SÉLECTIONS : LE RÉSULTAT DU 26/3
(26/03/2017)

Le résultat du jour

Un seul monégasque était concerné par les matches internationaux du jour, Kamil Glik.

En éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 qui se déroulera en Russie, la Pologne se déplaçait au Monténégro, son dauphin dans le groupe E.
Si Kamil Glik a été averti à la 69e, son équipe s'est imposée grâce à deux buts de Lewandowski (0-1, 40e) et Piszczek (1-2, 82e) contre un de Mugosa (1-1, 63e).
Avec ces trois points, les polonais augmentent leur avance sur leur victime de la soirée.

Au classement du groupe, la Pologne domine avec 13 pts. Suivent Monténégro 7 pts, Danemark 7 pts, Roumanie 6 pts, Arménie 6 pts et Kazakhstan 2 pts.

SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 25/3
(25/03/2017)


Les résultats du jour

  • A Saint-Brieuc, l'équipe de France U20 disputait son 2ème match du tournoi "U20 4 Nations", préparatif à la Coupe du Monde U20 qui se déroulera du 20 mai au 11 juin en Corée du Sud.
    Avec Irvin Cardona et Allan Saint-Maximin titulaires contre l'Angleterre, les "Bleuets" ont perdu contre les anglais, 0-1, but inscrit à la 77e.
    La France, qui a touché la barre à la dernière minute, aurait pu ouvrir le score en première période, par Saint-Maximin bien servi dans la surface par Cardona (35e), qui a été remplacé à la 73e.

    Dans l'autre match du tournoi, le Portugal a été sévèrement battu le Sénégal, 0-3.

    Le classement de ce tournoi amical donne : 1er Angleterre 4 pts, 2e France 3 pts, 3e Sénégal 3 pts et 4e Portugal 1 pt.

  • En éliminatoires de la Coupe du Monde, le Luxembourg recevait la France, qui s'est imposée 3-1.
    Didier Deschamps a aligné d'entrée les latéraux monégasques Djibril Sidibé et Benjamin Mendy, préféré à Layvin Kurzawa.
    Et les latéraux ont été performants, étant sur les 3 buts des "Bleus".
    Sidibé a été passeur décisif sur l'ouverture du score de Giroud (1-0, 28e), et a obtenu le pénalty transformé par Griezmann (2-0, 36e).
    Malheureusement, Djibril Sidibé a dû sortir sur une civière (62e), blessé aux côtes. Il n'a pu voir le centre de Mendy, sur la tête de Giroud (1-3, 77e), juste avant la première cape de Kylian Mbappé, entré à la 78e et qui a vu un tir dévié en corner 2 minutes plus tard.
    Thomas Lemar est resté sur le banc français.
    Au classement du groupe A, la France est en tête avec 13 pts. Suivent Suède 10 pts, Bulgarie 9 pts, Pays-Bas 7 pts, Biélorussie 2 pts et Luxembourg 1 pt.

  • Dans ces mêmes éliminatoires, le Portugal recevait la Hongrie à Lisbonne.
    Les lusitaniens se sont facilement imposés grâce à des buts d'André Silva (1-0, 32e) et un doublé de Ronaldo (2-0, 36e et 3-0, 65e).
    Convoqués, Bernardo Silva et João Moutinho n'ont pas débuté, mais sont entrés aux 67e et 83e.
    Au classement du groupe B, 1er Suisse 15 pts, 2e Portugal 12 pts, 3e Hongrie 7 pts, 4e Iles Féroë 5 pts, 5e Lettonie 3 pts et 6e Andorre 1 pt.

  • Chez les anciens asémistes, 3 étaient concernés lors du match Belgique - Grèce, joué à Bruxelles.
    Et le match s'est terminé sur un nul 1-1, les belges égalisant dans les dernières minutes par R. Lukaku (1-1, 89e), après l'ouverture du score de Mitroglou (0-1, 46e), un ancien d'Anderlecht.
    Yannick Ferreira-Carrasco, Giorgios Tzavellas et Alexandros Tziolis (entré à la 67e) ont joué, mais le "spartiate" a été expulsé dans le temps additionnel pour un deuxième jaune (42e et 90e+5), rejoignant un de ses partenaires, Tachtsidis, expulsé une demi-heure plus tôt pour deux avertissements (29e et 65e).
    Au classement du groupe H, 1er Belgique 13 pts, 2e Grèce 11 pts, 3e Bosnie-Herzégovine 10 pts, 4e Chypre 4 pts, 5e Estonie 4 pts et 6e Gibraltar 0 pt.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 24/3
    (24/03/2017)


    Les résultats du jour

  • En éliminatoires de la Coupe du Monde en Russie, la Croatie recevait l'Ukraine à Zagreb.
    Grâce à un but de Kalinic (38e), les partenaires de Danijel Subasic, titulaire dans les buts, l'ont emporté sur la plus petite des marges et conservent la tête du groupe I, à mi-course (5 journées sur 10).
    1er Croatie 13 pts, 2e Islande 10 pts, 3e Ukraine 8 pts, 4e Turquie 8 pts, 5e Finlande 1 pt et 6e Kosovo 1 pt.

  • En amical à Marrakech, le Maroc a battu le Burkina Faso, 2-0.
    Titulaire sur le côté droit de la défense, Nabil Dirar a été passeur décisif sur l'ouverture du score de Fajr (1-0, 34e).
    Les marocains ont doublé la mise en seconde période par Bouhaddouz (2-0, 64e).

  • Chez les anciens asémistes, en éliminatoires de la Coupe du Monde, zone Amérique Centrale (CONCACAF), le Méxique a battu le Costa Rica 2-0, avec le vétéran Rafael Marquez (38 ans).
    Titulaire au milieu du terrain, il a été remplacé à la 61e, le score acquis grâce à Hernandez (1-0, 7e) et Araujo (2-0, 45e).

    Premier match officiel pour les Etats-Unis, depuis le limogeage de Jürgen Klinsmann, et première victoire dans les éliminatoires, 6-0 face au Honduras.

    Au classement après 3 journées (sur 10), le Mexique est en tête avec 7 pts, 2e Costa Rica 6 pts, 3e Panama 4 pts, 4e Etats-Unis 3 pts, 5e Trinité & Tobago 3 pts et 6e Honduras 3 pts.
    Pour rappel, les 3 premiers sont qualifiés pour la Russie, le 4e est barragiste.

  • SÉLECTIONS : LES RÉSULTATS DU 23/3
    (23/03/2017)


    Les résultats du jour

  • Irvin Cardona était le premier sur le pont, avec l'équipe de France U20, qui se trouve en Bretagne, pour un tournoi "U20 4 Nations" préparatif à la Coupe du Monde U20 qui se déroulera fin mai, début juin en Corée du Sud.
    A Saint-Malo, la France a facilement battu le Sénégal, 3-0, buts de Thuram (1-0, 2e), Séverin (2-0, 4e) et Augustin (3-0, 18e), avant d'être réduite à 10 après l'expulsion de Poha (22e).
    Irvin Cardona est entré à la 62e, à la pointe de l'attaque des "Bleuets", Allan Saint-Maximin a fait de même à la 79e.

    Dans l'autre match du tournoi, l'Angleterre et le Portugal ont fait match nul 2-2.

  • Du côté des anciens asémistes, en éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, zone Amérique du Sud :
    - à Barranquilla, la Colombie a bataillé pour battre la Bolivie, 1-0, sans Radamel Falcao (blessé) mais avec James Rodriguez, qui a transformé en deux temps un pénalty en fin de match (1-0, 82e).

    - à Buenos Aires, l'Argentine de Sergio Romero s'en est aussi remis à un pénalty de Messi (1-0, 15e) pour dominer le Chili.

    Au classement après 13 journées (sur 18), 1er Brésil 30 pts, 2e Uruguay 23 pts, 3e Argentine 22 pts, 4e Colombie 21 pts, 5e Equateur 20 pts, 6e Chili 20 pts, 7e Paraguay 18 pts, 8e Pérou 15 pts, 9e Bolivie 7 pts et 10e Vénézuéla 6 pts.
    Pour rappel, les 4 premiers sont directement qualifiés pour la Russie 2018, le 5e est barragiste.

  • LIGUE 1, 30ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (19/03/2017)
    La fin des résultats de la 30ème journée de Ligue 1

    Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     0-3 

    A 15h, Caen (15e) n'a pas existé face à l'AS Monaco (1er) qui s'est facilement imposée grâce à Kylian Mbappé, auteur de deux buts (0-1, 13 et 0-3, 81e) et qui a provoqué le pénalty transformé par Fabio Henrique Tavares «Fabinho» (0-2, 49e).
    Grâce à cette 22ème victoire, l'ASM prend 6 points d'avance sur son principal poursuivant (le PSG) qui jouera ce soir. Nice est à 7 longueurs.

     0-1 

    A 17h, deux équipes en manque de points s'affrontaient.
    Dijon (17e) pour le maintien, Saint-Etienne (7e) pour l'Europe avaient besoin de points et ce sont les "Verts" qui se sont imposés grâce au but de Véretout (0-1, 77e).
    Comme très souvent, Dylan Bahamboula n'était pas dans les 18 bourguignons.
    Stéphane Ruffier et Kévin Malcuit, titulaires, ont participé à la 1000ème victoire en L1 pour les stéphanois (l'ASM en est à 947 avec celle obtenue à Caen).

     2-1 

    A 21h, le Paris S.G. (2e) est resté dans la course au titre en battant Lyon (4e).
    Les visiteurs avaient pourtant ouvert le score, sur un corner dévié au premier poteau et repris par Lacazette au second (0-1, 6e), mais les parisiens ont égalisé par Rabiot (1-1, 34e) et pris l'avantage avant la pause par Draxler (2-1, 40e).
    Le match s'est déroulé sans Layvin Kurzawa (resté sur le banc du PSG) ni Nicolas N'Koulou (écarté du groupe de l'OL).
    Grâce à cette victoire, le PSG reste à 3 points de l'ASM et prend 4 longueurs d'avance sur Nice.

    Au classement des buteurs, Cavani (Paris S.G.) caracole toujours en tête avec 27 buts.
    Il devance :
    - Lacazette (Lyon) avec 23 buts.
    - Radamel Falcao (AS Monaco) et Gomis (Marseille) avec 16 buts.
    - Mounié (Montpellier) avec 13 buts.
    - Santini (Caen) et Kylian Mbappé (AS Monaco) avec 12 buts.
    - Pléa (Nice) et Thauvin (Marseille) avec 11 buts.
    - Balotelli (Nice), Boudebouz (Montpellier) et Braithwaite (Toulouse) avec 10 buts.
    - 6 joueurs dont Valère Germain (AS Monaco) et Moukandjo (Lorient) avec 9 buts.
    - 4 joueurs dont Fabio Henrique Tavares «Fabinho» (AS Monaco) avec 8 buts.
    - 9 joueurs dont Guido Carrillo et Thomas Lemar (AS Monaco) avec 7 buts.
    - 10 joueurs dont Gabriel Boschilia et Bernardo Silva (AS Monaco) avec 6 buts.
    - 9 joueurs dont Kamil Glik (AS Monaco) avec 5 buts,
    - 20 joueurs dont Lopes (Lille) avec 4 buts,
    - 22 joueurs dont Aït Bennasser (Nancy), Menez (Bordeaux), Saint-Maximin (Bastia) avec 3 buts,
    - 43 joueurs dont Tiémoué Bakayoko, João Moutinho, Djibril Sidibé et Adama Traoré (AS Monaco), Eysseric (Nice), Kurzawa (Paris S.G.), Mangani (Angers) avec 2 buts,
    - 98 joueurs dont Jemerson de Jesus Nascimento (AS Monaco), Bahamboula (Dijon), Camara (Montpellier), Plasil (Bordeaux) avec 1 but.
    - 22 joueurs ont marqué contre leurs camps, dont Aurier et Nwakaeme pour l'ASM.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE CAEN - MONACO (0-1)
    (19/03/2017)

    Leonardo Jardim
    «Je crois qu'on a fait un match très sérieux, contre une équipe qui est une bonne équipe, même si cette année, elle n'est pas très bien classée. Mais je crois que Monaco était plus fort, a essayé de gagner dès le début, de presser, de faire une grosse première période. Je crois qu'on aurait pu finir la première période avec plus d'un but. On est encore entré fort dans la deuxième période et après à 2-0, l'adversaire a eu une petite réaction, mais on a rééquilibré l'équipe avec l'entrée de Bakayoko. On a joué plus en contre-attaque les 15 dernières minutes, et on a marqué le troisième but. Je crois que c'est une victoire méritée.
    Kylian Mbappé est un jeune qui progresse à un haut niveau, avec, aujourd'hui, une performance sportive très bonne. Mais ça dépend toujours de l'objectif. Aujourd'hui Bernardo Silva n'a pas joué et c'est aussi un grand joueur. Bakayoko n'a pas joué (entré en cours de jeu à la 79e minute, ndlr)... Falcao et Sidibé sont blessés... Un groupe c'est comme ça, nous avons besoin de garder nos joueurs pour jouer toujours à notre limite. Il va peut-être continuer à bien jouer, mais peut-être qu'un jour il sera remplaçant, comme les autres. Mon objectif c'est de continuer avec cet effectif qui n'est pas très grand, nous sommes 16 ou 17 joueurs et il faut continuer avec tous les joueurs disponibles.
    Le championnat est toujours serré. On sait bien que notre calendrier est plus chargé parce qu'on va entrer dans le mois d'avril avec 4 compétitions. C'est un peu fatigant, mais on va jouer à fond les quatre compétitions. Et ça, ça donne un avantage aux adversaires parce qu'ils ne jouent plus la compétition européenne. Mais (ce que font les autres) ce n'est pas ça qui me préoccupe. Toujours, ma préoccupation, c'est l'AS Monaco, nos joueurs, notre niveau. Ça c'est important, ça, c'est des choses qu'on peut contrôler. C'est ce que je dis toujours aux joueurs. Il ne faut pas attendre ce que font les autres, jouons notre foot, et on sait faire les choses.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Patrice Garande
    «On avait bien commencé, jusqu'au premier but, je trouvais que ce n'était pas trop mal. Mais Monaco, c'est plus fort dans tous les compartiments du jeu. Ce que je regrette un petit peu, c'est qu'on ait pas réussi à faire le match qu'on voulait faire. Ce que j'ai dit aux joueurs à la mi-temps, c'est qu'il y avait encore des possibilités, mais il fallait mettre plus de folie. On n'a pas mis de folie, on était en dessous du niveau match qu'on a joué à Nice, et contre cette équipe-là, ça ne pardonne pas. Avec un phénomène devant (Mbappé), qui à lui tout seul nous a tués. On savait avant que ce serait très, très compliqué. Pour faire quelque chose contre ce genre d'équipe, il faut faire un gros match, comme on avait fait contre Lyon et avoir un peu de réussite. Aujourd'hui, on n'avait pas tout ça et on a été logiquement battu par une très, très belle équipe.» (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 30ÈME JOURNÉE, CAEN - MONACO : 0-3
    (19/03/2017)

    Monaco conquérant en Normandie

    L'AS Monaco a remporté une nouvelle victoire, logique et importante dans la course au titre, à Caen grâce à Kylian Mbappé, auteur d'un doublé (13e et 81e) et qui a obtenu le pénalty transformé par Fabio Henrique Tavares «Fabinho» (49e).

    Pour ce match, Leonardo Jardim a fait souffler Bernardo Silva et Tiémoué Bakayoko, qui débutent sur le banc. Almamy Touré, qui suppléé Sidibé, João Moutinho et Nabil Dirar débutent contre une équipe caennaise qui aligne une défense à 5 pour résister à la puissance offensive monégasque.
    Kamil Glik est de retour en défense.

    Face à une équipe regroupée qui attend dans son camp pour contrer, Monaco fait tourner et essaye de transpercer les lignes.
    La première occasion est la bonne pour l'inévitable Kylian Mbappé, sur un long ballon tendu de Jemerson. Il remise aux 30m pour Germain, qui lui remet dans la course côté droit. Entré dans la surface, il crochète pour éliminer deux adversaires, et enchaîne une frappe du gauche à ras de terre au premier poteau pour tromper Vercoutre (0-1, 13e).

    Monaco mène et continue de jouer son jeu, en allant vers l'avant.
    Centre de Mendy que Mbappé laisse passer pour Germain, dans la surface. Contrôle et tir dévié. Le corner traverse la surface et arrive au second poteau sur Jemerson qui recule et frappe au-dessus (17e).
    Caen ne se montre pas dangereux, et son premier tir est sur un long coup-franc mis dans la surface. Le ballon est repoussé aux 30m sur Bessat, mais sa volée est dévissée et roule tout doucement en sortie de but, à la limite de la surface (36e).

    Monaco pousse encore, mais Mr Gautier ne veut pas siffler de pénalty en sa faveur, malgré les crocs en jambes de Karamoh, par derrière sur Mbappé (37e), puis de Da Silva face à Lemar, qui venait de le crocheter pour se mettre en position de frappe (41e).

    Monaco s'énerve, râle après l'arbitre et Caen en profite, sur une longue touche prolongée au second poteau pour la reprise écrasée de Yahia, que capte Subasic (43e).
    La dernière opportunité de scorer est pour l'ASM, sur un corner repris par la tête de Germain, qui ne trouve pas le cadre (45e+1).

    La pause a fait descendre la tension côté asémiste, et cette fois, l'arbitre siffle pénalty après un débordement de Mbappé côté gauche, fauché par Da Silva qui se couche devant lui (48e).
    Fabio Henrique Tavares «Fabinho» le transforme d'une frappe puissante du droit, enroulée dans le petit-filet, derrière le montant droit, de Vercroutre resté immobile (0-2, 49e).

    Monaco a fait le trou, et comme d'habitude, continue d'aller vers l'avant et de profiter de chaque ballon.
    - Passe en retrait pour Vercoutre, heureusement pour Yahia, bien appuyée que Mbappé ne peut intercepter pour quelques centimètres (52e).
    - Corner normand et contre asémiste, à 4 contre 1, mais Fabinho fait le mauvais choix en donnant à gauche, dans la course d'Adéoti qui contre Lemar. Mbappé et surtout Germain étaient seuls de l'autre côté (54e).

    Caen est toujours aussi inoffensif pour l'ASM, mis à part :
    - un centre de la gauche, laissé par Santini pour le second poteau et Karamoh, devancé par Mendy qui avait senti le coup (59e).
    - un coup-franc de Féret côté droit, mis aux 6m pour la tête de Yahia, contré par celle de Jemerson. Subasic capte le ballon freiné (72e).

    Monaco tente de rester dans sa moyenne de 3 buts par match.
    - Tir de Dirar de 25m, capté par Vercoutre (72e).
    - Lemar lance Germain, mais le ballon manque un poil de vitesse, qui permet à la défense de revenir et l'oblige à s'excentrer. Dans un angle fermé, il bute sur le portier caennais (73e).

    Les équipes ont effectué des remplacements. Makengo (67e) et Louis (76e) pour Da Silva et Karamoh côté SMC, Tiémoué Bakayoko pour Germain (78e) pour l'ASM.
    João Moutinho joue donc plus haut, récupère un ballon le long de la surface côté droit, profite de l'apper de Dirar pour centrer parfaitement au second poteau, pour la tête de Kylian Mbappé qui recule et ajuste encore Vercoutre (0-3, 81e).

    Monaco déroule, mais est proche d'encaisser un but sur un centre tendu de Louis, que Santini coupe au second poteau, mais envoit le ballon en l'air au-dessus de lui. Subasic lui prend le ballon (83e).
    - Contre monégasque avec Moutinho qui décale Bernardo Silva (entré à la place de Lemar 82e) côté gauche. Mbappé appelle le ballon dans l'axe, mais le portugais sert en retrait et au second poteau Fabinho qui rate le cadre, seul face au but (84e).
    - Débordement de Mendy qui met en retrait sur Mbappé qui n'arrive pas à contrôler le ballon et frappe au-dessus (86e).

    La dernière occasion du match est pour Irvin Cardona, entré à la place de Kylian Mbappé, l'homme du match ovationné par le public normand (87e).
    Parfaitement servi au second poteau par Fabinho, qui avait récupéré un ballon côté gauche, Cardona reprend du talon et laisse Vercoutre se saisir du ballon (90e+1).

    Monaco remporte son 22ème match de L1 de la saison et conforte sa première place, avec 6 points d'avance sur le PSG qui jouera ce soir contre Lyon.
    Le PSG sera aussi le prochain adversaire de l'AS Monaco, le 1er avril, pour la finale de Coupe de la Ligue qui se jouera à Lyon, après le trêve internationale qui va concerner beaucoup de monégasques.

    Le mois d'avril sera chargé, même si le match contre Saint-Etienne (J31) est reporté à une date ultérieure.
    Le prochain match de l'ASM en L1 sera le 8 avril, à Angers (J32). Ce sera 4 jours après la réception de Lille en quart de finale de la Coupe de France...

    Pour plus d'info sur la trentième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    LIGUE 1, 30ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (18/03/2017)
    Les résultats de la 30ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     1-0 

    Vendredi à 19h, Metz (16e) a fait une bonne opération en bas de classement en battant Bastia (19e).
    L'unique but de la rencontre a été inscrit par Cioni, contre-so-camp, qui a contré involontairement un dégagement de son partenaire Rose (1-0, 47e).
    Les corses ont joué avec Allan Saint-Maximin, titulaire, mais sans Mehdi Mostefa (suspendu) ni Sébastien Squillaci (blessé).

     0-0 

    Vendredi à 20h45, Lille (14e) et Marseille (5e) se sont neutralisés dans un match sans relief ni but.
    Franck Passi avait aligné Marcos Lopes, qu'il a remplacé à la 63e, mais n'avait pas retenu Farès Bahlouli.
    Pour l'OM, Patrice Evra était encore blessé.

     1-1 

    Samedi 17h, Nantes (10e) a tenté de battre Nice (3e), mais n'y est pas parvenu.
    Les "Canaris" ont pourtant ouvert le score par Sala (1-0, 22e), mais les "Aiglons" ont égalisé juste après sur un frappe lointaine de Séri (1-1, 28e).
    En seconde période, Nantes a poussé, et aurait pu bénéficier d'un pénalty pour une faute d'Eysseric dans le temps additionnel.
    Alignés d'entrée, Mounir Obbadi a été remplacé à la 90e+3, Valentin Eysseric a joué tout le match et a été averti à la 45e.

     5-1 

    Samedi à 20h, Bordeaux (6e) voulait se venger de la lourde défaite 0-4 à l'aller à Montpellier (13e).
    Et les girondins l'ont fait, creusant l'écart en 7 minutes avec des buts de Rolan (1-0, 25e), Sankharé (2-0, 30e) et Vada sur pénalty (3-0, 32e).
    En seconde période, Boudebouz réduit l'écart, également sur pénalty (3-1, 47e), mais Bordeaux score encore en contres, par Rolan (4-1, 76e) et Malcom (5-1, 90e).
    Côté FCGB, Jérémy Toulalan (capitaine), Jaroslav Plasil (entré à la 68e) et Jérémy Menez (entré à la 79e) ont joué, au contraire de Nicolas Maurice-Belay (écarté).
    Pour les héraultais qui ont terminé à 10 après le rouge direct de Congré (81e), Souleymane Camara est entré à la 72e (Cédric Mongongu a été écarté des 18).

     3-0 

    L'opération maintien d'Angers (12e) est presque terminée, après la victoire sur Guingamp (8e), grâce à un très bon Thomas Mangani, passeur décisif et buteur ce soir.
    J. Bamba a profité de son offrande pour ouvrir le score (1-0, 63e), Mangani a mis le SCO hors d'atteinte juste après d'une frappe croisée entre les jambes du portier breton (2-0, 69e) et Diedhiou a terminé le travail, d'une accélération plein axe suivi d'un grand pont, d'une balle piquée pour éviter un tacle et d'un plat du pied au ras du poteau (3-0, 83e).

     0-0 

    Pas de but entre Toulouse (11e) et Rennes (9e), malgré la supériorité numérique des bretons pour la dernière demi-heure, après le 2ème jaune de Blin (62e).
    Pour le TFC, Jessy Pî (remplacé à la 66e) et Corentin Jean ont été titularisés.

     2-3 

    Match fou en bas de classement entre Nancy (18e) et Lorient (20e).
    En première période, les lorrains pensaient avoir fait l'écart grâce à Maouassa (1-0, 28e) et un pénalty de Dia (2-0, 42e).
    Mais en seconde période, les "Merlus" ont réduit l'écart par l'ancien de l'ASNL et de l'ASM, Moukandjo (2-1, 66e) et ont égalisé grâce à la Goal Line Technology, qui a validé que la tête de Lautoa avait bien franchi la ligne après que Chernik l'ait repoussée (2-2, 88e).
    Les deux équipes cherchent la victoire, Lecomte (89e) sauve Lorient qui arrache la victoire sur un contre meurtrier conclu par Mvuemba (2-3, 90e+4).
    Youssef Aït Bennasser, Vincent Muratori (pour l'ASNL) et Benjamin Moukandjo (pour le FCL) ont participé à cette folle rencontre.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Caen (15e) reçoit l'AS Monaco (1er).
    - A 17h, Dijon (17e) affronte Saint-Etienne (7e).
    - A 21h, le Paris S.G. (2e) accueille Lyon (4e).

    Au classement des buteurs, Cavani (Paris S.G.) caracole toujours en tête avec 27 buts.
    Il devance :
    - Lacazette (Lyon) avec 22 buts.
    - Radamel Falcao (AS Monaco) et Gomis (Marseille) avec 16 buts.
    - Mounié (Montpellier) avec 13 buts.
    - Santini (Caen) avec 12 buts.
    - Pléa (Nice) et Thauvin (Marseille) avec 11 buts.
    - Balotelli (Nice), Boudebouz (Montpellier), Braithwaite (Toulouse) et Kylian Mbappé (AS Monaco) avec 10 buts.
    - 6 joueurs dont Valère Germain (AS Monaco) et Moukandjo (Lorient) avec 9 buts.
    - 3 joueurs avec 8 buts.
    - 10 joueurs dont Guido Carrillo, Fabio Henrique Tavares «Fabinho» et Thomas Lemar (AS Monaco) avec 7 buts.
    - 10 joueurs dont Gabriel Boschilia et Bernardo Silva (AS Monaco) avec 6 buts.
    - 9 joueurs dont Kamil Glik (AS Monaco) avec 5 buts,
    - 20 joueurs dont Lopes (Lille) avec 4 buts,
    - 20 joueurs dont Aït Bennasser (Nancy), Menez (Bordeaux), Saint-Maximin (Bastia) avec 3 buts,
    - 44 joueurs dont Tiémoué Bakayoko, João Moutinho, Djibril Sidibé et Adama Traoré (AS Monaco), Eysseric (Nice), Kurzawa (Paris S.G.), Mangani (Angers) avec 2 buts,
    - 99 joueurs dont Jemerson de Jesus Nascimento (AS Monaco), Bahamboula (Dijon), Camara (Montpellier), Plasil (Bordeaux) avec 1 but.
    - 22 joueurs ont marqué contre leurs camps, dont Aurier et Nwakaeme pour l'ASM.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    PRÉSENTATION CAEN - MONACO (J30)
    (18/03/2017)


    Pour la 30ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (1er) se rend chez le SM Caen (15e).

    Après sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, les monégasques retrouvent leur quotidien avec le Championnat de France.
    Les normands alternent le bon et le moins bon ces derniers matches, avec 2 défaites à domicile face à Lille (0-1) et Angers (2-3), 2 victoires (1-0) face à Nancy en match en retard et à Saint-Etienne, et 1 nul à Nice (2-2), quand les monégasques restent sur 4 victoires et 1 nul.
    A domicile, Caen a remporté 7 victoires (dont Nice), pour 2 nuls et 5 défaites (20 buts marqués et 24 encaissés), alors que les monégasques ont un bilan de 8 victoires, 4 nuls et 2 défaites (32 buts marqués, 15 encaissés).

    En Normandie, l'ASM présente le bilan mitigé (en L1 et L2) de 6 victoires, 4 nuls et 5 défaites (17 buts marqués et 15 encaissés).
    Depuis l'année 2000, le bilan est nettement moins favorable, avec seulement 1 victoire pour 3 nuls et 3 défaites. L'année passée, Monaco avait mené 2 fois et s'était fait reprendre à la dernière minute.
    Mais cette saison, les lendemains de Ligue des Champions sont synonymes de victoire monégasque. Sur les 10 précédents cette saison, seule la 1ère journée s'est terminée par un nul contre Guingamp (2-2). Depuis, Nantes (1-0), Paris (3-1), Rennes (3-0), Metz (7-0), Montpellier (6-2), Nancy (6-0), Marseille (4-0), Bordeaux (4-0) et Guingamp (2-1) ont perdu face à la formation de Leonardo Jardim.
    «C’est important maintenant de ne penser qu’à la Ligue 1. C’est l’objectif le plus important.
    Caen est une équipe de qualité très costaud physiquement. On y va pour ramener les 3 points. Il faudra être à 100% pour l’emporter. À 50% c’est sur que l’on ne pourra pas gagner.
    Avec les blessures de Carrillo et Boschilia, c’est plus faible offensivement en terme de solution mais on va faire avec.
    Falcao ? Je pense qu’il a besoin de plus de temps encore pour récupérer.
    C’est bien pour nos 4 joueurs (Lemar, Mbappé, Mendy, Sidibé) d’être appelés en Équipe de France. C’est une reconnaissance du pays. Mbappé mérite cette sélection au vue de ses performances ces derniers mois. Cet appel va lui donner plus de responsabilités et lui permettre de progresser plus vite. C’est très bien pour lui.
    Nice et Paris seront plus frais pour ces derniers 9 matches, ils pourront jouer le championnat à 200%. Nous on va essayer de maintenir ce niveau et de rester à 200% sur toutes les compétitions.
    Je suis très bien ici. Je suis concentré uniquement sur mon travail, pas sur le futur. Je ne pense qu’à ces derniers deux mois. C’est cela qui compte. J’ai encore deux années de contrat.»
    (Site officiel ASM).

    Sélectionné avec les "Bleus", Thomas Lemar revient à Caen, son club formateur.
    «La jeunesse du groupe ? Ça crée du lien. On est tous très solidaires. On est une bande de potes qui s’amuse sur le terrain. Le coach sait comment nous utiliser. Ça nous réussit plutôt bien.
    L’Équipe de France, c’est une grande fierté. J’ai été récompensé, je suis très heureux. Mendy et Mbappé ? J’espère que leur première se passera aussi bien pour eux que pour moi.
    C’est particulier de retourner dans mon club formateur. Après je pense avant tout à aller gagner là-bas. Caen est une très bonne équipe, forte en contre. Il faudra être attentif.
    On a tous envie de faire quelque chose de grand cette saison. Tout le monde sera motivé dimanche. On ne va pas lâcher maintenant. On sait ce que l’on a à faire. On va faire notre petit bonhomme de chemin et on verra bien. City ? On est déjà passer à autre chose. On pense uniquement à Caen.»
    (Site officiel ASM).

    Pour le match en Normandie, Leonardo Jardim compte bien évidemment sur son tireur de coup-franc.
    Boschilia, Carrillo ont été rejoints à l'infirmerie par Andrea Raggi. Radamel Falcao est ménagé et ne fait pas le déplacement, comme Djibril Sidibé, suspendu.
    Il n'y a aucune surprise dans les 19 joueurs convoqués (3 gardiens).

    A Caen, Patrice Garande en a convoqué 18. Makengo est de retour dans le groupe, dans lequel il manque Bazile, Delaplace, Diomandé, Malbranque et Voisin (blessés), Alhadhur, Dabo, Ngassaki et Sané (choix).

    Pièce maîtresse de l'équipe caennaise, Ronny Rodelin est admiratif du jeu monégasque.
    «Dans tous les domaines, Monaco est une équipe très performante qui marque à tous les matches. Elle affiche une régularité exceptionnelle. Maintenant, il faudra surtout s'occuper de nous, de ce que l'on sera capable de lui imposer, et de corriger ce qui n'a pas fonctionné à Nice. Dans ces matches-là, on doit prendre du plaisir. Le match aller ? Dans le contenu, il y avait eu du positif, mais à la fin, on avait quand même perdu (2-1) même s'il y a eu des faits de jeu défavorables (pénalty accordé pour une simulation de Falcao).
    La L1 et la Ligue des Champions sont deux compétitions différentes. Les monégasques sont rodés à jongler entre elles. Que ce soit en championnat ou en Ligue des Champions, ils sont tout le temps à fond. Pour moi, ce sont les favoris pour le titre de champion. J'espère qu'ils seront sacrés.»
    (Site officiel SMC).

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Caen.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Badiashile, De Sanctis, Subasic, Diallo, Glik, Jemerson, Jorge, Mendy, Touré, Bakayoko, Dirar, Fabinho, Lemar, Moutinho, N'Doram, Silva, Cardona, Germain, Mbappé.

    Pour Caen : Vercoutre, Dreyer, Guilbert, Genevois, Da Silva, Yahia, Adéoti, Ben Youssef, Imorou, Bessat, Seube, Makengo, Leborgne, Féret, Karamoh, Rodelin, Louis, Santini.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LES RÉACTIONS APRÈS LE TIRAGE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS
    (17/03/2017)


    Vadim Vasilyev
    «C'est une belle affiche parce que Dortmund est une équipe qui joue un football offensif et séduisant. C'est la première fois qu'on va les affronter. On retrouvera Aubameyang qui a joué à Monaco. J'ai beaucoup entendu parler des supporters. Contre Manchester City, l'ambiance était exceptionnelle à Louis-II. J'espère que nos fans viendront encore nombreux en quarts de finale. Pour moi, la Ligue des Champions, c'est du bonus. La priorité reste le Championnat. Il nous reste neuf finales à jouer. Cette équipe ne se fixe pas de limites.» (Micro BeIn Sports

    Hans-Joachim Watzke (Directeur général du Borussia Dortmund)
    «Nous ne pouvons pas nous plaindre. Dans l'ensemble, c'est un bon tirage pour nous, même si nous savons que Monaco est un très bon club. J'ai vu leur match contre Manchester City, c'était très impressionnant. Monaco est leader de son Championnat, ce sera un match difficile. Monaco est une équipe talentueuse. On peut dresser un parallèle avec la nôtre qui aime aussi produire un beau football.» (Micro BeIn Sports)

    Leonardo Jardim
    «Quand tu joues les 1/4, c’est difficile de parler d’un bon ou mauvais tirage. Toutes les équipes qui sont là sont très costauds. Dortmund est une équipe pleine de qualités qui a eu des bons résultats ces dernières années en Ligue des Champions. On va essayer de jouer ce match avec nos qualités et notre ambition. Il y a 2 groupes : les équipes les plus habituées à jouer les 1/4 et les autres comme Leicester et nous. C’est un match de foot. On va essayer de se qualifier.» (Twitter ASM)

    Thomas Lemar
    «Dortmund ? Ce sera très difficile. C’est une très grosse équipe d’Europe. Ils ont plus d’expérience que nous. Il faudra essayer de faire un bon résultat là-bas. On va donner le maximum de nous-mêmes et aussi en profiter. J’espère que ce sera une belle confrontation.» (Twitter ASM)