), donne la victoire aux "Canaris" qui ont joué sans Valentin Eysseric (blessé), et avec Gabriel Boschilia pour les dernières secondes (entré à la 90e+1).

     2-1 

    Samedi à 17h, Marseille (5e) a pris le temps pour trouver la faille contre Nîmes (10e), avec deux buts annulés après V.A.R.
    Mais Valère Germain a débloqué le compteur phocéen (1-0, 72e) sur un corner, vite imité par Gustavo aidé par un contre qui lobe Bernardoni (2-0, 73e).
    Les gardois reviennent dans le match sur un pénalty de Savanier (2-1, 82e) et ont cru à un nouveau pénalty, ordonné dans le temps additionel mais annulé après V.A.R. pour une faute préalable d'un "Crocos".
    Le premier buteau du match, Valère Germain est entré à la 33e après la blessure de Balotelli.
    Ses partenaires Lucas Ocampos (blessé à une cuisse) et Aymen Abdennour (écarté) étaient absents.

     0-0 

    Samedi à 20h, pas de but entre l'AS Monaco (16e) et Reims (6e) qui n'arrange personne dans la course au maintien ou aux places européennes.
    Les champenois étaient privés de Johann Carrasso (blessé à la hanche), mais Tristan Dingomé a pu faire son retour au Louis-II.
    Titulaire, il a été remplacé à la 85e.

     3-3 

    Bis répétita de la terne finale de Coupe de la Ligue.
    Mais cette fois, le match entre Strasbourg (9e) et Guingamp (20e) a été beau à voir, avec de nombreux buts.
    Thuram a ouvert le score pour l'EAG (0-1, 37e), Ajorque lui a immédiatement répondu (1-1, 39e).
    En seconde période, Deaux remet les siens devant (1-2, 63e) et encore de courte durée car Prcic égalise (2-2, 69e).
    Ajorque trouve à nouveau le chemin des filets (3-2, 73e) et met les alsaciens devant pour la première fois, mais là encore, il y aura égalisation par Sorbon (3-3, 86e).
    L'alsacien Samuel Grandsir a joué, entrant à la 66e, comme le breton Marc-Aurèle Caillard titulaire dans les buts.

     0-1 

    En bas de tableau, Caen (19e) s'enfonce après une nouvelle défaite.
    Cette fois à domicile face à Angers (12e) du capitaine Thomas Mangani, sur un but de Reine-Adélaïde (0-1, 61e).

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Rennes (11e) reçoit Nice (7e) et Montpellier (8e) fait de même avec Toulouse (14e).
    - A 17h, Saint-Etienne (4e) accueille Bordeaux (13e).
    - A 21h, Lille (2e) affronte le Paris S.G. (1er).

    Au classement des buteurs, Kylian Mbappé (Paris S.G.) est en tête et loin devant avec ses 27 buts.
    Il devance :
    - Pépé (Lille) avec 18 buts,
    - Cavani (Paris S.G.) avec 17 buts,
    - Neymar (Paris S.G.), Thauvin (Marseille) avec 13 buts,
    - Dembélé (Lyon), Radamel Falcao (Monaco), Khazri (Saint-Etienne) et le regretté Emiliano Sala (Nantes, ✝) avec 12 buts,
    - 1 joueur à 11 buts,
    - 6 joueurs à 10 buts,
    - 3 joueurs à 9 buts,
    - 4 joueurs à 8 buts,
    - 7 joueurs à 7 buts,
    - 7 joueurs à 6 buts dont Germain (Marseille),
    - 13 joueurs à 5 buts dont Youri Tielemans (AS Monaco) et Saint-Maximin (Nice),
    - 10 joueurs à 4 buts dont Boschilia (Nantes),
    - 45 joueurs à 3 buts dont Gelson Martins (AS Monaco), Mangani (Angers) et Ocampos (Marseille),
    - 49 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic et Rony Lopes (AS Monaco),
    - 75 joueurs à 1 but, dont les monégasques Benoît Badiashile, Cesc Fabregas, Kamil Glik, Aleksandr Golovin, Benjamin Henrichs, Pietro Pellegri & Carlos Vinícius ainsi que Camara (Montpellier), Dingomé (Reims), Eysseric (Nantes) et Kurzawa (Paris S.G.).
    - 16 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Marcelo (Lyon) 2 fois.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1