SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 11/10
(11/10/2019)

Les résultats du jour

  • Second match à Marbella (Espagne) pour la France U19, en stage de préparation des éliminatoires de l'Euro U19 qui se déroulera en Irlande du Nord.

    Après sa victoire contre l'Angleterre (3-1) mercredi, l'équipe des "Bleuets" a été remaniée face à la Belgique, et a fait match nul 2-2.
    Ainsi Khéphren Thuram, qui était sur le banc contre les anglais, a débuté. Arthur Zagré, Benoît Badiashile et Han-Noah Massengo, qui avaient débuté, étaient cette fois sur le banc.
    Khéphren Thuram a ouvert le score (1-0, 7e), les belges ont égalisé (1-1, 12e) et pris l'avantage à l'heure de jeu (1-2, 62e), mais les français ont égalisé en fin de partie (2-2, 79e).

  • A Reykjavik en éliminatoires de l'Euro 2020, l'Islande recevait la France de Didier Deschamps, privée de Kylian Mbappé forfait.
    Un unique but dans cette partie, oeuvre de Giroud sur pénalty (0-1, 66e).
    Wissam Ben Yedder, Thomas Lemar et Djibril Sidibé, dans le groupe, ont débuté sur le banc. Seul l'actuel monégasque est entré en jeu, à la 78e, et s'est procuré deux occasions de but.

    Les autres résultats : Turquie - Albanie 1-0, Andorre - Moldavie 1-0.

    Classement du groupe H : 1er Turquie 18 pts, 2e France 18 pts, 3e Islande 12 pts, 4e Albanie 9 pts, 5e Andorre 3 pts, 6e Moldavie 3 pts.

  • Chez les anciens asémistes, le Portugal recevait le Luxembourg avec Bernardo Silva et João Moutinho titulaires.
    Les portugais se sont imposés 3-0, buts de Silva (1-0, 16e), Ronaldo (2-0, 65e) et Guedes (3-0, 89e).
    Silva a été remplacé à la 77e, Moutinho l'a rejoint sur le banc à la 89e.
    Au classement du groupe B : 1er Ukraine 16 pts (6m), 2e Portugal 11 pts (5m), 3e Serbie 7 pts (5m), 4e Luxembourg 4 pts (6m), 5e Lituanie 1 pt (6m).

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 10/10
    (10/10/2019)

    Les résultats du jour

  • En amical à Singapour, le Sénégalet le Brésil se sont quittés sur un nul 1-1, Diedhiou sur pénalty (1-1, 45e) répondant à Firmino (0-1, 9e).
    Keita Baldé est resté sur le banc des "Lions de la Térenga".

  • En amical à Marbella, la France U20 affrontait son homologue de la Norvége.
    Les "Bleuets" ont marqué un but d'entrée (1-0, 4e), doublé la mise après l'heure de jeu (2-0, 65e) et encaissé un but en fin de partie sur un pénalty (2-1, 89e).
    Moussa Sylla est dans les 22 français qui participent à ce stage, mais n'a pas joué.
  • A Riga en Eliminatoires de l'Euro 2020, la Lettonie recevait la Pologne de Kamil Glik, titulaire.
    Les polonais se sont imposés 3-0, avec un triplé de Lewandowski (0-1 9e, 0-2 13e et 0-3 76e).

    Autres matches : Autriche - Israël 3-1, Macédoine du Nord - Slovénie 2-1.

    Classement du Groupe G : 1er Pologne 16 pts, 2e Autriche 13 pts, 3e Macédoine du Nord 11 pts, 4e Slovénie 11 pts, 5e Israël 8 pts, 6e Lettonie 0 pt.

  • Dans ces mêmes éliminatoires, mais dans le Groupe I, à Moscou, la Russie affrontait l'Ecosse.
    Avec un grand Aleksandr Golovin, titulaire, les russes ont gagné 4-0.
    Les deux premiers buts de Dzyuba (1-0, 57e) et d'Ozdoev (2-0, 60e) ont été sur des passes de Golovin, Dzyuba a rajouté une unité (3-0, 70e) et Aleksandr Golovin a clos la marque en fin de match (4-0, 84e).

    Dans ce même groupe, la Belgique s'est baladée contre Saint-Marin avec une victoire 9-0.
    Les trois bleges anciens monégasques ont participé au match, en étant décisif. Titulaires, Youri Tielemans a été passeur sur l'ouverture du score de Lukaku (1-0, 28e) et buteur pour le (6-0, 45e+1).
    Nacer Chadli a aussi débuté, et marqué le 2ème but (2-0, 31e).
    Après les buts de Brolli contre-son-camp (3-0, 35e), Lukaku (4-0, 41e) et Alderweireld (5-0, 43e), Yannick Ferreira-Carrasco est entré à la 63e. Il a été passeur pour Benteke (7-0, 79e).
    En fin de partie, Verschaeren sur pénalty (8-0, 84e) et Castagne (9-0, 90e) ont aussi trouvé la faille.

    L'autre match, Kazakhstan - Chypre : 1-2.

    Classement du Groupe I : 1er Belgique 21 pts, 2e Russie 18 pts, 3e Chypre 10 pts, 4e Kazakhstan 7 pts, 5e Ecosse 6 pts, 6e Saint-Marin 0 pt.

  • En amical à Blida, l'Algérie de Islam Slimani rencontrait la RD Congo.
    Le monégasque a encore marqué (1-0, 6e), les congolais ont égalisé par Bakambu (1-1, 26e).

  • SÉLECTIONS : LE RÉSULTAT DU 9/10
    (09/10/2019)
    Le résultat du jour

    La France U19 est à Marbella (Espagne) en stage de préparation des éliminatoires de l'Euro U19 qui se déroulera en Irlande du Nord.

    Face à l'Angleterre, les "Bleuets" se sont imposés 3-1 (1-0 3e, 1-1 70e, 2-1 sur pénalty 72 et 3-1 80e).
    Arthur Zagré, Benoît Badiashile et Han-Noah Massengo ont débuté la rencontre, Khéphren Thuram a débuté sur le banc et a remplacé son ami Massengo pour le dernier quart d'heure (75e).

    LIGUE 1, 9ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (06/10/2019)
    La fin des résultats de la 9ème journée de Ligue 1

    Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     2-2 

    A 15h, Lille (4e) a raté l'occasion de prendre la 3ème place de L1 en partageant les points face à Nîmes (15e).
    Rémy avait pourtant ouvert la marque (1-0, 12e), mais Ripart a égalisé sur pénalty dans le temps additionnel (1-1, 45e+5).
    En seconde période, Denkey a donné l'avantage aux "Crocos" par Denkey (1-2, 71e), les "Dogues" ont répondu par l'inévitable Osimhen (2-2, 79e) qui reprend la tête du classement des buteurs.
    Le nordiste Farès Bahlouli a été une nouvelle fois écarté du groupe convoqué.

     0-1 

    A 17h, Rennes (8e) a enchaîné un 8ème match sans victoire, en comptant les 2 de la Ligue Europa, en perdant à domicile contre Reims (9e) sur un but de Dia (0-1, 49e).
    Les rémois étaient toujours privés de Tristan Dingomé, blessé.

     1-0 

    A 21h, Claude Puel a parfaitement débuté avec Saint-Etienne (19e).
    Deux jours après son arrivée à la tête de l'ASSE, son équipe a battu Lyon (11e) grâce à un but de Beric à la dernière minute (1-0n 90e).
    Pour ce match, il était privé de Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou, blessés.

    Au classement des buteurs, Osimhen (Lille) a repris seul la tête avec 7 buts.
    Il devance :
    - Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) à 6 buts.
    - Benedetto (Marseille) à 5 buts,
    - Alioui (Angers), Depay (Lyon), Koulouris (Toulouse), Neymar (Paris SG) et Islam Slimani (AS Monaco) à 4 buts,
    - 14 joueurs à 3 buts.
    - 25 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé & Aleksandr Golovin (AS Monaco), Germain (Marseille).
    - 65 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Grandsir (Brest), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 6 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONTPELLIER - MONACO (3-1)
    (05/10/2019)

    Leonardo Jardim
    «Je suis déçu parce que Monaco n'est pas arrivé à jouer en première mi-temps avec intensité et rigueur. On avait le contrôle du ballon mais on n'est pas arrivé à grand-chose. La relation à la perte de balle n'est pas bonne, le niveau d'agressivité et de pression non plus. Aujourd'hui, quand on joue contre des bonnes équipes et qu'on n'arrive pas à rester ensemble défensivement, on se complique la tâche. On a laissé Montpellier jouer et profiter de ça. Notre gardien fait deux, trois arrêts, et offensivement on ne fait qu'une frappe cadrée. Dans ce match, on n'a pas eu le collectif et l'intensité dont ont besoin toutes les équipes en Ligue 1. En Ligue 1, c'est très intense.» (lequipe.fr & AFP)

    Michel Der Zakarian
    «La série s'arrête. Cela faisait pourtant 29 ans qu'on avait pas gagné chez nous devant Monaco. On a fait un gros match, contre une belle équipe qui était en pleine forme. On leur a laissé un minimum d'occasions. Ils ont une occasion et le but. On a bien contrôlé leurs coups de pied arrêtés où ils sont très dangereux. Dans l'utilisation du ballon, après le premier quart d'heure, on a joué dans leur dos, on a récupéré le ballon plus haut. Ils étaient vulnérables derrière, dans la profondeur, et on en a bien profité. On a fait une bonne première période. On a bien géré la deuxième mi-temps. Globalement, on a très bien défendu, on a été présents sur les centres.» (lequipe.fr & AFP)

    Benjamin Lecomte
    «C'est un coup d'arrêt logique, je pense que ce soir on n'a pas fait le match qu'il faut pour embêter cette équipe de Montpellier, ils ont été très costauds et efficaces. C'est dommage car on s'est créé les premières occasions.
    Il faudra retrouver le visage que l'on a montré la semaine dernière pour espérer mieux. Le problème cette année, c'est que dès que quelque chose ne va pas, on a tendance à baisser la tête. C'est quelque chose que l'on doit travailler.»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 9ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (05/10/2019)
    Les résultats de la 9ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     3-1 

    Vendredi à 20h45, Amiens (16e) a mis fin à 8 matches d'invicibilité de Marseille (5e).
    Aleesami a ouvert le score pour les picards (1-0, 11e), Benedetto a égalisé (1-1, 23e), mais avant la pause des amiénois ont repris l'avantage sur un pénalty de Guirassy (2-1, 41e).
    Dans les dernières secondes de la partie, Amiens a définitivement mis fin au suspens par Mendoza (3-1, 90e+1).
    Pour l'OM, Valère Germain a joué les 90 minutes de la partie.

     4-0 

    Samedi à 17h30, le choc surprise de la L1 entre le Paris S.G. (1er) et son dauphin Angers (2e), a tourné sans surprise en faveur des parisiens.
    Ils ont pris l'avantage par Sarabia (1-0, 13e) et augmenté l'écart toutes les 20 minutes par Icardi (2-0, 37e) et Gueye (3-0, 59e).
    Neymar a rajouté une unité à l'approche du temps additionnel (4-0, 90e).
    Pour le PSG, Layvin Kurzawa est resté sur le banc, Abdou Diallo l'a quitté à la 78e, Kylian Mbappé était forfait.
    Pour le SCO, Thomas Mangani est aussi entré à la 55e.

     1-0 

    Samedi à 20h, la place de dauphin était à prendre et c'est Nantes (3e) qui l'a récupérée avec sa victoire sur Nice (6e) grâce à un but en fin de match de Simon (1-0, 86e).
    Dennis Appiah a joué toute la rencontre pour les "Canaris", l'"Aiglon" Khéphren Thuram était écarté.

     1-3 

    Le derby de la Garonne se jouait à Toulouse (14e), et c'est Bordeaux (7e) qui l'a remporté.
    Les girondins ont rapidement pris les devants par De Préville (0-1, 2e) puis Pablo (0-2, 19e). En seconde période Hwang (0-3, 53e) et Koulouris (1-3, 61e) ont aussi scoré.
    Côté TFC, toujours pas de Corentin Jean. William Vainqueur (remplacé à la 79e) et Nicolas Isimat-Mirin ont été titularisés.
    Youssef Aït Bennasser a participé à la victoire en entrant à la 76e.

     3-1 

    Montpellier (10e) a profité des largesses défensives de l'AS Monaco (12e) pour prendre le large par Mollet (1-0, 31e), Mendes (2-0, 39e) et Delort (3-0, 56e).
    Les monégasques ont sauvé l'honneur par Wissam Ben Yedder (3-1, 68e) mais n'ont pu faire mieux, réduits à 10 à la 81e avec l'expulsion pour deux jaunes d'Aleksandr Golovin.
    L'héraultais Souleymane Camara est entré à la 59e.

     1-0 

    Dijon (20e) a abandonné la lanterne rouge grâce à sa victoire sur Strasbourg (13e), avec un but de Mavididi (1-0, 38e).

     2-0 

    Autre duel de mal classés, celui entre les promus Brest (18e) et Metz (17e).
    Les bretons l'ont emporté 2-0 avec deux buts de Faussurier (1-0, 11e) et Castelletto (2-0, 45e) en première période.
    Dans ce match, 5 joueurs encore monégasques en ce début d'été ont été mis sur la feuille de match.
    Pour le SB29, Ibrahima Diallo et Samuel Grandsir (remplacé à la 70e) ont débuté, Irvin Cardona est entré en jeu à la 85e. Il a été averti à la 90e+2.
    Pour les lorrains, Kévin N'Doram a joué toute la partie, Adama Traoré (touché à un genou la semaine passée) est resté sur le banc.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Lille (4e) reçoit Nîmes (15e).
    - A 17h, Rennes (8e) affronte Reims (9e).
    - A 21h, Saint-Etienne (19e) accueille Lyon (11e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 6 buts.
    Ils devancent :
    - Benedetto (Marseille) à 5 buts,
    - Alioui (Angers), Depay (Lyon), Koulouris (Toulouse), Neymar (Paris SG) et Islam Slimani (AS Monaco) à 4 buts,
    - 12 joueurs à 3 buts.
    - 25 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé & Aleksandr Golovin (AS Monaco), Germain (Marseille).
    - 66 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Grandsir (Brest), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 6 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 9ÈME JOURNÉE, MONTPELLIER - MONACO : 3-1
    (05/10/2019)

    Monaco sans défense

    L'AS Monaco n'est plus la bête noire de Montpellier.
    Ce soir les héraultais ont mis à 29 ans sans victoire à domicile contre l'AS Monaco en championnat, en remportant ce match 3-1, buts de Mollet (31e), Mendes (39e) et Delort (56e) contre un but de Wissam Ben Yedder (68e).

    Pour ce match, Savanier pas apte a rejoint en tribune Arthur Zagré et Seydou Sy, écartés de la feuille de match par Leonardo Jardim.
    Les deux coaches mettent en place leurs défenses à 3 axiaux, mais c'est l'ASM qui a le ballon, le MHSC cherchant à contrer.
    Quand les monégasques ont eu un peu d'espace, ils en ont profité pour être dangereux.
    - Centre de Martins, tête de Slimani entre Hilton et Mendes. Rulli capte (8e).
    - Corner tiré dans le paquet où Kamil Glik passe devant Mendes plein axe, entre le point de pénaly et les 6m, et reprend d'une tête plongeante. Sur Rulli qui repousse (15e).
    - Double une-deux dans l'axe avec Fabregas et Golovin. Le second permet au russe de se retrouver face à Rulli côté gauche, qu'il bat d'une balle piquée... sauf que son ballon est trop croisé (26e).

    La bonne période asémiste est terminée, et celle des pailladins va faire mal.
    - Long ballon pour Mollet qui profite de la glissade de Badiashile. Il temporise pour donner sur la droite pour Laborde qui centre en retrait pour Mollet qui s'est précipité dans l'axe aux 6m, qui reprend de la tête. Le ballon est touché par Lecomte, pris à contre-pied, mais il termine quand même au fond des filets (1-0, 31e).

    La défense de l'ASM est aux abonnés absents et les vagues se succèdent sur Benjamin Lecomte.
    - Delort part au but plein axe, poursuivi par Glik. Arrivé dans la surface, il crochète puis se retourne pour se remettre dans le bon sens et frappe fort à ras de terre. Lecomte qui s'est jeté devant lui repousse (34e).
    - Centre de Sambia, remisé par Laborde pour Le Tallec qui lui remet. Seul face au but, il reprend de volée et oblige Benjamin Lecomte à une nouvelle parade (36e).
    - Corner de Mollet de la droite, frappé pour les 6m pù Delort reprend entre Golovin et Badiashile. Sa tête est piquée, encore repoussée par Lecomte, mais sa défense est statique ce qui permet à Mendes, qui a suivi, de marquer de près (2-0, 39e).
    A la pause, le score aurait encore pu évoluer, après plusieurs rebonds, Lecomte est battu par l'un d'eux, mais il revient pour contrer la tête de Mendes qui avait repris (42e).

    Monaco essaye de revenir dans la partie en début de seconde période, avec un coup-franc bien placé pour Cesc Fabregas. A 24m côté gauche, l'espagnol trouve le mur, mais Ben Yedder lui remet par-dessus la défense pour une remise de la tête dans l'axe sur Maripán, resté aux avants-postes, qui contrôle et tente sa chance d'une balle croisée, que Rulli dévie de la cuisse (52e).
    Sur le corner, Guillermo Maripán est seul au premier poteau mais smashe sa tête à côté du but (53e).

    Mais Montpellier est toujours aussi habile en contre...
    - Tir enroulé du droit de Delort, côté gauche, au ras du montant opposé du but asémiste (54e).
    - Centre de Mollet côté droit pour le second poteau où Delort est seul pour pousser de l'extérieur du droit au fond des filets (3-0, 56e).

    Delort s'est blessé sur l'action et doit céder sa place à Souleymane Camara (59e). Cette sortie endort aussi les montpelliérains, et l'ASM repointe le bout du nez.
    Passe lobée de Fabregas pour Slimani qui remise en retrait pour Wissam Ben Yedder au milieu de 3 adversaires. Il garde le ballon et le pique par-dessus Rulli, avancé à l'angle des ses 6m (3-1, 68e).

    Leonardo Jardim effectue ses deux premiers remplacements avec les sorties de Maripán et Fabregas pour les entrées de Ruben Aguilar et Keita Baldé (68e), en passant en 4-4-2.
    Les héraultais doutent, n'arrivent plus à sortir de leur camp, et l'ASM aurait encore pu faire mieux sur un centre de Martins pour le second poteau. Slimani recule et enlève le ballon à Baldé dans son dos qui arrive lancé (74e).

    La fin des espoirs monégasques arrive peu après, avec le deuxième avertissement pour Aleksandr Golovin, synonyme d'expulsion (81e).

    Monaco perd pour la première fois en L1 depuis 29 ans à Montpellier, reste à 9 points, à la 14ème place mais avec un seul point d'avance sur le 20e.

    Après la trève internationale, Monaco retrouvera la L1 contre Rennes, le dimanche 20 octobre. Ce sera sans Fodé Ballo-Touré, Gelson Martins ni Aleksandr Golovin qui seront suspendus.

    Pour plus d'info sur la neuvième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    NATIONAL 2, 8ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (05/10/2019)
    Les résultats de la 8ème journée de National 2

    Après une semaine de repos pour cause de 4ème tour de la Coupe de France, la réserve de l'AS Monaco (10e) retrouvait les terrains face à l'US Endoume Marseille (9e), pour le compte de la 8ème journée de National 2.

    Qualifiés avec une victoire 3-1 sur Mandelieu la Napoule (N3), les catalans d'Endoume concédaient la première occasion du match par Maës, que le portier repoussait (2e).
    La seconde opportunité de marquer était encore plus franche, et pour les marseillais, sur un pénalty. Fawzi voyait sa tentative repoussée par Louis, mais le ballon restait pour Endoume et le centre retrouvait Fawzi qui voyait sa tentative déviée finir sur la barre (8e).
    L'AS tentait de prendre l'avantage, mais le centre d'Ibouroi n'était pas repris par Ayiah (11e), qui ne cadrait pas sa tête plus tard (35e).

    L'US Endoume avait aussi des occasions de marquer mais la tête de Hammoud était détournée par Louis (39e), qui ne pouvait rien faire sur un centre repris coupé par le crâne de Fawzi (0-1, 43e).

    A la reprise, Monaco égalisait rapidement sur un centre prolongé de la tête par Sylla pour Owen Maës qui faisait mouche d'une frappe croisée (1-1, 56e).

    Ce même Maës donnait l'avantage en fin de match aux monégasques, sur un coup-franc direct des 25m, avec un ballon parfaitement posé dans le petit-filet opposé (2-1, 81e).
    Dans les dernières secondes de la partie, Endoume arrache le nul sur un long coup-franc frappé par le gardien depuis son camp, mettant le ballon dans la surface. Après plusieurs déviations, il arrive côté droit pour la reprise de Hammoud, victorieuse en raison de la faute de main de Louis qui laisse passer le ballon (2-2, 90e+3).

    L'AS Monaco laisse passer une 3ème victoire consécutive qui aurait pu permettre de remonter encore au classement.

    La semaine prochaine, la réserve de l'AS Monaco fait encore relâche pour cause de 5ème tour de la Coupe de France.
    L'ASM retrouvera la compétition dans 2 semaines, avec un déplacement chez la lanterne rouge, Jura-Sud.

    La composition monégasque face à Marignane-Gignac : Théo Louis, Eliot Matazo, Chrislain Matsima, Safwan Mbae, Jordy Gaspar, Kévin Appin, Romain Faivre puis Enzo Millot (46e), Nordine Ibouroi, Eric Ayiah, Moussa Sylla.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    PRÉSENTATION MONTPELLIER - MONACO (J09)
    (04/10/2019)


    Pour la 9ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (12e) se rend chez le Montpellier HSC (10e).

    Après deux victoires consécutives à domicile, les monégasques doivent enchaîner avec un bon résultat à l'extérieur, chez sa victime favorite, Montpellier.

    En effet, la dernière victoire du MHSC sur ses terres, date du 23 décembre 1990 (2-1).
    Depuis c'est 20 matches de L1 sans défaite (12 victoires et 8 nuls) à La Mosson, pour un bilan total en championnat de 15 victoires, 11 nuls et 4 défaites (42 buts marqués et 26 encaissés).

    A domicile, Montpellier y a remporté ses 3 matches de la saison contre Lyon (J03, 1-0), Nice (J05, 2-1) et Nîmes (J07, 1-0), mais a aussi été défait par Rennes (J01, 0-1).
    Loin du Louis-II, les monégasques ont pris deux points à Strasbourg (2-2, J04) et Reims (0-0, J06) et perdu à Metz (0-3, J02).

    Ces deux victoires en 3 jours contre Nice et Brest, ont redonné de la joie chez les joueurs de Leonardo Jardim.
    «Bien sûr, travailler avec les victoires est toujours mieux. J’ai déjà évoqué le sujet, Il y a plus de sourires et de confiance mais le travail reste le même.
    Je ne doutais pas du potentiel de l’équipe en pré-saison. On a changé beaucoup de joueurs et maintenant on a plusieurs solutions. L’équipe travaille ensemble depuis un mois.
    J’ai débuté ma carrière d’entraîneur avec le 3-5-2. Je connais bien ce système, pour resserrer les espaces et rassurer les joueurs. C’est utile surtout dans les contextes plus difficiles. On a l’effectif pour jouer de cette manière. Le but est que l’équipe soit la plus performante possible.
    Quand Bakayoko est arrivé, il était jeune avec beaucoup de potentiel. Il a su progresser ici à l’AS Monaco. Il a gagné en maturité et il est revenu comme un homme. Il a des responsabilités, il est plus concentré. Tiemoué a passé un cap, c’est devenu un leader.
    Ben Yedder et Slimani s’entendent bien, ils sont amis et ils partagent la même culture. Ce sont des joueurs différents et complémentaires. Chacun joue avec ses forces et ses qualités.
    Je pense que la concurrence est sur tous les postes. Mais c’est une concurrence honnête et saine, tout le monde sait qu’il faut travailler. Contre Rennes, Fodé Ballo-Touré et Gelson sont suspendus donc il faut toujours avoir des solutions. Pour moi la concurrence est bénéfique, les joueurs donnent plus à l’entraînement et la motivation est plus grande. Tout le monde veut jouer c’est normal.»
    (Site officiel ASM).

    Devant la défense à 5, l'ASM peut compter sur Tiémoué Bakayoko, efficace depuis son retour.
    «Gagner c’est toujours bien, il y a plus de joie, le groupe vit beaucoup mieux. Faut continuer comme ça. Mais il ne faut pas s’oublier. Les ambitions on les a mais faut d’abord enchaîner les victoires.
    Il y a la place pour remplir les objectifs fixés. Mais ça va vite dans les deux sens. Il faut prendre match par match, les équipes sont proches les unes des autres. Il faudra rester costaud. C’est à la fin qu’on fera les comptes.
    Au début de saison, il y avait encore ce manque de confiance dû à l’année passé. Le plus important c’était de démarrer un cycle positif.
    Je connais la manière de travailler du coach et du staff. J’ai été très bien accueilli, c’est plus facile pour être performant.
    J’ai forcément un rôle plus défensif que Golovin et Fabregas. On arrive à bien articuler les qualités de chacun pendant les rencontres.
    Le fait de passer à cinq défenseurs rassure. Contre Marseille on perd mais on fait des bonnes choses dans l’ensemble. On a gagné deux matches de suite grâce au travail de chacun.
    J’ai beaucoup évolué, je suis devenu père. Les prêts dans les autres clubs m’ont aidé à me construire. Ça m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui. Il faut toujours avancer. J’ai toujours su que pour progresser, il fallait travailler dur et être bien dans son corps.
    Slimani et Ben Yedder, sont très proches même en dehors du terrain. Ils ont su créer cette complicité. Ce qu’ils arrivent à faire en si peu de temps c’est impressionnant.
    Ça va être très difficile de gagner à Montpellier, ils sont solides et il faudra être très efficace.
    Ce club m’a beaucoup donné, j’ai passé les meilleurs moments de ma carrière ici. C’est un club très important pour moi. Je me vois à l’AS Monaco pendant plusieurs saisons mais après on verra pour le futur.»
    (Site officiel ASM).

    Leonardo Jardim a convoqué 20 joueurs dont les 2 anciens du MHSC, Benjamin Lecomte et Ruben Aguilar.
    Gil Dias et Arthur Zagré reviennent, Boschilia et Naldo sont écartés, Henrichs, Subasic, Geubbels, Jovetic et Pellegri ont été rejoints à l'infirmerie par Onyekuru.

    A Montpellier, Michel Der Zakarian ne souhaite pas revoir la même équipe que face à Strasbourg.
    «Dimanche, j’ai été déçu de l’équipe, collectivement ce que l’équipe a montré ne m’a pas plu. Si on a l’ambition de rester dans le haut du classement, il faut être capable d’enchaîner les performances, il faut montrer des qualités, c’est la loi du sport de haut-niveau.
    Face à Monaco, ce sera un match difficile, ils viendront à Montpellier en confiance, notre objectif est de les faire trébucher. Je ne crois pas aux bêtes noires, les séries s’arrêtent au bout d’un moment.
    On va être très heureux de croiser Benjamin Lecomte et Ruben Aguilar, même si samedi ce seront des adversaires.
    Si on veut gagner le match, il faut produire du jeu, ce qu’on n’a pas fait à l’extérieur.»
    (Site officiel MHSC).

    Blessé en préparation, Téji Savanier fait son retour et est dans le groupe des 19 héraultais convoqués, avec le vétéran Souleymane Camara.
    Ferri et Souquet sont suspendus.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Montpellier.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Sy, Aguilar, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Zagré, Bakayoko, Dias, Fabregas, Golovin, Martins, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder, Slimani.

    Pour Montpellier : Rulli, Bertaud, Congré, Hilton, Mendes, Oyongo, Suarez, Ristic, Cozza, Sambia, Savanier, Chotard, Le Tallec, Dolly, Mollet, Delort, Laborde, Camara, Skuletic.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
    (03/10/2019)









    Leurs performances lors de la 2ème journée

    Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
    Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 14 anciens monégasques sont présents. Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe A, le favori du groupe, le FC Séville, a remporté sa deuxième victoire en autant de journée en dominant l'APOEL Nicosie, 1-0, but de Hernández (1-0, 17e).
    Rony Lopes a été titularisé et remplacé à la 72e. Son partenaire Lucas Ocampos n'était pas dans les 18.

    Au Luxembourg, le F91 Dudelange a été lourdement défait par Qarabag, 1-4.
    Zoubir (0-1, 11e), Míchel (0-2, 30e) et Richard Almeida (0-3, 37e) sur pénalty ont marqué en première période avant l'expulsion de Garos (62e).
    A 10 contre 11 les luxembourgeois ont encore pris un but par Dani Quintana (0-4, 69e), et sauvé l'honneur en fin de match par Bernier (1-4, 90e).

    Classement : Séville (6 pts), Qarabag & Dudelange (3 pts), APOEL (0 pt).

  • Dans le Groupe E, il y avait un air de revanche en Ecosse chez le Celtic Glasgow, éliminé dans les tours préliminaires de la Ligue des Champions par le CFR Cluj.
    Cette fois les écossais l'ont emporté 2-0 grâce à Édouard (1-0, 20e) et Elyounoussi (2-0, 59e).
    Chez les roumains, pas de Lacina Traoré, blessé.

    En Italie, la Lazio Rome a été menée par le Stade Rennais par un but de Morel (0-1, 55e), mais les "laziale" ont renversé la vapeur par Milinkovic-Savic (1-1, 63e) et Immobile (2-1, 75e).

    Classement : Celtic (4 pts), Lazio & Cluj (3 pts), Rennes (1 pt).

  • Dans le Groupe F, Arsenal FC a écrasé le Standard Liège, 4-0.
    Après 20 minutes, le sort des belges était scellé avec les buts de Martinelli (1-0, 13e et 2-0, 16e) et Willock (3-0, 22e).
    En seconde période, Ceballos a rajouté une unité (4-0, 57e) à la ballade des "Gunners".
    Pierre-Emerick Aubameyang a participé, entrant à la 79e.

    Chez les derniers, le Vitoria Guimaraes a été surpris à domicile par l'Eintracht Francfort, 0-1, but de N'Dicka (0-1, 36e).
    Le défenseur Almamy Touré a joué tout le match. Il a été averti à la 55e.

    Classement : Arsenal (6 pts), Eintracht & Standard (3 pts), Guimaraes (0 pt).

  • Dans le Groupe I, statut quo avec deux résultats nuls sur le même score de 1-1.
    L'AS Saint-Etienne a ouvert le score face à VfL Wolfsbourg par Kolodziejczak (1-0, 13e), mais l'avantage n'aura duré que 2 minutes car William a égalisé (1-1, 15e).
    Pour ce match, pas de Stéphane Ruffier ni de Jean-Eudes Aholou, blessés, à l'ASSE.
    Pour les allemands, Marcel Tisserand a joué les 90 minutes.

    En Ukraine, Oleksandrya a été mené par La Gantoise sur un but de Depoitre (0-1, 6e) jusqu'à l'heure de jeu et le but de Sitalo (1-1, 60e).

    Classement : Wolfsbourg & La Gantoise (4 pts), Saint-Etienne & Oleksandrya (1 pt).

  • Dans le Groupe K, le match entre les battus de la première journée entre Besiktas Istanbul et Wolverhampton a tourné en faveur des anglais dans le temps additionnel sur un but de Boly (0-1, 90e+3).
    Georges-Kévin N'Koudou n'était pas dans les 18 turcs.
    Chez les "Loups", Ruben Vinagre est resté sur le banc, João Moutinho a joué toute la partie.

    Au Portugal, le Sporting Braga a mené deux fois devant le Slovan Bratislava, mais sans pouvoir l'emporter (2-2).
    Sans Wallace Fortuna Dos Santos, Braga a ouvert le score par Bruno Viana (1-0, 31e), mais les slovaques ont égalisé sur un pénalty transformé en deux temps par Sporar (1-1, 45e+4).
    Galeno a remis les portugais devant (2-1, 63e), mais dans les dernières minutes sur un csc de Bruno Viana (2-2, 87e), premier buteur de la partie.

    Classement : Slovan & Braga (4 pts), Wolverhampton (3 pts), Besiktas (0 pt).

  • Dans le Groupe L, pas de but (0-0) entre l'AZ'67 Alkmaar et Manchester United.
    Les mancunéens ont joué sans Sergio Romero (sur le banc), ni Anthony Martial (blessé).

    Au Kazakhstan, le FK Astana a été battu par le Partizan Belgrade, 1-2.
    Les serbes ont scoré par deux buts de Sadiq (0-1, 29e et 0-2, 73e), les kazakhs ont réduit l'écart par Sigurjónsson (1-2, 85e).

    Classement : Partizan & Manchester United (4 pts), Alkmaar (2 pts), Astana (0 pt).

  • Les autres groupes :
      Groupe B : Malmö FF - FC Copenhague : 1-1, FC Lugano - Dynamo Kiev : 0-0.
      Classement :Copenhague & Kiev (4 pts), Lugano & Malmö (1 pt).
      Groupe C : Trabzonspor - FC Bâle : 2-2, FC Krasnodar - Getafe : 1-2.
      Classement : Getafe (6 pts), Bâle (4 pts), Trabzonspor (1 pt), Krasnodar (0 pt).
      Groupe D : Sporting Lisbonne - Linz ASK : 2-1, Rosenborg Trondheim - PSV Eindhoven : 1-4.
      Classement : PSV (6 pts), Sporting & Linz (3 pts), Rosenborg (0 pt).
      Groupe G : Young Boys Berne - Glasgow Rangers : 2-1, Feyenoord Rotterdam - FC Porto : 2-0.
      Classement : Berne, Feyenoord, Porto & Rangers (3 pts).
      Groupe H : CSKA Moscou - Espanyol Barcelone : 0-2, Ferencvaros Budapest - Ludogorets Razgrad : 0-3.
      Classement : Ludogorets (6 pts), Espanyol (4 pts), Ferencvaros (1 pt), CSKA Moscou (0 pt).
      Groupe J : Istanbul Basaksehir - Borussia Mönchengladbach : 1-1, Wolfsberg - AS Rome : 1-1.
      Classement : AS Rome & Wolfsberg (4 pts), Istanbul & Mönchengladbach (1 pt).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
    (02/10/2019)




    Leurs performances lors de la 2ème journée (2ème partie)

    La Ligue des Champions reprend sans l'AS Monaco.
    Ils sont néanmoins 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés.
    Retrouvons les résultats des 4 derniers en lice pour cette 2ème journée.

  • Dans le Groupe E, pas de but entre le champion de Belgique, Genk, et Naples.
    Le napolitain Kévin Malcuit a débuté sur le banc mais est rapidement entré en jeu (33e).

    L'autre match de la poule entre Liverpool, le tenant du titre, et le RB Salzbourg semblait dénué d'intérêt après 36 minutes et les buts de Mané (1-0, 9e), Robertson (2-0, 25e) et Salah (3-0, 36e).
    Mais les autrichiens ont réduit le score par Hwang (3-1, 39e) en première période, Minamino (3-2, 56e) en début de seconde et égalisé par Haaland (3-3, 60e) tout juste entré en jeu.
    Le doute aura duré 9 minutes pour Fabio Henrique Tavares «Fabinho» (titulaire, averti à la 87e) et ses partenaires, jusqu'au but de Salah (4-3, 69e) qui sera le dernier de la rencontre.

    Classement : Naples (4 points), Salzbourg & Liverpool (3 points), Genk (1 point).

  • Dans le Groupe F, pas d'ancien de l'ASM.
    En République Tchèque, le Slavia Prague a été battu par le Borussia Dortmund, avec un but par période de Hakimi (0-1, 35e et 0-2, 89e).

    En Catalogne, le FC Barcelone a mal débuté face à l'Inter Milan , avec un but d'entrée de Martinez (0-1, 3e).
    Luis Suárez a égalisé d'une belle reprise (1-1, 58e) et donné la victoire au Barça (2-1, 84e) en fin de match.

    Classement : Dortmund & Barcelone (4 points), Inter Milan & Slavia Prague (1 point).

  • Dans le Groupe G, le Zénith Saint-Pétersbourg a dominé le Benfica Lisbonne grâce à des buts de Dzyuba (1-0, 22e), un csc de Rúben Dias (2-0, 70e) et un but d'Azmoun (3-0, 78e).
    De Tomás a sauvé l'honneur d'une belle frappe lointaine (3-1, 85e).
    Côté benfiquiste, Carlos Vinícius a fait ses premiers pas dans la compétition en entrant à la 60e.

    En Allemagne, malgré de nettes occasions le RB Leipzig n'a pu trouver la mire contre Lyon, qui a profité des erreurs défensives pour marquer par Depay (0-1, 11e) et Terrier (0-2, 65e), pour une victoire importante pour la qualification.

    Classement : Lyon & Zénith (4 points), Leipzig (3 points), Benfica (0 point).

  • Dans le Groupe H, le match entre les leaders a tourné en faveur des visiteurs, l'Ajax Amsterdam, chez le FC Valence.
    Sans Geoffrey Kondogbia, blessé, les valencians ont encaissé 3 buts par Ziyech (0-1, 8e) d'une belle frappe enroulée, Promes (0-2, 34e) et Van de Beek (0-3, 67e) sans pouvoir répondre malgré un pénalty de Parejo, tiré dans les nuages (25e), qui aurait pu permettre d'égaliser.

    Lille reste la seule équipe sans point du groupe, après sa nouvelle défaite contre Chelsea.
    Les londoniens ont ouvert le score par Abraham (0-1, 22e), l'inévitable Osimhen a égalisé de la tête sur corner (1-1, 33e), mais Willian d'une frappe lointaine a donné les 3 points aux "Blues" (1-2, 78e).

    Classement : Ajax (6 points), Chelsea & Valence (3 points), Lille (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (01/10/2019)






    Leurs performances lors de la 2ème journée (1ère partie)

    La Ligue des Champions a repris hier sans l'AS Monaco.
    Sur les 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés, 9 jouaient ce soir.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, sans James Rodriguez laissé au repos, le Real Madrid était proche de perdre à domicile contre le FC Bruges.
    Les belges ont ouvert le score par Bonaventure (0-1, 9e) et pris le large par ce même Bonaventure avant la pause (0-2, 39e).
    En seconde période, Ramos redonne espoir au leader de la Liga (1-2, 55e), Casemiro égalise en reprenant un coup-franc (2-2, 85e) après l'expulsion de Vormer (84e).

    En Turquie, Galatasaray Istanbul a perdu contre le Paris Saint-Germain, encore victorieux sur le score de 1-0.
    L'unique but de la partie a été marqué par Icardi (0-1, 52e).
    A la pointe de l'attaque turque, Radamel Falcao a été inéxistant.
    Côté PSG, Abdou Diallo, Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé ont ciré le banc, l'attaquant est entré à la 61e.

    Classement : PSG (6 points), Bruges (2 poins), Galatasaray & Real (1 point).

  • Dans le Groupe B, pas d'ancien asémiste mais une pluie de but.
    En Serbie, l'Etoile Rouge Belgrade avait mal débuté contre l'Olympiakos Le Pirée, encaissant un but avant la pause par Rúben Semedo bien aidé par le portier canadien de l'Etoile Rouge (0-1, 37e).
    En seconde période, c'est le grec et ancien lillois Benzia qui aide ses adversaires en se faisant expulser (58e).
    A 11 contre 10, les locaux égalisent par Vulic (1-0, 62e) et l'emportent grâce aux buts en fin de match de Milunovic (2-1, 87e) et Boakye (3-1, 90e).

    En Angleterre, le finaliste de la dernière édition, Tottenham, a été puni par le Bayern Munich.
    Les "Spurs" ont ouvert le score par Son (1-0, 12e), Kimmich lui a immédiatement répondu (1-1, 15e).
    Juste avant la pause, Lewandowski met un coup de massue avec une frappe en pivot (1-2, 45e), mais ce n'est rien comparé à ce qui va suivre en seconde période.
    Gnabry marque coup-sur-coup (1-3, 53 et 1-4, 55e), Kane répond sur un pénalty (2-4, 61e), mais les "Spurs" s'écroulent encore sous les coups de l'ancien "Gunner" Gnabry (2-5, 83e et 2-7, 88e), Lewandowski y allant aussi de son but (2-6, 87e).

    Classement : Bayern (6 points), Belgrade (3 points), Olympiakos & Tottenham (1 point).

  • Dans le Groupe C, les deux battus de la première journée s'affrontaient à Milan.
    L'Atalanta Bergame a ouvert le score face à Shakhtar Donetsk par Zapata (1-0, 28e) après un pénalty non transformé par le bergamasque Ilicic (16e).
    Mais les fins de périodes ont été fatales à Mario Pasalic, titulaire, et ses coéquipiers.
    Júnior Moraes a égalisé (1-1, 41e), Solomon a donné la victoire aux ukrainiens (1-2, 90e+5).

    Les duels des premiers a tourné en faveur du favori Manchester City, qui a mis une heure à prendre le dessus sur les croates du Dinamo Zagreb, grâce à Sterling (1-0, 66e) et Foden (2-0, 90e+5).
    Les champions de France 2017 Benjamin Mendy et Bernardo Silva ont débuté, le portugais a été remplacé à la 56e.

    Classement : Manchester City (6 points), Zagreb & Shakhtar (3 points), Atalanta (0 point).

  • Dans le Groupe D, le leader de la poule, le Lokomotiv Moscou a perdu contre l'Atletico Madrid, grâce à deux buts inscrits à la reprise par João Félix (0-1, 48e) et Thomas (0-2, 58e).
    Thomas Lemar est entré en fin de partie (77e).

    La Juventus Turin s'est facilement imposée contre le Bayer Leverkusen, 3-0.
    Higuaín a vite ouvert le score (1-0, 17e), Bernardeschi a doublé la mise (2-0, 62e), Ronaldo a clos la marque (3-0, 89e).

    Classement : Atlético & Juventus (4 points), Lokomotiv (3 points), Leverkusen (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LIGUE 1, 8ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (29/09/2019)
    Les derniers résultats de la 8ème journée de Ligue 1

    Trois matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

     1-0 

    A 15h, Strasbourg (17e) s'est rassuré en battant Montpellier (10e) grâce à un but d'Ajorque (1-0, 25e).
    Les héraultais ont eu l'occasion d'égaliser sur un pénalty que Skuletic n'a pu transformé, la faute à Sels (44e).
    Son partenaire Souleymane Camara est entré à la 88e pour tenter, en vain, d'égaliser.

     0-1 

    A 17h, Nîmes (12e) s'est enfoncé dans la zone rouge en perdant à domicile face à Saint-Etienne (19e) sur un but de Debuchy (0-1, 68e).
    Malgré 15 minutes de supériorité après le rouge d'Hamouma (75e) et une nette domination, les "Crocos" n'ont pu revenir.
    Chez les "Verts", pas de Stéphane Ruffier ni de Jean-Eudes Aholou, blessés.

     1-1 

    A 21h, Marseille (6e) et Rennes (9e) se sont séparés sur un nul 1-1.
    Niang a ouvert le score en première période (0-1, 19e), Caleta-Car a égalisé en début de seconde (1-1, 52e).
    Titulaire, Valère Germain est sorti à la 84e.

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 6 buts.
    Ils devancent :
    - Wissam Ben Yedder (AS Monaco) à 5 buts,
    - Alioui (Angers), Benedetto (Marseille), Depay (Lyon) et Islam Slimani (AS Monaco) à 4 buts,
    - 10 joueurs à 3 buts.
    - 23 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé & Aleksandr Golovin (AS Monaco), Germain (Marseille).
    - 65 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Grandsir (Brest), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 6 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONACO - BREST (4-1)
    (28/09/2019)

    Leonardo Jardim
    «C'est une soirée positive. L'équipe a bien joué, avec notamment 30 premières minutes très fortes. Malheureusement, on n'a pas été assez efficace. En deuxième période, on a mis la même intensité, le même engagement. On a gagné logiquement. On peut finir avec un 6-1. Jamais l'adversaire ne pouvait prétendre à revenir. Les résultats donnent plus de sourire. Mais tout le monde continue à travailler avec la même intensité. Les joueurs sont capables d'enchaîner. Avec cinq semaines de plus ensemble, ils se comprennent mieux. J'ai un groupe d'hommes ici. Des personnes qui sont habituées au football et qui me connaissent. Trois ont travaillé avec moi au Sporting Portugal, quatre ou cinq sont ici depuis longtemps. On est un groupe positif.» (lequipe.fr & AFP)

    Olivier Dall'Oglio
    «On ne méritait pas de gagner, c'est le moins qu'on puisse dire. On a manqué de solidité, d'intensité dans tout ce qu'on a fait. On est mal entré en matière, avec peu de conservation, de profondeur dans notre jeu. On a eu beaucoup de mal à conserver le ballon. Ce n'est pas une histoire de fatigue. On a été vaillant, mais en dessous de nos deux derniers matches. Les garçons sont courageux et attentifs. Cela doit nous servir de leçon. On a laissé trop manoeuvrer l'équipe adverse, qui a réussi à toucher Slimani.
    Monaco avait passé un cap avec sa victoire dans le derby (3-1 face à Nice). On le sait. Ils possèdent des garçons de haut niveau, forts techniquement, qui perdent peu le ballon. On a senti qu'ils se sont mis en marche. On n'a pas été aidés, non plus. Perdre Autret (23e minute) très rapidement a été difficile. il a pris un très gros coup au niveau de la cheville. Il a pris un vilain coup et ce n'est qu'un jaune (pour Ballo-Touré). Quant à Larsonneur, il ne voit plus rien d'un oeil. Il voit une ophtalmologue. On va voir ce qu'il faut faire pour ne pas prendre de risque, notamment concernant l'altitude en avion. On va rester très prudent (le joueur pourrait rester la nuit à Monaco).»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 8ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (28/09/2019)
    Les résultats de la 8ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     0-1 

    Samedi à 13h30, Lyon (11e) ne s'est pas rassuré en perdant à domicile face à Nantes (4e) qui a marqué sur un concours de circonstance, avec un csc de Marçal, validé par la Goal Line Technology (0-1, 59e).
    Le "Canari" Dennis Appiah a joué toute la partie.

     0-1 

    Samedi à 17h30, Bordeaux (5e) a perdu contre le Paris S.G. (1er) sur la plus petite des marges.
    Et encore une fois, le buteur est Neymar (0-1, 70e) sur un service de Kylian Mbappé qui avait retrouvé la compétition en entrant à la 60e.
    Ses partenaires Layvin Kurzawa et Abdou Diallo ont joué toute la partie.
    Côté girondins, Youssef Aït Bennasser est entré à la 68e.

     1-1 

    Samedi à 20h, le dauphin du PSG, Angers (2e) n'a pu faire mieux que 1-1 contre Amiens (15e).
    Les picards ont ouvert rapidement le score par Mendoza (13e), les angevins ont égalisé en fin de partie par Alioui (1-1, 83e).
    Le scoïste Thomas Mangani a joué toute la partie.

     1-1 

    Nice (7e) et Lille (3e) se sont aussi quittés sur un score nul, une superbe frappe d'Araujo (1-1, 24e) répondant à un but de Dolberg (1-0, 13e).
    Le niçois Khéphren Thuram et me lillois Farès Bahlouli n'ont pas été convoqués.

     4-1 

    L'AS Monaco (18e) est sorti de la zone rouge avec sa nette victoire sur Brest (13e) grâce à Islam Slimani buteur sur pénalty (2-0, 62e) et triple passeur décisif pour Wissam Ben Yedder (1-0, 26e), Gelson Martins (3-0, 73e) et Keita Baldé (4-1, 90e) contre un but de Mendy (3-1, 77e).
    Pour les brestois, Ibrahima Diallo a débuté, Samuel Grandsir est entré en jeu à la 66e, Irvin Cardona est resté sur le banc.

     2-2 

    En bas de tableau, Metz (16e) a mené deux fois au score mais n'est pas parvenu à l'emporter face à Toulouse (14e).
    Diallo a vite mis les lorrains devant (1-0, 4e), Saïd a égalisé en fin de match (1-1, 86e).
    Dans le temps additionnel, un pénalty transformé par Niane redonnait l'avantage aux messins (2-1, 90e+1), de courte durée car Koulouris égalisait encore (2-2, 90e+6).
    Prêtés par l'ASM, Kévin N'Doram et Adama Traoré (remplacé à la 82e) ont débuté.
    Face à eux, ils ont retrouvé William Vainqueur (remplacé à la 75e) et Nicolas Isimat-Mirin, également titularisés.
    Pour rappel, Corentin Jean est en convalescence.

     1-2 

    Le match sur le papier déséquilibré entre Reims (8e), meilleure défense de L1 et victorieux du PSG, et Dijon (20e), lanterne rouge et plus mauvaise attaque de L1.
    Sans Tristan Dingomé toujours blessé, les rémois ont ouvert le score par Chavalerin (1-0, 17e) mais les bourguignons ont immédiatement répondu par Tavares (1-1, 19e) et créé la surprise par Baldé (1-2, 48e).

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Strasbourg (17e) reçoit Montpellier (10e).
    - A 17h, Nîmes (12e) accueille Saint-Etienne (19e).
    - A 21h, Marseille (6e) affronte Rennes (9e).

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 6 buts.
    Ils devancent :
    - Wissam Ben Yedder (AS Monaco) à 5 buts,
    - Alioui (Angers), Benedetto (Marseille), Depay (Lyon) et Islam Slimani (AS Monaco) à 4 buts,
    - 9 joueurs à 3 buts.
    - 24 joueurs à 2 buts dont Keita Baldé & Aleksandr Golovin (AS Monaco), Germain (Marseille).
    - 63 joueurs à 1 but dont Gelson Martins (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Grandsir (Brest), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 6 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 8ÈME JOURNÉE, MONACO - BREST : 4-1
    (28/09/2019)

    Monaco bat Brest avec un grand Slimani


    L'AS Monaco a remporté une seconde victoire consécutive en dominant Brest 4-1, avec un très grand Islam Slimani, auteur de 3 passes décisives pour Ben Yedder (1-0, 26e), Martins (3-0, 73e), Baldé (4-1, 90e) et a transformé un pénalty (2-0, 62e).

    Les hommes de Leonardo Jardim, qui avait aligné Lecomte, Ballo-Touré, Badiashile, Glik, Jemerson, Martins, Golovin, Bakayoko, Fabregas, Slimani et Ben Yedder, ont largement dominé la rencontre, se procurant un grand nombre d'occasions de but.

    - Corner joué à plusieurs avec Golovin pour Martins et Fabregas en retrait qui centre pour le second poteau où plusieurs joueurs sont à la lutte. Faussurier touche le ballon du bras qui retombe dans les pieds de Benoît Badiashile, aux 6m, qui reprend immédiatement mais frappe à côté du but (6e).






    - Débordement et centre à ras de terre de Martins pour Slimani aux 6m, qui bute sur Larsonneur (10e).





    - Transversale de Badiashile pour Martins qui centre de volée avant que le ballon ne sorte, pour Ben Yedder en retrait. Contrôle, dribble et frappe un peu écrasée de l'internationale tricolore, qui passe entre les jambes de Bain. Larsonneur capte (13e).







    - Balle piquée de Golovin pour Ben Yedder aux 16m qui remise de la tête en retrait pour Slimani, qui reprend de volée. Sans puissance, le portier brestois capte (18e).




    - Accélération de Gelson Martins côté droit, qui combine avec Ben Yedder. Le portugais contrôle, rentre dans la surface, mais il y a incompréhension avec Slimani et c'est l'algérien qui frappe. C'est contré, mais dans la course de Ben Yedder qui frappe côté droit dans la surface. Le ballon passe entre les jambes de Larsonneur, mais Perraud derrière lui dévie en corner (21e).








    - Longue ouverture de Badiashile pour Ballo-Touré, qui aurait pu se faire expulser à la 14e pour un tacle sur Autret sur la ligne médiane. Dans la surface, il revient sur son pied droit. C'est écrasé et plein axe sur Larsonneur qui capte (23e).




    - Autret est sorti, pas remis de sa blessure, remplacé par Mendy (24e). Monaco attaque encore et toujours avec Fabregas à la baguette qui trouve Martins côté droit. Il rentre dans la surface avec un ballon qui rebondit et met le ballon en l'air. Au point de pénalty, Slimani gagne son duel entre 2 brestois, pour dévier sur Wissam Ben Yedder seul à l'angle des 6m. Sa reprise croisée trompe Larsonneur qui s'est jetté pour boucher son premier poteau (1-0, 26e).






    Monaco mène logiquement au t'ableau d'affichage, et tente de creuser l'écart.




    - Slimani côté droit donne à Ballo-Touré qui part déborder et centre... pour Islam Slimani qui a sprinté pour être à la retombée. Sa tête n'est pas cadrée (32e).





    - Première action finistérienne, avec un long ballon de Faussurier pour Charbonnier parti dans le dos de la défense. Dans la surface côté droit, il frappe en force et rate de peu le cadre de Lecomte (33e).




    - Contre monégasque avec Ben Yedder côté droit. il fixe son adversaire et met en retrait pour Slimani qui trouve Fabregas dans le dos de la défense, qui met un peu trop en retait pour Ballo-Touré qui rate son contrôle au point de pénalty (43e). Fabregas était hors-jeu, mais non signalé.





    Pas de changement au retour des vestiaires, et l'ASM continue de pousser.


    - Contre monégasque avec Slimani qui lance Golovin dans l'axe, repris par Perraud (48e).




    - Bakayoko pour Ben Yedder à droite qui centre pour Slimani au second poteau. Contrôle de la poitrine et balle aérienne au point de pénalty où Tiémoué Bakayoko a suivi et reprend de volée, dans le visage de Larsonneur qui s'est jeté (53e).





    Les deux joueurs restent au sol, le monégasque pourra continuer, pas le gardien brestois. Il est touché à l'oeil droit, et doit se faire soigner... par les médecins de l'ASM car le staff médical brestois a été réduit pour ce déplacement.
    Larsonneur reste un peu pour faire un essai, mais ne voyant plus, il doit laisser sa place à Léon (58e).






    Sa première intervention est ratée et offre un pénalty à l'AS Monaco.
    Pressing de Golovin au milieu du terrain dans le camp du SB29, qui contre Belkebla, dans la course de Slimani plein axe qui décale sur la gauche pour Wissam Ben Yedder qui pique son ballon par-dessus Léon et se fait faucher. Bain avait dégagé de la tête devant sa ligne (61e).











    Islam Slimani parlemente avec le buteur de l'ASM pour frapper le pénalty, qui l'accepte. Islam Slimani prend Léon à contre-pied, en frappe dans le petit-filet droit du but brestois à mi-hauteur (2-0, 62e).








    La domination monégasque continue après l'entrée de Samuel Grandsir pour Belkebla (66e).


    - Slimani pour Ben Yedder côté droit, qui rentre dans la surface et frappe dans un angle fermé. Léon repousse, sa défense dégage (68e).



    - Martins revient vers l'axe et décale Ballo-Touré à gauche, qui centre dans la surface pour la tête piquée de Slimani. Léon repousse du pied (69e).







    - Touche monégasque de Jemerson aux 20m monégasques côté droit. Elle est longue et pour Ben Yedder qui dévie pour Slimani qui lance de volée Gelson Martins depuis son camp. Il prend de vitesse Casteletto et s'en va battre des 20m Léon d'un plat du pied au premier poteau (3-0, 73e).








    - Frappe puissante de Golovin que Léon repousse devant lui. Fabregas suit, mais dans un angle fermé trouve encore Léon qui met en corner (75e).








    - Faussurier est lancé dôté droit par une déviation de Lasne. Son centre immédiat trouve Mendy, bien esseulé entré Glik et Jemerson qui reprend parfaitement de volée et trompe Benjamin Lecomte, furieux contre sa défense (3-1, 77e).





    L'ASM fait alors son premier changement, avec la sortie de Golovin pour Adrien Silva (78e).


    Samuel Grandsir essaye de se rappeler à ses anciens partenaires avec une frappe écrasée plein axe, sans danger pour le portier monégasque (84e).


    Deuxième changement monégasque, avec Ben Yedder remplacé par Keita Baldé (86e).


    Il s'échauffe avec une frappe des 25m, écrasée et captée par Léon (88e).


    Balle récupérée par l'ASM et Silva la transmet côté droit pour Slimani qui s'avance, attend l'appel de Keita Baldé dans l'axe et le sert parfaitement au point de pénalty dans le dos de la défense, où il devance la sortie de Léon d'un plat du pied (4-1, 90e).







    Keita Baldé ne se trompe pas en montrant son passeur, Islam Slimani auteur de sa troisième offrande ce soir.






    Ruben Aguilar entre à la place de Martins (90e+1), mais le score ne changera plus malgré une faute de Léon sur Slimani dans la surface non sanctionnée d'un pénalty (90e+2) et Monaco s'impose 4-1.

    Avec cette victoire, l'AS Monaco quitte la zone rouge et revient à hauteur de Lyon (9 pts) en se positionnant à la 12ème place du classement temporaire.

    Prochaine journée, samedi à 20h à Montpellier, où il faudra y retrouver ses bonnes habitudes de victoire.

    Pour plus d'info sur la huitième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    PRÉSENTATION MONACO - BREST (J08)
    (27/09/2019)


    Pour la 8ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (18e) reçoit le Stade Brestois 29 (13e).

    Après sa première victoire de la saison face à Nice mardi soir, l'ASM doit enchaîner contre le promu finistérien.
    13e avec deux points d'avance, les brestois sont les rois du nuls, avec 5 partages des points en 7 journées, le dernier en date mercredi à domicile contre Lyon (2-2) après avoir été menés deux fois au score.

    A l'extérieur, Brest est moins à l'aise avec 2 nuls à Saint-Etienne (1-1, J02) et à Bordeaux (2-2, J06) et une défaite à Nîmes (3-0, J04), alors que Monaco vient de mettre fin à 1 nul et 2 défaites à domicile.

    Historiquement, les deux clubs se sont peu affrontés en championnat. Seulement 11 confrontations en Principauté et essentiellement dans les années 80 (10 entre 1979-80 à 1990-91) et une unique confrontation au XXIème siècle qui a vu la victoire des brestois 0-1, pour la ...8ème journée de la saison 2010-11, l'année de la descente en L2.
    Au total de ces 11 face-à-face, l'ASM est sortie victorieuse à 7 reprises, pour 2 nuls et 2 défaites (23 buts marqués et ... 3 encaissés).

    Leonardo Jardim a pu travailler avec sérénité, après la victoire contre Nice.
    «Travailler avec une victoire c'est toujours positif. On travaille avec nos idées et avec l'implication de tous. Dans le foot, le plus important c'est d'enchainer les victoires.
    La victoire apporte toujours de bonne choses comme de la sérénité et de la confiance. Ce n'est pas pour autant qu'on va changer notre manière de travailler. Il faut toujours avoir les mêmes objectifs.
    En ce moment le 3-5-2 nous permet d'être plus performant. On essaye toujours de faire en sorte que les joueurs soient le plus proches dans les systèmes tactiques. Contre Marseille par exemple on a donné beaucoup d'espaces.
    On a trois matches en sept jours, on fait une gestion de l'effectif. Les remplaçants travaillent bien. C'est difficile d'enchainer trois matches en une semaine. Un effectif c'est un groupe avec des joueurs qui jouent plus et d'autres moins mais ils sont tous importants.
    Fabregas a joué presque toute sa carrière en relayeur, il a aussi une grande qualité pour construire le jeu. Golovin en relayeur ça donne plus de verticalité mais il sait jouer à tous les postes. C'est un joueur très important.
    Je pense que Golovin est un bon joueur, il a eu des moments difficiles avec notamment des blessures. En fin de saison dernière il jouait déjà plus, il doit encore progresser sur le placement tactique. Avec l'adaptation et le travail il va franchir un cap.
    On peut attaquer l'entraineur sur les résultats mais pas sur sa façon de travailler et ses méthodes. Les entraîneurs vivent en fonction des résultats.
    Même face à Reims on a fait un match positif. Brest met beaucoup d'intensité et de combativité. Ils vont nous causer beaucoup de problèmes. Il faudra beaucoup de solidarité et être concentré pour gagner.»
    (Site officiel ASM)

    Devant, Islam Slimani devrait être une nouvelle fois aligné d'entrée.
    «C'est sur que gagner nous donne plus de confiance en plus lors d'un derby. C'est bien pour nous, on peut travailler plus tranquillement. On attendait cette première victoire, je pense qu'elle était méritée. J'ai donné le maximum face à Nice. Le plus important c'est l'AS Monaco.
    Le coach connait mes qualités, il sait m'utiliser et me donner confiance. Pour moi le plus important c'est donner le maximum pour l'équipe. Quand tu joues bien et que tu es en confiance tu peux prendre plus facilement de plaisir. Quand le collectif fonctionne, les individualités sont mises en valeur.
    Au Sporting je n'étais pas toujours titulaire, il sait qu'il peut compter sur moi, je suis toujours présent.
    C'était frustrant que mon but soit annulé, on menait 2-0 et finalement le but est refusé. Ça peut même être déstabilisant pour l'équipe qui marque.
    C'est toujours bien de découvrir de nouveaux championnats. Je me sens bien, j'essaye toujours d'aider l'équipe. Au début de saison on croyait pas beaucoup en moi. C'était même un avantage.
    Avec Wissam on est complémentaire. On est deux profils différents, lui il est explosif et va dans les espaces. On est tout les deux des joueurs d'expérience.
    Golovin est un très bon joueur, il est pétri de qualités. Il a une bonne frappe de balle et une très belle technique. En continuant comme ça il peut faire une grande carrière.
    Je pense qu'on peut encore faire mieux. On a fait un bon match contre une bonne équipe de Nice. Il faut qu'on ait encore plus d'automatismes.
    Ça va être un match difficile conte Brest, il faudra faire un autre grand match pour les battre.»
    (Site officiel ASM)

    Pour la réception de Brest, Leonardo Jardim récupère Ruben Aguilar qui a purgé son match de suspension, mais perd Gil Dias, blessé. Retour de Gabriel Boschilia dans le groupe de 19 joueurs.
    Les autres absences sont habituelles : Subasic, Henrichs, Geubbels, Jovetic, Pellegri sont blessés, Naldo, Zagré, Sylla sont écartés.

    Le coach des bretons, Olivier Dall'Oglio récupère Irvin Cardona, mais se pose des questions sur l'enchaînement des rencontres.
    «Ludovic Baal est en retour de blessure, ça se passe plutôt bien, il est revenu sur les terrains. Pour Irvin, il n'y a pas de souci, il s'est entraîné toute la semaine.
    Le plus compliqué c'est l'état de fatigue des joueurs avec ces trois matches. On va prendre la température pour voir comment sont les uns et les autres.
    Il y a une équipe-type qui se dégage depuis un moment mais quelques garçons poussent aussi. C'est le cas de Paul Lasne, Alexandre Mendy, Cristian Battocchio ou Irvin Cardona qui revient.
    L'équipe a très bien fonctionné contre Bordeaux et Lyon, mais chaque match est une nouvelle aventure. Sur ce que je vois, je suis satisfait. On sent vraiment un groupe concerné et désireux de passer un cap, pas juste là pour faire de la figuration.
    J'ai découvert l'ossature de l'équipe la saison dernière et pendant les matches amicaux. Déjà là, on voyait quelque chose d'intéressant. L'équipe s'est placée rapidement dans un état d'esprit positif avec l'envie de gagner. Donc je ne suis pas surpris.
    On savait qu'on devait être plus réactifs sur l'aspect défensif. C'est ce qu'on a commencé à faire et on a aussi montré qu'on était capables de marquer des buts dans le jeu. Cette équipe va progresser.
    À Monaco, il y a individuellement de la vitesse et de la force. Et sur ce qu'on voit sur les deux matches, ce n'est plus le même Monaco qu'en début de saison. Ils ont été solides à Reims et au-dessus face à Nice. Il ne faut pas s'attendre à une partie de plaisir à Monaco. Ils ne vont plus faire partie de notre championnat.
    Il y a toujours des failles dans une équipe. Peut-être qu'ils pourront être un peu friables mais devant leur public ils voudront bien faire. À nous d'être attentifs dans les premières minutes. On a besoin d'être plus soldes sur les entames.
    » (Site officiel SB29).

    Dall'Oglio est toujours privé de Baal et Mayo (blessés).
    Les 3 monégasques Ibrahima Diallo, Samuel Grandsir et Irvin Cardona sont dans les 18 joueurs retenus.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Brest.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Aguilar, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Bakayoko, Boschilia, Fabregas, Golovin, Martins, Onyekuru, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder, Slimani.

    Pour Brest : Larsonneur, Léon, Duverne, Bain, Perraud, Belaud, Castelletto, Faussurier, Diallo, Belkebla, Court, Battocchio, Lasne, Autret, Grandsir, Charbonnier, Cardona, Mendy.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LIGUE 1, 7ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (25/09/2019)
    Les résultats de la 7ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     0-0 

    Mardi à 19h, la lanterne rouge Dijon (20e) n'est pas passée loin de sa première victoire de la saison en recevant Marseille (5e).
    Mais Valère Germain (titulaire) et ses coéquipiers ont été sauvés notamment par un poteau.
    L'ancien monégasque a été averti à la 76e et remplacé à la 83e.

     3-1 

    Mardi à 21h, l'AS Monaco (19e) recevait Nice (3e) dans le "derby de la Côte", sans Khéphren Thuram, pas retenu par Vieira.
    Les monégasques se sont imposés pour la première fois de la saison grâce à un doublé d'Aleksandr Golovin (1-0, 29e et 2-1, 74e) et une passe décisive pour Wissam Ben Yedder (3-1, 80e).
    Burner avait égalisé en début de seconde période (1-1, 54e).

     0-2 

    Mercredi à 19h, Toulouse (13e) a subi la loi du dauphin du PSG... Angers (2e) grâce à deux buts d'Alioui en fin de match.
    D'abord sur un coup-franc sous la barre (0-1, 88e) puis sur un contre, idéalement servi (0-2, 90e+3).
    Toujours sans Corentin Jean, le TFC a pu compter sur William Vainqueur et Nicolas Isimat-Mirin titularisés.
    Pour le SCO, Thomas Mangani est resté sur le banc des remplaçants.

     1-0 

    Histoire de pénalties pour le derby breton entre Nantes (7e) et Rennes (4e).
    Le premier pour Rennes a été frappé par Niang, mais à ras de terre et pas trop placé. Lafont parti du bon côté l'a stoppé (35e).
    Le second pour Nantes, transformé d'une Panenka sous la barre par Touré (1-0, 77e).
    Dennis Appiah a joué tout le match pour les "Canaris".

     2-0 

    Lille (6e) a dominé Strasbourg (16e) avec un but par période.
    Osimhen a ouvert le score (1-0, 43e), Rémy a fermé la marque (2-0, 64e).
    Farès Bahlouli était habituellement non retenu.

     1-3 

    Amiens (14e) avait bien débuté face à Bordeaux (8e) en ouvrant le score par Mendoza (1-0, 3e), mais a fait trop d'erreur pour garder cet avantage.
    La première est une mauvaise relance du gardien qui profite à Adli d'une frappe enroulée dans la lucarne droite (1-1, 9e).
    En confiance par ce premier but en L1, Adli remet ça sur coup-franc avant la pause, trouvant l'autre lucarne, la gauche (1-2, 45e+1).
    En seconde période, Kalu trouve aussi le chemin des filets pour la première fois de la saison (1-3, 73e).
    De retour de blessure, Youssef Aït Bennasser est entré à la 79e.

     2-2 

    Le prochain adversaire de l'ASM, Brest (15e), a du répondant.
    Les finistériens ont été menés deux fois par Lyon (9e) par des buts de Dembélé (0-1, 28e) et Cornet (1-2, 70e) mais Court a, à chaque fois, égalisé.
    Sur un centre rentrant que personne ne touche (1-1, 29e) et sur une frappe en pivot soudaine (2-2, 86e).
    Les brestois étaient toujours privés d'Irvin Cardona (blessé), mais Ibrahima Diallo et Samuel Grandsir (remplacé à la 65e) ont débuté. Le premier a perdu le ballon sur l'ouverture du score.

     1-0 

    Le derby du Languedoc a été remporté par Montpellier (12e) face à Nîmes (11e) sur un but de Souquet (1-0, 32e).
    Comme à chaque fois que son équipe mène, Souleymane Camara est resté sur le banc héraultais.

     0-0 

    En bas de classement, Saint-Etienne (17e) a réalisé une nouvelle mauvaise opération en perdant à domicile face à Metz (18e), qui a trouvé la faille par Diallo (0-1, 18e).
    Les stéphanois ont joué sans Stéphane Ruffier ni Jean-Eudes Aholou, blessés.
    Les messins Kévin N'Doram et Adama Traoré ont eux débutés. Le malien a été averti à la 25e et remplacé à la 70e.

     0-2 

    A 21h, les deux meilleures défenses de L1 avec 2 buts encaissés s'affrontaient.
    Le Paris S.G. (1er) favori devant Reims (10e) est tombé de haut, malgré plusieurs changements dans l'équipe de départ.
    Grâce aux buts de Kamara (0-1, 29e) et de Dia (0-2, 90e+4), les champenois ont créé la surprise malgré l'absence de Tristan Dingomé, blessé.
    Pour le PSG, Layvin Kurzawa a débuté et a été remplacé à la 66e. Abdou Diallo a aussi été titularisé, Kylian Mbappé était en tribune, toujours pas apte à reprendre.

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 6 buts.
    Ils devancent :
    - Diallo (Metz) à 5 buts,
    - Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Benedetto (Marseille) et Depay (Lyon) à 4 buts,
    - Alioui (Angers), Briand (Bordeaux), Choupo-Moting (Paris S.G.), Coulibaly (Nantes), Cyprien (Nice), Hamouma (Saint-Etienne), Ninga (Angers) et Islam Slimani (AS Monaco) à 3 buts.
    - 23 joueurs à 2 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco), Germain (Marseille).
    - 61 joueurs à 1 but dont Keita Baldé (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Grandsir (Brest), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 5 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONACO - NICE (3-1)
    (24/09/2019)

    Leonardo Jardim
    «On a fait un gros match. On a contrôlé. Il n'y a pas de doute. La condition physique est meilleure à chaque sortie. On a enchaîné les efforts 90 minutes, comme à Reims (0-0, samedi). C'est important de gagner. On connaît notre valeur. On n'est pas arrivé ici hier en hélicoptère ou de la lune. On n'est pas les meilleurs aujourd'hui. Mais la semaine dernière et avant, on n'était pas les pires, non plus. La victoire fait toujours du bien. L'égalisation survient sur une mauvaise déviation au premier poteau. Mais l'équipe a très bien réagi.
    (Au sujet de Golovin) J'ai l'habitude de polir les joueurs. C'est mon travail. Il progresse, comme Badiashile que j'ai félicité et qui a fait 90 minutes avec beaucoup de concentration.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Patrick Vieira
    «On a manqué de maîtrise en seconde période, on a baissé pied physiquement. On a perdu des ballons et on s'est mis en danger. On a eu du mal dans nos transitions défensives. Et la sortie sur blessure d'Adam Ounas (64e) nous fait mal. On est tombés sur un adversaire qui avait envie de montrer qu'il restait une belle équipe avec de grands joueurs. On a bien préparé ce match, les vingt-cinq premières minutes ont été cohérentes collectivement, on avait une certaine maîtrise. On a dépensé beaucoup d'énergie en allant les chercher très haut, et petit à petit on a baissé de rythme. On a eu beaucoup de mal à coulisser et ils ont réussi à trouver les espaces.
    Défensivement, c'est très jeune, ça manque d'expérience. Des joueurs sont arrivés sur le tard et n'étaient pas au top physiquement, mais je pense que c'est plus dans le domaine collectif qu'il faut travailler l'aspect défensif. Il faudra que j'analyse bien ce match par rapport aux changements que j'ai pu faire.
    J'aurais pu faire mieux en tant que coach. J'aurais peut-être pu renforcer notre milieu de terrain. C'est dommage par rapport à ce qu'on a montré en première période. Le bilan après sept journées reste bon même s'il y a de la déception. On va continuer à s'améliorer. Cette équipe a une grosse marge de progression, on reviendra, on sera meilleurs.»
    (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 7ÈME JOURNÉE, MONACO - NICE : 3-1
    (24/09/2019)

    Monaco remporte enfin sa première victoire de la saison

    L'AS Monaco a enfin pris les trois points synonymes de victoire.
    Qui plus est, face à son voisin niçois dans le "derby de la Côte", grâce à un Aleksandr Golovin exceptionnel.



    Le russe était partout au pressing, à la récupération, à la construction et à la finition avec deux buts et une passe décisive pour Islam Slimani.


    Pour ce match, Leonardo Jardim s'est passé de Benjamin Henrichs, mis en tribune.
    Il continue sa tactique avec 3 axiaux devant Lecomte, mais change les hommes. Il place son capitaine Glik sur le banc, remplacé par Jemerson aux côtés de Badiashile et Maripán. Sur les ailes, Dias reste à gauche, Martins recule pour remplacer Aguilar (suspendu) à droite.
    Au milieu, Bakayoko et Golovin s'occuperont de la récupération, Fabregas (qui remplace Silva) est derrière les attaquants Slimani et Augustin (Baldé est sur le banc).


    Pour Nice, Patrick Vieira aligne son 4-3-3 avec Benitez, Sarr, Nsoki, Pelmard, Burner, Cyprien, Tameze, Ounas, Claude-Maurice, Atal, Dolberg.

    En pleine confiance avec leurs 3ème place, les "Aiglons" cherchent à mettre le doute dans les têtes monégasques, sur un coup-franc. Le ballon est mis au second poteau sur Dolberg qui le remise dans l'axe. Bakayoko repousse de la tête sur Claude-Maurice dans l'axe, qui reprend. Le ballon est dévié par Jemerson et Benjamin Lecomte, pris à contre-pied, met en corner d'une réflexe de la main pour monter le ballon au-dessus de sa transversale (2e).







    Martins peut enfin jouer vers l'avant. Sur son aile droite, il trouve Fabregas qui centre en retrait pour Slimani dans la surface. Contré par la défense (7e).






    Débordement d'Atal côté droit, qui longe la ligne de sortie de but et sert en retrait Tamèze au premier poteau, dans un angle fermé, qui tire à côté (14e).


    Monaco va mieux, tient plus le ballon et vient porter le danger sur les buts niçois.
    - Débordement de Martins qui efface Sarr, rentre dans la surface et met en retrait pour Fabregas, contré par Nsoki. Corner (16e).







    - Passe transversale cachée de Fabregas (qui élimine 4 adversaires) côté droit pour Gil Dias de l'autre côté. Contrôle, crochet et frappe enroulée du droit qui vient taper l'extérieur du poteau de Benitez, battu (25e).









    - Corner joué à trois, côté droit, face à 2 niçois. Golovin met en retrait pour Martins qui fait de même pour Fabregas, qui rend le ballon à Golovin qui s'est replacé pour ne pas être hors-jeu. Crochet sur Atal pour s'ouvrir le but et rentrer dans la surface, suivi d'une frappe puissante sous la barre. Magnifique ! (1-0, 29e).






    Aleksandr Golovin ouvre le score et soulage son équipe. Mais le plus dur reste encore à faire.




    L'ASM ne s'arrête pas là, habituée à se faire remonter.
    Toujours côté droit avec Martins trouvé par Fabregas. Il déborde et centre en retrait pour Islam Slimani qui marque d'une frappe à ras de terre, fort au premier poteau (31e). Le but d'abord validé par l'arbitre est annulé par la VAR pour un hors-jeu de 10 cm de Martins...








    Ce fait de jeu réveille Nice qui revient inquiêter la défense asémiste.
    - Lancé par Claude-Maurice côté droit, Ounas rentre dans la surface, revient sur sa patte gauche et est contré. Corner. Frappé par Cyprien, pour la tête de Nsoki au premier poteau. Loin du cadre (37e).




    - Burner lance Atal côté droit, qui rentre dans la surface mais Gil Dias tacle en corner (43e). Le monégasque reste au sol et doit sortir se faire soigner.
    A 10 contre 11 sur le corner, Golovin dévisse son dégagement au second poteau. Nouveau corner joué encore à 2. Atal longe la ligne de but à pleine vitesse et centre fort du pointu pour éviter la sortie. Lecomte dévie à la base de son premier poteau du pied et de la tête, mais le ballon passe devant sa cage grande ouverte sans être repris (45e+1).





    A la reprise, un changement. Dias ne peut reprendre et est remplacé par Fodé Ballo-Touré (46e).


    Encore une fois, l'ASM change de visage et est dominé par Nice qui met le pied sur le ballon.
    - Monaco joue en contre avec Martins qui déborde et met en retrait. Slimani en première lame reprend, hors-cadre. S'il avait laissé passer, Golovin était seul derrière lui... (52e).





    - Corner obtenu après une frappe de 30m flottante de Cyprien que Lecomte a poussé en corner. Le portier monégasque hésite souvent à bloquer les ballons.





    Cyprien se charge de la balle arrêtée, avec Ounas. Le centre de l'ancien napolitain est mal renvoyé au premier poteau par Slimani, plein axe dans les pieds de Burner aux 18m. Contrôle et frappe puissante qui ne laisse aucune chance à la défense monégasque (1-1, 54e).





    Contre mené par Ballo-Touré depuis ses 20m où il a contré Dolberg. Arrivé aux 30m niçois, il décale sur Gelson Martins côté droit qui lui redonne aux 16m. Contrôle crochet et frappe du gauche enroulée au-dessus (59e).





    A l'heure de jeu, des changements arrivent. Jean-Kévin Augustin cède sa place à Wissam Ben Yedder (60e), Boudaoui et Ganago remplacent Ounas et Dolberg (64e).

    Monaco reprend sa domination et cherche à inscrire un nouveau but.
    Récupération de Martins le long de la surface monégasque, qui transmet à Fabregas. Contrôle et longue ouverture dans la profondeur pour Islam Slimani à la lutte avec Burner. Il contrôle le ballon dans la surface, côté gauche mais est dos au but. Il attend du soutien et le voit arriver avec Ben Yedder en retrait mais surtout Aleksandr Golovin plein axe, qu'il sert magnifiquement au point de pénalty. Contrôle et petit ballon piqué croisé pour battre Benitez (2-1, 74e).








    Premier doublé pour Aleksandr Golovin avec l'ASM, qui permet à son équipe de mener.




    Monaco est bien aidé avec les pertes de balles niçoises.
    - Slimani récupère un ballon sur la ligne médiane côté droit, après un mauvais contrôle niçois. Il lance Ben Yedder qui lui remet dans la surface. Le tir passe de peu à côté de la base du montant. Le but aurait certainement été annulé, Ben Yedder semblant hors-jeu au départ (76e).





    - Remontée de balle d'Atal, contré une première fois, mais il est re-servi par Lees-Melou, entré à la place de Sarr (77e). A ses 40m, il tente une passe latérale qui arrive dans les pieds d'Aleksandr Golovin qui percute vers l'avant jusqu'au 20m où il décale parfaitement pour Wissam Ben Yedder. Contrôle extérieur du gauche enchaîné avec un petit plat du pied pour battre encore une fois Benitez (3-1, 80e).







    Ben Yedder célèbre son but pendant que Fabregas porte Golovin en triomphe.




    Monaco en veut plus et cherche encore à marquer.
    - Débordement de Slimani qui centre au second poteau pour Ben Yedder devancé par Burner qui remet aux 18m plein axe sur Fabregas. Contrôle et frappe enroulée qui passe loin de la lucarne cherchée (82e).





    - Après le remplacement de Fabregas par Silva (88e), Monaco est toujour aussi à l'aise avec ses transversales. Long dégagement de Lecomte, remise de la tête de Slimani en retrait et dans l'axe pour Golovin qui contrôle et lui remet pour une transversale en une touche de balle pour Ben Yedder seul au second poteau, qui reprend de volée du plat du pied. Benitez repousse (90e+1).







    - Coup-franc pour Golovin côté gauche. Dans le paquet aux 6m, Bakayoko effleure du crâne le cuir, Slimani est trop court derrière, et le ballon passe pas loin du but (90e+3).




    C'est terminé, l'AS Monaco remporte le derby mais surtout son premier match de cette saison 2019-20, pour sortir de la zone rouge en attendant les autres résultats de la journée.
    Leonardo Jardim sauve sa tête ce soir, mais ce regain de forme est à confirmer dès samedi, avec une autre réception, celle du promu Brest.



    Pour plus d'info sur la septième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    PRÉSENTATION MONACO - NICE (J07)
    (23/09/2019)


    Pour la 7ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (19e) reçoit l'OGC Nice (3e).

    Match des extrêmes pour ce derby de la Côte d'Azur, mais victoire obligatoire pour les monégasques après 3 nuls et 3 défaites.
    Depuis le début de saison, Nice gagne ou perd sur le même score de 2-1. Ils ont rencontré Amiens (2-1), Nîmes (2-1), Marseille (1-2), Rennes (2-1), Montpellier (1-2) et Dijon (2-1).
    Depuis le retour de Leonardo Jardim à la tête de l'ASM, il y a eu 11 rencontres. Heureuseument que les 3 premiers ont été gagnés (Toulouse 2-1, Nantes 1-0 et Lyon 2-0) car depuis c'est 1 victoire contre Amiens (2-0), 3 nuls et 4 défaites.

    Et gagner au Louis-II contre les "Aiglons", l'ASM a du mal.
    Dans leur histoire commune, les monégasques n'ont gagné que 22 matches, sur les 49 joués en championnat (L1 & L2), pour 17 nuls et 10 défaites (74 buts marqués, 49 encaissés).
    D'ailleurs les deux dernières confrontations se sont soldées sur deux nuls (2-2 et 1-1).

    Pour l'emporter, il faudra marquer des buts, et Leonardo Jardim pourrait récupérer ses deux buteurs absents à Reims.
    «Wissam Ben Yedder et Islam Slimani se sont entraînés, on va voir comment évoluent leur situations. Les deux joueurs sont motivés, ils font le maximum pour être disponible pour le groupe.
    Ne pas prendre de but est une chose positive. L'équipe est restée en bloc, c'est très important. On a trois matches en sept jours, on a besoin de bien gérer le groupe.
    Les joueurs ont fait un bon match. On était équilibré, personne n'a baissé la tête. On a mal débuté mais après on a eu le contrôle du match. Il faut positiver les choses c'est important. On travaille pour sortir de cette situation difficile.
    Benjamin Lecomte a fait un bon match, au niveau où on l'attend. Il a fait une très bonne pré-saison. Il a eu comme toute l'équipe des moments plus difficiles. Avec ce match, il est revenu au niveau qui était le sien pendant la préparation.
    Le derby ? C'est un match où il y aura beaucoup d'intensité, Nice a réussi à garder l'effectif de l'année dernière, hormis un départ. C'est une bonne équipe, très solidaire.
    Je l'ai déjà dit, c'est compréhensible que les supporters râlent quand les résultats ne sont pas là. On a besoin de jouer à fond et faire le maximum avec l'aide de nos supporters.
    J'ai toujours eu le soutien du Président, il y a beaucoup de respect entre nous. On travaille toujours ensemble. Il a toujours été très droit avec moi.»
    (Site officiel ASM)

    En défense, il n'y aura pas Ruben Aguilar, suspendu. Mais dans une défense à 4 ou 5, Guillermo Maripán sera présent.
    «Dès mon arrivée j'étais prêt pour débuter et je fais de mon mieux pour aider l'équipe. Je suis content de jouer les matches.
    On a pris beaucoup de buts lors des précédents matches, contre Reims on n'a pas pris de buts, il faut continuer dans ce sens.
    Je n'ai pas de préférence entre la défense à trois et le 4-4-2, c'est le coach qui décide.
    Je n'ai pas senti d'ondes négatives, ils étaient forcément déçus de l'année qui s'est écoulée. Le groupe est uni et travaille ensemble.
    Wissam est très intelligent et rapide, habile avec le ballon et il enchaine très vite.
    C'est un derby, c'est très important pour la confiance de l'équipe ainsi que pour les personnes qui soutiennent le club. Nous allons tout faire pour gagner le match.»
    (Site officiel ASM)

    Face à Nice, Leonardo Jardim est donc privé de Ruben Aguilar, encore suspendu, des habituels blessés (Pellegri, Geubbels, Jovetic et Subasic) et a sorti Sy, Zagré et Boschilia de son groupe de 19 joueurs où sont présents Benjamin Henrichs, Wissam Ben Yedder et Islam Slimani.

    Le coach des niçois, Patrick Vieira a convoqué le même groupe de 18 joueurs qui a battu Dijon samedi.
    Khéphren Thuram n'a pas été retenu, Cissé, Danté, Hérelle, Lloris et Walter sont blessés.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Nice.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Jemerson, Maripán, Bakayoko, Dias, Fabregas, Golovin, Martins, Onyekuru, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder, Slimani.

    Pour Nice : Benitez, Clémentia, Burner, Pelmard, Nsoki, Sarr, Coly, Atal, Cyprien, Tameze, Lees-Melou, Danilo, Lusamba, Boudaoui, Ounas, Claude-Maurice, Ganago, Dolberg.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LIGUE 1, 6ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (22/09/2019)
    La fin des résultats de la 6ème journée de Ligue 1

    Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     1-1 

    A 15h, Rennes (2e) et Lille (5e) ne sont pas parvenus à se départager.
    Les "Dogues" ont ouvert le score dès le retour des vestiaires par Ikoné (0-1, 47e), les bretons ont répondu par Hunou (1-1, 68e).
    Farès Bahlouli était une nouvelle fois écarté des convoqués lillois.

     4-1 

    A 17h, Angers (7e) est revenu à hauteur des premiers en battant Saint-Etienne (15e).
    Comme ne l'indique pas le score, cela a été difficile pour les scoïstes, qui ont été menés à la pause avec le but de Nordin (0-1, 34e).
    A la reprise, Capelle égalise (1-1, 48e) et la différence ne se fait que dans le dernier quart d'heure sur un coup-franc de Thomas Mangani, titulaire, qui dépose le ballon pour Ninga (2-1, 78e).
    Dans les derniers instants, Ninga maruque deux autres buts (3-1, 86e et 4-1, 89e) pour soigner la différence de buts.
    Stéphane Ruffier, capitaine stéphanois, n'a rien pu faire dans les buts. Son coéquipier Jean-Eudes Aholou est toujours blessé.

     0-1 

    A 21h, Lyon (8e) a longtemps résisté au Paris S.G. (1er), qui s'est encore imposé dans les dernières minutes sur un but de Neymar (0-1, 88e).
    Pour ce match, Layvin Kurzawa est sorti du banc à la 90e+1, Abdou Diallo a joué toute la partie, Kylian Mbappé était forfait.

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 5 buts.
    Ils devancent :
    - Benedetto (Marseille), Depay (Lyon) et Diallo (Metz) à 4 buts,
    - Wissam Ben Yedder & Islam Slimani (AS Monaco), Briand (Bordeaux), Choupo-Moting (Paris S.G.), Coulibaly (Nantes), Cyprien (Nice), Hamouma (Saint-Etienne) et Ninga (Angers) à 3 buts.
    - 17 joueurs à 2 buts dont Germain (Marseille).
    - 59 joueurs à 1 but dont Keita Baldé (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Grandsir (Brest), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 5 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE REIMS - MONACO (0-0)
    (21/09/2019)

    Leonardo Jardim
    «C'était important de ne pas prendre de but. On est déçu de ne prendre qu'un point mais je suis content du comportement de mes joueurs qui ont bien respecté les consignes. Je pense que le match nul est justifié.
    Quand on n'a que 3 points en 6 matches, les joueurs manquent forcément de confiance. J'ai l'habitude de ne pas me cacher et de prendre mes responsabilités. Nous sommes en reconstruction et c'est difficile de passer d'un cycle négatif à un cycle positif. C'est pesant, je préférerais gagner les matches et avoir plus de 80 points comme on l'a fait dans le passé (en 2017). C'est un moment difficile, on doit serrer les dents et continuer à travailler.»
    (lequipe.fr & AFP)

    David Guion
    «Je suis fier de mes joueurs qui se sont créés des occasions franches, notamment en première mi-temps, mais le gardien monégasque (Benjamin Lecomte) a été très inspiré. On a tout fait pour laisser les Monégasques dans le doute, mais au fur et à mesure du match, avec notre débauche d'énergie et leur qualité technique, on a beaucoup couru après le ballon. On aurait dû, dans nos temps forts, mettre un ou deux buts. C'est le genre de match qu'il ne faut pas perdre et je n'oublie pas qu'on aurait pu encaisser un but. Quand on est capable de bousculer une équipe de Ligue des Champions comme Monaco, c'est toujours intéressant. Il n'y a rien à reprocher aux joueurs, il y a eu beaucoup de bonnes choses à retenir.» (lequipe.fr & AFP)

    Benjamin Lecomte
    «On a fait un bon match défensif. C'était important de ne pas prendre de but ce soir. On aurait pu marquer aussi, mais le gardien en face a également fait de beaux arrêts. Maintenant on a le derby. On a échangé avec les supporters à la fin du match. On va tout faire pour remporter le derby mardi à la maison.» (Site officiel ASM)

    Tiémoué Bakayoko
    «C'était important de ne pas prendre de but. On a rendu une meilleure copie que les matches précédents. On comprend la déception des supporters. Nous sommes tous déçus. Il faut continuer à travailler. Ce n'est pas une question de mental. On a parfois manqué de réussite. Il faut juste bosser. Ce n'est pas la faute du coach. On doit tous être plus exigeants.» (Site officiel ASM)

    LIGUE 1, 6ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (21/09/2019)
    Les résultats de la 6ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     2-1 

    Vendredi à 20h45, Strasbourg (18e) a remporté sa première victoire de la saison, face à Nantes (3e).
    Ce sont pourtant les "Canaris" qui ont ouvert le score par Coulibaly (0-1, 28e), mais après l'entrée de Dennis Appiah à la 62e, ils ont cédé avec un but de Liénard (1-1, 66e) et un pénalty en toute fin de rencontre transformé par Ajorque (2-1, 89e).

     1-1 

    Samedi à 17h30, Marseille (4e) s'est retrouvé face à une défense mieux organisé que celle de l'ASM, en affrontant Montpellier (12e).
    Les héraultais ont ouvert le score sur un csc de Sarr (0-1, 17e), et se sont faits rejoindre en fin de partie sur un but de Valère Germain, titulaire (1-1, 75e).
    Les esprits se sont échauffés en fin de match, avec les rouges de Kamara et Ferri (90e+2) puis de Payet (90e+3).
    Souleymane Camara est resté sur le banc du MHSC.

     2-1 

    Samedi à 20h, la hiérarchie a été respectée par Nice (6e) devant Dijon (20e), même si les bourguignons ont ouvert la marque par Tavares (0-1, 22e).
    Dolberg a égalisé (1-1, 30e), Atal a donné la victoire (2-1, 47e) aux prochains adversaires de l'ASM.
    Encore une fois, Khéphren Thuram n'était pas dans les 18 niçois.

     2-2 

    Bordeaux (9e) et Brest (13e) ont mené mais n'ont su se départager.
    Briand a ouvert le score (1-0, 7e), Samuel Grandsir a égalisé (1-1, 20e), Autret a donné l'avantage aux bretons (1-2, 45e), Pablo a égalisé de la tête (2-2, 70e).
    Pas de Youssef Aït Bennasser (blessé) chez les girondins, ni de Irvin Cardona (blessé) chez les brestois. Ses coéquipiers Ibrahima Diallo et Samuel Grandsir (remplacé à la 87e) ont été titularisés.

     1-0 

    Nîmes (14e) a doublé son adversaire du soir, Toulouse (10e), grâce à un but de Philippoteaux (1-0, 39e).
    Les toulousains, toujours privés de Corentin Jean en convalescence après son opération du genou, ont terminé à 10 avec le rouge de Diakité (81e).
    William Vainqueur et Nicolas Isimat-Mirin ont joué les 90 minutes pour les "Violets".

     0-0 

    Pas de but entre Reims (11e) et l'AS Monaco (19e), qui reste coincé en bas de classement.
    Tristan Dingomé touché à une cuisse n'a pu affronter son club formateur.

     1-2 

    En Lorraine, la lutte pour le maintien entre Metz (17e) et Amiens (16e) a tourné en faveur des picards qui ont scoré par Guirassy (0-1, 40e) et Dibassy (0-2, 55e), contre un but de Diallo (1-2, 69e).
    Prêtés par l'ASM, Kévin N'Doram et Adama Traoré ont débuté sur le banc, seul le malien l'a quitté à la 60e.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Rennes (2e) reçoit Lille (5e).
    - A 17h, Angers (7e) affronte Saint-Etienne (15e).
    - A 21h, Lyon (8e) accueille le Paris S.G. (1er).

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 5 buts.
    Ils devancent :
    - Benedetto (Marseille), Depay (Lyon) et Diallo (Metz) à 4 buts,
    - Wissam Ben Yedder & Islam Slimani (AS Monaco), Briand (Bordeaux), Choupo-Moting (Paris S.G.), Coulibaly (Nantes), Cyprien (Nice) et Hamouma (Saint-Etienne) à 3 buts.
    - 16 joueurs à 2 buts dont Germain (Marseille).
    - 56 joueurs à 1 but dont Keita Baldé (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Grandsir (Brest), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 5 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 6ÈME JOURNÉE, REIMS - MONACO : 0-0
    (21/09/2019)

    Monaco toujours au point mort

    L'AS Monaco n'avance toujours pas dans cette saison 2019-20.
    Sixième rencontre et pas encore de victoire, avec un nul 0-0.
    A Reims, les monégasques ont réussi l'exploit de ne pas prendre de but, mais cela est surtout dû à la maladresse rémoise devant le but et à un Oudin peu inspiré.

    Pour ce match, les coaches devaient faire des choix et éliminer des joueurs de la feuille de match. Pour Reims, c'est Sissoko qui est choisi. Pour l'ASM, Arthur Zagré et Seydou Sy vont en tribune.
    Leonardo Jardim aligne une formation avec 3 centraux Benoît Badiashile venant aider Glik et Maripán dans l'axe. Côté gauche, Gil Dias est titularisé. Côté droit, il y a Aguilar.
    A la récupération, première pour le duo Bakayoko - Silva. Golovin et Martins doivent aider Keita Baldé devant à apporter le danger contre le 4-4-2 champenois.

    Dès le début de match, les rémois tentent de bousculer les asémistes.
    - Long coup-franc dévié par Romao au point de pénalty. Personne pour reprendre devant Lecomte qui capte (4e).
    - Tentative monégasque avec Tiémoué Bakayoko qui frappe de 30m. Le ballon est dévié par le tacle d'Abdelhamid, mais oblige tout de même Rajkovic à se détendre pour capter en deux temps (9e).
    - Réponse du SDR avec Doumbia. Sa frappe est dégagée des poings, en corner (10e).
    - Centre de Konan de la gauche, tendu. Glik est battu au premier poteau, Badiashile trop loin au second, mais Dia est à la reprise plein axe. Son ballon puissant est sur Lecomte qui repousse d'un splendide réflexe (21e).
    - Contre pour l'ASM avec Martins qui rentre dans la surface, tergiverse un peu et se fait reprendre par deux tacles d'Abdelhamid et de Disasi au point de pénalty (22e).
    - Centre de la droite pour la volée du plat du pied d'Oudin, sans opposition. Au-dessus... Ouf (24e).
    - Long ballon pour Oudin parti dans le dos de la défense, restée sans réaction, alors que le drapeau ne s'est pas levé. Avec ses 10m d'avance, il s'en va défier Lecomte et frappe à côté du premier poteau de Benjamin Lecomte, bien resté sur ses appuis. Il semblait quand même qu'il y avait bien hors-jeu... (26e).
    - Centre-tir d'Oudin dans un angle fermé côté droit (33e).
    La dernière opportunité de la première période sera pour l'AS Monaco, avec une frappe dévissée de Bakayoko sur un ballon repoussé aux 16m (45e).

    Pour le second acte, on garde les mêmes joueurs et les mêmes systèmes de jeu.
    - Mauvaise relance de Rajkovic pour Abdelhamid, taclé aux 25m par Bakayoko qui remet le ballon dans les pieds de Baldé aux 20m, qui frappe mollement en plein milieu du but. Rajkovic revient et se détend pour repousser. Là aussi, l'arbitre a oublié de lever son drapeau, Baldé était hors-jeu... (48e).
    - Corner joué fort en retrait pour la volée de Chavalerin aux 20m. C'est dévié en corner (53e).
    - Coup-franc côté droit de Golovin. Dans le paquet, Badiashile remet en retrait pour la volée aux 18m de Silva. C'est écrasé et à côté (57e).
    - Corner monégasque repoussé sur Aguilar qui reprend de volée. Le ballon heurte le sol, lobe le paquet de jouer, rebondit avant que Rajkovic ne se couche et capte (59e).
    - Tir soudain d'Oudin aux 20m plein axe, en plein centre sur Lecomte qui repousse (69e).

    L'ASM est trop statique devant, et il va y avoir du changement. Keita Baldé se plaint du dos et est remplacé par Jean-Kévin Augustin. Henry Onyekuru prend aussi la place de Martins (74e).
    Pour Reims, Donis a remplacé Dia (69e).

    Sous l'impulsion d'Aleksandr Golovin, Monaco cherche la victoire.
    - Tir enroulé du russe après un petit crochet pour se remettre sur son pied droit, aux 18m côté gauche. Rajkovic s'envole pour enlevé son ballon de sa lucarne gauche (78e).
    - Foket est oublié dans le dos de la défense côté droit, Il tire lui aussi à côté du premier poteau (84e).
    - Oudin est contré dans la surface monégasque (87e).
    - Belle ouverture de Golovin depuis la ligne médiane. Onyekuru prend de vitesse son vis-à-vis mais pousse trop son ballon, qui est capté par le portier du SDR (88e).

    Aucun but ne sera marqué ce soir, l'ASM garde son but inviolé pour la première fois de la saison mais sans ses buteurs Islam Slimani et Wissam Ben Yedder n'est pas parvenue à scorer.
    Ce petit point pris porte le total de l'ASM, après 6 journées, à 3 unités, devançant la lanterne rouge de 2 points. Mais Monaco reste 19ème à 1 point de Metz, 2 de Saint-Etienne, 3 de Strasbourg.
    Prochain match dès mardi soir, au Louis-II contre Nice, pour le derby de la Côte. Ce sera sans Ruben Aguilar, encore suspendu.
    Sans joueurs de grand nom, mais avec de la volonté et un esprit d'équipe, les niçois sont 2èmes du classement provisoire...

    Pour plus d'info sur la sixième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    NATIONAL 2, 7ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (21/09/2019)
    Les résultats de la 7ème journée de National 2

    Pour cette 7ème journée de National 2, l'AS Monaco (12e) reçoit Marignane-Gignac (14e).

    Face à une équipe reléguée de National la saison passée, les monégasques ont rapidement ouvert le score, sur un pénalty pour un centre dévié de la main.
    Moussa Sylla le transforme d'une belle frappe à mi-hauteur au ras du montant gauche du portier du MGFC (1-0, 4e).
    Le score n'évoluera plus malgré une grosse occasion pour Marignane avec une tête à bout portant sur la barre (56e), ou des maladresses monégasques comme cette reprise écrasée de Millot (86e) ou ce contre mal conclu par Ayiah qui frappe à côté des 18m (89e).

    Avec ce deuxième succès consécutif, Monaco revient dans le "ventre mou" du championnat.

    La semaine prochaine, la réserve de l'AS Monaco fait relâche en raison du 4ème tour de la Coupe de France, marquant l'entrée des équipes de National 2, hors réserves.
    L'ASM retrouvera la compétition dans 2 semaines, avec la réception d'un autre club des Boûches-du-Rhône, l'US Endoume Catalans, club de Marseille.

    La composition monégasque contre Marignane-Gignac : Théo Louis, Yannis Ngakoutou Yapende, Chrislain Matsima, Safwan Mbae, Jordy Gaspar, Kévin Appin, Eliot Matazo puis Enzo Millot (64e), Romain Faivre, Nordine Ibouroi, Eric Ayiah, Moussa Sylla.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    PRÉSENTATION REIMS - MONACO (J06)
    (20/09/2019)


    Pour la 6ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (19e) se rend chez le Stade de Reims (11e).

    Ce Reims - Monaco c'est aussi la la meilleure défense (avec le PSG, 2 buts encaissés) qui reçoit la moins hermétique avec 14 buts encaissés.

    Mais l'ASM a aussi des prétentions offensives. Avec 7 buts inscrits, elle en a marqué quasiment le double des champenois (4 seulement).

    Le stade Auguste-Delaune n'est pas la meilleure enceinte pour les monégasques, qui ne s'y sont imposés que 7 fois en 24 rencontres de championnat (L1 & L2), marquant 32 buts et en encaissant 45.
    Ces 5 dernières saisons, le bilan est équilibré, avec 1 nul, 2 victoires et 2 défaites dont celle 1-0 de 2018-19.

    Mais les monégasques ont souvent les matches en main (2 buts d'avance contre Nîmes et Marseille, deux fois un but d'avance contre Strasbourg) sans parvenir à s'imposer (2 nuls et 3 défaites au total).
    Leonardo Jardim et ses joueurs se sont entretenus cette semaine et se sont parlés. Place maintenant aux actes?
    «Cette semaine il y a eu beaucoup de travail. On a partagé des moments avec les joueurs pour les écouter et avoir leurs ressentis. Oleg Petrov a aussi parlé avec eux pour faire passer le message qu'on croit en cet effectif, qu'ils sont capables de relever cet objectif.
    C'est un moment difficile mais j'accepte les critiques des supporters. Ils ont connu avec nous des grands moments avec le titre. Ils ont des raisons d'être mécontents. Je pense qu'on a de bons supporters qui nous ont soutenus. Nous sommes autant mécontents qu'eux de cette situation.
    On a des joueurs avec de l'expérience et des qualités. Nous ne sommes pas encore un collectif, nous travaillons dans ce sens-là. Je suis la pour faire une équipe compétitive.
    Fabregas est un joueur qui a une grande histoire. Il n'a peut-être pas fait un bon match mais on compte sur lui, c'est un joueur important de l'effectif. On doit penser au collectif de l'AS Monaco.
    La première chose, c'est d'avoir l'envie de bien défendre collectivement. Tout le monde a besoin de défendre. Nous sommes en difficulté dans cet aspect, on doit encore travailler. Quand les résultats n'arrivent pas, personne n'est à son niveau. Tout le monde peut faire plus.
    On a encore besoin de travailler sur les dispositifs notamment. Le groupe final n'a fait que cinq, six entrainements ensemble. On va essayer de trouver un équilibre. Il faut oublier le passé, le plus important c'est le présent et de gagner des matchs. Dans le football, c'est plus facile de progresser avec les victoires.»
    (Site officiel ASM).

    Entré à l'heure de jeu contre Marseille, ce qui a donné un mieux au milieu du terrain, Adrien Silva devrait débuter à Reims.
    «C'est régulier que Monsieur Petrov soit là avec nous, c'est bien vu par le groupe. Nous allons tous ensemble dans la même direction.
    Nous devons améliorer les choses manquantes comme toujours, même lorsque les choses vont bien. Tout n'est pas négatif. il faut aussi souligner les bonnes choses qu'on a fait ensemble.
    On peut parler des faits de jeu sur les trois premiers matches qui ne nous ont pas aidés mais on ne peut pas retenir que ça. L'équipe s'est construite au fur et à mesure avec les nouvelles arrivées puis avec les départs en sélection. C'est seulement la deuxième semaine où on peut travailler tous ensemble.
    Mon seul objectif c'est de faire le meilleur sur le terrain. Je suis là pour aider l'équipe.
    On sait qu'on a pris trop de buts, on ne va pas se cacher. Ce n'est pas que la défense, c'est en groupe qu'on va réussir et défendre mieux. On se crée beaucoup d'occasions donc il faut régler l'aspect défensif tous ensemble.
    Pendant 90 minutes on ne peut pas être au top niveau. Il faut savoir gérer les moments plus faibles.
    Il y a toujours des nouvelles qui apparaissent quand il y'a des mauvais résultats. Mais nous sommes unis, le but c'est d'avancer ensemble. Je suis sûr que la situation va changer.»
    (Site officiel ASM).

    Contre Reims, Leonardo Jardim n'a plus de suspendu, mais a une infirmerie qui se remplie.
    Pellegri, Geubbels, Jovetic, Henrichs et Subasic sont toujours forfaits. Le duo d'attaque Wissam Ben Yedder et Islam Slimani les rejoint.
    20 joueurs dont 3 gardiens ont été convoqués. Première apparition de Arthur Zagré, retour de Jemerson.

    Le coach de Reims, David Guion, veut voir autre chose que lors du dernier match perdu à Nantes.
    «A Nantes, on a eu un sentiment de déjà vu, on a retrouvé les mêmes causes et effets qu'à Brest où on n'a pas été mis en danger de façon importante et on manqué d'efficacité sur nos actions offensives.
    J'ai envie que les garçons progressent à travers ces matches. Ce n'est pas inquiétant car on avait su rectifier le tir contre Lille à domicile après Brest mais il faut faire preuve de plus de tempérament et de personnalité à l'extérieur.
    Qui dit jeunesse dit apprentissage, au SDR le club fait le choix d'avoir des jeunes à fort potentiel, on se doit de les faire travailler et progresser mais ça implique aussi qu'il y aura sûrement des petits couacs.
    On s'attend à un gros match samedi, face à un adversaire de prestige. Monaco a fait un recrutement de haute volée. Ils marquent énormément car ils ont beaucoup de talents mais ils sont plus en difficulté sur l'animation défensive.
    On est dans une situation où on doit être plus performants sur les aspects offensifs. Nos jeunes joueurs doivent murir rapidement, ils en ont conscience. On travaille également beaucoup devant le but pour qu'ils gardent de la confiance.»
    (Site officiel SDR).

    Guion a convoqué 19 joueurs.
    Tristan Dingomé, formé sur le Rocher, n'y est pas car il est blessé à une cuisse. Zeneli est aussi forfait.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Reims.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Sy, Aguilar, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Jemerson, Maripán, Zagré, Bakayoko, Boschilia, Dias, Fabregas, Golovin, Martins, Onyekuru, Silva, Augustin, Baldé.

    Pour Reims : Lemaître, Rajkovic, Abdelhamid, Disasi, Foket, Kamara, Konan, Cafaro, Chavalerin, Doumbia, Kutesa, Munetsi, Romao, Sissoko, Dia, Donis, Mbuku, Oudin, Suk.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
    (19/09/2019)











    Leurs performances lors de la 1ère journée

    Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
    Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 14 anciens monégasques sont présents. Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe A, le FC Séville a parfaitement débuté sa campagne européenne en allant s'imposer 3-0 en Azerbaïdjan, à Qarabag.
    Les buteurs sévillans sont Hernandez (0-1, 62e), Munir (0-2, 78e) et Torres (0-3, 85e).
    Sur le banc à l'entame de la rencontre, Rony Lopes est entré à la 58e.
    Son partenaire Lucas Ocampos n'était pas dans les 18.

    Scénario fou à Chypre entre l'APOEL Nicosie et le F91 Dudelange.
    Les luxembourgeois ont pris deux buts d'avance par Sinani (0-1, 36e) et Bernier (0-2, 51e), mais 7 minutes plus tard ils étaient menés 3-2 car Pavlovic (1-2, 54e), De Vincenti sur pénalty (2-2, 56e) et encore Pavlovic (3-2, 58e) avaient scoré.
    Les visiteurs ont retrouvé leurs esprits et marqué deux nouveaux buts par Stolz (3-3, 72e) et Sinani (3-4, 82e) pour arracher une victoire importante.

    Classement : Séville & Dudelange (3 pts), APOEL & Qarabag (0 pt).

  • Dans le Groupe E, les roumains du CFR Cluj ont battu la Lazio Rome, 2-1.
    Les laziales ont ouvert le score par Bastos (0-1, 25e), les roumains ont égalisé par Deac sur pénalty (1-1, 41e) et l'ont emporté grâce à l'ancien phocéen Omrani (2-1, 75e).
    Ce dernier est entré à la pause à la place de ... Lacina Traoré, retourné à Cluj où il avait déjà évolué il y a une dizaine d'années.

    Dans l'autre match, histoire de pénalties entre le Stade Rennais et le Celtic Glasgow.
    Les bretons ont ouvert le score par Niang (1-0, 38e), les écossais ont égalisé par Christie (1-1, 59e) et ont terminé à 10 avec l'expulsion de Bayo, entré à la 84e, averti aux 89e et 90e+2.

    Classement : Cluj (3 pts), Rennes & Celtic (1 pt), Lazio (0 pt).

  • Dans le Groupe F, match au sommet entre un demi-finaliste de la saison passée, l'Eintracht Francfort affrontait le finaliste Arsenal FC.
    Les anglais ont remporté la rencontre 0-3, et avaient ouvert le score par Willock (0-1, 38e).
    La victoire des londoniens est devenue plus facile après l'expulsion de Kohr pour deux jaunes (79e). A 11 contre 10, Saka (0-2, 85e) et Aubameyang (0-3, 88e) ont trouvé le chemin des filets.
    Côté allemand, Almamy Touré n'était pas sur la feuille de match.
    Pour les anglais, Pierre-Emerick Aubameyang a joué toute la rencontre.

    L'autre match a vu la victoire du Standard Liège sur le Vitoria Guimaraes, 2-0.
    Les buts ont été inscrits en seconde période par Hanin contre-son-camp (1-0, 66e) et Mpoku (2-0, 90e+1).

    Classement : Arsenal & Standard (3 pts), Guimaraes & Eintracht (0 pt).

  • Dans le Groupe I, le VfL Wolfsbourg a parfaitement débuté en battant les ukrainiens d'Oleksandrya, 3-1.
    Le club allemand, avec Marcel Tisserand titularisé et remplacé à la 70e, a ouvert le score par Arnold (1-0, 20e), doublé la mise juste après par Mehmedi (2-0, 24e).
    En seconde période, Banada a remis les visiteurs à un but (2-1, 66e) mais cela n'a duré que quelques secondes car Brekalo lui a répondu (3-1, 67e).

    En Belgique, La Gantoise a vite pris l'avantage sur l'AS Saint-Etienne avec un but de David dès l'entame (1-0, 2e).
    Khazri a égalisé d'une belle frappe lointaine (1-1, 38e), mais là encore pour une courte durée car David redonne l'avantage aux siens (2-1, 43e).
    En seconde période, le score évolue avec deux c.s.c.
    Le premier est de Perrin qui devance un joueur belge dans ses 6m (3-1, 64e), le second est moins explicable, le gardien Kaminski ratant un contrôle sur une passe en retrait et mettant directement le ballon au fond de ses filets (3-2, 75e).
    L'ASSE a joué avec Stéphane Ruffier titulaire dans les buts, mais sans Jean-Eudes Aholou, blessé.

    Classement : Wolfsbourg & La Gantoise (3 pts), Saint-Etienne & Oleksandrya (0 pt).

  • Dans le Groupe K, les anglais de Wolverhampton ont fait tourner leur effectif face au Sporting Braga, et mal leur en a pris.
    Les portugais ont gagné dur un but de Horta (0-1, 71e).
    Côté Wolves, Ruben Vinagre est resté sur le banc, João Moutinho l'a quitté à la 67e.
    Face à eux ils n'ont pas retrouvé Wallace Fortuna Dos Santos, qui n'était pas sur la feuille de match.

    En Slovaquie, le Slovan Bratislava a profité des erreurs du Besiktas Istanbul pour s'imposer 4-2.
    Les locaux ont ouvert le score par Sporar (1-0, 14e), les turcs ont égalisé par Ljajic sur pénalty (1-1, 29e) puis pris l'avantage sur un csc de Bozhikov (1-2, 45e+1).
    En seconde période, Sporar a égalisé (2-2, 58e) et les derniers buts sont arrivés dans le temps additionnel avec deux buts en 1 minute par Ljubicic (3-2, 90e+3) et Rharsalla (4-2, 90e+4).
    Côté turc, Georges-Kévin N'Koudou a été titularisé et remplacé à la 82e.

    Classement : Slovan & Braga (3 pts), Wolverhampton & Besiktas (0 pt).

  • Dans le Groupe L, Manchester United a aussi fait tourner, mais s'en est mieux tiré face aux kazakhs du FK Astana.
    Sergio Romero (titulaire) et ses partenaires se sont imposés 1-0 grâce à Greenwood (1-0, 73e).
    Anthony Martial n'était pas dans les 18 mancunéens.

    En Serbie, le Partizan Belgrade et les néerlandais de l'AZ'67 Alkmaar ont mené, mais se sont quittés sur un nul 2-2.
    Les buteurs du match sont Stengs (0-1, 13e), Natcho (sur pénalty 1-1, 42e et 2-1, 61e) et Boadu (2-2, 67e).

    Classement : Manchester United (3 pts), Alkmaar & Partizan (1 pt), Astana (0 pt).

  • Les autres groupes :
      Groupe B : FC Copenhague - FC Lugano : 1-0, Dynamo Kiev - Malmö FF : 1-0.
      Classement :Copenhague & Kiev (3 pts), Lugano & Malmö (0 pt).
      Groupe C : FC Bâle - FC Krasnodar : 5-0, Getafe - Trabzonspor : 1-0.
      Classement : Bâle & Getafe (3 pts), Trabzonspor & Krasnodar (0 pt).
      Groupe D : Linz ASK - Rosenborg Trondheim : 1-0, PSV Eindhoven - Sporting Lisbonne : 3-2.
      Classement : PSV & Linz (3 pts), Sporting & Rosenborg (0 pt).
      Groupe G : Glasgow Rangers - Feyenoord Rotterdam : 1-0, FC Porto - Young Boys Berne : 2-1.
      Classement : Porto & Rangers (3 pts), Berne & Feyenoord (0 pt).
      Groupe H : Espanyol Barcelone - Ferencvaros Budapest : 1-1, Ludogorets Razgrad - CSKA Moscou : 5-1.
      Classement : Ludogorets (3 pts), Espanyol & Ferencvaros (1 pt), CSKA Moscou (0 pt).
      Groupe J : Borussia Mönchengladbach - Wolfsberg : 0-4, AS Rome - Istanbul Basaksehir : 4-0.
      Classement : AS Rome & Wolfsberg (3 pts), Istanbul & Mönchengladbach (0 pt).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    COUPE DE LA LIGUE : MONACO RETROUVE MARSEILLE
    (19/09/2019)


    On connait l'adversaire de l'ASM en 16ème de finale

    Pour son entrée dans la Coupe de la Ligue, en 16èmes de finale, l'AS Monaco rencontrera l'Olympique de Marseille, pour une revanche du dernier match perdu 3-4.

    La rencontre aura lieu le mardi 29 ou le mercredi 30 octobre 2019.

    Les matches des 16èmes de finale :
    FC Nantes (L1) - Paris FC (L2)
    FC Metz (L1) - Stade de Brest (L1)
    AS Monaco FC (L1) - Olympique de Marseille (L1)
    Stade de Reims (L1) - FC Bourg-en-Bresse-Péronnas (N)
    Montpellier HSC (L1) - AS Nancy-Lorraine (L2)
    Le Mans FC (L2) - OGC Nice (L1)
    Nîmes Olympique (L1) - RC Lens (L2)
    FC Girondins de Bordeaux (L1) - Dijon FCO (L1)
    Amiens SC (L1) - Angers SCO (L1)
    Chamois de Niort (L2) - Toulouse FC (L1)

    Pour rappel, cette édition 2019-20 sera la dernière Coupe de la Ligue. La compétition a été suspendue par la Ligue Nationale de Football pour une durée indéterminée.

    Le tirage et les résultats de Coupe de la Ligue 2019-20.

    Les résultats de l'AS Monaco en Coupe de la Ligue depuis sa création.

    COUPE DE LA LIGUE : TIRAGE CE SOIR
    (19/09/2019)

    L'adversaire connu ce soir

    L'adversaire de l'AS Monaco pour les 16èmes de finale de la Coupe de la Ligue 2019-20, sera connu ce soir.

    Le tirage au sort se fera dans l'émission "DailySport" diffusée sur Canal+ Sport.

    20 équipes sont concernés par ce tirage : les 14 clubs de L1 non qualifiés pour une coupe européenne qui font leur entrée dans la compétition, les 5 clubs de Ligue 2 et le dernier représentant de National rescapés des tours précédents.

    Les 20 équipes qualifiées :
  • 14 de Ligue 1 : Amiens, Angers, Bordeaux, Brest, Dijon, Marseille, Metz, AS Monaco FC, Montpellier, Nantes, Nice, Nîmes, Reims, Toulouse.
  • 5 de Ligue 2 : Le Mans, Lens, Nancy, Niort, Paris FC.
  • 1 de National : Bourg-en-Bresse.

  • La LFP a annoncé hier, la suspension de cette compétition à l'issue de la saison, faute de diffuseur et de partenaire.

    Les résultats de Coupe de la Ligue 2019-20.

    Les résultats de l'AS Monaco en Coupe de la Ligue depuis sa création.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
    (18/09/2019)





    Leurs performances lors de la 1ère journée (2ème partie)

    La Ligue des Champions a repris hier sans l'AS Monaco.
    Sur les 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés, 9 jouaient ce soir.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, le FC Bruges et Galatasaray Istanbul se sont neutralisés 0-0.
    Radamel Falcao a joué toute la rencontre à la pointe de l'attaque turque.

    Au Parc, le Paris Saint-Germain s'est facilement défait du Real Madrid avec un doublé de Di Maria (1-0, 14e et 2-0, 33e) et un but de Meunier dans le temps additionnel (3-0, 90e+1).
    Coté PSG, Abdou Diallo est entré à la 89e, Layvin Kurzawa est resté sur le banc, Kylian Mbappé était forfait.
    Pour le Real, James Rodriguez a été titularisé et remplacé à la 70e.

    Classement : PSG (3 points), Bruges & Galatasaray (1 point), Real (0 point).

  • Dans le Groupe B, pas d'ancien asémiste.
    L'Olympiakos Le Pirée a été mené de 2 buts par Tottenham, avec les buts de Kane sur pénalty (0-1, 26e) et Moura (0-2, 30e), mais les anglais ont fait "une Monaco", se faisant reprendre par des buts de Podence (1-2, 44e) et un pénalty de Valbuena (2-2, 54e).

    Le Bayern Munich a pris la première place du groupe en battant l'Etoile Rouge Belgrade 3-0, buts de Coman (1-0, 34e), Lewandowski (2-0, 80e) et Müller (3-0, 90e+1).

    Classement : Bayern (3 points), Olympiakos & Tottenham (1 point), Belgrade (0 point).

  • Dans le Groupe C, la petite expérience de la Ligue des Champions du Dinamo Zagreb a permis aux croates de battre lourdement l'Atalanta Bergame, 4-0, avec des buts de Leovac (1-0, 10e) et un doublé d'Orsic (2-0, 31e et 3-0, 42e) en première période, Orsic a encore frappé en milieu de 2ème mi-temps (4-0, 68e).
    Le bergamasque Mario Pasalic est entré à la pause.

    En Ukraine, le Shakhtar Donetsk a subit la loi de Manchester City, vainqueur 0-3.
    Mahrez a ouvert le score (0-1, 24e), Gündogan (0-2, 38e) et Jesus (0-3, 76e) ont donné plus d'ampleur à la victoire anglaise.
    Les deux anciens champions de France 2017 ont participé à la rencontre, ils sont tous les deux entrés en fin de match : Bernardo Silva à la 77e, Benjamin Mendy à la 83e.

    Classement : Zagreb & Manchester City (3 points), Shakhtar & Atalanta (0 point).

  • Dans le Groupe D, pas de vainqueur dans le duel des "gros".
    En Espagne, l'Atletico Madrid a arraché le nul face à la Juventus Turin en remontant 2 buts.
    La "Vieille Dame" menait grâce à Cuadrado (0-1, 48e) et Matuidi (0-2, 65e), l'Atlético est revenu sur deux balles arrêtées reprises par Savic (1-2, 70e) et Herrera (2-2, 90e).
    Titulaire, Thomas Lemar a été remplacé à l'heure de jeu.

    Surprise en Allemagne où le Bayer Leverkusen a été battu par le Lokomotiv Moscou, 1-2.
    Krychowiak (0-1, 16e) a marqué pour les russes, le Bayer a égalisé sur un csc d'Höwedes (1-1, 25e), le Lokomotiv a repris l'avantage, qui s'est avéré définitif, sur une erreur de relance du gardien adverse, Barinov n'ayant qu'à cadrer des 30m (1-2, 37e).

    Classement : Lokomotiv (3 points), Atlético & Juventus (1 point), Leverkusen (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (17/09/2019)





    Leurs performances lors de la 1ère journée (1ère partie)

    La Ligue des Champions reprend sans l'AS Monaco.
    Ils sont néanmoins 13 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés.
    Retrouvons les résultats des 4 premiers en lice pour cette 1ère journée.

  • Dans le Groupe E, le tenant du titre Liverpool retrouvait Naples, déjà rencontré en poule la saison passée.
    En Italie, les napolitains ont attendu les dernières minutes pour trouver la faille et battre les "Reds" grâce à un pénalty de Mertens (1-0, 82e) puis un but de Llorente dans le temps additionnel (2-0, 90e+2).
    Les italiens ont joué sans Kévin Malcuit, absent des 18. Côté anglais, Fabio Henrique Tavares «Fabinho» a joué toute la rencontre.

    En Autriche, le RB Salzbourg a cartonné Genk, 6-2.
    Le jeune attaquant norvégien de 19 ans Håland a parfaitement débuté sa carrière en Ligue des Champions avec un triplé (1-0 2e, 2-0 34e, 4-1 45e), lui qui a aussi le record de buts en Coupe du Mondu U20 avec ses 9 buts contre le Honduras (12-0) depuis mai dernier.
    Les autres buteurs de la partie sont Hwang (3-0, 36e), Lucumi (3-1, 40e), Szoboszlai (5-1, 45e+2), Samatta (5-2, 52e) et Ulmer (6-2, 66e).

    Classement : Salzbourg & Naples (3 points), Liverpool & Genk (0 point).

  • Dans le Groupe F, pas d'ancien de l'ASM et pas de vainqueur.
    L'Inter Milan a arraché le nul face au Slavia Prague, Barella (1-1, 90e+2) répondant dans le temps additionnel au but de Olayinka (0-1, 63e).

    En Allemagne, le Borussia Dortmund a eu la balle de match contre le FC Barcelone sur un pénalty, mais Reus a buté sur son compatriote Ter Stegen (57e).
    Il n'y aura donc pas eu de but (0-0).

    Classement : Inter Milan, Slavia Prague, Dortmund & Barcelone (1 point).

  • Dans le Groupe G, le Benfica Lisbonne a été battu sur sa pelouse par le RB Leipzig, 1-2.
    Werner a marqué les deux buts allemands (0-1, 69e et 0-2, 78e), Seferovic (1-2, 84e) avait redonné un petit espoir aux benfiquistes, dont Carlos Vinícius, qui est retourné au Portugal cet été. Il n'était pas sur la feuille de match.

    Dans l'autre match, Lyon a partagé les points contre le Zénith Saint-Pétersbourg grâce au pénalty de Depay (1-1, 51e) qui a répondu au but d'Azmoun (0-1, 41e).

    Classement : Leipzig (3 points), Lyon & Zénith (1 point), Benfica (0 point).

  • Dans le Groupe H, surprise en Angleterre avec la défaite de Chelsea devant le FC Valence.
    L'équipe de Geoffrey Kondogbia, titulaire, s'est imposé grâce à la réalisation de Rodrigo (0-1, 74e) et aussi au pénalty raté de Barkley (87e) qui a tiré sur le haut de la barre transversale.

    L'autre match du groupe a tourné en faveur de l'Ajax Amsterdam, vainqueur de Lille 3-0, grâce à son expérience de la compétition et aux buts de Promes (1-0, 18e), Alvarez (2-0, 50e), Tagliafico (3-0, 62e).

    Classement : Ajax & Valence (3 points), Chelsea & Lille (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    SOFIAN DIOP ENFIN PRÊTÉ À SOCHAUX
    (17/09/2019)
    Il est prêté sans option d'achat

    Comme annoncé précédemment, Sofiane Diop rejoint la Ligue 2 et le FC Sochaux-Montbéliard. Il s'est engagé jusqu'à la fin de la saison dans le cadre d'un prêt sans option d'achat.

    L'officialisation a pris du temps car l'entourage du joueur le freinait à s'engager.

    C'est désormais chose faite, il est le joker du club doubiste pour cette saison.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    LES RÉACTIONS DE MONACO - MARSEILLE (3-4)
    (15/09/2019)

    Leonardo Jardim
    «L'équipe a maîtrisé trente minutes. Ensuite, à 2-1, les joueurs ont paniqué. L'adversaire a réagi et marqué deux fois. En deuxième mi-temps, l'équipe adversaire était en confiance. On est revenus après 4-2, mais c'était trop tard. Pour les spectateurs, c'était un match intéressant, un bon match. Mais pas pour nous.
    On a fait beaucoup d'erreurs. Cette saison, on a déjà pris 14 buts. On doit rester plus costaud. On doit régler la question défensive. On doit être meilleurs, il faut plus de duels, plus d'impacts. C'est une question d'organisation, pas de joueurs.
    L'OM ? C'est une bonne équipe, proche de celle de l'an dernier, avec un attaquant qui marque beaucoup. Elle a eu aussi un peu de réussite ce soir.»
    (lequipe.fr & AFP)

    André Villas-Boas
    «Un très bon match. On a bien joué au foot. Le troisième but de Monaco nous fait souffrir un peu. J'attendais que l'on marque le cinquième, mais nous n'y sommes pas parvenus. À 0-2, on a été surpris, car on jouait bien à ce moment-là.
    Le but du 2-1 de Dario Benedetto a été très important. Monaco était bon en contre, très fort dans la transition. On revient avec courage et on remonte au classement. Je suis content de la qualité de nos combinaisons.
    L'absence de Sakai a été décidée ce matin. Il a pris un coup en équipe nationale et un autre à l'entraînement. Après la blessure de Thauvin, c'est compliqué.
    Mais ça donne aussi au groupe cet esprit généreux. À 4-2, je m'attendais à plus de tranquillité et confiance. Mais bon, on a donné un bon spectacle. Pour Dario, c'est un moment incroyable. Il a la grinta et retrouvé sa force. Une mention aussi pour Valère Germain qui a très bien travaillé et qui, en plus, a marqué contre son ancien club.
    Rongier ? Il a très bien travaillé durant 10 jours. Il est entré dans un moment difficile. Petit à petit, avec le temps, il va s'intégrer. Je veux finir septembre sur le podium. Actuellement nous sommes en confiance. Nous verrons où nous en sommes à ce moment-là.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Dimitri Payet
    «Ça fait quatre buts à l'extérieur, c'est bien. Forcément avec les victoires, la confiance revient aussi. On ose peut-être jouer un peu plus. Dans le dernier quart d'heure, on a souffert aussi. Ce n'est pas toujours beau à voir, mais il faut savoir être efficace, on se contente de ça. On prend les trois points, c'est le plus important.» (Micro Canal+)

    CHAMPIONNAT 5ÈME JOURNÉE, MONACO - MARSEILLE : 3-4
    (15/09/2019)

    Monaco sans défense contre l'OM

    L'AS Monaco a encore perdu un match qu'elle avait parfaitement débuté.

    Face à Marseille, Monaco a mené 2-0 à la 27e, mais a réussi l'exploit de perdre 3-4, faute à une défense digne de ce nom.

    Pour cette rencontre, Leonardo Jardim met Gabriel Boschilia en tribune. Pour l'OM, André Villas-Boas devait se séparer de 3 joueurs. Ngapandouetnbu, Perrin et Sakai sont ceux là.

    Sur le terrain, les entraîneurs alignent :
    - Pour l'ASM : Lecomte, Ballo-Touré, Maripán, Glik, Aguilar, Bakayoko, Fabregas, Golovin, Martins, Ben Yedder, Slimani.
    - Pour l'OM : Mandanda, Amavi, Gonzalez, Kamara, Sarr, Strootman, Sanson, Lopez, Payet, Benedetto, Germain.

    Marseille prend possession du ballon et va jouer dans le camp monégasque, qui attend le contre et c'est rapidement payant.
    Islam Slimani est lancé côté gauche et frappe. Kamara dévie et le ballon passe pas loin de la première lucarne (15e).




    Pendant que l'algérien se tient la tête entre les mains, l'arbitre désigne le point de pénalty car le phocéen a dévié de la main, bien décollée du corps. Le pénalty est transformé par Wissam Ben Yedder (1-0, 17e).






    Monaco continue et double la mise, après un festival de Martins au milieu du terrain, il décale Slimani côté gauche qui voit parfaitement Wissam Ben Yedder lancé dans l'axe, qui s'y prend à deux fois pour battre Mandanda (2-0, 27e).







    Normalement, il ne devrait plus y avoir de match, mais l'ASM a déjà été rejointe par deux fois après avoir mené... Et il n'y aura pas d'exception, avec moins de pressing au milieu et une défense statique...
    - Centre de la droite, dévié par Germain au premier poteau pour Benedetto tout seul au second qui marque de près (2-1, 38e).




    - Action marseillaise avec un centre de Payet repoussé par Lecomte au second poteau, où le ballon est remisé par Gonzalez pour la tête plongeante de Benedetto qui rebondit sur la barre transversale et reste en jeu. Le centre de la gauche de Strootman est repris au second poteau par une tête plongeante de Valère Germain. Lecomte sur la trajectoire ne peut empêcher le ballon de rentrer (2-2, 41e).










    A la reprise, les défenseurs monégasques sont toujours aussi peu tranchants.
    Après la sortie de Ben Yedder touché à une hanche par une action d'Amavi et remplacé par Jean-Kévin Augustin (56e), l'ASM craque encore.
    - 3 contres favorables pour l'OM, Payet est servi côté gauche et fait sa spéciale. Crochet et frappe enroulée qui trouve l'intérieur du petit-filet opposé (2-3, 61e).




    - Centre en retrait pour Benedetto qui ajuste Lecomte (2-4, 67e).




    Leonardo Jardim réagit enfin. Il fait sortir Fabregas inutile au milieu pour Adrien Silva et Aleksandr Golovin pour Keita Baldé (69e).
    Le sénégalais va relancer l'ASM sur une action de Tiémoué Bakayoko qui déborde et centre en retrait. Il conlut au premier poteau sous la barre (3-4, 75e).








    Dans la minute suivante l'ASM a une double occasion d'égaliser par Baldé et Slimani mais ils butent sur Mandanda (76e).








    Malgré une attaque-défense pour les 15 dernières minutes, l'ASM ne parviendra plus à tromper le portier marseillais.
    L'ASM n'a toujours pas gagné après avoir mené encore 2-0, perd une nouvelle fois et reste planté à la 19ème place au classement de la L1.

    L'avenir de Leonardo Jardim, sans solution malgré un effectif pléthorique et 25 joueurs déjà utilisés, va devoir être rapidement tranché.
    Son bilan de ses 34 derniers matches à la tête de l'ASM (2018-19 et 2019-20) est de 6 victoires, 12 nuls et 16 défaites (38 buts marqués et 57 encaissés).

    Avec ou sans lui, il faudra gagner samedi prochain à Reims pour essayer de sortir de la zone rouge.

    Pour plus d'info sur la cinquième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    LIGUE 1, 5ÈME JOURNÉE : LA SUITE DES RÉSULTATS
    (15/09/2019)
    La suite des résultats de la 5ème journée de Ligue 1

    Trois matches se déroulent ce dimanche pour clôturer cette journée.

     1-0 

    A 15h, Nantes (7e) a battu Reims (6e) grâce à un but de Coulibaly (1-0, 69e).
    Le "Canari" Dennis Appiah est resté sur le banc, le rémois Tristan Dingomé (blessé à une cuisse) n'avait pas fait le déplacement.

     2-2 

    A 17h, Saint-Etienne (16e) a cru perdre face à Toulouse (9e) qui avait pris 2 buts d'avance par Gradel sur pénalty (0-1, 15e) et Leya Iseka (0-2, 24e).
    Mais Hamouma leur a répondu par un doublé (1-2, 45e et 2-2, 57e).
    Indéboulonnable dans les buts stéphanois, Stéphane Ruffier a été titularisé. Son coéquipier Jean-Eudes Aholou était forfait (blessure à l'aine).
    Côté TFC, pas de Corentin Jean (convalescence) mais William Vainqueur a joué toute la partie. Nicolas Isimat-Mirin est resté sur le banc.

     21h 

    A 21h, l'AS Monaco (19e) accueille Marseille (8e) de Valère Germain.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Nantes (7e) reçoit Reims (6e).
    - A 17h, Saint-Etienne (16e) accueille Toulouse (9e).
    - A 21h, l'AS Monaco (19e) affronte Marseille (8e).

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 5 buts.
    Ils devancent :
    - Depay (Lyon) à 4 buts,
    - Choupo-Moting (Paris S.G.), Cyprien (Nice), Diallo (Metz), Hamouma (Saint-Etienne) et Islam Slimani (AS Monaco) à 3 buts.
    - 13 joueurs à 2 buts.
    - 54 joueurs à 1 but dont Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 4 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LIGUE 1, 5ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (14/09/2019)
    Les résultats de la 5ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     2-1 

    Vendredi à 19h00, Lille (10e), toujours sans Farès Bahlouli écarté, s'est imposé contre Angers (4e) en profitant des erreurs angevines.
    La première du gardien qui repousse un ballon sur Osimhen (1-0, 39e), la seconde sur une perte de balle de Mangani à la ligne médiane. Quelques secondes plus tard, Araujo lancé en profondeur double la mise (2-0, 53e).
    En fin de match, après le remplacement de Thomas Mangani (72e), le SCO a réduit l'écart par Bahoken (2-1, 87e).

     2-2 

    Vendredi à 20h45, pas de vainqueur entre Amiens (18e) et Lyon (5e) mais des buts.
    Les anciens lyonnais ont fait mal à l'OL. Jallet a ouvert le score sur un long coup-franc rentrant, touché par personne et après rebond (1-0, 7e).
    Les rhôdaniens ont immédiatement égalisé par Dembélé (1-1, 9e) qui a ensuite donné l'avantage à son équipe (1-2, 34e).
    Dans le temps additionnel, un autre "papy picard" score : Bodmer remet les deux équipes dos-à-dos du point de pénalty (2-2, 90e+2).

     1-0 

    Samedi à 17h30, le Paris S.G. (1er) a bataillé face à Strasbourg (17e) pour l'emporter.
    Leur nouveau gardien Navas a multiplié les arrêts décisifs, et c'est dans les dernières secondes du match que le PSG a trouvé la faille, par Neymar (1-0, 90e+2) sur une reprise acrobatique au point de pénalty, avec l'aide du poteau, sur un centre d'Abdou Diallo.
    Si Kylian Mbappé était forfait pour la rencontre, Layvin Kurzawa et Abdou Diallo ont été titularisés.
    Le premier a été averti à la 45e+3 et a cédé sa place à la 71e, faisant glisser Diallo sur le flanc gauche.

     0-0 

    Samedi à 20h,le derby breton entre Brest (12e) et Rennes (2e) n'a pas eu de vainqueur.
    Avec Ibrahima Diallo et Samuel Grandsir (remplacé à la 86e) titulaires, mais sans Irvin Cardona touché à une cuisse, les brestois auraient pu perdre ce match si le but de Raphinha d'abord validé (65e) n'avait pas été annulé après contestation des locaux puis VAR.

     2-1 

    Montpellier (14e) a dominé Nice (3e) et ses dernières recrues.
    Ce sont les "Aiglons" qui ont ouvert le score par Tamèze (0-1, 34e), mais Delort lui a vite répondu (1-1, 37e) et Mollet a donné la victoire au MHSC (2-1, 56e).
    L'héraultais Souleymane Camara est resté sur le banc, son équipe menant au score, le niçois Khéphren Thuram n'est plus sur la feuille de match avec les dernières arrivées estivales.

     2-0 

    Il n'y a pas eu de match entre Bordeaux (11e) et Metz (15e).
    Grâce à deux buts d'entrée de Briand (1-0, 7e) et de De Preville (2-0, 9e), les girondins ont pris l'avantage et l'ont géré.
    Youssef Aït Bennasser n'était pas dans le groupe des 20 bordelais retenus.
    Kévin N'Doram a joué toute la rencontre et a été averti à la 60e. L'Adama Traoré prêté par l'ASM est entré à la 72e pour ses premiers pas avec les lorrains.

     0-0 

    La lanterne rouge Dijon (20e) a pris son premier point contre Nîmes (13e) avec un score vierge.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Nantes (7e) reçoit Reims (6e).
    - A 17h, Saint-Etienne (16e) accueille Toulouse (9e).
    - A 21h, l'AS Monaco (19e) affronte Marseille (8e).

    Au classement des buteurs, Dembélé (Lyon) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 5 buts.
    Ils devancent :
    - Depay (Lyon) à 4 buts,
    - Choupo-Moting (Paris S.G.), Cyprien (Nice), Diallo (Metz) et Islam Slimani (AS Monaco) à 3 buts.
    - 12 joueurs à 2 buts.
    - 54 joueurs à 1 but dont Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 4 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    PRÉSENTATION MONACO - MARSEILLE (J05)
    (14/09/2019)


    Pour la 5ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (19e) reçoit l'Olympique de Marseille (7e).

    Après deux défaites (0-3) suivies de deux nuls (2-2), l'AS Monaco doit retrouver le goût de la victoire face à l'OM, qui reste sur 2 victoires à Nice (2-1) et face à Saint-Etienne (1-0), après une défaite inaugurale et un nul.

    Pour cela, il faudra retrouver les bonnes habitudes prises depuis 2010, où l'ASM a enchaîné 6 matches sans défaite (5 victoires et 1 nul) en L1 au Louis-II, avant la défaite 2-3 la saison passée, là aussi en début de championnat.
    Historiquement en 49 matches de championnat (L1 & L2), l'ASM en a remporté 23 pour 8 nuls et 18 défaites (69 buts marqués et 52 encaissés).

    Dans l'effectif monégasque, il y a moins d'internationaux que les saisons passées, et Leonardo Jardim a pu mieux préparer la réception de Marseille.
    «On a bien travaillé lors de cette trêve. Les joueurs étaient très impliqués. Les internationaux sont arrivés hier donc on a commencé à préparer le match il y a deux jours. On a besoin de gagner des points.
    L'équipe aujourd'hui a plus de qualités au milieu de terrain. On essaye de bien travailler avec les arrivées de Tiémoué Bakayoko et Adrien Silva. Tous les joueurs sont prêts pour débuter.
    C'est un match important, Marseille a une équipe similaire à l'année denière à quelques exceptions près. On respecte les adversaires mais on fait tout pour gagner.
    C'est une équipe qui a beaucoup d'expérience, avec des joueurs habitués à gagner. Ce n'est pas un groupe très grand, mais ils ont fait preuve d'efficacité notamment lors des deux derniers matches contre Nice et Saint-Etienne.»
    (Site officiel ASM)

    Dernier rempart, Benjamin Lecomte voudra garder son but inviolé pour la première fois de la saison contre les phocéens.
    «Ce n'est pas une question de temps. Je pense qu'on est prêt, nous n'avons plus d'excuses, le mercato est terminé. C'est à nous de bien travailler.
    Ce match arrive au bon moment, le mercato est terminé, c'est une très belle affiche à 21h contre l'Olympique de Marseille. Ça va être difficile, mais on a coeur de connaître cette première victoire pour lancer notre saison. On veut gagner ce match.
    Le niveau est plus haut car on a pris l'habitude de jouer ensemble. Tout le monde a performé en sélection et nous aussi ici on a bien travaillé.
    Les arguments sont là pour relever les objectifs donnés par le président. C'est à nous de montrer que nous avons le potentiel. On a un effectif de qualité.
    On manquait de poids au milieu lors des derniers matches, les arrivées de Tiémoué Bakayoko et Adrien Silva vont nous faire du bien. Fabregas va beaucoup nous aider avec son retour de suspension, il a des qualités exceptionnelles.
    Quand je suis arrivé lors de la préparation, je sentais qu'il y avait encore les fantômes de l'année dernière. Mais c'est une nouvelle saison avec de nouveaux joueurs. J'ai confiance en tout le monde ici.»
    (Site officiel ASM)

    Pour affronter l'OM, Leonardo Jardim retrouve Aguilar et Fabregas qui ont purgé leurs suspensions, mais est toujours privé de Jemerson (suspendu), Pellegri, Geubbels, Jovetic, Henrichs, Subasic (blessés).
    Il a choisi de se passer de Sy, Naldo, Zagré et Sylla qui n'ont pas été convoqué parmi les 19 joueurs retenus.

    Le coach des phocéens, André Villas-Boas est revenu sur les derniers faits marquants de son équipe : la blessure de Thauvin, l'efficacité de Benedetto et le transfert de Rongier.
    «L'opération de Florian Thauvin s'est bien déroulée. Mais c'est une mauvaise nouvelle pour nous, de devoir se passer d'un tel joueur. Il faudra trouver des solutions pour remplacer Flo. Il va falloir d'adapter. Bouna est dans une bonne phase. Nous l'avons laissé au repos aujourd'hui, mais il devrait être apte pour le match de dimanche. Il va s'entraîner demain.
    Dario Benedetto a marqué à Nice et a de nouveau marqué face à Saint-Etienne. C'est positif pour sa confiance. Il est prêt à aider l'équipe. Il commence à bien s'intégrer dans le groupe et fait beaucoup d'effort pour parler le français, tout comme Alvaro d'ailleurs.
    Valentin Rongier a très bien travaillé depuis son arrivée. Aujourd'hui encore, nous avons parlé de ses connaissances, de tactique etc. Il est venu renforcer notre milieu de terrain et il est apte à jouer.
    J'ai beaucoup de respect pour Leonardo Jardim. Il a été l'un des premiers à m'appeler quand j'ai signé à Marseille. Nous nous appelons souvent. Il a effectué du très bon travail à Monaco. J'espère qu'il va connaitre une belle saison avec son équipe en dehors du match de dimanche (rires).
    Notre match à Monaco est très important. Il faut continuer notre progression. Cela va être difficile face à une équipe qui se cherche encore. Il y a, dans cette formation, des joueurs de très grandes qualités. Mais je reste confiant, car nous avons bien travaillé cette semaine. Nous avons joué en 4-2-3-1. Nous pouvons poursuivre également en 4-3-3. On peut aussi inverser le sens du jeu pendant un match. Nous verrons bien.
    » (Site officiel OM).

    Villas-Boas et son adjoint Ricardo Carvalho, qui va revenir pour la première fois au Louis-II depuis son départ en 2016, ont retenu un groupe élargi de 21 joueurs dont Valère Germain.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Marseille.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Aguilar, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Maripán, Bakayoko, Boschilia, Dias, Fabregas, Golovin, Martins, Onyekuru, Silva, Augustin, Baldé, Ben Yedder, Slimani.

    Pour Marseille : Mandanda, Ngapandouetnbu, Pelé, Amavi, Caleta-Car, Gonzalez, Kamara, Perrin, Sakai, Aké, Chabrolle, Khaoui, Lopez, Payet, Rongier, Sanson, Strootman, Benedetto, Germain, Radonjic, Sarr.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    NATIONAL 2, 6ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (14/09/2019)
    Les résultats de la 6ème journée de National 2

    Pour cette 6ème journée de National 2, l'AS Monaco (15e) s'est rendue dans le Gard affronter la réserve du Nîmes Olympique (13e).

    Grâce à deux buts de Romain Faivre en première période (0-1, 13e et 0-2, 24e) contre un but gardois (1-2, 39e), les asémistes se sont imposés pour la première fois de la saison à l'extérieur.

    Grâce à ces 3 points, l'ASM sort pour la première fois de la saison de la zone de relégation, en pointant à la 12ème place.

    Prochaine journée dès le week-end prochain, avec la réception de Marignane-Gignac (15e), relégué de National.

    La composition monégasque à Nîmes : Théo Louis, Pierre Nguinda, Chrislain Matsima, Safwan Mbae, Yoann Etienne, Kévin Appin, Eliot Matazo, Romain Faivre puis Eric Ayiah (67e), Nordine Ibouroi puis Jordy Gaspar (74e), Moussa Sylla, Arthur Zagré.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    SOFIAN DIOP PRÊTÉ À SOCHAUX ?
    (12/09/2019)

    Il devrait être prêté sans option d'achat

    Arrivé l'été dernier de Rennes, Sofiane Diop devrait aller chercher du temps de jeu dans l'Est de la France.

    Révélation du début de saison où il a beaucoup joué (le Trophée des Champions, 13 rencontres de L1, 4 de Ligue des Champions, 3 de Coupe de la Ligue et 1 de Coupe de France), Sofiane Diop a disparu par la suite de l'équipe première avec le retour de Leonardo Jardim et aussi des blessés, pour rejoindre les rangs de la réserve en National 2.

    Pour cette saison, Leonardo Jardim souhaitait que Diop joue pour prendre de l'expérience, mais il ne pouvait le faire avec suffisamment de temps de jeu en Principauté.
    L'ASM et le joueur ont trouvé un point de chute avec le FC Sochaux, 10ème de Ligue 2, qui devrait accueillir Sofiane Diop en prêt sans option d'achat pour la suite de la saison.

    Le club doubiste a annoncé l'accord de principe entre les deux clubs pour le prêt du joueur, en qualité de joker.
    Pour rappel, après la fermeture du mercato, un club peut encore recruter des joueurs, s'ils sont sans contrat, ou en qualité de joker : un unique joueur qui est déjà sous contrat professionnel dans un club évoluant en France.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 10/9
    (10/09/2019)

    Les résultats du jour

  • Le premier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar a eu lieu en ce début septembre.
    Les Comores étaient opposés au Togo, et mal partis après le nul 1-1 à Moroni.
    Au retour à Lomé, les coéquipiers de Safwan Mbae, resté une nouvelle fois sur le banc, ont perdu 2-0, buts inscrits aux 19e (csc) et 71e.
    Le parcours des "Cœlacanthes" pour le Qatar s'arrête déjà.

  • En éliminatoires de l'Euro 2020, au Stade de France, la France recavait Andorre.
    Le sélectionneur Didier Deschamps a changé quelques joueurs, et mis Wissam Ben Yedder et Thomas Lemar sur le banc pour débuter .
    Les "Bleus" ont largement dominé le match et se sont imposés 3-0, buts de Coman (1-0, 18e) et Lenglet (2-0, 52e) dans la première heure de jeu.
    Lemar est entré à la 63e, Ben Yedder l'a rejoint sur la pelouse à la 72e et a été proche du 3-0 sur une frappe des 18m à la 79e.
    Il a finalement trouvé le chemin des filets dans le temps additionnel, à l'affut sur un coup-franc de Griezmann repoussé par le portier andorran (3-0, 90e+1).

    Autres matches : Albanie - Islande 4-2, Moldavie - Turquie 0-4.

    Classement du groupe H : 1er Turquie 15 pts, 2e France 15 pts, 3e Islande 12 pts, 4e Albanie 9 pts, 5e Moldavie 3 pts, 6e Andorre 0 pt.

  • Dans ces mêmes éliminatoires, mais dans le groupe B, le Portugal était en Lituanie avec deux anciens monégasques.
    Bernardo Silva a encore débuté, João Moutinho est resté assis sur le banc et a vu la victoire des siens, 5-1, avec un quadruplé de Ronaldo (0-1 7e sur pénalty, 1-2 62e, 1-3 65e et 1-4 76e) et un dernier but de W. Carvalho (1-5, 90e+2) contre une égalisation temporaire de Andriuskevicius (1-1, 28e).
    Silva, remplace à la 89e, a délivré deux passes décisives sur les 2 derniers buts de Ronaldo.

    Autre match : Luxembourg - Serbie 1-3.

    Classement du groupe B : 1er Ukraine 13 pts (5m), 2e Portugal 8 pts (4m), 3e Serbie 7 pts (5m), 4e Luxembourg 4 pts (5m), 5e Lituanie 1 pt (5m).

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 9/9
    (09/09/2019)


    Les résultats du jour

  • Dernier match de préparation pour l'équipe de France U19, au Tour Elite qui l'opposera en novembre aux Iles Féroë, Danemark et Finlande, qualificatif à l'Euro 2021 U19.
    Après la Slovénie (victoire 1-0), la Croatie (1-1), les "Bleuets" ont affronté la Russie, à Krsko (Slovénie).
    Ils ont ouvert le score (1-0, 15e), qui a beaucoup évolué avant la pause (1-1 37e, 1-2 39e et 2-2 43e).
    A la reprise, les russes reprennent l'avantage (2-3, 46e), la France ne transforme par un pénalty mais égalise peu après (3-3, 62e).
    Benoît Badiashile, Han-Noah Massengo, Khéphren Thuram (titulaire) et Arthur Zagré ont été convoqués pour la tournée dans les Balkans.

  • En éliminatoires de l'Euro U21 qui se jouera en Hongrie et Slovénie, l'Angleterre recevait le Kosovo, premier du groupe, à Hull.
    Les anglais se sont imposés grâce à un doublé de Foden (1-0, 25e et 2-0, 90e+3).
    Jonathan Panzo est resté sur le banc.
    Au classement du groupe 3, 1er Angleterre 6 pts (2 m), 2e Autriche 6 pts (2 m), 3e Kosovo 6 pts (3 m), 4e Turquie 4 pts (4 m), 5e Albanie 2 pts (4 m), 6e Andorre 1 pt (3 m).

  • En éliminatoire de l'Euro 2020 à Varsovie, la Pologne recevait l'Autriche.
    Avec Kamil Glik, qui a soigné sa cheville touchée contre Strasbourg, les polonais n'ont pu faire mieux qu'un match nul 0-0.

    Au classement du groupe G après 6 journées : 1er Pologne 13 pts, 2e Slovénie 11 pts, 3e Autriche 10 pts, 4e Macédoine du Nord 8 pts, 5e Israël 8 pts, 6e Lettonie 0 pt.

  • Dans le groupe I de ces mêmes éliminatoires, à Kaliningrad, la Russie accueillait le Kazakhstan.
    Aleksandr Golovin était une nouvelle titularisé pour la victoire tardive de son équipe, grâce à un but de Mario Fernandes sur un coup-franc de Golovin (1-0, 89e).

  • Dans ce même groupe, 3 anciens monégasques étaient avec la Belgique à Glasgow.
    Face à l'Écosse, Youri Tielemans et Nacer Chadli ont débuté et participé à la nette victoire des "Diables Rouges", 0-4, buts de R. Lukaku (0-1, 9e), Vermaelen (0-2, 24e) et Alderweireld (0-3, 32e) sur des offrandes de De Bruyne, qui a marqué le dernier but (0-4, 82e).
    Yannick Ferreira-Carrasco a quitté le banc à la 77e pour remplacer Chadli.

    Classement du groupe I : 1er Belgique 18 pts, 2e Russie 15 pts, 3e Kazakhstan 7 pts, 4e Chypre 7 pts, 5e Ecosse 6 pts, 6e Saint-Marin 0 pt.

  • En amical, l'Algérie a présenté la Coupe d'Afrique remportée cet été en Egypte à son public, en affrontant en amical le Bénin.
    Les "Fennecs" se sont imposés 1-0, but marqué sur pénalty par Islam Slimani (72e) entré 10 minutes plus tôt.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 8/9
    (08/09/2019)
    Comme les U19, les U20 français sont en préparation dans les Balkans.
    Après avoir rencontré la Croatie (1-1), la France était à Maribor pour défier la Slovénie.
    Les locaux ont rapidement ouvert le score (1-0, 2e), mais les "Bleuets" sont vite revenus à égalité (1-1, 10e).
    Juste avant la pause, la France prend l'avantage (1-2, 42e), mais n'a pas tenu la distance, se faisant rejoindre à la 72e (2-2).

    Le néo lavallois Wilson Isidor était dans les 23 sélectionnés, mais la FFF n'a pas communiqué sur la liste des joueurs qu ont participé à la rencontre.

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 7/9
    (07/09/2019)

    Les résultats du jour

  • L'équipe de France U19 se prépare au Tour Elite qui l'opposera en novembre aux Iles Féroë, Danemark et Finlande, qualificatif à l'Euro 2021 U19, par un tournoi amical dans les Balkans.
    Après s'être imposé en Slovénie 1-0, les "Bleuets" avec Benoît Badiashile (pas joué), Han-Noah Massengo, Khéphren Thuram (remplacés à la 68e) et Arthur Zagré (capitaine) se sont rendus à Ivanic Grad affronter, chez elle, la Croatie.
    La rencontre s'est animée en seconde période, après l'expulsion d'un français (52e). A 10 contre 11, la France a marqué par le néo-monégasque Arthur Zagré (0-1, 75e), mais n'a pas tenu la distance, se faisant égaliser dans les dernières minutes (1-1, 89e).

    Dernier match de ce tournoi, lundi contre la Russie.

  • En éliminatoires de l'Euro 2020, au Stade de France, la France était défiée par l'Albanie.
    Pour cette rencontre, Didier Deschamps était privé de Kylian Mbappé, blessé, mais a convoqué Wissam Ben Yedder qu'il a laissé sur le banc et Thomas Lemar, titularisé et remplacé à la 84e.
    Les "Bleus" se sont facilement imposés 4-1, buts de Coman (1-0, 8e), Giroud (2-0, 27e), Coman (3-0, 68e), Ikoné (4-0, 85e), contre un pénalty généreux de Çikalleshi à la 90e.

    Autres matches : Islande - Moldavie 3-0, Turquie - Andorre 1-0 sur un but à la 89e.

    Classement du groupe H : 1er France 12 pts, 2e Turquie 12 pts, 3e Islande 12 pts, 4e Albanie 6 pts, 5e Moldavie 3 pts, 6e Andorre 0 pt.

  • Dans ces mêmes éliminatoires, mais dans le groupe B, deux anciens asémistes avec le Portugal, qui se rendait en Serbie.
    Avec Bernardo Silva titulaire et João Moutinho sur le banc (entré 85e), les portugais se sont imposés 4-2 et se sont replacés au classement.
    Les buteurs du match sont W. Carvalho (0-1, 42e), Guedes (0-2, 58e), Milenkovic (1-2, 68e), Ronaldo (1-3, 80e) sur une passe de Silva, A. Mitrovic (2-3, 85e) et Bernardo Silva (2-4, 86e).

    Autre match : Lituanie - Ukraine 0-3.

    Classement du groupe B : 1er Ukraine 13 pts (5m), 2e Portugal 5 pts (3m), 3e Luxembourg 4 pts (4m), 4e Serbie 4 pts (4m), 5e Lituanie 1 pt (4m).

  • NATIONAL 2, 5ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (07/09/2019)
    Les résultats de la 5ème journée de National 2

    Pour cette 5ème journée de National 2, l'AS Monaco (15e) recevait le FC Annecy (5e).

    Proche de l'accession en National la saison passée, les hauts-savoyards ont profité d'une erreur monégasque pour s'imposer grâce à Kadi (71e).

    Annecy a eu des opportunités d'ouvrir le score en première période, avec une frappe hors-cadre face au but ouvert (31e), ou sur une frappe repoussée par Louis, sur un haut-savoyard qui tirait au-dessus face au but vide (40e).
    L'ASM a aussi eu des occasions d'ouvrir le score, en fin de premier acte sur un tir d'Ayiah légèrement dévié qui passait juste derrière le montant, côté droit (42e), ou en début de seconde période sur une frappe d'Ibouroi repoussée par la barre (55e).

    Le FCA profitait des erreurs asémistes pour se montrer dangereux, comme cette sortie ratée de Louis, mais Popovic parvenait à tacler l'attaquant pour mettre en corner (63e).
    Sur l'erreur suivante, un ballon perdu aux 20m et transmis sur Kadi côté droit, Louis était battu d'une frappe croisée à ras de terre (0-1, 71e).

    En fin de match, Monaco pousse pour égaliser, avec deux coups-francs de Sofiane Diop.
    - Son ballon enroulé des 20m est repoussé par le portier sur Sylla qui reprend victorieusement. Le but est refusé pour un hors-jeu inéxistant (77e).
    - Long ballon dans la surface. La défense annecienne remonte, laissant les monégasques seuls dans la surface. Faivre n'arrive à toucher le ballon (90e+3).

    Nouvelle défaite à Beausoleil pour la réserve monégasque, qui reste à la 15ème place au classement du groupe D, après 5 matches.
    Prochaine journée dès le week-end prochain, avec le déplacement à Nîmes (10e) pour y affronter la réserve du club gardois, repêché comme l'ASM la saison passée.

    La composition monégasque face à Annecy : Théo Louis, Yannis Ngakoutou Yapende, Florian Antognelli, Boris Popovic, Yoann Etienne, Kévin Appin, Romain Faivre, Sofiane Diop, Nordine Ibouroi, Eric Ayiah puis Gobé Gouano (81e), Moussa Sylla.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 6/9
    (06/09/2019)



    Les résultats du jour

  • Les premiers matches des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar ont débuté dans la zone Afrique, avec un premier tour en élimination par matches aller-retour.
    A Moroni, les Comores ont été tenues en échec par le Togo, 1-1.
    Appelé chez les "Cœlacanthes" pour défier les "Éperviers", Safwan Mbae a suivi la rencontre depuis le banc des remplaçants.
    Match retour dans 4 jours à Lomé.

  • En amical à Zagreb, la France U20 recontrait son homologue croate. Et les deux équipes se sont neutralisées 1-1.
    La Croatie a ouvert le score à la 65e, la France a égalisé à la 75e.
    Le néo lavallois Wilson Isidor est dans les 23 sélectionnés.

  • En éliminatoires de l'Euro U21 qui se jouera en Hongrie et Slovénie, dans le Groupe 3, la Turquie recevait l'Angleterre de Jonathan Panzo, titulaire en défense centrale.
    A Kocaeli, les anglais ont rapidement ouvert le score (0-1, 4e), mais les turcs ont égalisé (1-1, 25e) et pris l'avantage en début de seconde (2-1, 51e).
    Après l'heure de jeu, l'Angleterre est repassé devant avec deux buts inscrits en 2 minutes (2-2, 74e et 2-3, 75e).
    Au classement du groupe, 1er Kosovo 6 pts (2 m), 2e Turquie 4 pts (3 m), 3e Autriche et Angleterre 3 pts (1 m), 5e Albanie 2 pts (3 m), 6e Andorre 1 pt (3 m).

  • En éliminatoires de l'Euro 2020, dans le Goupe G à Ljubljana, la Slovénie reçoit la Pologne.
    Appelé Kamil Glik (blessé à la cheville contre Strasbourg) n'était pas sur la feuille de match qui a vu son équipe perdre 2-0, un but par mi-temps (1-0, 35e et 2-0, 65e).

    Au classement du groupe après 5 journées : 1er Pologne 12 pts, 2e Autriche 9 pts, 3e Slovénie 8 pts, 4e Israël 8 pts, 5e Macédoine du Nord 5 pts, 6e Lettonie 0 pt.

  • Dans le groupe I à Glasgow, l'Ecosse affronte la Russie.
    Avec Aleksandr Golovin titularisé, les russes ont d'abord été menés sur un but de McGinn (1-0, 11e), mais ils ont su égaliser sur un pénalty de Dzyuba (1-1, 40e) et prendre l'avantage sur un csc de O'Donnell (1-2, 59e).
    Pour garder cet avantage, Golovin a cédé sa place dans les dernières minutes (89e).

  • Dans ce même groupe, 3 anciens monégasques étaient avec la Belgique à Saint-Marin.
    Youri Tielemans et Yannick Ferreira-Carrasco ont joué toute la rencontre, Nacer Chadli est entré à la 56e.
    Les belges se sont imposés 4-0, avec des buts de Batshuayi sur pénalty (0-1, 43e), Mertens (0-2, 57e) sur une passe de Chadli qui a inscrit le 3ème (0-3, 64e).
    Batshuayi a clot la marque dans le temps additionnel (0-4, 90e+2).

    Classement du groupe I : 1er Belgique 15 pts, 2e Russie 12 pts, 3e Kazakhstan 7 pts, 4e Ecosse 6 pts, 5e Chypre 4 pts, 6e Saint-Marin 0 pt.

  • AMICAL, MONACO - NÎMES : 3-1
    (05/09/2019)

    Monaco bat Nîmes en amical

    Pour meubler la trêve internationale, l'AS Monaco a conclu une rencontre amicale contre le Nîmes Olympique, déjà rencontré en championnat en ce mois d'août.

    Sans ses internationaux, mais avec ses dernières recrues et les suspendus, l'ASM a donc pu donner du temps de jeu à ces joueurs et se mettre en situation de match avant la réception de Marseille, dimanche 15.

    Dans ce match à huis clos, remporté 3-1 par les monégasques, ce sont les nîmois qui ont ouvert le score par Ben Amar (0-1, 28e).
    Les asémistes ont égalisé sur un corner repris par Ronaldo Aparacido Rodrigues «Naldo» (1-1, 34e), pris l'avantage en seconde période sur un coup-franc direct de Cesc Fabregas (2-1, 62e), avant de mettre fin au suspense sur un contre conclu par Nordine Ibouroi (3-1, 89e).

    Retrouvez la feuille de match AS Monaco FC - Nîmes

    SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 5/9
    (05/09/2019)
    Le résultat du jour

    L'équipe de France U19 se prépare au Tour Elite qui l'opposera en novembre aux Iles Féroë, Danemark et Finlande, qualificatif à l'Euro 2021 U19, par un tournoi amical dans les Balkans.
    En Slovénie à Krsko, les U19 ont dominé (1-0) les locaux grâce à un but de Truffert (71e).
    Ont été convoqués chez les "Bleuets" : Benoît Badiashile (titulaire), Han-Noah Massengo (blessé), Khéphren Thuram (entré à la 62e), Arthur Zagré (pas utilisé).

    OLEG PETROV : PRÉSENTATION DES ULTIMES RECRUES ESTIVALES
    (03/09/2019)



    Le Vice-Président de l'AS Monaco a présenté les ultimes recrues estivales

    Oleg Petrov
    «Tout le monde connait Tiémoué Bakayoko à l'AS Monaco. Le poste de Tiemoué est très important pour nous et je pense qu'il peut nous apporter ce dont nous avons besoin. Il connaît la Ligue 1 et le club. Lorsque nous cherchions à identifier le profil au milieu de terrain, j'entendais souvent dire qu'il fallait un milieu « à la Bakayoko » ; aujourd'hui nous avons Bakayoko en personne !
    Je suis très heureux d'accueillir Jean-Kévin Augustin qui est une nouvelle option pour notre secteur offensif. On voulait que le coach puisse disposer de plusieurs options. L'équipe est maintenant constituée avec l'ambition de montrer de belles choses au prochain match.
    Bien sûr que le Président a de l'ambition, je l'ai toujours dit. Le début de saison n'est pas celui souhaité mais nos ambitions sont les mêmes, et nous travaillons pour que ça marche.
    Ce mercato était un défi pour moi. C'était le premier, c'était très intense mais j'ai beaucoup appris pour le futur.
    Concernant les joueurs arrivés en prêt : si leurs performances sont bonnes et si tout le monde au Club est satisfait, si les supporters sont satisfaits, alors pourquoi ne pas s'engager sur le long terme avec eux.»




    Jean-Kévin Augustin
    «C'est vrai que j'ai eu des discussions avec l'OGC Nice mais aujourd'hui je suis très heureux d'être à l'AS Monaco. C'est une très grande chance pour moi de rebondir ici. Falcao est un très grand joueur mais je ne pense pas venir ici pour le remplacer. Je veux aider l'équipe et faire une bonne saison.
    Je pense c'est une très bonne chose pour l'équipe d'avoir plusieurs attaquants. Lorsque tu joues à ce poste, c'est normal d'avoir de la concurrence. Ça pousse à aller plus loin.
    J'ai joué au PSG mais je suis parti rapidement. J'ai appris de mes erreurs et grâce à ça je suis conscient de ce qui est bon et mauvais. Je marche un peu à l'affectif, j'aime bien discuter avec le personnel, le staff... Ça me permet de me sentir bien.
    Physiquement je me sens bien, je vais travailler pendant la trêve pour être prêt à bien commencer lors du prochain match.»




    Tiémoué Bakayoko
    « Je connais la maison et je vais aider le club dans ses objectifs. J'ai pu discuter avec les gens avant mon retour et c'est une très bonne opportunité pour moi de revenir ici à l'AS Monaco.
    Je voulais jouer dans ce qui se fait de mieux en Europe. J'ai beaucoup joué la première année à Chelsea contrairement à ce qui a été dit. À l'AC Milan j'ai énormément évolué sur le football et dans la vie. Je reviens avec un autre statut, j'ai joué dans deux grands clubs ces deux dernières saisons et je veux aider le groupe.
    Mon objectif c'est de faire de bons matches et aider le club. L'équipe de France j'y pense forcément mais l'AS Monaco est la priorité.
    Physiquement je me sens prêt. J'ai fait toute la préparation avec Chelsea donc je me sens bien.
    J'ai toujours suivi les matches du club. Après le titre, y'a eu une bonne saison. Mais il ne faut pas oublier qu'hormis l'année dernière, l'AS Monaco a toujours fini sur le podium ces dernières saisons.»

    FERMETURE DU MERCATO ESTIVAL
    (03/09/2019)
    Il est fermé depuis 0h.

    Le mercato estival, ouvert depuis le mardi 11 juin a fermé ses portes à minuit.

    Durant ces 12 semaines transferts, l'AS Monaco a une nouvelle fois bouleversé son effectif.

    Sont partis :
    - des joueurs en fin de contrat (Muyumba, Raggi),
    - d'autres prêtés qui n'ont pas convaincus (N'Koudou, Vainqueur et Vinícius),
    - des jeunes qui avaient les portes de l'équipe première fermée (Cardona, Diallo, Fernandez, Massengo, Mbock, Méxique, Nardi, Navarro, Pierre-Gabriel, Tormin),
    - des joueurs prêtés pour aller chercher du temps de jeu (Aholou, Aït Bennasser, Antonucci, L. Badiashile, Barreca, Biancone, Chadli, Foster, Grandsir, Isidor, Mboula, N'Doram, Panzo, Pelé, Serrano, Sidibé,
    - des joueurs qui souhaitaient aller voir ailleurs (Falcao, Lopes, Thuram, Tielemans, Traoré).

    Pour remplacer ces départs, l'AS Monaco a recruté, dans une moindre mesure pour réduire son nombre de joueurs sous contrat.
    - avec des retours de prêts (Boschilia, Dias),
    - des prêts (Augustin , Bakayoko, Silva, Slimani),
    - un transfert définitif (Martins),
    - des transferts (Aguilar, Ben Yedder, Lecomte, Maripán, Onyekuru, Zagré).

    La prochaine période de mutations se déroulera du 1er au 31 janvier 2020.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    RADAMEL FALCAO À GALATASARAY
    (02/09/2019)

    Il a signé pour 3 ans

    Après de longues semaines de tergiversation, l'AS Monaco a accepté de vendre son buteur Radamel Falcao.

    Arrivé en 2013 lors de la remontée de l'AS Monaco en Ligue 1, Radamel Falcao quitte aujourd'hui, définitivement, le Rocher contre une petite somme d'argent (jusqu'à 5 M€) et un pourcentage sur une éventuelle revente (en Chine au cas où).

    Lors de sa première saison, Radamel Falcao était sur ses stats de l'Atlético Madrid, avec 11 buts en 19 matches, mais s'est blessé au genou en Coupe de France contre Chasselay, en janvier 2014.
    Cette blessure le priva de Coupe du Monde, et le "nouveau projet monégasque" fait avec moins de stars l'a envoyé en Angleterre, en prêts à Manchester United et Chelsea, où il a très peu joué.

    Revenu en Principauté à l'été 2016, «El Tigre» est associé en attaque à Valère Germain puis Kylian Mbappé, retrouvant son instinct de buteur, avec 30 buts en 43 matches.
    Ces deux dernières saisons, esseulés en pointe et malgré quelques blessures, il a encore trouvé le chemin des filets à 40 reprises en 75 matches.

    Lors de ses années monégasques, Radamel Falcao aura joué 140 matches (108 de L1, 6 de Coupe de France, 5 de Coupe de la Ligue, 1 Trophée des Champions et 20 de Ligue des Champions) pour 83 buts marqués (65 en L1, 4 en Coupe de France, 4 en Coupe de la Ligue et 10 en Ligue des Champions).

    Il ne lui restait qu'un an de contrat, l'ASM ne lui proposait qu'un an de plus quand le club turc lui en a proposé 3 avec un gros salaire... A 33 ans, Falcao s'est donc envolé vers la Turquie.

    Gracias por todos Radamel Falcao.

    Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général de l'AS Monaco :
    «Radamel Falcao a écrit une très belle page de l'histoire de l'AS Monaco. Son talent, sa détermination et son sens du but hors pair ont largement contribué aux succès de l'AS Monaco. Nous lui souhaitons beaucoup de réussite pour cette nouvelle expérience qu'il souhaitait vivre.» (Site officiel ASM)

    Radamel Falcao :
    «Il est temps pour moi de quitter l'AS Monaco. Un Club unique qui m'a apporté de très grandes joies, tant sur le plan sportif que personnel.
    Parmi les nombreux souvenirs que je garderai avec moi, resteront tous ces buts inscrits avec le maillot à diagonale et bien sûr, le trophée de Champion de France remporté au bout d'une saison extraordinaire.
    Je tiens à remercier tout le monde au Club, les supporters ainsi que SAS le Prince Albert, pour le soutien et la confiance qui m'ont toujours été témoignés. Et je souhaite le meilleur pour l'avenir de l'AS Monaco.
    Daghe Munegu !
    » (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    ROBERT NAVARRO FILE À LA REAL SOCIEDAD
    (02/09/2019)

    Il y a signé pour 3 ans

    Arrivé l'été dernier en provenance de la Masia, le centre de formation du FC Barcelone, avec un contrat de 3 ans + 2 en option, Robert Navarro quitte déjà l'AS Monaco.

    Âgé de 17 ans, Robert Navarro a joué avec dans les équipes de jeunes de l'ASM, en U19 ou avec la réserve en N2, mais a aussi participé à son unique match avec les professionnels en Coupe de France, à Canet-en-Roussillon en janvier dernier.

    Grâce à ces 15 minutes jouées, Robert Navarro est devenu à 16 ans et 8 mois, le plus jeune joueur à porter la tunique monégasque.

    Non utilisé par Leonardo Jardim qui ne voulait pas qu'il s'entraîne avec les pros, Navarro quitte l'AS Monaco et s'est engagé pour 3 saisons avec la Real Sociedad où il devrait d'abord jouer avec les U19.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    WILSON ISIDOR PRÊTÉ À LAVAL
    (02/09/2019)

    Il est prêté sans option d'achat

    Arrivé l'été dernier de Rennes, Wilson Isidor retrouve l'Ouest de la France.

    Pensionnaire de National 2 la saison passée, Isidor avait goûté à l'équipe première monégasque en raison des nombreuses blessures, et a participé à 3 rencontres sous Thierry Henry : 1 de L1 contre le PSG, 1 de Coupe de la Ligue contre Rennes, 1 de Coupe de France contre Canet-en-Roussillon pour un total de 48 minutes de jeu.

    N'ayant pas eu sa chance sous Leonardo Jardim, et dans un souci d'évoluer à un niveau supérieur à celui de la réserve, Wilson Isidor rejoint le club de Laval qui évolue en National, et qui raté de peu les barrages d'accession à la L2 l'année passée.

    L'international U19, demi-finaliste du dernier Euro, est prêté sans option d'achat.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    LIGUE 1, 4ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (01/09/2019)
    La fin des résultats de la 4ème journée de Ligue 1

    Les quatre derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     2-0 

    A 15h, Reims (8e) a battu Lille (4e), mais les champenois ont pris le dessus sur les nordistes après l'expulsion, pour deux jaunes, de Yazici (53e).
    Doumbia a transformé un pénalty (1-0, 73e), Oudin a marqué sur un coup-franc direct (2-0, 90e), les "Dogues" auraient pu sauver l'honneur sur pénalty, mais Bamba a trouvé Rajkovic qui a repoussé (90e+3).
    Tristan Dingomé a été titularisé côté rémois, et a été remplacé à la 64e.
    Pour le LOSC, toujours pas de Farès Bahlouli dans le groupe.

     1-2 

    A 15h, histoire de balles arrêtées entre le leader Rennes (1er) et Nice (5e).
    Les bretons avait fait le plus dur en ouvrant le score sur un csc de Lloris (1-0, 25e), mais ils se sont fait rejoindre sur un pénalty transformé par Cyprien (1-1, 63e) et dépasser sur un corner dévié au premier poteau et repris au second par Coly, dans le temps additionnel (1-2, 90e+2).
    Le niçois Khéphren Thuram est resté sur le banc.

     2-2 

    A 17h, Strasbourg (17e) et l'AS Monaco (19e) ont cherché leurs premières victoires de la saison, mais ce sont les monégasques qui ont été les plus proches, avec un doublé d'Islam Slimani (0-1, 11e et 1-2, 40e).
    Malheureusement, Lala sur pénalty (1-1, 39e) et Thomasson (2-2, 84e) ont par deux fois égalisé.

     1-0 

    A 21h, Marseille (13e), le prochain adversaire de l'ASM, a enchaîné une deuxième victoire en L1 en battant Saint-Etienne (14e) grâce à un but de Benedetto (1-0, 33e).
    Le phocéen Valère Germain a débuté sur le banc, mais est entré à la 64e.
    Côté "Verts", Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou ont été titularisés, le milieu de terrain a dû sortir, blessé, à la 31e.

    Au classement des buteurs, Depay (Lyon) et Osimhen (Lille) sont en tête avec 4 buts.
    Ils devancent :
    - Choupo-Moting (Paris S.G.), Cyprien (Nice), Dembélé (Lyon), Diallo (Metz) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 3 buts.
    - 9 joueurs à 2 buts.
    - 50 joueurs à 1 but dont Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Mangani (Angers) et Mbappé (Paris S.G.).
    - 4 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    -
    LES RÉACTIONS DE STRASBOURG - MONACO (2-2)
    (01/09/2019)

    Leonardo Jardim
    «On a maîtrisé le match plus que notre adversaire. On s'est créé plus d'occasions, malheureusement on n'a pas été efficaces. Ensuite, Strasbourg a mis plus d'intensité dans les duels et nous a fait mal avec l'égalisation. Les joueurs étaient déçus mais je trouve qu'on a fait un bon match. J'ai vu une bonne attitude et les joueurs ont suivi les consignes.
    C'est très très positif. Mais le résultat est dur. On a recruté des joueurs pour régler l'effectif. On aura des solutions pour le futur au milieu, en attaque et dans les couloirs. C'est important pour l'équipe.
    Je ne vais pas parler de Falcao. Le plus important ce sont les joueurs qui sont avec nous.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Thierry Laurey
    «On a réussi à faire tourner la roue en notre faveur. On a arraché un point, c'est un point largement mérité mais ça reste un point. On va s'en contenter. Il y avait trop de déchets dans notre jeu qui nous ont plombés. On a réussi à corriger cela en deuxième période, on y a mis beaucoup de coeur pour se remettre dans le bon sens de la marche.
    Avec nos moyens, on s'est sublimé pour ne pas couler, comme à Francfort. On s'est accroché. Parvenir à revenir deux fois contre cette équipe, je suis très content et fier des garçons. Ce que j'ai vu aujourd'hui me rassure sur l'état d'esprit général. Tout le monde a donné le meilleur de lui-même.»
    (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 4ÈME JOURNÉE, STRASBOURG - MONACO : 2-2
    (01/09/2019)

    Monaco encore rejoint dans les dernières minutes

    Les journées se suivent pour l'AS Monaco, et les déceptions continuent.

    Cette fois, l'ASM a terminé à 11, mais elle a mené deux fois grâce à un doublé d'Islam Slimani (0-1, 11e et 1-2, 40e), et s'est faite rejoindre à chaque fois. Sur un pénalty de Lala (1-1, 39e) et une volée de Thomasson (2-2, 84e).
    Comme face à Nîmes, les joueurs de Leonardo Jardim ont perdu deux points, et n'ont toujours pas remporté de victoire en L1.

    Pour ce match, les entraîneurs devaient faire des choix.
    Convoqué dans les 20 alsaciens, Jonas Martin n'est finalement pas sur la feuille, en partance pour Rennes. Botella est aussi écarté.
    Pour l'ASM, c'est Seydou Sy qui va, sans surprise, s'asseoir en tribune.

    Pour répondre au 5-3-2 du RCSA, Leonardo Jardim fait de même. Devant Lecomte, il aligne une équipe avec 3 centraux : Badiashile, Glik et Maripán. Ballo-Touré et Martins seront chargés d'animer les flancs. Silva à la récupération, Dias et Golovin en soutien de Slimani et Ben Yedder.

    Éliminés de la Ligue Europa jeudi, les alsaciens se lancent à l'attaque et viennent inquiêter la défense asémiste avec de nombreux centres.
    Sur le premier de Sissoko, Ajorque est devancé par Glik de la tête (2e).
    Monaco subit mais résiste, et va marqer sur sa première occasion. Côté droit, Gelson Martins travaille son vis-à-vis, feinte le centre du droit, revient en arrière et centre du gauche. Aux 6m, Islam Slimani passe dans le dos de Lala qui le retient un peu, veut dévier devance Sels qui sort à sa rencontre, et arrête le ballon en tendant la jambe droite du bout des crampons, et marque dans le but vide du gauche (0-1, 11e).

    Monaco tient mieux le ballon, et profite des contres pour être encore dangereux.
    - Talonnade de Slimani pour Gil Dias qui part de son camp. Face à Mitrovic, il accélère dans la surface et tire du gauche dans un angle fermé. Sels met en corner (21e).
    Sur celui-ci, le ballon est mis au premier poteau, mais raté. Après rebond, Slimani reprend de la tête aux 6m d'un réflexe, et oblige Sels à claquer en corner son ballon piqué (21e).
    - Long ballon de Badiashile pour Slimani parti dans le dos de Djiku, qui rate son contrôle et met le ballon dans la course du monégasque, qui contrôle et frappe aux 18m. Djiku revenu le contre, râle demandant le hors-jeu (24e).
    - Tir de Golovin des 18m, sur une remise en retrait de Slimani. A ras du premier poteau (26e).
    Profitant de cet arrêt de jeu, l'arbitre Mr Delajod en profite pour demander à la V.A.R. de revoir l'action précédente où Ben Yedder tentait de servir Badiashile dans la surface et a vu son ballon dévié par le bras de Mitrovic, collé au corps selon le corps arbitral.

    Monaco va beaucoup mieux, mais Strasbourg a retrouvé du souffle.
    - Corner de la gauche, tête de Mitrovic, claquée par Lecomte. Le ballon semblait retomber au-dessus de sa barre (35e).
    - Glissade de Badiashile côté droit, qui permet à Mothiba de centrer. A l'entrée de la surface, Glik glisse aussi et n'arrive pas à dévier, dans la surface Ajorque est pris par le ballon légèrement en retrait, mais il s'arrête bousculé par Guillermo Maripán qui courrait derrière lui. Pénalty ! (36e).
    Le chilien est averti, le pénalty transformé par Lala qui prend Benjamin Lecomte à contre-pied, sur sa droite (1-1, 39e).

    Tout est à refaire pour l'ASM, qui va profiter d'une erreur défensive pour reprendre l'avantage dans la minute suivante.
    Passe en retrait appuyée de Carole depuis la ligne médiane côté gauche pour Mitrovic, qui rate son contrôle et glisse, laissant le ballon dans la course d'Islam Slimani qui a senti le coup, qui rentre dans la surface, efface Sels et pousse le ballon dans le but vide (1-2, 40e).

    Islam Slimani est dans tous les bons coups. Il récupère un ballon dans le rond central et dans les pieds de Liénard, lance Wissam Ben Yedder dans la profondeur, qui rentre dans la surface pour défier Sels avec un ballon piqué et croisé. Le portier dévie en corner (45e).

    A la reprise, Strasbourg effectue un changement : Mothiba est remplacé par Zohi, qui provoque beaucoup et donne le tournis à la défense.
    Monaco est privé du ballon et ne fait que défendre, sortant très peu de son camp.
    - Centre de Lala, tête de Thomasson seul au premier poteau. Lecomte met en corner (46e).
    - Tir de 30m de Liénard. Dans la niche de Lecomte (48e).
    - Tir des 25m puissant d'Aleksandr Golovin, qui ne passe pas loin du poteau gauche de Sels, battu et tout heureux de le voir passer à côté (52e).
    - Zohi passe Maripán côté gauche, longe la ligne de sortie de but et avant le retour de Glik tire du pointu, dans le petit-filet derrière le premier poteau (61e).
    - Tir de Dias des 25m plein axe. C'est fort, mais au-dessus (63e).

    Deux changements ont lieu à la 65e. Le strasbourgeois Zohi sort blessé, remplacé par Da Costa. Pour l'ASM, c'est Adrien Silva qui tire la jambe. N'ayant pas d'autre milieu défensif, Jardim fait entrer Gabriel Boschilia. Et l'ASM ne récupère toujours pas le ballon.
    - Débordement de Carole côté gauche, qui centre en retrait pour Ajorque, devancé par Badiashile qui revient et met en corner (71e).
    - Contre monégasque avec Ben Yedder qui centre un peu trop haut pour Slimani, arrêté au second poteau (74e).
    - Thomasson pour Carole qui déborde et centre en retrait pour Ajorque, encore devancé au premier poteau par Badiashile (79e).

    Monaco arrive a sortir de son camp, et est proche du break sur une action menée par Ben Yedder côté gauche, qui met en retrait pour Slimani qui s'appuie sur Ballo-Touré aux 25m dans l'axe qui lui remet d'une talonnade. Islam Slimani rentre dans la surface, contrôle et frappe fort devant lui. Sels est battu, mais le ballon fracasse la transversale, retombe devant la ligne et revient en jeu sur Slimani qui reprend d'un ciseau retourné. C'est encore cadré, mais sur Sels qui s'est relevé et qui dévie involontairement en corner (81e).

    L'AS Monaco va regretter cette opportunité de tuer le match, car Strasbourg va égaliser.
    Coup-franc de Liénard côté gauche, mal tiré et récupéré au poteau de corner opposé. Le ballon est mis en retrait, centré par Thomasson et repoussé sur Liénard aux 20m côté gauche, qui remet de l'autre côté sur Thomasson, seul, qui reprend du plat du pied. C'est à ras de terre, croisé et Lecomte est battu (2-2, 84e).

    Chaque équipe cherche la victoire, qui les fuit depuis l'entame de la saison de Ligue 1. Bellegarde remplace le buteur (85e), Baldé (85e) et Onyekuru prennent les places de Ben Yedder et Martins.
    - Coup-franc côté droit, sorte de corner ouvert. Liénard le frappe directement, Lecomte repousse des poings (90e+2).
    - Boschilia est trouvé sur la gauche dans la surface par Baldé, mais est contré (90e+4).

    C'est fini, l'AS Monaco ne remportera pas sa première victoire de la saison, et avec ce petit point pris en Alsace, reste à la 19ème place du classement.

    Place à la trêve internationale, avant la réception de Marseille, dimanche 15 septembre à 21h.

    Pour plus d'info sur la quatrième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    JEAN-KÉVIN AUGUSTIN MONÉGASQUE
    (01/09/2019)

    Il est prêté avec option d'achat

    L'AS Monaco tient le remplaçant de Radamel Falcao, en attente d'officialisation pour Galatasaray, avec le recrutement de Jean-Kévin Augustin, sous la forme d'un prêt payant avec option d'achat (plus de 20 M€).

    Cet international espoir français, âgé de 22 ans, a été formé au Paris Saint-Germain, qu'il a quitté pour l'Allemagne en 2017.

    Titulaire à son arrivée, Augustin a participé à 37 matches en 2017-18, pour 12 buts et 6 passes décisives en 2011 minutes.
    La saison passée a été plus délicate, avec moins de temps de jeu (1339 minutes en 30 matches, pour 8 buts et 2 passes décisives).

    Cette saison Jean-Kévin Augustin n'a pas pris part aux 3 premières rencontres de Bundesliga, touché à une cheville.

    Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général de l'AS Monaco :
    «Jean-Kévin Augustin est un jeune attaquant talentueux qui a déjà une expérience du haut niveau. Après avoir évolué en Bundesliga et en Ligue des Champions, il revient en Ligue 1, un championnat où il s'est révélé. Nous sommes convaincus qu'il va pouvoir continuer sa progression et aider l'AS Monaco. Après Wissam Ben Yedder, Islam Slimani ou Henry Onyekuru, voici un nouveau renfort offensif pour l'effectif. Nous sommes ravis de le compter parmi nous.» (Site officiel ASM)

    Jean-Kévin Augustin :
    «Je suis très heureux de m'engager avec l'AS Monaco, dans ce projet ambitieux. Après deux saisons en Bundesliga, je suis impatient de prendre un nouveau départ dans mon pays, et dans un Championnat que je connais bien. C'est un nouveau défi que j'ai à coeur de relever. J'ai très envie de montrer ce que je peux apporter au groupe pour l'aider à atteindre les objectifs du Club.» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    Pour accéder aux news des mois précédents, cliquez ici...