LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS
(05 & 06/12/2017)















Leurs performances lors de la 6ème journée

Dans cette Ligue des Champions 2017-18, outre l'AS Monaco dans le groupe G, il y avait 15 joueurs passés par le Rocher, mais seulement 10 seront au prochain tour, 5 sont reversés en Ligue Europa.
Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, Manchester United s'est fait peur face au CSKA Moscou, encaissant le premier but de Vitinho (0-1, 45e).
    Mais en 2 minutes en seconde période, R. Lukaku (1-1, 64e) et Rashford (2-1, 66e) ont renversé la tendance et permis aux mancunéens de conserver la première place du groupe, et d'égaler leur meilleure série à domicile avec un 40ème match consécutif sans défaite.
    Anthony Martial (entré à la 74e) et Sergio Romero (titulaire dans les buts) ont participé à la rencontre.

    Le second billet pour les 8èmes est revenu au FC Bâle qui est allé s'imposer 0-2 chez le Benfica Lisbonne.
    El-Younoussi (0-1, 5e) et Oberlin (0-2, 65e) ont été les buteurs de l'équipe suisse.

    Classement : Manchester Utd (15 points), Bâle (12 points), CSKA (9 points), Benfica (0 point).

  • Dans le Groupe B, le Celtic Glasgow avait 3 buts d'avance sur le RSC Anderlecht, pour le billet de la Ligue Europa, grâce à sa victoire en Belgique 3-0.
    Avec Dennis Appiah (titulaire et remplacé à la 90e), les bruxellois se sont imposés en Ecosse, avec un seul but inscrit par Simunovic contre-son-camp (0-1, 62e).

    Même chose entre le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain.
    Victorieux 3-0 au Parc, les parisiens avaient une meilleure différence de but générale et devaient perdre par 4 buts d'écart pour voir les bavarois leur chipper la première place.
    Le Bayern s'est imposé, 3-1, buts de Lewandowski (1-0, 8e) et Tolisso (2-0, 37e et 3-1, 69e). Mbappé a réduit le score de la tête en début de seconde période (2-1, 50e).
    Côté allemand, James Rodriguez (averti à la 23e et remplacé à la 83e) a débuté la rencontre, comme ses adversaires du PSG Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé.

    Classement : PSG & Bayern (15 points), Celtic & Anderlecht (3 points).

  • Dans le Groupe C, il fallait une victoire de l'AS Rome, contre le dernier Qarabag, pour s'assurer une place au prochain tour.
    Et Stephan El Shaarawy (titulaire et remplacé à la 72e) et ses partenaires ont juste fait le boulot, en s'imposant 1-0 grâce à un but de Perotti (1-0, 53e).

    Cette victoire élimine l'Atletico Madrid, qui devait gagner à Chelsea, et espèrer un faux-pas des italiens.
    Aucun des deux résultats n'a été fait, puisque les deux équipes se sont neutralisés (1-1), Savic contre-son-camp (1-1, 75e) répondant à Saul Niguez (0-1, 56e).
    Dans ce match, Tiémoué Bakayoko (remplacé à la 64e) et Yannick Ferreira-Carrasco (entré à la 57e) se sont croisés à nouveau, après être venus donner le coup d'envoi au Louis-II contre le Paris S.G., le 26 novembre dernier.
    Mais ce nul fait perdre la première place du groupe aux londoniens, moins bons dans leurs matches contre les italiens (3-3 et 0-3).

    Classement : AS Rome & Chelsea (11 points), Atletico (7 points), Qarabag (2 points).


  • Dans le Groupe D, le FC Barcelone est resté maître chez lui, face au Sporting Lisbonne, 2-0 buts d'Alcacer (1-0, 59e) et de son ancien joueur Mathieu contre-son-camp (2-0, 90e+1).
    L'ancien du Real, Fabio Coentrão, est entré à la 64e pour les lisboètes.

    Le second billet a été validé par la Juventus Turin, qui a gagné sur le terrain de l'Olympiakos Le Pirée, 2-0, buts de Cuadrado (0-1, 15e) et Bernardeschi (0-2, 90e).

    Classement : Barcelone (14 points), Juventus (11 points), Sporting (7 points), Olympiakos (1 point).

  • Dans le Groupe E, Liverpool a fêté sa première place en écrasant le Spartak Moscou, 7-0.
    Coutinho a rapidement mis les "Reds" devant en transformant un pénalty (1-0, 4e) puis en doublant la marque (2-0, 15e), puis Firmino (3-0, 19e), Mané (4-0, 47e), Coutinho (5-0, 50e), Mané (6-0, 76e) et Salah (7-0, 86e) ont trouvé la faille.
    Mario Pasalic a participé au naufrage en entrant à la 60e.

    Pas de vainqueur dans l'autre match, sans enjeu, entre Maribor et le FC Séville (1-1).
    Tavares (1-0, 10e) a ouvert le score pour les slovènes, Ganso (1-1, 75e) a égalisé pour les andalous.

    Classement : Liverpool (12 points), Séville (9 points), Spartak (6 points), Maribor (3 points).

  • Dans le Groupe F, Manchester City ne fera pas un sans faute, perdant 2-1 chez le Shakhtar Donetsk qui devait prendre un point pour suivre les anglais au prochain tour.
    Bernard a ouvert le score pour les ukrainiens (1-0, 26e), rapidement suivi par un but d'Ismaily (2-0, 32e).
    Les "Citizens", sans Benjamin Mendy (blessé au genou), mais avec Yaya Touré et Bernardo Silva, tous deux titulaires, ne sont parvenus à sauver l'honneur que sur un pénalty dans le temps additionnel par Agüero (2-1, 90e+2).

    Chez le dernier, Feyenoord Rotterdam, Naples devait s'imposer et espèrer une défaite ukrainienne qui n'est pas arrivé.
    Les napolitains ont ouvert le score par Zielinski (0-1, 2e), mais les néerlandais ont égalisé par Jørgensen (1-1, 33e) et remporté leur seule victoire par Saint-Juste (2-1, 90e+1) alors qu'ils étaient en infériorité numérique depuis le rouge de Vilhena (83e).

    Classement : Man. City (15 points), Shakhtar (12 points), Naples (6 points), Feyenoord (3 points).

  • Dans le Groupe G, le FC Porto a encore écrasé l'AS Monaco, 5-2.
    Un doublé d'Aboubakar (1-0, 9e et 2-0, 33e) et un but de Brahimi (3-0, 45e) avaient scellé le résultat à la pause, entre des équipes réduites à 10 après les rouges directs de Ghezzal et Felipe (38e).
    En seconde période, Kamil Glik a marqué sur pénalty (3-1, 61e), Telles a aussi trouvé la faille dans une pauvre défense monégasque (4-1, 65e), Radamel Falcao a salué son ancien public qui l'a ovationné (4-2, 77e) et Soares a clos la marque (5-2, 88e).

    Ce résultat éliminait le Red Bull Leipzig, qui n'a pas réussi à battre Besiktas Istanbul. Pire, les allemands ont perdu, 1-2, face aux turcs avec les buts de Negredo sur pénalty (0-1, 10e), Keïta (1-1, 87e) et Talisca (1-2, 90e).
    Leipzig a fini à 10 avec le rouge d'Ilsanker (82e).

    Classement : Besiktas (13 points), Porto (10 points), Leipzig (7 points), Monaco (1 point).

  • Dans le Groupe H, tout était joué, sauf la place en Ligue Europa. Mais les deux premiers se sont imposés et ça profite au Borussia Dortmund, malgré sa défaite chez le Real Madrid, 3-2.
    Mayoral (1-0, 8e), Ronaldo (2-0, 12e) et Vazquez (3-2, 81e) ont marqué pour le Real, Pierre-Emerick Aubameyang a marqué les 2 buts du BVB, égalisant temporairement (2-1, 43e et 2-2, 49e).

    Le leader de la poule, Tottenham, a battu l'APOEL Nicosie 3-0, buts de Llorente (1-0, 20e), Son (2-0, 37e) et N'Koudou (3-0, 80e).

    Classement : Tottenham (16 points), Real (13 points), Dortmund & APOEL (2 points).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    PRÉSENTATION FC PORTO - MONACO (LDC-J6)
    (05/12/2017)


    Pour le compte de la 6ème et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, l'AS Monaco (4e et dernier) se rend chez le FC Porto (2e), qui doit l'emporter pour être sûr de conserver son ticket pour les 8èmes de finale.

    Eliminée de toutes les compétitions européennes depuis sa lourde défaite face au RB Leipzig, l'AS Monaco va disputer une rencontre sans enjeu au Portugal, et Leonardo Jardim a prévu de laisser ses cadres au repos.

    Dans ces conditions, il parait peu probable que Monaco améliore sa campagne européenne 2017-18, désastreuse, et ses statistiques au Portugal, avec 1 nul et 2 défaites.
  • Nul à Belenenses (1-1) en 16ème de finale aller de la Coupe des Coupes 1989-90,
  • Défaites chez le :
    - Benfica Lisbonne (1-0) pour le 4ème match de poule de la Ligue des Champions 2014-15,
    - Sporting Lisbonne (3-0) pour le 1er match de poule de la Ligue des Champions 1997-98,

  • Le FC Porto, co-leader de son championnat avec le Sporting, joue son avenir en Ligue des Champions et devrait aussi continuer sur ses excellentes stats contre les clubs français, avec 10 victoires portugaises, 2 nuls et 1 défaite.
  • Victoires contre :
    - Lyon (3-0) pour le 1er tour aller de la Coupe des Coupes 1964-65,
    - le Stade Français (1-0) pour le 1er tour retour de la Coupe des Villes de Foire 1965-66, ancètre de la Coupe de l'U.E.F.A.,
    - Bordeaux (2-1) pour le 1er tour aller de la Coupe des Villes de Foire 1966-67,
    - Nantes (3-1) en 8ème de finale aller de la Coupe de l'U.E.F.A. 2000-01,
    - Lens (3-0) en 16ème de finale aller de la Coupe de l'U.E.F.A. 2002-03,
    - Marseille (1-0) pour le 4ème match de la Ligue des Champions 2003-04,
    - Lyon (2-0), en quart de finale aller de la Ligue des Champions 2003-04,
    - Marseille (2-1) pour le 4ème match de la Ligue des Champions 2007-08,
    - le Paris S.G. (1-0) pour le 2ème match de poule de la Ligue des Champions 2012-13,
    - Lille (2-0) pour le barrage retour de la Ligue des Champions 2014-15.
  • Nuls contre :
    - Nantes (2-2) pour le 5ème match de poule de la Ligue des Champions 1995-96,
    - le Paris S.G. (0-0) pour le 4ème match de poule de la Ligue des Champions 2004-05.
  • Défaite contre Nantes (0-2) pour le 1er tour aller de la Coupe de l'U.E.F.A. 1971-72.

  • Leonardo Jardim pense avant tout à la victoire samedi prochain contre Troyes et va donner du temps de jeu à ses habituels remplaçants.
    «À part nous, le groupe a été conforme à ce que j'attendais. Nous n'avons pas été au niveau, mais les trois autres équipes ont montré des qualités.
    Nous sommes professionnels. Nous allons jouer ce match pour gagner.
    Il y aura 5 changements dans notre onze demain. C’est une belle opportunité pour nos jeunes joueurs de jouer ici contre une bonne équipe du FC Porto.
    Cette expérience européenne va aider les joueurs à progresser et mieux appréhender ces rendez-vous dans le futur.
    Radamel Falcao et João Moutinho ont évolué et remporté des titres importants avec le FC Porto. Les supporters auront peut-être l'occasion de les voir jouer. Mais pour cela, il faudra attendra demain...»
    (Twitter ASM)

    Déjà titulaire contre Angers, Terence Kongolo devrait encore débuter contre le FCP.
    «Tous les joueurs professionnels souhaitent gagner les matches, nous sommes concentrés à 100% pour remporter cette rencontre.
    Porto est une belle équipe avec de très bons joueurs. Nous devons la respecter, mais nous sommes l’AS Monaco et nous devons faire le maximum pour nous imposer demain. Notre victoire en championnat contre Angers nous a redonné confiance. Nous avons bien travaillé. Nous sommes prêts pour ce match.»
    (l'equipe.fr).

    Coach Jardim voit l'infirmerie commencer à se vider. Loïc Badiashile et Soualiho Meïté sont de retour de blessures, même si Danijel Subasic, qui s'est plaint d'une cuisse, est forfait. Il a convoqué 20 joueurs.

    Le coach du FC Porto, Sergio Conceiçao veut qualifier le club portugais pour la 13ème fois en 8ème de finale de la Ligue des Champions. Cela passe par une victoire sur l'ASM.

    «Mercredi, nous verrons une équipe de Porto pleine d'espoir, une équipe qui traite chaque match comme une finale de coupe et avec cet immense objectif (de se qualifier) à portée de main. Nous avons la chance de rejoindre un groupe restreint contenant les meilleures équipes d'Europe. Peu de gens auraient cru après notre premier match dans le groupe (une défaite 3-1 à domicile face à Besiktas) que nous aurions notre destin en main à l'aube du dernier match.» (site U.E.F.A.)

    Retrouvez tous les adversaires européens de l'AS Monaco.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Badiashile, Benaglio, Sy, Glik, Jemerson, Jorge, Kongolo, Nguinda, Sidibé, Touré, Fabinho, Lopes, Meïté, Moutinho, N'Doram, Baldé, Carrillo, Diakhaby, Falcao, Ghezzal.

    Pour le FC Porto (les qualifiés) : Casillas, Sa, Pereira, Marcano, Telles, Layun, Ricardo, Reyes, Felipe, Brahimi, Torres, Herrera, André, Danilo, Otavio, Oliveira, Hernâni, Aboubakar, Marega, Corona, Soares.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DES 32ÈMES DE FINALE
    (04/12/2017)


    Monaco ira défier Moulins-Yzeure.

    Le tirage au sort des trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France 2017-18, qui auront lieu les 6 et 7 janvier 2018, a eu lieu ce soir à Paris, au Salon Nework des Yachts.

    Huit sportifs ont procédé au tirage au sort des 4 groupes des 32èmes de finale de la Coupe de France, et pour celui de l'ASM, ce sont les footballeuses Amandine Henry et Eve Périsset qui ont oeuvré.
    L'AS Monaco, tirée en premier, avait l'occasion de recevoir si son adversaire était de Ligue 1 ou Ligue 2. Mais le sort en a décidé autrement, puisque l'AS Monaco affrontera le club de Moulins-Yzeure Foot 03, club né en 2016 après le dépôt de bilan de l'AS Moulins et la fusion avec l'AS Yzeure.

    Pensionnaire de National 2, le MYF est actuellement 12ème (sur 16) avec 15 points en 12 matches (3 victoires, 6 nuls et 3 défaites, 12 buts marqués et 12 encaissés).

    Pour parvenir à ce stade de la compétition, Moulins-Yzeure a créé une surprise au 7ème tour, en battant le voisin Clermont (Ligue 2), puis a éliminé un autre ASM, l'ASM Belfort FC au 8ème tour.
    En 5 tours, le club de l'Allier n'a pas encaissé de but.

    Le parcours de Moulins-Yzeure :
  • 8ème tour, Moulins-Yzeure Foot - ASM Belfort FC (N2) : 3-0
  • 7ème tour, Moulins-Yzeure Foot - Clermont Foot (L2) : 1-0
  • 6ème tour, ASC Saint-Germain-des-Fossés (R3) - Moulins-Yzeure Foot : 0-3
  • 5ème tour, Montluçon (N3) - Moulins-Yzeure Foot : 0-4
  • 4ème tour, CS Volvic (R2) - Moulins-Yzeure Foot : 0-0, 1-3 t.a.b.

  • Pour voir le tirage complet, rendez-vous dans la rubrique Coupe de France....

    COUPE DE FRANCE : TIRAGE DES 32ÈMES DE FINALE CE SOIR À 19H
    (04/12/2017)


    Monaco connaitra ce soir son adversaire

    C'est en fin d'après-midi, en direct sur Eurosport 2 à partir de 19h, que Monaco connaitra son adversaire pour le compte des 32èmes de finale de la Coupe de France 2017-18, depuis le Salon Nework des Yachts de Paris.

    Quatre groupes géographiques ont été constitués et l'AS Monaco jouera contre un des clubs ci-dessous :
    Ligue 1 : Montpellier, Nice, Saint-Etienne, Toulouse.
    Ligue 2 : Bourg-Péronnas, Nîmes.
    National 1 : Grenoble.
    National 2 : Colomiers, Le Puy, Moulins-Yzeure.
    National 3 : Canet-en-Roussillon, Fabrègues, Pontarlier.
    Régional 1 : Imphy-Decize.
    Le vainqueur du match en retard entre Géménos (N3) et le GFC Ajaccio (L2).

    Les autres qualifiés sont :
    - les 15 autres clubs de Ligue 1 qui entrent en lice,
    - les 9 autres clubs de Ligue 2 encore qualifiés : Auxerre, Châteauroux, Lens, Lorient, Nancy, Niort, Sochaux, Tours, Valenciennes.
    - les 6 autres clubs de National 1 encore qualifiés : Boulogne-sur-Mer, Chambly, Concarneau, Dunkerque, Les Herbiers, Sannois-Saint-Gratien.
    - les 7 autres clubs de National 2 restants : Chartres, Fleury-Mérogis, Granville, Le Mans, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Schiltigheim.
    - les 7 autres clubs de National 3 restants : Angoulême, Aubervilliers, Avallon, Biesheim, Saint-Lô, Senlis, Vannes.
    - l'autre représentant de Régional 1 : Hazebrouck.
    - les 2 derniers représentants de Régional 3 : Houilles, Still.
    - le vainqueur du match en retard : Epinal (N2) ou Blanc-Mesnil (N3).

    LIGUE 1, 16ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (03/12/2017)
    Les derniers résultats de la 16ème journée de Ligue 1

    Trois matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

     1-1 

    A 15h, Saint-Etienne (11e) et Nantes (5e) se sont quittés sur un nul, Sala (1-1, 61e) répondant à une frappe lointaine de Pajot (0-1, 38e).
    L'équipe de Claudio Ranieri a aussi eu un but valable refusé à Sala (53e), mais il a eu la réussite sur son but, contrant de la tête un dégagement de Lacroix et trompant Stéphane Ruffier, titulaire dans les buts stéphanois.

     1-2 

    A 17h, Caen (6e) a perdu sur sa pelouse face à Lyon (3e), qui a vite pris les devants grâce à Cornet (0-1, 10e).
    En seconde période, Diaz a doublé la mise (0-2, 54e), mais les caennais ont réduit le score en fin de partie par Santini (1-2, 90e), ont eu la balle de 2-2 dans le temps additionnel et regrèteront leurs deux balles sur les montants lyonnais.
    Titulaire chez les normands, Youssef Aït Bennasser a joué l'intégralité du match.

     1-1 

    A 21h, Montpellier (7e) et Marseille (2e) se sont aussi neutralisés avec des buts de Sio (1-0, 29e) et Thauvin (1-1, 45e) sur un pénalty litigieux.
    Pour le MHSC, Souleymane Camara est entré à la pause à la place du buteur héraultais blessé, et a cru donné la victoire en fin de partie, mais le but a été refusé pour un hors-jeu d'Hilton, qui a joué le ballon sans le toucher.
    Pour l'OM, Lucas Ocampos est entré à la 60e, et a rejoint Valère Germain (remplacé à la 81e) et Aymen Abdennour.

    Au classement des buteurs, Cavani (Paris S.G.) est en tête avec ses 17 buts.
    Il devance :
    - Radamel Falcao (AS Monaco) avec 14 buts.
    - Diaz (Lyon) avec 12 buts,
    - Fékir (Lyon) avec 11 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 9 buts,
    - Balotelli (Nice), Depay (Lyon) et Thauvin (Marseille) avec 8 buts,
    - Malcom (Bordeaux) avec 7 buts,
    - Toko Ekambi (Angers) avec 6 buts,
    - 9 joueurs dont Mbappé (Paris S.G.) et Ocampos (Marseille) avec 5 buts,
    - 16 joueurs à 4 buts.
    - 14 joueurs à 3 buts dont Keita Baldé et Adama Traoré (AS Monaco),
    - 39 joueurs à 2 buts dont Guido Carrillo, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», Kamil Glik, Jemerson de Jesus Nascimento, Stevan Jovetic & Marcos Lopes (AS Monaco), Camara (Montpellier) et Mangani (Angers),
    - 76 joueurs à 1 but dont Adama Diakhaby, Rachid Ghezzal, Thomas Lemar, João Moutinho, Djibril Sidibé (AS Monaco), les anciens asémistes Bahlouli (Lille), Gakpé (Amiens), Kurzawa (Paris S.G.), Rivière (Metz) et Saint-Maximin (Nice).
    - 13 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Toulalan (Bordeaux).

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONACO - ANGERS (1-0)
    (03/12/2017)

    Leonardo Jardim
    «La première mi-temps, on a été très bien. En seconde, la liaison milieu-attaque n'a pas bien marché. On a raté des gestes techniques mais l'attitude est restée bonne. La balance est claire : c'est une victoire simple, sans avoir fait un gros match. L'équipe a fait des choses simples, avec la rage. A 20 minutes de la fin du match, les joueurs se disent aussi qu'il est important ne pas prendre de but. C'est bien aussi d'avoir cette attitude. Ce soir, la victoire et les trois points sont les plus importants. On restait sur trois défaites, ce n'est pas bon pour nous. On n'est plus habitué. L'équipe progresse. Ndoram, par exemple, a fait un bon match. C'est le futur milieu défensif de Monaco. On va aller à Porto pour donner l'opportunité aux joueurs qui ont moins joué de prendre de l'expérience et de jouer. Il faut aussi préparer samedi (contre Troyes). Mais je n'ai que seize joueurs valides. Peut-être que Meïté et Lemar peuvent revenir. On verra. Six ou sept joueurs, qui seront alignés à Porto ne joueront pas contre Troyes samedi.» (lequipe.fr & AFP)

    Stéphane Moulin
    «Déjà qu'on n'est pas dans une situation très favorable, si on ne joue pas en première période... Les joueurs ont manqué d'audace. A la mi-temps, j'ai dit aux garçons qu'il en fallait. On a changé un joueur, c'est important. Ce qui n'allait pas, c'était la transition défense-attaque. Pour bien jouer au foot, il faut être relâché. On a eu tendance à ne pas l'être.
    (sur son équipe) J'essaie, je cherche, je prends des risques aussi. Le plus important, ce sont les joueurs: comment ils vivent et réagissent. Il faut continuer de bien vivre ensemble. Une longue bataille s'est engagée et se terminera en mai. La situation est très délicate. Mais les joueurs sont conscients, solidaires.
    (sur l'échange avec Jardim en fin de match) Lui et moi, on a les mêmes problèmes. Pas au même niveau. Mais on a les mêmes. C'est dur pour lui. On se rend compte qu'on est moins bon entraîneur quand on a des joueurs moins bons, tout simplement. Il ne faut pas se cacher. Eux ont perdu beaucoup de joueurs cet été. Chez nous, il y a des joueurs différents de la saison dernière...»
    (lequipe.fr & AFP)

    Kévin N'Doram
    «C'était important de renouer avec la victoire, ça fait du bien. On a tout fait pour remporter ces trois points. J'essaie de trouver mes marques, ça fait du bien de jouer, j'espère que ça va continuer comme cela .» (Twitter ASM)

    LIGUE 1, 16ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (03/12/2017)
    Les résultats de la 16ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     3-2 

    Vendredi à 20h45, Dijon (12e) a été mené deux fois par Bordeaux (10e) mais a réussi à s'imposer en fin de partie.
    Cafu (0-1, 13e) a donné l'avantage aux girondins, Yambéré (né et formé à Bordeaux) a égalisé (1-1, 34e) juste avant que Malcom ne remette le FCGB devant (1-2, 36e).
    En seconde période, Jeannot a rapidement remis les deux équipes à égalité (2-2, 52e) et Saïd a donné la victoire aux bourguignons à quelques minutes du terme (3-2, 86e).
    Dylan Bahamboula a suivi la victoire des siens depuis le banc. Jérémy Toulalan (capitaine) et Jaroslav Plasil (entré à la 88e, averti à la 90e) ont participé à la défaite bordelaise.

     2-1 

    Samedi à 17h, Strasbourg (17e) est devenue la première équipe européenne à faire tomber le Paris S.G. (1er).
    Da Costa a ouvert le score (1-0, 13e) pour ce qui est le 400ème but de la saison de L1, mais le PSG a égalisé avant la pause par Kylian Mbappé (1-1, 42e).
    Le but de la victoire alsacienne, oeuvre de Bahoken (2-1, 65e), montrait le parfait réalisme du RCSA, qui a tiré 5 fois (2 cadrés, 2 buts) contre 29 au PSG (5 cadrés, 1 but).
    Layvin Kurzawa a regardé la défaite parisienne depuis le banc, Kylian Mbappé a joué les 90 minutes.

     1-0 

    Samedi à 20h, l'AS Monaco (4e) a retrouvé le goût de la victoire contre Angers (19e), dans un matchsans relief, juste illuminé par la tête de Radamel Falcao (1-0, 2e).
    Titulaire pour les scoïstes, Thomas Mangani (avrti à la 47e) a été remplacé à la 80e.

     2-0 

    Rennes (8e) et Sabri Lamouchi remontent au classement grâce à la nouvelle victoire obtenue face à Amiens (9e), grâce aux buts en fin de partie de Khazri (1-0, 72e) et André (2-0, 84e).
    Chez les picards, pas de Brighton Labeau, mais Serge Gakpé a joué tout le match, rejoint sur la pelouse par Lacina Traoré, entré à la 76e.

     0-1 

    Le prochain adversaire de l'ASM, Troyes (13e) a été battu sur son terrain par Guingamp (16e).
    Le but de Briand (0-1, 22e) permet aux bretons de s'éloigner un peu de la zone rouge.
    Le match s'est joué sans l'aubois Tristan Dingomé (blessé au genou), ni le breton Marc-Aurèle Caillard (resté sur le banc) et s'est terminé à 10 contre 10 après les expulsions de Bellugou (45+1) et Blas (62e).

     3-1 

    Deuxième victoire consécutive pour Nice (14e), qui a battu le bon dernier Metz (20e) 3-1.
    Pléa a ouvert le score (1-0, 27e), Roux a immédiatement répondu (1-1, 29e). En seconde période Balotelli sur un coup-franc dévié (2-1, 56e) et Saint-Maximin (3-1, 71e) ont donné la victoire aux "Aiglons".
    Pour ce match, Allan Saint-Maximin a été titularisé et remplacé à la 76e, Nampalys Mendy est resté sur le banc. Pour le FC Metz, Emmanuel Rivière est entré à la 80e.

     1-0 

    Dans le bas du classement, Lille (18e) s'est donné un peu d'air en dominant Toulouse (15e), qui devient barragiste, grâce à un but de Pépé (1-0, 63e).
    Rien ne va pour les hauts-garonnais, qui n'ont pas transformé un 2ème pénalty en 2 matches. Après Durmaz contre Nice, c'est Delort qui a buté sur le portier, Maignan (à la dernière seconde), qui avait fait de même à Lyon mercredi.
    Pour le LOSC, Farès Bahlouli (averti à la 81e) et Kévin Malcuit sont entrés en jeu aux 75e et 82e.
    Côté TFC, Corentin Jean a été remplacé à la 68e.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Saint-Etienne (11e) reçoit Nantes (5e).
    - A 17h, Caen (6e) accueille Lyon (3e).
    - A 21h, Montpellier (7e) affronte Marseille (2e).

    Au classement des buteurs, Cavani (Paris S.G.) est en tête avec ses 17 buts.
    Il devance :
    - Radamel Falcao (AS Monaco) avec 14 buts.
    - Diaz & Fékir (Lyon) avec 11 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 9 buts,
    - Balotelli (Nice) et Depay (Lyon) avec 8 buts,
    - Malcom (Bordeaux) et Thauvin (Marseille) avec 7 buts,
    - Toko Ekambi (Angers) avec 6 buts,
    - 7 joueurs dont Mbappé (Paris S.G.) et Ocampos (Marseille) avec 5 buts,
    - 17 joueurs à 4 buts.
    - 15 joueurs à 3 buts dont Keita Baldé et Adama Traoré (AS Monaco),
    - 37 joueurs à 2 buts dont Guido Carrillo, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», Kamil Glik, Jemerson de Jesus Nascimento, Stevan Jovetic & Marcos Lopes (AS Monaco), Camara (Montpellier) et Mangani (Angers),
    - 78 joueurs à 1 but dont Adama Diakhaby, Rachid Ghezzal, Thomas Lemar, João Moutinho, Djibril Sidibé (AS Monaco), les anciens asémistes Bahlouli (Lille), Gakpé (Amiens), Kurzawa (Paris S.G.), Rivière (Metz) et Saint-Maximin (Nice).
    - 13 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Toulalan (Bordeaux).

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 16ÈME JOURNÉE, MONACO - ANGERS : 1-0
    (02/12/2017)

    Monaco gagne mais ne rassure pas

    L'AS Monaco a remporté une victoire importante contre Angers (1-0), pour le compteur points et le moral après 1 mois sans victoire.

    Pour ce match Leonardo Jardim a aligné Terence Kongolo et Adama Diakhaby sur le flanc gauche aux places de Jorge et Lopes. Le 19ème homme est Romain Faivre.
    La composition d'équipe semble la bonne, car l'ASM ouvre le score sur sa première action du match, sur une tête de Radamel Falcao qui reprenait un centre de Sidibé, logeant le ballon dans la lucarne de Letellier (1-0, 2e).









    Mis à part ce but, le reste du match est terne et sans relief. Face à un adversaire très faible, les monégasques se sont contentés, en première période, de conserver le ballon et ils ne se sont créés des occasions que très rarement.

    - Frappe de Falcao ralentie par le contre de Thomas. Le ballon, tendu, rebondit et passe au-dessus de Letellier, qui freine encore le ballon du bout des doigts, avant de le récupérer devant sa ligne (15e).





    - Coup-franc plein axe, à 35m, tiré par Moutinho, qui trouve la tête de Adama Diakhaby, aux 16m et dos au but, qui dévie de peu à côté (27e).






    - Centre de Diakhaby de la droite, à ras de terre et en retrait. Keita Baldé reprend mais tire à côté (28e).





    En seconde mi-temps, Monaco est moins précis dans ses passes, Angers en profite, tente de sortir et a des occasions d'égaliser.

    - Frappe de Toko-Ekambi à ras de terre, côté droit dans la surface. Subasic met en corner (53e).




    - Toko-Ekambi est lancé côté gauche, rentre dans la surface, et rate son tir qui devient une passe pour Subasic au premier poteau. Crivelli arrivait lancé au second (73e).



    - Mésentente Glik - Jemerson qui fait que le premier dégage sur le second. Le ballon revient sur Fulgini, seul à l'angle des 6m qui ne cadre pas sa reprise (75e).



    - Centre de Lopes, entré à la place de Diakhaby, qui centre pour Falcao qui glisse pour reprendre (79e).



    - Corner repoussé du poing par Subasic, sur Capelle qui reprend aux 16m, largement à côté (89e).





    Victoire 1-0 de l'AS Monaco, qui "revient" à 9 points du PSG et prend la 2ème place du classement temporaire en attendant les résultats des matches de l'OM et l'OL.


    Prochain match dès mercredi, à Porto, pour le dernier match de poule de Ligue des Champions, où l'AS Monaco déjà éliminée fera tourner. L'objectif de la semaine est une nouvelle victoire en L1, contre Troyes, samedi prochain.



    Pour plus d'info sur la seizième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    PRÉSENTATION MONACO - ANGERS (J16)
    (01/12/2017)


    Pour la 10ème journée du championnat de Ligue 1 2017-18, l'AS Monaco FC (4e) reçoit le SCO d'Angers (19e).

    Les deux clubs ont besoin de points, et sont dans une mauvaise série : 3 matches (1 nul et 2 défaites) sans victoire en L1 pour l'ASM, 6 pour le SCO (2 nuls et 4 défaites).
    Ces séries ont fait sortir les asémistes du podium, et mis les scoïstes en position de relégable.
    Après 2 défaites à domicile contre Leipzig et le PSG, Monaco dont rebondir contre Angers.
    Méfiance face à ces angevins, qui ont pris 11 points sur leurs 14, à l'extérieur. Ils y ont remporté leurs 2 victoires de la saison, à Amiens (J02, 2-0) et à Caen (J09, 2-0), et n'ont perdu qu'une seule fois en 8 matches, à Troyes (J14, 0-3).
    Leurs 5 autres résultats sont des nuls, en ayant scoré, à Marseille (J03, 1-1), Saint-Etienne (J05, 1-1), Nice (J07, 2-2), Strasbourg (J11, 2-2) et Guingamp (J13, 1-1).
    A l'ASM de retrouver la marche avant et de retrouver le chemin de la victoire, comme ces 2 dernières années contre Angers.
    Les statistiques entre les deux clubs sont nettement en faveur des monégasques, avec 28 matches joués (L1 & L2) pour 18 victoires, 3 nuls et 7 défaites (58 buts marqués et 26 buts encaissés).

    Pour Leonardo Jardim, cette mauvaise série s'explique par des détails qui sont à règler.
    «Il y a des périodes où les choses ne marchent pas. Nous avons besoin de prendre du recul pour comprendre ce qui ne marche pas et changer la dynamique.
    Ce sont une somme de petits détails que nous devons régler. Nous prenons des buts dans les dernières minutes contre Lyon et Nantes. Nous devons prendre de meilleures décisions, faire de meilleurs gestes.
    Angers n’est pas sur une bonne dynamique, non plus. Il faut respecter cet adversaire comme tous les autres. Ils sont très agressifs avec beaucoup d’intensité. Il faudra essayer de joueur mieux et gagner le match.
    Les joueurs sont intelligents et savent que cela ne s’est pas bien passé ces derniers temps. Ils savent que nous avons besoin de faire plus. Dans le foot, il n’y a jamais de match facile. Regardez Lyon hier alors que tout le monde les voyait gagner.
    Nous avons besoin de joueurs de caractère, d’expérience, des joueurs qui apportent leur envie.»
    (Site officiel ASM)

    En attaque, on devrait retrouver une fois de plus Keita Baldé, qui n'a pas montré grand chose ces dernières sorties.
    «C’est une mauvaise situation pour nous. Nous en sommes conscients. On doit être en fort ensemble, toute l’équipe unie pour aller de l’avant et faire oublier cette situation. C’est un peu tout qui ne va pas. La confiance nous manque mais le travail va nous aider à la retrouver. Il ne faut pas regarder l’adversaire. Tous les matches sont difficiles. On ne doit pas se focaliser sur l’adversaire mais uniquement sur nous pour retrouver la victoire. On va tout donner pour atteindre les objectifs de l’équipe et du club. Je suis un jeune joueur, j’ai beaucoup de choses à travailler. C’est normal. Il me manque encore de l’expérience. C’est ma 1ère saison en France. J’écoute et j’apprends tous les jours pour améliorer mon jeu. Je joue où le Mister a besoin de moi, ce n’est pas un problème. Le championnat de France est un foot très costaud, qui va vite.
    Je veux rendre la confiance que m’a apporté le club en me faisant ici. C’est normal que les personnes attendent plus de moi. Je n’ai pas encore donné 100%.
    La Coupe du Monde ? Non je n’y pense pas du tout, on ne pense qu’au club. C’est important de faire une grande année avec l’AS Monaco pour y aller. C’est une grande motivation pour moi de la jouer.»
    (Site officiel ASM)

    Contre Angers, Leonardo Jardim ne pourra pas faire souffler ses joueurs, qui enchaînent les matches tous les 3 jours, en raison de 10 blessés.
    Il a convoqué 19 joueurs, les 20 de Nantes moins Seydou Sy.

    Le coach des angevins, Stéphane Moulin, était programmé pour jouer le maintien, et ne s'alarme pas, pour le moment, de la situation.
    «Ce n'est pas parce qu'on est 19ème qu'on ne peut plus prétendre à un exploit à Monaco.
    Je considère que le moral des joueurs n'est pas atteint, c'est important.
    Quand ça se passe bien, on considère de l'extérieur qu'il n'y a pas de raison que ça se passe mal. La force de l'habitude devient un ennemi. On sait qui on est, on sait que ça va être difficile. Mais on va continuer à se battre, à se bagarrer. La panique n'a jamais arrangé les choses. Il faut être conscient de cette situation et garder nos valeurs pour en sortir.
    » (Site officiel ASCO).

    Pour le déplacement en Principauté, il est privé de Michel et Santamaria, et a écarté Bamba, Sunu, Tait et Touré.
    Sans surprise, Thomas Mangani est présent dans le groupe de 18 joueurs retenus.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Angers.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Subasic, Glik, Jemerson, Jorge, Kongolo, Sidibé, Touré, Fabinho, Faivre, Ghezzal, Lopes, Moutinho, N'Doram, Baldé, Carrillo, Diakhaby, Falcao, Sylla.

    Pour Angers : Letellier, Mandrea, Andreu, Ciss, Manceau, Pavlovic, Thomas, Traoré, Coulibaly, Capelle, Fulgini, Ketkéophomphone, Mangani, Puyo, Tahrat, Crivelli, Guillaume, Toko-Ekambi.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    Pour accéder aux news des mois précédents, cliquez ici...

    Fly Away Monaco, la passion du voyage...