CHAMPIONNAT 2ÈME JOURNÉE, DIJON - MONACO : 1-4
(13/08/2017)

Monaco trop fort pour Dijon

L'AS Monaco a remporté son 2ème match de la saison, en se baladant sur les balles arrêtées face à Dijon, avec 3 buts sur les 4 inscrits sur corners, par Radamel Falcao (2 fois) et Jemerson de Jesus Nascimento, le colombien rajoutant un dernier but sur une superbe frappe enroulée.

Pour remporter ce 14ème match de L1 consécutivement, Leonardo Jardim effectue un changement par rapport à son équipe qui a battu Toulouse le week-end dernier, avec Kylian Mbappé remplacé par Adama Diakhaby.
Soualiho Meïté et Moussa Sylla sont eux en tribune.

Et le début de match est parfait pour l'ASM, qui ouvre le score sur son premier corner, avec Thomas Lemar à la baguette. Il trouve la tête de Glik derrière le point de pénalty, qui dévie pour le second poteau et Radamel Falcao, qui marque de près malgré Reynet, couvert par Amalfitano (0-1, 3e).
La réponse dijonaise se fait par un centre de Rosier pour Kwon, mais Glik se jette au premier poteau et met en corner (4e).
- Long ballon de Jorge pour Diakhaby à 40m, qui contrôle au milieu de la charnière centrale composée de 3 joueurs, et tente un lob en se retournant. Reynet revient et attrape le ballon qui manquait de puissance (7e).
- Coup-franc côté droit tiré par Moutinho. Jemerson est trop court au premier poteau et Reynet repousse du pied (9e).
- Centre de Bouka Moutou côté gauche, pour la tête de Saïd au point de pénalty. Sans puissance, Subasic prend le ballon après rebond (10e).
- Kwon lancé plein axe trompe Subasic du plat du pied des 16m. Le but est refusé pour un hors-jeu de quelques cenitmètres (12e).
- Centre-tir de Kwon côté droit, alors que Jorge se fait soigner. Subasic capte (15e).
- Diakhaby côté gauche décale pour Sidibé, aux 25m, qui contrôle et enroule pour le second poteau. Au-dessus (19e).
- Sliti aux 18m trouve d'un petit ballon Saïd, seul côté gauche dans la surface, qui rate le cadre avec son plat du pied croisé. Un hors-jeu a été signalé (20e).
- Corner pour l'ASM tiré de la gauche, pour la tête de Glik au point de pénalty. A côté (23e).
- Nouveau corner pour l'ASM côté gauche, frappé par Moutinho, pour le second poteau aux 6m où Jemerson de Jesus Nascimento reprend d'un retourné accrobatique entre Yambéré et Varrault. Reynet ne peut rien faire (0-2, 25e).

Monaco a fait le trou, et va encore plus se mettre à l'abri sur un ballon anodin.
Diakhaby vient perturber la défense centrale dans le rond central, le ballon part en l'air et l'ancien rennais en prend le contrôle. Il donne pour Radamel Falcao aux 20m côté gauche, qui contrôle et enroule parfaitement son ballon qui ne laisse aucune chance à Reynet et file dans le petit-filet opposé, derrière le poteau (0-3, 37e).

La mi-temps parfaite de l'ASM l'est un peu moins quand Amalfitano, depuis son camp, lance Saïd dans le dos de la défense monégasque. Contrôle parfait dans la course et frappe enchainée... du tibia, qui passe entre les jambes de Subasic qui sortait à sa rencontre (1-3, 43e).
La dernière occasion de la période est sur un coup-franc de Lemar, tiré depuis le côté gauche, pour la tête plongeante de Falcao aux 6m. Reynet repousse sur son poteau droit, le colombien est signalé hors-jeu (45e).

A la pause, l'ASM a fait le plus difficile en prenant le large, et continue au retour des vestiaires.
- Lopes déborde côté droit et lance Diakhaby qui ne résiste pas au retour de Lang (47e).
- Sur le contre, Sliti trouve Kwon avec une passe déviée. Le tir du coréen des 20m passe à côté (47e).
- Festival de Rony Lopes qui élimine deux adversaires sur un dribble, en faisant un petit-pont sur Lang et un grand-pont sur Bouka Moutou. Son centre devant le but est mis en corner (49e).
- Sur celui-ci, Kamil Glik est trouvé au second poteau, pour un missile sur Reynet, qui claque en plein milieu du but (50e).
- Nouveau corner tiré de la gauche par Lemar qui met le ballon au second poteau pour la tête de Radamel Falcao, plus haut que Varrault, qui loge le cuir au ras du montant gauche de Reynet (1-4, 51e).

Dijon tente de répondre, mais Sliti est bien seul. Il perce côté droit, mais son tir est contré et ralenti par Jemerson, Sidibé dégage au second (53e).
- Débordement et centre en retrait de Fabinho côté gauche, pour Lopes qui s'est reculé. Son tir passe au-dessus (54e).

Dijon effectue 2 remplacements, Lang et Rosier remplacés par 2 autres défenseurs Haddadi (54e) et Chafik (56e).
Monaco gère, les occasions qui suivent sont sur balles arrêtées :
- Coup-franc à la limite de la surface. Kwon le frappe à ras de terre, et son ballon est dévié par les jambes sautantes du mur monégasque, en corner. Subasic était masqué (58e).
- Nouveau corner pour l'ASM est nouvelle frayeur pour le DFCO, avec Chafik qui ceinture Glik, sans qu'il soit sanctionné (59e).
- Corner repris par la tête d'Haddadi, trop décroisée. Elle sort à une dizaine de mètres du but (63e).

Le premier changement pour l'ASM est l'entrée de Youri Tielemans à la place de Lopes côté droit (64e). Le belge provoque une faute et donne un bon coup-franc pour Lemar à la limite de la surface, un peu à droite.
Lemar enroule son ballon qui redescend juste au-dessus de la lucarne gauche de Reynet, archi-battu (70e).

Monaco gère toujours, les changements se poursuivent. Sammaritano remplace Saïd (72e), Guido Carrillo prend la place de Falcao (80e) puis Gil Dias joue son premier match en pro avec l'ASM en rentrant pour Diakhaby (82e), et les occasions reviennent.
- Tir des 25m d'Amalfitano. C'est fort mais au-dessus (81e).
- Tir écrasé de Lemar des 20m côté droit. A côté (83e).
- Coup-franc à la limite de la surface monégasque, à 16m plein axe. Sliti caresse le ballon qui retombe derrière la lucarne gauche de Suba, sur la trajectoire (87e).
- Corner de Lemar pour la tête de Jemerson, devancé par la main de Yambéré... Pas de pénalty, ni de nouveau corner... (88e).
- Une-deux Fabinho - Moutinho avec une louche par-dessus la défense du portugais pour le brésilien, qui devance la sortie de Reynet en le lobant, mais Varrault dégage en corner avant la reprise de Fabinho face au but vide (90e).
- Tir de Sliti des 25m dans l'axe, repoussé par Subasic sur Sammaritano, seul côté gauche, qui ne reprend pas du pied gauche, contrôle et tire du droit. Jemerson le contre (90e+2).

Monaco remporte son deuxième match de la saison, et continue son parcours parfait depuis son nul à Bastia, le 17 février dernier, enchaînant une 14ème victoire consécutive en Ligue 1 (record de Bordeaux en 2009 égalé) et un 22ème match sans défaite.

Série à poursuivre vendredi prochain, pour l'ouverture de la 3ème journée à Metz, qui a perdu ses 2 premiers matches de la saison.

Pour plus d'info sur la deuxième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

LIGUE 1, 2ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(12/08/2017)
Les résultats de la 2ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 1-2 

Vendredi 19h, Nice (14e) s'est mal préparé pour son barrage de Ligue des Champions à Naples, en perdant à domicile face au promu Troyes (11e).
Niane (0-1, 54e) a ouvert le score pour les aubois, profitant d'une sortie ratée de Cardinale, Pléa a égalisé sur pénalty (1-1, 64e), mais dans les dernières minutes, Khaoui (1-2, 86e) a marqué son premier but en L1 et donné la victoire sur un tir légèrement dévié par le genou de Le Marchand.
L'OGCN ne compte plus dans ses rangs Valentin Eysseric, transféré à la Fiorentina cette semaine. Par contre, Allan Saint-Maximin, transfuge de l'ASM, a joué toute la rencontre face à Tristan Dingomé, également titulaire.

 1-2 

A 20h45, Rennes (11e) a perdu face au leader Lyon (1er).
Depay a ouvert le score sur un coup-franc direct (0-1, 58e), Diaz a marqué son 3ème but en 2 matches (0-2, 74e), Bourigeaud a redonné temporairement espoir aux bretons, en scorant aussi sur coup-franc (1-2, 86e).

 0-1 

Samedi 17h, Nantes (19e) recevait Marseille (2e), mais ça s'est rapidement mal passé pour l'équipe de Claudio Ranieri, obligé de faire ses 3 changements après 25 minutes pour cause de blessures.
Avec un nouveau blessé en fin de partie, Nantes a terminé les 20 dernières minutes diminué avec un joueur le bras en écharpe.
L'unique but de la rencontre est venu en toute fin de partie, oeuvre d'un de ses anciens joueurs à l'ASM, Lucas Ocampos.
Entré à la 61e, Ocampos a repris au second poteau un centre de la droite, ce que n'a pu faire au point de pénalty son compaire Valère Germain, titulaire, et a donné la victoire à l'OM (0-1, 87e).
Les partenaires de Patrice Evra, capitaine, ont eu chaud dans les dernières secondes, les "Canaris" ayant deux occasions d'égaliser à la 89e, dont une qui termine sur la barre de Mandanda.

 1-0 

Samedi à 20h, Toulouse (13e), après avoir embêté l'ASM lors de la 1ère journée, a pris ses premiers points en dominant Montpellier (7e), sur un pénalty de Durmaz (1-0, 43e).
Corentin Jean a participé à la victoire en entrant à la 65e, Souleymane Camara, titulaire à la pointe de l'attaque héraultaise a été averti à la 12e et remplacé à la 74e.

 0-1 

Caen (14e) poursuit sa mauvaise série à domicile avec une 7ème défaite consécutive en L1, cette fois face à Saint-Etienne (7e).
L'unique but a été inscrit sur un contre, terminé par Hamouma (0-1, 67e).
Stéphane Ruffier a joué toute la partie dans les buts stéphanois.

 2-0 

Face à Metz (16e), prochain adversaire de l'ASM, Bordeaux (9e) s'est imposé grâce à des buts de Vada (1-0, 44e) et de Sankharé (2-0, 64e).
Jérémy Toulalan (capitaine) et Jaroslav Plasil (entré à la 79e) ont été de la victoire girondine.

 0-2 

Premier match de L1 à la maison pour Amiens (17e), et première défaite, face à Angers (9e).
Le capitaine angevin, Thomas Mangani, a été décisif, avec une passe décisive pour Crivelli (0-1, 27e) et en inscrivant l'autre but sur un lob de 40m, après un tacle du gardien Gurtner sorti de sa surface (0-2, 56e).
Le picard Brighton Labeau, formé à l'ASM, est entré à la 81e.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Strasbourg (20e) reçoit Lille (2e).
- A 17h, Dijon (18e) affronte l'AS Monaco (6e).
- A 21h, Guingamp (4e) accueille le Paris S.G. (5e).

Au classement des buteurs, Diaz (Lyon) est seul en tête avec 3 buts.
Suivent :
- Fékir (Lyon), Njie (Marseille) et Sankharé (Bordeaux) avec 2 buts,
- 33 joueurs à 1 but dont les monégasques Radamel Falcao, Kamil Glik et Jemerson de Jesus Nascimento, les anciens asémistes Camara (Montpellier), Mangani (Angers), Ocampos (Marseille).

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

PRÉSENTATION DIJON - MONACO (J02)
(12/08/2017)


Pour la 2ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (6e) se rend chez le Dijon FCO (18e).

Le club bourguignon a commencé la nouvelle saison par une lourde défaite à Marseille (0-3) et se voit maintenant opposer le Champion de France en titre.
Outre le fait de commencer par deux grosses écuries du championnat, le DFCO ne s'est pas vraiment rassuré lors des matches amicaux, avec 2 victoires, 1 nul et 3 défaites, face à Nancy (L2, 1-2 le 8/7), Sochaux (L2, 3-2 le 12/7), Saint-Etienne (L1, 0-4 le 15/7), Le Puy (Nat 2, 2-0 le 19/7), Bourg-Péronnas (L2, 0-2 le 22/7) et Strasbourg (L1, 0-0 le 29/7).

L'AS Monaco veut lui continuer sa série de victoires (13 en cours) et devenir co-détenteur du record de la Ligue 1 avec Bordeaux (mars à août 2009) avec 14 succès consécutifs, ceci augmenterait automatiquement la série de 21 matches sans défaite.

Historiquement, Dijon et Monaco se sont très peu croisés en championnat, en Ligue 1 ou en Ligue 2, avec seulement 2 confrontations, pour un bilan d'une victoire monégasque (2-0 en L2 en 2012-13) et d'un nul (1-1 en L1 la saison passée).
Mais pour le moment, c'est le mercato monégasque qui fait parler, surtout le cas de Kylian Mbappé.
Leonardo Jardim a l'habitude de recréer une équipe. Il «attend le 31 tranquillement. Ça va arriver vite. Je reste concentré sur mon travail et mon équipe. Un grand dirigeant portugais m’a dit un jour : Le mercato n’est pas seulement fait pour renforcer les équipes mais aussi pour affaiblir les concurrents...
Le remplaçant de Saint-Maximin c’est Diakhaby. Ses caractéristiques sont plus proches de notre style de jeu.
Mon rôle au club est toujours le même. Je donne mon avis sur le mercato, les joueurs. Chacun a ses responsabilités. Rien n’a changé. Je continue avec le même rôle que ces 3 dernières saisons. Ce qui se dit entre mes joueurs et moi reste privé.
Dijon est une bonne équipe notamment à domicile. J’espère que cette année nous ferons mieux que le nul. Contre Marseille, ils ont fait un gros match. Il leur a manqué le dernier geste. Il y a beaucoup de qualités à tous les niveaux.
Égaler le record de victoires consécutives contre Bordeaux ? Bien sûr c’est important comme chaque record. Mais l’essentiel c’est la dynamique et les trois points.
Contre Toulouse, João Moutinho était prêt pour jouer, il avait fait une semaine d’entrainement à gros niveau.»
(Site officiel ASM).

Un des postes qui a changé, est l'arrière gauche, très performant la saison passée. Jorge Marco de Oliveira Moraes sait qu'il doit «travailler dur pour devenir aussi performant que Mendy la saison dernière. Depuis les équipes de jeune, on me dit de travailler défensivement. Offensivement j’ai toujours réussi à apporter un plus. J’accentue mes efforts sur la partie défensive, en continuant à apporter mes qualités offensives.
L’objectif en arrivant cet hiver était d’avoir le temps de m’adapter et m’intégrer. Maintenant je suis prêt à jouer et être performant. Le championnat français est très bien vu au Brésil. Il est de plus en plus exposé. C’est un honneur d’affronter de grands joueurs comme Neymar. Cela nous fait forcément progresser.
Mbappé ? Tout le monde connait ses qualités. Son avenir ne nous concerne pas. Il est uniquement concentré sur son travail à l’AS Monaco.
J’ai été convoqué une fois en Seleção. Bien sûr que l’objectif c’est de la retrouver. À moi d’être bon ici.
Lemar doit avoir un peu de sang brésilien (sourire). On s’entend très bien sur le terrain même s'il nous faut encore travailler nos automatismes.»
(Site officiel ASM).

Pour ce match à Dijon, Leonardo Jardim a perdu Almamy Touré. Jordi Mboula, Gabriel Boschilia et Adama Traoré, qui ont repris cette semaine sont encore trop justes pour intégrer le groupe de 20 joueurs convoqués.
Aït Bennasser et Ghezzal sont aussi écartés.

A Dijon, Olivier Dall'Oglio espère que ce début de saison est le bon moment pour affronter l'AS Monaco.
« Certainement que des équipes comme Monaco ne sont pas encore rodées comme elles peuvent l’être au mois de novembre. Ça reste quand même très difficile. C’est un cap à passer, à nous de le faire. Je pense que durant le mois d’août, beaucoup d’équipes ne sont pas réglées, à cause du mercato, des incertitudes concernant les départs et les arrivées de joueurs. Il ne faut pas négliger le travail de complicité qu’il doit y avoir entre les uns et les autres. Cela ne vient pas du jour au lendemain. On n’a pas grand chose à perdre là-dessus. Ils nous sont largement supérieurs. À nous de trouver les arguments pour pouvoir renverser ce genre de match. Les solutions sont maigres mais il y en a toujours. À nous de créer la surprise.
Dans les têtes, on prépare ce genre de match comme un match de coupe. On sait que dans les coupes, il y a des surprises. On est dans la même histoire. Il faut arriver à créer la surprise. En gardant cet état d’esprit « coupe », on peut aussi avoir notre chance.
Les prestations de la saison dernière, ce sont des matchs qui sont restés dans les têtes des joueurs qui sont encore là. Ça aide à prouver qu’avec un gros collectif, on peut faire quelque chose contre n’importe qui. Je vais m’y appuyer avant le match pour le rappeler aux joueurs. Après, on a fait une semaine de travail classique par rapport à notre adversaire.
On va moins surprendre l’adversaire. On n’est plus promu mais on n’est pas encore un grand club. On a besoin d’évoluer. La saison dernière, on a fait des exploits par moment. Je pense que Monaco ne va pas venir la fleur au fusil. Ils se souviennent certainement, eux aussi, des deux matches de la saison dernière. On n’est plus le petit poucet. Je ne pense pas que l’effet de surprise marche cette année. On l’a utilisé la saison dernière mais on ne peut pas l’utiliser chaque année. À nous de trouver d’autres arguments. Je pense qu’on a des possibilités pour amener d’autres choses dans le jeu. On a de nouveaux joueurs, on a gardé la même philosophie mais j’aimerais trouver rapidement cette complicité au niveau offensif. Ce n’est pas encore huilé par rapport aux situations que l’on se crée. Il nous manque pas grand chose mais il faut aller le chercher.
Il faut maintenir un certain rythme physique mais aussi mental. Ce que j’ai reproché à mes joueurs sur la deuxième mi-temps à Marseille, c’est un manque de discipline tactique. On a concédé deux-trois occasions très nettes en cinq minutes à cause de ce manque de concentration. Aujourd’hui, j’ai besoin de joueurs concentrés pendant 90 minutes.
Avec ce mercato qui dure, les monégasques font l’actualité. Il y a de nouveaux joueurs qui sont arrivés et des éléments clés qui sont partis. Le coach est resté, il a la même philosophie. Effectivement, il peut manquer ce côté huilé. En face de nous, il y a quand même des joueurs de très haut niveau. Ceux qui sont partis sont allés dans de gros clubs mais ceux qui sont arrivés, ce sont des clients aussi. Peut-être que ça nous laissera des chances supplémentaires. C’est pour ça que depuis le début, on dit qu’il vaut mieux prendre Marseille et Monaco en début de championnat. Mais est-ce que cela va se vérifier ? Je le souhaite. On a besoin d’avoir un maximum de chances. Si l’adversaire est légèrement moins en forme, on est preneurs.
Ce sont des joueurs qui sont armés pour marquer des buts. Mes joueurs devront être hyper concentrés par rapport à l’adversaire car on n’a pas envie d’être ridicule. C’est du très haut niveau ! En même temps, c’est un argument de motivation énorme, de pouvoir se frotter à des joueurs d’un tel calibre, de s’évaluer soi-même. C’est vraiment intéressant pour les joueurs. Ça nous permettra certainement d’être un peu plus éveillé.
Les joueurs sont bien plus à l’aise ici à Gaston-Gérard. On l’a vu la saison dernière. Il y a des habitudes, le fait de ressentir le soutien de notre public qui viendra certainement nombreux pour ce match. C’est un plus d’avoir nos habitudes sur notre terrain. En plus, il y a une nouvelle tribune qui devrait être remplie. Il faudra qu’on soit très bon dans le comportement et dans les attitudes.
On espère faire des exploits, il faudra qu’on fasse des exploits cette saison pour se maintenir. L’objectif reste le maintien, être meilleur à l’extérieur et essayer de régaler spectateurs et téléspectateurs.»
(Site officiel DFCO).

Pour la réception de l'ASM, le coach dijonais doit faire sans Lautoa (péroné fracturé au vélodrome), Abeid (genou), Belmonte (cheville), Tavares et Jeannot (adducteurs), ni Thiam (transféré dans la journée en Angleterre).
L'ancien asémiste Dylan Bahamboula est écarté, comme Rüfli, des 18 convoqués.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Dijon.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Benaglio, Subasic, Glik, Jemerson, Jorge, Kongolo, Raggi, Sidibé, Dias, Fabinho, Lemar, Lopes, Meïté, Moutinho, Tielemans, Carrillo, Diakhaby, Falcao, Mbappé, Sylla.

Pour Dijon : Leroy, Reynet, Lang, Haddadi, Yambéré, Rosier, Bouka Moutou, Chafik, Varrault, Sammaritano, Sliti, Marié, Balmont, Amalfitano, Massouema, Kwon, Benet, Saïd.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

ALLAN SAINT-MAXIMIN QUITTE L'ASM POUR NICE
(07/08/2017)

Il est transféré à Nice

Le jeune attaquant, international français U20, Allan Saint-Maximin n'est plus monégasque.
Il a été transféré aujourd'hui à l'OGC Nice, pour 10 M€.

Acheté 5 M€ à l'AS Saint-Etienne en juin 2015, Saint-Maximin a enchaîné deux prêts à Hanovre en Allemagne, puis au SC Bastia la saison passée.

Pour la première fois dans le groupe monégasque depuis la reprise, Allan Saint-Maximin a participé à la préparation monégasque et est entré en jeu lors des deux premiers matches officiels, contre le Paris S.G. au Trophée des Champions, et Toulouse en championnat, pour un total de 30 minutes de jeu.

Mais il voulait plus de temps de jeu, surtout après les arrivéesde Adama Diakhaby et de Rachid Ghezzal, et a préféré s'engager avec l'OGC Nice où il devrait être plus souvent sur les terrains.
Sa signature avant minuit doit lui permettre de participer aux barrages de la Ligue des Champions contre Naples, la semaine prochaine.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

RACHID GHEZZAL S'ENGAGE AVEC L'AS MONACO
(07/08/2017)

Il a signé pour 4 ans

Le milieu de terrain de 25 ans, international algérien, Rachid Ghezzal, s'est engagé pour 4 saisons avec l'AS Monaco.

Arrivé en fin de contrat à Lyon, son club formateur, en juin dernier, il vient apporter son expérience sur le flanc droit de l'attaque monégasque, orpheline de Bernardo Silva, fort de ses 86 matches de Ligue 1, 4 de Coupe de la Ligue, 6 de Coupe de France et 21 de coupes d'Europe.

Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
«Nous souhaitons la bienvenue à Rachid Ghezzal, que nous suivons depuis un certain temps. C’est un jeune joueur talentueux, qui connaît bien notre Championnat mais compte aussi une solide expérience en Coupe d’Europe. Nous croyons beaucoup en Rachid et en ses capacités à franchir un cap supplémentaire à Monaco, au contact du staff et du groupe.» (Site officiel ASM)

Rachid Ghezzal :
«J’ai l’ambition de jouer au plus haut niveau national et international or le projet sportif de Monaco, qui est tenant du titre et a été jusqu’en demi-finale de Ligue des Champions, est fantastique. Après plusieurs saisons à Lyon, j’avais besoin d’un nouveau challenge. Tout est réuni ici pour que l’on fasse une grande saison. J’ai hâte de rencontrer mes coéquipiers et débuter l’entraînement.» (Site officiel ASM).

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

LIGUE 1, 1ÈRE JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
(06/08/2017)
Les derniers résultats de la 1ère journée de Ligue 1

Trois matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

 3-0 

A 15h, le match entre Lille et Nantes, était aussi le retour de deux entraîneurs : Marcelo Bielsa et Claudio Ranieri.
Et ça s'est mieux passé pour l'ancien marseillais, qui a vu ses joueurs s'imposer grâce à 3 buts inscrits en seconde période par Alonso (1-0, 48e), De Préville sur pénalty (2-0, 67e) et El-Ghazi (3-0, 70e).
Dans les rangs des "Dogues", pas de Farès Bahlouli, mais Kévin Malcuit, transfuge de Saint-Etienne, a joué les 90 minutes.

 2-2 

A 17h, Angers et Bordeaux ont mené, mais se sont neutralisés.
Les angevins ont ouvert le score par le néophyte en L1, Fulgini, seul au second poteau (1-0, 11e), mais se sont faits reprendre par un but de Sankharé, qui coupait au premier poteau (1-1, 27e).
En seconde période, Mendy donnait l'avantage aux girondins (1-2, 52e), mais les scoïstes ont égalisé en fin de partie, Guillaume profitant d'un ballon repoussé par Costil dans ses pieds, pour marquer dans le but vide (2-2, 88e).
Thomas Mangani (SCO) et Jérémy Toulalan (capitaine du FCGB) ont débuté la partie, rejoints sur la pelouse par Jaroslav Plasil, entré en jeu à la 70e.

 3-0 

A 21h, Marseille recevait Dijon, le prochain adversaire de l'ASM, pour la clôture de la journée inaugurale.
A vec Patrice Evra et Valère Germain, titulaires, l'OM a mis une période pour prendre le dessus sur le DFCO, avec des buts de Njie (1-0, 51e) et Thauvin (2-0, 54e) servis par Germain, puis un autre de Njie, sur une frappe des 25m déviée (3-0, 73e).
Lucas Ocampos est sur le banc phocéen, Dylan Bahamboula a été écarté du groupe bourguignon par son entraîneur.

Au classement des buteurs, Diaz et Fékir (Lyon) et Njie (Marseille) sont en tête avec 2 buts.
Suivent 23 joueurs à 1 but, dont les monégasques Radamel Falcao, Kamil Glik et Jemerson de Jesus Nascimento, et le montpelliérain Souleymane Camara.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LE RÉSUMÉ DE MONACO - TOULOUSE  
(06/08/2017)
Revivez la rencontre

Vous n'avez pas vu le match ?

Vous souhaitez revivre la rencontre de la 1ère journée de Ligue 1 contre Toulouse comme si vous étiez au Stade Louis-II ?

Vous pouvez le faire grâce au résumé du match en images

Bonne lecture.

LIGUE 1, 1ÈRE JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(05/08/2017)
Les résultats de la 1ère journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 3-2 

Vendredi à 20h45, l'AS Monaco a inauguré son titre de champion de France face à Toulouse, par une victoire après avoir été mené 2 fois par des buts de Machach (0-1, 6e) et Delort (1-2, 53e).
Les monégasques ont égalisé deux fois sur des têtes de Jemerson de Jesus Nascimento (1-1, 28e) et Radamel Falcao (2-2, 58e), et ont remporté les trois points avec le bout du crâne de Kamil Glik, qui effleure un coup-franc de Moutinho (3-2, 70e).
Corentin Jean a retrouvé le Louis-II, et a joué toute la partie pour le TFC.

 2-0 

Samedi à 17h15, le Paris S.G. a dominé le promu surprise Amiens, avec un but par mi-temps, de Cavani (1-0, 42e) et de Pastore (2-0, 81e).
Layvin Kurzawa a joué toute la partie sur le flanc gauche de la défense, et a trouvé face à lui le picard Brighton Labeau, entré à la 77e.
Formé à Monaco, sans y jouer avec l'équipe première, il a découvert ce jour la Ligue 1 au Parc.
Le SCA comptait jusqu'au début de semaine sur son buteur Aboubakar Kamara, qui a choisi de rejoindre Fulham en 2ème division anglaise.

 4-0 

Samedi à 20h, Lyon a pris la place de leader du classement provisoire en écrasant un autre promu, Strasbourg, 4-0.
Diaz (1-0, 23e et 3-0, 62e) et Fékir (2-0, 59e sp et 4-0, 90e) ont inscrit chacun un doublé et prennent les devants du classement des buteurs.
Dans ce match, pas d'ancien monégasque, Nicolas N'Koulou étant prêté aujourd'hui au Torino pour l'OL, et Eric Marester n'yant pas été prolongé chez les alsaciens, après avoir participé à la remontée en L2 puis en L1.

 1-3 

Metz a mal débuté sa saison, en perdant à domicile face à Guingamp.
Les lorrains ont pourtant ouvert le score par Roux (1-0, 14e), mais ils n'ont pas tenu et se sont faits reprendre sur un pénalty transformé par Briand (1-1, 39e).
En seconde période, Blas (1-2, 70e) et Diallo (1-3, 85e) ont donné la victoire aux bretons, coéquipiers de Marc-Aurèle Caillard, gardien remplaçant de l'En Avant.

 1-0 

Pour fêter son président disparu cet été, Montpellier a battu Caen grâce au but de son vétéran Souleymane Camara (1-0, 59e), qui participé à toute la rencontre.
Ce but, le 48e de Souleymane Camara avec le MHSC, fait de lui le meilleur buteur de l'histoire du club en Ligue 1.

 1-0 

Dans le Chaudron, Saint-Etienne a battu Nice, en lice dans les tours préliminaires de la Ligue des Champions.
Avec une pensée à la confrontation face à Naples, les niçois ont démarré la rencontre trop tardivement, après le but de Bamba (1-0, 4e), et ne sont pas parvenu à battre Stéphane Ruffier, titulaire dans le but stéphanois.
L'ancien vert Valentin Eysseric a joué tout le match.

 1-1 

Dernier promu, grâce aux barrages, Troyes a mieux débuter que ses anciens adversaires de Ligue 2, en obtenant le nul face à Rennes .
Les aubois ont ouvert le score par Grandsir (1-0, 46e) à la reprise, mais Tell a égalisé (1-1, 69e).
Tristan Dingomé a joué tout le match pour l'ESTAC et son retour en Ligue 1.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Lille reçoit Nantes.
- A 17h, Angers accueille Bordeaux.
- A 21h, Marseille affronte Dijon.

Au classement des buteurs, Diaz et Fékir (Lyon) sont en tête avec 2 buts.
Suivent 15 joueurs à 1 but, dont les monégasques Radamel Falcao, Kamil Glik et Jemerson de Jesus Nascimento, et le montpelliérain Souleymane Camara.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

LES RÉACTIONS DE MONACO - TOULOUSE (3-2)  
(04/08/2017)

Leonardo Jardim
«Je crois que durant dix minutes Monaco n'est pas entré très bien dans le match. On a donné de l'espace à l'adversaire. Il n'y avait pas d'agressivité offensive. Après le but de Toulouse, cela a été bien. Dommage, on n'a marqué qu'un seul but en première mi-temps.
En deuxième mi-temps, Toulouse a marqué le deuxième but et a été très efficace. Mais on a, ensuite, contrôlé totalement le match. Je félicite l'équipe car la condition physique en début de championnat n'est généralement pas parfaite. C'est grâce à un bon état d'esprit qu'on gagne. Si tu tombes physiquement et mentalement, jamais tu n'arrives à remonter. Cette victoire est méritée. Notre jeu est basé sur la confiance. Il y a toujours besoin d'avoir la tête froide.
Moutinho à la place de Tielemans ? En début de match, dix joueurs sur onze ont gagné le championnat. Ce sont les champions. J'ai confiance en eux. Ceux qui arrivent doivent gagner leur place. Dans cette équipe, personne n'est titulaire indiscutable. Moutinho joue avec cette équipe depuis quatre ans. Il connait notre façon de jouer. Il a repris depuis deux semaines, c'est bien. Il était prêt.
Mbappé ? Non, il n'y a rien de spécial. Je pense que dans deux ou trois jours, ça ira mieux. C'est le premier match de championnat. Il y a de l'intensité. Il a été plus performant sur le côté. Après la pause, j'ai dit que s'il n'y avait pas de changement au bout de 5-10 minutes, je ferais entrer un deuxième attaquant axial. Kylian est donc passé sur un côté.
La réussite sur coup de pied arrêté ? C'est normal. Les coup francs et corners, ce sont des choses qu'on travaille. Toujours. Une équipe pro, c'est 30-40% de buts sur coup de pied arrêtés.»
(lequipe.fr & AFP)

Pascal Dupraz
«Ce n'est pas une défaite encourageante. Le constat, c'est qu'on a pris trois buts. On a eu pourtant le mérite d'en marquer deux à l'extérieur. Mais on a pris 2/3 des buts sur coups de pied arrêtés. On fait l'économie de 20 centimètres. On fait preuve de suffisance et de naïveté. Même sur le but de Falcao, qui n'est pas sur coup de pied arrêté. Il y a des principes à respecter lorsqu'on défend. Le motif d'espoir, c'est d'avoir marqué deux buts. Le motif de désespoir, c'est qu'on n'applique pas les consignes, que l'on soit jeune ou moins jeune.
Globalement, on n'a pas été si dominé que ça. Ce n'est pas parce que Monaco centre beaucoup qu'on est déstabilisé. Il ne faut pas me faire dire, par exemple, que le denier but de Monaco était excessivement travaillé par les monégasques. Un coup franc à 35 mètres dans le paquet...»
(lequipe.fr & AFP)

CHAMPIONNAT 1ÈRE JOURNÉE, MONACO - TOULOUSE : 3-2  
(03/08/2017)

Monaco sur sa lancée de la saison passée

L'AS Monaco version 2017-18, est sur la lancée de 2016-17.
Après avoir terminé la saison à Rennes sur une victoire 3-2, les monégasques ont remis ça pour l'entame de la L1 Conforama contre Toulouse, en étant mené 2 fois en début de chaque période sur des buts de Machach (0-1, 6e) et Delort (1-2, 53e), sur une des rares offensives toulousaines.
Mais Jemerson de Jesus Nascimento sur corner (1-1, 28e), Radamel Falcao (2-2, 58e) ont égalisé avant que Kamil Glik n'effleure du crâne un long coup-franc de Moutinho (3-2, 70e) pour donner la victoire aux asémistes.

Grâce à celle-ci, l'ASM ouvre parfaitement sa saison, confirmant ses statistiques de la saison passée avec une 13ème victoire consécutive en L1, un 21ème match d'invincibilité, un 33ème match avec au moins un but marqué.

Séries à poursuivre dimanche prochain, avec le déplacement à Dijon pour la 2ème journée de L1.


Pour plus d'info sur la première journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

PRÉSENTATION MONACO - TOULOUSE (J01)
(03/08/2017)


Pour la 1ère journée du championnat de Ligue 1 2017-18, l'AS Monaco FC, championne de France en titre, ouvre la saison face au Toulouse FC (13e du dernier exercice).

Mais outre une victoire pour bien débuter la saison, Leonardo Jardim ont aussi l'objectif de continuer sur leur excellente saison 2016-17, et continuer les séries de :
  • victoires. L'ASM reste sur 12 victoires en L1, et a l'objectif en ligne de mire celui de Bordeaux, avec 14 victoires entre mars et août 2009.
  • invincibilité, avec 20 matches de L1 sans défaite (18 victoires et 2 nuls).

  • Depuis le début de sa préparation, Monaco a joué 7 rencontres : 6 amicales (3 victoires, 2 nuls et 1 défaite), puis le Trophée des Champions perdu face au PSG.
    Toulouse a lui joué 5 rencontres (1 défaite, 3 nuls et 1 victoire), avec peu de buts. La défaite était contre Rodez (0-1), promu en National, le 7 juillet.
    Puis le TFC a fait 3 matches nuls face à Nîmes (L2, 1-1 le 13/7), Alaves (Espagne, 0-0 le 19/7) puis Montpellier (L1, 1-1 le 22/7).
    Le week-end dernier, Toulouse a battu Osasuna (Espagne), 1-0.

    Pour n'en revenir qu'aux matches entre l'AS Monaco et le Toulouse FC (l'actuel et l'ancien TFC), le bilan historique est nettement en faveur des monégasques, avec 27 victoires, 11 nuls et 8 défaites, 83 buts marqués et 35 encaissés.
    Sur les 8 dernières confrontations, le bilan est de 1 défaite, 2 nuls et 5 victoires, dont la dernière 3-1 lors de la 35ème journée, après avoir été mené à la reprise.

    Si Toulouse n'est pas un adversaire dans la course au titre, Leonardo Jardim veut la victoire car «le championnat sera encore plus compétitif cette année. Marseille s’est beaucoup renforcé cet été. Lyon va revenir aussi je pense. Que des bons joueurs arrivent en L1, c’est forcément positif pour l’exposition de notre championnat. Le championnat français est très fort avec beaucoup de qualités.
    C’est ma 4ème saison, on travaille avec les joueurs que nous avons. Mon objectif reste de faire progresser les joueurs, faire du beau jeu et avoir des résultats. Le club a peu vendu l’année dernière, cette année il y a plus de départs. Chaque année le plus important ce sont les joueurs qui restent. Il faut travailler jusqu’à nos limites pour donner une bonne image du club.
    Le club me soutient, croit en mon travail pour faire grandir le projet. Les résultats donnent raison à cette stratégie. C’était une saison de rêve l’an dernier. C’est ne pas connaitre le foot de penser que nous allons faire la même.
    Toulouse possède beaucoup de qualités offensives. Il faudra être très attentif et performant. Cela fait longtemps que nous n’avons pas gagné le 1er match de championnat. C’est vraiment un objectif important.
    Mbappé n’a pas marqué en préparation mais il travaille beaucoup. Seul le terrain parle. Un joueur de grand niveau n’a pas besoin de motivation.»
    (Site officiel ASM)

    Pour Kamil Glik, qui a prolongé cet été, il faut gagner pour montrer ses ambitions.
    «On va chercher à faire aussi bien que la saison passée. On est Champion, on se doit d’avoir de grandes ambitions. Les joueurs qui sont arrivés peuvent faire aussi bien que ceux qui sont partis. Les nouveaux sont forts, je suis sûr qu’ils feront un grand championnat. Le groupe est toujours aussi serein. Ce qui se dit à l’extérieur ne nous intéresse. Mbappé est le même qu’il y a 2-3 mois, je ne vois aucune différence. L’an passée on avait une équipe très forte. Ce sera difficile de répéter la même saison mais nous avons une équipe compétitive, les nouveaux ont faim !
    Je tiens à remercier le club et mes coéquipiers pour m’avoir permis de prolonger mon contrat. À moi maintenant de montrer que je suis digne de cette confiance.»
    (Site officiel ASM)

    Pour la première sortie en L1, Leonardo Jardim a convoqué 19 joueurs, dont la dernière recrue Adama Diakhaby.
    Djibril Sidibé, touché au genou samedi dernier à Tanger, est dans le groupe, au contraire des autres en reprise, Gabriel Boschilia, Jordi Mboula, Kévin N'Doram et Adama Traoré qui ont repris trop tardivement.
    Terence Kongolo, Youssef Aït Bennasser, Gil Dias sont eux écartés.

    Le coach des toulousains, Pascal Dupraz a vu son effectif changer par rapport à la saison passée.
    Exit Braithwaite, Trejo, Pesic, Doumbia, Veskovac, Ninkov, Akpa-Akpro. Jessy Pî a aussi été prêté en L2 à Brest.
    Pour compenser ces départs, Corentin Jean a été définitivement transféré par l'ASM. Sanogo (Arsenal), Fortes (Le Havre), Cahuzac (Bastia) sont arrivés, mais l'effectif n'est pas au complet.
    «Il est évident qu'il nous manque des joueurs. Nous devons recruter un milieu de terrain, un joueur de couloir voire un défenseur central.
    Comme tous les entraîneurs j'aurais préféré bénéficier de mon effectif au complet dès la reprise mais il nous reste un mois pour trouver les trois joueurs qu'il nous manque et je ne m'affole pas.
    L'intégration de Yannick Cahuzac se passe bien. Il n'a toujours pas pris de carton rouge...
    Notre adversaire est supérieur, à tout niveau, à notre équipe. C'est une très bonne formation, qui, quoiqu'on en dise, reste extrêmement compétitive. Cela n'enlève en rien notre envie de faire un gros coup. Certes, nous l'avions emporté la saison passée sur notre pelouse. Chaque match est différent des précédents. Je ne connais pas encore le comportement de mes joueurs cette saison. J'espère juste qu'il sera le même que celui de la saison passée. Pour obtenir un résultat là-bas, il faudra défendre, bien défendre, mais ne pas faire que défendre !
    Le club est en Ligue 1 depuis quinze saisons consécutives, cela représente le niveau du TFC. Vendredi, nous aurons l'immense honneur de donner les trois coups sur la pelouse du champion de France en titre. Quelque soit l'équipe alignée, nous aurons des ambitions.
    » (Site officiel TFC).

    Opéré du genou mi-juillet, Jullien est dans les 19 retenus, avec les absents du dernier match Lafont, Yago et Moubandjé.
    Diop (blessé au dos) et Toivonen (suspendu) sont absents.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Toulouse.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Subasic, Glik, Jemerson, Jorge, Raggi, Sidibé, Touré, Fabinho, Lemar, Lopes, Meïté, Moutinho, Tielemans, Carrillo, Diakhaby, Falcao, Mbappé, Saint-Maximin.

    Pour Toulouse : Goicoechea, Lafont, Amian, Jullien, Michelin, Moubandje, Yago, Blin, Bodiger, Boisgard, Cahuzac, Durmaz, Machach, Sangaré, Somalia, Sylla, Delort, Jean, Sanogo.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LIGUE DES CHAMPIONS : DERNIER TOUR PRÉLIMINAIRE
    (03/08/2017)
    Il reste encore 42 clubs sur les 79 au départ

    Les tours de qualification pour participer à la Ligue des Champions 2017-18 se poursuivent, et les clubs sautent les uns après les autres.

    Outre les 22 clubs directement qualifiés pour la phase de poules, il reste encore 20 clubs qui vont se disputer les 10 dernières places.
    5 par la "Voie des Champions", pour des clubs champions de leurs pays, 5 par la "Voie de la Ligue".

    Les 22 qualifiés (pays, indice U.E.F.A, motif de qualification) :

    Real Madrid (Espagne, 176.999)Tenant du titre &
    Champion d'Espagne
    Bayern Munich (Allemagne, 154.899)Champion d'Allemagne
    Chelsea (Angleterre, 106.192)Champion d'Angleterre
    Juventus Turin (Italie, 140.666)Champion d'Italie
    Benfica Lisbonne (Portugal, 111.866)Champion du Portugal
    AS Monaco FC (France, 62.333)Champion de France
    Spartak Moscou (Russie, 18.606)Champion de Russie
    FC Shakhtar Donetsk (Ukraine, 87.526)Champion d'Ukraine
    FC Barcelone (Espagne, 151.999)2e championnat d'Espagne
    Atletico Madrid (Espagne, 142.999)3e championnat d'Allemagne
    Paris S.G. (France, 126.333)2e championnat de France
    Borussia Dortmund (Allemagne, 124.899)3e championnat d'Allemagne
    Manchester City (Angleterre, 100.135)3e championnat d'Angleterre
    FC Porto (Portugal, 98.866)2e championnat du Portugal
    Manchester United (Angleterre, 95.192)Vainqueur Ligue Europa
    Tottenham (Angleterre, 77.192)2e championnat d'Angleterre
    FC Bâle (Suisse, 74.415)Champion de Suisse
    RSC Anderlecht (Belgique, 58.480)Champion de Belgique
    AS Rome (Italie, 53.666)2e championnat d'Italie
    Besiktas Istanbul (Turquie, 45.840)Champion de Turquie
    Feyenoord Rotterdam (Pays-Bas, 23.212)Champion des Pays-Bas
    RB Leipzig (Allemagne, 15.897)2e championnat d'Allemagne

    - Les clubs qualifiés par la "Voie des Champions".
    Les cinq premiers (en bleu) sont têtes de série pour les barrages.

    Olympiakos Le Pirée (Grèce, 64.580)Champion de Grèce
    Celtic Glasgow (Ecosse, 42.785)Champion d'Ecosse
    FC Copenhague (Danemark, 37.800)Champion du Danemark
    APOEL Nicosie (Chypre, 26.210)Champion de Chypre
    NK Maribor (Slovénie, 21.125)Champion de Slovénie
    FK Qarabag Agdam (Azerbaïdjan, 18.050)Champion d'Azerbaïdjan
    FK Astana (Kazakhstan, 16.800)Champion du Kazakhstan
    HNK Rijeka (Croatie, 15.550)Champion de Croatie
    Hapoël Beer-Sheva FC (Israël, 10.875)Champion d'Israël
    Slavia Prague (Rép. Tchèque, 8.135)Champion de République Tchèque

    - Les clubs qualifiés par la "Voie de la Ligue".
    Les cinq premiers (en bleu) sont têtes de série pour les barrages.

    FC Séville (Espagne, 112.999)4e championnat d'Espagne
    SSC Naples (Italie, 88.666)3e championnat d'Italie
    Liverpool FC (Angleterre, 56.192)4e championnat d'Angleterre
    CSKA Moscou (Russie, 39.606)2e championnat de Russie
    Sporting Lisbonne (Portugal, 36.866)3e championnat du Portugal
    FC Steaua Bucarest (Roumanie, 35.370)2e championnat de Roumanie
    Young Boys Berne SC (Suisse, 28.915)2e championnat de Suisse
    OGC Nice (France, 16.833)3e championnat de France
    TSG Hoffenheim (Allemagne, 15.897)4e championnat d'Allemagne
    Istanbul Basaksehir (Turquie, 10.340)2e championnat de Turquie

    Le tirage au sort des barrages a lieu demain le 4 août.

    Les clubs éliminés :
    Dynamo Kiev (Ukraine, 67.526)2e championnat d'Ukraine
    Ajax Amsterdam (Pays-Bas, 67.212)2e championnat des Pays-Bas
    FC Viktoria Plzen (Rép. Tchèque, 40.635)2e championnat de Rép. Tchèque
    RB Salzbourg (Autriche, 40.570)Champion d'Autriche
    FC Bruges (Belgique, 39.480)2e championnat de Belgique
    PFC Ludogorets Razgrad (Bulgarie, 34.175)Champion de Bulgarie
    BATE Borisov (Biélorussie, 29.475)Champion de Biélorussie
    Legia Varsovie (Pologne, 28.450)Champion de Pologne
    Malmö FF (Suède, 16.945)Champion de Suède
    Partizan Belgrade (Serbie, 16.075)Champion de Serbie
    Rosenborg Trondheim (Norvège, 12.665)Champion de Norvège
    FC Sheriff Tiraspol (Moldavie, 11.150)Champion de Moldavie
    AEK Athènes (Grèce, 6.580)2e championnat de Grèce
    FH Hafnarfjördur (Islande, 6.175)Champion d'Islande
    Viitorul Constanta (Roumanie, 5.870)Champion de Roumanie
    MSK Zilina (Slovaquie, 5.850)Champion de Slovaquie
    VMFD Zalgiris Vilnius (Lituanie, 5.825)Champion de Lituanie
    Dundalk FC (Eire, 5.815)Champion d'Eire
    The New Saints (Pays de Galles, 5.775)Champion du Pays de Galles
    FK Vardar Skopje (Macédoine, 5.125)Champion de Macédoine
    F91 Dudelange (Luxembourg, 4.975)Champion du Luxembourg
    FK Kukësi (Albanie, 4.575)Champion d'Albanie
    HSK Zrinjski Mostar (Bosnie-Herzégovine, 4.050)Champion de Bosnie-Herzégovine
    Linfield FC (Irlande du Nord, 3.650)Champion d'Irlande du Nord
    FK Buducnost Podgorica (Monténégro, 3.300)Champion du Monténégro
    Vikingur Gøta (Iles Féroë, 2.950)Champion des Iles Féroë
    Budapest Honved FC (Hongrie, 2.900)Champion de Hongrie
    Hibernians Paola FC (Malte, 2.800)Champion de Malte
    FC Santa Coloma (Andorre, 2.733)Champion d'Andorre
    Alashkert FC (Arménie, 2.525)Champion d'Arménie
    IFK Mariehamn (Finlande, 2.030)Champion de Finlande
    Spartaks Jürmala (Lettonie, 1.975)Champion de Lettonie
    SP La Fiorita (Saint-Marin, 1.566)Champion de Saint-Marin
    FC Samtredia (Géorgie, 1.525)Champion de Géorgie
    Europa FC (Gibraltar, 1.500)Champion de Gibraltar
    FC Infonet Tallinn (Estonie, 1.300)Champion d'Estonie
    KF Trepça'89 (Kosovo, 0.000)Champion du Kosovo

    Les résutats des tours préliminaires de la Ligue des Champions 2017-18.

    ADAMA DIAKHABY ARRIVE DE RENNES
    (02/08/2017)

    Il a signé pour 5 ans

    L'AS Monaco complète son effectif, avec une nouvelle recrue.

    Le jeune Adama Diakhaby, 21 ans, arrive du Stade Rennais où il a découvert la Ligue 1, participant à 30 rencontres pour 4 buts inscrits, dont 2 contre l'ASM lors de la dernière journée.
    Il a aussi joué 3 matches de coupes, pour un total de 33 matches et 866 minutes de jeu.

    Natif d'Ajaccio, Diakhaby est passé par le centre de formation de Caen avant de rejoindre Rennes en 2015, puis de venir renforcer l'attaque monégasque en ce début août.

    Il s'est engagé pour 5 ans, son transfert est estimé à 10 M€ avec bonus.

    Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Adama Diakhaby est un jeune joueur très prometteur qui a déjà évolué une saison en Ligue 1. C’est un élément rapide et technique capable de faire la différence. Ses qualités et son profil s’inscrivent parfaitement dans notre projet. Nous sommes convaincus qu’il s’intégrera parfaitement au sein de notre groupe pour développer tout son potentiel.» (Site officiel ASM)

    Adama Diakhaby :
    «Je suis très heureux de rejoindre l’AS Monaco, un club avec un projet sportif très ambitieux qui fait beaucoup jouer les jeunes joueurs. Je suis ici pour montrer mes qualités et progresser le plus possible.» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    YHOAN ANDZOUANA EN ESPAGNE
    (31/07/2017)

    Il a signé à Peralada en Espagne

    Yhoan Andzouana a quitté l'AS Monaco.

    L'attaquant franco-congolais, âgé de 20 ans, ne continuera pas avec la réserve monégasque.
    Il s'est engagé aujourd'hui avec le club espagnol du CF Peralada, pensionnaire de 3ème division, qui est aussi la réserve du Girona FC, promu en Liga cette saison.

    Arrivé sur le Rocher en 2011, Andzouana, international congolais U23, n'a participé qu'à une seule rencontre avec l'équipe première de l'AS Monaco, c'était lors de la demi-finale de Coupe de France perdue au Parc-des-Princes face au PSG (5-0).

    Il lui restait 2 années de contrat, son transfert et la durée de son nouveau contrat n'ont pas été précisés par Peralada.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    TROPHÉE DES CHAMPIONS, MONACO - PARIS S.G. (1-2)
    (29/07/2017)



    Leonardo Jardim
    «Paris a gagné car ils ont été plus efficaces que nous. Nous nous sommes créés de bonnes situations mais nous les avons ratées.
    Ce sont deux équipes de top européen et de top français. L’organisation n’a pas été à la hauteur du niveau des deux équipes : distance de mur non respecté, temps additionnel non respecté, lenteur des ramasseurs de balle... Le résultat ça c’est le foot. Le PSG mérite sa victoire. Mais nous devons faire attention à l’organisation pour augmenter le niveau.
    Sidibé coté droit ? C’était pour donner de la profondeur et de l’agressivité sur ce couloir.»
    (Site officiel ASM)

    Marquinhos
    «On savait que ça allait être un match très difficile. C'est une équipe très dangereuse, même s'ils ont perdu pas mal de joueurs, ils ont maintenu la base et rajouté de très bons joueurs. On a pris un but sur un contre, c'est leur grande force. Mais on a maintenu l'équilibre, on a continué de jouer avec notre philosophie et on a cherché le but, on a réussi. On est heureux aujourd'hui.
    (À la mi-temps) c'était un discours très positif, le coach a dit qu'il y avait des bonnes choses, on a créé des occasions, il fallait continuer avec la même philosophie de jeu. En deuxième mi-temps, on a réussi à bien gérer défensivement et après, on a réussi à marquer, ça fait du bien.
    (Sur l'arrivée de Dani Alves) Ça fait du bien parce que c'est un très grand joueur, il peut faire la différence, il a une qualité énorme, il est très intelligent et ça fait du bien pour l'équipe.»
    (Micro BeIn Sports)

    Youri Tielemans
    «Il y a un peu de tout, déception, colère, frustration parce qu'on aurait pu faire quelque chose aujourd'hui, on aurait pu gagner. On mène 1-0 après une très bonne première mi-temps. On essaie de garder le score mais malheureusement, ils reviennent au score et ils marquent deux buts coup sur coup, donc c'est très difficile. On espère vraiment continuer sur la même ligne que l'année dernière, on espère produire le même jeu et j'espère personnellement que ça va se passer de mieux en mieux. On doit être fier de notre prestation, malgré la défaite, on s'est battus jusqu'au bout et c'est ça qu'il faut retenir.» (Micro BeIn Sports)

    TROPHÉE DES CHAMPIONS, MONACO - PARIS S.G. : 1-2
    (29/07/2017)



    Monaco encore battu par le PSG

    L'AS Monaco n'a pas remporté le Trophée des Champions 2017, même si l'équipe de Leonardo Jardim a mené à la pause après le but de Djibril Sidibé (1-0, 30e).
    La faute à une mauvaise reprise, sanctionnée par 2 buts d'Alves (1-1, 51e) sur coup-franc et Rabiot (1-2, 63e), qui a profité du manque de mouvement des monégasques.

    Pour ce match, Leonardo Jardim a mis Seydou Sy, Youssef Aït Bennasser, Gil Dias et Soualiho Meïté en tribune, avec les parisiens Descamps, Berchiche, Bernede, Callegari, Edouard et Lucas.
    L'entraîneur portugais de l'ASM a mis une surprise dans son onze de départ : l'absence de Marcos Lopes à l'entame, remplacé par Almamy Touré qui prend le flanc droit de la défense, Djibril Sidibé jouant devant lui.
    Côté PSG, c'est Dani Alves qui joue milieu droit devant Meunier.

    L'AS Monaco débute la rencontre par un gros pressing qui gène les parisiens qui n'arrivent pas à sortir de leur camp et concèdent les premières occasions.
    - Verratti perd un ballon, qui profite à Lemar. Son tir passe au-dessus (1e).
    - Tacle récupérateur de Kongolo pour Tielemans qui donne sur la gauche à Lemar, qui trouve Mbappé dans la profondeur, qui trompe Aréola. Le but est logiquement refusé pour un hors-jeu (5e).

    Le premier ballon offensif du PSG est immédiatement dangereux, avec un centre de la gauche de Rabiot pour la volée d'Alves au point de pénalty. Subasic repousse, Cavani se jette le pied en avant et touche le portier croate qui lui a retiré le ballon pour le mettre en corner (6e).
    Le PSG sort petit-à-petit, Monaco se fait des frayeurs en défense avec des passes mal ajustées.
    - Contre parisien avec Kurzawa qui centre côté gauche pour Cavani qui coupe au premier poteau. Jemerson, en retard, tacle derrière lui et met en corner (14e).
    - Le corner est repoussé sur Verratti qui fait une mauvaise passe, et permet au contre monégasque de se lancer avec Falcao côté droit, qui tarde à centrer pour Mbappé dans l'axe. Verratto se rattrappe en contrant le centre de la tête, le ballon revient sur «El Tigre» qui reprend de volée. Dans les nuages (15e).

    Cette fois, le milieu du PSG a pris le dessus avec sa supériorité numérique, n'ayant que Cavani devant.
    - Tir des 25m d'Alves, sur un coup-franc repoussé. Au-dessus (25e).
    - Volée de Pastore des 20m, encore au-dessus (27e).
    - Interception de Fabinho dans le rond central, qui donne pour Falcao qui remise en retrait pour Tielemans, qui lance parfaitement Djibril Sidibé dans la profondeur. Il rentre dans la surface et bat Aréola d'un petit ballon piqué (1-0, 30e).

    La vitesse monégasque contraste avec le jeu statique au milieu du PSG.
    - Mbappé part en dribbles devant Meunier côté gauche. Il rentre dans la surface et tire. Marquinhos repousse (33e).
    - Coup-franc axial pour Cavani des 25m. Loin du cadre (37e).
    - Mbappé humilie la défense parisienne plein axe, par ses feintes, et prend une semelle de Marquinhos. R.A.S. pour l'arbitre marocain (42e).
    - Coup-franc d'Alves côté gauche, qui met le ballon aux 6m, où Subasic et Glik se gènent, envoyant le ballon sur Marquinhos face au but, qui ne peut que contrôler de l'épaule. Suba reprend possession du ballon (43e).
    - Pression du PSG qui tente de combiner dans la surface, qui se termine par un tir enroulé des 20m côté gauche de Verratti, sans souci pour Danijel Subasic (45e).

    A la pause, l'AS Monaco mène au score mais devra fermer les couloirs, trop facilement utilisés par le PSG.

    A la reprise, pas de changement, le PSG reprend possession du ballon, et l'ASM se procure la première occasion, avec Falcao qui décale pour Sidibé côté droit, qui centre au second poteau pour le colombien qui se détend pour reprendre de la tête. Au-dessus (47e).
    - Coup-franc pour une faute de Sidibé, qui prend un carton. Alves, des 30m, profite d'un mur placé trop loin (11 bons mètres) pour ajuster la mire et tromper Subasic d'une frappe puissante au premier poteau (1-1, 51e).
    - Nouvelle faute monégasque, de Glik (averti) sur Cavani à la limite de la surface. Cette fois Alves trouve le mur, placé à distance règlementaire cette fois (54e).
    - Centre de Sidibé repoussé par un défenseur aux 20m sur Tielemans qui reprend de l'extérieur du droit, à côté (57e).
    Le PSG s'approche trop facilement des 30 derniers mètres asémistes, bien trop statiques.
    - Centre d'Alves, tête de Rabiot qui coupe devant Glik au point de pénalty, mais ne trouve le cadre. Ouf (60e).
    - Centre-tir d'Alves, qui oblige Subasic à reculer pour claquer en corner (62e).
    - Centre d'Alves côté droit pour la tête de Rabiot, lancé, aux 6m, qui fusille Subasic, le prenant à contre-pied (1-2, 63e).

    Le PSG a pris les devants, l'ASM doit attaquer pour égaliser.
    - Centre de Kongolo pour la reprise de Falcao, contré (65e).
    - Dans la surface parisienne, Tielemans prend le ballon dans les pieds de Motta, qui s'écroule. L'arbitre siffle une faute loin d'être évidente (65e).

    Les premiers changements ont lieu, avec les entrées de Rony Lopes (66e) et Guido Carrillo (70e) aux places de Kongolo et Mbappé, qui s'est éteint en seconde période. Sidibé passe latéral gauche, avant de sortir, blessé, remplacé par Allan Saint-Maximin (77e).
    Pour le PSG, Matuidi remplace Motta (70e).
    - Centre de Meunier pour Cavani au second poteau. Glik le devance et met en corner (77e).
    - Centre de Saint-Maximin, contré par Kurzawa. Aréola capte au premier poteau (78e).
    - Côté gauche, Verrati met en retrait pour Alves, contré. Corner (79e).
    - Corner de Lemar, tête de Carrillo en reculant. Aréola estvite au sol, au premier poteau, pour repousser. Saint-Maximin est ensuite contré par Silva (80e).
    - Centre de Lemar, tête de Falcao au-dessus de Silva et Rabiot, qui pique son ballon, mais c'est trop croisé (88e).
    - Centre de Lemar, dévié dans la surface par Rabiot qui va vers son but. Mais c'est surtout de la main, mais cela ne fait pas broncher l'arbitre... (90e+1).
    - Centre-tir enroulé de Nkunku, entré à la place de Verratti, qui file à 1m du second poteau (90e+3).

    Monaco ne revient pas au score et laisse le Trophée des Champions au PSG pour la 5ème fois consécutive.

    Ce match aura au moins servi à Leonardo Jardim de constater les manques de son équipe, qui a énormément manqué des débordements de Mendy côté gauche pour apporter le danger, et qui n'a su contrecarrer la supériorité numérique du PSG dans l'entre-jeu.

    Prochain match, vendredi prochain au Louis-II contre Toulouse, pour le lancement de la saison 2017-18 de Ligue 1.

    Retrouvez la feuille de match ASM - PSG
    Les résultats des Trophées des Champions.

    TROPHÉE DES CHAMPIONS, PRÉSENTATION MONACO - PARIS S.G.
    (28/07/2017)



    Premier match officiel de la saison, et premier trophée mis en jeu, entre le Champion de France, l'AS Monaco, et le vainqueur de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain.

    Ce match est aussi la première confrontation entre les deux adversaires annoncés pour la conquête du titre de Champion de France 2018, et l'occasion de prendre un avantage psychologique.

    La préparation de la saison a été différente pour les 2 formations.
    L'AS Monaco a disputé 6 rencontres amicales (en 15 jours), pour 2 victoires, 3 nuls et 1 défaite face à Sankt-Pölten (3-0), Rapid Vienne (2-2), Stoke City (4-2), PSV Eindhoven (0-0), Fenerbahçe (1-1) et au Sporting Lisbonne (1-2) le week-end dernier.

    Le Paris S.G. a participé à la Champions Cup aux Etats-Unis. Avant de partir pour sa tournée américaine, le PSG a concédé le nul contre le Paris FC (1-1).
    Aux USA, le PSG a fait match nul contre l'AS Rome (1-1), puis perdu contre Tottenham (2-4) et la Juventus Turin (2-3), ce dernier match s'est joué dans la nuit de mercredi à jeudi.

    Côté des effectifs, celui du PSG a très peu bougé. Pour remplacer le départ à la retraite de Maxwell, les parisiens ont recruté le basque Berchiche. Ils ont aussi pris l'ancien de la Juventus, bourreau des asémistes en demi-finale de Ligue des Champions, Dani Alves.

    Pour l'ASM, plus de mouvements avec les départs de Mendy, Bakayoko, Dirar, Silva et Germain, pour les arrivées de Benaglio, Kongolo, Meïté, Tielemans, Mboula.

    Ce premier match de la saison, est l'occasion pour les 2 équipes de rajouter une ligne sur leur palmarès.
    L'AS Monaco a participé à 2 reprises à ce Trophée des Champions nouvelle version, pour 2 victoires en 1997 contre Nice (5-2) et en 2000 contre Nantes (0-0, 6-5 t.a.b.).
    Le PSG en est à 9 participations et 6 victoires (1995, 1998, 2013, 2014, 2015 et 2016), dont les 4 derniers.

    Leonardo Jardim est venu au Maroc, pour garnir la vitrine de l'AS Monaco d'un nouveau trophée.
    «On va débuter ce match avec le titre de champion, on sort d'une grosse saison, mais jamais Monaco ne peut être considéré comme favori. On a l'ambition de gagner, bien sûr, c'est une finale, soit tu perds soit tu gagnes.
    Théoriquement, nous sommes plus fragiles avec les départs avec les départs de Mendy, Silva, Germain, Dirar, Bakayoko, mais il s'était passé la même chose il y a deux ans. Cette jeunesse qui arrive va nous aider. Durant la préparation, on a donné la possibilité à tout l'effectif qui peut nous aider cette saison de jouer.
    Le mercato n'est pas fini et l'effectif n'est pas complet. On va trouver une équipe compétitive pour bien représenter Monaco comme on a fait ces trois dernières années. L'ambition de Monaco est toujours la même, on travaille pour gagner, bien jouer et remporter de trophées. D'autres clubs ont les moyens d'acheter des joueurs d'expérience, nous on achète des jeunes joueurs pour les faire progresser.
    Kylian Mbappé ? C'est un joueur de l'ASM. Il a bossé beaucoup et sans limite pour revenir au niveau de l'année dernière, il a cette ambition. Il va travailler beaucoup offensivement et défensivement demain.»
    (lequipe.fr)

    Le capitaine de l'AS Monaco, Radamel Falcao, a confirmé les dires de son coach.
    «Paris et Monaco sont deux grandes équipes et elles ont l'ambition de gagner le titre. On est ici pour jouer à fond et pour remporter le match. La rivalité entre Paris et nous existe mais il n'y a pas une équipe favorite pour la finale. Je suis content d'être à Monaco où j'ai resigné pour trois ans. Je ne pense qu'à mon équipe et je ne sais pas ce que je ferai dans le futur. Une finale, c'est différent et chaque joueur se prépare différemment avec sa mentalité.
    Le président et le coach ont bien travaillé pour renforcer l'équipe avec les joueurs dont on a besoin ; des joueurs importants sont partis cet été mais des joueurs de qualité sont arrivés. On a l'équipe pour faire aussi bien ou même mieux que la saison passée.
    Kylian ? Pour le moment il est à Monaco, je ne peux pas en dire plus que cela. La vérité c'est que c'est un joueur de notre club. Les deux équipes ont le même pourcentage de chances de gagner. Celui qui va le mieux jouer aura le plus de chances de gagner.»
    (lequipe.fr)

    Pour ce match à Tanger, Leonardo Jardim a convoqué 22 joueurs.
    João Moutinho, qui a repris en début de semaine est dans le groupe, au contraire des jeunes Julien Serrano et Moussa Sylla.
    Badiashile, Boschilia, Mboula, N'Doram, Nguinda Ndiffon et A. Traoré sont forfaits.

    Côté PSG, Unai Emery fera jouer les joueurs qui sont le mieux physiquement. Meunier va s’entraîner ce soir, il a joué 45 minutes mercredi soir. Il pourrait être dans le groupe mais ce n’est pas sûr, on verra après l’entraînement. Verratti et Rabiot se sentent bien, mais on verra après l’entraînement. Di Maria est suspendu, il sera là en supporter.
    Nous commençons la saison avec l’occasion de remporter un titre. Pour nous, ce titre est important. Commencer par un gros match est une bonne chose, on sait que nous allons affronter le champion en titre, ce sera un beau combat. Et tous les supporters parisiens veulent que nous gagnions et nous serons très largement suivis. La préparation s’est bien passée, nous ne sommes pas encore à 100% physiquement, et c'est pareil pour Monaco. Mais cela va venir petit à petit. J’ai confiance en mes joueurs, je sais qu’ils vont tout donner sur le terrain demain pour remporter le trophée.
    On attaque la saison avec beaucoup de motivation et d’enthousiasme, on a appris, on a emmagasiné de l’expérience, et on veut veut montrer que nous avons appris et nous allons mettre tout cela à profit cette saison pour atteindre nos objectifs.»
    (Site officiel PSG)

    Il a gardé son groupe de 25 joueurs partis aux USA, mais Di Maria est suspendu.
    Aurier, Ben Arfa, Draxler, Georgen et Krychowiak sont donc absents.

    Pour rappel, s'il y a un score nul à la fin du temps règlementaire, il sera procédé aux tirs-au-but.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Paris S.G..

    Voici les groupes retenus :

    Pour Monaco : Benaglio, Subasic, Sy, Glik, Jemerson, Jorge, Kongolo, Raggi, Sidibé, Touré, Aït Bennasser, Dias, Fabinho, Lemar, Lopes, Meïté, Moutinho, Tielemans, Carrillo, Falcao, Mbappé, Saint-Maximin.

    Pour Paris S.G. : Aréola, Descamps, Trapp, Alves, Berchiche, Kimpembe, Kurzawa, Marquinhos, Meunier, Silva, Bernede, Callegari, Lo Celso, Matuidi, Nkunku, Pastore, Rabiot, Motta, Verratti, Cavani, Edouard, Guedes, Jesé, Lucas.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...
    Pour l'historique de l'AS Monaco dans cette compétition, rendez-vous dans la rubrique Trophée des Champions....

    BENJAMIN MENDY REJOINT MANCHESTER CITY
    (24/07/2017)

    Il a signé pour 5 ans

    Le feuilleton Benjamin Mendy est terminé.

    Arrivé la saison passée ne provenance de Marseille contre 15 M€, Benjamin Mendy ne sera resté qu'une saison sur le Rocher, le temps de devenir international français et de remporter son premier titre de Champion de France.

    Revenu après les internationaux mi-juillet, Mendy n'est pas parti en stage en Suisse avec le reste du groupe.
    Officiellement pour soigner sa blessure survenue avec l'Équipe de France le mois dernier, mais aussi en raison de sa volonté de départ pour l'Angleterre et le Manchester City de Pep Guardiola et Bernardo Silva.

    Il restait aux 2 clubs à s'entendre sur le montant du transfert, et après avoir refusé 2 offres de 40 et 45 M£, les dirigeants monégasques ont accepté celle de 50 M£, soit 57,5 M€ pour racheter ses 4 dernières années de contrat.

    Pour faire oublier Benjamin Mendy et ses centres venus du côté gauche, Leonardo Jardim compte maintenant sur Jorge Marco de Oliveira Moraes ou Terence Kongolo.

    En 2016-17, si Benjamin Mendy présente un bon bilan avec 39 matches disputés (25 de L1, 2 de Coupe de France, 2 de Coupe de la Ligue et 10 de Ligue des Champions) pour 1 but (à Marseille en Coupe de France) et 11 passes décisives, l'ancien phocéen a souvent été blessé et a quand même raté 24 matches, dont 6 de suspensions.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    AMICAL, SPORTING LISBONNE - MONACO : 2-1
    (22/07/2017)


    Sixième match et première défaite pour l'ASM

    Après 2 victoires et 3 nuls, l'AS Monaco a connu sa première défaite de la saison au Portugal, 1-2 chez le Sporting Lisbonne.

    Les monégasques ont été malmenés pour commencer, mais ont marqué un but qui a été refusé pour un hors-jeu actif devant Patricio (18e), ont dominé avant de se faire prendre en contre (1-0, 32e), puis sur un corner (2-0, 43e).
    La seconde période a été moins bonne, avec de nombreux changements (11 pour le Sporting, 8 pour Monaco) mais les monégasqus ont sauvé l'honneur dans le temps additionnel par Guido Carrillo (2-1, 90e+1).

    Pour ce match, Leonardo Jardim aligne ce qui pourrait être son équipe-type de la saison.
    Par rapport à celle de la saison passée, Terence Kongolo, Youri Tielemans et Rony Lopes remplacent Mendy, Bakayoko et Silva.

    Face à eux, ils retrouvent un ancien partenaire, Fabio Coentrão, titularisé en défense dans la couloir gauche.

    Devant leurs supporters, les portugais débutent le mieux la rencontre en mettant la défense monégasque sous pression.
    - Côté gauche, Martins trouve Acuña à l'angle des 6m. Son tir est repoussé par Subasic en corner (4e).
    - Mauvaise relance de Patricio directement sur Lemar, qui cherche Mbappé au point de pénalty, devancé par la sortie dans ses pieds de Patricio, qui relâche dans ceux de Falcao, encore contré par le portier portugais. Le ballon revient sur Mbappé, couvert par 2 défenseurs sur la ligne. Coates repousse (8e).
    - Coup-franc côté droit pour Acuña. Il le tire rentrant, un peu trop haut pour Coates, et le ballon passe pas loin du second poteau (16e).
    - Falcao dans le rond central cherche Mbappé dans la profondeur. Contrôle, accélération pour passer Piccini, et frappe piquée dans un angle fermé mis en corner par Rui Patricio (18e).
    - Sur le corner, le ballon est repoussé aux 20m un peu sur la droite, pour la volée du droit du gaucher Marcos Lopes, qui envoit le cuir au ras du montant gauche de Patricio. Le but est refusé car Kongolo était devant le gardien lisboète au moment de la frappe et lui a masqué le départ du ballon (18e).

    Monaco aurait pu ouvrir le score contre le cours du jeu, mais prend progressivement possession du cuir et domine.
    - Festival de dribbles de Mbappé côté gauche. Son centre pour Falcao, hors-jeu, est mis en corner par Mathieu (21e).
    - Tir de Sidibé, écrasé, à l'entrée de la surface côté droit. A côté (26e).
    - Transversale de 40m de Tielemans pour Falcao aux 18m. Le rebond ralenti le ballon et permet à deux défenseurs de revenir. Le colombien doit contrôler et frapper de volée. Bien au-dessus (27e).
    - Coup-franc de Lemar côté gauche, pour Kongolo qui se jette aux 6m au premier poteau. Corner (29e).
    - Balle perdue par le milieu monégasque, qui permet un contre du Sporting. Podence combine avec Dost qui lui remet dans la surface côté droit. Le centre de Podence évite la sortie dans un angle fermé de Subasic, la défense monégasque dégage difficilement (30e).
    - Attaque de Martins qui perfore le milieu monégasque et décale pour Dost coté gauche, à l'entrée de la surface, qui reprend de l'extérieur du pied droit mais rate son tir, qui se transforme en passe pour le second poteau et le tacle de Fernandes, qui redresse dans le but vide (1-0, 32e).

    Les portugais marquent alors que c'était la meilleure période des monégasques, qui accusent le coup.
    - Tir de Battaglia des 30m. A côté (38e).
    - Corner de la gauche, tiré par Acuña, pour la tête de Bost au-dessus de Glik. Le ballon part en cloche et retombe dans la lucarne droite de Subasic, resté planté au milieu du but (2-0, 43e).

    A la reprise, pas de changement, et Monaco tente de revenir dans la partie, et obtient plusieurs corners, tirés par Lemar depuis le côté gauche.
    - Il trouve la tête de Glik au second poteau, qui ne cadre pas (47e).
    - Kongolo est trop court au premier, Mathieu est proche du CSC. Re-corner (49e).

    Les premiers remplacements de la partie sont effectués, avec 4 entrées pour le SCP (55e). Adrien Silva tente de se montrer sur un coup-franc, mais il ne trouve pas le cadre (57e).
    - Retourné de Falcao au point de pénalty sur un centre monégasque repoussée par la défense. Patricio Capte (59e).

    Leonardo Jardim change sa ligne d'attaque, avec Falcao, Mbappé et Lopes qui sont remplacés par Guido Carrillo, Allan Saint-Maximin et Gil Dias (61e) avant 3 nouveaux changements des locaux (64e). C'est presque payant, quand sur un corner de Tielemans de la droite, Guido Carrillo reprend au second poteau, mais sa tête lobée est retirée de la lucarne opposée par Rui Patricio (65e).
    - Centre de J. Silva pour la tête de Doumbia, gêné par Jemerson (70e).
    Après les entrées de Jorge Marco de Oliveira Moraes et Soualiho Meïté aux places de Kongolo et Lemar, A. Silva a encore un bon coup-franc, mais ne trouve toujours pas le cadre (75e).
    Le chronomètre file, de nouveaux changements ont lieu avec les entrées de Diego Benaglio, Almamy Touré et Moussa Sylla pour Subasic, Sidibé et Tielemans (82e), puis de 4 autres portugais (84e), mais l'ASM cherche toujours à marquer.
    - Tir enroulé, mais pas assez, de Saint-Maximin. A côté (90e).
    - Pressing de Sylla et de Carrillo sur la défense portugaise, qui permet à l'argentin de prendre le ballon dans les pieds de Figueiredo côté gauche.
    Guido Carrillo rentre dans la surface, Beto se replace en reculant vers son premier poteau, mais le plat du pied droit de l'attaquant monégasque file dans le petit filet du second poteau (2-1, 90e+1).

    Monaco a sauvé l'honneur, mais a pêché dans les choix offensifs, ne mettant que trop rarement la défense du Sporting en danger par des mouvements collectifs.
    L'heure de la préparation est terminée, le prochain match sera officiel, avec un trophée en jeu, face au Paris Saint-Germain à Tanger, samedi prochain.

    Retrouvez la feuille de match Sporting Lisbonne - AS Monaco FC

    LE GROUPE RETENU POUR LISBONNE
    (21/07/2017)


    23 joueurs retenus

    Pour le dernier match de préparation de la saison avant le Trophée des Champions le week-end prochain, Leonardo Jardim retrouve son ancien club, le Sporting Lisbonne.

    Il a retenu 23 joueurs pour la rencontre de demain.

    - 2 gardiens de but : Diego Benaglio, Danijel Subasic.
    - 8 défenseurs : Kamil Glik, Jemerson de Jesus Nascimento, Jorge Marco de Oliveira Moraes, Terence Kongolo, Andrea Raggi, Julien Serrano, Djibril Sidibé, Almamy Touré.
    - 9 milieux : Youssef Aït Bennasser, Gil Dias, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», Thomas Lemar, Marcos Lopes, Soualiho Meïté, Kévin N'Doram, Youri Tielemans.
    - 5 attaquants : Guido Carrillo, Radamel Falcao, Kylian Mbappé, Allan Saint-Maximin, Moussa Sylla.

    Ce sont les 25 qui ont effectué le stage en Suisse moins Seydou Sy et Jordi Mboula, qui n'avait pas participé au dernier match, blessé.

    SERRANO PRO, ANTONUCCI PROLONGÉ
    (20/07/2017)

    L'AS Monaco garde ses talents

    Les dirigeants monégasques font le nécessaire pour garder leurs jeunes talents.

    Appelé pour les 2 stages de pré-saison, Julien Serrano s'est vu récompensé avec la signature de son premier contrat professionnel.

    Membre de l'Académy depuis 2013, avec laquelle il a remporté la Gambardella en 2016, Julien Serrano a fait ses débuts avec l'équipe professionnelle lors des matches de préparation, face à Sankt-Pölten, au Rapid Vienne, à Stoke City et au PSV Eindhoven.
    Il évolue au poste d'arrière gauche.

    Arrivé en janvier dernier en provenance de l'Ajax Amsterdam avec un contrat de 2 ans et demi en poche, Franco Antonucci a déjà séduit ses dirigeants, qui lui ont offert un nouveau contrat avec 3 saisons supplémentaires, ce qui le lie avec l'ASM jusqu'en juin 2022.

    Franco Antonucci a participé au premier stage de pré-saison en Autriche, avant l'arrivée des internationaux.
    Il évolue au milieu du terrain.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    MONACO MONTE LE TON POUR MBAPPÉ
    (20/07/2017)

    Le club menace de poursuites les clubs qui continuraient ses démarches directes

    L'AS Monaco, via un communiqué officiel, demande aux clubs, qui contactent directement le joueur et son entourage, d'arrêter sous peine de poursuites.

    En effet, les dirigeants monégasques ne veulent pas se séparer de leur pépite, et n'ont donc pas autorisé ces clubs à contacter le joueur.
    Vu les articles bafoués (de la LFP et de la FIFA), le club demande, entre autres, au Paris S.G. d'arrêter d'importuner le joueur en ce début de saison.

    Le communiqué de l'AS Monaco :
    «L’AS MONACO constate avec regret que des clubs "importants" du football européen multiplient les contacts avec Kylian Mbappé (et son entourage) sans en avoir l’autorisation du club.
    L’AS MONACO entend rappeler à ces clubs que de tels agissements sont contraires à l’article 211 du Règlement Administratif de la Ligue de Football Professionnel et à l’article 18.3 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de la FIFA.

    Afin de mettre fin à cette situation inacceptable, l’AS MONACO envisage de demander à la Ligue de Football Professionnel et à la FIFA d’engager des procédures disciplinaires à l’encontre des clubs contrevenants.
    »

    CORENTIN TIRARD TRANSFÉRÉ À GRENOBLE
    (20/07/2017)
    Il retrouve les Alpes

    Le club isèrois, promu en National, vient d'annoncer l'arrivée de Corentin Tirard.

    Natif de la Drôme avoisinante, et passé par Evian-Thonon-Gaillard avant de rejoindre l'AS Monaco en 2014, Corentin Tirard n'a jamais eu les faveurs de l'équipe professionnelle.

    Habitué à la CFA (appelée National 2 depuis cet été) où il a encore trouvé 8 fois les filets adverses en 29 matches la saison passée, Corentin Tirard retrouve sa région natale où il pourra jouer à un niveau supérieur à celui de la réserve monégasque.

    Il était en fin de contrat en juin prochain.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    RUBEN VINAGRE PRÊTÉ À WOLVERHAMPTON
    (20/07/2017)

    Avec option d'achat

    L'AS Monaco a annoncé aujourd'hui le prêt d'un de ses jeunes, Ruben Vinagre.

    Une fois n'est pas coutume, le joueur ne rejoint pas la Belgique mais l'Angleterre, car il s'est engagé pour une saison, avec option d'achat, avec les Loups de Wolverhampton, pensionnaire de Championship (la 2ème division anglaise), où il retrouvera d'autres portugais passés par l'ASM, Hélder Costa et Ivan Cavaleiro.

    L'option d'achat accompagnant le prêt est une surprise, car Vinagre a prolongé son contrat en juin dernier (jusqu'en juin 2022) avec le Rocher.

    Ruben Vinagre, champion d'Europe U17 en 2016 avec le Portugal, a passé une saison dernière quasi blanche, car son prêt à l'Academica Coimbra avait été annulé par la FIFA, le joueur n'étant pas majeur à ce moment là.
    Il était alors revenu sur le Rocher, où il n'a jamais été avec les professionnels.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    AMICAL, MONACO - FENERBAHÇE ISTANBUL : 1-1
    (19/07/2017)



    Cinquième match et 3ème nul pour l'ASM

    Le stage en Suisse de l'AS Monaco a pris fin avec un 3ème et dernier match de préparation face aux turcs de Fenerbahçe Istanbul, après la victoire sur Stoke City (4-2) et le nul vierge face au PSV Eindhoven.

    Et face à Nabil Dirar et à ses coéquipiers, les monégasques ont été contraints au nul, 1-1, Stoch (1-1, 79e) répondant à Thomas Lemar (1-0, 53e), une fois que les titulaires ont été remplacés (70e).

    Les principales actions du match :

    - Corner de Tielemans. Aux 6m, Falcao reprend de la tête et met le cuir sur la barre de la lucarne droite de Demirel, resté immobile (5e).
    - Centre de Sidibé pour Falcao. Kjaer met en corner de la tête (7e).
    - Centre d'Özbayrakli, pour le 2ème poteau où Van Persie et Dirar sont trop courts (8e).
    - Corner repoussé pour la volée de Dias aux 20m. Elle est déviée sur Falcao, côté gauche dans la surface, qui remise dans l'axe sur Kongolo, surpris par Neustädter, qui dévie légèrement, et ne peut cadrer face au but vide (12e).
    - Allan Saint-Maximin est lancé côté gauche, rentre dans la surface mais ne tente pas sa chance. Il met en retrait pour Falcao, pris par Neustädter en deux temps (15e).
    - Débordement de Souza côté gauche, qui centre pour la tête de Van Persie. Subasic se détend et capte (20e).
    - Dirar revient depuis le côté droit et centre pour Valbuena, qui reprend du plat du pied. Pas assez puissant pour battre le portier croate de l'ASM (25e).
    - Centre de Lemar côté gauche, un peu trop haut pour Saint-Maximin et Falcao aux deux poteaux (26e).
    - Lancé par Lemar, Terence Kongolo centre depuis la gauche, pour Gil Dias en retrait aux 18m, qui contrôle avant de frapper. Demirel capte (30e).
    - Coup-franc de Tielemans pour le second poteau et la tête de Jemerson à 2m du but, qui ne cadre pas (37e).

    A la reprise, 2 changements pour l'ASM, avec les sorties de Subasic et Dias pour les entrées de Benaglio et Lopes.
    Et les deux entrants se montrent, Lopes sur un tir contré à l'entrée de la surface (48e), Benaglio en s'interposant sur un centre de Dirar de la droite repris par Van Persie en taclant (50e).
    L'AS Monaco ouvre logiquement le score, après une transversale de Tielemans pour Sidibé côté droit qui contrôle et centre. Saint-Maximin est trop court dans l'axe, Demirel dévie le ballon pour le second poteau et la tête de Falcao. Le ballon vient heurter la barre transversale, revient dans l'axe dans les 6m où se trouve Thomas Lemar qui n'a plus qu'à mettre le ballon au fond (1-0, 53e).

    Les turcs tentent de réagir, mais avec des frappes lointaines de Dirar et Valbuena. La première est captée (54e), la seconde loin du cadre (55e).
    - Percée de Lemar côté gauche, qui se termine par une frappe en force qui file dans la lucarne droite. C'est dévié en corner par Demirel (58e).
    - Corner joué en retrait pour le tir de Sidibé des 25m dans l'axe. Le portier turc capte (64e).
    - Centre de Saint-Maximin pour Lopes, trop en avance, qui reprend en se tournant. A côté (64e).

    Leonardo Jardim change son équipe, avec 5 nouveaux changements : Sidibé, Tielemans, Lemar, Falcao et Saint-Maximin laissent leurs places à Touré, Meïté, Jorge, Carrillo et Mbappé (70e).
    Sur son premier ballon, le phénomène monégasque obtient un coup-franc que frappe Fabinho des 25m plein axe. Il rate de quelques centimètres la lucarne gauche de Demirel (72e).
    Peu après, Kylian Mbappé est dans la surface turque, et entre 4 défenseurs trouve une position de frappe et oblige Demirel à une parade au premier poteau (74e).

    Au tour de Fenerbahçe de faire des changements, avec 5 entrées, qui s'avèrent décisives.
    - Tir lointain de Stoch des 30m, claqué en corner par Benaglio (76e).
    - Coup-franc à la limite de la surface. Tufan décale pour Stoch, et son tir enroulé trouve la lucarne gauche de Benaglio, trop court (1-1, 78e).
    - Contre à 4 contre 3 pour les stambouliotes, mené par Dirar côté droit, qui trouve côté gauche Stoch, tout seul. Son tir en force et à ras de terre est repoussé par Benaglio au premier poteau (80e).

    Pour les dernières minutes, Leonardo Jardim remplacent Fabinho, Jemerson par N'Doram et Raggi (80e) puis Glik et Kongolo par Sylla et Aït Bennasser (86e), et Monaco est encore sauvé par son portier helvétique, qui repousse une tête de Köse dans un angle fermé (88e).

    L'AS Monaco termine ses stages de préparation invaincue, avec 2 victoires et 3 nuls, face à Sankt-Pölten (3-0), au Rapid Vienne (2-2), Stoke City (4-2), PSV Eindhoven (0-0) et Fenerbahçe (1-1), et aura un dernier match d'essai, samedi à Lisbonne, face au Sporting, avant de débuter sa saison face au PSG pour le Trophée des Champions la semaine suivante.

    Retrouvez la feuille de match AS Monaco FC - Fenerbahçe Istanbul

    IRVIN CARDONA & JORDY GASPAR PRÊTÉS AU CERCLE BRUGES
    (18/07/2017)

    Ils rejoignent la colonie monégasque

    L'AS Monaco a annoncé aujourd'hui les prêts de deux nouveaux jeunes à la "succursale" du Cercle Bruges, pour y trouver du temps de jeu et de l'expérience en vue des prochaines saisons sous le maillot monégasque.

    Le premier est l'attaquant Irvin Cardona, barré par Falcao, Mbappé et Carrillo à la pointe de l'ASM.
    Vainqueur de la Gambardella en 2016, il a découvert le monde professionnel la saison passée, disputant 7 rencontres (3 de L1, 3 de Coupe de France et la finale de Coupe de la Ligue) avec l'équipe première lors du début d'année 2017.
    En première partie de saison, il jouait avec la CFA et avait inscrit 14 buts en 17 matches.

    Avant de rejoindre la Belgique, Irvin Cardona a prolongé son bail avec l'AS Monaco de deux saisons, soit jusqu'en juin 2021.

    Jordy Gaspar va l'accompagner Outre-Quiévrain.
    Barré sur le flanc droit de la défense monégasque par Sidibé et Touré, l'ancien lyonnais, arrivé cet été, va chercher du temps de jeu ailleurs que sur le Rocher.

    Au Cercle de Bruges, ils retrouveront d'autres jeunes monégasques déjà prêtés : Jonathan Méxique, Tristan Muyumba, Paul Nardi et Guévin Tormin.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    AMICAL, MONACO - PSV EINDHOVEN : 0-0
    (16/07/2017)



    Quatrième match et deuxième nul pour l'ASM

    L'AS Monaco et le PSV Eindhoven se sont neutralisés, en cette fin d'après-midi dans les Alpes suisses.

    24h après avoir les anglais de Stoke City, les monégasques ont remis le couvert contre les néerlandais qui étaient un peu plus frais.
    Encore une fois, Leonardo Jardim a fait tourner son effectif (22 joueurs utilisés) et les combinaisons de joueurs pour trouver des automatismes.

    Les principales actions du match :

    - Côté gauche, Mbappé dribble et frappe. Zoet repousse sur le phénomène monégasque, qui oblige encore le gardien à la parade (6e).
    - Corner pour le second poteau et la tête en cloche d'une vieille connaissance, Nicolas Isimat-Mirin. Subasic récupère le ballon (13e).
    - Percée de Lemar dans l'axe. Il sert Sidibé côté droit, quivoit son centre être mis en corner aux 6m par une tête plongeante d'un défenseur (15e).
    - Tir écrasé de Ramselaar aux 20m. C'est au ras du montant droit de Danijel Subasic, qui accompagne en sortie de but (20e).
    - Lopes décale Mbappé côté droit, qui lui remet aux 6m, mais l'international français est signalé hors-jeu... Pas sûr (22e).
    - Combinaison côté droit entre Lopes et Sidibé. Le français déborde et met en retrait pour le portugais. Au-dessus (30e).
    - Coup-franc joué plein axe, et Ramselaar est lancé dans la profondeur. Suba sort et dévie d'un bras ferme en corner (40e).
    - Corner de Tielemans tiré de la droite, pour le second poteau et la tête de Falcao au-dessus d'Isimat-Mirin. Zoet capte (42e).
    - Tir en force de Locadia côté gauche. Au-dessus (44e).

    Pour la seconde période, pas de changement pour le PSV. Côté ASM, 5 nouveaux joueurs : Benaglio, Aït Bennasser, Dias, Mboula et Carrillo remplacent Subasic, Jemerson, Lemar, Lopes et Falcao.
    - Remise de Bergwijn pour la frappe de Locadia qui termine loin du cadre (51e).
    - Centre de Jorge dévié, qui arrive sur Mboula. Contrôle du droit et frappe de demi-volée du gauche, stoppée par Zoet (54e).
    - Locadia, dos au but côté gauche, résiste à Sidibé, se retourne et centre. Ramselaar dévie, Bergwijn contrôle mais se précipite pour reprendre, Benaglio se jettant dans ses pieds. A côté (55e).

    Deuxième fournée de changements pour l'ASM, avec les sorties de Tielemans et Mbappé pour les entrées de Meïté et Saint-Maximin (62e). L'ancien joueur de Zulte-Waregem se distingue rapidement par une frappe des 25m, largement au-dessus (64e).
    - Corner de Mboula pour le seconde poteau et la tête de Kongolo. Un défenseur, au premier poteau repousse de la tête, sur Carrillo qui reprend en pivot. A côté (68e).
    - Long dégagement qui lance Gakpo, entré avec Luckassen à la 64e aux places de Bergwijn et Arias. Il remise en retrait pour De Jong qui frappe. Benaglio repousse (70e).
    - Corner de Pröpper, raté, qui arrive à l'angle des 6m au premier poteau. La tête décroisée d'un de ses partenaires est repoussée en corner par le portier suisse de l'ASM (73e).
    - Tir écrasé de De Jong, capté par Benaglio (74e).
    - Centre de Jorge, qui dédouble Dias côté gauche, pour le second poteau et la tête de Touré lancé. A côté (75e).

    Encore une série de remplacements : Serrano, Glik remplacent Jorge et N'Doram (79e). Pour le PSV, il y a 4 remplacements en attaque.
    - Pressing haut de Meïté qui lui permet de récupèrer et de lancer Saint-Maximin côté gauche, qui redresse et centre pour Guido Carrillo aux 6m, qui reprend dans les gants du gardien et met le ballon sur la barre, du bout du pied (81e).
    L'argentin ne finit pas le match, Leonardo Jardim récompense Moussa Sylla en le faisant entrer (84e).
    Il n'est pas dans la dernière action du match, où le centre de Gil Dias n'est pas repris dans l'axe. Saint-Maximin récupère côté droit et met en retrait sur Youssef Aït Bennasser. Son tir est écrasé et repoussé (87e).

    Fin de match sur un score vierge, une rareté pour l'ASM depuis 1 an.
    Prochain match de préparation, mercredi 19 à 19h face aux turcs de Fenerbahçe Istanbul de Nabil Dirar.

    Retrouvez la feuille de match AS Monaco FC - PSV Eindhoven

    AMICAL, MONACO - STOKE CITY : 4-2
    (15/07/2017)



    Troisième match et 2ème victoire pour l'ASM

    L'AS Monaco a logiquement remporté son match amical face à Stoke City, 4-2, malgré deux erreurs défensives lors de chaque début de période (0-1, 10e et 2-2, 47e).

    Si chaque entraîneur a utilisé 22 joueurs, ce sont les monégasques qui ont été supérieurs physiquement et ont pris progressivement le dessus sur les anglais, égalisant sur un pénalty de Fabio Henrique Tavares «Fabinho», pour une faute sur Thomas Lemar (1-1, 34e), et prenant l'avantage sur une belle frappe de Allan Saint-Maximin (2-1, 39e).

    Lors du second acte, Radamel Falcao a remis l'ASM devant, reprenant un centre de Djibril Sidibé sur un de leurs premiers ballons (3-2, 67e), puis Kévin N'Doram n'a eu plus qu'à pousser un centre de Gil Dias (4-2, 71e).

    Les principales actions du match :

    - Touré donne pour Saint-Maximin côté droit. Son centre en retrait trouve Thomas Lemar au point de pénalty, qui reprend et met le ballon sur la transversale de la lucarne gauche de Butland (4e).
    - Une-deux Shaqiri-Sobhi qui permet à l'international suisse de déborder facilement Touré côté gauche. Son centre en retrait est par Imbula qui met le cuir sur le poteau gauche de Subasic, qui le repousse dans les pieds de Berahino, qui marque de près, dans une défense à l'arrêt (0-1, 10e).
    - Centre de Jorge pour la reprise de volée de Saint-Maximin, qui la dévisse et la met au poteau de corner (18e).
    - Contre de Stoke côté droit, avec Shaqiri qui centre pour Berahino dans l'axe de la surface. Fabinho dégage du bout du pied (24e).
    - Saint-Maximin pour Lopes côté droit. Passements de jambes, accélération et centre fort au premier poteau dégagé en corner par Shawcross qui devance Carrillo (25e).
    - Touche pour l'ASM avec Touréqui s'appuie sur Saint-Maximin qui conserve le ballon et le rend à son défenseur qui déborde et centre en retrait pour Rony Lopes. Contrôle, crochet et frappe enroulée du gauche que va chercher Butland (26e).
    - Sur le corner, Touré place une tête piquée et décroisée que capte Butland sur sa ligne (26e).
    - Feinte de centre de Lemar côté gauche, qui s'appuie sur Lopes, qui lui remet dans la surface. Chargé dans le dos par Johnson, l'international français s'écroule et obtient un pénalty, que transforme Fabio Henrique Tavares «Fabinho», d'un plat du pied sur la gauche de Butland, pris à contre-pied (1-1, 34e).
    - Réaction anglaise, avec un débordement de Shaqiri côté droit, qui centre pour le second poteau et la tête de Sobhi, qui rate le cadre (35e).
    - Contre monégasque avec Lopes qui lance Saint-Maximin côté droit. Il déborde et centre en retrait pour la reprise du droit de Lemar, qui écrase sa frappe et trouve sur sa trajectoire Johnson déjà au sol, déséquilibré par le centre en retrait (38e).
    - Long ballon de Meïté pour Allan Saint-Maximin dans la profondeur, qui rentre dans la surface, se joue de Shawcross en feintant d'aller à gauche, puis crochète et se remet sur son pied droit pour ajuster Butland d'un plat du pied au ras du poteau (2-1, 39e).
    - Passe de Touré à destination de Carrillo dans l'axe, mais Shawcross est sur la trajectoire et doit intercepter facilement. Au lieu de cela, il dévie le ballon dans la course de l'argentin, qui contrôle de la poitrine aux 20m et dévisse son ballon qui rebondit. Au ras de la lucarne gauche de Butland (40e).

    A la pause, l'ASM effectue 4 remplacements avec les entrées de Diego Benaglio, Julien Serrano, Youri Tielemans et Kylian Mbappé aux places de Subasic, Jorge, Lemar et Lopes.
    Stoke change 5 joueurs, en plus de Shawcross sorti sur blessure à la 42e.

    - Et l'ASM débute mal, avec un long ballon de Cameroun pour Diouf, dans le dos de Serrano côté droit. Le sénégalais profite aussi de la sortie aventureuse de Benaglio, pour le lober depuis l'angle droit de la surface (2-2, 47e).
    - Ouverture de Tielemans pour Mbappé côté droit dans la surface. Face à Grant, il ouvre son plat du pied droit, mais ne trompa pas le portier qui garde bien son premier poteau (49e).
    - Coup-franc mal joué avec Johnson qui tergiverse aux 16m asémistes, bénéficie d'un contre favorable sur le tacle de Serrano pour trouver Diouf, en position de hors-jeu à 8m face au but, qui trouve le montant gauche de Benaglio, tout heureux de voir revenir le ballon dans ses gants (52e).
    - Coup-franc pour Monaco, avec Youri Tielemans côté droit qui trouve Carrillo qui dévie d'une tête décroisée, en déséquilibre, au ras du poteau droit (53e).
    - Feinte de centre de Verlinden côté gauche, qui enchaîne d'un crochet pour éliminer Glik. Dans la surface, son tir est repoussé par Diego Benaglio (57e).
    - Faute de Serrano sur Verlinden aux 20m dans l'axe. Imbula voit son ballon être dévié par le mur et finir en corner (61e).

    Les deux équipes effectuent d'autres changements. 5 pour Stoke, 5 pour l'ASM avec les entrées de Kévin N'Doram, Djibril Sidibé, Gil Dias, Jordi Mboula et Radamel Falcao pour Jemerson, Touré, Meïté, Saint-Maximin et Carrillo (62e).
    - Après ces entrées, les anglais sont les premiers à tirer, avec Adam qui met le ballon au-dessus, mais ils subissent énormément le pressing des hommes de Leonardo Jardim (65e).
    - La réponse monégasque est plus tranchante, avec une récupération de Falcao aux 30m, qui donne en retrait pour Sidibé côté droit, qui s'appuie avec Mboula pour déborder et centrer. Son ballon trouve Radamel Falcao qui coupe la trajectoire dans l'axe, derrière Mbappé qui a laissé passer le ballon, pour battre Grant (3-2, 67e).

    - Récupération et ouverture de Tielemans pour Mboula, trouvé dans sa course croisée derrière la défense. Il bute sur Grant (69e).
    - Récupération de Fabinho aux 30m, qui décale pour Mboula côté droit. Son centre parfait à ras de terre élimine le portier Grant au premier poteau, mais est mis en corner par Muniesa, qui devance Mbappé et Falcao (70e).
    - Le corner est repoussé, récupéré par Fabinho côté gauche, qui adresse une transversale pour Tielemans côté droit. Son centre lobé trouve la poitrine de Gil Dias, qui enchaîne le contrôle orienté, accélération et centre pour Kévin N'Doram qui n'a plus quà pousser au fond, à 3m du but (4-2, 71e).

    - Stoke est inéxistant offensivement et tente de trouver son géant Crouch. Sa tête passe au-dessus (72e).
    - Centre de Sidibé pour Falcao qui contrôle au point de pénalty, mais est signalé hors-jeu à tort (80e).
    - Centre de Mbappé, côté gauche, pour la tête de Falcao qui se jette au second poteau mais ne peut que l'effleurer (84e).

    Monaco remporte son match de reprise pour les internationaux, en ayant largement dominé Stoke City, 13ème du dernier championnat de Premier League.
    Prochaine rencontre dès demain, contre le PSV Eindhoven, habitué des compétitions européennes.

    Retrouvez la feuille de match AS Monaco FC - Stoke City

    TIÉMOUÉ BAKAYOKO À CHELSEA
    (15/07/2017)

    Il a signé pour 5 ans

    L'AS Monaco a perdu un 5ème champion de France.

    Après Bernardo Silva, Nabil Dirar, Valère Germain et Corentin Jean, c'est Tiémoué Bakayoko qui a choisi de poursuivre sa carrière loin du Rocher.
    Il s'est engagé pour 5 saisons à Chelsea. Le champion d'Angleterre aurait déboursé 45 M€ pour recheter les 2 dernières années de son contrat.

    L'officialisation de son départ a tardé, en raison d'une intervention chirurgicale récente au genou (arthroscopie), mais n'est pas une surprise, car l'international français (1 sélection) a vu son numéro de maillot (le 14) être attribué à Terence Kongolo.

    Arrivé à l'été 2014, en provenance de Rennes, Tiémoué Bakayoko ne s'est réellement imposé que cette saison dans l'effectif monégasque, après 2 saisons passées dans l'ombre de Jérémy Toulalan.
    Pour preuve, en 2016-17, Bakayoko a joué 51 de ses 92 matches en "Rouge & Blanc" (63 de L1, 4 de Coupe de France, 7 de Coupe de la Ligue et 18 en Europe) pour 5 buts (3 en L1, 1 en Coupe de France et 1 en Ligue des Champions).

    L'ASM a déjà son remplaçant, avec la signature de Soualiho Meïté le 17 juin dernier.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    ABDOU DIALLO EN ALLEMAGNE
    (14/07/2017)

    Il a été transféré au FSV Mayence

    Le départ d'Abdou Diallo de l'AS Monaco n'est pas une surprise, car il n'avait pas été retenu dans le groupe de 25 joueurs partis en Suisse, pour le second stage de pré-saison.

    Sous contrat avec l'ASM jusqu'en juin 2021, Abdou Diallo quitte son club formateur pour s'engager avec le club allemand du FSV Mayence, 15ème de la dernière Bundesliga.

    Au club depuis 2011, avec une année de prêt en Belgique à Zulte-Waregem (en 2015-16), le polyvalent Diallo (il peut jouer défenseur central, latéral gauche ou milieu de terrain) n'a disputé que 19 rencontres officielles avec l'ASM (10 de L1, 5 de Coupe de France, 3 de Coupe de la Ligue et 1 de Ligue des Champions) dont 11 la saison passée.

    Si le montant du transfert n'a pas été évoqué, il est estimé à 5 M€.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    LE GROUPE POUR LE SECOND STAGE EN SUISSE
    (13/07/2017)




    25 joueurs appelés

    Pour le stage qui débute ce soir à Saillon (Suisse), et jusqu'au 19 juillet, Leonardo Jardim a convoqué un groupe de 25 joueurs qui se sont envolés ce soir.

    Le groupe retenu est forcément différent de celui parti en Autriche, avec le retour de 7 internationaux.

    Après 2 jours de stage, les monégasques auront deux rencontres amicales en 2 jours, contre les anglais de Stoke City (le 15) et les néerlandais du PSV Eindhoven (le 16), où Leonardo Jardim devrait encore aligner deux équipes différentes lors de chaque période, avant un troisième match face aux turcs de Fenerbahçe Istanbul (le 19).

    Les 25 joueurs retenus :
    - 3 gardiens de but : Diego Benaglio, Danijel Subasic, Seydou Sy.
    - 8 défenseurs : Kamil Glik, Jemerson de Jesus Nascimento, Jorge Marco de Oliveira Moraes, Terence Kongolo, Andrea Raggi, Julien Serrano, Djibril Sidibé, Almamy Touré.
    - 9 milieux : Youssef Aït Bennasser, Gil Dias, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», Thomas Lemar, Marcos Lopes, Soualiho Meïté, Jordi Mboula, Kévin N'Doram, Youri Tielemans.
    - 5 attaquants : Guido Carrillo, Radamel Falcao, Kylian Mbappé, Allan Saint-Maximin, Moussa Sylla.

    Parmi les absents, plusieurs blessés :
    - Adama Traoré (genou) en a pour plusieurs semaines,
    - Gabriel Boschilia est toujours en phase de réathlétisation,
    - Benjamin Mendy n'a repris l'entraînement qu'hier et est toujours en convalescence après sa blessure à la cuisse survenue le mois dernier avec l'Equipe de France,
    - Loïc Badiashile est touché à l'épaule droite.

    Pour les autres joueurs écartés, cela veut tout simplement dire que Leonardo Jardim ne va compter sur eux cette saison.
    Si Ibrahima Diallo, Franco Antonucci et Adrien Bongiovanni vont retrouver l'équipe réserve de l'ASM en National 2 (ex-CFA), les autres devraient quitter le Rocher sous forme de prêts pour Abdou Diallo (fin contrat 2021), Jordy Gaspar (fin contrat 2020) et Irvin Cardona (fin contrat 2019), un transfert serait privilégié pour Lacina Traoré (fin contrat 2018).

    João Moutinho reprendra après le stage, Tiémoué Bakayoko est toujours en instance de transfert.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    DJIBRIL SIDIBÉ PROLONGE AUSSI SON CONTRAT
    (13/07/2017)

    D'une saison

    L'AS Monaco continue de prolongé ses champions de France sur lesquels l'Europe a les yeux doux.

    Après Radamel Falcao, Kamil Glik à la mi-journée, les dirigeants monégasques ont prolongé d'une saison le contrat de Djibril Sidibé, maintenant lié à l'ASM jusqu'en juin 2022.

    L'international français (10 sélections) a disputé 47 matches la saison passée, inscrivant 3 buts et délivrant 7 passes décisives.

    Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Nous sommes très heureux d’annoncer la prolongation de Djibril Sidibé et ainsi conserver le défenseur latéral droit de l’Equipe de France. Après Falcao et Kamil Glik, nous continuons de sécuriser les contrats de joueurs-cadre de notre effectif, signe supplémentaire de notre volonté de structurer une équipe de premier plan encore cette saison. A l’image de l’équipe la saison dernière, Djibril a réalisé une saison pleine. Cette prolongation est une récompense pour tout le travail accompli sur le terrain et pour ses qualités humaines dans le vestiaire.» (Site officiel ASM)

    Djibril Sidibé :
    «C’est une grande fierté, c’est un honneur de porter ce maillot. C’est la récompense du travail effectué au cours de cette saison, collectivement, individuellement. C’est une grande marque de reconnaissance, à moi de rendre cette confiance que les dirigeants m’accorde, les supporters aussi, sur le terrain comme je sais le faire. On fait partie des tops club en France, avec nos qualités on va donc défendre notre titre cette saison.» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    KAMIL GLIK PROLONGE SON CONTRAT
    (13/07/2017)

    D'une saison

    L'AS Monaco a annoncé aujourd'hui la prolongation de contrat de son défeneur polonais, Kamil Glik.

    Le défenseur le plus prolifique de la L1 2016-17, avec 6 buts et 2 passes décisives (8 buts et 3 passes, toutes compétitions confondues, lors de ses 53 matches), a prolongé son contrat sur le Rocher pour une saison supplémentaire, soit jusqu'en juin 2021.

    Mais Kamil Glik n'est pas seulement un buteur, il est aussi un mur en défense, rugueux sur l'adversaire.

    Convoité par l'Angleterre, l'ASM et Glik ont conclu un nouvel accord avec une revalorisation salariale.

    Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Nous sommes heureux de la prolongation de Kamil, qui est arrivé il y a seulement un an mais a rapidement démontré toutes ses qualités. C’est un défenseur rugueux, puissant, très combattif et charismatique que les supporters ont très vite adopté. Il fait partie des joueurs-cadre importants pour le collectif et pour la progression de nos jeunes joueurs. Nous sommes convaincus qu’il apportera encore beaucoup à l’équipe.» (Site officiel ASM)

    Kamil Glik :
    «Je suis vraiment très heureux, surtout après notre superbe saison passée. On a toujours donné le maximum. Je remercie le Président, le vice-président et le club pour ce nouveau contrat, c'est une belle récompense. Cette saison les objectifs sont les mêmes. Aller le plus loin possible en Ligue des Champions. On va essayer de défendre au mieux notre titre de champion de France et continuer de gagner !» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    RETOUR SUR L'ENTRAINEMENT DU 11 JUILLET
    (12/07/2017)

    L'entraînement était ouvert au public

    Entre ses deux stages en Autriche et en Suisse, l'AS Monaco retrouvait ses habitudes à La Turbie, pendant 3 jours.

    Et un seul entraînement était ouvert au public, ce mardi 11 juillet à 18h00.
    Nous y étions, et voici les images de cette séance suivi par un large public venu voir les Champions de France 2017.

    L'entraînement du 11 juillet 2017

    ALVARO FERNANDEZ SIGNE À L'ASM
    (11/07/2017)

    Il a signé pour 3 ans

    L'AS Monaco continue son marché de jeune prometteur.

    Le dernier arrivé sur le Rocher est le gardien de but espagnol de 19 ans, Alvaro Fernandez Llorente de son nom complet, qui s'est engagé pour 3 saisons. Il était en fin de contrat.

    Alvaro Fernandez est international espagnol U19 et a découvert la Liga en disputant une rencontre avec Osasuna Pampelune, relégué.

    Alvaro Fernandez :
    «Je suis très heureux de signer à l’AS Monaco, un club qui a démontré la saison passée toute son ambition sportive et qui s’appuie sur de jeunes joueurs. Il y a à l’AS Monaco toutes les structures et le savoir-faire pour grandir. Je veux donner le maximum pour progresser et franchir de nouveaux paliers.» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    LES INTERNATIONAUX DE RETOUR
    (10/07/2017)
    Ils reprennent à 3 semaines du premier match officiel

    L'AS Monaco est de retour à La Turbie, et Leonardo Jardim retrouve la quasi totalité de ses joueurs au centre d'entraînement.

    Outre les 26 joueurs qu'il a emmené en stage en Autriche, le coach portugais a retrouvé quelques internationaux : Danijel Subasic, Jemerson de Jesus Nascimento, Djibril Sidibé, Youssef Aït Bennasser, Thomas Lemar, Lacina Traoré, Radamel Falcao et Kylian Mbappé ont repris aujourd'hui avec les tests médicaux.

    A noter les absences de Tiémoué Bakayoko et Benjamin Mendy. João Moutinho a encore quelques jours de vacances avec la Coupe des Confédérations.

    AMICAL, RAPID VIENNE - MONACO : 2-2
    (09/07/2017)


    Un nul et deux blessés

    L'AS Monaco a terminé son stage en Autriche, avec un nul contre le Rapid Vienne (2-2), après avoir mené 0-2 grâce à Marcos Lopes (0-1, 15e) et Guido Carrillo aidé par le portier Richard Strebinger (0-2, 53e), mais les monégasques ont cédé aussi 2 fois sur des réalisations de Schwab (1-2, 54e) et Thurnwald (2-2, 71e) après deux phases arrêtées.

    Mais outre le nul, Leonardo Jardim déplore deux blessures, la première plus grave pour Adama Traoré (genou 60e), que la seconde de Andrea Raggi (cuisse 68e).

    Le résultat nul est logique, car Monaco n'a pas eu beaucoup le ballon, même si la défense asémiste n'a pas été vraiment mis en danger, en première période, par le 5ème du dernier championnat autrichien, qui débute la compétition dans 13 jours.

    La différence s'est faite en seconde période, après le remplacement des joueurs expérimentés par les jeunes.

    Les principales actions du match :

    - Tir de Schwab des 25m, dans les bras de Benaglio (4e).
    - Dias entre dans la surface côté gauche et est contré au moment de frapper. Le ballon vient sur Lopes aux 16m plein axe, qui reprend au-dessus (4e).
    - Long ballon pour Joelinton, dans le dos de Glik trop court. Benaglio capte en sortant de son but (14e).
    - Le long dégagement du gardien est dévié par le crâne de Carrillo, sur la ligne médiane côté gauche, dans la course de Gil Dias qui déborde, lève la tête et sert parfaitement au second poteau, à ras de terre et en retrait, Marcos Lopes qui prend Knoflach à contre-pied, d'un plat du pied droit croisé au sol (0-1, 15e).

    Le Rapid de Vienne a le ballon, fait tourner, mais sans bouger le bloc monégasque. Schwab tente sa chance de loin, et des 25m plein axe, met le ballon au ras du montant gauche de Benaglio qui accompagne (30e).
    - Corner de la gauche de Youri Tielemans, travaillé pour la tête de Carrillo aux 6m, qui prend encore le dessus sur la défense autrichienne. Malheureusement, il met le ballon sur la poitrine de Knoflach qui met en corner d'un réflexe (39e).

    Pour la seconde période, le Rapid Vienne effectue un changement de gardien de but. Pour l'ASM, 2 joueurs reviennent sur le terrain : Glik et Carrillo. A noter la première sortie de Terence Kongolo, d'abord à gauche puis dans l'axe à la 68e.
    Le premier contre monégasque est le bon, avec une interception de Meïté qui lance Saint-Maximin côté gauche, qui déborde et centre pour la tête plongeante de Guido Carrillo, qui décroise son ballon qui va heurter le montant gauche de Strebinger, puis le pied gauche du gardien avant de finir au fond de ses filets (0-2, 53e).

    Si en contre l'ASM brille encore, l'équipe de Leonardo Jardim montre toujours des faiblesses sur les balles arrêtées.
    - Après un tir de Murg dévié par Badiashile, le Rapid obtient un corner (54e). Le ballon est mis au premier poteau où Schwab devance Gaspar et met le ballon hors de portée du gardien asémiste (1-2, 54e).
    Le Rapid obtient tout de suite l'égalisation, sur un ballon dans le dos de Meïté pour Joelinton, qui contrôle et bat Badiashile. Le but est refusé pour un hors-jeu de quelques millimètres (58e).
    Sur l'action, Adama Traoré reste au sol, son genou droit ayant tourné. Il est remplacé, comme Carrillo par Cardona (60e).
    Pour le Rapid, ce sont les 10 joueurs de champ qui cèdent leurs places, et l'ASM, désorganisée, ne va faire que défendre.

    Après la blessure de Raggi (cuisse) remplacé par A. Diallo, de retour sur le terrain (68e), l'ASM va encore craquer sur un coup-franc que la défense new-look n'arrive pas à dégager. Le ballon revient côté gauche, avec un centre en retrait pour Thurnwald, qui ajuste Badiashile (2-2, 71e).
    Monaco aurait pu perdre la rencontre, sur un nouveau coup-franc joué avec finesse par-dessus le mur pour Schösswendter, qui contrôle mal aux 6m. Kongolo dégage (76e), ou sur une percée de Kuen plein axe, qui trouve Prosenik dans le dos de l'axe asémiste. Loïc Badiashile sauve son équipe et le nul en mettant en corner (84e).

    Fin du premier stage de l'AS Monaco, qui va rentrer immédiatement en Principauté et récupèrera ses internationaux demain.
    Outre les tests médicaux pour ces derniers, Raggi et Traoré vont également subir des examens pour connaître leur mal et leur indisponibilité.

    Retrouvez la feuille de match Rapid Vienne - AS Monaco FC

    AMICAL, SANKT-PÖLTEN - MONACO : 0-3
    (07/07/2017)


    Premier match et première victoire pour l'ASM

    Pour son premier match de préparation de la saison 2017-18, l'AS Monaco jouait sur la pelouse du SKN Sankt-Pölten, et a connu sa première victoire sur le score de 3-0, buts de Marcos Lopes (35e), Moussa Sylla (55e) et Jordi Mboula (70e).

    Face à une équipe en fin de préparation, qui débute dans 2 semaines son championnat, l'AS Monaco, qui a aligné deux équipes différentes lors de chaque période, n'a pas été beaucoup mise en difficulté, et s'est procurée les meilleures occasions.
    - Coup-franc de Lopes pour la tête de Glik. A côté (5e).
    - Débordement de Saint-Maximin côté droit pour Carrillo qui croise trop sa reprise (12e).
    - Tacle de Carrillo le long de la touche, il met en retrait pour Lopes qui lance Saint-Maximin côté droit, qui fixe la défense avant de mettre le ballon à ras de terre, en retrait plein axe, pour Marcos Lopes qui reprend du plat du pied gauche. Le ballon file dans les filets après avoir heurté le montant droit de Riegler (0-1, 35e).
    - Côté gauche dans la surface, Cardona récupère un ballon, déborde et centre fort au second poteau sur Moussa Sylla, qui n'a plus qu'à mettre le ballon au fond (0-2, 55e).
    - Débordement de Dias côté gauche, qui centre pour la reprise de Cardona. Riegler repousse (58e).
    - Tir de Jorge écrasé des 20m (59e).
    - Interception de Jordi Mboula dans les 40m monégasques. L'espagnol accélère droit devant, prenant le large sur ses défenseurs, fixe le portier Vollnhofer, feinte la frappe enroulée au second poteau et met le ballon au ras du premier poteau ouvert (0-3, 70e).
    - Tir écrasé de Mboula côté droit, capté par Vollnhofer (77e).
    - Centre de Jorge pour la tête de Cardona. Au-dessus (78e).

    Retrouvez la feuille de match SKN Sankt-Pölten - AS Monaco FC

    ÉCHIÉJILÉ TRASFÉRÉ EN TURQUIE
    (07/07/2017)

    Uwa Échiéjilé «Elderson» quitte l'ASM.

    Après le Standard de Liège (Belgique) et le Sporting Gijon (Espagne), Uwa Échiéjilé «Elderson» continue de découvrir l'Europe.

    Barré sur le Rocher, l'AS Monaco a transféré le nigérian au Sivasspor, en Turquie, promu en première division locale.

    L'ASM a libéré Échiéjilé de sa dernière année de contrat.

    Son compteur restera bloqué à 54 matches joués (37 de L1, 6 de Coupe de France, 2 de Coupe de la Ligue et 9 en Europe) pour 2 buts (1 en L1 et 1 en Europe).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    ANTONIO CORDON VA QUITTER L'ASM
    (06/07/2017)

    Seulement un an après son arrivée

    Arrivé la saison passée en provenance de Villarreal, Antonio Cordon va quitter l'AS Monaco et son rôle de Directeur Sportif, deux ans avant la fin de son bail.

    L'AS Monaco a confirmé la rumeur de L'Equipe annonçant le départ de l'espagnol, un an seulement après son arrivée, mais après la fin du mercato estival.
    En charge du recrutement, Antonio Cordon devra terminer sa mission «avec le professionnalisme qui le caractérise.»

    La fin de la collaboration serait à la demande de Cordon, qui se serait déjà engagé pour un autre projet.

    L'AS Monaco et Vadim Vasilyev sont à la recherche d'un nouveau Directeur Sportif, qui sera en charge du recrutement.

    LE GROUPE POUR LE PREMIER STAGE À VIENNE
    (06/07/2017)


    26 joueurs appelés

    Pour le stage qui débute demain à Vienne (Autriche), Leonardo Jardim a convoqué un groupe élargi de 26 joueurs qui vont s'envoler ce soir.

    Les "stagiaires" seront vite dans le bain, avec deux matches amicaux contre deux clubs de L1 autrichienne.
    Le premier dès demain vendredi face au SKN Sankt-Pölten puis dimanche contre le Rapid de Vienne, où Leonardo Jardim va faire une large revue de ses joueurs en conditions de match, et faire ses premiers choix dans la saison.

    Les 26 joueurs retenus :
    - 3 gardiens de but : Loïc Badiashile, Diego Benaglio, Seydou Sy.
    - 8 défenseurs : Abdou Diallo, Jordy Gaspar, Kamil Glik, Jorge Marco de Oliveira Moraes, Terence Kongolo, Andrea Raggi, Julien Serrano, Almamy Touré.
    - 10 milieux : Ibrahima Diallo, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», Soualiho Meïté, Kévin N'Doram, Youri Tielemans, Adama Traoré, Franco Antonucci, Gil Dias, Adrien Bongiovanni, Marcos Lopes.
    - 5 attaquants : Irvin Cardona, Guido Carrillo, Jordi Mboula, Allan Saint-Maximin, Moussa Sylla.

    TERENCE KONGOLO ARRIVE DU FEYENOORD ROTTERDAM
    (03/07/2017)

    Il a signé pour 5 ans

    L'AS Monaco a officialisé l'arrivée d'une nouvelle recrue (la 6ème après Tielemans, Gaspar, Benaglio, Meïté et Mboula) en défense centrale, le néerlandais d'origine congolaise, né en Suisse, Terence Kongolo.

    Kongolo, francophone âgé de 23 ans, a remporté le championnat (en 2017) et la coupe (en 2016) des Pays-Bas avec le Feyenoord Rotterdam, club qui l'a formé.

    En 6 saisons avec le Feyenoord, Terence Kongolo a joué 138 matches avec les pros (108 de Championnat, 14 de coupe locale et 16 de coupes d'Europe).

    Il s'est engagé pour 5 saisons, son transfert est estimé à 15 M€.

    Terence Kongolo est le 6ème néerlandais à s'engager avec l'ASM, après Gérard Vreken, Bert Carlier, Wim Suurendonk, Nacer Barazite et Maarten Stekelenburg.

    Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Bienvenue à Terence Kongolo que nous sommes ravis d’accueillir à l’AS Monaco. C’est un jeune joueur aguerri puisqu’il a disputé de nombreuses saisons au plus haut niveau avec le Feyenoord Rotterdam, club avec lequel il a remporté plusieurs titres et disputé de nombreux matches de Coupe d’Europe. Nous croyons beaucoup en son potentiel et nous sommes convaincus qu’il trouvera à Monaco les conditions pour s’épanouir ici.» (Site officiel ASM)

    Terence Kongolo :
    «Je suis très heureux de m’engager avec l’AS Monaco. Après ce que j’ai vécu avec mon club formateur, je vais découvrir un nouveau challenge excitant, dans un club prestigieux et ambitieux. J’ai hâte de rencontrer le staff, mes nouveaux coéquipiers et faire le maximum sur le terrain pour aider le groupe.» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    JEAN DÉFINITIVEMENT À TOULOUSE
    (03/07/2017)

    Il a signé pour 4 ans

    Prêté fin janvier dernier au TFC pour y trouver du temps de jeu, Corentin Jean a parfaitement rempli sa mission.

    Titulaire dans l'équipe de Pascal Dupraz, au lieu de remplaçant ou en tribune dans celle de Leonardo Jardim, Jean a donc logiquement fait le choix de rester sur les bords de la Garonne, où il s'est engagé pour 4 saisons, l'ASM récupèrant 4 M€ pour le rachat de ses 3 dernières années de contrat.

    Monégasque depuis 2015, Corentin Jean (22 ans le 15 juillet prochain) n'aura joué que 6 mois sur le Rocher entre deux prêts à Troyes et au TFC, pour 5 matches (2 en L1, 2 en Coupe de la Ligue et 1 en Ligue des Champions), 244 minutes et 1 but en Coupe de la Ligue contre Rennes.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    SÉLECTIONS : LE RÉSULTAT DU 2/7
    (02/07/2017)
    Le résultat du jour

    La Coupe des Confédérations a rendu son verdict ce jour, avec la petite finale et la finale.

  • Pour la 3ème place, le Portugal était opposé au Méxique à Moscou.
    En poules, les deux équipes s'étaient déjà affrontées, pour un nul 2-2.
    Sans Bernardo Silva, touché à une cheville, mais avec João Moutinho (102ème sélection), les portugais auraient pu ouvrir le score sur pénalty si Ochoa n'avait pas repoussé la tentative d'André Silva (16e), après une faute du capitaine Rafael Marquez (averti 15e, remplacé 106e) qui fêtait lui sa 141ème cape.
    Le premier but du match vient sur un csc de Neto (0-1, 54e), qui dévie involontairement un centre de la gauche, et l'égalisation n'arrive que dans le temps additionnel, sur une reprise de la semelle de Pepe (1-1, 90e+1).
    Pour se départager, 2 fois 15 minutes au cours desquelles le Portugal prend l'avantage sur un nouveau pénalty, transformé cette fois par Adrien Silva (2-1, 104e), qui avait remplacé à la 82e Moutinho, enfin en vacances.
    Plus de but, mais deux expulsions en fin de match pour le portugais Semedo (106e) et le méxicain Jimenez (112e).

  • En finale, l'Allemagne affrontait le Chili à 20h à Saint-Pétersbourg.
    Malgré une nette domination des sud-américains, trop imprécis devant le but et dans la dernière passe, l'Allemagne s'est imposée sur la plus petite des marges, grâce à Stindl (1-0, 20e) qui profitait d'une balle récupérée à l'entrée de la surface et d'une remise en retrait de Werner.
    Après son titre de Champion du Monde au Brésil en 2016, l'Allemagne remporte la Coupe des Confédérations, avec une équipe remaniée.

  • Pour accéder aux news des mois précédents, cliquez ici...