LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/4)
(12/02/2019)




Leurs performances lors de la première journée des huitièmes de finale aller

Dans cette Ligue des Champions 2018-19, si l'AS Monaco a été éliminée lors de la phase de poules, 12 anciens monégasques sont présents lors de ce tour.
Retrouvons les résultats des 6 premiers engagés.

  • En Italie, l'AS Rome a battu le FC Porto, pour la première fois en 5 confrontations dans la capitale italienne.

    Les romains ont pris deux buts d'avance grâce à leur jeune attaquant Zaniolo (1-0, 70e et 2-0, 76e), les portugais ont gardé une chance de qualification avec le but de Lopez (2-1, 79e).

    Pour les joueurs de la "Louve", Stephan El Shaarawy a été titularisé, avrti à la 88e et remplacé à la 90e.
    Côté des "Dragons", pas de Jorge Marco de Oliveira Moraes sur la feuille de match.

  • En Angleterre, Manchester United a perdu pour la première fois à domicile contre un club français.
    Paris Saint-Germain s'est imposé grâce à deux buts inscrits en seconde période, sur deux ballons de Di Maria.

    Le premier, sur corner, a été repris par Kimpembé (0-1, 53e).
    Le second, sur un contre, a été converti par Kylian Mbappé, plus vif que ses deux adversaires (0-2, 60e).

    Les mancunéens ont joué sans Sergio Romero (resté sur le banc), mais avec Anthony Martial titularisé. Blessé en fin de première période, il a dû être remplacé à la pause. United a fini à 10 après le rouge, pour deux jaunes, de Pogba (89e).
    Pour le PSG, Kylian Mbappé a joué toute la partie à la pointe de l'attaque.
    Son partenaire Layvin Kurzawa a été du voyage, mais est resté sur le banc des remplaçants.

  • Demain, deux autres matches :
      Tottenham - Borussia Dortmund
      Ajax Amsterdam - Real Madrid
    La semaine prochaine les 4 autres rencontres :
      Lyon - FC Barcelone
      Liverpool - Bayern Munich
      Atletico Madrid - Juventus Turin
      Schalke 04 - Manchester City

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LIGUE 1, 24ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (10/02/2019)
    La fin des résultats de la 20ème journée de Ligue 1

    Les six derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     2-2 

    A 15h, Montpellier (5e) n'a plus battu l'AS Monaco (18e) depuis 1990 et devra patienter encore, au moins, une année de plus.
    Les monégasques ont mené deux fois par Gelson Martins (0-1, 14e) et Radamel Falcao (1-2, 82e), mais se sont faits reprendre sur des erreurs de défense par Laborde (1-1, 66e) et un pénalty VAR transformé par Delort (2-2, 90e+1) grâce à la Goal Line Technology.
    Le vétéran Souleymane Camara est resté sur le banc, voyant Jemerson de Jesus Nascimento rentrer aux vestiaires quelques secondes avant les autres joueurs, expulsé pour deux avertissements (90e+4).

     1-1 

    Au milieu du tableau, Toulouse (14e) et Reims (8e) se sont neutralisés, Gradel (1-1, 81e) répondant à Oudin (0-1, 55e).
    Le toulousain Corentin Jean est entré à la 68e, le rémois Johann Carrasso est resté sur le banc, son partenaire Tristan Dingomé, averti à la 26e, l'a rejoint à la 76e.

     2-4 

    Dans cette nouvelle journée d'hommages à Emiliano Sala, Nantes (15e) avait bien débuté face à Nîmes (11e), menant 2-0 à la pause grâce à Coulibaly (1-0, 15e) et un pénalty de Waris (2-0, 38e).
    Mais en seconde période, les "Canaris" ont volé en éclat avec 4 buts encaissés de Guillaume (2-1, 48e), Bobichon (2-2, 69e), Ferri (2-3, 85e) et Thioub (2-4, 89e).
    Sur le banc des remplaçants au coup d'envoi, Gabriel Boschilia y est resté, Valentin Eysseric l'a quitté à la 80e.

     0-2 

    A 17h, pas de surprise dans le choc des extrêmes entre Guingamp (20e) et Lille (2e).
    Les "Dogues" se sont imposés sur deux buts de Leao (0-1, 47e) et un pénalty de Rémy (0-2, 90e+4).
    Marc-Aurèle Caillard a de nouveau été titularisé dans les buts bretons, et n'a pu croiser Farès Bahlouli (écarté) ni Kouadio Yves Dabila (resté sur le banc).

     3-0 

    Rennes (10e) a parfaitement préparé son 16ème de Ligue Europa en dominant Saint-Etienne (4e).
    Niang a ouvert le score en première période (1-0, 21e), et il a fallu attendre les dernières minutes pour que le score s'accroisse grâce à un pénalty de Ben Arfa (2-0, 87e) et un dernier but d'Hunou (3-0, 90e+1).
    Sur le banc rennais, Loïc Badiashile s'y est assis pour la première fois.
    Côté ASSE, Stéphane Ruffier et Youssef Aït Bennasser ont joué toute la partie, au contraire de leur partenaire Hamouma, expulsé dans le temps additionnel (90e+3).

     1-0 

    A 21h, Nice (9e) a battu Lyon (3e) sur un pénalty VAR de Walter (1-0, 69e).
    Comme à l'aller, les lyonnais ont archi-dominé la rencontre, mais n'ont su trouver le chemin des filets et ont été battus sur une des rares opportunités niçoises.
    Allan Saint-Maximin a été titularisé, et remplacé à la 83e.

    Au classement des buteurs, Kylian Mbappé (Paris S.G.) est seul en tête avec ses 18 buts.
    Il devance :
    - Cavani (Paris S.G.) avec 17 buts,
    - Pépé (Lille) avec 16 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Khazri (Saint-Etienne) et le regretté Emiliano Sala (Nantes, ✝) avec 12 buts,
    - Thauvin (Marseille) avec 11 buts,
    - Bamba (Lille), Delort & Laborde (Montpellier), Radamel Falcao (Monaco), Gradel (Toulouse) avec 9 buts,
    - 2 joueurs à 8 buts,
    - 5 joueurs à 7 buts,
    - 2 joueurs à 6 buts,
    - 10 joueurs à 5 buts dont Youri Tielemans (AS Monaco) et Saint-Maximin (Nice),
    - 17 joueurs à 4 buts dont Boschilia (Nantes),
    - 30 joueurs à 3 buts dont Germain et Ocampos (Marseille),
    - 46 joueurs à 2 buts,
    - 81 joueurs à 1 but, dont les monégasques Benoît Badiashile, Cesc Fabregas, Kamil Glik, Aleksandr Golovin, Benjamin Henrichs, Stevan Jovetic, Rony Lopes & Pietro Pellegri ainsi que Dingomé (Reims) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONTPELLIER - MONACO (2-2)
    (10/02/2019)

    Leonardo Jardim
    «On n’a pas réussi à prendre les trois points, mais on a fait un bon match. Il y a eu certains faits. J’avais un joueur blessé (Golovin) hors du terrain. On l’a peut-être perdu pour plusieurs semaines et il n’y a même pas eu un carton jaune pour l’adversaire. En revanche, Jemerson a été expulsé alors qu’il jouait le ballon. On me sort aussi, peut-être parce que j’ai avancé de un ou deux mètres hors de ma zone technique ? Je n’ai jamais été expulsé de ma carrière. C’est un peu trop. Il faut respecter l’AS Monaco. Après, je suis très content de l’attitude de l’équipe, de l’engagement. Il faut continuer à pousser comme ça.» (Site officiel ASM)

    «Notre objectif était de prendre les trois points. On est déçus d'en prendre seulement un. On a essayé de donner le maximum, avec une bonne attitude et un bon comportement. Il s'est passé deux ou trois choses difficiles à juger au niveau de l'arbitrage. Je me suis fait expulser, car j'ai dit à mon joueur de ne pas sortir du terrain. L'arbitre n'a pas vu le tacle sur Golovin. Et le joueur de Montpellier n'a pas reçu de carton. Comme l'arbitre ne l'a pas autorisé à être soigné, je lui ai dit de sortir. On était un joueur de moins et ils ont marqué. Je ne comprends pas non plus pourquoi Jemerson a été expulsé, alors que son geste est licite. J'ai perdu deux joueurs dans ce match. C'est la première fois de ma vie sportive que je suis expulsé pour avoir osé dire quelque chose. Je suis déçu.» (lequipe.fr & AFP)

    Michel Der Zakarian
    «On a eu le caractère pour revenir deux fois dans le match, après avoir été menés. Quand on a pris le second but à la 83e minute, on a songé à la défaite. On a eu le mérite d'aller chercher le penalty. Toutefois, on voulait trois points, on n'en prend qu'un seul.
    Mauvais choix, mauvais contrôle : on a eu trop de déchet technique pour être plus performant. On a mal défendu sur les deux buts. On manque de concentration une fois encore sur le début de match, comme à Nîmes la semaine passée (1-1).
    Monaco nous a posé pas mal de problèmes grâce notamment à Lopes, Martins, Falcao, Golovin. Il a fait un match consistant, il a montré des jambes. Monaco n'a plus la même équipe qu'avant Noël. Pour l'équité du Championnat, ce mercato d'hiver ne devrait pas exister, si ce n'est pour recruter un joker médical. Cela fausse le Championnat.»
    (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 24ÈME JOURNÉE, MONTPELLIER - MONACO : 2-2
    (10/02/2019)

    Monaco a mené deux fois, mais...

    L'AS Monaco ne perd plus depuis le retour de Leonardo Jardim, mais n'arrive toujours pas à enchaîner une série de victoires.

    Après avoir battu Toulouse le week-end dernier, l'ASM cherchait à nouveau les 3 points à Montpellier (5e au classement) et a été proche d'y parvenir grâce aux réalisations de Gelson Martins (0-1, 14e) et Radamel Falcao (1-2, 82e), mais la défense monégasque s'affole à la moindre occasion et offre les buts à son adversaires qui n'en attendait pas tant : Laborde (1-1, 66e) et Delort sur pénalty (2-2, 90e+1).

    Pour ce match, le coach monégasque aligne à nouveau l'équipe qui l'a emporté contre le TFC, et Michel Der Zakarian son équipe habituelle compte tenu des absences.

    La première opportunité est pour les héraultais, avec un ballon de Delort pour Laborde, qui élimine facilement Badiashile qui se retrouve au sol, et frappe des 18m. Subasic repousse (9e).
    L'ASM répond avec un centre de Lopes qui a accéléré côté gauche. Son centre à ras de terre, pour le premier poteau, est dévié par le tacle de Hilton dans les pieds de Golovin. Le ballon va lober Lecomte, qui réussit à le dévier du bout du gant (13e).

    Le portier montpelliérain aura moins de réussite la minute suivante.
    Touche pour l'ASM côté gauche. Ballo-Touré joue avec Golovin qui lui rend. Pressé, il se démarque en revenant sur son pied droit en retrait et centre parfaitement pour le second poteau où Gelson Martins passe devant Lasne pour reprendre de volée et du plat du pied aux 6m, à bout portant. Lecomte a le ballon dans les mains mais ne peut le capter (0-1, 14e).

    Le MHSC doit réagir, et profite d'un contre pour amener le danger. - Centre de Delort pour le second poteau et Laborde, qui tente de remiser dans un angle fermé. C'est repoussé par la défense (18e).
    - Tir écrasé de Falcao aux 25m, après un enchaînement contrôle et frappe en pivot (20e).
    - Centre fort de Sambia côté gauche, tête de Laborde entre les 6m et le point de pénalty, qui s'est défait du marquage de Badiashile. Au-dessus (26e).
    - Passe en retrait mal ajustée, qui lance Martins aux 18m, évitant le tacle d'un défenseur, et donne en retrait pour Falcao qui rate son contrôle au point de pénalty, et ne peut enchaîner son tir, permettant le retour et le tacle de Lasne (33e).
    - Nouveau tir raté de Falcao, dans la surface côté droit (35e).
    - Centre d'Aguilar côté droit, tête de Le Tallec aux 16m, encore bien loin du marquage de Badiashile. Heureusement loin du cadre (38e).

    Après la pause, pas de changement dans les effectifs.
    - Là encore, la première occasion est pour les locaux, sur un coup-franc de Sambia, pour la tête de Delort, à côté (46e).
    - Martins côté droit trouve Golovin à l'entrée de la surface du même côté. Contrôle et frappe croisée puissante, repoussée par Lecomte (51e).
    - Lopes en funambule sur la ligne de touche côté gauche passe et centre pour Gelson Martins seul dans l'axe. Contrôle et frappe déviée par Lecomte en corner (57e).

    A force de rater les balles de 2-0, les monégasques restent à la portée de Montpellier, qui effectue un double changement : Ristic et Skuletic remplacent Sambia et Lasne (59e).
    Aleksandr Golovin reste au sol après un coup de Mendes (64e), qui ne lui vaut pas un avertissement, alors que Silva qui s'échauffait sur le bord du terrain en a eu un (61e)...
    L'arbitre demande à ce que le jeu continue, le russe sort sur une jambe du terrain pour se faire soigner car l'arbitre n'a pas fait rentrer les soigneurs.
    L'ASM joue à 10 et doit faire face à une offensive héraultaise.
    Skuletic d'une louche sert Delort dans la surface côté droit. Sa remise de la tête est repoussée par Glik côté droit sur Aguilar, qui arrive à rentrer de nouveau dans la surface et centrer en retrait pour Ristic. Lopes et Glik viennent l'empêcher de frapper, Ballo-Touré rate son dégagement et met le ballon en cloche pour le second poteau pour Laborde, qui devance Sidibé et Subasic d'une volée croisée (1-1, 66e).

    A 10, Monaco a paniqué et offert l'agalisation, Leonardo Jardim est expulsé de son banc de touche pour avoir râler après la sortie de Golovin remplacé par Adrien Silva (67e).

    Le match se tend, l'arbitre prend les monégasques en grippe. Falcao (68e), Jemerson (70e) sont avertis.
    - Tir de Delort dans un angle fermé et face à Glik, largement à côté (72e).
    - Récupération de Silva à 30m pour Fabregas en retrait qui lance immédiatement Lopes. Son tir des 20m est au-dessus (75e).
    - Ballo-Touré sur la ligne médiane lance Lopes côté gauche dans le dos de la défense. A l'entrée de la surface, il donne pour Falcao dans l'axe, qui contrôle et fait de même pour Martins sur la droite. Contrôle, frappe puissante croisée repoussée par Lecomte sur sa droite. Radamel Falcao, en renard des surfaces a suivi, frappe fort en pivot et marque avec l'aide de l'intérieur du poteau dans un angle fermé aux 6m (1-2, 82e).

    La capitaine de l'ASM cède sa place à Carlos Vinícius (87e), laissant le brassard à Glik... qui va permettre à Montpellier de revenir.
    Balle piquée dans le dos de la défense monégasque pour Skuletic qui reprend de la tête mais ne cadre pas. Glik intervient en pivot, du pied, et le met dans le visage de son adversaire (88e).
    Après intervention de la VAR, Mr Schneider ordonne un pénalty et donne un avertissement au polonais (90e).
    Delort le frappe fort, à ras de terre au ras du montant gauche de Danijel Subasic, parti du bon côté, qui arrête le ballon d'une main ferme... enfin presque. Avec l'effet le ballon continue sa course juste derrière la ligne, avant d'être capté par les mains du portier croate. C'est la Goal Line Technology qui valide le but pour quelques millimètres, quand Suba a plongé pour le prendre, il a glissé avec juste derrière la ligne (2-2, 90e+1)...

    Pour ces dernières secondes de jeu, Lopes est remplacé par Georges-Kévin N'Koudou (90e+2), mais les malheurs monégasques ne s'arrêtent pas là.
    Vinícius (90e+2) est averti, suivi par un nouveau jaune sévère pour Jemerson (90e+4) qui lui vaut un rouge... le 7ème pour l'ASM cette saison en L1 (8 avec celui de Vainqueur en Coupe de la Ligue).

    Fin du match sur ce score de 2-2 qui ne satisfait pas l'AS Monaco, qui a mené deux fois, mais a donné deux buts.
    L'AS Monaco va recevoir deux fois au Louis-II. Avant Lyon (le 24), il faudra continuer cette série d'invincibilité (3 matches) samedi prochain, contre Nantes. Ce sera sans Jemerson automatiquement suspendu.

    Pour plus d'info sur la vingt-quatrième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    LIGUE 1, 24ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (09/02/2019)
    Les résultats de la 24ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     1-2 

    Vendredi à 20h45, Dijon (16e) a perdu face à Marseille (7e) après avoir mené grâce à Marié (1-0, 18e).
    En seconde période, l'entrée de Valère Germain à la 55e change la physionomie du match, l'OM égalisant immédiatement sur un corner par Balotelli (1-1, 56e) et l'emportant sur un but de Lucas Ocampos, titularisé, (1-2, 74e).
    L'argentin n'avait plus scoré depuis la 13ème journée et le match aller contre Dijon.
    Le dernier ex-ASM de l'effectif phocéen, Aymen Abdennour, était écarté de la feuille de match.

     1-0 

    Samedi à 17h, le Paris S.G. (1er) s'est imposé contre Bordeaux (12e) sur un pénalty de Cavani (1-0, 42e).
    Le buteur parisien est sorti blessé à la pause, remplacé par Kylian Mbappé.
    Son partenaire Layvin Kurzawa est resté sur le banc, son adversaire Jaroslav Plasil n'était pas dans les 18.

     1-2 

    Samedi à 20h, fin de la série de victoires pour Strasbourg (6e), battu à domicile par Angers (13e) avec un doublé de Kanga (0-1, 35e et 0-2, 55e) contre un but de Prcic qui a sauvé l'honneur des alsaciens en fin de match (1-2, 87e).
    Les deux anciens de l'ASM, Samuel Grandsir (pour le RCSA) et Thomas Mangani (pour le SCOA) sont entrés à la 75e.

     1-0 

    Amiens (19e) sort de la zone rouge en battant, et doublant, son adversaire du soir Caen (17e) grâce à un but de Konaté (1-0, 64e).
    Avec ces 3 points, l'ASM redevient 19e en attendant les autres résultats de la journée.

    Demain dimanche, les six derniers matches de la journée :
    - A 15h, Montpellier (5e) - AS Monaco (18e), Nantes (15e) - Nîmes (11e) et Toulouse (14e) - Reims (8e).
    - A 17h, Rennes (10e) - Saint-Etienne (4e) et Guingamp (20e) - Lille (2e).
    - A 21h, Nice (9e) accueille Lyon (3e).

    Au classement des buteurs, Kylian Mbappé (Paris S.G.) est seul en tête avec ses 18 buts.
    Il devance :
    - Cavani (Paris S.G.) avec 17 buts,
    - Pépé (Lille) avec 16 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Khazri (Saint-Etienne) et le regretté Emiliano Sala (Nantes) avec 12 buts,
    - Thauvin (Marseille) avec 11 buts,
    - Bamba (Lille) avec 9 buts,
    - 6 joueurs à 8 buts dont Radamel Falcao (Monaco),
    - 4 joueurs à 7 buts,
    - 3 joueurs à 6 buts,
    - 8 joueurs à 5 buts dont Youri Tielemans (AS Monaco) et Saint-Maximin (Nice),
    - 17 joueurs à 4 buts dont Boschilia (Nantes),
    - 29 joueurs à 3 buts dont Germain et Ocampos (Marseille),
    - 45 joueurs à 2 buts,
    - 83 joueurs à 1 but, dont les monégasques Benoît Badiashile, Cesc Fabregas, Kamil Glik, Aleksandr Golovin, Benjamin Henrichs, Stevan Jovetic, Rony Lopes & Pietro Pellegri ainsi que Dingomé (Reims) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    PRÉSENTATION MONTPELLIER - MONACO (J24)
    (09/02/2019)


    Pour la 24ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (18e) se rend chez le Montpellier HSC (5e).

    Sur le papier, la confrontation s'annonce déséquilibrée entre un candidat au podium et un autre au maintien.
    Mais l'ASM déçoit cette saison, et le MHSC surprend, comme cette défaite (1-2) subie un peu contre le cours du jeu à l'aller, après avoir dominé pendant une heure.
    Et justement, le MHSC a mis fin à 34 matches sans victoire contre l'ASM, qui reste tout de même sa bête noire à domicile.
    En 29 réceptions en L1 et L2 le SO Montpellier puis le MHSC n(ont fait tomber l'ASM que 4 fois. Le reste c'est 15 victoires monégasques et 10 nuls (40 buts marqués et 24 encaissés).
    La dernière défaite monégasque remonte au 23 décembre 1990 (2-1). Depuis c'est 19 rencontres sans défaite (7 nuls et 12 victoires).

    Après avoir retrouvé le chemin de la victoire contre Toulouse, Monaco se doit d'enchaîner pour s'éloigner de la zone rouge sur cette terre d'accueil qu'est, historiquement, La Mosson, même si cette saison Montpellier y a remporté 5 victoires en 11 matches face à Nice (1-0, J06), Nîmes (3-0, J08), Bordeaux (2-0, J10), Marseille (3-0, J12) et Caen (2-0, J22), concédé 4 nuls contre Saint-Etienne (0-0, J03), Strasbourg (1-1, J05), Rennes (2-2, J14) et Lyon (1-1, J19), et perdu deux fois face à Dijon (1-2, J01) et Lille (0-1, J16).
    Mais avec Monaco, tout est possible. L'ASM a bien remporté 3 victoires à l'extérieur, pour 2 nuls et 6 défaites.

    Ces dernières semaines, les héraultais marquent le coup.
    Depuis la victoire au Louis-II le 1er décembre, Montpellier a joué 8 matches pour une seule victoire contre Caen en L1, 4 nuls et 3 défaites, le MHSC se faisant éliminer (1-0) par Sannois-Saint-Gratien (National) en Coupe de France dès les 32èmes.

    Pour gagner, Leonardo Jardim peut compter sur ses recrues hivernales dont Gelson Martins, décisif dans les 4 buts inscrits ces 2 derniers matches.
    «La victoire contre Toulouse nous a donné confiance. On fait une bonne semaine de travail, les joueurs sont impliqués sur la préparation du prochain match. J’essaye d’être très clair avec eux. On débute une nouvelle série, et aujourd’hui on pense seulement à enchaîner les victoires. Montpellier est la deuxième meilleure défense du championnat. Les joueurs sont bons et solides. Nous allons faire face à des difficultés mais c’est notre mission.
    Bien sûr que le classement est toujours présent dans nos têtes, nous ne pouvons pas effacer le passé. C’est pour cela que les quinze prochains matches sont très importants. Nous souhaitons engranger le plus de points possibles. Ce n’est pas seulement les joueurs, mais tout le staff qui souhaite faire sortir l’AS Monaco de cette zone rouge.
    Les nouvelles recrues vont apporter des solutions dans notre effectif. L’effectif est plus riche et les joueurs veulent se battre pour obtenir leur place dans l’équipe.»
    (Site officiel ASM).

    Leonardo Jardim compte encore 7 blessés et 2 suspendus. Pierre-Gabriel et Sylla ont joué avec la N2 vendredi à Nice (victoire 3-0), Geubbels et N'Doram sont de retour à l'entraînement, seul le second est dans le groupe de 20 joueurs retenus.

    A Montpellier, Michel Der Zakarian a perdu Mathias Suarez et Florian Mollet blessés dans le derby Nîmes le week-end dernier, qui s'ajoutent à Dolly et Porsan-Clémenté.
    Souleymane Camara est dans les 18 convoqués.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Montpellier.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Subasic, Sy, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Jemerson, Sidibé, Fabregas, Golovin, Lopes, Martins, N'Doram, Silva, Thuram, Diop, Falcao, N'Koudou, Vinícius.

    Pour Montpellier : Bertaud, Lecomte, Aguilar, Congré, Cozza, Hilton, Mendes, Oyongo, Ristic, Lasne, Le Tallec, Piriz, Sambia, Skhiri, Camara, Delort, Laborde, Skuletic.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    VADIM VASILYEV : PRÉSENTATION DES DERNIÈRES RECRUES HIVERNALES
    (08/02/2019)


    L'AS Monaco a présenté ses dernières recrues hivernales

    Georges-Kévin N'Koudou
    «La ligue 1, c’est un retour à la maison pour moi. Je connais très bien ce championnat. L’AS Monaco est un grand club français, ce nouveau challenge me motive. Nous avons un très bon groupe dans lequel la qualité est au rendez-vous. Nous avons déjà fait l’impasse sur le passé et sommes focalisés vers nos nouveaux objectifs. Il y a de nouveaux joueurs, mais nous misons sur le travail de notre groupe et c’est tous ensemble que nous allons remonter au classement.»

    Gelson Martins
    «Mes coéquipiers m’ont mis dans les meilleures dispositions. Tout se passe rapidement. Je m’adapte car je connais bien le coach, qui est aussi portugais. Ici, j’aurai l’opportunité de me montrer davantage. J’ai 4 mois pour prouver de quoi je suis capable et j’ai envie d’aider l’équipe le plus possible. La situation actuelle est une source de motivation supplémentaire.»

    Adrien Silva
    «C’est un moment très spécial pour moi de revenir dans mon pays natal. C’est avec fierté que je représente l’AS Monaco. Connaître le coach était un point très important pour moi. Cette année, nous avons un gros défi et je suis content de pouvoir aider le groupe. C’est une période très importante pour le club, une nouvelle phase qui commence. Je suis compétitif et le football est ma passion. Physiquement, je me sens bien et prêt à évoluer au haut niveau. Personne ne résout les matchs individuellement, tout passera par notre collectif. Si nous devons sortir de cette zone au classement, c’est tous ensemble.»


    Carlos Vinícius
    «Falcao est un grand attaquant qui m’aidera à apprendre à ses côtés. J’essaye de travailler un maximum au quotidien. J’espère faire du bon travail ici. Pour ceux qui ne connaissent pas mon profil, je suis un joueur rapide, agressif, qui aime la profondeur. Je vais essayer de mettre mes qualités au service de l’équipe.»

    LE RÉSUMÉ DE MONACO - TOULOUSE  
    (06/02/2019)
    Revivez la rencontre

    Vous n'avez pas vu le match ?

    Vous souhaitez revivre la rencontre de la 23ème journée de Ligue 1 contre Toulouse comme si vous étiez au Stade Louis-II ?

    Vous pouvez le faire grâce au résumé du match en images

    Bonne lecture.

    CONTRAT PROFESSIONNEL POUR AMILCAR SILVA
    (06/02/2019)
    Contrat de 3 ans et demi

    Après les prolongations de Diop et Isidor, l'AS Monaco a fait signer son premier contrat professionnel à Amilcar Silva.

    Âgé de 19 ans, et international portugais U20, Amilcar Silva est au club depuis 14 ans... où il a grandi dans toutes les catégories de jeunes.

    En l'absence de Badiashile retenus avec les pros, il est le capitaine des U19 monégasques en Youth League cette saison (5 matches), et a été retenu une fois dans le groupe professionnel, pour le déplacement à l'Atlético Madrid en Ligue des Champions, le 28 novembre dernier.

    Amilcar Silva a signé un contrat jusqu'en juin 2022.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    LIGUE 1, MATCH EN RETARD 18ÈME JOURNÉE
    (05/02/2019)
    Le résultat du match en retard de la 18ème journée de Ligue 1

    Retrouvez le résultat du match en retard de la 18ème journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     1-0 

    A 19h et à huis clos, Marseille (10e) a reçu Bordeaux (12e).
    Les phocéens ont joué une grande partie du match en supériorité numérique après le rouge direct de Kalu (25e) pour un tacle non maîtrisé sur Ocampos.
    L'OM a pris l'avantage sur un corner dévié au premier poteau par Germain et repris au second par Kamara (1-0, 42e).

    Pour Marseille, Lucas Ocampos et Valère Germain ont joué toute la partie, Aymen Abdennour était sur le banc en raison des nombreuses absences.
    Pour les girondins, Jaroslav Plasil a été titularisé et a été remplacé à la 71e.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    PROLONGATIONS DES CONTRATS DE SOFIANE DIOP ET WILSON ISIDOR
    (05/02/2019)

    De deux saisons

    L'AS Monaco a annoncé les prolongations des contrats de deux jeunes joueurs, Sofiane Diop et Wilson Isidor, arrivés de Rennes l'été dernier, et qui avaient signer un contrat jusqu'en juin 2021 avec 2 années en options.

    Celles-ci ont été levées, et leurs contrats sont donc prolongés jusqu'en juin 2023.

    Âgés de 18 ans, ils ont eu un début de carrière différent sous le maillot "Rouge & Blanc".

    Sofiane Diop a participé à 22 matches (13 de L1, 1 de Coupe de France, 3 de Coupe de la Ligue, 4 de Ligue des Champions et le Trophée des Champions) pour 1243 minutes de jeu.

    Wilson Isidor a eu moins de temps de jeu, avec seulement 3 apparitions en professionnel (1 en L1, 1 en Coupe de France et 1 en Coupe de la Ligue) pour 48 minutes de jeu.
    S'il n'a pas jouée en Ligue des Champions, Isidor a participé à la campagne des U19 en Youth League, qui se poursuit dans 2 semaines à Chelsea.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    EMENALO POUSSÉ VERS LA SORTIE, REMPLACÉ PAR DUCRUET
    (04/02/2019)
    Du changement dans les hautes sphères monégasques

    Comme annoncé précédemment, l'avenir du Directeur Sportif Michael Emenalo était très incertain après le limogeage de Thierry Henry.

    Ne s'entendant pas avec Leonardo Jardim, qui privilégie le lien direct avec son Vice-Président Vadim Vasilyev, Michael Emenalo va s'écarter rapidement de l'ASM.
    Habituelle présent lors de chaque rencontre aux côtés de Vasilyev et Holveck, comme dernièrement face à Strasbourg, le Directeur Sportif n'est pas apparu en tribune officielle contre Toulouse, remplacé par Louis Ducruet.



    Aujourd'hui, l'AS Monaco annonce dans un communiqué l'arrivée du fils de la Princesse Stéphanie, 26 ans, dans le staff de l'ASM, mais rien sur le sort de son prédécesseur.

    Depuis octobre 2015, Louis Ducruet officiait dans la cellule de recrutement (poste de recruteur international). Dorénavant, il assistera Vadim Vasilyev dans ses fonctions sur la partie sportive et le recrutement.

    Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Louis a l’AS Monaco ancré au plus profond de lui. Il a en outre une volonté très forte de diriger un jour le club. C’est pour cela que j’ai décidé de l’aider à avancer sur ce chemin en lui permettant d’évoluer avec moi, au plus près. Avec du temps et du travail, il pourra ainsi parfaire ses connaissances du milieu du football, en particulier sur le plan sportif.» (Site officiel ASM)

    Louis Ducruet :
    «Je suis très heureux et fier d’avoir l’opportunité de collaborer avec Vadim Vasilyev et de pouvoir ainsi apprendre au contact d’un dirigeant qui est une référence dans le milieu. C’est une nouvelle étape pour moi, qui me permettra d’assimiler de façon plus globale le fonctionnement du club sur le plan sportif. Avec de l’humilité et beaucoup de travail, je suis certain que j’arriverai à de bons résultats.» (Site officiel ASM).

    LIGUE 1, 23ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS DU DIMANCHE
    (03/02/2019)
    Les résultats du dimanche de la 23ème journée de Ligue 1

    Deux matches se déroulaient ce dimanche.

     1-1 

    A 15h, le derby du Languedoc n'a pas eu de vainqueur.
    Nîmes (11e) a ouvert le score grâce à Landre (1-0, 2e), Montpellier (6e) a égalisé en seconde période par Delort (1-1, 73e).
    L'héraultais Souleymane Camara n'était pas sur la feuille de match.

     2-1 

    A 21h, Lyon (3e) a fait tomber le Paris S.G. (1er), pour la première fois de la saison.
    Le PSG avait pourtant rapidement pris l'avantage par Di Maria (0-1, 7e), mais l'OL a dominé, s'est procuré de nombreuses occasions mais Aréola a sauvé par 5 fois son équipe, mais est passé au travers de la 6ème et a permis à Dembélé d'égaliser (1-1, 33e).
    En seconde période, Lyon passe devant en transformant un pénalty par Fékir (2-1, 49e), avant de résister aux assauts du PSG.
    Seul le parisien Kylian Mbappé a joué, Layvin Kurzawa était forfait.

    Au classement des buteurs, Kylian Mbappé (Paris S.G.) est seul en tête avec ses 18 buts.
    Il devance :
    - Cavani (Paris S.G.), Pépé (Lille) avec 16 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Khazri (Saint-Etienne) et le regretté Emiliano Sala (Nantes) avec 12 buts,
    - Thauvin (Marseille) avec 11 buts,
    - Bamba (Lille) avec 9 buts,
    - 6 joueurs à 8 buts dont Radamel Falcao (Monaco),
    - 4 joueurs à 7 buts,
    - 3 joueurs à 6 buts,
    - 8 joueurs à 5 buts dont Youri Tielemans (AS Monaco) et Saint-Maximin (Nice),
    - 16 joueurs à 4 buts dont Boschilia (Nantes),
    - 29 joueurs à 3 buts dont Germain (Marseille),
    - 44 joueurs à 2 buts dont Ocampos (Marseille),
    - 81 joueurs à 1 but, dont les monégasques Benoît Badiashile, Cesc Fabregas, Kamil Glik, Aleksandr Golovin, Benjamin Henrichs, Stevan Jovetic, Rony Lopes & Pietro Pellegri ainsi que Dingomé (Reims) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONACO - TOULOUSE (2-1)  
    (02/02/2019)

    Leonardo Jardim
    «C'était un retour avec beaucoup de sentiments. Après, je me suis concentré sur le match. Monaco a fait un match positif. La stratégie a été respectée. Les joueurs sont restés ensemble, compacts. J'ai félicité le groupe pour ses premiers trois points dans ce mini-championnat. Je suis arrivé ici pour un championnat de 16 matches. L'objectif est de faire autant de points que les meilleures équipes de France (sur cette période).
    Le passé, tout le monde le connaît. Ne pas avoir gagné à la maison après 22 journées, c'est lourd. C'est pourquoi les joueurs sont contents. Ce sont eux qui démontrent leur compétence.
    Les dix dernières minutes ? On est humain. Même si je leur ai demandé d'oublier le passé, l'équipe sait qu'elle n'a plus gagné à la maison. On a quand même eu des contres.
    (Sur Jemerson au poste de sentinelle) Quand on manque de solutions, il faut réfléchir un peu plus. J'ai parlé avec lui. Il a été formé au milieu, comme Fabinho. Il a été beaucoup critiqué. Le vrai Jemerson est celui qui a été champion de France avec Monaco.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Alain Casanova
    «On a fait un match moyen. Notre début a été médiocre, trop insuffisant pour poser des problèmes à une équipe qui voulait se refaire. On a été en difficulté d'entrée. [...] Puis on égalise et jusqu'à la mi-temps, c'était équilibré. Ensuite, on leur laisse le ballon et il marque sur un exploit de Gelson Martins sur le côté. On revient ensuite mais c'est un peu tard. Certains ont été en dessous de leur niveau, c'est dommage. On ne s'est libéré une fois qu'on était mené. Ils ont alors été fébriles. C'est le lot des équipes qui ont besoin de points. [...]
    (À propos de Monaco) Le retour de Leonardo Jardim leur a fait du bien dans la remise en question, dans l'impact psychologique et tactique. Il y a des noms des individualités.
    Leur mercato ? C'est permis. On ne peut rien y faire. Ils ont corrigé certaines faiblesses.»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 23ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (02/02/2019)
    Les résultats de la 23ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     4-0 

    Vendredi à 20h45, Lille (2e) n'a fait qu'une bouchée de Nice (7e).
    Leao a vite pris de l'avance grâce à Leao (1-0, 8e), puis le large en fin de période par Pépé (2-0, 37e).
    Bamba (3-0, 75e) a donné plus d'ampleur à la victoire des "Dogues" qui, en supériorité numérique avec le rouge de Lees-Melou (89e), ont rajouté un autre but par l'ancien "Aigon" Rémy (4-0, 90e+4).
    Lille a joué sans Farès Bahlouli (écarté) ni Kouadio Yves Dabila (banc). Pour Nice, Allan Saint-Maximin a joué tout le match.

     1-0 

    Samedi à 20h, Angers (15e) a pris de l'avance sur la zone rouge en battant Dijon (16e) grâce à un but de Bahoken (1-0, 27e).
    Titulaire pour le SCO, Thomas Mangani a été remplacé à la 74e.

     2-1 

    L'AS Monaco (19e) a remporté sa premièer victoire à domicile en venant difficilement à bout de Toulouse (13e) grâce à un dynamiteur nommé Gelson Martins, qui a donné un premier but à Aleksandr Golovin (1-0, 14e), puis a délivré un second centre, conclu en but par Cesc Fabregas (2-1, 62e).
    Jullien avait temporairement égalisé sur un corner (1-1, 20e).
    L'ancien monégasque Corentin Jean est entré à la 79e pour arracher l'égalisation, en vain.

     1-0 

    Autre bonne nouvelle pour l'ASM, la victoire de Rennes (10e) sur Amiens (18e) grâce à un but en fin de match de Zeffane (1-0, 82e).
    Loïc Badiashile n'était pas dans le groupe breton.

     2-1 

    Samedi à 21h, Reims (9e) a battu Marseille (8e) grâce à des buts de Dingomé (1-0, 21e), Suk (2-0, 68e) contre un but de Njie en fin de match (2-1, 86e).
    Pour les champenois, Johann Carrasso est resté sur le banc, Tristan Dingomé a débuté, marqué son premier but en L1 sur un tir dévié, été averti (59e) et remplacé à la 79e.
    Pour l'OM, Lucas Ocampos a joué tout le match, Valère Germain est entré à la 73e, Aymen Abdennour est toujours écarté.

    Demain dimanche, deux matches :
    - A 15h, Nîmes (11e) reçoit Montpellier (6e).
    - A 21h, Lyon (3e) affronte Paris S.G. (1er).

    Pour rappel, trois matches ont été reportés.
    Caen (17e) recevra Nantes (14e) le 13 février à 19h30, Bordeaux (12e) fera de même avec Guingamp (20e) le 20 février à 19h.
    Prévu dimanche à 17h, Saint-Etienne (4e) - Strasbourg (5e) a été reporté à une date ultérieure.

    Au classement des buteurs, Kylian Mbappé (Paris S.G.) est seul en tête avec ses 18 buts.
    Il devance :
    - Cavani (Paris S.G.), Pépé (Lille) avec 16 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Khazri (Saint-Etienne) et le regretté Emiliano Sala (Nantes) avec 12 buts,
    - Thauvin (Marseille) avec 11 buts,
    - Bamba (Lille) avec 9 buts,
    - Radamel Falcao (Monaco), Gradel (Toulouse), Kamano (Bordeaux), Laborde (Montpellier) et Mothiba (Lille puis Strasbourg) avec 8 buts,
    - 3 joueurs à 7 buts,
    - 5 joueurs à 6 buts,
    - 7 joueurs à 5 buts dont Youri Tielemans (AS Monaco) et Saint-Maximin (Nice),
    - 17 joueurs à 4 buts dont Boschilia (Nantes),
    - 28 joueurs à 3 buts dont Germain (Marseille),
    - 45 joueurs à 2 buts dont Ocampos (Marseille),
    - 81 joueurs à 1 but, dont les monégasques Benoît Badiashile, Cesc Fabregas, Kamil Glik, Aleksandr Golovin, Benjamin Henrichs, Stevan Jovetic, Rony Lopes & Pietro Pellegri ainsi que Dingomé (Reims) et Mangani (Angers).
    - 9 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 23ÈME JOURNÉE, MONACO - TOULOUSE : 2-1  
    (02/02/2019)

    Monaco enfin maître au Louis-II

    L'AS Monaco a enfin remporté son premier match de la saison à domicile en L1, après 4 nuls et 7 défaites.
    Si la victoire face à Toulouse est méritée grâce à deux buts inscrits par Aleksandr Golovin (1-0, 14e) et Cesc Fabregas (2-1, 62e) sur des numéros de Gelson Martins, Jullien avait égalisé à la 20e, elle a été difficile.
    Par de nombreuses situations non conclues, dont une frappe de Golovin sur la barre, et une fébrilité défensive avec des opportunités toulousaines, qui heureusement, n'ont pu être concrétisées en fin de partie.

    Grâce à cette victoire, conjuguée aux défaites de Dijon et Amiens, l'AS Monaco remonte au classement en devenant barragiste (18e).
    Regain à confirmer dimanche prochain (15h) à Montpellier, pour la 24ème journée de Ligue 1.


    Pour plus d'info sur la vingt-troisième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    PRÉSENTATION MONACO - TOULOUSE (J23)
    (01/02/2019)


    Pour la 23ème journée du championnat de Ligue 1 2018-19, l'AS Monaco FC (19e) reçoit le Toulouse FC (13e).

    Éliminés en Coupe de la Ligue mardi soir, les monégasques n'ont plus que le championnat à jouer, et enfin remporter leur premier match à domicile, après 4 nuls et 7 défaites.
    Pour mettre fin aux mauvais résultats (2 points pris lors des 6 dernières journées), les dirigeants monégasques ont jonglé avec les contrats pour engager ou faire partir les joueurs.
    Mais le TFC est capable de tout en ce moment : gagner 2-1 à Lille et Nîmes, perdre à Caen, partager les points contre Angers.

    A domicile, l'AS Monaco n'a plus le choix et doit enfin remporter sa première victoire à domicile après 11 réceptions infructueuses (4 nuls, 7 défaites avec 9 buts marqués et 23 encaissés).
    Loin de ses bases, le TFC a pris 58% de ses points (15 sur 26) avec 4 victoires à Guingamp (1-2, J04), Reims (0-1, J16), Lille (1-2, J19) Nîmes (0-1, J21), 3 nuls à Angers (0-0, J06), Rennes (1-1, J08), Strasbourg (1-1, J12) et 4 défaites à Marseille (4-0, J01), Nantes (4-0, J10), Paris S.G. (1-0, J14), Caen (2-1, J18).

    Les statistiques historiques entre les deux clubs sont en faveur des asémistes, avec en Principauté 47 réceptions en championnat (L1 & L2) du TFC actuel et de son ancètre, pour le bilan de 28 victoires monégasques, 11 nuls, 8 défaites, 86 buts marqués et 37 buts encaissés.
    Depuis la dernière victoire du TFC en 2007-08, l'ASM est sur 6 victoires et 2 nuls vierges.

    Leonardo Jardim va retrouver le Louis-II, et avec ses nouvelles recrues, se doit de l'emporter pour commencer la remontée au classement.
    «Je ne veux pas parler du passé. On sait tous ce qu’il s’est passé. Mon objectif maintenant c’est le présent. Avec ce groupe là on est capable de réussir.
    Nous avons été actifs sur ce mercato. Des joueurs sont partis, d’autres sont arrivés. Un groupe de joueurs est arrivé pour améliorer la qualité de l’équipe et nous apporter plus de solutions. N'Koudou et Martins vont nous amener de la vitesse dans les couloirs. Ils sont de nouvelles solutions.
    Je veux que les joueurs travaillent bien, avec leur qualité individuelle. C’est important qu’ils aient confiance en eux pour réussir ensemble notre grand objectif. Nous avons besoin de plus de rigueur, de plus d’engagement pour récupérer le ballon. Je demande aux joueurs d’avoir la bonne attitude, le bon engagement. C’est tout.»
    (Site officiel ASM)

    Mis sur le banc par Thierry Henry pour ses nombreuses bourdes en défense, Jemerson de Jesus Nascimento a retrouvé le terrain à Guingamp en Coupe de la Ligue, mais au milieu du terrain.
    «La méthodologie de travail de Leonardo Jardim est connue, c’est un avantage pour nous. C’est bien aussi pour les nouveaux joueurs.
    C’est difficile d’être toujours à son top niveau. Il y a des hauts et des bas, comme dans la vie. La confiance va revenir, le coach me connaît. Le plus important c’est de travailler au quotidien pour s’en sortir.
    Contre Guingamp j’ai évolué milieu défensif, cela faisait longtemps. C’était même une première pour moi en professionnel. Cela va peut être encore le cas à l’avenir, le plus important c’est que je sois prêt quand le coach me le demandera.
    Nous sommes dans une situation difficile. On va penser match après match. Sans regarder l’adversaire ou le classement. On veux gagner pour gagner en confiance.
    Réduire le groupe cela veut dire plus de concurrence et c’est ce qui va nous aider à progresser. On va reprendre du plaisir à jouer ensemble.»
    (Site officiel ASM)

    Avec les transferts des dernières heures, ils ne sont plus que 9 à l'infirmerie.
    Leonardo Jardim ne peut compter aussi sur Naldo et Vainqueur (suspendus) mais récupère son buteur Radamel Falcao.
    Les nouvelles recrues N'Koudou, Silva, Vinícius sont avec Martins dans le groupe de 19 joueurs retenus.

    Le coach des Toulousains, Alain Casanova est revenu sur l'importance du match, surtout «pour l'AS Monaco. C'est une équipe totalement remaniée, avec 8 nouveaux joueurs, une nouvelle philosophie... Ils mettent tout en oeuvre pour sortir de la zone rouge.
    Leur début de saison a été compliqué et une mauvaise dynamique s'est enclenchée. La chance leur a tourné le dos, leurs joueurs ont perdu confiance... Je ne juge pas, j'observe de loin, dans l'intérêt de notre confrontation samedi.
    Notre première période face à Angers a été faible. Ce match est derrière nous mais il nous permet de travailler certaines choses pour se projeter de la meilleure des manières sur ce déplacement à Monaco.
    Notre dynamique ? Nous nous devons d'être plus performants à domicile, au Stadium, pour apporter de la joie à nos supporters. Cela nous tient à coeur à tous !
    Un match ne ressemble jamais à un autre. Le match de samedi sera encore plus difficile que celui à Nîmes ou à Lille. Nous nous y préparons depuis le début de la semaine.
    » (Site officiel TFC).

    Pendant le mercato, le TFC s'est séparé de Todibo, Yago, Osei Yaw, Bodiger, Fortes et Mbia pour la seule arrivée du japonais Shoji (Kashima Antlers).
    Face à l'ASM, le coach toulousain est privé de 5 joueurs : Amian, Moubandjé, Vidal (blessés), Cahuzac et Sidibé (suspendus).
    Corentin Jean est bien dans le groupe de 19 joueurs convoqués.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Toulouse.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Subasic, B. Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Pierre-Gabriel, Sidibé, Fabregas, Golovin, Jemerson, Lopes, Silva, Thuram, Diop, Falcao, Martins, N'Koudou, Vinícius.

    Pour Toulouse : Goicoechea, Reynet, Bessile, Diakité, Jullien, Moreira, Shoji, Sylla, Bostock, Dossevi, Durmaz, Koné, Garcia, Sangaré, Gradel, Jean, Leya Iseka, Mubélé, Sanogo.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    FERMETURE DU MERCATO HIVERNAL
    (01/02/2019)
    Il est fermé depuis 0h.

    Le mercato hivernal, ouvert depuis le mardi 1er janvier à 0h, a clos ses portes à minuit.

    Durant ce mois de transferts, l'AS Monaco a été très active après sa première partie de saison ratée, pour engager des joueurs souhaités par Thierry Henry puis Leonardo Jardim.

    En acheteurs compulsifs, les dirigeants monégasques ont engagé Ronaldo Aparacido Rodrigues «Naldo», Fodé Ballo-Touré (défense), Cesc Fabregas, William Vainqueur, Adrien Silva (au milieu), Gelson Martins, Carlos Vinícius, Georges-Kévin N'Koudou (en attaque) pour faire remonter l'ASM au classement, et tenter de gagner une coupe, ce qui ne s'est pas traduit dans les résultats, avec 1 point pris en 3 matches et deux éliminations en coupes, avec déjà trois expulsions pour Naldo (2) et Vainqueur.
    7 de ces 8 joueurs venus étaient en manque de temps de jeu dans leurs clubs respectifs, et 5 ont été prêtés sans option d'achat.

    Ces arrivées ont provoqué une vague de départ de joueurs sur lesquels le coach monégasque ne comptait plus.
    Ainsi Grandsir, puis ce dernier jour, Traoré, Pelé, Aït Bennasser, L. Badiashile, Barreca, Tielemans, Touré sont partis en prêts, sauf pour le dernier transféré à 6 mois de la fin de son contrat.

    Il aurait pu y avoir d'autres mouvements dans ce mercato, mais la situation était complexe entre :
    - les joueurs qui voulaient partir mais qui n’ont pas eu de demande,
    - ceux dont le club voulait se séparer mais dont personne ne voulait,
    - les joueurs que le club souhaitait engager mais qui n'ont pas voulu venir, ...

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    Pour accéder aux news des mois précédents, cliquez ici...