FERMETURE DU MERCATO FRANÇAIS LE 9 JUILLET
(30/06/2020)
Le marché estival sera fermé pendant 1 mois

Ouvert depuis le 8 juin dernier, le marché français fermera le jeudi 9 juillet, et pour une durée de 1 mois.

La FIFA avait accepté d'ouvrir début juin, pour permettre aux clubs qui avaient terminé leur saison de commencer à marchander, mais l'instance mondiale est ferme sur la durée du marché estival, qui est de 12 semaines.
Le marché international va se terminer le 5 octobre prochain, et comme 4 semaines ont déjà été utilisées, les clubs français n'auront que 8 semaines pour faire affaires.
Il devrait ouvrir aux alentours du 10 août.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

ROMAIN FAIVRE À BREST
(30/06/2020)

Il y a signé un contrat de 4 ans

Romain Faivre n'est plus monégasque, il s'est engagé avec le Stade Brestois 29 pour une durée de 4 ans.

Arrivé en 2017 en provenance de Tours à 19 ans, le milieu de terrain natif d'Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) a joué avec l'Académy de l'AS Monaco où il est devenu une pièce maîtresse de la réserve, en National 2.

Lors de ses 3 saisons sur le Rocher, il a disputé 4 rencontres avec les pros, sous Thierry Henry, qui lui a fait disputer 1 match de Ligue 1, 1 de Coupe de France et 2 de Coupe de la Ligue.

Romain Faivre était sous contrat jusqu'en juin 2021. Son transfert est estimé à 0,4 M€, avec un pourcentage à la revente.

A Brest, il retrouve Ibrahima Diallo et Irvin Cardona, formés eux aussi à l'ASM.



Les transferts, les bruits, la durée des contrats

SIGNATURE DU JEUNE ANTHONY MUSABA
(26/06/2020)

Il s'est engagé pour 5 ans

L'AS Monaco continue de chercher de jeunes pousses et, espérons-le, de futures pépites.

La nouvelle preuve est l'arrivée du jeune attaquant ou ailier droit Anthony Musaba, 19 ans, qui arrive de la deuxième division néerlandaise et du NEC Nimègue, où il lui restait une année de contrat. Il s'est engagé pour 5 ans, son transfert est estimé à 2,5 M€.

A 19 ans, il était déjà un joueur cadre du club, avec 25 rencontres jouées sur les 29 du championnat (il a été blessé à la cheville pour les 3 derniers matches), avant l'arrêt de la saison pour COVID-19.
Lors de ces 1531 minutes jouées, il a inscrit 7 buts et donné 5 offrandes à ses partenaires, auxquelles il faut rajouter une rencontre de Coupe avec 2 buts en 86 minutes.

Il ne reste plus qu'à attendre l'ouverture du marché estival international (date non encore communiquée), pour valider le contrat du joueur.

Les transferts, les bruits, la durée des contrats

DE NOMBREUX DÉPARTS CONFIRMÉS
(24/06/2020)
Ils étaient tous en fin de contrat

L'AS Monaco a confirmé les départs de plusieurs joueurs en fin de contrat au 30 juin 2020.

Outre Danijel Subasic et Jordy Gaspar, qui ont déjà quitté le club monégasque, Diego Benaglio, Seydou Sy, Moussa Sylla, Tiémoué Bakayoko, Adrien Silva, Islam Slimani ne porteront plus le maillot monégasque, comme les membre de la N2, Safwan Mbae, Nordine Ibouroi, Théo Louis, Owen Maës, Kévin Appin, Pierre Nguinda et Yannis Ngakoutou Yapende.

  • Arrivé en 2017 en provenance de Wolfsbourg, pour jouer le rôle du gardien remplaçant, Diego Benaglio a profité des blessures de Subasic pour disputer 39 rencontres en 2 saisons (26 de L1, 2 de Coupe de France, 2 de Coupe de la Ligue, 8 de Ligue des Champions et 1 Trophée des Champions).
    La saison passée, il a été la doublure de Lecomte, puis 3ème gardien avec le retour de @subasic@.

  • Arrivé en 2014 en provenance du Milan AC, Seydou Sy a été dans le groupe monégasque, souvent en tant que 3ème portier, mais a pu disputer 8 rencontres avec les pros.
    La première, lors de la dernière journée de la saison 2016-17, pour être sacré Champion de France, puis 4 la saison suivante (3 de L1, 1 de Coupe de France) et encore 3 de L1 en 2018-19.
    Lui aussi a été doublure la saison passée.

  • L'attaquant Moussa Sylla est arrivé sur le Rocher en 2014, et a gravi les échelons de l'Academy, pour débuter avec les pros en 2017-18, disputant 5 rencontres pour 2 buts marqués à Caen.
    En 2018-19, il a profité du grand nombre de blessures pour accumuler du temps de jeu, avec 28 rencontres (18 de L1, 2 de Coupe de France, 2 de Coupe de la Ligue et 6 de Ligue des Champions) pour 2 buts marqués (1 en Coupe de France et 1 en Ligue des Champions à Bruges).
    La saison dernière, il est entré lors de la 1ère journée, pour ses 10 dernières minutes avec les pros.
    Il a continué la saison avec la N2.

  • De retour à l'ASM après un premier passage entre 2014 et 2017, Tiémoué Bakayoko était prêté par Chelsea.
    Il a participé à 23 rencontres avec l'ASM (20 de L1, 2 de Coupe de France et 1 de Coupe de la Ligue) pour 1 but marqué.
    Il totalise 115 rencontres avec l'ASM, et 6 buts marqués.
    Son option d'achat n'a pas été levée.

  • Prêté pour la seconde partie de la saison 2018-19, Adrien Silva est encore revenu en Principauté en août dernier, toujours sous forme de prêt.
    Il a disputé 25 rencontres (22 de L1, 2 de Coupe de France, 1 de Coupe de la Ligue), pour totaliser 40 matches sous le maillot monégasque.

  • Également prêté par Leicester, Islam Slimani a disputé 19 rencontres à la pointe de l'attaque monégasques, et a performé aux côtés de Ben Yedder, totalisant 9 buts et 7 passes décisives.
    Son option d'achat n'a pas été levée.

  • Revenu au club l'été dernier pour encadrer la N2, Safwan Mbae a joué avec Nordine Ibouroi, Théo Louis et Owen Maës, qui avaient paraphé en contrat d'une saison.
    En fin de leurs premiers contrats professionnels, Kévin Appin, Pierre Nguinda et Yannis Ngakoutou Yapende quittent aussi le club.
    Seul le second a pu jouer une rencontre avec les pros, en 2016-17 en Coupe de France.

  • Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    UN OUVRIER EST DÉCÉDÉ SUR LE CHANTIER DU CENTRE D'ENTRAÎNEMENT
    (22/06/2020)
    Après une chute d'un rocher

    La reprise d'entraînement de l'AS Monaco a été endeuillée en ce lundi, en début d'après-midi.


    Pendant que les joueurs arrivaient au centre de la Turbie, toujours en travaux, pour subir les premiers tests médicaux et physiques, un ouvrier est décédé.

    Alors que des travaux de protection de la falaise étaient en cours, un morceau de roche s’est détaché, entrant en collision avec une grue qui s'est effondrée sous le choc, tuant le grutier qui manipulait l'engin.

    L'AS Monaco a communiqué sur ce drame.

    «L’AS Monaco annonce avec douleur qu’un accident est survenu sur une partie du chantier du Centre d’entraînement de La Turbie lundi vers 14h, causant le décès d’une personne travaillant pour une entreprise co-traitante.
    L’accident s’est produit dans une zone du chantier inaccessible aux publics, personnels et joueurs de l’AS Monaco, bien à l’écart des espaces dédiés aux activités sportives et médicales.
    Profondément touché, l’AS Monaco tient à apporter tout son soutien à la famille de la victime.
    »

    REPRISE AUJOURD'HUI
    (22/06/2020)
    Par des tests médicaux

    Les joueurs de l'AS Monaco retrouvent aujourd'hui le Centre d'Entraînement de La Turbie.

    Après de longues semaines d'interruption pour cause de COVID, le Centre d'Entraînement de La Turbie avait dû fermer.
    La saison 2019-20 s'est donc achevée début mars, et la prochaine ne débutera que fin août, mais les joueurs reprennent aujourd’hui le chemin de La Turbie pour participer à des tests médicaux (principalement celui du Covid-19).

    En raison de la crise sanitaire en Europe, et des championnats encore en cours dans les divers pays européens, l'ASM n'a pas encore communiqué son programme d'avant-saison (stages et matches amicaux).

    Toujours en raison de cette pandémie de coronavirus, la conférence de presse avec le Vice-Président Oleg Petrov, l'entraîneur Robert Moreno et le nouveau directeur sportif Paul Mitchell, a été annulée, car certains membres du Club ont été en contact avec une personne positive au Covid-19.

    SUSPENSION DE MARTINS : LE CNOSF FAVORABLE À UNE CONCILIATION
    (19/06/2020)




    Reste à la LFP et à l'AS Monaco à s'entendre...

    La trêve forcée liée au COVID-19 a eu des conséquences en ce qui concerne les sanctions disciplinaires, et notamment celle de Gelson Martins.

    Condamné à 6 mois de suspension le 5 mars, après son expulsion de la 22ème journée à Nîmes (1er février), le portugais devait reprendre la compétition début août.

    Mais l'arrêt des compétitions a eu une impact sur cette suspension, et le Comité Exécutif de la FFF, qui s'est réuni le lundi 11 mai (Procès-verbal disponible ici a tranché (page 5 et 6), évoquant « une situation inéquitable entre :
  • D’une part, les licenciés actuellement suspendus en nombre de matchs, qui devront attendre la reprise des compétitions pour pouvoir commencer ou finir de purger leur suspension, puisque la purge d’une suspension ne peut avoir lieu qu’à l’occasion de rencontres effectivement jouées,
  • D’autre part, les licenciés faisant actuellement l’objet d’une suspension à temps (c’est-à-dire une suspension exprimée en nombre de mois, voire d’années, et non en nombre de matchs) ceux-ci purgeant leur suspension malgré l’arrêt des compétitions.»

    Le COMEX a pris la décision suivante : « la période allant du 13 mars 2020 au 30 juin 2020 ne sera pas incluse dans la purge de toute suspension à temps, quel que soit son quantum et quelle que soit la date à laquelle elle a été prononcée, lorsque l’exécution de la suspension devait avoir lieu, en tout ou partie, pendant ladite période.
    Ainsi pour une telle suspension, la purge débutera au 1er juillet 2020 ou bien redémarrera à compter du 1er juillet 2020 pour la durée de la suspension qui restait à purger au 13 mars 2020.
    Pour la mise en oeuvre de cette décision, il appartiendra à chaque instance (L.F.P., F.F.F., Ligue, District), en lien avec la commission qui avait prononcé la suspension, de modifier la date de fin des suspensions concernées et de prévenir le licencié suspendu et son club de la nouvelle date de fin de la suspension.
    »

    Cette décision avait pour conséquence, que la suspension de 6 mois de Gelson Martins se transformait en 10 mois, ne pouvant reprendre que mi-novembre.

    L'AS Monaco s'est aussitôt tournée vers le Comité National Olympique et Sportif Français, qui a rendu sa proposition aujourd'hui, favorable au club monégasque et à son joueur, comme l'a révélé le site officiel de l'ASM dans un communiqué.
    «Dans le cadre de cette proposition, le CNOSF suggère à la FFF de revenir sur sa décision de ne pas prendre en compte la période allant du 13 mars 2020 au 30 juin 2020 dans la purge de toute suspension à temps.
    L’AS Monaco accueille avec satisfaction la proposition, applicable, du CNOSF qui confirme sa position. Le Club espère qu’elle sera la première étape d’un cheminement qui permettra à son joueur, Gelson Martins, de reprendre officiellement la compétition dès la fin de la suspension d’une durée de six mois initialement prononcée à son encontre.
    » (Site officiel ASM)

    Reste maintenant le plus difficile... que la FFF et la LFP, qui a traditionnellement l'AS Monaco dans le viseur (dernièrement l'arnaque sur la fiscalité de 2013 à 2015), prenne une décision normale, quand on sait que dans le droit français, il n'y a pas de double sanction possible pour un même fait jugé.

  • PAUL MITCHELL, NOUVEAU DIRECTEUR SPORTIF
    (17/06/2020)



    L'AS Monaco tient enfin son Directeur Sportif

    À la recherche d'un Directeur Sportif depuis le départ de Michael Emenalo en février 2020, déjà mis à l'écart depuis quelques mois, l'AS Monaco tient enfin sa perle rare : Paul Mitchell.
    Il est accompagné de Laurence Stewart, comme Responsable du recrutement et du développement sportif.

    Sous la direction d’Oleg Petrov, Paul Mitchell sera en charge de l’ensemble de la politique sportive de l’AS Monaco, de l’Academy au groupe professionnel, et du Cercle Bruges.

    Les dirigeants monégasques l'ont arraché à l'Allemagne et au RB Leipzig, où il occupait le poste de directeur technique de la division football de Red Bull, supervisant les différents clubs de la marque (Leipzig, New York, Bragentino), après avoir été responsable du recrutement et du développement de RB Leipzig.

    Si son nom est inconnu en France, cet anglais de 38 ans s'est taillé un beau CV ces dernières saisons. Il est considéré un des tous meilleurs découvreurs de talents européens.

    Joueur modeste en Angleterre, il a commencé sa carrière de dirigeant à Southamption (2012-14), puis Tottenham (2014-16) et enfin Leipzig (depuis 2016), où il s'est éloigné des terrains en 2019 lors de sa nomination comme directeur de la stratégie du groupe Red Bull.
    En Principauté, il va s'en rapprocher, et va apporter sa connaissance des marchés européens.
    Il est déjà habitué à travailler avec plusieurs clubs, et continuera avec l'ASM et le Cercle Bruges, où il devra améliorer le lien entre les deux formations.

    Paul Mitchell vient aider Oleg Petrov à la tête de l'ASM, bien seul après les départs de son Directeur Général Adjoint (Nicolas Holveck) et de son Conseiller (Filips Dhondt), dans le chantier de l'effectif monégasque à reconstruire malgré la grande quantité de joueurs sous contrat.

    Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «C’est une grande satisfaction d’accueillir Paul Mitchell à l’AS Monaco après plusieurs années pleines de succès avec Red Bull. Je remercie Red Bull d’avoir rendu cette approche possible d’une façon très professionnelle.
    Paul va apporter ses compétences dans la détection, le recrutement et le développement de nos joueurs, depuis l’Academy jusqu’à l’équipe première. Paul sera en charge de la vie sportive de l’AS Monaco et je suis convaincu que son arrivée permettra de renforcer significativement notre projet.
    » (Site officiel ASM)

    Paul Mitchell :
    «Je me réjouis de venir à l’AS Monaco. Je tiens à remercier M. Oleg Petrov et le Club pour leur confiance. Je tiens également à remercier Red Bull pour les années passées à leurs côtés.
    Je suis impatient de prendre mes fonctions, de rencontrer les équipes et de commencer à travailler ensemble pour développer le projet et mettre en place une philosophie durable pour le club.
    » (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    REPRISE DE L'ENTRAÎNEMENT LE 22 JUIN
    (12/06/2020)
    Après plus de 14 semaines d'interruption

    L'AS Monaco a annoncé aujourd'hui la date de reprise de l'entraînement de ses joueurs pour préparer la saison 2020-21.

    Le lundi 22 juin, le Centre d'Entraînement de La Turbie retrouvera les joueurs de l'AS Monaco, mis au repos depuis le 13 mars dernier, en raison de la pandémie de COVID-19.
    Les premiers jours seront traditionnellement consacrés aux tests médicaux.

    Le programme de la reprise est encore inconnu (stages, matches amicaux et reprise de la L1), en raison de la crise sanitaire et des championnats européens qui reprennent jusqu'au début du mois d'août.

    JORDY GASPAR SIGNE À GRENOBLE
    (11/06/2020)

    Il y a signé un contrat de 3 ans

    Arrivé en 2017 de Lyon avec un contrat de 3 ans, contre un chèque de 0,5 M€ (correspondant aux indemnités de formation), Jordy Gaspar avait joué 3 matches avec l'OL avant d'être mis sur la touche car il refusait d'y signer son premier contrat professionnel.

    Il l'a fait sur le Rocher, mais n'a jamais pu intégrer l'équipe professionnelle.
    L'AS Monaco l'a d'abord prêté en 2017-18 au Cercle Bruges, où il a joué 16 rencontres en 2ème division belge et 2 matches de Coupe.

    Revenu en Principauté, Gaspar a intégré les rangs de la réserve en N2 pour les deux dernières saisons de son contrat.

    Libre, il s'est engagé pour 3 saisons en Ligue 2, avec Grenoble.

    «Après Monaco, où je suis sorti des radars depuis deux ans, j’étais à la recherche de temps de jeu. Retrouver un club de haut standing, en D1 ou à l’étranger comme ça aurait pu être le cas ne m’intéressait pas s’il n’y avait pas de confiance réciproque. Quand Grenoble m’a contacté, j’ai senti tout le contraire en ayant eu la chance de parler avec le Manager Général mais aussi l’entraîneur. J’ai bien étudié le projet et après une réflexion, j’ai jugé que c’était ce dont j’avais besoin. Comme j’ai dis au coach, je veux maintenant rendre la confiance que le club a placé en moi. Je veux jouer et rattraper le temps perdu.» (Site officiel GF38).


    Les transferts, les bruits, la durée des contrats