COUPE DE FRANCE : TIRAGE DES 32ÈMES DE FINALE DEMAIN À 20H30
(08/12/2019)


Monaco connaitra demain soir son adversaire

C'est demain en début de soirée, en direct sur Eurosport 2 à partir de 20h45, que l'AS Monaco connaitra son adversaire pour le compte des 32èmes de finale de la Coupe de France 2019-20, depuis le stade du tenant du titre, le Roarhon Park du Stade Rennais.

Quatre groupes géographiques de 16 équipes vont être constitués, ils seront connus demain dans la journée.

Les 64 qualifiés sont :
- les 20 clubs de Ligue 1 qui entrent en lice,
- les 9 clubs de Ligue 2 encore qualifiés : Caen, Chambly, Le Mans, Lorient, Nancy, Niort, Paris FC, Rodez, Valenciennes.
- les 5 clubs de National encore qualifiés : Bastia-Borgo, Bourg-en-Bresse-Péronnas, Le Puy, Pau, Red Star.
- les 10 clubs de National 2 restants : Angoulême, Belfort, Epinal, Fréjus-Saint-Raphaël, Granville, Rouen, Saint-Brieuc, Saint-Pryvé-Saint-Hilaire, Sannois Saint-Gratien, Trélissac.
- les 16 clubs de National 3 restants : Bayonne, Challans, Dieppe, Fabrègues, Gonfreville L'Orcher, Grande-Synthe, Guichen, Le Portel, Limonest Saint-Didier, Athlético Marseille, Montceau-les-Mines, Prix-lès-Mézières, Raon l'Etape, Sablé-sur-Sarthe, Tours FC, Versailles.
- le dernier représentant d'Outre-Mer : JS Saint-Pierre (Réunion).
- les 2 derniers représentants de Régional 1 : Linas-Montlhéry, Reims Sainte-Anne.
- le dernier représentant de Régional 3 : Hombourg-Haut.

Pour voir les résultats des 2 tours précédents, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

LES RÉACTIONS DE MONACO - AMIENS (3-0)
(07/12/2019)

Leonardo Jardim
«L'adversaire est venu avec deux lignes très fermées. Il allait jouer avec un seul attaquant. Voilà pourquoi on a joué en 4-3-3 en début de match.
En première mi-temps, on a manqué d'agressivité et de profondeur. Nos joueurs n'ont pas ces qualités.
Après la pause, Fabregas est venu plus à côté de Bakayoko car quand Ben Yedder décrochait, il y avait Fabregas. Trop de joueurs ont décroché en première mi-temps. J'ai changé ça à la mi-temps et demandé de la patience. Après le premier but, cela s'est plus ouvert.
Ce n'est pas la première fois qu'on gagne deux fois consécutivement. Il y a besoin de continuer à travailler pour enchaîner.
Ben Yedder ? On avait perdu Falcao. On avait besoin d'un attaquant buteur. Dans ce club il y a toujours de grands attaquants. Berbatov, avant Falcao, ou Kylian Mbappé
(lequipe.fr & AFP)

Luka Elsner
«Le corner monégasque est mal tiré. C'est le pire qu'ils ont frappé. Dans ces conditions, il faut tout mettre en opposition et se sacrifier pour que l'adversaire ne puisse pas frapper. On ne s'est pas sacrifié. C'est insupportable. Avant le but, on a fait soixante minutes d'efforts où Monaco n'a pas eu d'occasion.
Après le premier but encaissé, on peut en prendre dix. On perd la confiance et on plonge. Quand on joue sa survie, on se doit d'avoir une réaction. J'ai un sentiment de colère par rapport à ça. Ce n'est pas de la malchance. On avait modifié certaines choses. On va changer notre approche. C'est autant ma responsabilité que celle des joueurs. Il faut assumer. Contre Dijon, il faudra faire preuve d'audace et de courage. Il est tant qu'on rende fier nos supporteurs. Retrouver une dynamique passe par un changement.»
(lequipe.fr & AFP)

LIGUE 1, 17ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(07/12/2019)
Les résultats de la 17ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 1-0 

Vendredi à 19h00, Lille (4e) a battu Brest (12e) avec un but d'Osimhen (1-0, 17e).
En fin de match, le portier brestois stoppe un pénalty de Bamba (90e+4).
Le LOSC a joué sans Farès Bahlouli, écarté du groupe professionnel.
Les bretons ont dû faire sans Ibrahima Diallo qui devait débuter mais il s'est blessé lors de l'échauffement. Samuel Grandsir est entré à la 76e, Irvin Cardona a joué toute la rencontre.

 0-4 

Vendredi à 20h45, Nîmes (19e) n'a pas pesé bien lourd contre Lyon (10e), en raison de l'expulsion dès l'entame de Valls (5e).
Depay a donné l'avantage aux lyonnais sur un pénalty (0-1, 16e), les "Crocos" ont ensuite joué à 9 avec deux avertissements en 2 minutes pour Paquiez (38e et 40e) et a explosé en seconde période avec de nouveux buts de Depay (0-2, 65e), Aouar (0-3, 72e) et Andersen (0-4, 80e).

 1-3 

Samedi à 17h30, Montpellier (6e) a longtemps malmené le Paris S.G. (1er), en menant sur une tête de Congré déviée par Paredes dans son but (1-0, 41e).
Mais après l'expulsion de Mendes (73e), les héraultais ont craqué devant les individualités parisiennes : Neymar (1-1, 74e), Mbappé (1-2, 76e) et Icardi (1-3, 81e) ont donné la victoire au PSG.
Pour le MHSC, Souleymane Camara est resté sur le banc.
Pour le PSG, pas de Layvin Kurzawa sur la feuille de match. Remplaçant, Abdou Diallo est entré à la 18e et a été averti à la 42e, Kylian Mbappé a été remplacé à la 90e.

 2-1 

Samedi à 20h, Rennes (7e) a battu le prochain adversaire de l'ASM, Angers (8e), grâce à un doublé de Niang (1-0, 25e et 2-0, 79e).
Les partenaires de Thomas Mangani, titulaires, ont sauvé l'honneur par Alioui (2-1, 90e+3).

 3-0 

L'AS Monaco (13e) a remporté une deuxième victoire consécutive, mais toujours dans la difficulté, contre Amiens (17e) grâce à Wissam Ben Yedder (1-0, 62e), Guillermo Maripán (2-0? 66e) et Keita Baldé (3-0, 69e).

 4-1 

Nice (14e) suit l'ASM en sortant de la zone rouge avec sa large victoire sur Metz (18e), 4-1.
Les buteurs sont Cyprien (1-0, 9e et 2-0, 41e sur pénalty), Ganago (3-0, 59e), Niane (3-1, 73e) et Lees-Melou (4-1, 75e).
L'"Aiglon" Khéphren Thuram est entré à la 77e, le lorrain Adama Traoré a joué tout le match. Son coéquipier Kévin N'Doram est blessé aux adducteurs.

 4-2 

Strasbourg (15e) s'est aussi donné une bouffée d'air en battant Toulouse (20e), qui enchaîne une 7ème défaite consécutive.
Isimat-Mirin avait pourtant rapidement ouvert le score pour le TFC (0-1, 3e), mais les alsaciens ont immédiatement répondu par Koné (1-1, 7e).
Thomasson (2-1, 27e), Ajorque (3-1, 48e), Saïd (3-2, 50e) et Mothiba (4-2, 75e) ont été les autres buteurs de la rencontre à laquelle n'a pas participé Corentin Jean, qui n'était pas dans les 18 "Violets".
William Vainqueur (remplacé à la 87e) et Nicolas Isimat-Mirin ont eux été titularisés.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Reims (11e) reçoit Saint-Etienne (5e).
- A 17h, Nantes (9e) accueille Dijon (16e).
- A 21h, Marseille (2e) affronte Bordeaux (3e).

Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) a repris seul a tête avec 11 buts.
Il devance :
- Dembélé (Lyon) avec 10 buts.
- Depay (Lyon), Diallo (Metz) et Osimhen (Lille) avec 9 buts,
- Bouanga (Saint-Etienne), Icardi & Mbappé (Paris S.G.), Niang (Rennes) avec 7 buts,
- Benedetto (Marseille), Cyprien (Nice), Di Maria & Neymar (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 6 buts,
- 8 joueurs à 5 buts,
- 10 joueurs à 4 buts,
- 19 joueurs à 3 buts dont Keita Baldé & Aleksandr Golovin (AS Monaco) et Cardona (Brest).
- 35 joueurs à 2 buts dont Gelson Martins (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
- 84 joueurs à 1 but dont Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse) et Traoré (Metz).
- 11 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

CHAMPIONNAT 17ÈME JOURNÉE, MONACO - AMIENS : 3-0
(07/12/2019)

Victoire flatteuse pour Monaco

L'AS Monaco s'est imposée 3-0 contre Amiens, mais l'ampleur est trompeuse, la victoire flatteuse car Monaco a une nouvelle fois balbutié son football pendant 60 minutes face à une formation regroupée.

Équipe d'une somme d'individualités et sans collectif, l'ASM s'en est sortie grâce à l'inévitable Wissam Ben Yedder (1-0, 62e) sur un corner raté de Golovin, qui se reprenait peu après en déposant un coup-franc au second poteau pour Guillermo Maripán (2-0, 66e), puis servait Ben Yedder qui butait sur Gurtner, mais le ballon profitait à Keita Baldé (3-0, 69e) qui ajustait dans le but vide.


Pour ce match, les entraîneurs devaient enlever un joueur de leurs groupe. Pour Amiens, c'est Mendoza, malade, qui est écarté. Côté ASM, c'est Fodé Ballo-Touré qui va en tribune.
Les picards vont jouer en 4-4-2, Leonardo Jardim aligne encore 3 centraux (Glik, Maripán et Jemerson). Sur les flancs, retours de Dias et Martins, au milieu c'est Fabregas qui joue à la place de Silva avec Bakayoko et Golovin, et en attaque Baldé remplace Augustin pour épauler Ben Yedder.




Après une minute d'applaudissements en la mémoire de Henri Biancheri, le match débute... enfin le coup d'envoi est donné.

Amiens est regroupé dans son camp, Monaco joue à 4 derrière avec Jemerson placé dans le couloir droit, qui ne sait pas déborder...
Les rares opportunités vont donc arriver de la gauche avec Gil Dias.
- Centre de Dias en retrait pour Keita Baldé, contré (12e).




- Centre aérien de Dias pour le second poteau et la remise de la tête en retrait de Martins pour la demi-volée de Ben Yedder. Là encore, contré (21e).






- Sur un corner, Martins centre fort devant le but. Le ballon est dévié au ras du premier poteau (23e).



Les périodes soporifiques continuent, à se demander si la minute de recueillement au début de la rencontre n'était pas pour la mort du football en Principauté...


En seconde période, Monaco continue de jouer sur le même rythme, sans mouvement, sans appel, sans surnombre et avec une technique approximative.
Amiens a pris confiance et pointe le bout du nez sur des contres.
- Long ballon pour Diabaté, Lecomte est attentif et vient le devancer (48e).


- Centre de Diabaté de la droite pour Kakuta qui s'est démarqué au second poteau pour reprendre. Sa volée du gauche est repoussée quasiment à bout portant par Benjamin Lecomte qui sauve son équipe (51e).






C'est le tournant du match, car les monégasques ont senti qu'ils ont eu chaud.
- Débordement de Gil Dias côté gauche, centre en retrait pour Ben Yedder qui reprend de peu à côté (53e).





- Tir de Fabregas des 25m, capté par Gurtner. C'est le premier tir cadré monégasque (55e).



Leonardo Jardim a enfin compris que Jemerson ne servait à rien côté droit et le remplace par Ruben Aguilar (59e).
- Montée de Dias qui enroule une frappe du droit, déviée par le postérieur de Chedjou, qui passe de peu à côté (61e).



- Sur le corner, Golovin rate son centre qui retombe à l'angle des 6m où le duo Baldé - Aleesami rate le ballon qui rebondit sur le genou de Blin, levant le cuir. Wissam Ben Yedder a tout suivi, est le plus réactif pour reprendre de volée. C'est puissant, cadré et sous la barre de Gurtner qui ne peut que le dévier dans son but (1-0, 62e).






Encore une fois, l'AS Monaco en est réduite au génie de Wissam Ben Yedder pour prendre l'avantage, il peut être remercié par toute son équipe.




Amiens va devoir se découvrir, et Monaco va enfin pouvoir profiter des espaces.
- Martins enlève le ballon à Golovin aux 16m sur un contre (65e).


- Coup-franc pour l'ASM côté gauche. Golovin le pose sur la ligne des 6m où Guillermo Maripán s'applique pour dévier dans le but, hors de portée de Gurtner (2-0, 66e).






Guillermo Maripán fête son premier but avec l'ASM pendant que la V.A.R. l'analyse et l'accorde car Blin couvrait au départ.




- Diabaté côté droit dans la surface, crochète Dias, revient sur son pied gauche et frappe. C'est puissant, mais pas assez enroulé et ça passe à côté (68e).




Monaco est en pleine confiance, le jeu devient plus instinctif sur le long dégagement de Lecomte. Le cuir est prolongé par Baldé, dégagé de la tête par la défense sur Golovin qui lui remet par-dessus dans l'appel de Ben Yedder, qui contrôle et but sur la sortie de Gurtner. Le ballon reste dans l'axe de la surface, dans la course de Keita Baldé qui n'a plus qu'à cadrer (3-0, 69e).












Wissam Ben Yedder est aussi heureux quand les autres marquent que quand c'est lui.




Il n'y a plus de suspense, Amiens ne reviendra plus et va essayer de ne plus prendre de but.
Jardim remplace Golovin par Adrien Silva (73e) puis Baldé par Jean-Kévin Augustin (81e) continuant à se procurer quelques occasions.
- Fabregas lance Martins dans le dos de la surface côté gauche, qui crochète pour se mettre sur son pied droit et frappe. Dibassy détourne devant Gurtner (77e).





- Dias puis Bakayoko trouvent Ben Yedder à l'entrée de la surface. Contrôle frappe de l'international, juste au-dessus de la lucarne (86e).
- Contre monégasque avec Fabregas qui a vu l'espace et lance Martins dans l'axe qui décale sur la gauche Augustin dans un angle fermé qui frappe tout de même. Gurtner dévie en corner, Martins râle en retrait (86e).






Victoire de l'AS Monaco, qui se donne de l'air pour le maintien et se replace en milieu de tableau.
Après 2 victoires contre Toulouse et Amiens, la passe de trois est envisagée samedi prochain à Angers, qui n'avance plus (2 nuls puis 3 défaites).


Prochain match au Louis-II, le mardi 17 décembre contre Lille en Coupe de la Ligue, avant la réception de ces mêmes "Dogues" le samedi 20 pour la dernière journée de l'année 2019.

Pour plus d'info sur la dix-septième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

PRÉSENTATION MONACO - AMIENS (J17)
(06/12/2019)


Pour la 17ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (13e) reçoit l'Amiens SC (17e).

Les deux équipes ont un match en retard et veulent jouer plus haut, surtout l'ASM, qui doit confirmer, avec la manière, sa victoire obtenue à Toulouse mercredi soir, quand les picards ont été contraints au repos en raison du brouillard.
Après Toulouse (31 buts), Amiens (28) est une autre équipe à avoir pris plus de buts que l'ASM (25), dont 13 lors des 5 dernières rencontres.
Aux monégasques d'en profiter, eux qui restent sur 4 victoires consécutives à domicile.
Les picards sont sur 1 victoire, 1 nul et 3 défaites.
A l'extérieur, l'ASC a remporté une victoire à Metz (1-2, J06), partagé 3 fois les points à Angers (1-1, J08), Nîmes (1-1, J10), Saint-Etienne (2-2, J11) et perdu 4 fois contre Nice (2-1, J01), Toulouse (2-0, J04), Rennes (3-1, J13) et Montpellier (4-2, J15).

Depuis un demi-siècle, monégasques et amiénois ne se sont rencontrés que 3 fois en championnat, pour le bilan de 2 nuls et 1 victoire, la saison passée (2-0) synonyme de maintien à la 37ème journée.
Au total, c'est 7 rencontres pour 3 victoires, 2 nuls et 2 défaites (11 buts marqués et 13 encaissés).

Le bilan comptable de l'ASM n'est pas bon, mais Leonardo Jardim affirme travailler pour «arriver au podium et pour y arriver nous avons aussi besoin de faire des points et gagner des matches. Le début de saison nous a fait prendre du retard, nous essayons de le rattraper. Maintenant il y a Amiens à la maison et notre objectif reste le même : prendre les trois points.
Slimani c'est un joueur important mais nous avons d'autres joueurs aussi importants et je dois toujours penser à ceux qui sont disponibles. Et en ce moment j'ai 100% confiance en ces joueurs-là.
Fabregas a joué, mais après il s'est blessé... Nous avons un bel effectif, avec quatre ou cinq joueurs dans cette zone. Là j'ai pris la décision de le garder pour la deuxième mi-temps à Toulouse, mais je compte sur lui à 100% comme sur les autres. L'équipe a des solutions et tous les joueurs sont importants. Mais bien entendu qu'on compte beaucoup sur Cesc, sa technique incroyable, sa vision, son expérience et son leadership.
Nous avons deux jours de récupération. Après l'entraînement de jeudi, nous regarderons les meilleures options pour samedi.»
(Site officiel ASM)

Dernier rempart de l'AS Monaco, Benjamin Lecomte espère enchaîner les bons résultats en cette fin d'année.
«Le classement c'est pas ce qui nous alerte le plus, c'est surtout que d'un point de vue comptable on sait qu'il faut enchaîner, qu'il faut faire des séries. Ça se passe toujours comme ça dans le foot, ce sont les séries positives qui font qu'on bascule d'un côté ou l'autre du classement. Il ne reste que quatre matches de championnats avant la fin de cette première partie de saison et il faut qu'on aille le plus haut possible pour avoir un challenge intéressant durant la deuxième.
On se concentre sur nous. On sait qu'il faut enchaîner car on a perdu des points en route, c'est pour ça qu'on est satisfaits d'en ramener trois de Toulouse. Maintenant on reçoit Amiens, cela ne sera pas facile il va falloir faire le nécessaire pour l'emporter et se focaliser sur les deux rencontres suivantes.
Si on a la même volonté, avec les qualités de cet effectif-là on devrait, et j'espère qu'on va faire, le nécessaire pour gagner cette rencontre. Ça ne va pas être facile, ils vont avoir plus de fraicheur, ils viendront chercher des points, ce sera à nous de faire le nécessaire pour donner de l'intensité.
On a tous été un petit peu en dessous des espérances et nos qualités en début de saison, mais on a su rebondir et se mettre dans le droit chemin pour être le plus performants possible. Là on a quatre rencontres qui peuvent nous permettre d'effacer un peu ce début de saison difficile qu'on a vécu.
Tout le monde est concentré et impliqué, on l'a vu en Coupe de la Ligue, on l'a vu mercredi. Atteindre nos objectifs ça passera par un effectif qui donne le maximum, que l'on soit titulaire ou remplaçant tout le monde est important.
Je continue de travailler pour aider mes partenaires pour que l'on se classe le plus haut possible. Je ne me prends pas la tête avec l'Équipe de France, je sais que si cela arrive pour moi, c'est que j'aurai été performant avec mon club.»
(Site officiel ASM)

Leonardo Jardim a toujours ses 4 blessés à l'infirmerie, Slimani purge son second match de suspension, mais récupère Henrichs, qui remplace Seydou Sy dans le groupe de 19 joueurs retenus par rapport à celui victorieux de Toulouse.

Le coach des picards, Luka Elsner, est revenu sur les possibles absences de Bodmer et Mendoza.
«La seule incertitude est concernant Steven Mendoza, malade. Pour Serhou Guirassy, ça tient pour qu’il puisse être là au départ du match. Mathieu Bodmer, son dos le fait souffrir beaucoup. On doit prendre des précautions pour son retour.
Monaco a retrouvé de l’efficacité. C’est un arsenal offensif très impressionnant qui va nécessiter de notre part une attention extrême. Ça va être un défi intéressant.
Je sens une équipe avec un coeur énorme pour réussir à sortir de cette série de défaites. Je sens une énergie présente. Il faut que l’implication soit totale.
» (Site officiel ASC).

Elsner doit faire sans Ghoddos qui termine sa suspension de 4 mois infligée par la FIFA pour un transfert annulé par son ancien club (Östersunds, Suède) vers Huesca (Espagne), l'été dernier.
Otero est suspendu, Bodmer a mal au dos et est resté en Picardie.
Mendoza bien que malade est dans le groupe de 19 joueurs retenus.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Amiens.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Zagré, Bakayoko, Dias, Fabregas, Golovin, Henrichs, Martins, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder.

Pour Amiens : Dreyer, Gurtner, Aleesami, Calabresi, Chedjou, Dibassy, Jallet, Lefort, Akolo, Blin, Gnahoré, Kakuta, Monconduit, Zungu, Cornette, Diabaté, Guirassy, Konaté, Mendoza.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

LIGUE 1, 16ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(04/12/2019)
Les résultats de la 16ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 0-2 

Mardi à 19h00, Angers (3e) a été battu par Marseille (2e) qui a pris le large dans la lutte avec la 2ème place.
Les buts phocéens ont été inscrits en première période par Sanson (0-1, 17e) et Payet sur pénalty (0-2, 41e).
Le scoïste Thomas Mangani a été remplacé à la 70e.
Le marseillais Valère Germain est resté sur le banc.

 6-0 

Bordeaux (5e) a pris possession de la 3ème place en écrasant Nîmes (19e) avec un triplé de Maja (1-0 26e, 2-0 37e et 3-0 53e), un but de De Préville (4-0, 58e) et un doublé d'Otavio (5-0, 76e et 6-0, 87e).
Titulaire, Youssef Aït Bennasser a joué toute la rencontre et a été passeur sur le dernier but girondin.

 5-0 

Brest (15e) a écrasé Strasbourg (13e) avec un but de Mendy (1-0, 22e), un triplé de Battocchio (2-0 45e+1, 3-0 53e et 4-0 75e) et un pénalty de N'Goma (90e+4).
Côté brestois, Ibrahima Diallo a joué tout le match, Irvin Cardona a aussi débuté. Il a été averti à la 35e et a délivré deux passes sur les premier et troisième buts.
Samuel Grandsir a été écarté par l'entraîneur du groupe de 18 joueurs.

 0-1 

Mardi à 21h05, Lyon (7e) a perdu à domicile face à Lille (8e) sur un but d'Ikoné (0-1, 68e).
Farès Bahlouli était habituellement écarté.

 2-2 

Mercredi à 19h00, Dijon (18e) et Montpellier (4e) se sont séparés sur un nul qui n'arrange personne.
Les bourguignons ont ouvert le score sur un csc de Sambia (1-0, 2e), les héraultais ont égalisé par Mollet (1-1, 15e) et pris les devants par Savanier (1-2, 30e).
En seconde période, Mavididi a remis les deux équipes à égalité (2-2, 72e).
Souleymane Camara est entré à la 77e pour faire la différence, en vain.

 4-1 

Saint-Etienne (9e) a dominé Nice (12e) avec un pénalty de Bouanga (1-0, 11e), Dolberg lui a répondu (1-1, 15e), mais les "Aiglons" ont craqué en fin de période avec deux buts encaissés d'Hamouma (2-1, 38e) et Fofana (3-1, 40e).
En deuxième mi-temps, Bouanga a encore marqué (4-1, 58e).
Claude Puel avait fait confiance à Stéphane Ruffier (averti à la 49e) et Jean-Eudes Aholou (remplacé à la 81e). Il a vu Khéphren Thuram entrer à la 77e pour l'OGCN.

 0-1 

En bas de tableau, Metz (17e) a été battu à la maison par Rennes (10e) sur un but d'Hunou (0-1, 39e).
Côté lorrain, pas de Kévin N'Doram (blessé). Adama Traoré a joué toute la rencontre.

 Reporté 

Le match qui devait opposer Amiens (16e) à Reims (11e) de Tristan Dingomé a été reporté en raison du brouillard sur la Picardie.

 1-2 

Sixième défaite consécutive pour Toulouse (20e), battu par l'AS Monaco (14e).
Ce match a d'abord été une histoire de pénalties, transformés par Wissam Ben Yedder (0-1, 5e) et Sanogo (1-1, 40e).
Puis Gelson Martins a poussé au fond un ballon de l'ancien du TFC pour donner les 3 points aux asémistes, qui ont retrouvé face à eux Corentin Jean (entré à la 84e), William Vainqueur et Nicolas Isimat-Mirin, titulaires.

 2-0 

A 21h05, le Paris S.G. (1er) a repris le large en tête avec sa victoire sur Nantes (6e) avec un but de Mbappé, d'une "Madjer" (1-0, 52e) et un pénalty de Neymar (2-0, 85e).
Les parisiens Layvin Kurzawa, Abdou Diallo et Kylian Mbappé (remplacé à la 77e) et le "Canari" Dennis Appiah ont joué la rencontre.

Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) et Dembélé (Lyon) sont en tête avec 10 buts.
Ils devancent :
- Diallo (Metz) avec 9 buts,
- Osimhen (Lille) avec 8 buts,
- Bouanga (Saint-Etienne) et Depay (Lyon) avec 7 buts,
- Benedetto (Marseille), Di Maria, Icardi & Mbappé (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 6 buts,
- 8 joueurs à 5 buts,
- 11 joueurs à 4 buts,
- 19 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco) et Cardona (Brest).
- 33 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
- 88 joueurs à 1 but dont Aholou (St-Etienne) et Traoré (Metz).
- 10 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LES RÉACTIONS DE TOULOUSE - MONACO (1-2)
(04/12/2019)

Leonardo Jardim
«C'est une victoire importante car nous n'avions gagné qu'un match à l'extérieur depuis le début de la saison et pour un club comme Monaco, ce n'est pas assez. On a bien débuté la rencontre, mais on s'est arrêté de jouer pendant vingt minutes, ce qui a permis à Toulouse de revenir au score.
En deuxième mi-temps, on a corrigé le tir, on a pris des risques, on s'est créé des occasions et on a été récompensé.
J'aimerais un peu plus de régularité de mon équipe, car on manque parfois d'intensité dans une même rencontre.
Mon cas personnel ? Cela ne m'intéresse pas. Ma situation est claire, comme celle de tous les entraîneurs sous contrat.»
(lequipe.fr & AFP)

Antoine Kombouaré
«C'est un scénario compliqué avec ce penalty encaissé très tôt. J'ai quand même aimé la réaction des joueurs qui nous a permis d'égaliser. En deuxième mi-temps, on a souffert physiquement et Monaco a dominé les débats, il faut le reconnaître. On doit mieux défendre que ça. Il va falloir digérer et ensuite repartir au combat. Il va falloir être prêt à lutter jusqu'au bout.» (lequipe.fr & AFP)

CHAMPIONNAT 16ÈME JOURNÉE, TOULOUSE - MONACO : 1-2
(04/12/2019)

Monaco gagne, une nouvelle fois sans briller

L'AS Monaco a remporté trois précieux points, déjà dans la lutte pour le maintien, contre la lanterne rouge Toulouse en s'imposant 2-1, grâce à une belle rencontre de Wissam Ben Yedder (un but et une passe décisive) qui retrouvait le stade de ses débuts en L1.
Mais que ce fut laborieux...

Pour le match, sans surprise Leonardo Jardim a mis Seydou Sy en tribune.
Son onze est plus surprenant, avec des changements dans chaque ligne devant Lecomte. Glik, Jemerson et Maripán sont dans l'axe, Ballo-Touré et Aguilar retrouvent les couloirs. Bakayoko et Silva sont à la récupération. Golovin est en soutien des attaquants Ben Yedder et Augustin.

Pour le TFC, Antoine Kombouaré aligne Nicolas Isimat-Mirin et William Vainqueur et laisse Corentin Jean sur le banc.

Dès l'entame, Monaco cherche à aller vers l'avant avec Wissam Ben Yedder qui cherche Aguilar d'un ballon lobé dans la surface. Sa reprise est écrasée et captée par Reynet (2e).
Quelques secondes plus tard, Jean-Kévin Augustin est dans la surface, et tombe après que Gonçalves ait fait un balayage (3e). L'arbitre montre le point de pénalty, la V.A.R. étudie l'action et confirme la faute, qui ne semble pas si évidente.
Wissam Ben Yedder qui a longuement attendu, ne tremble pas et le transformé d'une frappe à ras de terre qui prend Reynet à contre-pied sur sa gauche (0-1, 5e).
L'ancien buteur du TFC s'excuse auprès de son ancien public.

Monaco cherche le break, avec encore Ben Yedder qui lance Aguilar dans la surface côté droit, qui oublie ses partenaires (Silva dans l'axe et surtout Augustin au second poteau) pour frapper en force, loin du cadre (8e).

Toulouse essaye de réagir, et frappe pour la première fois par Dossevi, des 20m, après un crochet sur Glik. Lui aussi, hors-cadre (10e).

L'ASM retombe dans ses travers, perdant de la mobilité, et Toulouse prend confiance.
- Une-deux Dossevi - Gradel côté gauche pour le centre du togolais pour le point de pénalty où Sangaré coupe et reprend acrobatiquement. Hors-cadre (26e).
- Côté droit, tacle sur le ballon de Ballo-Touré sous le pied de Gradel qui s'effrondre. Là encore l'arbitre montre le point de pénalty, la V.A.R. confirme, comme une compensation (38e).
Sanogo le transforme en frappant fort à ras de terre sur la droite de Benjamin Lecomte, parti du bon côté, qui est trop court pour une fraction de seconde (1-1, 40e).

Ce but réveille un peu l'ASM, avec Ben Yedder toujours à la manoeuvre.
- Tir en pivot dans la surface, capté par Reynet (45e).
- Centre de Ben Yedder pour Fodé Ballo-Touré au second poteau, devancé par Boisgard qui contrôle de la poitrine pour son gardien. Le monégasque a suivi et passe son pied pour reprendre avant le portier, envoyant le cuir sur la transversale (45e+2).

A la reprise, pas de changement. Sauf que l'ASM semble avoir un poil plus de motivation.
- Golovin pour Augustin côté gauche qui ouvre trop son pied droit. C'est de peu à côté, mais il a été signalé hors-jeu, tardivement bien entendu (47e).
- Golovin pour Ballo-Touré côté gauche qui centre parfaitement pour Jean-Kévin Augustin qui n'a plus qu'à pousser au fond. Le but est refusé pour un hors-jeu du centreur (52e).
- Action collective toulousaine, avec Boisgard qui ne frappe pas et préfère servir un partenaire face au but. Aguilar, seul parmi 3 adversaires, parvient à contrer et sauve son équipe face au but grand ouvert (55e).

Le léger mieux s'est vite estompé. Jardim effectue ses premiers remplacements avec les entrées de Martins et Fabregas aux places de Maripán et Golovin, passant en 4-4-2 (66e). Kombouaré lui répond avec l'entrée de Leya Iseka pour Gradel (66e).

Et il y a du mieux, mais toujours avec Wissam Ben Yedder dans les bons coups.
- Centre de l'international français qui déborde côté gauche et centre devant le but. Dans l'axe, Augustin est trop court, mais c'est au deuxième poteau que Gelson Martins rate le cadre face au but grand ouvert (72e).
- Après le remplacement d'Augustin par Keita Baldé (73e), Leya Iseka tente une plat du pied qui n'est pas cadré (74e).
- Centre en cloche de Martins côté gauche, pour le second poteau où Baldé est géné par le montant. Sylla met en corner (77e).
- Action collective monégasque avec Ben Yedder pour Fabregas dans l'axe, qui donne pour Baldé qui met dans la profondeur côté gauche pour Ben Yedder qui s'arrache pour éviter la sortie de but et met le ballon devant le but où, cette fois-ci, Gelson Martins ne rate pas le but (1-2, 84e).

Kombouaré doit réagir, et fait entrer Corentin Jean (84e) puis Saïd (87e).
- Arrêté, Leya Iseka frappe des 20m, sans souci pour Lecomte (86e).
- Sangaré tente aussi de loin, et dévisse (86e).
- Martins côté gauche, dos au but, feinte Gonçalves et ouvre son pied droit pour frapper à ras de terre. Reynet repousse du pied (88e).
- Ben Yedder décale pour Baldé sur la droite, qui bute sur la sortie de Reynet (90e+2).
- Débordement de Baldé lancé par Fabregas. Son centre en retrait trouve Martins qui ne met pas assez de puissance dans sa frappe face au but ouvert. La défense peut repousser (90e+5).

L'AS Monaco remporte une rencontre importante face au TFC qui enchaîne une 6ème défaite consécutive.
A confirmer dès samedi contre Amiens, qui n'a pu jouer ce soir en raison du brouillard.

Pour plus d'info sur la seizième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

NATIONAL 2, MATCH EN RETARD 12ÈME JOURNÉE
(04/12/2019)
Le résultat du match en retard de la 12ème journée de National 2

Reporté en raison des intempéries le 23 novembre dernier, la rencontre de la 12ème journée de National 2 entre l'AS Monaco (15e) et l'Etoile de Fréjus-Saint-Raphaël FC (7e) s'est déroulée aujourd'hui.
Le match n'a pu se jouer le week-end prochain, comme les deux autres rencontres en retard de ce groupe de N2, car les varois sont encore qualifiés en Coupe de France, et ils disputeront le 8ème tour contre Alès (N3) samedi.

Le début de match est monégasque, avec des occasions dont une énorme avec un pénalty obtenu et frappé par Maës, qui le met 4m à côté du cadre... (17e).
L'EFSRFC a 3 grosses actions consécutives à la 40e, mais la pause est atteinte sur ce score vierge.

En seconde période, l'AS Monaco prend l'avantage sur un coup-franc direct des 20m plein axe de Nabil Alioui (1-0, 70e) et garde cet avantage jusque dans le temps additionnel, où la mauvaise défense asémiste cafouille et craque sur une frappe déviée de Benard (1-1, 90e+2).

Ce match nul n'arrange pas Monaco qui reste scotchée dans la zone de relégation, alors qu'elle aurait pu en sortir avec une victoire.

Prochaine journée samedi 14 décembre avec la réception du leader grassois.

La composition monégasque face à Fréjus-Saint-Raphaël : Théo Louis, Pierre Nguinda, Chrislain Matsima, Safwan Mbae, Jordy Gaspar, Kévin Appin, Florian Antognelli, Owen Maës, Romain Faivre, Yoann Etienne puis Enzo Millot (66e), Nabil Alioui.

Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

PRÉSENTATION TOULOUSE - MONACO (J16)
(03/12/2019)


Pour la 16ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (14e) se rend chez le Toulouse FC (20e).

Au repos dimanche dernier en raison du report de son match contre le PSG en raison des mauvaises conditions météorologiques sur la Côte d'Azur, les monégasques auront plus de forces à dépenser chez la lanterne rouge, pour y prendre 3 points nécessaires au classement.

Historiquement, la "Ville Rose" n'est pas une destination où l'ASM prend beaucoup de points.
En 48 déplacements en championnat (L1 & L2) contre le TFC (actuel et son prédécesseur avant 1967), l'AS Monaco n'a remporté que 12 rencontres pour 19 nuls et 17 défaites (54 buts marqués et 64 encaissés).
Même ces dernières saisons où les monégasques ont performé sur la scène nationale, ils ne s'y sont plus imposés depuis la saison 2014-15 et une victoire 0-2.
Depuis c'est 3 nuls et 1 défaite.

Mais les joueurs de Leonardo Jardim vont pouvoir compter sur la dynamique négative des hauts-garonnais qui sont sur 5 défaites consécutives en L1, loin du "choc psychologique" espéré avec le remplacement d'Alain Casanova par Antoine Kombouaré.
Sur sa pelouse du stadium, le "TéféCé" alterne le bon avec 3 victoires contre Dijon (1-0, J02), Amiens (2-0, J04) et Lille (2-1, J10) et le moins bon avec 4 défaites face à Angers (0-2, J07), Bordeaux (1-3, J09), Lyon (2-3, J12) et Marseille (0-2, J14).
Les monégasques y chercheront leur deuxième victoire à l'extérieur, après celle acquise à Nantes. Sinon c'est 2 nuls et 4 défaites.

Avec le report du match contre le PSG, Leonardo Jardim a vu son programme changé.
«Nous avions un planning avec trois matches en six jours, il n'y en a plus que deux, ça nous donnera plus de fraîcheur. En raison du report du match contre Paris nous avons dû changer notre organisation. Nous avons plus travaillé que nous l'avions prévu lundi, car nous n'avons rien pu faire hier en raison de l'alerte rouge. Maintenant nous sommes concentrés sur le match de mercredi qui est un match très important pour remonter au classement.
Il n'y a pas de match facile. Dans ce championnat aucun match n'est facile tout le monde peut le constater. Nous devons avoir une mentalité de vainqueurs, une mentalité forte, pour atteindre notre objectif qui est la victoire.
Nous avons l'ambition de jouer le haut du tableau, mais nous avons perdu du terrain. Nous avons donc besoin de victoires pour rester dans l'objectif du club. Nous avons encore quatre matches avant la trêve, nous devons prendre un maximum de points pour revenir dans cet objectif.»
(Site officiel ASM).

En défense, Jemerson de Jesus Nascimento sera une nouvelle fois aligné.
«C'est un match très important, un match qu'il faut gagner. On doit aller là-bas et faire une grande performance pour remonter au classement. On sait que Toulouse n'est pas très bien, ils sont derniers, mais ça va être un match très difficile car ils voudront tout faire pour repartir de l'avant. Nous devons y aller confiants et sereins.
Ces matches à l'extérieur sont difficiles, on doit faire face à des équipes très motivées devant leurs supporters, à des faits de match pas toujours favorables... Malgré tout nous avons fait des bonnes prestations à Saint-Etienne ou à Bordeaux, même si nous avons commis des erreurs qui nous ont coûté cher, mais ça c'est le passé et maintenant nous devons regarder devant.
Personne n'aime prendre des buts, c'est un équilibre que nous devons trouver collectivement. Nous devons trouver cet équilibre pour être plus solides. Cela passe par la communication à l'entraînement, en match, c'est un travail quotidien. Nous devons ajouter toujours plus d'intensité et de concentration dans tout ce que nous faisons. Il n'y a que comme cela que l'on peut y arriver.»
(Site officiel ASM).

Leonardo Jardim compte les mêmes blessés que dimanche (Benaglio, Jovetic, Geubbels et Pellegri), Islam Slimani est toujours suspendu mais purge seulement son premier match, Benjamin Henrichs l'est aussi pour accumulation de cartons.
Henry Onyekuru est souffrant, Seydou Sy et Arthur Zagré sont dans le groupe de 19 joueurs retenus, comme Wissam Ben Yedder qui va retrouver le stade où il a évolué pendant 6 ans en Ligue 1 (2010 à 2016).

A Toulouse, Antoine Kombouaré veut «faire un grand match face à Monaco, on le sait. Nous nous préparons pour!
Nous sommes contents de vite rejouer. Dans la mauvaise série que l'on traverse, c'est mieux, pour ne pas gamberger. Mais même si nous sommes derniers, nous croyons en nous, nous croyons très fort au maintien!
Nous nous sommes entrainés ce matin sur la pelouse du Stadium, pour bénéficier de cette pelouse exceptionnelle, mais aussi pour apporter du changement. Tous les leviers sont bons. J'ai de l'expérience, je suis préparé à de telles situations, j'ai du vécu. Nous travaillons pour trouver les solutions, pour aider l'équipe, pour retrouver la confiance et progresser ensemble.
Wissam Ben Yedder ? Pour moi, c'est le meilleur attaquant du championnat dans la surface de réparation. Il faudra être très concentré, très vigilant face à lui. J'espère qu'il aura la reconnaissance du ventre comme l'expression le dit.
Dans la vie, il n'y a pas de hasard. Si nous sommes vingtièmes du championnat, c'est notre faute. Mais nous avons les moyens pour rectifier le tir, j'en suis persuadé.»
(Site officiel TFC).

Contre l'ASM il devra faire sans Amian, Koné et Moreira suspendus, ni Diakité, Shoji, Sidibé blessés.
Malade dimanche, Sanogo est présent dans le groupe de 19 joueurs convoqués, comme Corentin Jean, William Vainqueur et Nicolas Isimat-Mirin.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Toulouse.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Sy, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Zagré, Bakayoko, Dias, Fabregas, Golovin, Martins, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder.

Pour Toulouse : Goicoechea, Reynet, Diarra, Gonçalves, Isimat-Mirin, Rogel, Sylla, Boisgard, Dossevi, Makengo, Sangaré, Sanna, Vainqueur, Gradel, Jean, Koulouris, Leya Iseka, Saïd, Sanogo.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

CHAMPIONNAT 15ÈME JOURNÉE, MONACO - PARIS S.G. : LE 15 JANVIER 2020
(03/12/2019)

La rencontre a été reprogrammée

Reportée dimanche en début d'après-midi en raison de l'alerte inondation sur les Alpes-Maritimes et le Var, le match Monaco - Paris Saint-Germain a été reprogrammée par la Commission d'Organisation des Compétitions de la LFP.

Comme annoncé précédemment, le match se jouera à la première date disponible dans le calendrier, soit le 15 janvier 2020 à 21h.
Ce match se jouera 3 jours après le match retour entre les deux formations, le 12 janvier 2020 au Parc-des-Princes.

Pour plus d'info sur la quinzième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

DISPARITION DE HENRI BIANCHERI
(02/12/2019)

Il nous a quitté hier

Henri Biancheri n'est plus.

L'ancien milieu de terrain et Directeur Sportif de l'AS Monaco, Henri Biancheri, nous a quitté hier à l'âge de 87 ans.

Né le 30 juillet 1932 à Marseille, Biancheri avait débuté sa carrière à Sochaux (1950-55), Angers (1955-57) avant de passer 7 années sur le Rocher (1957-64) pour y inscrire les premières lignes sur le palmarès de l'AS Monaco.
Il a terminé sa carrière de joueur en 1966 au RC Paris.

International français à 2 reprises (en septembre 1960 contre la Finlande et la Pologne), Biancheri a été finaliste de la Coupe de France 1957 avec Angers, avant de la remporter en 1960 avec l'ASM.
En 1961, il fait le doublé Coupe Drago (consolante de la Coupe de France) et Championnat de France, puis fait le vrai doublé Coupe de France - Championnat en 1963.

Après sa carrière, il est de retour dans le staff monégasque en 1986 sous la présidence de Louis Campora, où il exerce la fonction de Directeur Sportif, qu'il quittera en 2005, remercié par le club en difficultés financières.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

LIGUE 1, 15ÈME JOURNÉE : LA SUITE DES RÉSULTATS
(01/12/2019)
La suite des résultats de la 15ème journée de Ligue 1

Trois matches devaient se dérouler ce dimanche pour clôturer cette journée.

 2-1 

A 15h, Nantes (8e) a battu Toulouse (19e), prochain adversaire de l'ASM, avec des buts de Touré sur pénalty (1-0, 43e), Blas (2-0, 55e) et Leya Iseka sur pénalty (2-1, 90e+7).
Les "Canaris" de Dennis Appiah, titulaire, ont été aidé par l'expulsion rapide de Koné (23e).
Pour le TFC, Corentin Jean est de retour dans le groupe mais est resté sur le banc avec William Vainqueur, Nicolas Isimat-Mirin a joué toute la partie et a été averti à la 48e.

 2-1 

A 17h, Rennes (11e) a battu Saint-Etienne (5e) dans le temps additionnel.
Les stéphanois de Claude Puel ont ouvert le score par Diony sur corner (0-1, 20e), Raphinha a égalisé peu après (1-1, 25e) et Da Silva a conclu un corner dans les toutes dernières secondes (2-1, 90e+4).
Pour les "Verts", Stéphane Ruffier a joué dans les buts, Jean-Eudes Aholou n'était pas dans les 20 retenus.

 Reporté 

Le match prévu à 21h entre l'AS Monaco (14e) et le Paris S.G. (1er) de Layvin Kurzawa, Abdou Diallo et Kylian Mbappé a été reporté à une date ultérieure en raison des mauvaises conditions météorologiques sur la Côte d'Azur et de la "vigilance rouge inondations" en cours.

Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) a pris la tête du classement avec 10 buts.
Il devance :
- Wissam Ben Yedder (AS Monaco) et Diallo (Metz) avec 9 buts,
- Osimhen (Lille) avec 8 buts,
- Depay (Lyon) avec 7 buts,
- Benedetto (Marseille), Di Maria & Icardi (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 6 buts,
- 4 joueurs dont Mbappé (Paris S.G.) à 5 buts,
- 14 joueurs à 4 buts,
- 19 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco) et Cardona (Brest).
- 28 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
- 88 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne) et Traoré (Metz).
- 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

CHAMPIONNAT 15ÈME JOURNÉE, MONACO - PARIS S.G. : REPORTÉ
(01/12/2019)

Rencontre reportée

Le match Monaco - Paris Saint-Germain comptant pour la 15ème journée qui devait se jouer ce soir à 21h a été reporté à une date ultérieure en raison des conditions météorologiques.


Les départements français du Var et des Alpes-Maritimes ont été classés en "alerte rouge inondations" de 16h à demain lundi 06h, et de fortes pluies sont attendues sur la Principauté.
Pour des raisons de sécurité et éviter le déplacement des supporters, le Ministère de l’Intérieur monégasque a pris la décision d'interdire la rencontre entraînant le report du match à une date ultérieure.

Le calendrier étant complet jusqu'à la fin de l'année 2019, la rencontre le pourra avoir lieu avant le 15 janvier 2020, soit 3 jours après la 20ème journée et le match Paris Saint-Germain - Monaco...

Pour plus d'info sur la quinzième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

LIGUE 1, 15ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(30/11/2019)
Les résultats de la 15ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 2-1 

Vendredi à 20h45, Marseille (2e) a conforté sa deuxième place en battant Brest (13e) au bout du suspense, dans une rencontre où les montants ont été trouvés à 5 reprises.
Les phocéens ont ouvert le score par Sarr (1-0, 56e), les brestois ont cru arraché le nul par Irvin Cardona (1-1, 88e), mais sur l'engagement, les bretons ont été passifs et l'OM en a profité pour l'emporter par Radonjic (2-1, 89e).
Valère Germain est entré après l'égalisation à la 88e pour Marseille.
Côté Brest, les 3 ex-ASM ont joué. Ibrahima Diallo (averti à la 20e) et le buteur Irvin Cardona ont joué tout le match, Samuel Grandsir est entré à la 69e.

 1-2 

Samedi à 17h30, Strasbourg (12e) a ouvert le score contre Lyon (9e) par Fofana (1-0, 22e), mais les alsaciens ont été rejoints avant la pause par Cornet (1-1, 40e) et ont perdu sur un but de Reine-Adélaïde (1-2, 75e).

 3-1 

Samedi à 20h, Nice (15e) a battu Angers (3e) qui avait pourtant ouvert le score par Fulgini (0-1, 22e).
Mais avant la pause, les "Aiglons" ont égalisé par Lusamba (1-1, 40e), avant de prendre l'avantage en seconde période par Maoulida (2-1, 54e) et Dolberg (3-1, 90e+1).
Pour l'OGCN, pas de Khéphren Thuram, écarté de la feuille de match.
Thomas Mangani a été le capitaine du SCO. Parti à Angers cet été, Jason Mbock était sur le banc mais n'est pas entré.

 1-1 

Pas de vainqueur entre Reims (7e) et Bordeaux (4e), pour quelques secondes.
Les girondins ont longtemps mené grâce à une talonnade de Maja (0-1, 27e), mais les rémois, malgré une infériorité numérique avec le rouge de Romao (72e) ont égalisé dans le temps additionnel par Dia (1-1, 90e+3).
Ce match a marqué le retour à la compétition de Tristan Dingomé, entré à la 61e après 3 mois d'absence.
Le bordelais Youssef Aït Bennasser est aussi entré, en fin de match (84e).

 4-2 

Montpellier (6e) a dynamité Amiens (16e) en seconde période.
A la fin du premier acte, le score était de 1-1 avec des buts de Le Tallec (1-0, 14e) et Kakuta (1-1, 44e).
Mais après l'expulsion du picard Otero (54e), le MHSC a pris le large avec 3 buts en 7 minutes par Laborde (2-1, 65e), Delort (3-1, 68e) et Mollet (4-1, 72e).
Le jeune Lahne a réduit l'écart en fin de partie (4-2, 87e).
Le vétéran Souleymane Camara n'a pas participé à l fête, il est resté sur le banc héraultais.

 1-0 

Lille (10e) a retrouvé le chemin de la victoire en dominant Dijon (17e) sur un pénalty V.A.R. transformé par Osimhen (1-0, 45e+6).
Le "Dogues" Farès Bahlouli est toujours écarté du groupe professionnel.

 1-1 

En bas de classement, le nul entre Nîmes (20e) et Metz (18e) n'arrange personne.
Le messin Diallo avait ouvert le score (0-1, 31e), le "Croco" Ripart a égalisé en seconde période (1-1, 61e).
Blessé, Kévin N'Doram était forfait. Son partenaire Adama Traoré a débuté et a été remplacé à la 82e.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Nantes (8e) reçoit Toulouse (19e).
- A 17h, Rennes (11e) accueille Saint-Etienne (5e).
- A 21h, l'AS Monaco (14e) affronte le Paris S.G. (1er).

Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) a pris la tête du classement avec 10 buts.
Il devance :
- Wissam Ben Yedder (AS Monaco) et Diallo (Metz) avec 9 buts,
- Osimhen (Lille) avec 8 buts,
- Depay (Lyon) avec 7 buts,
- Benedetto (Marseille), Di Maria & Icardi (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 6 buts,
- 4 joueurs dont Mbappé (Paris S.G.) à 5 buts,
- 14 joueurs à 4 buts,
- 17 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco) et Cardona (Brest).
- 28 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
- 88 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne) et Traoré (Metz).
- 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

PRÉSENTATION MONACO - PARIS S.G. (J15)
(30/11/2019)


Pour la 15ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (14e) reçoit le Paris S.G. (1er).

Unique prétendant au titre de Champion de France, le PSG a déjà 8 longueurs d'avance sur son poursuivant, malgré 3 défaites à Rennes, contre Reims et à Dijon.

Sans adversaire à sa taille dans l'Héxagone, il arrive aux parisiens (qui choisissent leurs matches) de passer à travers. En sera-t-il de même dimanche ?
Peu probable, car depuis le titre de 2017 et la victoire 3-1, Monaco n'y arrive plus contre le PSG, restant même sur 9 défaites consécutives avec 34 buts encaissé et seulement 5 inscrits.

En étant optimiste, on pourrait voir que Monaco est mieux ces derniers matches, avec 4 victoires d'affilée au Louis-II.
A l'extérieur cette saison, le Paris Saint-Germain compte 5 victoires à Metz (0-2, J04), Lyon (0-1, J06), Bordeaux (0-1, J08), Nice (1-4, J10), Brest (1-2, J13) et 2 défaites à Rennes (2-1, J02) et Dijon (2-1, J12).
Et historiquement, l'ASM aime le PSG avec 43 rencontres de L1 en Principauté, pour 24 victoires monégasques, 13 nuls, 6 défaites (68 buts marqués et 35 encaissés).

Mais pour battre le PSG, l'AS Monaco de Leonardo Jardim devra faire plus qu'à Bordeaux.
«Le football c'est un sport de passion, rien n'est jamais gagné ou perdu d'avance, le grand peut gagner le petit, mais le petit peut aussi gagner le grand. Aujourd'hui nous avons un adversaire qui est super favori et nous allons essayer de contrarier cela.
Paris se renforce chaque année. Cela reste toujours la meilleure équipe française et une des plus importantes en Europe. Notre projet de club est complètement différent, Paris c'est une autre réalité.
Nous avons toujours la possibilité de revenir à quatre défenseurs, nous y réfléchissons toujours, mais nous regardons aussi les matches, nous analysons. Et quand nous prenons des buts sur corners ou sur coup-francs, ce n'est pas le problème de jouer à quatre ou cinq derrière, ce sont juste des situations où nous devons être plus concentrés, plus agressifs.
Nous avons six matches en vingt jours, nous sommes très chargés. Le Vice-Président travaille sur les différents dossiers du mercato d'hiver, de notre côté nous sommes concentrés sur cette période importante qui nous attend avant Noël.
Golovin est un jeune joueur qui travaille beaucoup et qui peut atteindre un très haut niveau s'il garde cette attitude. Il a eu une saison d'adaptation, mais aujourd'hui il commence à donner le meilleur de lui-même. Il doit encore progresser dans la prise de décision, par exemple tirer plus souvent au but quand il en a la possibilité. Il doit travailler pour avoir encore plus d'impact sur les matches.
Henry Onyekuru est mieux, il a eu une adaptation compliquée, mais aujourd'hui il montre son niveau à l'entraînement et devient une option. Je fais toujours le choix en pensant qu'un joueur qui débute le match peut apporter un plus à l'équipe.
Arthur Zagré est un très bon joueur, nous croyons beaucoup en lui. Il a un beau futur devant lui et nous le préparons pour cela. Aujourd'hui, il n'est pas prêt à débuter, ce n'est pas encore le bon moment. Nous devons rester responsables avec nos jeunes joueurs, ne pas vouloir aller trop vite. Arthur progresse, il s'adapte et peut-être nous aurons un Zagré encore mieux intégré à la fin de cette saison, c'est l'objectif. Je veux passer un message au sujet des jeunes joueurs que l'on veut faire débuter trop tôt. Je le répète, nous devons agir en responsabilité. Les jeunes joueurs de 15/16/17 ans ne sont pas massez matures pour supporter des rythmes et des charges de travail trop importantes.»
(Site officiel ASM)

Pour Aleksandr Golovin, ce Monaco - Paris «est très important pour nous. Bien sûr que le PSG est un adversaire très fort, mais nous abordons ce match avec la volonté de le gagner. Nous avons besoin de gagner, c'est notre objectif, on va se battre jusqu'au bout.
Aujourd'hui je me sens comme à la maison. Je dois aider mon équipe au maximum, être à mon meilleur niveau, nous avons encore toutes nos chances dans cette saison et nous allons tout faire pour atteindre notre objectif.
Je suis d'accord avec le coach. Pendant les matches il y a encore des moments où je ne prends pas la bonne décision, des moments ou je peux tirer au but, mais où je prends une autre décision, parfois moins bonne. Je peux avoir plus d'impact et je dois encore progresser. C'est peut-être lié au manque d'expérience, je travaille dessus et j'essaie d'être plus performant jour après jour.
Je voudrais personnellement que plus de joueurs russes viennent en Europe et jouent les plus grands championnats, ce serait bien pour le football russe.»
(Site officiel ASM)

Contre Paris, Leonardo Jardim est privé des traditionnels blessés (Benaglio, Jovetic, Geubbels et Pellegri) et de Islam Slimani qui purge son premier de ses 2 matches de suspension après son expulsion à Bordeaux.
Cette absence profite à Henry Onyekuru qui revient dans le groupe de 19 joueurs retenus.

Le coach parisien, Thomas Tuchel est d'abord revenu sur les absences, avant d'aborder la rencontre.
«Ander Herrera pourrait être absent, même s'il s'est entraîné ce matin avec nous. Marco Verratti a senti une douleur après l'entraînement, il n'est pas avec le groupe demain.
Les monégasques sont très forts, offensivement notamment. Ils ont de très bonnes stats, ils créent beaucoup d'occasions et ont beaucoup de qualité devant et au milieu de terrain. On ne sait pas encore qui sera aligné devant avec Ben Yedder, parce que Slimani est suspendu, et parce qu'ils jouent toujours avec deux attaquants et trois milieux... c'est très fluide, avec Bakayoko, Golovin et Silva.
Pour ce match, il sera vraiment nécessaire d'être attentif, de bien défendre pour pouvoir se créer des occasions. Il faut jouer dans le camp adverse et ne pas perdre de ballons trop bêtement. On sait qu'ils sont sur une bonne dynamique, il ont trouvé une équipe type, et on sait que ce sera un match difficile.
Le système à 4 attaquant ? C'est un système qui rend les choses plus compliqué pour les deux milieux. Je pense que c'est un système qui n'est pas assez équilibré. Il faut trois milieux de terrain, pour stabiliser et contrôler et rester solide défensivement. J'ai choisi ce système à 4 en 2e période à Madrid parce qu'il nous fallait un peu de folie dans ce match pour revenir. Nous n'étions pas libéré dans la tête et il fallait changer quelque chose. Il fallait prendre plus de risques et jouer plus ouvert. Nous sommes heureux du match nul, mais nous avons manqué d'équilibre, sans doute trop à ce niveau.
» (Site officiel PSG).

Herrera, Verratti sont donc absents, comme Bernat ou Choupo-Moting de la liste des 20 joueurs retenus.
Abdou Diallo, Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé sont eux bien présents.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Paris S.G..

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Bakayoko, Dias, Fabregas, Golovin, Henrichs, Martins, Onyekuru, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder.

Pour Paris S.G. : Bulka, Navas, Rico, Dagba, Diallo, Kehrer, Kimpembé, Kurzawa, Meunier, Silva, Draxler, Gueye, Marquinhos, Paredes, Sarabia, Cavani, Di Maria, Icardi, Mbappé, Neymar.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

NATIONAL 2, 13ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(30/11/2019)
Les résultats de la 13ème journée de National 2

Pour cette 13ème journée de National 2, l'AS Monaco (15e) s'est rendue chez le FC Martigues (5e).

Chez un candidat à la montée, l'AS Monaco a concédé une 4ème défaite consécutive qui la maintien au fond du classement.
Au stade Francis-Turcan, l'ASM n'a pas marqué et a encaissé un but, inscrit à la 53e par Saidou, pour une 8ème défaite en 12 rencontres.

Après 13 journées, l'AS Monaco (1 match en moins) reste scotchées à l'avant-dernière place du classement du groupe D.
Prochaine journée dans deux semaines, après une nouvelle trêve pour cause de 8ème tour de Coupe de France, avec la réception du RC Grasse, leader de la poule.

La composition monégasque face à Martigues : Théo Louis, Pierre Nguinda, Chrislain Matsima, Safwan Mbae, Jordy Gaspar, Kévin Appin, Florian Antognelli puis Owen Maës (82e), Arthur Zagré, Eliot Matazo puis Romain Faivre (68e), Nordine Ibouroi puis Yoann Etienne (84e), Nabil Alioui.

Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
(28/11/2019)









Leurs performances lors de la 5ème journée

Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 15 anciens monégasques sont présents. Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe A, le sans-faute du FC Séville a continué contre Qarabag.
    En Andalousie, les sévillans se sont imposés 2-0, buts de Gil (1-0, 61e) et Dabbur (2-0, 90e+2).
    Rony Lopes a débuté le match et a été remplacé à la 54e, Lucas Ocampos est resté sur le banc.

    La dernière chance de qualification du F91 Dudelange s'est évaporée avec la défaite à domicile face à l'APOEL Nicosie, 0-2, buts de Matic sur pénalty (1-0, 12e) et Merkis (1-1, 43e).
    Le match s'est terminé à 10 contre 10.

    Classement : Séville (15 pts), APOEL (7 pts), Qarabag (4 pts), Dudelange (3 pts).

  • Dans le Groupe E, en perdant sur la pelouse de la Lazio Rome, 1-0, but de Correa (24e), le CFR Cluj, a laissé une petite chance aux italiens de qualification, même s'il faudra une défaite des roumains et une victoire italienne lors de l'ultime journée.
    A Rome, Lacina Traoré est entré à la 65e et a été averti à la 68e.

    La première place est assurée pour le Celtic Glasgow, facile vainqueur du Stade Rennais, 3-1, buts de Morgan (1-0, 22e), Christie (2-0, 45e+1), Johnston (3-0, 74e) et Hunou (3-1, 89e).

    Classement : Celtic (13 pts), Cluj (9 pts), Lazio (6 pts), Rennes (1 pt).

  • Dans le Groupe F, Arsenal FC a été battu à la maison par l'Eintracht Francfort, 1-2.
    Aubameyang a ouvert le score dans le temps additionnel (1-0, 45e+1), Kamada a renversé la situation avec un doublé (1-1, 55e et 1-2, 64e).
    Capitaine de son équipe remaniée, Pierre-Emerick Aubameyang a joué toute la partie. Sur le banc de Francfort, Almamy Touré y est resté.

    Pas de vainqueur entre le Vitoria Guimaraes et le Standard Liège, 1-1, buts de Lestienne sur pénalty (0-1, 40e) et Pereira (1-1, 45e+2).

    Classement : Arsenal (10 pts), Eintracht (9 pts), Standard (7 pts), Guimaraes (2 pts).

  • Dans le Groupe I, les deux premiers ont obtenu leurs qualifications.
    Le VfL Wolfsbourg s'est imposé 1-0 en Ukraine à Oleksandrya sur un pénalty de Weghorst (45e+1).
    Marcel Tisserand a joué toute la partie pour le club allemand.

    Seul match de la soirée sans but entre l'AS Saint-Etienne et La Gantoise, qui qualifie le club belge.
    Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou ont été alignés d'entrée par Claude Puel, le milieu a été remplacé à la 64e .

    Classement : La Gantoise (9 pts), Wolfsbourg (8 pts), Saint-Etienne (4 pts), Oleksandrya (3 pts).

  • Dans le Groupe K, il y a eu beaucoup de buts entre le Sporting Braga et le plus portugais des clubs anglais, Wolverhampton, mais pas de vainqueur (3-3).
    André Horta a ouvert le score (1-0, 6e), Jiménez a égalisé (1-1, 14e) avant d'offrir desu buts en une minute à Doherty (1-2, 34e) et Traoré (1-3, 35e).
    En seconde période, Paulinho (2-3, 65e) et Fransérgio (3-3, 79e) ont marqué pour arracher le nul et conforter la première place du groupe à Braga.
    Pour les "Wolves", Ruben Vinagre est entré à la 75e et a retrouvé João Moutinho sur le terrain.
    Côté Braga, Wallace Fortuna Dos Santos a été remplacé à la 58e.

    Premiers points pris par le Besiktas Istanbul, vainqueur dans les dernières secondes du Slovan Bratislava, 2-1.
    Les slovaques avaient ouvert le score par Daniel (0-1, 35e) et les espoirs de qualifications étaient encore là, mais l'égalisation de Roco (1-1, 75e) puis le pénalty de Ljajic (2-1, 90e+2) ont mis un terme aux espoirs de 16èmes de finale.
    Entré à la 46e pour Besiktas, Georges-Kévin N'Koudou a été passeur décisif sur l'égalisation.

    Classement : Braga (11 pts), Wolverhampton (10 pts), Slovan (4 pts), Besiktas (3 pts).

  • Dans le Groupe L, c'est une équipe rajeunie de Manchester United, déjà qualifiée, qui a fait le long déplacement au Kazakhstan pour y rencontrer le FK Astana, déjà éliminé.
    Lingard a ouvert le score pour les mancunéens (0-1, 10e) qui ont eu plusieurs balles de 0-2, avant de se faire égaliser sur un but de Shomko (1-1, 55e) et d'encaisser un csc de Bernard (2-1, 62e).
    Sergio Romero et Anthony Martial n'étaient pas du déplacement.

    Les néerlandais de l'AZ'67 Alkmaar ont arraché la qualification face au Partizan Belgrade.
    Les serbes menaient 0-2 grâce à Asano (0-1, 16e) et Soumah (0-2, 27e), étaient en supériorité numérique avec le rouge du buteur de l'AZ, Boadu (82e), et revenaient à 1 point de leur adversaire.
    Mais dans les dernières minutes, Druijf a marqué un doublé (1-2, 88e et 2-2, 90e+2), qui qualifie son équipe.

    Classement : Manchester United (10 pts), Alkmaar (9 pts), Partizan (5 pts), Astana (3 pts).

  • Les autres groupes :
      Groupe B : FC Lugano - FC Copenhague : 0-1, Malmö FF - Dynamo Kiev : 4-3.
      Classement :Copenhague (9 pts), Malmö (8 pts), Kiev (6 pts), Lugano (2 pts).
      Groupe C : FC Krasnodar - FC Bâle : 1-0, Trabzonspor - Getafe : 0-1.
      Classement : Bâle (10 pts), Getafe & Krasnodar (9 pts), Trabzonspor (1 pt).
      Groupe D : Rosenborg Trondheim - Linz ASK : 1-2, Sporting Lisbonne - PSV Eindhoven : 4-0.
      Classement : Sporting (12 pts), Linz (10 pts), PSV (7 pts), Rosenborg (0 pt).
      Groupe G : Feyenoord Rotterdam - Glasgow Rangers : 2-2, Young Boys Berne - FC Porto : 1-2.
      Classement : Rangers (8 pts), Porto & Berne (7 pts), Feyenoord (5 pts).
      Groupe H : Ferencvaros Budapest - Espanyol Barcelone : 2-2, CSKA Moscou - Ludogorets Razgrad : 1-1.
      Classement : Espanyol (11 pts), Ludogorets (7 pts), Ferencvaros (6 pts), CSKA Moscou (2 pts).
      Groupe J : Wolfsberg - Borussia Mönchengladbach : 0-1, Istanbul Basaksehir - AS Rome : 0-3.
      Classement : Mönchengladbach & AS Rome (8 pts), Istanbul (7 pts), Wolfsberg (4 pts).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
    (27/11/2019)




    Leurs performances lors de la 5ème journée (2ème partie)

    La Ligue des Champions se joue sans l'AS Monaco.
    Ils sont néanmoins 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés.
    Retrouvons les résultats des 4 derniers en lice pour cette 5ème journée.

  • Dans le Groupe E, le tenant du titre Liverpool a été contraint au nul (1-1) à domicile par Naples qui avait ouvert le score par Mertens (0-1, 21e), Lovren a égalisé (1-1, 65e).
    Le napolitain Kévin Malcuit était forfait, Fabio Henrique Tavares «Fabinho» a dû sortir rapidement (19e), touché à la cheville gauche remp.

    Dans l'autre groupe, en gagnant chez le dernier Genk, le RB Salzbourg s'est assuré une place en Ligue Europa, et reste dans le coup pour les 8èmes, mais il faudra l'emporter lors de la dernière journée.
    En Belgique, les autrichiens ont ouvert le score juste avant la pause par Daka (0-1, 43e), et immédiatement doublé la mise par Minamino (0-2, 45e).
    En seconde période, d'autres buts inscrits par Hwang (0-3, 69e), Samatta (1-3, 85e) et Håland (1-4, 87e).

    Classement : Liverpool (10 points), Naples (9 points), Salzbourg (7 points), Genk (1 point).

  • Dans le Groupe F, pas d'ancien de l'ASM.
    En gagant 1-3 chez le Slavia Prague, l'Inter Milan se replace mais devra battre Barcelone lors de la dernière journée.
    En République Tchèque, cela n'a pas été facile même si MArtinez a ouvert le score (0-1, 19e).
    Lukaku pensait avoir doublé la mise permettant à l'Inter de mener 0-2 (35e), mais le but est annulé par la V.A.R. car une minute plus tôt, il y a eu une faute dans la surface intériste, qui offrait finalement un pénalty au Slavia, transformé par Soucek (1-1, 37e).
    En fin de match, Lukaku marque enfin un but validé (1-2, 81e), Martinez met fin au suspens (1-3, 88e).

    Le match entre les leaders a tourné en faveur du FC Barcelone, vainqueur du Borussia Dortmund 3-1, buts de Suarez (1-0, 29e), Messi (2-0, 33e), Griezmann (3-0, 67e) et Sancho (3-1, 77e).

    Classement : Barcelone (11 points), Dortmund & Inter Milan (7 points), Slavia Prague (2 points).

  • Dans le Groupe G, le Zénith Saint-Pétersbourg est revenu à hauteur de Lyon au classement avec sa victoire 2-0, buts de Dzyuba (1-0, 42e) et Ozdoev (2-0, 84e).

    Dans l'autre match, le RB Leipzig, leader, affrontait le dernier, le Benfica Lisbonne.
    Les lisboètes ont cru à la victoire avec les buts de Pizzi (0-1, 20e) et Vinícius (0-2, 59e), mais à la dernière minute du temps règlementaire, Forsberg a réduit le score sur pénalty (1-2, 90e), et les allemands ont égalisé dans les 9 minutes de temps additionnel, toujours par Forsberg (2-2, 90e+6).
    Titulaire dans l'attaque benfiquiste, Carlos Vinícius a été remplacé à la 82e.

    Classement : Leipzig (10 points), Zénith & Lyon (7 points), Benfica (4 points).

  • Dans le Groupe H, la lanterne rouge Lille a été battu une nouvelle fois, ce coup-ci par l'Ajax Amsterdam, 0-2.
    Les néerlandais ont vite pris l'ascendant par Ziyech (0-1, 2e) puis le large par Promes (0-2, 59e).

    Le match à trois continue car le FC Valence a été contraint au nul 2-2 face à Chelsea.
    Soler a ouvert le score (1-0, 40e), Kovacic lui a répondu (1-1, 41e).
    En seconde période, Pulisic a donné l'avantage aux "Blues" (1-2, 50e), Valence a eu la balle de 2-2 sur un pénalty que Parejo n'a pu transformé, butant sur Kepa (65e), mais l'ancien d'Evian-Thonon-Gaillard, Wass, a réussi à remettre les deux équipes à égalité en fin de match (2-2, 82e).
    Blessé aux adducteurs, Geoffrey Kondogbia n'a pu participer à la rencontre.

    Classement : Ajax (10 points), Chelsea & Valence (8 points), Lille (1 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (26/11/2019)





    Leurs performances lors de la 5ème journée (1ère partie)

    La Ligue des Champions se joue sans l'AS Monaco.
    Sur les 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés, 9 jouaient ce soir.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, Galatasaray Istanbul et le FC Brugesse disputaient la place de reversé en Ligue Europa.
    Sans Radamel Falcao, toujours blessé, qui ne devrait plus faire long feu en Turquie, les turcs ont pris l'avantage par Büyük (1-0, 11e) et ont tenu jusque dans le temps additionnel et la frappe de Diatta (1-1, 90e+2).
    De joie, le belge retire son maillot et est expulsé pour un second avertissement (90e+3). Puis son partenaires Mata conteste et subit le même sort (90e+3).
    A 9 contre 11 dans les dernières secondes, Bruges reste devant au classement.

    Déjà qualifiés avant le début du match, le Real Madrid a pris deux longueurs d'avance sur le Paris Saint-Germain avec un doublé de Benzema (1-0, 17e et 2-0, 79e).
    Kylian Mbappé profite d'une mésentente pour réduire le score (2-1, 81e), avant que Sarabia n'égalise (2-2, 83e).
    Le Real a joué sans James Rodriguez (entorse du genou).
    Le PSG a mis de côté Layvin Kurzawa. Abdou Diallo est resté sur le banc, Kylian Mbappé a joué toute la partie.

    Classement : PSG (13 points), Real (8 points), Bruges (3 points), Galatasaray (2 points).

  • Dans le Groupe B, pas d'ancien asémiste, mais beaucoup de buts.
    La nouvelle équipe de Mourinho, Tottenham, était mal partie contre l'Olympiakos Le Pirée qui avait pris l'avantage par El Arabi (0-1, 6e) et Semedo (0-2, 19e).
    Avant de rentrer aux vestiaires, les "Spurs" profitent d'un raté en défense pour reprendre espoir par Alli (1-2, 45e+1), et égalisent au retour par Kane (2-2, 50e).
    Dans les 20 dernières minutes, Tottenham l'emporte et se qualifie avec des buts d'Aurier (3-2, 73e) et Kane (4-2, 77e).

    En Serbie, l'Etoile Rouge Belgrade n'a pas existé face au Bayern Munich, vainqueur 0-6, avec un but de Goretzka (0-1, 14e), un quadruplé de Lewandowski (0-2 sur pénalty 53e, 0-3 60e, 0-4 64e et 0-5 68e) et une ultime réalisation de Tolisso (0-6, 89e).

    Classement : Bayern (15 points), Tottenham (10 points), Belgrade (3 points), Olympiakos (1 point).

  • Dans le Groupe C, l'Atalanta Bergame a remporté sa première victoire en Ligue des Champions en dominant le Dinamo Zagreb, 2-0, buts de Muriel sur pénalty (1-0, 27e) et Gomez (2-0, 47e).
    Mario Pasalic (averti à la 65e) a joué toute la rencontre pour les bergamasques.

    Manchester City s'est qualifié en prenant le point du nul face aux ukrainiens du Shakhtar Donetsk, 1-1.
    Gündogan a ouvert le score (1-0, 56e), Solomon a égalisé (1-1, 69e).
    Le match s'est joué sans Benjamin Mendy (resté sur le banc) et avec Bernardo Silva (titulaire).

    Classement : Manchester City (11 points), Shakhtar (6 points), Zagreb (5 points), Atalanta (4 points).

  • Dans le Groupe D, la Juventus Turin a assuré la première place du groupe en battant l'Atletico Madrid sur un coup-franc direct et dans un angle fermé de Dybala (1-0, 45e+2).
    L'entrée de Thomas Lemar (64e) n'a pas permis aux espagnols de revenir.

    En gagnant chez le Lokomotiv Moscou, le Bayer Leverkusen s'est assuré au moins la 3ème place.
    Les 2 buts de la partie ont été inscrits par Zhemaletdinov contre son camp (0-1, 11e) et Bender (0-2, 54e).

    Classement : Juventus (13 points), Atlético (7 points), Leverkusen (6 points), Lokomotiv (3 points).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LIGUE 1, 14ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (24/11/2019)
    Les derniers résultats de la 14ème journée de Ligue 1

    Trois matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

     2-1 

    A 15h, malgré de nombreuses absences dont Youssef Aït Bennasser car prêté par l'ASM, Bordeaux (7e) a battu l'AS Monaco (11e) qui avait ouvert le score par Islam Slimani (0-1, 15e).
    Mais les girondins ont profité des erreurs sur balles arrêtées des monégasques pour égaliser sur un corner repris par Pablo (1-1, 29e), puis sur un coup-franc stoppé par la main de Slimani qui est expulsé pour un second avertissement (67e). Le pénalty qui suit est transformé par De Préville (2-1, 69e).

     0-0 

    A 17h, Saint-Etienne (4e) et Montpellier (6e) ont offert un triste 0-0.
    Stéphane Ruffier a joué toute la partie, Jean-Eudes Aholou est resté sur le banc de Claude Puel, comme son adversaire Souleymane Camara.

     0-2 

    A 21h, en gagnant à Toulouse (19e), Marseille (2e) est remonté sur le podium avec des buts de Benedetto (0-1, 76e) et Radonjic (0-2, 79e).
    Le TFC a joué plus d'une période en infériorité numérique avec le rouge de Moreira (41e).
    Ce match, Corentin Jean ne l'a pas joué (blessé) comme William Vainqueur (suspendu). Leur partenaire Nicolas Isimat-Mirin a joué tout le match, il a été averti à la 63e.
    Pour l'OM, Valère Germain est entré à la 74e, il a été passeur sur le 0-2.

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) a pris la tête du classement avec 10 buts.
    Il devance :
    - Wissam Ben Yedder (AS Monaco) avec 9 buts,
    - Diallo (Metz) avec 8 buts,
    - Depay (Lyon) et Osimhen (Lille) avec 7 buts,
    - Benedetto (Marseille), Di Maria & Icardi (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 6 buts,
    - Bouanga (Saint-Etienne), Mbappé (Paris S.G.), Niang (Rennes) à 5 buts,
    - 13 joueurs à 4 buts,
    - 15 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 27 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé (AS Monaco), Cardona (Brest), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 86 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne) et Traoré (Metz).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE BORDEAUX - MONACO (2-1)
    (24/11/2019)

    Leonardo Jardim
    «On est très bien rentrés dans le match, on l'a contrôlé avec de l'intensité et de la rigueur. On a mené 1-0 et à partir de là, on a fait des erreurs, avec un manque de concentration. On prend ce but sur un corner, avec un manque de marquage.
    Il y a des petites erreurs de concentration que tu payes cash à ce niveau.
    En deuxième mi-temps, on a essayé de faire la même chose qu'en première, en étant plus forts mais il y a ce deuxième carton jaune (pour Islam Slimani) et ce penalty.
    À 10 contre 11, on a essayé mais on n'a pas atteint notre objectif qui était de gagner le match. Avec quinze jours sans compétition, les joueurs perdent leur concentration et aujourd'hui, beaucoup en ont manqué. C'est très important pour jouer au haut niveau.
    J'ai reproché à Slimani son manque de concentration, mais pas que ça, le fait qu'il parle à l'arbitre et aux supporters. Il a inscrit un but mais sincèrement, j'attends plus de lui, c'est important aussi le comportement et ce n'était pas un grand jour pour lui.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Paulo Sousa
    «Je suis satisfait, c'est normal, de la victoire. Toutes les victoires sont importantes pour nous surtout à un moment difficile pour nous contre une équipe avec des individualités très fortes, avec des ambitions. Je suis heureux parce que j'ai vu mes joueurs continuer à garder notre principe de jeu. Peu importent les difficultés et la complexité du match, ils essayent de rester dans notre principe de jeu, qui est le chemin pour avoir une victoire. Par rapport à son nombre de minutes de jeu, Cafu a fait un bon match. Tous les joueurs qui sont là ont une attitude très bonne de travail à l'entraînement pour s'améliorer et améliorer les autres. On travaille pour avoir un groupe stable qui croit en tout ce que l'on fait. Nos supporters ont bien poussé notre équipe pour gagner ce match. On a besoin d'eux et ils ont montré qu'ils étaient à côté de l'équipe. Le podium, c'est important pour tout ce que l'on fait, ça te donne plus de motivation mais notre ambition est de travailler notre principe de jeu qui te donne la possibilité d'être plus proche de la victoire. On ne peut pas avoir d'autres ambitions, contrairement à Monaco qui a fait beaucoup d'investissements. 180 millions, ce sont d'autres ambitions.» (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 14ÈME JOURNÉE, BORDEAUX - MONACO : 2-1
    (24/11/2019)

    Monaco et l'art de perdre tout seul

    L'AS Monaco a perdu une nouvelle fois, mais a tout fait pour y parvenir, mis à part l'ouverture du score de Slimani (0-1, 15e).
    Mais après... La formation girondine privée de 7 habituels titulaires, a parfaitement puni les erreurs monégasques, comme ce corner repris tranquillement par Pablo qui égalise (1-1, 29e), des cartons bêtes qui ont une lourde conséquence plus tard comme Slimani (54e), tout penaud en rentrant aux vestiaires plus tôt que les autres (67e) pour une main volontaire dans la surface sur un coup-franc de De Préville, qui se charge de transformer le pénalty (2-1, 69e) pour offrir la victoire à Bordeaux.

    Pour la rencontre, les deux coaches portugais devaient enlever 2 joueurs de la feuille de match.
    Pour Bordeaux, c'est Koscielny (par précaution après une alerte musculaire) et Briand, touché à l'échauffement et remplacé sur la feuille par Zerkane, formé sur le Rocher. Pour l'ASM, c'est plus habituel avec Seydou Sy et Arthur Zagré.

    Jardim laisse Glik, touché au nez avec sa sélection sur le banc, au profit de Maripán. Au milieu, Bakayoko retrouve sa place que Silva, suspendu, lui a laissé.

    Le premier tir du match est bordelais, avec Kalu qui tente de 20m. C'est écrasé et facile pour Lecomte (2e).
    Monaco prend progressivement le dessus contre ce onze remanié.
    - Long coup-franc remisé au second poteau par Maripán pour le premier à destination de Badiashile. Entre, deux girondins dévient de la tête, pour un corner qui comme d'habitude ne donnera rien (8e).
    - Attaque côté gauche avec Golovin qui se sert de Dias sur la côté pour centrer de l'extérieur du droit. Ben Yedder devie du crâne au point de pénalty pour Islam Slimani derrière lui qui contrôle du gauche et marque du droit, au premier poteau (0-1, 15e).

    Monaco mène, et semble gérer. Bordeaux fait des fautes et a les avertissements tombent (7e, 23e, 28e).
    Les girondins reprennent confiance sur des contres.
    - Maripán revient et met en corner devant Hwang servi côté gauche dans la surface (19e).
    - Corner pour l'ASM qui arrive sur la tête de Bakayoko, surpris, qui reprend en se baissant. Au-dessus (27e).
    - Contre bordelais avec Maja lancé dans le dos de la défense, qui crochète Henrichs revenu, qui parvient tout de même à dévier en corner la frappe qui partait dans le cadre (28e).
    Sur celui-ci, Pablo est tranquille au second poteau pour reprendre derrière Badiashile, et ne laisse pas l'occasion d'égaliser (1-1, 29e).

    Monaco ne fait plus grand chose offensivement, le trio Golovin-Ben Yedder-Slimani étant trop isolé du reste de l'équipe, et trop peu soutenus par les latéraux qui n'en sont pas, qui s'épuisent dans des taches défensives et n'ont plus de jus pour apporter devant.
    - Coup-franc de Golovin pour la tête de Ben Yedder dos au but. Largement hors-cadre (35e).
    - Coup-franc lointain et dévié qui arrive sur Tchouaméni aux 18m qui reprend de volée. Lecomte repousse des jambes ce ballon puissant et dévié, la défense dégage (44e).
    - Golovin pour Ben Yedder dans la surface qui s'infiltre et frappe. C'est croisé à ras de terre, évitant le tacle de Pablo, mais repoussé par le pied gauche de Costil (45e+1).

    Au retour des vestiaires, Monaco semble avoir retrouvé un peu d'allant offensif, mais celà ne dure pas longtemps.
    - Centre de Slimani pour Ben Yedder dans l'axe qui contrôle et tire. Basic dévie. Dans son dos, Bakayoko et Martins n'avaient pas d'adversaire face à eux (49e).
    - Corner pour Maripán au second poteau et en retrait qui doit contrôler de la poitrine, mais le ballon met du temps à redescendre pour sa volée, qui est contrée (53e).
    - Tir de Kalu des 20m. Hors-cadre (55e).
    - Long ballon de Basic pour Hwang dans l'axe et le dos de la défense. Il tarde et est repris par Jemerson qui le contre. Corner (56e).
    - Corner de Basic, encore pour Pablo au second poteau au duel avec Maripán. De peu à côté (59e).

    Monaco a moins le ballon depuis plusieurs minutes, fait aussi des fautes, et reçoit des avertissements (Bakayoko 37e, Slimani 54e pour contestation, Dias 59e et Henrichs 66e qui sera suspendu à Toulouse).
    Et à déjouer (ou ne pas jouer) face à une équipe limitée, Monaco s'expose à une énorme désillusion qui arrive dans les secondes suivantes.
    Coup-franc axial de De Préville aux 25m, qui trouve le mur et Slimani qui lève le bras pour se protéger le visage et un peu plus haut pour dévier le ballon.
    L'algérien est dans sa surface, la main est volontaire, Mr Millot signale le pénalty et avertit Slimani qui en a bêtement pris un 15 minutes plus tôt, qui est donc expulsé et manquera la réception du PSG, dimanche prochain).
    Le pénalty est transformé par De Préville, qui le tire à ras de terre et au ras du montant droit de Lecomte parti du bon côté mais trop court (2-1, 69e).

    Pour tenter de revenir, Leonardo Jardim effectue ses changements : Ruben Aguilar pour Martins (70e), Keita Baldé pour Badiashile (75e) avec un changement de tactique en 4-3-1, puis Jean-Kévin Augustin pour Bakayoko (82e).
    Vu que ses joueurs ne savent pas jouer entre eux, ça ne changera rien.
    - Festival de Bakayoko qui efface 4 joueurs dans la surface et bute sur Costil qui stoppe le ballon piqué d'une main ferme (72e).
    - Coup-franc de Golovin pour Bakayoko au second poteau, qui reprend d'une puissante tête mais Costil repousse d'une belle manchette (75e).
    - Tir de Benrahou entré à la place de Hwang (70e), des 20m à ras de terre sans élan, qui trouve la base du montant gauche de Lecomte battu (77e).
    - Ben Yedder dans un angle fermé trouve encore Costil qui assure la victoire de son équipe (79e).

    Quatorze journée et sixième défaite de la saison pour l'ASM, avec une 6ème expulsion et 24 buts encaissés.
    Il va falloir arrêter de parler d'Europe, mais de maintien.
    Surtout que c'est sans avoir affronté le Paris Saint-Germain, qui sera l'adversaire des monégasques dimanche prochain. Espèrons que les parisiens n'aient pas envie de jouer, sinon c'est une grosse déroute qui s'annonce face à une défense gruyère. Elle aurait au moins le bon goût de faire un choc à la présidence du club et peut-être un changement à la tête de l'équipe...

    Pour plus d'info sur la quatorzième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    LIGUE 1, 14ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (23/11/2019)
    Les résultats de la 14ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     2-0 

    Vendredi à 20h45, le Paris S.G. (1er) s'est tranquillement imposé contre Lille (5e) avec deux buts d'Icardi (1-0, 17e) et Di Maria (2-0, 31e).
    Pour le PSG, Layvin Kurzawa n'était pas dans le groupe, Abdou Diallo est resté sur le banc, Kylian Mbappé est entré en jeu à la 64e.
    Le lillois Farès Bahlouli est traditionnellement écarté.

     2-1 

    Samedi à 17h30, Lyon (14e) a vite pris le large contre Nice (13e) grâce à Reine-Adélaïde (1-0, 11e) et un pénalty de Dembélé (2-0, 28e), mais les "Aiglons" ont été relancés par l'expulsion de Marçal, pour un tacle à la tempe.
    Mais les niçois ont tardé à marquer, y parvenant un fin de march par Dolberg (2-1, 78e), peu avant l'expulsion de son coéquipier Burner (86e).
    Khéphren Thuram a fait banquette.

     1-0 

    Samedi à 20h, Angers (3e) a dominé la lanterne rouge Nîmes (20e) avec un but de Thomas Mangani (1-0, 67e).

     1-1 

    Metz (17e) et Reims (8e) se sont neutralisés avec un but au début de chaque période.
    Le premier du rémois Disasi (0-1, 7e), le second d'Adama Traoré (1-1, 47e).
    Si le malien a joué toute la partie, son coéquipier Kévin N'Doram a dû sortir à la 14e, blessé.
    Reims est toujours privé de Tristan Dingomé, blessé.

     1-1 

    Le derby breton entre Brest (12e) et Nantes (9e) qui n'a pas eu de vainqueur car Irvin Cardona (1-1, 68e) a répondu à Coulibaly (1-1, 31e).
    Ibrahima Diallo, Samuel Grandsir (remplacé à la 55e) et Irvin Cardona (remplacé à la 86e) ont tous débuté pour les brestois.
    Pour le FCN, Dennis Appiah a retrouvé les terrains et a été passeur décisif sur l'ouverture du score.

     2-1 

    Dijon (18e) est sorti de la zone rouge en battant Rennes (10e) qui avait ouvert le score par Raphinha (0-1, 59e).
    Sammaritano (1-1, 70e) et Chouiar (2-1, 83e) ont renversé les rennais pour l'emporter.

     0-4 

    Amiens (15e) a coulé à domicile face à Strasbourg (16e), qui a scoré par Caçi (0-1, 43e), Ajorque (0-2, 56e), Mothiba (0-3, 72e) et Da Costa (0-4, 76e).
    Pour ne rien arranger, les picards ot terminé à 10 avec le rouge de Chedjou (82e).

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Bordeaux (7e) reçoit l'AS Monaco (11e).
    - A 17h, Saint-Etienne (4e) accueille Montpellier (6e).
    - A 21h, Toulouse (19e) affronte Marseille (2e).

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) a pris la tête du classement avec 10 buts.
    Il devance :
    - Wissam Ben Yedder (AS Monaco) avec 9 buts,
    - Diallo (Metz) avec 8 buts,
    - Depay (Lyon) et Osimhen (Lille) avec 7 buts,
    - Di Maria & Icardi (Paris S.G.) avec 6 buts,
    - Benedetto (Marseille), Bouanga (Saint-Etienne), Mbappé (Paris S.G.), Niang (Rennes) et Islam Slimani (AS Monaco) à 5 buts,
    - 12 joueurs à 4 buts,
    - 15 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 28 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé (AS Monaco), Cardona (Brest), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 85 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne) et Traoré (Metz).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    PRÉSENTATION BORDEAUX - MONACO (J14)
    (23/11/2019)


    Pour la 14ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (11e) se rend chez les Girondins de Bordeaux (7e).

    Mais cette L1 est tellement serrée que le classement ne veut pas dire grand chose.
    Entre le 2e (Marseille) et le 16e (Strasbourg) il n'y a que 5 points, et avec une victoire un club peut vite remonter.
    Et c'est justement ce que recherche l'AS Monaco, qui a remporté 3 de ses 5 dernières rencontres de L1 (+ 2 défaites), dont un déplacement à Nantes, sur la côte atlantique.
    Dans le même temps, les girondins ont le bilan de 2 victoires, 1 nul et 2 défaites.

    A domicile, Bordeaux est en queue de classement, avec seulement 8 points de pris en 6 matches : 2 victoires devant Metz (2-0, J05), Nantes (2-0, J12), 2 nuls face à Montpellier (1-1, J02) et Brest (2-2, J06) et 2 défaites contre Paris S.G. (0-1, J08) et Saint-Etienne (0-1, J10).

    Historiquement, la Gironde plaît peu aux monégasques qui ne s'y sont imposés que 14 fois en 55 déplacements, pour 11 nuls et 30 défaites (63 buts marqués et 85 encaissés).
    Sur ces 5 dernières saisons, le bilan est plus équilibré avec 2 victoires et 3 défaites, dont celle de la saison passée 2-1 à l'entame de la saison.

    Pour l'emporter, Leonardo Jardim a vu le retour se ses internationaux sans trop de casse et récupère «Bakayoko et Fabregas qui se sont entraînés avec le groupe. Ils ne sont peut-être pas à 100% car ils ont été arrêtés, mais ils sont disponibles.
    Glik s'est cassé le nez, il va essayer son masque demain, nous prendrons une décision après ce test.
    Golovin a eu un peu de fatigue en sélection, mais il a joué en début de semaine. Badiashile et Zagré ont fait trois matches avec les U19, Slimani a beaucoup voyagé, mais tous les internationaux sont disponibles.
    Plus qu'un match entre entraîneurs portugais c'est un match entre Monaco et Bordeaux, c'est le plus important. Bordeaux n'a pas très bien débuté mais a bien progressé. C'est une équipe qui aime la possession, c'est quasiment l'équipe qui a le plus de possession dans ce championnat, nous devrons contrôler cela et jouer notre jeu à fond.
    Nous avons progressé individuellement et collectivement avec le travail. On peut croire que c'est facile de mettre des bons joueurs sur le terrain pour que cela marche, mais en vrai tout cela demande avant tout du travail.
    Nous avons profité du match contre le Genoa pour aligner les joueurs qui jouent moins. Cela a permis à "Suba" de rejouer en match. Je l'ai vu heureux d'être sur le terrain. C'est très positif, c'est un garçon important dans l'histoire récente de l'AS Monaco et nous avons besoin de lui.»
    (Site officiel ASM)

    Au milieu du terrain, Benjamin Henrichs devrait débuter car Silva est suspendu.
    «Je peux jouer sur les côtés ou au milieu. La saison passée c'était plus sur les côtés, cette saison c'est plus au milieu, mais ce qui compte le plus pour moi c'est de jouer et de répondre aux attentes du coach.
    Après ma blessure je n'étais pas dans le groupe, mais j'ai parlé avec le coach et j'ai tout donné à l'entraînement pour revenir dans l'équipe. Aujourd'hui je rejoue et je continue de travailler dur pour que cela continue.
    La sélection reste un objectif. L'été dernier j'ai fait un bon Euro avec les U21 et après la compétition j'ai parlé avec Joachim Low qui m'a encouragé à continuer comme cela. Malheureusement j'ai joué le premier match contre Lyon puis je me suis blessé. Mais maintenant que j'ai retrouvé le terrain, cela redevient un objectif pour moi.
    Notre but ce n'est pas le milieu de tableau, nous voulons être devant et pour cela nous devons absolument prendre trois points à Bordeaux. Nous y allons avec un seul objectif : gagner.»
    (Site officiel ASM)

    A Bordeaux, Leonardo Jardim est donc privé d'Adrien Silva (suspendu) mais récupère Ruben Aguilar.
    Autres absents, les habituels Benaglio, Jovetic, Geubbels,... et Pietro Pellegri qui a joué son quota annuel de minutes (15 en amical contre Genoa) avant de se retrouver le cocon de l'infirmerie, de nouveau blessé à une cuisse jeudi à l'entraînement.
    Le coach portugais de l'ASM a convoqué 20 joueurs, mais pas Boschilia et Onyekuru, écartés.

    Celui des girondins, Paulo Sousa déplore beaucoup d'absences : Jovanovic, Mexer, Otavio sont suspendus, Kamano et Sabaly blessés.
    Youssef Aït Bennasser, prêté par l'ASM, est aussi absent du groupe de 20 joueurs.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Bordeaux.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Sy, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Zagré, Bakayoko, Dias, Fabregas, Golovin, Henrichs, Martins, Augustin, Baldé, Ben Yedder, Slimani.

    Pour Bordeaux : Costil, Poussin, Bellanova, Kwateng, Pablo, Poundjé, Benito, Baysse, Koscielny, Benrahou, Tchouaméni, Basic, Adli, Zerkane, De Préville, Briand, Maja, Hwang, Kalu, Cafu.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    NATIONAL 2, 12ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (23/11/2019)
    Les résultats de la 12ème journée de National 2

    Pour cette 12ème journée de National 2, l'AS Monaco (15e) devait recevoir l'Etoile de Fréjus-Saint-Raphaël FC (9e), qui venait de briller lors du 7ème tour de Coupe de France en éliminant les pros de Grenoble (L2), 2-1.

    Les conditions météorologiques sur la Côte d'Azur ont eu raison du match, reporté à une date ultérieure, comme celui entre Hyères et Saint-Priest.
    Hier, le match entre Marignane-Gignac et Lyon a duré 5 minutes, avant d'être définitivement interrompu.

    Prochaine journée la semaine prochaine à Martigues.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 19/11
    (19/11/2019)


    Les résultats du jour

  • Le premier tour de qualification pour l'Euro 2020 U19 en Irlande du Nord se disputait au Danemark pour l'équipe de France.

    Qualifiés, les "Bleuets" ont perdu leur dernière rencontre, à Køge, contre le Danemark qui devait l'emporter pour se qualifier, sur un but inscrit dès l'entame par Isaksen (1-0, 6e).
    Ce match, Arthur Zagré, Benoît Badiashile (capitaine), Han-Noah Massengo (remplacé à la 83e) et Khéphren Thuram (entré à la 79e) l'ont joué.

    La défaite française élimine la Finlande, car dans l'autre les finlandais ont fait match nul 1-1 contre les Iles Féroé.

    Classement du groupe 8 : 1er Danemark 6 pts, 2e France 6 pts, 3e Finlande 4 pts, 4e Iles Féroé 1 pt.

  • A Clairefontaine, la France U20 rencontrait les Pays-Bas en amical, et s'est imposée 2-1, buts de Gouiri (1-0, 50e), Ekkelenkamp (1-1, 70e) et Guitane (2-1, 81e).
    Sofiane Diop et Nabil Alioui sont entrés aux 82e et 46e.

  • Toujours en amical, le Chili devait jouer à Lima contre le Pérou.
    En raison de la crise sociale au Chili, la fédération avait appelé exclusivement des expatriés, qui une fois rassemblés au pays, ont décidé mercredi dernier de ne pas jouer en solidarité avec le mouvement.
    Guillermo Maripán est donc revenu en Principauté plus tôt que prévu.

  • Pour la dernière journée des éliminatoires de l'Euro 2020, la Pologne recevait la Slovénie à Varsovie.
    Déjà qualifiés, les polonais, avec Kamil Glik titulaire en défense centrale, ont rapidement été privés du monégasque qui a dû être remplacé dès la 7e, touché au nez sur l'ouverture du score après avoir pris de plein fouet le portier slovène.
    Sans lui, ils l'ont emporté 3-2, buts de Szymanski (1-0, 3e), Matavz (1-1, 14e), Lewandowski (2-1, 54e), Ilicic (2-2, 61e) et Goralski (3-2, 81e).

    Les autres matches : Lettonie - Autriche 1-0, Macédoine du Nord - Israël 1-0.
    Classement final du groupe G : 1er Pologne 25 pts, 2e Autriche 19 pts, 3e Slovénie 14 pts, 4e Macédoine du Nord 14 pts, 5e Israël 11 pts, 6e Lettonie 3 pts.

  • Dans le groupe I, la Russie terminait sa qualification à Saint-Marin.
    Sur le banc, puis sur le terrain (entré à la 58e), Aleksandr Golovin a pu admirer la victoire des siens (0-5) grâce à Kuzyaev (3e), Petrov (19e), Miranchuk (49e), Ionov (56e), Komlichenko (78e).

    Dans la même poule, la Belgique a fait le sans faute avec une 10ème victoire, face à Chypre, 6-1, buts de Ioannou (0-1, 14e), Benteke (1-1, 16e), De Bruyne (2-1, 35e et 3-1, 41e), Ferreira-Carrasco (4-1, 44e), Kypros (csc 5-1, 51e), Benteke (6-1, 68e).
    Youri Tielemans et Yannick Ferreira-Carrasco ont débuté le match, le second a été décisif avec 2 passes (16e et 41e) et un but.

    Classement final : 1er Belgique 30 pts, 2e Russie 24 pts, 3e Ecosse 15 pts, 4e Chypre 10 pts, 5e Kazakhstan 10 pts, 6e Saint-Marin 0 pt.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 18/11
    (18/11/2019)

    Les résultats du jour

    Aujourd'hui, les éliminatoires de la CAN 2021 qui se jouera en Côte d'Ivoire.

  • Dans le groupe G, les Comores de Nordine Ibouroi et Safwan Mbae étaient opposées à l'Egypte.
    Les comoriens ont tenu le nul vierge, 0-0.
    Dans l'autre match, Kénya - Togo 1-1.
    Au classement : 1er Comores 4 pts, 2e Kenya 2 pts, 3e Egypte 2 pts, 4e Togo 1 pt.

  • Dans le groupe H, le Botswana accueillait l'Algérie, tenante du titre.
    Avec Islam Slimani titulaire, les "Fennecs" se sont imposés 1-0 avec un but de Belaili sur un corner direct (0-1, 14e).
    Demain, Zambie - Zimbabwé.
    Classement : 1er Algérie 6 pts, 2e Zimbabwé 1 pt, 3e Botswana 1 pt, 4e Zambie 0 pt.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 14/11
    (17/11/2019)

    Les résultats du jour

  • En éliminatoires de l'Euro 2020, à Tirana, la France a terminé sa phase de poule en gagnant en Albanie, 2-0.
    Pour sa 100ème à la tête des "Bleus", Didier Deschamps avait fait confiance à Benjamin Mendy (remplacé 75e) et Wissam Ben Yedder (remplacé 85e), titularisés.
    Malade, Kylian Mbappé est resté sur le banc avec Thomas Lemar.
    Les buts français ont été marqués par Tolisso de la tête (0-1, 9e) et Griezmann (0-2, 30e) Autres matches : Andorre - Turquie 0-2, Moldavie - Islande 1-2.
    Classement final groupe H : 1er France 25 pts, 2e Turquie 23 pts, 3e Islande 19 pts, 4e Albanie 13 pts, 5e Andorre 4 pts, 6e Moldavie 3 pts.

  • Dans ces éliminatoires, groupe B, la Portugal se déplaçait au Luxembourg pour gagner et garder sa deuxième place.
    Au Grand-Duché, sur un terrain difficile, les portugais ont peiné, mais se sont tout de même imposés 2-0, buts de Bruno Fernandes (0-1, 39e) et Ronaldo (0-2, 86e).
    Titulaire et averti à la 71e, Bernardo Silva a été décisif sur les deux buts.
    Son ancien partenaire à l'ASM João Moutinho est entré à la 62e.

    Autre match : Serbie - Ukraine 2-2.
    Classement final groupe B : 1er Ukraine 20 pts, 2e Portugal 17 pts, 3e Serbie 14 pts, 4e Luxembourg 4 pts, 5e Lituanie 1 pt.

  • Au Brésil, la Coupe du Monde U17 s'est terminée.

    En match de classement, les Pays-Bas et la France se rencontraient, et les "Bleuets" ont dominé les Champion d'Europe 2019, qu'ils avaient déjà battu en poule à l'Euro.
    Avec Chrislain Matsima (titulaire) mais sans Enzo Millot (resté sur le banc), les français ont encaissé le premier but par Taabouni (0-1, 15e), mais ont vite répondu par Kalimuendo (1-1, 22e).
    En seconde période, l'attaquant français marque encore (2-1, 54e et 3-1, 62e) et offre la troisième place de ce mondial à la France, qui regrettera longtemps sa demie contre le Brésil.

    La finale opposait cette nuit l'organisateur, le Brésil, au Méxique.
    Les méxicains ont cru à la victoire avec le but de Gonzalez (1-0, 66e), mais ils se sont faits égaliser sur un pénalty qu'ils contestent, transformé par Kaio Jorge (1-1, 84e).
    Dans le temps additionnel, Lazaro arrache la victoire et le trophée pour les locaux (1-2, 90e+3).

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 16/11
    (16/11/2019)

    Les résultats du jour

  • Premier tour de qualification pour l'Euro 2020 U19 qui se jouera en Irlande du Nord, pour la France U19.

    La poule de la France se joue au Danemark, à Køge.
    A 13h00, la France s'est qualifiée en battant 2-0 la Finlande avec un doublé de Begraoui (1-0, 25e et 2-0, 32e sur pénalty).

    Le coach français a fait un peu tourner son équipe. Benoît Badiashile, Arthur Zagré ont encore débuté, le second a été remplacé à la 80e. Remplaçant le dernier match, Khéphren Thuram a joué toute la rencontre, Han-Noah Massengo est resté sur le banc.

    Dans l'autre rencontre du groupe le Danemark a battu les Iles Féroé, 2-0.

    Classement du groupe 8 : 1er France 6 pts, 2e Finlande 3 pts, 3e Danemark 3 pts, 4e Iles Féroé 0 pt.

    Pour rappel, les deux premiers seront qualifiés pour le prochain tour de qualification prévu au printemps 2020.

  • Dans les éliminatoires de l'Euro 2020, la Russie recevait la Belgique, avec la première place en cas de victoire par plus de 3 buts à Saint-Pétersbourg...
    Cet objectif a rapidement été inaccessible. Déjà car Aleksandr Golovin a dû déclarer forfait, touché lors de la préparation.
    Puis car les partenaires de Nacer Chadli (forfait), Youri Tielemans et Yannick Ferreira-Carrasco (sur le banc) ont pris le large en première période par 3 buts des frères Hazard.
    Thorgan a ouvert le score (0-1, 19e), Eden a augmenté l'écart (0-2, 33e et 0-3, 40e).
    En seconde période, après l'entrée de Tielemans (52e), les "Diables Rouges" ont encore scoré par Lukaku (0-4, 72e), Dzhikiya a sauvé l'honneur (1-4, 79e).

    Ce résultat ne change pas le sort des deux équipes, elles étaient déjà qualifiées pour l'Euro.
    Classement du goupe I (9 journées) : 1er Belgique 27 pts, 2e Russie 21 pts, 3e Ecosse 12 pts, 4e Chypre 10 pts, 5e Kazakhstan 10 pts, 6e Saint-Marin 0 pt.

  • Dans le groupe G, à Jérusalem, Israël accueillait la Pologne de Kamil Glik, déjà qualifiée.
    Les polonais ont vite pris l'avantage par Krychowiak (0-1, 4e), doublé la mise par K. Piatek (0-2, 54e). Les israëliens ont sauvé l'honneur par Dabbur (1-2, 88e).

    Classement du groupe G : 1er Pologne 22 pts, 2e Autriche 19 pts, 3e Slovénie 14 pts, 4e Macédoine du Nord 11 pts, 5e Israël 11 pts, 6e Lettonie 0 pt.

  • AMICAL, MONACO - GENOA : 2-1
    (15/11/2019)

    Monaco bat Genoa en amical

    L'AS Monaco avait organisé une rencontre amicale contre le Genoa d'Antonio Barreca, pour meubler la trève internationale.

    Ce match était l'occasion pour les habituels remplaçants de trouver un peu de temps de jeu, contre le 17ème de Série A.
    Ainsi, Subasic, Naldo, Ballo-Touré, Boschilia, Baldé et Augustin ont débuté la rencontre, avec Amilcar Silva habituel pensionnaire de la N2.

    L'ASM a été menée par l'équipe de Thiago Motta sur un but de Gümüs (0-1, 19e), mais Gabriel Boschilia a égalisé sur une frappe lointaine mal négociée par le portier Jandrei (1-1, 22e).

    En seconde période, Martins et les jeunes Faivre, Etienne et Appin rentrent, Monaco prend l'avantage sur une balle arrêtée que Jemerson poussait au fond (2-1, 74e).

    Pour le dernier quart d'heure, Pietro Pellegri terminait enfin sa réathlétisation et retrouvait les terrains, obtenant un pénalty dans le temps additionnel.
    Boschilia ratait le doublé car Merchetti le stoppait.

    Prochaine rencontre, officielle, dimanche prochain à Bordeaux.
    D'ici là, Monaco aura retrouvé ses internationaux qui jouent, au plus tard, le 19 novembre, jour de la Fête Nationale monégasque.

    Retrouvez les rencontres amicales de l'ASM de la saison 2019-20

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 15/11
    (15/11/2019)
    Les résultats du jour

  • En amical à Murcie (Espagne), la Belgique U18 d'Eliot Matazo a affronté la République Tchèque U18.
    Score final 3-3.

  • Toujours en amical, mais en France, la France U20 a facilement dominé son homologue de la Turquie, 4-0, avec un triplé du havrais Dina Ebimbe (30e, 39e, 51e) et un but du lyonnais Gouiri (44e).

    Dans les rangs français, on a retrouvé Sofiane Diop et Nabil Alioui, qui sont entrés le score acquis aux 69e et 63e.
    Prochain match mardi, contre les Pays-Bas, toujours en amical.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 14/11
    (14/11/2019)



    Les résultats du jour

  • En éliminatoires de l'Euro U21, la Lituanie recevait la Croatie à Vilnius.
    Avec Edgaras Utkus, remplacé à la 82e, les lituaniens ont été défaits 1-3, buts inscrits aux 9e (0-1), 60e (1-1), 73e (1-2) et 89e (1-3).
    Classement du groupe 4 : 1er Rép. Tchèque (8 pts, 4m), 2e Ecosse (8 pts, 4m), 3e Grèce (7 pts, 3m), 4e Croatie (6 pts, 3m), 5e Lituanie (4 pts, 5m), 6e Saint-Marin (0 pt, 5m).

  • En éliminatoires de la CAN 2021 qui se jouera en Côte d'Ivoire, les Comores ont créées la sensation en s'imposant 1-0 au Togo (but à la 51e).
    Côté Comores, Nordine Ibouroi a été sélectionné.
    Dans l'autre match, l'Egypte a été tenue en échec par le Kénya, 1-1.
    Groupe G : 1er Comores 3 pts, 2e Kénya et Egypte 1 pt, 4e Togo.

  • Dans le groupe H, l'Algérie commençait la défense de son trophée à domicile contre la Zambie.
    Sans Islam Slimani, installé sur le banc, les "Fennecs" ont pris le large par Bensebaini (1-0, 44e), Bounedjah (2-0, 68e) et Belaili (3-0, 75e).
    Le monégasque est entré en jeu à la 78e, et avec lui, il y a eu deux autres buts par Soudani (4-0, 86e) sur une passe de Slimani et Bounedjah (5-0, 90e).
    L'autre match de la poule entre le Zimbabwé et le Botswana se joue demain.
    Classement groupe H : 1er Algérie 3 pts, 2e Botswana et Zimbabwé 0 pt, 4e Zambie 0 pt.

  • En éliminatoires de l'Euro 2020, à Saint-Denis, la France a battu la Moldavie 2-1.
    Didier Deschamps avait titularisé Kylian Mbappé et laissé les Benjamin Mendy, Thomas Lemar et Wissam Ben Yedder sur le banc.
    Les "Bleus" se sont faits surprendre par Rata (0-1, 9e) et ont peiné pour égaliser par Varane (1-1, 35e) et pour l'emporter, sur un pénalty de Giroud (2-1, 79e).
    En fin de partie, Lemar est entré 88e.

    Autres matches : Turquie - Islande 0-0, Albanie - Andorre 2-2.
    Classement groupe H : 1er France 22 pts, 2e Turquie 20 pts, 3e Islande 16 pts, 4e Albanie 13 pts, 5e Andorre 4 pts, 6e Moldavie 3 pts.

  • Dans ces éliminatoires, groupe B, la Portugal recevait la Lituanie à Faro-Loulé.
    En Algarve, avec Bernardo Silva titularisé (remplacé à la 66e) et João Moutinho sur le banc (entré à la 72e), les portugais ont écrasé les lituaniens, 6-0, avec un doublé d'entrée de Ronaldo (1-0, 7e sur pénalty et 2-0, 22e).
    En seconde période, Pizzi (3-0, 52e), Paciência (4-0, 56e), Silva (5-0, 63e) et Ronaldo (6-0, 65e) ont marqué.
    A noter que Bernardo Silva a délivré deux passes décisives aux 56e et 65e.

    Autre match : Serbie - Luxembourg 3-2.
    Classement groupe B : 1er Ukraine 19 pts (7m), 2e Portugal 14 pts (7m), 3e Serbie 13 pts (7m), 4e Luxembourg 4 pts (7m), 5e Lituanie 1 pt (8m).

  • Au Brésil, la Coupe du Monde U17 voyait se jouer les demi-finales.
    La première demie a été remportée par le Méxique qui a sorti les Pays-Bas, champions d'Europe 2019, aux tirs-au-but (1-1 et 4-3 t.a.b.).

    L'autre rencontre opposait l'organisateur brésilien aux "Bleuets" de Chrislain Matsima et Enzo Millot.
    Avec leus deux monégasques titularisés, la France a pris le dessus sur le Brésil en début de rencontre avec deux buts de Kalimuendo (1-0, 7e) et Mbuku (2-0, 13e).
    Mais les "Bleuets" se sont mis à reculern laissant le ballon aux brésiliens qui en ont profité pour revenir en seconde période par Kaio Jorge (2-1, 62e), égaliser par Veron (2-2, 76e).
    La France a eu la balle de qualification mais Lihadji l'a mis sur le poteau face au but vide, le Brésil n'a pas laissé sa chance à une minute de la fin, avec une frappe victorieuse de Lazaro (2-3, 89e).
    Enzo Millot (remplacé à la 76e) et Chrislain Matsima (averti à la 66e) ne disputeront pas la finale contre le Méxique dimanche à 23h (française), mais le match pour la 3ème place face aux Pays-Bas (à 17h).

  • SÉLECTIONS : LE RÉSULTAT DU 13/11
    (13/11/2019)
    Le résultat du jour

    Premier tour de qualification pour l'Euro 2020 U19 qui se jouera en Irlande du Nord, pour la France U19.

    La poule de la France se joue au Danemark, à Køge.
    A 14h30, la France était opposée aux Iles Féroé, et s'est facilement imposée 5-0, buts de Zagré (1-0, 14e), Truffert (2-0, 44e), Eneme Ella (3-0, 63e), Truffert (4-0, 82e) et un pénalty de Koindredi (5-0, 85e).

    Les 4 joueurs passés par l'ASM ont participé à la rencontre. Benoît Badiashile, Arthur Zagré, Han-Noah Massengo ont joué toute la partie, Khéphren Thuram est entré à la 73e .

    L'autre rencontre du groupe oppose le Danemark à la Finlande, et les finnois se sont imposés 2-1.

    Classement du groupe 8 : 1er France 3 pts, 2e Finlande 3 pts, 3e Danemark 0 pt, 4e Iles Féroé 0 pt.

    Pour rappel, les deux premiers seront qualifiés pour le prochain tour de qualification prévu au printemps 2020.

    COUPE DE LA LIGUE : MONACO RECEVRA LILLE
    (12/11/2019)


    Le tirage des huitièmes de finale a eu lieu

    Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, qui auront lieu les 17 et 18 décembre 2019, a eu lieu ce soir.

    Après avoir éliminé Marseille au tour précédent, l'AS Monaco jouera à domicile, face au Lille OSC, directement qualifié pour ce tour en raison de sa participation à la Ligue des Champions.

    Ce match se déroulera entre les 18ème et 19ème journées, entre le déplacement à Angers et la réception ... de Lille.

    Les matches des huitièmes de finale :
    Olympique de Lyon (L1) - Toulouse FC (L1)
    Stade de Reims (L1) - Montpellier HSC (L1)
    Le Mans FC (L2) - Paris Saint-Germain FC (L1)
    Amiens SC (L1) - Stade de Rennes (L1)
    AS Monaco FC (L1) - Lille OSC (L1)
    FC Nantes (L1) - RC Strasbourg Alsace (L1)
    Nîmes Olympique (L1) - AS Saint-Etienne (L1)
    Stade de Brest (L1) - FC Girondins de Bordeaux (L1)

    Les résultats de Coupe de la Ligue 2019-20.

    Les résultats de l'AS Monaco en Coupe de la Ligue depuis sa création.

    COUPE DE LA LIGUE : TIRAGE À CE SOIR
    (12/11/2019)

    L'adversaire connu ce soir

    L'adversaire de l'AS Monaco pour les 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue 2019-20, sera connu ce soir.

    Le tirage au sort sera effectué par Alain Roche, à partir de 22h45 sur Canal+ Sport, dans l'émission « Late Football Club ».

    Pour rappel, ce tour comprend 16 équipes, les 10 qualifiés des 16èmes de finale et les 6 clubs qualifiés pour une coupe europérenne.

    Les 16 équipes qualifiées :
  • 15 de Ligue 1 : Amiens, Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, AS Monaco FC, Montpellier, Nantes, Nîmes, Paris S.G., Reims, Rennes, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse.
  • 1 de Ligue 2 : Le Mans.

  • Les résultats de Coupe de la Ligue 2019-20.

    Les résultats de l'AS Monaco en Coupe de la Ligue depuis sa création.

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 11/11
    (11/11/2019)
    Le résultat du jour

    Les quarts de finale de la Coupe du Monde U17 au Brésil ont rendu leurs verdicts.
  • A Goiana, l'Espagne de Robert Navarro était opposée à la France de Chrislain Matsima et Enzo Millot.
    L'espagnol et le défenseur français ont été titularisés, et les ibères ont rapidement ouvert le score par Valera (1-0, 9e) sur un balle perdue dans les 25m français.
    Les "Bleuets" sont revenus au score sur un corner repris par Kouassi au second poteau (1-1, 21e) et pris l'avantage par Mbuku (1-2, 36e).
    A la reprise, la France prend le large par Lihadji (1-3, 46e) et profite encore des faiblesses espagnoles sur corner, rajoutant deux autres buts par Pembélé (1-4, 54e) et Rutter (1-5, 59e).
    Il n'y a plus de match, les équipes tournent.
    Enzo Millot entre à la 67e, Navarro hérite du brassard de capitaine à la 75e, mais le score n'en reste pas là, la France inscrit un 6ème but sur un contre conclu par Aouchiche (1-6, 90e+3).

    La France aura comme adversaire en demi-finale le vainqueur du dernier match.

  • Toujours à Goiana, le Brésil, pays hôte, recevait l'Italie de Nicoló Cudrig et Alessandro Arlotti.
    Comme souvent, le premier a débuté, le second est resté sur le banc et a vu la défaite des siens, 0-2, buts de Patryck (1-0, 6e) et Peglow (2-0, 40e).
    Cudrig a été remplacé à la 79e.

    En demi-finale, il n'y aura pas la revanche de la demi-finale de l'Euro, perdue par la France contre les italiens.

  • Les résultats des quarts de finale :
    Pays-Bas - Paraguay : 4-1
    Corée du Sud - Méxique : 0-1
    Espagne - France : 1-6
    Italie - Brésil : 0-2.

    Le programme des demi-finales le 14/11:
    Pays-Bas - Méxique, France - Brésil

    LIGUE 1, 13ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (10/11/2019)
    Les derniers résultats de la 13ème journée de Ligue 1

    Quatre matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

     3-1 

    A 15h, Rennes (14e) a été malmenée par Amiens (12e), qui a ouvert le score par Guirassy (0-1, 35e).
    Mais les bretons sont ceux qui ont été le moins menés au score en L1, et ont donné raison aux statistiques en égalisant rapidement par Hunou (1-1, 39e).
    En seconde période, Niang (2-1, 62e) donne l'avantage aux locaux, qui se mettent hors d'atteinte sur un pénalty transformé par Raphinha (3-1, 79e).

     2-3 

    A 17h, Nantes (3e) a enchaîné une 4ème défaite consécutive contre Saint-Etienne (8e).
    Les "Canaris" ont pourtant mené deux fois par Blas (1-0, 15e) et Louza (2-1, 26e), mais les "Verts" ont rapidement égalisé par Trauco (1-1, 22e) et Bouanga (2-2, 34e).
    En seconde mi-temps, Bouanga a encore trouvé le chemin des filets pour offrir la victoire au club de Claude Puel.
    Nantes était privé de Dennis Appiah, blessé.
    Les stéphanois étaient sans Jean-Eudes Aholou, pas dans le groupe, mais avec Stéphane Ruffier, capitaine.

     3-0 

    Montpellier (11e) a dominé Toulouse (18e) grâce aux premières réalisations de la saison de Laborde (1-0, 43e), Le Tallec (2-0, 59e) et Savanier (3-0, 75e).
    Souleymane Camara a participé à la fête en entrant à la 85e.
    Pour le TFC, toujours pas de Corentin Jean, blessé. Titulaire, William Vainqueur a été averti à la 41e et remplacé à la 46e. Nicolas Isimat-Mirin a joué toute la rencontre.

     2-1 

    A 21h, Marseille (4e) a battu Lyon (10e) et s'est emparé de la deuxième place du classement grâce à un doublé de Payet, premier sur pénalty (1-0, 18e et 2-0, 39e).
    En seconde période, Lyon revient dans la partie par Dembélé (2-1, 60e), puis joue à 11 contre 10 après le rouge de Gonzalez (64e) sans parvenir à égaliser.
    Sur le banc au début du match, Valère Germain l'a quitté à la 77e en remplaçant le double buteur de la soirée.

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) et Dembélé (Lyon) sont en tête du classement avec 9 buts.
    Ils devancent :
    - Diallo (Metz) avec 8 buts,
    - Depay (Lyon) et Osimhen (Lille) avec 7 buts,
    - Benedetto (Marseille), Bouanga (Saint-Etienne), Di Maria, Icardi & Mbappé (Paris S.G.), Niang (Rennes) et Islam Slimani (AS Monaco) à 5 buts,
    - 10 joueurs à 4 buts,
    - 15 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 25 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé (AS Monaco), Germain (Marseille) et Grandsir (Brest).
    - 85 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Cardona (Brest) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONACO - DIJON (1-0)
    (09/11/2019)

    Leonardo Jardim
    «On a fait un match correct avec une bonne organisation. Mais on a souvent raté le dernier geste. Si on avait été meilleurs à ce niveau, on aurait pu parler d'une victoire 3-0 ou 4-0. Certes, Dijon a pu sortir trois ou quatre fois en contre. Mais l'équipe a mérité sa victoire. En football, il faut savoir contrôler le match et être efficaces. On n'a pas été efficaces.
    Golovin ? Il progresse au niveau tactique et sur le dernier geste. Mais il aurait pu faire une ou deux passes décisives.
    Glik axe droit ? C'est une option. Maripán a plus de finesse technique. Il fallait aussi un joueur fort au duel contre ces attaquants. Glik a fait plus de duels, Maripán a été dans la couverture. Aujourd'hui, ça n'a pas marché très bien devant. Il faut travailler dans tous les secteurs, pas uniquement le secteur défensif.
    Nos objectifs, c'est le haut du tableau. On est parti avec un grand retard. Maintenant, on récupère ce retard. Notre effectif n'est pas celui de l'an dernier. Je suis sûr qu'avec du travail, l'équipe va jouer les premières places du tableau. Mais on n'est pas seuls. Il y a Lille, Lyon, Marseille et d'autres. Mais on va travailler pour réussir nos objectifs. »
    (lequipe.fr & AFP)

    Stéphane Jobard
    «Ce match était un peu bizarre. Il y a eu des gros temps forts et des gros temps faibles. Il était plutôt sympa à voir, car il y a eu des occasions de part et d'autre. Je reste un peu frustré car on a ces grosses occasions à l'extérieur, on doit au minimum en convertir une. Quand je vais les revoir à la vidéo, je pense que je vais m'arracher les cheveux. Si on aspire à jouer en L1, il y a de grosses occasions qu'on ne peut pas laisser passer. Depuis le début de saison, ça reste trop répétitif, on en convertit trop peu en déplacement, il faut qu'on franchisse un palier à ce niveau-là si on veut espérer revenir avec des points. Quand je vois celle de Mavididi, elle est énorme. Il doit cadrer, au minimum. Si Ben Yedder l'a, celle-là, ça peut faire très mal...
    L'idée était de densifier le milieu, d'emmener le jeu sur le côté. Mais on a du mal à naviguer sur la largeur pour empêcher les prises de vitesse dans les couloirs, c'est un peu le regret. Quand on a eu le ballon, c'était presque un 4-3-3, avec beaucoup de permutations entre Cadiz, Tavares et Chouiar. On a eu pas mal de situations de contre-attaques en première période. Après la pause, on a changé de système (4-4-2) et on a tenté de jouer en attaques placées, de mettre les pistons monégasques sur le reculoir. Le pari était celui de la possession et de vite se projeter vers l'avant. Ça a marché, mais on s'est un peu trop ouvert défensivement. Jardim a mis le doigt où ça faisait mal. Nos défaillances dans les couloirs nous ont mis en difficulté en première période. Ça nous a coûté cher.
    Je trouve qu'on a concédé beaucoup trop d'occasions. Alfred Gomis est pour beaucoup aussi dans le fait qu'on n'ait pris qu'un but. Le score aurait mérité d'être plus ample, des deux côtés. Benjamin Lecomte, on l'a eu chez nous, on connait ses qualités. Malheureusement pour nous, il les a encore montrées ce soir. Les deux gardiens ont fait une grande partie. Défensivement, il faut qu'on fasse mieux que ça. Il me tarde de récupérer des éléments dont c'est le poste spécifique, que ce soit au niveau des latéraux ou des centraux.
    Débuter avec Mavididi ? C'était un choix qu'on aurait pu faire. J'ai fait celui de la maîtrise du ballon. Je me pose la question. Me suis-je trompé sur les hommes, sur le schéma ? On a vu qu'on maîtrisait mieux le 4-4-2, on a pressé plus haut, on a réglé le problème des couloirs, et on a mis Monaco à mal. Est-ce qu'on aurait pu le faire tout le match ? C'est une question qui est légitime, mais je n'aurai pas la réponse. Cela valait le coup d'être tenté, je n'ai pas de regret. C'est ce qu'on appelle l'expérience. Je vais continuer à apprendre de mon côté.»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 13ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (09/11/2019)
    Les résultats de la 13ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     1-1 

    Vendredi à 20h45, Nice (13e) et Bordeaux (6e), prochain adversaire de l'ASM, se sont quittés sur un score de parité.
    Lees-Meliu a ouvert le score (1-0, 27e), Brians a égalisé sur pénalty (1-1, 49e).
    Avec le retour de blessés, Khéphren Thuram est sorti du groupe des 18 niçois.
    Présent dans le groupe girondin, Youssef Aït Bennasser est entré à la 88e.

     1-2  

    Samedi à 17h30, Brest (9e) a causé des soucis au Paris S.G. (1er), qui avait ouvert le score par Di Maria (0-1, 39e) avec l'aide de la VAR pour annuler un hors-jeu.
    En seconde période, Samuel Grandsir égalise (1-1, 72e), mais les parisiens arrachent la victoire par Icardi (1-2, 85e) en fin de match.
    Pour les bretons, Ibrahima Diallo et Irvin Cardona ont débuté, l'attaquant a été remplacé à la 78e. Samuel Grandsir est entré à la 65e.
    Côté PSG, Kylian Mbappé a été ménagé et laissé à Paris. Layvin Kurzawa et Abdou Diallo (averti à la 90e+1) ont joué toute la partie.
    C'était la première fois que les frères Abdou Diallo et Ibrahima Diallo s'affrontaient.

     0-0 

    Samedi à 20h, un des matches "au sommet" de la journée entre Reims (7e) et Angers (2e), n'a pas donné grand chose.
    Score vierge, avec un rouge pour Fulgini (71e) qui a forcé les partenaires de Thomas Mangani, titulaire, à terminer à 10.
    Le rémois Tristan Dingomé est toujours blessé.

     0-0 

    Pas plus de but entre Lille (5e) et Metz (19e).
    Côté LOSC, toujours pas de Farès Bahlouli, habituellement écarté.
    Chez les lorrains, Kévin N'Doram est resté sur le banc, suité à son accident de la circulation dimanche dernier, qui a sérieusement touché un de des partenaires Cabit, toujours hospitalisé.
    Titulaire, Adama Traoré a été remplacé à la 70e.

     1-0 

    L'AS Monaco (15e) a abandonné la seconde partie du classement avec sa difficile victoire contre Dijon (16e) grâce à un but d'Aleksandr Golovin (1-0, 42e) encore idéalement servi par Islam Slimani, auteur de sa 8ème passe décisive.

     4-1 

    Dans la zone rouge, excellente opération pour Strasbourg (17e) large vainqueur de Nîmes (20e).
    Les alsaciens ont pris les devants par Ajorque (1-0, 14e) et Mothiba (2-0, 45e+2), Philippoteaux remettant les "Crocos" dans le match à la reprise (2-1, 48e), jusqu'à l'expulsion de Miguel (66e).
    Les "Cigognes" en ont profité pour inscrire deux autres buts, par Liénard (3-1, 70e) et encore Mothiba (4-1, 85e).

    Demain dimanche, les quatre derniers matches de la journée :
    - A 15h, Rennes (14e) reçoit Amiens (12e).
    - A 17h, Montpellier (11e) accueille Toulouse (18e) et Nantes (3e) fait de même avec Saint-Etienne (8e).
    - A 21h, Marseille (4e) affronte Lyon (10e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est en tête du classement avec 9 buts.
    Il devance :
    - Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) avec 8 buts,
    - Depay (Lyon) et Osimhen (Lille) avec 7 buts,
    - Benedetto (Marseille), Di Maria, Icardi & Mbappé (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) à 5 buts,
    - 8 joueurs à 4 buts,
    - 18 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 26 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé (AS Monaco), Germain (Marseille) et Grandsir (Brest).
    - 78 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Cardona (Brest) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 13ÈME JOURNÉE, MONACO - DIJON : 1-0
    (09/11/2019)

    Monaco l'emporte en souffrant

    L'AS Monaco a remporté une importante victoire sur Dijon, 1-0, but d'Aleksandr Golovin sur une passe de Slimani (1-0, 42e).


    Les monégasques auraient pu marquer plus de but, mais a été maladroit ou a trouvé le portier Gomis. Les dijonnais auraient pu en profiter pour égaliser, mais eux aussi n'ont pas été en réussite, profitant de la lenteur défensive de l'ASM, et de cadeau de Lecomte.

    Pour cette rencontre, pas de surprise côté Leonardo Jardim, avec sa traditionnelle équipe à 3 derrière. Jemerson suspendu est remplacé par Maripán, qui prend l'axe de ce trio, Glik prenant le côté droit. En attaque, Slimani est de retour et prend la place de Baldé, finalement pas dans le groupe car en attente d'un heureux événement. Onyekuru a été rappelé pour faire le 18ème.

    La première occasion du match est pour Dijon, qui profite de la lenteur de Glik dans les duels. Malmené et facilement effacé par Chouiar, lancé, qui centre pour Tavares. Contré par Maripán et corner (8e).







    Celui-ci est repoussé et l'ASM part en contre qui ne le joue pas très bien, Golovin côté gauche ne frappe pas et centre pour Slimani mais c'est repoussé en retrait sur Gelson Martins, contré par &Ecacute;uélé Manga(9e).








    - Monaco pousse, est proche d'ouvrir le score sur un corner dévié par Slimani puis Amalfitano au premier poteau pour Glik au second poteau qui reprend de la tête, Gomis repousse sur le polonais qui reprend de volée. Hors-cadre (19e).








    - Nouvelle accélération face à Glik. Cette fois c'est Cadiz qui passe et frappe. Lecomte qui s'est avancé, pour bouche l'angle, repousse (24e).






    - Corner pour l'ASM, repris par Benoît Badiashile d'un coup de boule puissant. Gomis capte en deux temps (29e).







    - Gelson Martins est passé avec un une-deux de Ben Yedder. Il rentre dans la surface côté droit, fixe Gomis et centre en retrait dans l'axe pour Islam Slimani qui frappe au-dessus (32e). Quelle occasion !.








    - Centre de Ben Yedder côté droit pour la tête de Slimani. Gomis repousse, sa défense dégage (33e).







    - Mendyl pour Chouiar lancé qui rentre dans la surface, crochère Maripán et frappe de l'extérieur du droit. Lecomte n'est pas surpris et repousse du pied (34e).






    - Mauvaise relance dans le coin du corner gauche de Badiashile pour Dias. Le ballon est récupéré par Balmont, centré par Tavares pour Chouiar qui coupe au premier poteau. A côté (39e).
    - Ben Yedder côté gauche centre pour Slimani dans l'axe qui remise instantanément pour Aleksandr Golovin qui contrôle et reprend de demi-volée des 18m. C'est puissant et Gomis est enfin battu (1-0, 42e).







    Troisième but en L1 cette saison pour Aleksandr Golovin qui montre sa rage de vaincre.




    L'AS Monaco est soulagée de mener, mais il faut maintenant se mettre à l'abri.

    - Débordement de Martins qui met en retrait pour Golovin. Contrôle et frappe, c'est repoussé par Gomis derrière son montant, dans le petit-filet (47e).






    - Côté gauche, Golovin trouve Gil Dias qui contrôle mais dévisse sa frappe à ras de terre (51e).





    - Corner repris par la tête de Badiashile qui dévie pour le premier poteau où Maripán est trop court (53e).




    - Belle intervention de Guillermo Maripán qui bouche les trous derrière. Il revient sur Chouiar, et l'empêche de frappe d'un tacle salvateur (59e).




    - Chouiar lancé à la limite du hors-jeu côté gauche, revient sur son pied droit, enroule sa frappe que Benjamin Lecomte repousse sur Mavididi, qui a remplacé Balmont (56e), qui tire à côté (61e).







    - Double occasion pour l'ASM, avec Golovin qui rentre côté droit et voit son tir repoussé par Gomis. Martins récupère côté droit, rentre dans la surface et frappe du gauche en force. Hors cadre (64e).









    - Erreur de relance qui permet à Slimani d'être servi dans la surface, qui contrôle, crochète et frappe, sur Lautoa qui repousse (64e).





    - Superbe ouverture de Ben Yedder pour Slimani dans l'axe. Mendyl revient et tacle parfaitement le ballon (74e).





    - Dans un petit périmètre, Golovin resert Martins dans son dos d'un petit extérieur, qui bute dans un angle fermé sur Gomis (75e).






    - Centre de Slimani côté gauche pour Henrichs qui reprend du talon et ne trouve pas le cadre (76e).



    Premier changement pour l'ASM avec Slimani qui est remplacé par Jean-Kévin Augustin. Visiblement, l'algérien a toujours les adducteurs qui sifflent (77e).



    - Gil Dias part côté gauche, revient dans l'axe et frappe du droit. C'est contré, le ballon est dans la surface, Augustin se précipite, est contré par Gomis qui peut se saisir du ballon resté dans son dos (83e).







    - Corner pour Dijon, Cadiz reprend de la tête devant les gants de Lecomte. Le ballon part en cloche et retombe sur la transversale avant de revenir devant le but où Lecomte est touché en l'air dans ses 6m et l'ASM obtiendra un coup-franc (87e).








    - Centre de Mavididi pour Cadiz, qui se jette au premier poteau pour devancer Glik. Hors-cadre (90e).





    Les dernières minutes sont stressantes pour l'ASM, qui fait entrer Boschilia puis Ballo-Touré aux places de Ben Yedder (90e) et Golovin (90e+3), mais la victoire est au bout.




    Ces trois points engrangés amènent au total de 18 points en 13 journées. Pas terrible, mais Monaco repasse dans la première partie du classement temporaire (8e).
    Place à du repos pour les non internationaux, prochain match dimanche 24 novembre à 15h à Bordeaux.

    Pour plus d'info sur la trentième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    NATIONAL 2, 11ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (09/11/2019)
    Les résultats de la 11ème journée de National 2

    Pour cette 11ème journée de National 2, l'AS Monaco (14e) s'est rendue à Chasselay défier le Monts d'Or Anse Foot (6e).

    Rencontre particulière pour l'adjoint de David Bechkoura, Ludovic Giuly qui est venu dans le stade qui porte son nom et où il a commencé et terminé sa carrière de joueur.

    Les joies se sont arrêtées là, car sur le terrain l'équipe de l'ancien pro de l'OL, Cris, s'est imposée 2-1 avec deux buts inscrits en une minute par Farras (1-0, 14e) et Roussey (2-0, 15e).
    L'ASM n'est parvenue à sauver l'honneur qu'en toute fin de rencontre par Eric Ayiah (2-1, 87e).

    Après 11 journées, l'AS Monaco occupe l'avant-dernière place du classement du groupe D.
    Prochaine journée dans deux semaines, après une nouvelle trêve pour cause de 7ème tour de Coupe de France, avec la réception de Fréjus-Saint-Raphaël

    La composition monégasque face à Monts d'Or Anse Foot : Théo Louis, Pierre Nguinda, Yoann Etienne, Safwan Mbae, Amilcar Silva, Kévin Appin, Yannis Ngakoutou Yapende puis Romain Faivre (46e), Eliot Matazo puis Giuseppe Iglia (85e), Owen Maës, Eric Ayiah, Nabil Alioui puis Nordine Ibouroi (46e).

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    PRÉSENTATION MONACO - DIJON (J13)
    (08/11/2019)


    Pour la 13ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (15e) reçoit le Dijon FCO (16e).

    Contrairement à ce que leurs classements laissent penser, les deux formations sont plutôt dans une bonne dynamique.
    Avant sa défaite à Saint-Etienne, l'ASM restait sur 4 victoires et 1 défaite.
    Pour Dijon, avant de battre le PSG, c'est 2 victoires, 1 nul et 1 défaite.

    Mais loin de son stade Gaston-Gérard, le DFCO prend peu de points. Seulement 4 en 6 matches, avec 1 vitoire à Reims (1-2, J08), 1 nul à Lyon (0-0, J10) et 4 défaites à Toulouse (1-0, J02), Angers (2-0, J04), Nice (2-1, J06) et à Brest (2-0, J11).
    Dans son satde Louis-II, l'AS Monaco va mieux. Après 3 rencontres sans victoire, les monégasques sont sur une série de 3 victoires contre Nice, Brest et Rennes.

    Dans leur histoire commune, l'AS Monaco n'a affronté que 4 fois Dijon en championnat (L1 et L2, 9 buts marqués, 4 encaissés) pour 2 victoires et 2 nuls, dont celui de la saison passée 2-2.

    Pour faire mieux et oublier la défaite à Saint-Etienne, Leonardo Jardim doit amener l'ASM vers la victoire.
    «J'ai été très clair sur l'arbitrage lors de ma dernière conférence de presse après le match à Saint-Étienne. Je n'ai rien à dire de plus.
    Après une défaite c'est toujours pareil. Nous devons réfléchir sur nos erreurs, sur ce qui n'a pas marché, sans se focaliser sur des choses dont nous n'avons pas le contrôle. Nous devons toujours regarder la vérité en face et dire les choses. C'était le cas après Montpellier, et c'est pareil après Saint-Étienne, même si nous avons été meilleurs dimanche soir que nous ne l'avions été à Montpellier.
    Dijon sera gonflé à bloc après sa victoire contre Paris. C'est l'équipe du championnat qui a le jeu le plus direct, nous devrons être très attentifs à cela. Dijon a aussi fait match nul avec Lyon, c'est une équipe qui joue bien en transition et qui est performante contre les équipes qui ont la possession.
    Bakayoko a eu une entorse de la cheville deux jours avant le match à Saint-Etienne. Il va récupérer et revenir après la trêve.
    Slimani a repris mercredi avec le groupe, et s'est entraîné normalement. S'il continue comme ça, il sera apte à jouer.»
    (Site officiel ASM)

    Titulaire depuis quelques matches sur le côté gauche de la défense, Gil Dias est revenu sur ces dernières semaines.
    «Je n'ai rien à dire sur l'arbitrage car c'est quelque chose que nous ne contrôlons pas. Bien sûr nous étions tristes après cette défaite, mais le coach et les dirigeants ont dit ce qu'il fallait dire et je n'ai rien à rajouter.
    Je suis arrivé très jeune à Monaco, puis je suis passé par plusieurs clubs. Chaque prêt a été une très bonne expérience pour moi. J'ai évolué en tant que footballeur, mais également en tant qu'homme, et le fait que je sois là aujourd'hui montre que ce parcours a été bénéfique pour moi. J'ai eu l'opportunité de jouer, j'essaie d'être performant de surprendre le coach, le club et les supporters dans le bon sens, mais le plus important est d'aider l'équipe à gagner les matches.
    C'est vrai que je n'étais pas habitué à évoluer à ce poste de latéral gauche où j'ai plus de travail défensif, mais pour l'instant je m'en sors plutôt bien. Avec la défense à trois, j'ai quand même un peu plus de possibilités offensives. Au départ, quand le coach m'a donné son point de vue j'étais surpris, je me posais des questions, mais je me suis bien adapté et je me sens de mieux en mieux. Je suis un joueur d'équipe avant tout, je jouerai où le coach veut que je joue.
    Dijon est en bas du classement, mais on a tous vu qu'ils ont battu Paris, donc il faut les prendre très au sérieux et c'est ce que nous faisons. Le staff nous a exposé leur points forts et leurs points faibles cette semaine, nous prenons toutes ces informations et travaillons pour gagner à nouveau samedi.
    Tiémoué Bakayoko est un joueur important, il nous apporte beaucoup comme tout le monde le sait. Mais nous avons aussi d'autres joueurs de qualité qui peuvent le remplacer. On a 100% confiance en tous les joueurs du groupe, avec la volonté commune de faire gagner l'AS Monaco.»
    (Site officiel ASM)

    Pour la réception de Dijon, Leonardo Jardim est privé de deux suspendus, Jemerson et Aguilar.
    Il déplore aussi les absences de Bakayoko et les habituels Benaglio, Jovetic, Geubbels, Pellegri.
    Absent dans le Forez, Islam Slimani est de retour dans le groupe de 18 joueurs, et devrait faire du bien à l'attaque asémiste. Naldo est là aussi, Onyekuru est toujours écarté.

    Le coach des bourguignons, Stéphane Jobard est revenu sur la victoire sur le PSG qui a fait du mal à son équipe, avec de nombreuses absences.
    «On a pas mal de joueurs sur le carreau suite au match contre le PSG. Globalement, tous les joueurs qui sont sortis sont forfaits pour ce week-end. Si, on prend dans l'ordre. Senou Coulibaly a laissé un ischio. Mama Baldé, un adducteur. Glody Ngonda, un ischio. Fouad Chafik suite à sa commotion cérébrale, ne peut pas jouer samedi par précaution pour sa santé. Et on a également Nayef Aguerd et Jordan Marié qui sont toujours blessés. Mickaël Alphonse a eu une infiltration mardi. On va se fier à son ressenti. On attend encore demain pour juger de sa participation ou pas.
    Derrière, il va falloir faire preuve d'innovation ou être inventif. Je sais que j'ai des joueurs qui sont prêts à rendre service sur un match. Il y a différentes pistes, on peut jouer à 3 derrière, je peux inventer un latéral. J'ai un profil comme Didier Ndong qui peut rendre service derrière car il est agressif mais forcément ça sera un peu contre nature. Romain Amalfitano aussi mais l'idée c'est de conserver un équilibre d'équipe. Je n'ai pas envie de deshabiller Pierre pour habiller Paul. Ca fait partie des aléas d'une saison, la trêve internationale sera la bienvenue pour remettre sur pied un maximum de joueurs.
    Monaco est la deuxième attaque de France. Ben Yedder et Slimani doivent peser 14 buts et 7 passes décisives, ce n'est pas anodin. Je suis assez fan de leur complémentarité. Je redécouvre Slimani. J'adore sa qualité de passe et la connexion qu'il a avec Ben Yedder. Il revient un peu trop tôt pour moi. J'aurai préféré qu'il ne soit pas apte à jouer. S'il joue, on s'adaptera. C'est un des points forts de Monaco. Si Monaco est sorti un petit peu de sa dynamique négative, les deux n'y sont pas étranger. Je pense aussi que Jardim a trouvé un nouvel équilibre avec une défense à 5 qui lui convient bien.
    L'état d'esprit, je ne me fais pas trop de soucis parce qu'on le montre assez régulièrement. Par contre, c'est l'utilisation du ballon. Elle était assez pauvre à Brest. On a donné le match aux brestois et ça c'était génant. Contre Paris, on a conservé le ballon. Je ne veux pas dire qu'on a fait des grosses séances de possession, malgré tout on a porté rapidemment le danger chez l'adversaire, ce dont je pouvais douter avant le match. Je m'attends à ce qu'on soit meilleur dans l'utilisation du ballon à l'extérieur pour poser problème à des adversaires. On l'a trop peu fait cette année à part à Reims et un peu à Lyon en début de match. Il faut qu'on soit plus audacieux à l'extérieur. Parfois, on a trop le frein à main. Il faut qu'on soit plus performant dans l'utilisation du ballon surtout. C'est ce que j'attends à Monaco.
    Dijon attendu ? Je ne pense pas qu'il n'y ait une crainte exacerbée chez les monégasques. Malgré tout, on inspire un peu plus de méfiance. Aujourd'hui, si les adversaires analysent notre jeu, ils sont plutôt en train de chercher des solutions pour nous mettre à mal. Je pense qu'on défend pas trop mal, on réduit bien les espaces et quand on est organisé, on pose pas mal de problèmes donc je pense que l'adversaire va se focaliser sur son animation offensive pour nous faire mal et ça tombe bien c'est leur point fort mais je ne pense pas qu'il y ait de crainte de leur côté. On reste 16ème du championnat, à égalité avec les avant-derniers. On n'est pas devenu l'ogre du championnat.
    Monaco ? Ils ont commencé dans le dur, ils sont en train de trouver leur rythme de croisière. Ils ont des joueurs de qualité. Le duo d'attaque m'impressionne. Au milieu, il y a des joueurs intéressants. Golovin aussi ça fait un moment que je ne l'ai pas vu à ce niveau là. Quand Fabregas joue, il a une qualité de passe intéressante. Silva a une qualité technique intéressante. Je pense qu'ils ont les moyens de viser au moins un top 10. Ce qui est compliqué c'est que le championnat est homogène, tout le monde est dans le même panier à part le PSG. Aujourd'hui, forcé de constater que le championnat est très serré. L'idée c'est d'engranger les points, le classement on le regardera dans la dernière ligne droite.
    Notre réussite contre les gros ? Je pense qu'il y a la crainte de mal faire qui sublime les ressources des joueurs. On a peur de passer à travers, donc les joueurs sont en alerte. J'aimerai qu'ils retrouvent cet état d'alerte contre des équipes moins bien positionnées. Cela passe par une discipline extrème et la volonté de faire des choses simples. On se complique la vie avec le ballon quand on joue des équipes qui nous semblent inférieures. C'est compliqué de faire simple mais quand on le fait c'est efficace. C'est ce qu'on a fait contre le PSG. Lorsqu'on est capable de le faire contre le PSG, il faut qu'on soit capable de le faire contre d'autres équipes. C'est là où j'attends mon équipe. Le plus dur c'est de retrouver cet état d'esprit pour se sublimer sur la durée. Au delà du résultat contre le PSG, on a prouvé qu'on était capable. J'attends que mon équipe ne descende plus en dessous d'un niveau défini.
    » (Site officiel DFCO).

    Jobard a emmené 18 joueurs en Principauté, mais pas Aguerd, Marié, Alphonse, Rúnarsson, Ngonda, Coulibaly, Chafik et Baldé, tous à l'infirmerie.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Dijon.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Maripán, Naldo, Zagré, Boschilia, Dias, Golovin, Henrichs, Martins, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder, Slimani.

    Pour Dijon : Gomis, Ntumba, Barbet, Ecuele Manga, Lautoa, Mendyl, Ngouyamsa, Balmont, Loiodice, Amalfitano, Ndong, Pereira, Sammaritano, Soumaré, Cadiz, Chouiar, Mavididi, Tavares.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    SÉLECTIONS : LE RÉSULTAT DU 7/11
    (08/11/2019)
    Le résultat du jour

    Dernière journée des huitièmes de finale de la Coupe du Monde U17 au Brésil.
    A Vitoria, l'Italie est difficilement venue à bout de l'Equateur, avec un but inscrit à la 76e par le remplaçant de Nicoló Cudrig, sorti à la pause.
    Alessandro Arlotti est resté sur le banc.

    Les résultats des huitièmes de finale :
    Angola - Corée du Sud : 0-1
    Nigéria - Pays-Bas : 1-3
    Japon - Méxique : 0-2
    Espagne - Sénégal : 2-1
    Brésil - Chili : 3-2
    France - Australie : 4-0
    Equateur - Italie : 0-1
    Paraguay - Argentine : 3-2.

    Le programme des quarts de finale :
    Le 10/11 : Corée du Sud - Méxique, Pays-Bas - Paraguay.
    Le 11/11 : Espagne - France, Italie - Brésil.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
    (07/11/2019)









    Leurs performances lors de la 4ème journée

    Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
    Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 14 anciens monégasques sont présents. Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe A, le FC Séville s'est qualifié en l'emportant au Luxembourg chez le F91 Dudelange, 2-5.
    Les andalous ont marqué par Dabbur (0-1, 17e et 0-4, 36e) et Munir (0-2 27e, 0-3 33e et 0-5 67e).
    Les locaux ont sauvé l'honneur par Sinani, aussi auteur d'un doublé (1-5, 69e et 2-5, 80e).
    Titulaire, Rony Lopes a été passeur décisif sur le premier but, Lucas Ocampos n'était lui pas dans le groupe.

    L'autre match a vu la victoire de l'APOEL Nicosie sur Qarabag, 2-1, remettant les chypriotes dans le coup de la qualification.
    Les azéris avaient ouvert la marque par Medvedev (0-1, 10e), l'APOEL l'a emporté grâce à Souza (1-1, 59e) et Efrem (2-1, 88e).

    Classement : Séville (12 pts), APOEL & Qarabag (4 pts), Dudelange (3 pts).

  • Dans le Groupe E, le CFR Cluj a fait un grand pas vers les 16èmes avec sa victoire en fin de match sur le Stade Rennais.
    Malgré une nette domination, les rennais ont perdu sur un corner repris par Rondon (1-0, 87e), expulsé peu après (90e).
    Lacina Traoré a débuté la rencontre. Il a été averti à la 30e et remplacé à la 71e.

    Le Celtic Glasgow est lui qualifié, avec sa victoire là aussi en toute fin de partie à la Lazio Rome, 1-2.
    Les "Laziale" avait pris le dessus dès l'entame avec Immobile (1-0, 7e), mais les "scottish" ont égalisé par Forrest (1-1, 38e) et gagné par Ntcham (1-2, 90e+5).

    Classement : Celtic (10 pts), Cluj (9 pts), Lazio (3 pts), Rennes (1 pt).

  • Dans le Groupe F, Vitoria Guimaraes et Arsenal FC ont fait match nul 1-1, avec deux buts marqués dans les 10 dernières minutes.
    Mustafi pour les "Gunners" (0-1, 81e) et Duarte pour le Vitoria (1-1, 90e+1) ont marqué dans une rencontre que Pierre-Emerick Aubameyang n'a pu jouer, pas retenu dans le groupe.

    Le Standard Liège s'est relancé en battant l'Eintracht Francfort, dans le temps additionnel, 2-1.
    Vanheusden (1-0, 56e), Kostic (1-1, 65e) sur coup-franc, Lestienne (2-1, 90e+4).
    Almamy Touré a dû déclarer forfait pour le club allemand, blessé à une cuisse.

    Classement : Arsenal (10 pts), Standard & Eintracht (6 pts), Guimaraes (1 pt).

  • Dans le Groupe I, VfL Wolfsbourg a été défait à domicile par La Gantoise.
    Les coéquipiers allemands de Marcel Tisserand, titulaire, ont ouvert le score par Victor (1-0, 20e) mais ont été renversés en seconde période par trois buts de Yaremchuk (1-1, 50e), Depoitre (1-2, 65e) et Ngadeu-Ngadjui (1-3, 76e).

    En Ukraine, Oleksandrya a remonté deux buts à AS Saint-Etienne dans les 10 dernières minutes.
    Les hommes de Claude Puel, qui avait titularisé Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou, ont mené grâce à un pénalty de Khazri (0-1, 24e) et un but de Camara (0-2, 72e), et se sont faits remontés par Bezborodko (1-2, 84e) et Zaderaka (2-2, 90e+1).

    Classement : La Gantoise (8 pts), Wolfsbourg (5 pts), Saint-Etienne & Oleksandrya (3 pts).

  • Dans le Groupe K, Wolverhampton a pris une grosse option sur la qualification en venant à bout du Slovan Bratislava dans le temps additionnel par Jimenez (1-0, 90e+2).
    Ruben Vinagre (remplacé à la 90e+7) et João Moutinho ont joué pour les "Wolves".

    L'autre club très bien parti est le Sporting Braga, vainqueur de Besiktas Istanbul 3-1.
    Les buts du match ont été inscrits par Paulinho (1-0, 14e), Boyd (1-1, 29e), Paulinho (2-1, 37e) et Eduardo (3-1, 81e).
    Pour les turcs, Georges-Kévin N'Koudou était forfait, touché aux adducteurs. Wallace Fortuna Dos Santos a joué toute la rencontre pour Braga.

    Classement : Braga (10 pts), Wolverhampton (9 pts), Slovan (4 pts), Besiktas (0 pt).

  • Dans le Groupe L, Manchester United s'est qualifié en battant le Partizan Belgrade, 3-0, buts de Greenwood (1-0, 22e), Martial (2-0, 33e) et Rashford (3-0, 49e).
    Sergio Romero et Anthony Martial ont joué tout le match.

    FK Astana est éliminé après sa lourde défaite à domicile contre AZ'67 Alkmaar, 0-5, buts de Boadu (0-1, 29e), Midtsjø (0-2, 52e), Idrissi (0-3, 57e), Hatzidiakos (0-4, 76e) et encore Boadu (0-5, 77e).

    Classement : Manchester United (10 pts), Alkmaar (8 pts), Partizan (4 pts), Astana (0 pt).

  • Les autres groupes :
      Groupe B : FC Copenhague - Dynamo Kiev : 1-1, FC Lugano - Malmö FF : 0-0.
      Classement :Copenhague & Kiev (6 pts), Malmö (5 pts), Lugano (2 pts).
      Groupe C : FC Bâle - Getafe : 2-1, FC Krasnodar - Trabzonspor : 3-1.
      Classement : Bâle (10 pts), Getafe & Krasnodar (6 pts), Trabzonspor (1 pt).
      Groupe D : Linz ASK - PSV Eindhoven : 4-1, Rosenborg Trondheim - Sporting Lisbonne : 0-2.
      Classement : Sporting (9 pts), Linz & PSV (7 pts), Rosenborg (0 pt).
      Groupe G : Glasgow Rangers - FC Porto : 2-0, Feyenoord Rotterdam - Young Boys Berne : 1-1.
      Classement : Berne & Rangers (7 pts), Porto & Feyenoord (4 pts).
      Groupe H : Ferencvaros Budapest - CSKA Moscou : 0-0, Espanyol Barcelone - Ludogorets Razgrad : 6-0.
      Classement : Espanyol (10 pts), Ludogorets (6 pts), Ferencvaros (5 pts), CSKA Moscou (1 pt).
      Groupe J : Wolfsberg - Istanbul Basaksehir : 0-3, Borussia Mönchengladbach - AS Rome : 2-1.
      Classement : Istanbul (7 pts), Mönchengladbach & AS Rome (5 pts), Wolfsberg (4 pts).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 6/11
    (07/11/2019)
    Les résultats du jour

    Les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U17 au Brésil sont en cours.

  • A Goiania, l'Espagne de Robert Navarro affrontait le Sénégal.
    Titularisé, Navarro a inscrit le premier but du match (1-0, 27e) pour l'Espagne qui a pris le large à l'heure de jeu (2-0, 59e).
    Le Sénégal a sauvé l'honneur en fin de match (2-1, 85e).
    Robert Navarro a été remplacé à la 90e+1.
  • Sur ce même stade de Goiania, les "Bleuets" étaient opposés à l'Australie.
    La France a rapidement pris l'avantage par Mbuku (1-0, 6e) et a dû attendre l'expulsion d'un australien (55e) pour prendre le large, toujours par Mbuku (2-0, 74e et 3-0, 82e).
    Rentré à la 77e, rejoingnant son partenaire monégasque Chrislain Matsima, Enzo Millot a marqué le dernier but du match (4-0, 87e).

  • L'Espagne et la France se retrouveront en quart de finale.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
    (06/11/2019)






    Leurs performances lors de la 4ème journée (2ème partie)

    La Ligue des Champions a repris hier sans l'AS Monaco.
    Sur les 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés, 9 jouaient ce soir.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, le Paris Saint-Germain s'est qualifié en battant le FC Bruges sur la plus petite des marges, grâce à un but d'Icardi (1-0, 22e).
    Les parisiens auraient pu se faire égaliser si Diagne n'avait pas vu son pénalty stoppé par Navas (76e).
    Kylian Mbappé a été titularisé et a été remplacé à la 83e. Abdou Diallo et Layvin Kurzawa sont restés sur le banc.

    Dans l'autre match, le Real Madrid s'est promené contre le Galatasaray Istanbul, 6-0.
    Le suspense n'aura duré que 4 minutes, le temps pour Rodrygo d'ouvrir le score (1-0, 4e) puis de doubler la mise (2-0, 7e).
    Ramos sur pénalty (3-0, 14e), Benzema par deux fois (4-0, 45e et 5-0, 81e) et encore Rodrygo (6-0, 90e+2) ont inscrit les autres buts des "Merengue".
    Les deux colombiens passés par l'ASM, Radamel Falcao et James Rodriguez étaient forfaits pour cause de blessures.

    Classement : PSG (12 points), Real (7 points), Bruges (2 points), Galatasaray (1 point).

  • Dans le Groupe B, pas d'ancien asémiste.
    Le Bayern Munich a aussi validé son billet pour les 8èmes en battant l'Olympiakos Le Pirée, 2-0, buts de Lewandowski (1-0, 69e) et Perisic (2-0, 89e).

    Dans l'autre rencontre, l'Etoile Rouge Belgrade a encore été corrigé par Tottenham, cette fois 4-0 sur sa pelouse.
    Les "Spurs" ont ouvert la marque sur un gros cafouillage conclu par Lo Celso (0-1, 34e) après deux transversales.
    Son a ensuite inscrit un doublé (0-2, 57e et 0-3, 61e) et Eriksen (0-4, 85e) a clos la marque.

    Classement : Bayern (12 points), Tottenham (7 points), Belgrade (3 points), Olympiakos (1 point).

  • Dans le Groupe C, l'Atalanta Bergame a marqué son premier point en tenant en échec Manchester City.
    Les "Citizens" ont marqué par Sterling (0-1, 7e), Mario Pasalic a égalisé à la reprise (1-1, 49e).
    Le croate a joué les 90 minutes de la partie, et a retrouvé face à lui Benjamin Mendy (averti 90e+2) et Bernardo Silva (averti 90e+6) également titulaires.
    Cette rencontre aurait pu avoir une tout autre tournure puisque Jesus a raté le 2-0 sur un pénalty frappé à côté (43e), et après l'expulsion du gardien anglais Bravo (81e) qui avait remplacé à la 46e Ederson, blessé.
    C'est le défenseur Walker qui a terminé le match dans les buts.

    Dans l'autre match, le Dinamo Zagreb a cru à la victoire face au Shakhtar Donetsk, en menant de deux buts à l'entrée du temps additionnel.
    Les ukrainiens ont marqué par Patrick (0-1, 13e), les croates ont répondu par Petkovic (1-1, 25e), pris l'avantage à 10 contre 10, après les rouges de Moro (74e) et Marlos (79e), par Ivanusec (2-1, 83e) et le large par Ademi (3-1, 89e).
    Mais Junior Moraes (3-2, 90e+3) et un pénalty de Tetê (3-3, 90e+8) ont marqué pour arracher le nul.

    Classement : Manchester City (10 points), Zagreb & Shakhtar (5 points), Atalanta (1 point).

  • Dans le Groupe D, le Bayer Leverkusen a marqué ses premiers points en battant l'Atletico Madrid, 2-1, buts de Thomas contre-son-camp (1-0, 41e), Volland (2-0, 55e) et Morata (2-1, 90e+4), après le rouge de l'allemand Amiri (54e).
    Thomas Lemar est entré à la 52e.

    Dans l'autre match, la Juventus Turin a obtenu sa qualification chez le Lokomotiv Moscou en l'emportant 2-1 dans le temps additionnel sur un exploit de Costa (1-2, 90e+3).
    Les autres buts ont été marqués par Ramsey (0-1, 4e) et Miranchuk (1-1, 12e).

    Classement : Juventus (10 points), Atlético (7 points), Lokomotiv & Leverkusen (3 points).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (05/11/2019)




    Leurs performances lors de la 4ème journée (1ère partie)

    La Ligue des Champions reprend sans l'AS Monaco.
    Ils sont néanmoins 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés.
    Retrouvons les résultats des 4 engagés ce soir.

  • Dans le Groupe E, le tenant du titre, Liverpool, a un pied en huitièmes de finale après sa victoire sur Genk, 2-1.
    Fabio Henrique Tavares «Fabinho» (titulaire) et ses coéquipiers se sont imposés grâce à des buts de Wijnaldum (1-0, 14e), Oxlade-Chamberlain (2-1, 53e) contre un coup de tête de Samatta (1-1, 41e).

    Dans l'autre match, pas de vainqueur entre Naples et le RB Salzbourg.
    Les autrichiens ont ouvert le score sur un pénalty de Håland (0-1, 11e), les napolitains ont égalisé par Lozano (1-1, 44e).
    Kévin Malcuit n'a pu jouer avec le Napoli. Il a été opéré dernièrement d'une rupture des ligaments croisés.

    Classement : Liverpool (9 points), Naples (8 points), Salzbourg (4 points), Genk (1 point).

  • Dans le Groupe F, pas d'ancien de l'ASM.
    Le Borussia Dortmund a été mené de deux buts à la pause par l'Inter Milan, mais a réussi à s'imposer 3-2.
    Les intéristes ont marqué par Martinez (0-1, 5e) et Vecino (0-2, 40e), Hakimi a réduit l'écart (1-2, 51e), Brandt a égalisé (2-2, 64e) et Hakimi encore lui a donné la victoire aux allemands (3-2, 77e).

    Dans l'autre rencontre, pas de but entre le FC Barcelone et le Slavia Prague, 0-0.

    Classement : Barcelone (8 points), Dortmund (7 points), Inter Milan (4 points), Slavia Prague (2 points).

  • Dans le Groupe G, Lyon a remporté une victoire importante pour la suite face au Benfica Lisbonne, 3-1.
    Andersen a rapidement ouvert le score sur un corner (1-0, 4e), Depay a doublé la mise (2-0, 33e), mais en seconde période les benfiquistes ont dominé et sauvé l'honneur par Seferovic (2-1, 76e).
    En fin de match, Traoré a mis fin au suspense (3-1, 89e).
    Carlos Vinícius a joué toute la partie pour le Benfica.

    Très mauvaise opération du Zénith Saint-Pétersbourg qui a perdu sur sa pelouse face au RB Leipzig, 0-2, buts de Demme (0-1, 45e+5) et Sabitzer (0-2, 63e).

    Classement : Leipzig (9 points), Lyon (7 points), Zénith (4 points), Benfica (3 points).

  • Dans le Groupe H, beaucoup de buts.
    Le FC Valence a été mené par Lille sur un contre d'Osimhen (0-1, 25e).
    En seconde période, les valencians ont poussé, et égalisé sur un pénalty transformé par Parejo (1-1, 66e).
    Les "Dogues" n'ont pas tenu la distance et se sont écroulés en fin de partie, avec des buts marqués par Soumaoro contre son camp (2-1, 82e), Kondogbia d'une frappe des 30m (3-1, 84e) et Torres (4-1, 90e).
    L'international centrafricain Geoffrey Kondogbia a joué toute la partie pour le club à la chauve-souris.
    Le LOSC est éliminé de la Ligue des Champions et n'a plus qu'un infime espoir de Ligue Europa.

    En Angleterre, Chelsea et l'Ajax Amsterdam ne sont quittés sur un nul, faute de choisir son vainqueur.
    Les néerlandais ont rapidement marqué sur un coup-franc dévié par Abraham dans son propre but (0-1, 2e), mais les "Blues" ont immédiatement égalisé sur un pénalty de Jorginho (1-1, 5e).
    L'Ajax a repris l'avantage par Promes (1-2, 20e), puis creusé l'écart sur un nouveau csc du malheureux portier Kepa (1-3, 35e), qui marquait du visage après que le ballon ait rebondi sur un poteau.
    En seconde période, Van de Beek marquait encore (1-4, 55e), et la victoire semblait acquise malgré la réduction du score d'Azpilicueta (2-4, 63e).
    Mais les expulsions pour accumulations d'avertissements de Blind (68e) puis Veltman (69e) mettaient l'Ajax à 9 contre 11 et ils craquaient rapidement sur un nouveau pénalty de Jorginho (3-4, 71e) et un but de James (4-4, 74e).
    Et encore, le but du 5-4 pour Chelsea a été annulé par la VAR...

    Classement : Chelsea, Ajax & Valence (7 points), Lille (1 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 3/11
    (03/11/2019)
    Les résultats du jour

    Dernière journée de la poule F de la Coupe du Monde U17 au Brésil.
    Déjà qualifiée, l'Italie jouait la première place face au Paraguay à Brasilia.
    Les transalpins ont fait tourner, et ont ouvert le score dès l'entame (1-0, 3e), mais cet avantage n'a pas duré. Les paraguayens ont égalisé (1-1, 37e) et pris l'avantage, avec la première place du groupe en début de seconde période (1-2, 52e).
    Habituellemen titulaire, Nicoló Cudrig s'est assis sur le banc. Alessandro Arlotti a joué ses premières minutes de la compétition en disputant toute la rencontre à la pointe de l'attaque.
    Dans l'autre match, le Méxique est allé cherché la qualification en écrasant les Iles Salomon, 8-0 .

    Classement : 1er Paraguay 7 pts, 2e Italie 6 pts, 3e Méxique 4 pts, 4e Iles Salomon 0 pt.

    Dans le groupe E, l'Espagne de Robert Navarro jouait la première place face au Cameroun.
    Avec l'ancien monégasque titulaire, les espagnols se sont imposés 2-0, buts inscrits aux 21e et 42e, s'assurant la qualification pour le tour prochain, et la première place car l'Argentine n'a pu faire mieux que 3-1 face au Tadjikistan.
    Classement : 1er Espagne 7 pts, 2e Argentine 7 pts, 3e Tadjikistan 3 pts, Cameroun 0 pt.

    Le programme des huitièmes de finale :
    Le 5/11 : Angola - Corée du Sud et Nigéria - Pays-Bas
    Le 6/11 : Japon - Méxique, Espagne - Sénégal, Brésil - Chili et France - Australie
    Le 7/11 : Equateur - Italie, Paraguay - Argentine.

    LES RÉACTIONS DE SAINT-ETIENNE - MONACO (1-0)
    (03/11/2019)

    Leonardo Jardim
    «Le match était très équilibré, je ne comprends pas comment c'est possible de valider le but de Saint-Étienne avec une faute grossière au milieu avant. L'équipe d'arbitrage a voulu donner la victoire à Saint-Étienne. C'est un match équilibré, donc, qui donne la victoire ? C'est l'arbitre, bien sûr. [...]
    C'était un match très équilibré. Après il s'est passé ce que tout le monde a vu. Comment c'est possible de valider un but après une faute grossière sur la transition de Saint-Étienne ? C'est incroyable, contraire à tous les mécanismes en place en France. Tout le monde à la télé a pu voir ça. 99 % des gens pensent la même chose, et personne chez les gens dont c'est le métier ne dit rien. La semaine dernière, on nous annule un but à Nantes (victoire de l'ASM 1-0), parce que les arbitres sont allés chercher un hors-jeu deux minutes avant. Aujourd'hui, il se passe ça : quatre minutes de temps additionnel avec deux cartons rouges, six changements ! Je ne comprends pas, je suis déçu parce que je suis professionnel et j'aime que les pros du football soient respectés. Une telle attitude, ce n'est pas du respect.»
    (Micro Canal+, lequipe.fr & AFP)

    Claude Puel
    «Je ne fais pas attention à la série (7 matches sans revers, toutes compétitions confondues). Quand on voit comment s'employer pour prendre des points et gagner des matches, on ne peut pas s'attarder sur la série. Si on ne peut pas nous prendre en défaut, c'est au niveau du caractère. C'est sympa de voir ce coeur dans ce groupe mais je ne cache pas que l'on doit progresser et prendre confiance avec le ballon.
    J'ai trouvé la seconde période bien meilleure. Au cours de la première, on se précipitait avec beaucoup trop de déchet même si nous avons eu quelques opportunités. Cela permettait à Monaco d'avoir de la maîtrise. C'est mieux de continuer à travailler avec des résultats. Si nous pouvons accompagner nos performances avec les points, c'est mieux pour la confiance. L'écoute est bonne de la part des joueurs. Ils doivent aussi avoir la sensation d'apprendre et de corriger.»
    (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 12ÈME JOURNÉE, SAINT-ETIENNE - MONACO : 1-0
    (03/11/2019)

    Monaco perd à nouveau

    L'AS Monaco a concédé une nouvelle défaite à Saint-Etienne, après avoir dominé la première période, sans arriver à marquer.
    En seconde période, Monaco disparait, et les stéphanois vont trouver la faille par Bouanga (1-0, 59e), et une fois de plus, la V.A.R. n'est pas en faveur de l'AS Monaco.

    Pour la rencontre, les deux coaches devaient enlever des joueurs à leurs groupes. Pour l'ASSE, Vermot et Camara vont en tribune, accompagnés du monégasque Seydou Sy.
    Claude Puel aligne une défense avec 3 axiaux, comme Leonardo Jardim.

    Monaco prend la possession du ballon et cherche à marquer.
    - Récupération de Ben Yedder aux 30m qui donne pour Henrichs sur la droite de la surface. Sa frappe puissante au premier poteau est repoussée par Ruffier (2e).
    - Centre d'Hamouma depuis la ligne de touche côté droit, que Martins n'arrive pas à contrôler et laisse le cuir à Bouanga dans son dos et dans la surface. Il ne frappe pas, contrôle, se ferme l'angle et frappe. Lecomte repousse en corner (8e).
    Sur celui-ci, le ballon est dévié au second poteau sur Saliba, dans un angle très fermé, qui reprend à côté (8e).
    - Centre fort à ras de terre de la gauche pour Wissam Ben Yedder qui vient couper au point de pénalty, mais décroise trop. A côté (13e).
    - Balle perdue monégasque qui permet à Bouanga de s'avancer jusqu'au 20m. Crochet du gauche devant Jemerson, frappe enroulée qui passe à côté de la lucarne opposée (25e).
    - Tir puissant d'Adrien Silva des 35m plein axe. Le ballon vient lécher la lucarne gauche de Ruffier qui semblait battu (27e).
    - Centre de Martins dévié par un tacle défensif. Ruffier claque en corner (35e).
    - Transversale de Debuchy pour Bouanga qui contrôle parfaitement du gauche en rentrant dans la surface, et doit tirer vite car Martins revient le gêner. A côté du but (41e).
    - Déviation de Ben Yedder pour Henrichs côté droit qui remet dans l'axe en retrait au buteur monégasque qui reprend, mais rate le cadre en frappant à ras de terre au premier poteau pour prendre Ruffier à contre-pied (45e).

    Mi-temps que le score de 0-0, et il n'y a pas de nouveau changement après celui de Cabaye, blessé et remplacé à la 30e par Jean-Eudes Aholou.

    Mais c'est tactiquement que la rencontre change. Saint-Etienne a pris la possession du ballon.
    - Interception de Gil Dias qui remonte côté gauche, décale pour Golovin à gauche qui centre très fort sur Baldé qui n'a pas le temps de cadrer sa tête. Au-dessus (49e).
    - Perte de balle d'Henrichs au milieu du terrain, chargé par Aholou, qui lance le contre. Hamouma déborde côté gauche, efface Jemerson, frappe dans un angle fermé sur Lecomte qui repousse dans l'axe sur Bouanga, qui marque malgré Badiashile devant le but (1-0, 59e).
    Le but n'est pas annulé par la VAR pour la faute sur Henrichs.

    Saint-Etienne continue d'attaquer.
    - Long ballon de Bouanga dans le dos de la défense pour Hamouma au point de pénalty qui reprend en se jettant. Lecomte est à la parade, mais le ballon était sur lui (64e).
    - Tir écrasé de Golovin dans la surface côté gauche, sans souci pour Ruffier (66e).
    - Tir de Bouanga des 20m. Hors-cadre (69e).
    Leonardo Jardim a fait rentrer Jean-Kévin Augustin et Ruben Aguilar aux places de Baldé (65e) et du fantomatique Martins (69e).
    L'ancien de Leipzig est lancé dans le dos de la défense et fauché par Fofana à l'entrée de la surface. L'arbitre sort le carton rouge pour Fofana, mais la V.A.R. se signale pour un hors-jeu d'Augustin pour 2 cm, un demi-bras qui, il parait, ne compte pas pour la position du hors-jeu... (72e).

    Le jeu continue à 11 contre 11, et Monaco a une nouvelle occasion d'égaliser sur un centre tendu d'Aguilar pour la tête d'Aleksandr Golovin au point de pénalty. Au ras du poteau droit de Ruffier (78e).
    - Jean-Eudes Aholou est lancé dans le dos de la défense, et pique son ballon par-dessus Lecomte. But refusé pour hors-jeu réel (81e).
    - Tir d'Augustin en pivot. Au-dessus (84e).
    - Reprise de volée de Silva des 20m. C'est puissant, mais à côté (89e).
    - Contre stéphanois avec Bouanga qui prend de vitesse Jemerson, corchète Aguilar qui l'accroche. Carton rouge pour l'ancien montpelliérain (90e+2).
    Sur le coup-franc, Boudebouz oblige Benjamin Lecomte à une horizontale pour enlever le ballon de son but (90e+3).

    Avec cette défaite, la 5ème de la saison en 12 journées, l'ASM pointe à la 15ème place du classement.
    Réaction attendue samedi prochain contre Dijon, qui vient de faire tomber le PSG. Ce sera sans Aguilar et Jemerson suspendu, mais il serait souhaitable qu'Islam Slimani et Tiémoué Bakayoko soient de retour, car leurs impacts physiques ont énormément manqué en attaque et au milieu.

    Pour plus d'info sur la douzième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    LIGUE 1, 12ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (03/11/2019)
    La fin des résultats de la 12ème journée de Ligue 1

    Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     2-0 

    A 15h, Bordeaux (8e) a remporté le "derby de l'Atlantique" face à Nantes (2e), qui perd pour la 3ème fois consécutivement, grâce à un but par période de Kamano (1-0, 37e) et Hwang (2-0, 57e).
    Le girondin Youssef Aït Bennasser a suivi le match depuis le banc, le "Canari" Dennis Appiah était blessé.

     2-0 

    A 17h, Nice (15e) a été malmené par Reims (4e), mais la rencontre a tourné à la 26e, lorsque le champenois Doumbia a été averti et a applaudi l'arbitre, qui a vu rouge et l'a expulsé pour un second avertissement.
    Les "Aiglons" en ont profité pour ouvrir le score peu après, sur une demi-volée de Cyprien (1-0, 32e), et doublé la mise sur un corner conclu par Hérelle (2-0, 41e).
    En fin de match, Khéphren Thuram a participé à la victoire en entrant à la 83e. Il n'a pu croiser Tristan Dingomé, toujours blessé.

     21h 

    A 21h, Saint-Etienne (12e) de Claude Puel qui a retenu Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou reçoit l'AS Monaco (11e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est en tête du classement avec 9 buts.
    Il devance :
    - Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) avec 8 buts,
    - Depay (Lyon) et Osimhen (Lille) avec 7 buts,
    - Benedetto (Marseille), Mbappé (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) à 5 buts,
    - 9 joueurs à 4 buts,
    - 15 joueurs à 3 buts.
    - 25 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé & Aleksandr Golovin (AS Monaco), Germain (Marseille).
    - 79 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Cardona & Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    SÉLECTIONS : LE RÉSULTAT DU 2/11
    (02/11/2019)
    Le résultat du jour

    Dernier match de poule pour le groupe C de la Coupe du Monde U17 au Brésil.
    Déjà qualifiés, les "Bleuets" ont fait tourner leur équipe, et les remplaçants ont mis du temps à prendre le dessus sur le dernier, Haïti.
    La différence s'est faite en 1 minute, avec un doublé de Rutter (1-0, 78e et 2-0, 79e), le premier sur pénalty.
    Titulaire lors des deux premiers matches, Chrislain Matsima est resté sur le banc. Remplaçant lors de ces 2 rencontres, Enzo Millot a été titularisé et remplacé à la 90e+1.
    L'autre match du groupe a vu le Chili perdre face à la Corée du Sud 1-2.

    Classement : 1er France 9 pts, 2e Corée du Sud 6 pts, 3e Chili 3 pts, 4e Haïti 0 pt.

    Pour rappel, les 2 premiers des 6 poules sont qualifiés pour les 8èmes de finale, ainsi que les 4 meilleurs troisièmes.

    LIGUE 1, 12ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (02/11/2019)
    Les résultats de la 12ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     2-1 

    Vendredi à 20h45, le choc des extrêmes entre la lanterne rouge Dijon (20e) et le large leader le Paris S.G. (1er), a tourné en faveur... du dernier.
    Les parisiens ont ouvert le score par l'inévitable Kylian Mbappé lancé par Di Maria (0-1, 19e), mais la suffisance du PSG est apparue contre des bourguignons qui ont joué et ont été récompensés par l'égalisation de Chouiar dans le temps additionnel (1-1, 45e+6).
    En début de seconde période, Cadiz se joue de la défense du PSG (2-1, 47e), et les dijonnais, prochains adversaires de l'ASM, ne se regroupent pas devant leur but, cherchent le 3-1 et laissant ainsi des espaces aux parisiens qui trouvent deux fois les montants.
    Kylian Mbappé a joué tout le match, Abdou Diallo a été remplacé à la 81e, Layvin Kurzawa est entré à la 64e.

     0-0 

    Samedi à 17h30, Marseille (7e) a retrouvé le chemin de la victoire contre Lille (3e) qui a bien aidé les phocéens.
    Les "Dogues", venus sans Farès Bahlouli toujours écarté par son entraîneur, ont donné un premier but à Sanson, avec un ballon relaché par Maignan (1-0, 47e), puis sur un csc de Gabriel (2-0, 79e).
    De quoi avoir encore plus de regret car Soumaoro a scoré en fin de partie (2-1, 83e).
    Le marseillais Valère Germain a suivi le match depuis le banc.

     1-0 

    Samedi à 20h, Amiens (14e) s'est donné de l'air en dominant Brest (5e) grâce à un but d'Otero (1-0, 27e), après que Guirassy ait tiré un pénalty trop mollement , arrêté par Larsinneur (3e).
    Les brestois Ibrahima Diallo (remplacé à la 85e), Samuel Grandsir (titulaire) et Irvin Cardona (entré à la 66e) n'ont pu changer le score.

     1-0 

    Angers (6e) redevient dauphin du PSG, après sa victoire sur Strasbourg (16e) avec un pénalty de Bahoken (1-0, 27e) inscrit contre le cours du jeu.
    Thomas Mangani, titulaire, et ses partenaires n'ont pas craqué contre les alsaciens qui n'ont toujours pas trouvé le chemin des filets loin de La Meinau.

     Reporté 

    Les fortes pluies dans le Gard ont reporté la rencontre qui devait opposer Nîmes (18e) à Rennes (9e).
    Et comme elles doivent encore durer jusqu'à demain, le match n'a pu être remis à 15h ce dimanche.
    En raison de la participation de Rennes en Ligue Europa, la rencontre ne pourra se jouer avant janvier 2020.

     2-2 

    Metz (19e) a dominé Montpellier (10e), et a logiquement ouvert le score par Diallo (1-0, 26e).
    En début de seconde période, l'écart s'est accru grâce à Nguette (2-0, 48e).
    Mais dans la dernière partie de la rencontre, et après l'entrée de Souleymane Camara (70e), les héraultais sont revenus par Delort (2-1, 73e) puis Sambia (2-2, 79e).
    Les monégasques prêtés au FCM, Kévin N'Doram et Adama Traoré, ont joué toute la partie.

     2-3 

    Du suspense dans le match Toulouse (17e) - Lyon (13e).
    Les "Violets" ont ouvert le score par Sanogo (1-0, 15e) qui profitait des largesses défensives de l'OL, Depay égalisait (1-1, 26e), mais en seconde période, une mésentente aérienne provoquait le csc de Lopes (2-1, 59e).
    Là encore, le TFC ne parvenait à garder son avantage car Dembélé égalisé (2-2, 67e) et dans les tous derniers instants, Depay donne la victoire à Lyon (2-3, 90e+5).
    Pour Toulouse, toujours par de Corentin Jean aux côtés de William Vainqueur (avrti à la 84e) et Nicolas Isimat-Mirin.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Bordeaux (8e) reçoit Nantes (2e).
    - A 17h, Nice (15e) affronte Reims (4e).
    - A 21h, Saint-Etienne (12e) accueille l'AS Monaco (11e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est en tête du classement avec 9 buts.
    Il devance :
    - Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) avec 8 buts,
    - Depay (Lyon) et Osimhen (Lille) avec 7 buts,
    - Benedetto (Marseille), Mbappé (Paris S.G.) et Islam Slimani (AS Monaco) à 5 buts,
    - 8 joueurs à 4 buts,
    - 15 joueurs à 3 buts.
    - 27 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé & Aleksandr Golovin (AS Monaco), Germain (Marseille).
    - 79 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Cardona & Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    PRÉSENTATION SAINT-ETIENNE - MONACO (J12)
    (02/11/2019)


    Pour la 12ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (11e) se rend chez l'AS Saint-Etienne (12e).

    Depuis le dernier match de l1 et la victoire à Nantes (1-0), l'ASM a enchaîné avec une victoire en Coupe de la Ligue face à l'OM, 2-1, en faisant tourner son effectif.
    Les stéphanois se sont reposés depuis le nul concédé le week-end dernier contre Amiens (2-2), car ils exempté en raison de leurs participations à la Ligue Europa.
    Au classement, les deux formations sont dos-à-dos, avec 4 victoires, 3 nuls et 4 défaites.
    Mais le bon bilan monégasque est à domicile. Loin du Louis-II, les joueurs de Jardim avaient perdu 2 fois et concédé 2 nuls avant de l'emporter à Nantes.
    Les "Verts" sont eux performants loin de leur "Chaudron", avec au total 1 victoire, 3 nuls et 1 défaite.
    Dans l'ordre, c'est nuls face à Brest (1-1, J02), Toulouse (2-2, J05), une défaite devant Metz (0-1, J07).
    Depuis l'arrivée de Claude Puel, c'est mieux. L'ASSE a battu Lyon (1-0, J09) et partagé les points devant Amiens (2-2, J11).

    Historiquement, Monaco n'aime pas le Chaudron, avec 13 victoires en 51 matches de championnat (L1 & L2). Les autres résultats sont 11 nuls et 27 défaites (50 buts marqués et 81 encaissés).
    Sur les 10 dernières confrontations, le bilan n'est pas plus en faveur des asémistes, avec 1 victoire, 4 nuls et 5 défaites, la dernière la saison passée.

    Leonardo Jardim avait préparé la rencontre en faisant souffler quelques titulaires, car ce match est «très important pour nous, un match à l'extérieur contre une équipe de qualité, qui dispute la Ligue Europa cette saison et qui a gardé une grande partie de son effectif. Nous aurons besoin de jouer avec beaucoup de concentration, d'avoir une attitude forte et d'être très bien organisés pour faire un résultat positif.
    Claude Puel c'est un ancien du club que j'admire beaucoup. Il a déjà fait beaucoup de bon travail, il va le faire aussi à Saint-Étienne, mais j'espère que contre nous cela ne marchera pas.
    Plus qu'un changement de dynamique, je préfère de progression nous concernant. Quand on a des joueurs qui s'entraînent ensembles depuis deux ou trois mois, c'est beaucoup plus facile de travailler. Le staff a une meilleure connaissance des nouveaux joueurs et eux comprennent mieux les idées que nous voulons mettre en place.
    Nous sommes encore en milieu de tableau, nous sommes meilleurs car cela doit se passer comme cela, il n'y a rien d'étonnant de voir que le travail paie, mais nous avons encore beaucoup de choses à faire. Nous devons progresser, enchaîner les bonnes performances, pas sur cinq ou six matchs mais sur tous les matches. Je ne veux pas parler de la deuxième place. Nous ne devons pas parler, nous devons agir avec une seule ambition : jouer chaque match pour le gagner et démontrer cela chaque semaine.
    Slimani ne sera pas là, mais comme je l'ai dit nous comptons sur tout le monde. Augustin et Baldé étaient titulaires contre Marseille, ils ont montré que l'on peut compter sur eux, c'est important de pouvoir s'appuyer sur un effectif avec des joueurs toujours mobilisés et désireux de démontrer toutes leurs qualités.»
    (Site officiel ASM).

    Mis au repos contre l'OM, Gelson Martins devrait reprendre sa place dans le couloir droit de l'ASM.
    «Cette saison j'évolue à un poste différent, cela demande plus d'efforts physiques, mais je me sens bien. L'équipe va mieux de match en match, nous avons une bonne dynamique. Le changement tactique opéré par le coach nous a fait du bien, on prépare le match de dimanche sereinement.
    Je dois travailler plus défensivement et donc j'ai un peu moins de possibilités offensives dans ce schéma, mais c'est pour le bien de l'équipe et moi je suis à la disposition de l'équipe et du coach. On a trouvé un bon équilibre comme ça donc ça me va très bien. C'est juste une question d'adaptation.
    Chaque match est différent. On les joue tous pour les gagner, mais cela ne va pas toujours comme on veut. On essaie toujours de travailler pour trouver des solutions, c'est encore un système nouveau pour nous, il y a toujours des choses à améliorer et nous continuons de travailler dans ce sens.
    Le match de Nice a été très important, chez nous dans un derby, cette bonne prestation nous a amené de la confiance et cela nous a permis de rebondir.
    Wissam Ben Yedder est un grand avant-centre. Pas seulement avec les buts qu'il marque, mais aussi avec la qualité qui est la sienne dans le jeu. Nous avons la chance de l'avoir avec nous et de profiter de ses qualités. Il fait du bien à l'équipe, c'est l'un des meilleurs attaquant d'Europe et j'espère qu'il va continuer comme ça. Il l'a montré toute sa qualité à Séville, il continue à le démontrer ici. Il a beaucoup de point forts, mais si je dois en souligner un c'est son sens du but, il est souvent au bon moment au bon endroit.
    Bien sûr que j'ai envie de marquer plus de buts, mais la saison est longue. Je dois encore évoluer pour me sentir encore mieux et j'espère bien sûr marquer beaucoup de buts cette saison.
    Nous sommes dans une phase positive, il ne faut pas se relâcher et continuer à travailler car on n'est pas à l'abri de mauvais résultats. Nous avons un groupe de qualité, mais c'est aussi un groupe qui peut faire mieux donc nous devons continuer à progresser pour avancer.
    Il y a une grande ambiance à Saint-Étienne, cela nous met sous pression, mais les joueurs aime sentir cette pression-là. C'est toujours motivant de jouer dans des ambiances comme ça.
    Les matches à l'extérieur sont plus difficiles. Nous devons trouver des solutions, nous adapter à l'environnement. C'était important pour la confiance de gagner à Nantes. Maintenant que nous l'avons fait, nous devons nous en servir pour enchaîner dès dimanche à Saint-Étienne.»
    (Site officiel ASM).

    Dans le Forez, Leonardo Jardim est donc privé des habituels Benaglio, Geubbels, Jovetic et Pellegri. Fabregas rapidement sorti mercredi soir est blessé. Slimani aurait pu revenir, mais il a les adducteurs douloureux. Bakayoko s'est lui donné une entorse à une cheville.
    Glik, Martins et Boschilia retrouvent le groupe de 19 joueurs.

    A Saint-Etienne, Claude Puel est revenu sur les difficultés à domicile.
    «Nos adversaires alignent souvent un bloc bas à Geoffroy-Guichard. Comme la plupart des formations de Ligue 1, notre équipe est davantage faite pour développer des attaques rapides et jouer dans les espaces. On doit encore travailler pour que les joueurs effectuent les bons déplacements et soient plus justes techniquement quand ils sont confrontés à des lignes resserrées. Il faut être capable de bouger un bloc compact. Si on veut être régulier dans nos performances, on doit savoir jouer dans toutes les configurations.
    Les progrès se font petit à petit. Ils sont constants parce qu’on travaille chaque jour sur le terrain, que ce soit en match ou à l’entraînement, mais aussi en vidéo. Il y a plein de choses à améliorer parce qu’on veut parfois aller trop vite. Du coup, on gâche des possibilités. Je ne pointe pas un secteur de jeu en particulier car c’est un collectif qui travaille. Il n'y a pas des joueurs et des milieux offensifs qui attaquent ou d'autres qui défendent. C'est la même équipe qui attaque et qui défend. Chacun apporte sa pierre à l’édifice. Tout le monde est important en attaque et tout le monde l'est aussi dès la perte du ballon. L’équipe progresse tous les jours mais le processus est long.
    Monaco est une équipe qui a repris confiance et est en train de trouver son rythme de croisière. Grâce à ses résultats, elle a désormais le vent en poupe. Les monégasques sont devenus réguliers. Ils ont beaucoup d’éléments offensifs, ce qui leur offre plusieurs options. Ils ont l'embarras du choix mais c’est le propre d’une équipe qui est taillée pour jouer les premiers rôles. Elle est en train de trouver son rythme de croisière.
    Tous les matches sont difficiles. On l’a vu contre Amiens. Chaque adversaire a des atouts. Monaco, c’est encore autre chose. Cette équipe est construite pour jouer les premières places. C’est un match très costaud qui nous attend. On peut le voir comme un test pour mon équipe mais toutes les rencontres sont des tests. Celle qu'on disputera ensuite en Coupe d’Europe en sera une autre.»
    (Site officiel EAG).

    Pour ce match, Puel est privé de Perrin (suspendu). M'Vila, Monnet-Paquet, Khazri, Diony, Palencia, Abi sont les autres absents du groupe de 20 joueurs convoqués, où sont bien Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Saint-Etienne.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Sy, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Zagré, Boschilia, Dias, Golovin, Henrichs, Martins, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder.

    Pour Saint-Etienne : Vermot, Ruffier, Moulin, Moukoudi, Saliba, Kolodziejczak, Silva, Trauco, Debuchy, Fofana, Boudebouz, Camara, Aholou, Youssouf, Cabaye, Honorat, Nordin, Bouanga, Hamouma, Beric.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    NATIONAL 2, 10ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (02/11/2019)


    Les résultats de la 10ème journée de National 2

    Pour cette 10ème journée de National 2, l'AS Monaco (13e) recevait Moulins-Yzeure Foot (4e).



    La première période a été pauvre en occasion, et malheureusement l'unique s'est transformée en but pour le MYF, avec Alouache à la reprise d'une frappe repoussée par la barre (0-1, 16e).


    En seconde, l'entrée d'Eric Ayiah change la donne, il est à la reprise d'un long ballon non dégagé par la défense, et vient tromper Millieras (1-1, 61e).










    Mais l'ASM n'a pas une des pires défenses du groupe pour rien, et craque dans la minute suivante, Alouache est lancé plein axe, bute sur Louis, mais Deniaud récupère et marque (1-2, 63e).






    Monaco doit encore cravacher, et égalise encore sur une frappe de 30m de Kévin Appin (2-2, 72e).






    Là encore, c'est de courte durée car Touré part aussi seul au but depuis le rond central et s'en va battre Louis (2-3, 75e).





    L'AS Monaco ne parviendra pas à revenir une troisième fois et concède sa 6ème défaite de la saison, et redevient relégable (14e).

    Prochaine journée dès le week-end prochain, avec le déplacement dans la banlieue lyonnaise à Chasselay conttre le Monts d'Or Anse Foot, dans le stade Ludovic-Giuly

    La composition monégasque face à Moulins-Yzeure : Théo Louis, Yoann Etienne, Amilcar Silva, Safwan Mbae, Pierre Nguinda, Kévin Appin, Romain Faivre puis Edgaras Utkus (78e), Eliot Matazo, Owen Maës, Nordine Ibouroi puis Eric Ayiah (56e), Nabil Alioui.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    Pour accéder aux news des mois précédents, cliquez ici...