BENJAMIN MENDY REJOINT MANCHESTER CITY
(24/07/2017)

Il a signé pour 5 ans

Le feuilleton Benjamin Mendy est terminé.

Arrivé la saison passée ne provenance de Marseille contre 15 M€, Benjamin Mendy ne sera resté qu'une saison sur le Rocher, le temps de devenir international français et de remporter son premier titre de Champion de France.

Revenu après les internationaux mi-juillet, Mendy n'est pas parti en stage en Suisse avec le reste du groupe.
Officiellement pour soigner sa blessure survenue avec l'Équipe de France le mois dernier, mais aussi en raison de sa volonté de départ pour l'Angleterre et le Manchester City de Pep Guardiola et Bernardo Silva.

Il restait aux 2 clubs à s'entendre sur le montant du transfert, et après avoir refusé 2 offres de 40 et 45 M£, les dirigeants monégasques ont accepté celle de 50 M£, soit 57,5 M€ pour racheter ses 4 dernières années de contrat.

Pour faire oublier Benjamin Mendy et ses centres venus du côté gauche, Leonardo Jardim compte maintenant sur Jorge Marco de Oliveira Moraes ou Terence Kongolo.

En 2016-17, si Benjamin Mendy présente un bon bilan avec 39 matches disputés (25 de L1, 2 de Coupe de France, 2 de Coupe de la Ligue et 10 de Ligue des Champions) pour 1 but (à Marseille en Coupe de France) et 11 passes décisives, l'ancien phocéen a souvent été blessé et a quand même raté 24 matches, dont 6 de suspensions.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

AMICAL, SPORTING LISBONNE - MONACO : 2-1
(22/07/2017)


Sixième match et première défaite pour l'ASM

Après 2 victoires et 3 nuls, l'AS Monaco a connu sa première défaite de la saison au Portugal, 1-2 chez le Sporting Lisbonne.

Les monégasques ont été malmenés pour commencer, mais ont marqué un but qui a été refusé pour un hors-jeu actif devant Patricio (18e), ont dominé avant de se faire prendre en contre (1-0, 32e), puis sur un corner (2-0, 43e).
La seconde période a été moins bonne, avec de nombreux changements (11 pour le Sporting, 8 pour Monaco) mais les monégasqus ont sauvé l'honneur dans le temps additionnel par Guido Carrillo (2-1, 90e+1).

Pour ce match, Leonardo Jardim aligne ce qui pourrait être son équipe-type de la saison.
Par rapport à celle de la saison passée, Terence Kongolo, Youri Tielemans et Rony Lopes remplacent Mendy, Bakayoko et Silva.

Face à eux, ils retrouvent un ancien partenaire, Fabio Coentrão, titularisé en défense dans la couloir gauche.

Devant leurs supporters, les portugais débutent le mieux la rencontre en mettant la défense monégasque sous pression.
- Côté gauche, Martins trouve Acuña à l'angle des 6m. Son tir est repoussé par Subasic en corner (4e).
- Mauvaise relance de Patricio directement sur Lemar, qui cherche Mbappé au point de pénalty, devancé par la sortie dans ses pieds de Patricio, qui relâche dans ceux de Falcao, encore contré par le portier portugais. Le ballon revient sur Mbappé, couvert par 2 défenseurs sur la ligne. Coates repousse (8e).
- Coup-franc côté droit pour Acuña. Il le tire rentrant, un peu trop haut pour Coates, et le ballon passe pas loin du second poteau (16e).
- Falcao dans le rond central cherche Mbappé dans la profondeur. Contrôle, accélération pour passer Piccini, et frappe piquée dans un angle fermé mis en corner par Rui Patricio (18e).
- Sur le corner, le ballon est repoussé aux 20m un peu sur la droite, pour la volée du droit du gaucher Marcos Lopes, qui envoit le cuir au ras du montant gauche de Patricio. Le but est refusé car Kongolo était devant le gardien lisboète au moment de la frappe et lui a masqué le départ du ballon (18e).

Monaco aurait pu ouvrir le score contre le cours du jeu, mais prend progressivement possession du cuir et domine.
- Festival de dribbles de Mbappé côté gauche. Son centre pour Falcao, hors-jeu, est mis en corner par Mathieu (21e).
- Tir de Sidibé, écrasé, à l'entrée de la surface côté droit. A côté (26e).
- Transversale de 40m de Tielemans pour Falcao aux 18m. Le rebond ralenti le ballon et permet à deux défenseurs de revenir. Le colombien doit contrôler et frapper de volée. Bien au-dessus (27e).
- Coup-franc de Lemar côté gauche, pour Kongolo qui se jette aux 6m au premier poteau. Corner (29e).
- Balle perdue par le milieu monégasque, qui permet un contre du Sporting. Podence combine avec Dost qui lui remet dans la surface côté droit. Le centre de Podence évite la sortie dans un angle fermé de Subasic, la défense monégasque dégage difficilement (30e).
- Attaque de Martins qui perfore le milieu monégasque et décale pour Dost coté gauche, à l'entrée de la surface, qui reprend de l'extérieur du pied droit mais rate son tir, qui se transforme en passe pour le second poteau et le tacle de Fernandes, qui redresse dans le but vide (1-0, 32e).

Les portugais marquent alors que c'était la meilleure période des monégasques, qui accusent le coup.
- Tir de Battaglia des 30m. A côté (38e).
- Corner de la gauche, tiré par Acuña, pour la tête de Bost au-dessus de Glik. Le ballon part en cloche et retombe dans la lucarne droite de Subasic, resté planté au milieu du but (2-0, 43e).

A la reprise, pas de changement, et Monaco tente de revenir dans la partie, et obtient plusieurs corners, tirés par Lemar depuis le côté gauche.
- Il trouve la tête de Glik au second poteau, qui ne cadre pas (47e).
- Kongolo est trop court au premier, Mathieu est proche du CSC. Re-corner (49e).

Les premiers remplacements de la partie sont effectués, avec 4 entrées pour le SCP (55e). Adrien Silva tente de se montrer sur un coup-franc, mais il ne trouve pas le cadre (57e).
- Retourné de Falcao au point de pénalty sur un centre monégasque repoussée par la défense. Patricio Capte (59e).

Leonardo Jardim change sa ligne d'attaque, avec Falcao, Mbappé et Lopes qui sont remplacés par Guido Carrillo, Allan Saint-Maximin et Gil Dias (61e) avant 3 nouveaux changements des locaux (64e). C'est presque payant, quand sur un corner de Tielemans de la droite, Guido Carrillo reprend au second poteau, mais sa tête lobée est retirée de la lucarne opposée par Rui Patricio (65e).
- Centre de J. Silva pour la tête de Doumbia, gêné par Jemerson (70e).
Après les entrées de Jorge Marco de Oliveira Moraes et Soualiho Meïté aux places de Kongolo et Lemar, A. Silva a encore un bon coup-franc, mais ne trouve toujours pas le cadre (75e).
Le chronomètre file, de nouveaux changements ont lieu avec les entrées de Diego Benaglio, Almamy Touré et Moussa Sylla pour Subasic, Sidibé et Tielemans (82e), puis de 4 autres portugais (84e), mais l'ASM cherche toujours à marquer.
- Tir enroulé, mais pas assez, de Saint-Maximin. A côté (90e).
- Pressing de Sylla et de Carrillo sur la défense portugaise, qui permet à l'argentin de prendre le ballon dans les pieds de Figueiredo côté gauche.
Guido Carrillo rentre dans la surface, Beto se replace en reculant vers son premier poteau, mais le plat du pied droit de l'attaquant monégasque file dans le petit filet du second poteau (2-1, 90e+1).

Monaco a sauvé l'honneur, mais a pêché dans les choix offensifs, ne mettant que trop rarement la défense du Sporting en danger par des mouvements collectifs.
L'heure de la préparation est terminée, le prochain match sera officiel, avec un trophée en jeu, face au Paris Saint-Germain à Tanger, samedi prochain.

Retrouvez la feuille de match Sporting Lisbonne - AS Monaco FC

LE GROUPE RETENU POUR LISBONNE
(21/07/2017)


23 joueurs retenus

Pour le dernier match de préparation de la saison avant le Trophée des Champions le week-end prochain, Leonardo Jardim retrouve son ancien club, le Sporting Lisbonne.

Il a retenu 23 joueurs pour la rencontre de demain.

- 2 gardiens de but : Diego Benaglio, Danijel Subasic.
- 8 défenseurs : Kamil Glik, Jemerson de Jesus Nascimento, Jorge Marco de Oliveira Moraes, Terence Kongolo, Andrea Raggi, Julien Serrano, Djibril Sidibé, Almamy Touré.
- 9 milieux : Youssef Aït Bennasser, Gil Dias, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», Thomas Lemar, Marcos Lopes, Soualiho Meïté, Kévin N'Doram, Youri Tielemans.
- 5 attaquants : Guido Carrillo, Radamel Falcao, Kylian Mbappé, Allan Saint-Maximin, Moussa Sylla.

Ce sont les 25 qui ont effectué le stage en Suisse moins Seydou Sy et Jordi Mboula, qui n'avait pas participé au dernier match, blessé.

SERRANO PRO, ANTONUCCI PROLONGÉ
(20/07/2017)

L'AS Monaco garde ses talents

Les dirigeants monégasques font le nécessaire pour garder leurs jeunes talents.

Appelé pour les 2 stages de pré-saison, Julien Serrano s'est vu récompensé avec la signature de son premier contrat professionnel.

Membre de l'Académy depuis 2013, avec laquelle il a remporté la Gambardella en 2016, Julien Serrano a fait ses débuts avec l'équipe professionnelle lors des matches de préparation, face à Sankt-Pölten, au Rapid Vienne, à Stoke City et au PSV Eindhoven.
Il évolue au poste d'arrière gauche.

Arrivé en janvier dernier en provenance de l'Ajax Amsterdam avec un contrat de 2 ans et demi en poche, Franco Antonucci a déjà séduit ses dirigeants, qui lui ont offert un nouveau contrat avec 3 saisons supplémentaires, ce qui le lie avec l'ASM jusqu'en juin 2022.

Franco Antonucci a participé au premier stage de pré-saison en Autriche, avant l'arrivée des internationaux.
Il évolue au milieu du terrain.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

MONACO MONTE LE TON POUR MBAPPÉ
(20/07/2017)

Le club menace de poursuites les clubs qui continuraient ses démarches directes

L'AS Monaco, via un communiqué officiel, demande aux clubs, qui contactent directement le joueur et son entourage, d'arrêter sous peine de poursuites.

En effet, les dirigeants monégasques ne veulent pas se séparer de leur pépite, et n'ont donc pas autorisé ces clubs à contacter le joueur.
Vu les articles bafoués (de la LFP et de la FIFA), le club demande, entre autres, au Paris S.G. d'arrêter d'importuner le joueur en ce début de saison.

Le communiqué de l'AS Monaco :
«L’AS MONACO constate avec regret que des clubs "importants" du football européen multiplient les contacts avec Kylian Mbappé (et son entourage) sans en avoir l’autorisation du club.
L’AS MONACO entend rappeler à ces clubs que de tels agissements sont contraires à l’article 211 du Règlement Administratif de la Ligue de Football Professionnel et à l’article 18.3 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de la FIFA.

Afin de mettre fin à cette situation inacceptable, l’AS MONACO envisage de demander à la Ligue de Football Professionnel et à la FIFA d’engager des procédures disciplinaires à l’encontre des clubs contrevenants.
»

CORENTIN TIRARD TRANSFÉRÉ À GRENOBLE
(20/07/2017)
Il retrouve les Alpes

Le club isèrois, promu en National, vient d'annoncer l'arrivée de Corentin Tirard.

Natif de la Drôme avoisinante, et passé par Evian-Thonon-Gaillard avant de rejoindre l'AS Monaco en 2014, Corentin Tirard n'a jamais eu les faveurs de l'équipe professionnelle.

Habitué à la CFA (appelée National 2 depuis cet été) où il a encore trouvé 8 fois les filets adverses en 29 matches la saison passée, Corentin Tirard retrouve sa région natale où il pourra jouer à un niveau supérieur à celui de la réserve monégasque.

Il était en fin de contrat en juin prochain.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

RUBEN VINAGRE PRÊTÉ À WOLVERHAMPTON
(20/07/2017)

Avec option d'achat

L'AS Monaco a annoncé aujourd'hui le prêt d'un de ses jeunes, Ruben Vinagre.

Une fois n'est pas coutume, le joueur ne rejoint pas la Belgique mais l'Angleterre, car il s'est engagé pour une saison, avec option d'achat, avec les Loups de Wolverhampton, pensionnaire de Championship (la 2ème division anglaise), où il retrouvera d'autres portugais passés par l'ASM, Hélder Costa et Ivan Cavaleiro.

L'option d'achat accompagnant le prêt est une surprise, car Vinagre a prolongé son contrat en juin dernier (jusqu'en juin 2022) avec le Rocher.

Ruben Vinagre, champion d'Europe U17 en 2016 avec le Portugal, a passé une saison dernière quasi blanche, car son prêt à l'Academica Coimbra avait été annulé par la FIFA, le joueur n'étant pas majeur à ce moment là.
Il était alors revenu sur le Rocher, où il n'a jamais été avec les professionnels.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

AMICAL, MONACO - FENERBAHÇE ISTANBUL : 1-1
(19/07/2017)



Cinquième match et 3ème nul pour l'ASM

Le stage en Suisse de l'AS Monaco a pris fin avec un 3ème et dernier match de préparation face aux turcs de Fenerbahçe Istanbul, après la victoire sur Stoke City (4-2) et le nul vierge face au PSV Eindhoven.

Et face à Nabil Dirar et à ses coéquipiers, les monégasques ont été contraints au nul, 1-1, Stoch (1-1, 79e) répondant à Thomas Lemar (1-0, 53e), une fois que les titulaires ont été remplacés (70e).

Les principales actions du match :

- Corner de Tielemans. Aux 6m, Falcao reprend de la tête et met le cuir sur la barre de la lucarne droite de Demirel, resté immobile (5e).
- Centre de Sidibé pour Falcao. Kjaer met en corner de la tête (7e).
- Centre d'Özbayrakli, pour le 2ème poteau où Van Persie et Dirar sont trop courts (8e).
- Corner repoussé pour la volée de Dias aux 20m. Elle est déviée sur Falcao, côté gauche dans la surface, qui remise dans l'axe sur Kongolo, surpris par Neustädter, qui dévie légèrement, et ne peut cadrer face au but vide (12e).
- Allan Saint-Maximin est lancé côté gauche, rentre dans la surface mais ne tente pas sa chance. Il met en retrait pour Falcao, pris par Neustädter en deux temps (15e).
- Débordement de Souza côté gauche, qui centre pour la tête de Van Persie. Subasic se détend et capte (20e).
- Dirar revient depuis le côté droit et centre pour Valbuena, qui reprend du plat du pied. Pas assez puissant pour battre le portier croate de l'ASM (25e).
- Centre de Lemar côté gauche, un peu trop haut pour Saint-Maximin et Falcao aux deux poteaux (26e).
- Lancé par Lemar, Terence Kongolo centre depuis la gauche, pour Gil Dias en retrait aux 18m, qui contrôle avant de frapper. Demirel capte (30e).
- Coup-franc de Tielemans pour le second poteau et la tête de Jemerson à 2m du but, qui ne cadre pas (37e).

A la reprise, 2 changements pour l'ASM, avec les sorties de Subasic et Dias pour les entrées de Benaglio et Lopes.
Et les deux entrants se montrent, Lopes sur un tir contré à l'entrée de la surface (48e), Benaglio en s'interposant sur un centre de Dirar de la droite repris par Van Persie en taclant (50e).
L'AS Monaco ouvre logiquement le score, après une transversale de Tielemans pour Sidibé côté droit qui contrôle et centre. Saint-Maximin est trop court dans l'axe, Demirel dévie le ballon pour le second poteau et la tête de Falcao. Le ballon vient heurter la barre transversale, revient dans l'axe dans les 6m où se trouve Thomas Lemar qui n'a plus qu'à mettre le ballon au fond (1-0, 53e).

Les turcs tentent de réagir, mais avec des frappes lointaines de Dirar et Valbuena. La première est captée (54e), la seconde loin du cadre (55e).
- Percée de Lemar côté gauche, qui se termine par une frappe en force qui file dans la lucarne droite. C'est dévié en corner par Demirel (58e).
- Corner joué en retrait pour le tir de Sidibé des 25m dans l'axe. Le portier turc capte (64e).
- Centre de Saint-Maximin pour Lopes, trop en avance, qui reprend en se tournant. A côté (64e).

Leonardo Jardim change son équipe, avec 5 nouveaux changements : Sidibé, Tielemans, Lemar, Falcao et Saint-Maximin laissent leurs places à Touré, Meïté, Jorge, Carrillo et Mbappé (70e).
Sur son premier ballon, le phénomène monégasque obtient un coup-franc que frappe Fabinho des 25m plein axe. Il rate de quelques centimètres la lucarne gauche de Demirel (72e).
Peu après, Kylian Mbappé est dans la surface turque, et entre 4 défenseurs trouve une position de frappe et oblige Demirel à une parade au premier poteau (74e).

Au tour de Fenerbahçe de faire des changements, avec 5 entrées, qui s'avèrent décisives.
- Tir lointain de Stoch des 30m, claqué en corner par Benaglio (76e).
- Coup-franc à la limite de la surface. Tufan décale pour Stoch, et son tir enroulé trouve la lucarne gauche de Benaglio, trop court (1-1, 78e).
- Contre à 4 contre 3 pour les stambouliotes, mené par Dirar côté droit, qui trouve côté gauche Stoch, tout seul. Son tir en force et à ras de terre est repoussé par Benaglio au premier poteau (80e).

Pour les dernières minutes, Leonardo Jardim remplacent Fabinho, Jemerson par N'Doram et Raggi (80e) puis Glik et Kongolo par Sylla et Aït Bennasser (86e), et Monaco est encore sauvé par son portier helvétique, qui repousse une tête de Köse dans un angle fermé (88e).

L'AS Monaco termine ses stages de préparation invaincue, avec 2 victoires et 3 nuls, face à Sankt-Pölten (3-0), au Rapid Vienne (2-2), Stoke City (4-2), PSV Eindhoven (0-0) et Fenerbahçe (1-1), et aura un dernier match d'essai, samedi à Lisbonne, face au Sporting, avant de débuter sa saison face au PSG pour le Trophée des Champions la semaine suivante.

Retrouvez la feuille de match AS Monaco FC - Fenerbahçe Istanbul

IRVIN CARDONA & JORDY GASPAR PRÊTÉS AU CERCLE BRUGES
(18/07/2017)

Ils rejoignent la colonie monégasque

L'AS Monaco a annoncé aujourd'hui les prêts de deux nouveaux jeunes à la "succursale" du Cercle Bruges, pour y trouver du temps de jeu et de l'expérience en vue des prochaines saisons sous le maillot monégasque.

Le premier est l'attaquant Irvin Cardona, barré par Falcao, Mbappé et Carrillo à la pointe de l'ASM.
Vainqueur de la Gambardella en 2016, il a découvert le monde professionnel la saison passée, disputant 7 rencontres (3 de L1, 3 de Coupe de France et la finale de Coupe de la Ligue) avec l'équipe première lors du début d'année 2017.
En première partie de saison, il jouait avec la CFA et avait inscrit 14 buts en 17 matches.

Avant de rejoindre la Belgique, Irvin Cardona a prolongé son bail avec l'AS Monaco de deux saisons, soit jusqu'en juin 2021.

Jordy Gaspar va l'accompagner Outre-Quiévrain.
Barré sur le flanc droit de la défense monégasque par Sidibé et Touré, l'ancien lyonnais, arrivé cet été, va chercher du temps de jeu ailleurs que sur le Rocher.

Au Cercle de Bruges, ils retrouveront d'autres jeunes monégasques déjà prêtés : Jonathan Méxique, Tristan Muyumba, Paul Nardi et Guévin Tormin.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

AMICAL, MONACO - PSV EINDHOVEN : 0-0
(16/07/2017)



Quatrième match et deuxième nul pour l'ASM

L'AS Monaco et le PSV Eindhoven se sont neutralisés, en cette fin d'après-midi dans les Alpes suisses.

24h après avoir les anglais de Stoke City, les monégasques ont remis le couvert contre les néerlandais qui étaient un peu plus frais.
Encore une fois, Leonardo Jardim a fait tourner son effectif (22 joueurs utilisés) et les combinaisons de joueurs pour trouver des automatismes.

Les principales actions du match :

- Côté gauche, Mbappé dribble et frappe. Zoet repousse sur le phénomène monégasque, qui oblige encore le gardien à la parade (6e).
- Corner pour le second poteau et la tête en cloche d'une vieille connaissance, Nicolas Isimat-Mirin. Subasic récupère le ballon (13e).
- Percée de Lemar dans l'axe. Il sert Sidibé côté droit, quivoit son centre être mis en corner aux 6m par une tête plongeante d'un défenseur (15e).
- Tir écrasé de Ramselaar aux 20m. C'est au ras du montant droit de Danijel Subasic, qui accompagne en sortie de but (20e).
- Lopes décale Mbappé côté droit, qui lui remet aux 6m, mais l'international français est signalé hors-jeu... Pas sûr (22e).
- Combinaison côté droit entre Lopes et Sidibé. Le français déborde et met en retrait pour le portugais. Au-dessus (30e).
- Coup-franc joué plein axe, et Ramselaar est lancé dans la profondeur. Suba sort et dévie d'un bras ferme en corner (40e).
- Corner de Tielemans tiré de la droite, pour le second poteau et la tête de Falcao au-dessus d'Isimat-Mirin. Zoet capte (42e).
- Tir en force de Locadia côté gauche. Au-dessus (44e).

Pour la seconde période, pas de changement pour le PSV. Côté ASM, 5 nouveaux joueurs : Benaglio, Aït Bennasser, Dias, Mboula et Carrillo remplacent Subasic, Jemerson, Lemar, Lopes et Falcao.
- Remise de Bergwijn pour la frappe de Locadia qui termine loin du cadre (51e).
- Centre de Jorge dévié, qui arrive sur Mboula. Contrôle du droit et frappe de demi-volée du gauche, stoppée par Zoet (54e).
- Locadia, dos au but côté gauche, résiste à Sidibé, se retourne et centre. Ramselaar dévie, Bergwijn contrôle mais se précipite pour reprendre, Benaglio se jettant dans ses pieds. A côté (55e).

Deuxième fournée de changements pour l'ASM, avec les sorties de Tielemans et Mbappé pour les entrées de Meïté et Saint-Maximin (62e). L'ancien joueur de Zulte-Waregem se distingue rapidement par une frappe des 25m, largement au-dessus (64e).
- Corner de Mboula pour le seconde poteau et la tête de Kongolo. Un défenseur, au premier poteau repousse de la tête, sur Carrillo qui reprend en pivot. A côté (68e).
- Long dégagement qui lance Gakpo, entré avec Luckassen à la 64e aux places de Bergwijn et Arias. Il remise en retrait pour De Jong qui frappe. Benaglio repousse (70e).
- Corner de Pröpper, raté, qui arrive à l'angle des 6m au premier poteau. La tête décroisée d'un de ses partenaires est repoussée en corner par le portier suisse de l'ASM (73e).
- Tir écrasé de De Jong, capté par Benaglio (74e).
- Centre de Jorge, qui dédouble Dias côté gauche, pour le second poteau et la tête de Touré lancé. A côté (75e).

Encore une série de remplacements : Serrano, Glik remplacent Jorge et N'Doram (79e). Pour le PSV, il y a 4 remplacements en attaque.
- Pressing haut de Meïté qui lui permet de récupèrer et de lancer Saint-Maximin côté gauche, qui redresse et centre pour Guido Carrillo aux 6m, qui reprend dans les gants du gardien et met le ballon sur la barre, du bout du pied (81e).
L'argentin ne finit pas le match, Leonardo Jardim récompense Moussa Sylla en le faisant entrer (84e).
Il n'est pas dans la dernière action du match, où le centre de Gil Dias n'est pas repris dans l'axe. Saint-Maximin récupère côté droit et met en retrait sur Youssef Aït Bennasser. Son tir est écrasé et repoussé (87e).

Fin de match sur un score vierge, une rareté pour l'ASM depuis 1 an.
Prochain match de préparation, mercredi 19 à 19h face aux turcs de Fenerbahçe Istanbul de Nabil Dirar.

Retrouvez la feuille de match AS Monaco FC - PSV Eindhoven