COUPE DU MONDE 2018 : L'ASM TRUSTE LE PODIUM
(15/07/2018)

L'AS Monaco sur toutes les marches du podium

La Coupe du Monde 2018 vient de se terminer sur le titre remporté par la France, mais l'AS Monaco est présente sur toutes les marches du podium.

Didier Deschamps, Djibril Sidibé, Benjamin Mendy, Thomas Lemar, Kylian Mbappé sont sur la première, Danijel Subasic sur la deuxième, Youri Tielemans et Yannick Ferreira-Carrasco sur la troisième.


L'AS Monaco porte bonheur à l'équipe de France, avec ses joueurs formés au club qui scorent en dernier lors des victoires françaises dans les grandes compétitions.
- En 1984, la France remporte son premier Euro face à l'Espagne (2-0), avec des buts de Michel Platini et Bruno Bellone.
- En 1998, la France gagne sa première Coupe du Monde face au Brésil (3-0). Outre le doublé de Zinedine Zidane, Emmanuel Petit marque dans les dernières secondes.
- En 2000, la France remporte l'Euro devant l'Italie (2-1). Sylvain Wiltord égalisait dans le temps additionnel, David Trezeguet marque ensuite le but en or.
- En 2001, seule fois où cela ne se passe pas avec la victoire de la France en Coupe des Confédérations sur le Japon (1-0) avec un but de Patrick Vieira.
- En 2003, nouvelle victoire en Coupe des Confédérations, devant le Cameroun (1-0), avec un but en or de Thierry Henry.
- En 2018, la France remporte sa deuxième Coupe du Monde devant la Croatie (4-2), buts de Mario Mandzukic contre-son-camp, Antoine Griezmann sur pénalty, Paul Pogba et Kylian Mbappé.

COUPE DU MONDE 2018 : LE RÉSULTAT DE LA FINALE
(15/07/2018)
La France Championne du Monde

 4-2 

La finale de cette Coupe du Monde 2018 se jouait à Moscou à 17h, entre la France et la Croatie.
Les croates ont dominé la rencontre, territorialement et techniquement, mais ils ont été battus par le froid réalisme des français qui ont scoré sur balles arrêtées et en contre.

Le début du match est nettement à l'avantage de la Croatie, les "Bleus" n'arrivent pas à passer le milieu de terrain.
Mais sur leur premier ballon jouable dans le camp adverse, la France ouvre le score sur un coup-franc rentrant de Griezmann, dévié par le bout du crâne de Mandzukic devant Pogba, qui prolonge dans le but de Suba (1-0, 18e). C'est le premier csc dans une finale de Coupe du Monde...


L'avantage est de courte durée pour l'équipe de Didier Deschamps, qui a encore fait confiance à Kylian Mbappé et laissé Djibril Sidibé, Benjamin Mendy et Thomas Lemar sur le banc.
Sur un coup-franc, les croates gagnent trois duels aériens qui permettent à Perisic de contrôler et reprendre de demi-volée. C'est croisé, touché par Varane, hors de portée de Lloris (1-1, 28e).

La deuxième opportunité française vient sur un corner de Griezmann pour Matuidi au premier poteau, qui rate le ballon. Dans son dos, Perisic dévie de la main et le retire du second poteau, le mettant en corner du pied. La V.A.R. est appelée (34e), et l'arbitre ordonne un pénalty (36e). Griezmann le frappe à ras de terre, sur la droite de Danijel Subasic qui avait anticipé et ouvert le but (2-1, 38e).


La Croatie pousse pour égaliser, avec de nombreux centres. Rebic rate sa volée (39e), un coup-franc n'est pas dégagé au second poteau et la volée de Lovrene est contrée (43e).
Un corner passe devant le but, Vida est trop court pour reprendre (45e+1).

En seconde période, la Croatie reprend sa domination seulement troublée par un tir écrasé de Griezmann capté facilement par Subasic (47e), et est encore la plus dangereuse avec Rebic qui oblige Lloris à claquer en corner (48e).
Kylian Mbappé, peu en vue jusque là car très mal servi, a enfin un ballon dans la profondeur sur le flanc droit. Il passe en vitesse et bute sur Danijel Subasic dans un angle fermé (52e).
Mbappé remet ça, centre en retrait pour Griezmann qui contrôle, met en retrait pour Pogba. Son tir est contré, mais le ballon lui revient dans les jambes et évite le contre en frappant du plat du pied gauche. Suba ne voit pas le départ du ballon et est battu pour la troisième fois (3-1, 59e).


Après un débordement d'Hernandez côté gauche, le défenseur trouve Kylian Mbappé dans l'axe aux 20m. Contrôle et frappe puissante à ras de terre, que Subasic ne voit encore pas partir (4-1, 65e).


La France ne profitera pas longtemps de ses 3 buts d'avance, car Lloris fait une grosse bévue sur une passe en retrait. Il tente un dribble de l'extérieur du pied sur Mandzukic dans ses 6m, et se fait contrer par l'attaquant croate (4-2, 69e).

La France tient sa victoire et sa deuxième étoile sur son maillot, et remporte la Coupe du Monde 2018.


Troisième plus jeune joueur de l'histoire de la coupe du Monde derrière Pelé (en 1958) et Bergomi (en 1982), Kylian Mbappé reçoit le trophée du meilleur jeune de la compétition, Luka Modric celui du meilleur joueur.


Didier Deschamps, Benjamin Mendy, Djibril Sidibé, Thomas Lemar, Kylian Mbappé sont Champions du Monde 2018.



AMICAL, CERCLE BRUGES - MONACO : 2-3
(14/07/2018)


Troisième match amical et deuxième victoire pour l'ASM

Pour son troisième match de préparation, l'AS Monaco a défié sa filiale belge, le Cercle Bruges, promu dans l'élite à l'issue de la saison dernière, et a remporté la rencontre 3-2 grâce à Jovetic, Lopes et Geubbels, en se faisant remonter deux buts.

Sur la feuille de match du Cercle, plusieurs noms connus en Principauté : Isaac Koné et les prêtés Paul Nardi, Yoann Etienne et Irvin Cardona. Pierre Nguinda et Kévin Appin sont sur le banc avec la jeune recrue Vitinho, au contraire de Guévin Tormin.

Le début du match est brugeois, avec Cardona trouvé dans la profondeur et frappe. Benaglio repousse du pied (5e).
L'attaquant prêté par l'ASM essaye encore, mais de l'extérieur de la surface. Le portier asémiste capte (13e).

Monaco prend peu à peu le jeu à son compte, et un mouvement collectif se termine par une frappe de Jovetic, captée par Nardi (17e).
- Jeu à trois côté droit, tir de Lopes, contré au dernier moment (19e).
- Relance de Lusamba dans l'axe, interceptée par Stevan Jovetic qui lobe Nardi depuis l'extérieur de la surface (0-1, 25e).
- Sylla trouve Ghezzal. Sa frappe est rempoussé par Nardi dans les pieds de Jovetic, qui marque. But refusé pour hors-jeu (31e).
- Centre mal renvoyé par la défense, le ballon revient sur Rony Lopes qui place le ballon au fond des filets belges d'une frappe lourde, déviée par un défenseur belge devant Nardi (0-2, 32e).
- Rush de Ghezzal, mais son tir n'est pas assez puissant pour tromper Nardi (39e).
- Débordement et centre de Cardona côté droit pour Bruno dans l'axe. Pierre-Gabriel le devance en se jetant, mais le ballon part en cloche, lobe Benaglio qui n'arrive pas à empêcher le ballon de rentrer dans ses filets (1-2, 44e).

Pour la reprise, un changement pour le Cercle avec l'entrée de Nguinda pour Etienne, 4 pour l'ASM avec les entrées de Serrano, Grandsir, Touré et Geubbels qui remplacent Jorge, Jemerson, Raggi et Sylla.

L'égalisation belge arrive vite, par le buteur local Irvin Cardona. Il accélère côté droit et marque d'une frappe croisée (2-2, 49e).

A l'heure de jeu, les deux entraîneurs effectuent de nouveaux changements : 3 pour le Cercle, 7 pour l'ASM.
- Samuel Grandsir côté droit apporte le danger. Il trouve la barre de Nardi (66e).
- Percée de Mboula sur la droite, qui donne pour Geubbels. Son tir en force passe au-dessus (70e).
- Centre de la droite de Grandsir dévié dès le départ. Le ballon arrive au premier poteau où Willem Geubbels dévie et bat Nardi au premier poteau (2-3, 77e).

Avec Bongiovanni et Panzo entrés en fin de partie (81e), les dernières minutes ne changeront plus le score et l'AS Monaco remporte un deuxième match amical en 3 sorties.
Les monégasques vont maintenant rentrer en Principauté, retrouver des internationaux pour partir en stage le 19 en Allemagne, et défier dès le 21, le SC Paderborn.

Retrouvez la feuille de match Cercle Bruges - AS Monaco FC

COUPE DU MONDE 2018 : LE RÉSULTAT DU 14/7
(14/07/2018)
Le résultat du jour

L'avant-dernier match de la Coupe du Monde s'est déroulé cet après-midi, pour connaître l'équipe qui est montée sur la 3ème marche du podium.

 2-0 

A 16h à Saint-Pétersbourg, la Belgique a confirmé sa victoire en phase de groupes contre l'Angleterre en l'emportant de nouveau.
Les belges ont rapidement ouvert le score par Meunier (1-0, 4e) qui a bien manqué à son équipe en demi-finale.
Le podium sera confirmé en fin de partie, avec un autre but signé Hazard (2-0, 82e).

Youri Tielemans a été titularisé, et remplacé à la 78e. Yannick Ferreira-Carrasco est resté sur le banc aux côtés de l'entraîneur adjoint Thierry Henry.

La Belgique réalise là son meilleur résultat en Coupe du Monde, après la 4ème place en 1986.



LE GROUPE POUR LE CERCLE BRUGES
(13/07/2018)

25 joueurs appelés

Pour le match amical prévu demain à 19h chez le Cercle Bruges (Belgique), Leonardo Jardim a convoqué un groupe élargi de 25 joueurs qui vont s'envoler ce soir.

Par rapport au groupe qui a fait deux matches amicaux en Pologne la semaine passée, 5 changements : Yannis Ngakoutou Yapende, Soualiho Meïté (transféré depuis), Kévin N'Doram, Adama Diakhaby et Sofiane Diop sortent du groupe et ont été remplacés par Jonathan Panzo, Ronaël Pierre-Gabriel, Judilson Pelé arrivés depuis, Ibrahima Diallo et Moussa Sylla revenus de la sélection U19.

Toujours pas d'Adama Traoré ni de Pietro Pellegri. Antonio Barreca n'a pas été convoqué non plus.

Les 25 joueurs retenus :
- 3 gardiens de but : Diego Benaglio, Alvaro Fernandez, Seydou Sy.
- 8 défenseurs : Benoît Badiashile, Jemerson de Jesus Nascimento, Jorge Marco de Oliveira Moraes, Jonathan Panzo, Ronaël Pierre-Gabriel, Andrea Raggi, Julien Serrano, Almamy Touré.
- 9 milieux : Adrien Bongiovanni, Gabriel Boschilia, Ibrahima Diallo, Romain Faivre, Samuel Grandsir, Rony Lopes, Jordi Mboula, Robert Navarro, Judilson Pelé.
- 5 attaquants : Willem Geubbels, Rachid Ghezzal, Wilson Isidor, Stevan Jovetic, Moussa Sylla.

COUPE DU MONDE 2018 : LE RÉSULTAT DU 11/7
(11/07/2018)
Le résultat du jour

La seconde demi-finale a eu lieu aujourd'hui, et on connait les affiches du match de classement et de la finale.

 1-2a.p. 

A 20h à Moscou, l'Angleterre et la Croatie se disputaient la place en finale.
Les anglais ont rapidement pris l'avantage sur un coup-franc direct de Trippier, qui battait Danijel Subasic d'une frappe enroulée en pleine lucarne (1-0, 5e).
Si les croates ont été dominés en première période, ils ont répondu en seconde et égalisé sur une reprise "kung-fu" de Perisic (1-1, 68e), qui reprend du pied au-dessus de la tête de Trippier.
Le but était accordé, et les deux équipes allaient encore en prolongation, mais cette fois sans atteindre les tirs-au-but, car Mandzukic profitait d'un mauvais renvoi pour marquer d'une reprise croisée (1-2, 109e).
Les anglais ne reviendront pas, d'autant plus qu'ils terminent à 10 après la sortie du blessure de Trippier (114e).

L'Angleterre jouera la 3ème place contre la Belgique, la Croatie est en finale contre la France.
Il y aura au moins un monégasque Champion du Monde !


JULIEN SERRANO PROLONGE DE 2 ANS
(11/07/2018)
Il a prolongé jusqu'en 2022

L'AS Monaco a annoncé la prolongation du contrat du jeune Julien Serrano de 2 saisons.
Désormais le jeune défenseur est lié avec le club d Rocher jusqu'en juin 2022.
En fin de saison dernière, il a disputé 4 rencontres de Ligue 1 qui ont permis à l'ASM de reprendre la deuxième place du championnat.

Julien Serrano :
«C'est un jour particulier. Je prolonge mon contrat avec l'AS Monaco, mon club formateur. J'en suis très fier. En espérant que ce ne soit que le début d'une belle carrière. J'ai réussi à faire mes débuts en pro en fin de saison dernière. Il faut continuer à bien travailler. C'est la clé pour réussir. La persévérance, la patience, l'humilité...» (Site officiel ASM).

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

COUPE DU MONDE 2018 : LE RÉSULTAT DU 10/7
(10/07/2018)
Le résultat du jour

La première demi-finale a eu lieu aujourd'hui.

 1-0 

A 20h à Saint-Pétersbourg, la France et la Belgique se sont affrontés pour une place en finale.
Une fois de plus, Didier Deschamps a laissé Djibril Sidibé, Benjamin Mendy et Thomas Lemar sur le banc, titularisant Kylian Mbappé.
Côté belge, Youri Tielemans, Yannick Ferreira-Carrasco étaient aussi sur le banc et ont assisté à la victoire de la France grâce à un but sur corner d'Umtiti (1-0, 51e).
Dangereux en première période, les "Diables Rouges" l'ont moins été en seconde mi-temps, butant sur la défense française.
Pour revenir en fin de partie, Ferreira-Carrasco est entré, en vain, en fin de match (80e) dans lequel Mbappé a été averti pour gain de temps (90e+3).

Champion du monde 1998 avec Deschamps, Thierry Henry (entraîneur adjoint des belges) ne vivra pas une nouvelle finale.



ANTONIO BARRECA SIGNE À MONACO
(10/07/2018)

Il a signé pour 5 ans

Après la signature du latéral droit Ronaël Pierre-Gabriel, l'AS Monaco a renforcé le côté gauche avec la signature de l'italien Antonio Barreca.
Âgé de 23 ans, cet international Espoirs italien s'est engagé pour 5 ans contre un chèque de 10 M€.

S'il n'a disputé que 9 rencontres la saison passée, c'est en grande partie en raison d'une blessure. La précédente, il avait participé à 28 rencontres de Série A.

Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
«Nous sommes ravis d’accueillir Antonio Barreca à l’AS Monaco. Antonio est un jeune joueur déjà expérimenté. Nous sommes convaincus qu’il trouvera à l’AS Monaco les conditions pour progresser davantage et aider le club à atteindre ses objectifs.» (Site officiel ASM)

Antonio Barreca :
«Je suis très heureux de m’engager avec l’AS Monaco. L’AS Monaco a montré lors des saisons précédentes qu’il était un grand club européen. Le projet du club est très ambitieux, je suis ravi d’en faire partie. Je suis impatient de commencer à travailler avec le staff et des joueurs de grande qualité. Je vais tout donner pour progresser et apporter ma contribution à l’équipe.» (Site officiel ASM).

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

SOUALIHO MEÏTÉ FILE AU TORINO
(10/07/2018)
Il est transféré au club transalpin

Arrivé l'été dernier en provenance du club belge de Zulte-Waregem, Soualiho Meïté n'a pas convaincu son entraîneur Leonardo Jardim lors des premiers mois de la saison passée.

Avant d'être prêté à Bordeaux où il a pu jouer, Soualiho Meïté n'avait participé qu'à 3 rencontres officielles en 5 mois (2 de L1 et 1 de Ligue des Champions où son coach avait fait tourner).

Encore barré dans l'entre-jeu monégasque avec les présences de Moutinho, Tielemans, le retour de prêt d'Aït Bennasser et le transfert de Pelé, Meïté a préféré quitter l'ASM pour retrouver du temps de jeu. Ce devrait être au Torino.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats