LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
(28/10/2020)




Leurs performances lors de la 2ème journée (2ème partie)

Ils sont néanmoins 16 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés.
Retrouvons les résultats des 7 qui jouaient ce soir.

  • Dans le Groupe E, les russes du FC Krasnodar ont subi la loi des londoniens de Chelsea, qui se sont permis le luxe de rater un pénalty par Jorgihno (14e).
    Mais Hudson-Odoi (0-1, 37e) en première période a donné l'avantage aux anglais qui se sont mis à l'abri dans le dernier quart d'heure avec 3 nouveaux buts de Werner sur pénalty (0-2, 76e), Ziyech (0-3, 79e) et Pulisic (0-4, 90e).

    Dans l'autre match, hiérarchie respectée entre le FC Séville et le Stade de Rennes.
    Avec Lucas Ocampos titularisé, les andalous se sont imposés avec un but de De Jong (1-0, 56e).

    Classement :Chelsea et Séville (4 points), Krasnodar et Rennes (1 point).

  • Dans le Groupe F, pas d'ancien de l'ASM, mais deux buts par match.
    En Allemagne, le Borussia Dortmund a inscrit les deux buts face au Zénith Saint-Pétersbourg, en fin de rencontre par Sancho sur pénalty (1-0, 78e) et un but de l'inévitable Håland (2-0, 90e+1).

    Pas de vainqueur entre les deux premiers, le FC Bruges et la Lazio Rome.
    Vanaken sur pénalty (1-1, 42e) ayant répondu à Correa (0-1, 14e).

    Classement : Lazio et Bruges (4 points), Dortmund (3 points), Zénith (0 point).

  • Dans le Groupe G, pas d'ancien de l'ASM.
    Le choc entre la Juventus Turin et le FC Barcelone a tourné en faveur des catalans qui ont trouvé la faille par Dembélé (0-1, 14e) et Messi sur pénalty (0-2, 90e+1).
    Les italiens ont été particulièrement malheureux avec 3 buts refusés, et une expulsion (Demiral à la 85e).

    Dans l'autre rencontre, les hongrois de Ferencváros Budapest ont arraché le nul face au Dynamo Kiev, 2-2.
    Les ukrainiens menaient avec un pénalty de Tsygankov (0-1, 28e) et un but de De Pena (0-2, 41e), mais ils se sont faits reprendre par un but de Nguen (1-2, 59e) et un autre de Boli (2-2, 90e), après l'expulsion de Sydorchuk (86e).

    Classement : Barcelone (6 points), Juventus (3 points), Kiev et Ferencváros (1 point).

  • Dans le Groupe H, le groupe le plus fourni en anciens de l'AS Monaco, il y a eu des buts.
    Les turcs d'Istanbul Basaksehir ont été battus par le Paris Saint-Germain sur un doublé de Kean (0-1, 64e et 0-2, 79e) servi par deux fois par Kylian Mbappé, titularisé.
    Le stambouliote Nacer Chadli n'était pas sur la feuille de match.
    Les autres parisiens avaient fait le déplacement. Layvin Kurzawa a débuté et a été remplacé à la 87e, Abdou Diallo est resté sur le banc.

    Pluie de buts en Angleterre avec Manchester United qui, après avoir battu le finaliste de la dernière édition, a balayé un demi-finaliste, le RB Leipzig 5-0.
    Greenwood (1-0, 21e), Rashford (2-0, 74e et 3-0, 78e), Martial sur pénalty (4-0, 87e) et encore Rashford (5-0, 90e+2) ont été les bourreaux des allemands.
    Anthony Martial a été particulièrement actif en attaque, provoquant le pénalty qu'il a transformé et étant passeur décisif sur le dernier but.
    L'allemand Benjamin Henrichs a été moins en réussite, averti à la 46e et remplacé à la 63e quand le score était encore de 1-0.

    Classement : Manchester United (6 points), Paris SG et Leipzig (3 points), Istanbul (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (27/10/2020)






    Leurs performances lors de la 2ème journée (1ère partie)

    Sur les 16 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés, 9 jouaient ce soir.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, le Lokomotiv Moscou a été battu à domicile par le Bayern Munich, 1-2.
    Goretzka (0-1, 13e), Miranchuk (1-1, 70e) et Kimmich (1-2, 79e) ont été les buteurs de la rencontre.

    L'Atletico Madrid a marqué ses premiers points en battant difficilement le RB Salzbourg, 3-2.
    Les madrilènes ont ouvert le score par Llorente (1-0, 29e), les autrichiens ont égalisé par Szoboszlai (1-1, 40e) et pris l'avantage sur un but attribué à Felipe contre-con-camp (1-2, 47e), mais l'Atlético est revenu grâce à un doublé de Félix (2-2, 52e et 3-2, 85e).
    Côté espagnol, Thomas Lemar est entré à la 82e et a été passeur décisif sur le but de la victoire.
    Yannick Ferreira-Carrasco n'était pas sur la feuille de match.

    Classement : Bayern (6 points), Atlético (3 points), Salzbourg et Lokomotiv (1 point).

  • Dans le Groupe B, pas d'ancien asémiste, ni de vainqueur.
    En Ukraine, le Shakhtar Donetsk et l'Inter Milan se sont quittés sur un nul vierge, 0-0.

    En Allemagne, le Borussia Mönchengladbach pensait obtenir les 3 points de la victoire avec le doublé de Marcus Thuram, (1-0, 33e et 2-0, 58e), mais le Real Madrid est revenu avec le point du nul grâce aux buts tardifs de Benzema (2-1, 87e) et Casemiro (2-2, 90e+3).

    Classement : Shakhtar (4 points), Inter Milan et Mönchengladbach (2 points), Real Madrid (1 point).

  • Dans le Groupe C, le FC Porto a profité d'une grossière erreur de relance de l'Olympiakos Le Pirée pour ouvrir la marque par Vieira (1-0, 11e) et prendre un avantage qui augmentera seulement en fin de rencontre, avec le but d'Oliveira (2-0, 85e).
    Rentré à la 70e pour les grecs, Ruben Vinagre n'a pu aider ses partenaires à égaliser.

    Au Vélodrome, l'Olympique de Marseille a été surclassé par Manchester City, 0-3, buts de Torres (0-1, 18e), Gündogan (0-2, 76e), Sterling (0-3, 81e).
    Le phocéen Valère Germain est resté sur le banc.
    L'ancien de l'OM, Benjamin Mendy n'était pas sur la feuille de match. Son coaéquipier Bernardo Silva est entré à la 78e.

    Classement : Manchester City (6 points), Porto et Olympiakos (3 points), Marseille (0 point).

  • Dans le Groupe D, Liverpool a pris seul la tête de la poule avec sa victoire 2-0 sur les danois de FC Midtjylland, avec des buts signés Jota (1-0, 55e) et Salah sur pénalty (2-0, 90e+3).
    Mais la soirée n'a pas été aussi bonne pour Fabio Henrique Tavares «Fabinho», qui a dû sortir à la 30e, blessé aux adducteurs.

    PAs de vainqueur dans l'autre match entre l'Atalanta Bergame et l'Ajax Amsterdam.
    Les néerlandais ont pourtant mené 0-2 avec les buts de Tadic sur pénalty (0-1, 30e) et Traoré (0-2, 38e), mais les bergamasques sont revenus en 6 minutes en seconde période, avec les réalisations de Zapata (1-2, 54e et 2-2, 60e).
    Titulaire, Mario Pasalic a été passeur décisif sur le 2-2.
    Maarten Stekelenburg est resté sur le banc amstellodamois.

    Classement : Liverpool (6 points), Atalanta (4 points), Ajax (1 points), Midtjylland (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES RÉACTIONS DE LYON - MONACO (4-1)
    (25/10/2020)

    Niko Kovac
    «Premièrement, je voudrais féliciter l'Olympique Lyonnais. Bravo à eux pour ce match.
    Nous avons vraiment pris des mauvaises décisions en première période, et moi le premier. Je m'inclus là-dedans car je n'ai pas choisi le bon système, la bonne tactique, les bons joueurs. On a eu beaucoup de problèmes car on a été dans la réaction plus que dans l'action. On n'a pas couvert les espaces lorsqu'il fallait le faire. C'était une première période assez incroyable, je n'avais jamais vu ça, je l'ai dit à mes joueurs. À la pause, je leur ai demandé de remporter la seconde période, c'est ce qu'ils ont fait. Même si ce premier acte était vraiment très, très mauvais.
    Oui, on s'attendait à ce que LYon nous contre, car ils ont les qualités pour le faire. Des grosses qualités physiques et de vitesse, surtout en attaque, avec Memphis Depay et d'autres joueurs très rapides pour contrer. Mais j'étais quand même très surpris de les voir jouer si bas en première période, avec ce bloc. Ça, je ne m'y attendais pas. Nous, à l'inverse, je pense qu'on a joué trop haut. Quand c'est comme cela, il faut s'adapter à la situation et on n'a pas su le faire. On ne peut pas prendre quatre buts en une seule mi-temps comme ça, c'est beaucoup trop, cela devient mission impossible. Après les deux premiers buts, je n'étais déjà pas satisfait mais alors après les deux suivants juste avant la pause, c'était pire. C'est vraiment insuffisant.
    Est-ce que je regrette les titularisation de Florentino Luís et les deux latéraux Ruben Aguilar et *sidibed* ? Oui, bien sûr, parce qu'au final on voit bien qu'avec ce score de 0-4 à la pause, mes choix n'étaient pas les bons, forcément. Les latéraux ont fait quelques bonnes choses, on a vu que Djibril a essayé d'apporter en début de match, de mettre de la pression sur son côté. Il fallait trouver le bon équilibre. Florentino, je crois qu'il a fait de son mieux. C'est plutôt de manière globale que l'équipe n'a pas répondu comme il le fallait, en étant beaucoup trop passive. Je n'ai vraiment pas vu ce que j'attendais. En revanche, en seconde période, j'ai vu de bien meilleures choses et il va falloir s'appuyer là-dessus.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Rudi Garcia
    «C'était débridé car Monaco est une très bonne équipe, qui joue et qui attaque. Avant, on n'était anormalement pas en réussite. Maintenant, on est plus qu'en réussite, ça s'est renversé. Ça prouve bien qu'on avait raison de ne pas s'inquiéter. Bien sûr, Antho (Lopes) fait au moins deux grands arrêts en début de match, c'est très important. Je suis content car on s'est encore créé beaucoup d'occasions.
    Maintenant, on n'est pas encore là où on veut être au classement. À Lille, dimanche prochain, il va falloir encore élever notre niveau, être acteurs du match.
    Est-ce qu'on a un style différent ? Je ne dirai pas ça... Mais il faut être aussi intelligents : Monaco est la moins bonne équipe du Championnat pour défendre sur les attaques rapides, donc il fallait jouer comme ça pour les mettre en difficulté.
    Memphis (Depay), on sait le joueur qu'il peut être. Il tire l'équipe vers le haut, il tient son rôle de capitaine, c'est un leader, il travaille beaucoup. Le seul point noir, c'est l'expulsion de Melvin Bard que je trouve très sévère.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Caio Henrique
    «La première période a été difficile car nous n'avons pas reproduit ce que nous avons travaillé durant la semaine. Nous sommes revenus avec de bien meilleures intentions en seconde période. Nous sommes parvenus à nous créer des situations offensives.
    Il y a eu des choses positives et il faut s'appuyer sur les bonnes choses de la seconde période, travailler durant la semaine d'entraînement pour afficher un meilleur visage sur le prochain match contre Bordeaux. À la mi-temps, nous n'étions pas satisfaits et nous savions ce que nous allions entendre de la part de l'entraîneur. Nous étions venus pour prendre des points. Cela s'est mal passé contre Lyon mais le match est déjà derrière nous. Nous nous projetons déjà sur la rencontre face à Bordeaux. Il faudra absolument prendre les trois points de manière à ne pas regretter davantage les points que nous avons déjà perdus en route.»
    (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 8ÈME JOURNÉE, LYON - MONACO : 4-1
    (25/10/2020)

    Monaco coule à Lyon

    L'AS Monaco a lourdement été défait à Lyon (4-1), buts de Depay (12e), Toko Ekambi (34e et 44e) et Aouar sur pénalty (41e) contre un pénalty de Wissam Ben Yedder (48e), qui ont profité des largesses défensives monégasques sur des contres.

    Pour le match de ce soir, Niko Kovac effectue quelques changements dans son équipe par rapport à celle qui a débuté contre Montpellier, avec les retours de Disasi en défense, Fofana au milieu et Jovetic en attaque aux places Matsima, Diop et #volland.

    Pour l'OL, Rudi Garcia aligne l'équipe qui a gagné à Strasbourg, mis à part Denayer (blessé) remplacé par Diomandé.

    Et contrairement au dernier match, les deux latéraux Aguilar et Sidibé ont interverti leurs positions. L'ancien montpelliérain sera à gauche, l'ancien lillois à droite.

    Centre de Sidibé de la droite pour la tête de Jovetic qui coupe au premier poteau. Lopes met en corner (3e).
    Monaco domine, joue dans le camp de Lyon, qui n'attend que ça pour contrer.
    - Depay élimine Disasi côté gauche et enroule du droit. Pas assez, c'est à côté (7e).
    - Toko Ekambi décalé à gauche, et frappe. Lecomte repousse, mais il n'y aura pas corner, le lyonnais était hors-jeu (8e).
    - Centre de Sidibé tête de Youssouf Fofana aux 6m, Lopes repousse d'un réflexe (11e).
    - Contre lyonnais avec Aguilar qui perd un ballon et Kadewere part côté droit. Il donne pour Aouar, à l'angle de la surface qui a attiré Disasi, et sert Depay dans l'axe, tout seul, qui ajuste Lecomte (1-0, 11e).

    L'AS Monaco repart vers l'avant, et Fofana est encore le plus dangereux, avec une frappe puissante et soudaine des 30m, que Lopes va chercher et met en corner (19e).
    Coup-franc pour l'ASM à 25m, que frappe Jovetic (22e). C'est dévié par le mur avec un bras décolé, et c'est un nouveau coup-franc aux 16m qui est offert. Jovetic bute encore sur le mur (23e).

    - Depay trouve Aouar côté droit de la surface, qui vient sur la ligne et tente de trouver en retrait Toko Ekambi. Lecomte dévie légèrement et le ballon passe devant son but (27e).
    - Combinaison Jovetic - Ben Yedder, mais le monténégrin frappe en déséquilibre, et c'est loin du cadre (29e).
    - Nouveau contre de l'Ol côté droit, avec Depay qui lance Kadewere poursuivi par Badiashile. Son centre arrive sur Toko Ekambi, gêné par le tacle de Disasi, qui pousse la balle et devance la sortie de Lecomte (2-0, 34e).

    Le calvaire monégasque n'est pas terminé.
    - Depay pour Paqueta dans le dos de la défense, contré par Badiashile (36e).
    - Depay pour Toko Ekambi, victime d'un croc-en-jambe involontaire de Sidibé (40e). Pénalty que transforme Aouar, en prenant Lecomte à contre-pied sur sa gauche (3-0, 41e).
    - Touche lyonnaise, le ballon est côté gauche, centre pour Toko Ekambi, devancé par Badiashile. Le ballon rebondit sur Luís et revient dans la course du lyonnais qui trompe facilement Lecomte (4-0, 44e).

    Au retour des vestiaires, Niko Kovac effectue 3 changements, avec les entrées de Chrislain Matsima, Cesc Fabregas et Caio Henrique pour Jovetic, Luís et Sidibé (46e). L'ASM passe aussi en 3-4-3, avec Caio à gauche, Aguilar à droite, Fofana et Martins pour aider Ben Yedder devant.

    Et la première attaque est la bonne, avec Aguilar bousculé par Diomandé dans la surface côté droit. Pénalty transformé par Wissam Ben Yedder d'une frappe puissante que Lopes ne peut que toucher (4-1, 48e).

    La réaction s'arrête là. Il faut attendre 25 minutes pour voir une action :
    - Coup-franc aux 20m pour Depay, un peu à gauche. Il frappe fort, mais à côté (71e).
    - Balle lobée de la droite vers la gauche de Fofana pour Ben Yedder, qui reprend de volée. C'est croisé, mais dans les nuages (76e).
    - Centre fort de Toko Ekambi, qui s'est facilement débarrassé de Matsima, sur le genou de Dembélé aux 6m. A côté (77e).

    Les entrées de Kevin Volland et Sofiane Diop pour Martins et Tchouaméni (78e) ne changent rien.
    - Toko Ekambi pour Dembélé, qui bute sur Lecomte (81e).
    - Centre fort de la droite, contré par Diop, qui vient rebondir sur le poteau de Lecomte, battu (87e).

    L'expulsion de Bard (89e), entré à la 81e, pour un geste maladroit (il rate le ballon et son pied retombe sur la cuisse d'Aguilar) est trop tardive pour changer le résultat.
    L'AS Monaco s'incline 4-1, avec encore 70% de possession de balle.
    Les monégasques ont l'art et la manière d'avoir le ballon et de ne rien en faire, après Brest et Montpellier, avec 1 seul point pris.

    Après 3 matches sans victoire (2 défaites et 1 nul), l'AS Monaco tombe à la 12e place de la L1, et devra absolument gagner dimanche prochain contre Bordeaux, au Louis-II.

    Pour plus d'info sur la huitième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    LIGUE 1, 8ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (25/10/2020)
    Les résultats de la 2ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     1-2 

    Vendredi à 21h00, Rennes (3e) a perdu pour la première fois de la saison contre Angers (11e).
    Tout avait pourtant bien débuté pour les bretons après l'ouverture du score d'Hunou (1-0, 18e), mais Thomas Mangani (titulaire) et ses partenaires ont égalisé par Boufal (1-1, 27e) et gagné grâce à Fulgini (1-2, 57e).

     0-1 

    Samedi à 17h00, Lorient (17e) a perdu face à Marseille (6e) sur un but de Balerdi (0-1, 54e) qui profite d'une mauvaise appréciation de Paul Nardi, gêné par le vent.
    Chez les "Merlus", pas de Yoann Etienne sur la feuille de match.
    Pour l'OM, Valère Germain est resté sur le banc.

     4-0 

    Samedi à 21h, le Paris S.G. (2e) n'a fait qu'une bouchée de Dijon (20e) avec deux doublés de Kean (1-0, 3e et 2-0, 23e) et Mbappé (3-0, 82e et 4-0, 88e).
    Pour le PSG, Layvin Kurzawa était encore suspendu, Abdou Diallo a été titularisé et Kylian Mbappé économisé, il est entré à la 73e.
    Côté DFCO, Jonathan Panzo a joué toute la partie et a été averti à la 69e, formé au PSG Arthur Zagré est resté sur le banc.

     Reporté 

    Prévue dimanche à 13h00, le match entre Lens (5e) de Corentin Jean et Nantes (15e) de Dennis Appiah et Jean-Kévin Augustin a été reporté à une date ultérieure en raison des nombreux cas de Covid-19 dans le club artésien (11 joueurs et 2 membres du staff).

     0-4 

    Dimanche à 15h00, Montpellier (7e) a été lourdement battu par Reims (19e), en jouant encore un match en infériorité numérique.
    Dès la 7ème, Hilton est expulsé en provoquant un pénalty transformé par Dia (0-1, 7e), qui double rapidement la mise (0-2, 13e).
    Avant la pause, les champenois marquent encore par Mbuku (0-3, 31e) et vont terminer à 11 contre 9 avec le rouge de Le Tallec (42e).
    En seconde période, Dia marque un second pénalty (0-4, 56e) pour parachever la première victoire des marnais cette saison.

     2-0 

    Metz (14e), toujours privé de Kévin N'Doram, blessé, a vite pris le dessus sur Saint-Etienne (10e) et l'équipe de Claude Puel avec la réalisation de Boulaya (1-0, 5e).
    Ce n'est qu'en fin de rencontre que les lorrains se sont libérés avec le csc de Sissoko (2-0, 78e).
    Marc-Aurèle Caillard a vécu la victoire du FCM depuis le banc.

     2-0 

    Bordeaux (12e) a dû attendre les 10 dernières minutes pour prendre le dessus sur Nîmes (16e), avec le pénalty de Briand (1-0, 80e) et le but d'Oudin (2-0, 82e).
    Formé à l'ASM, Mehdi Zerkane est entré à la 65e.

     0-3 

    Dans la course au maintien, Brest (13e) a fait lers frais du réveil de Strasbourg (18e), qui s'est imposé grâce aux buts de Diallo (0-1, 27e), Lala sur pénalty (0-2, 40e) et Ajorque (0-3, 67e).
    Pour le SB29, Romain Faivre a joué toute la partie, Irvin Cardona est entré à la 70e,Ronaël Pierre-Gabriel n'était pas sur la feuille de match.
    Côté RCSA, Jean-Eudes Aholou a été titularisé et averti à la 80e.

     1-1 

    Dimanche à 17h00, les deux clubs qualifiés en phase de poules de la Ligue Europa s'affrontaient.
    Nice (4e) et Lille (1er) se sont quittés sur un score nul, avec un but de leur attaquant Dolberg (1-0, 50e) et Yilmaz (1-1, 58e) en début de seconde période.
    Chez les "Aiglons", Rony Lopes a débuté et a été remplacé à la 67e, Khéphren Thuram est entré à la 74e et a eu la balle de match sur un corner, seul au second poteau à 1m du but, mais il a mis sa tête de peu à côté (85e).

     21h 

    A 21h, Lyon (9e) reçoit l'AS Monaco (8e).

    Au classement des buteurs, Dia (Reims) et Mbappé (Paris S.G.) ont rejoint Niane (Metz) à 6 buts.
    Ils devance nt:
    - Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Depay (Lyon), Ganago & Kakuta (Lens), Wissa (Lorient) avec 4 buts.
    - Yilmaz (Lille) avec 4 buts,
    - 12 joueurs dont Faivre (Brest) avec 3 buts,
    - 31 joueurs dont Benoît Badiashile (AS Monaco) avec 2 buts.
    - 70 joueurs dont Ruben Aguilar, Sofiane Diop, Axel Disasi & Willem Geubbels (AS Monaco), Aholou (Strasbourg), Cardona (Brest), Germain (Marseille), Mangani (Angers) et Thuram (Nice) avec 1 but.
    - 6 joueurs ont marqué contre-leurs-camps.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    NATIONAL 2, 9ÈME JOURNÉE : HYÈRES FC - MONACO 1-0
    (24/10/2020)
    Les résultats de la 9ème journée de National 2

    Pour cette 9ème journée de National 2, l'AS Monaco (13e) s'est rendue dans le Var affronter le Hyères FC (10e).

    Au repos forcé le week-end dernier en raison du 5ème tour de la Coupe de France, la réserve monégasque et les varois (éliminés au 4e tour par le Cannet-Rocheville, 1-0) s'affrontaient pour s'éloigner de la zone de relégation.

    Et grâce à un but sur coup-franc de Sissoko (1-0, 23e), le HFC s'est imposé sur la plus petite des marges, malgré une domination monégasque en seconde période.

    A l'issue de cette 9ème journée, l'AS Monaco est pointe à la 13e place du classement du groupe C.
    Prochaine journée dans deux semaines, avec la réception de la réserve de Lyon (10e).

    La composition monégasque à Hyères :
    Yann Liénard, Amilcar Silva, Yllan Okou, Fouad El Maach (Cap), Cheickné Yaffa, Tiago Ribeiro, Florian Antognelli, Florian Baranik puis Jonathan Bakali (46e), Maghnes Akliouche, Eric Ayiah, Valentin Salatiel Decarpentrie puis Gobé Gouano (80e).

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    PRÉSENTATION LYON - MONACO (J08)
    (24/10/2020)


    Pour la 8ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (8e) se rend chez l'Olympique Lyonnais (9e).

    Belle affiche entre deux clubs à la recherche de l'Europe en fin de saison, et qui sont au milieu du classement.

    L'OL reste sur 5 rencontres sans défaites, mais n'a remporter que 2 victoires cette saison, contre 2 des 3 derniers, Dijon et Strasbourg.
    L'ASM sort de deux matches sans convaincre, Brest (0-1) et contre Montpellier (1-1) avec une supériorité numérique.

    A domicile cette saison, Lyon a battu Dijon (4-1, J02) et partagé les points contre Nîmes (0-0, J04) et Marseille (1-1, J06).
    Hors du Rocher, Monaco a gagné à Metz (0-1, J02), perdu en Bretagne à Rennes (2-1, J04) et à Brest (1-0, J06).

    L'historique des OL - ASM est aussi en faveur des rhôdaniens. En 57 rencontres de championnat (L1 et L2), il n'y a que 16 victoires monégasques pour 14 nuls et 27 défaites (76 buts marqués, 92 encaissés).
    Sur les 5 dernières saisons (le match de l'an passé a été annulé), Monaco a gagné une fois (2-1 en 2016-17) et perdu à 4 reprises.

    Demain soir, Niko Kovac s'attend à un match compliqué.
    «Nous savons que Lyon est une grande équipe, pas seulement en France mais aussi en Europe, on a vu cela durant la dernière campagne de Ligue des Champions, où ils ont atteint les demi-finales. Ils ont également disputé la finale de la Coupe de la Ligue, qu’ils ont seulement perdu aux tirs au but. C’est un match compliqué qui nous attend, c’est pour ça qu’on joue au football, pour vivre de grands matches comme ça. Concernant le système, les joueurs ont bien intégré notre façon de jouer notamment en défense, on a concédé très peu d’occasions ces derniers matches, donc il n’y a pas de raison de changer quoi que ce soit. Et offensivement on travaille à l’entraînement pour être plus réalistes devant.
    Je sais que le niveau d’attente est très élevé concernant Kevin Volland et c’est normal pour un joueur de son calibre. Il a besoin de temps pour tout assimiler, un nouveau pays, une nouvelle culture, un nouveau championnat, une nouvelle façon de jouer et il faut aussi qu’il soit bien installé avec sa famille. Il faut être patient avec lui. Sur le dernier match, c’est vrai qu’il a joué un peu plus recentré pour aider Wissam Ben Yedder. Kevin va montrer ses qualités lors des prochains matches, c’est certain.
    Tous les joueurs sont là pour aider l’équipe et pour essayer de marquer et soutenir Wissam. Il a déjà marqué quatre buts, mais a évidemment besoin de joueurs qui l’aident autour de lui en attaque mais aussi au milieu de terrain. On a besoin de ce soutien, de cet appui de tous nos joueurs autour de lui. Nous avons très bien travaillé cette semaine à l’entraînement, je vois de bonnes choses réellement. J’ai conscience que dans le foot il faut rapidement avoir des résultats, mais quand je vois ce qu’on fait toute la semaine, je ne m’inquiète pas.
    Nous avons beaucoup de qualité au milieu de terrain, avec Aurélien Tchouaméni, Youssouf Fofana, Sofiane Diop, et d’avoir plus de présence devant le but adverse. C’est le début, cela ne fait que trois mois que nous sommes ici. Nous sommes souvent face à des blocs bas donc il faut qu’on sache s’adapter. Nous avons besoin de changer notre façon de penser. Nous ne devons pas nous poser la question de savoir s’il faut accompagner les attaques ou pas, il faut y aller. Nous y allons step by step et je crois réellement que nous allons y arriver, je ne me fais pas de soucis.
    Stevan Jovetic ? C’est un top joueur qui a de l’expérience, mais il a longtemps été blessé et on y va petit à petit avec lui. Il a besoin d’être protégé par rapport à son passif au niveau des blessures. On fait attention avec lui mais il progresse et montre de belles choses tous les jours à l’entraînement. Il marque, et se montre très décisif avec sa sélection également. C’est en lui laissant du temps qu’on va pouvoir l’accompagner vers son meilleur niveau.
    Pour être honnête je suis assez surpris de la qualité défensive des équipes françaises. Les joueurs français sont parmi ceux qui s’exportent le mieux à l’étranger, et ils ont vraiment de belles capacités et notamment au niveau défensif. De notre côté on essaye d’être compacts mais c’est surtout au niveau offensif que l’on a besoin de progresser et de provoquer plus de chances de pouvoir marquer. Je m’occupe avant tout de mon équipe, on a une bonne possession autour de 70-80%, mais maintenant on doit trouver des solutions pour s’ouvrir davantage le chemin du but.
    Quand je suis arrivé ici, le problème était plus au niveau de l’arrière-garde et je me suis donc appliqué en priorité à solidifier notre défense. On a fait quelques erreurs jusqu’à maintenant mais je pense que nous sommes beaucoup plus solides qu’avant. La deuxième étape va être de créer plus d'opportunités, de marquer plus des buts. Nous ne sommes pas encore à 100% à tout moment pour pouvoir faire tout parfaitement. C’est là-dessus que nous essayons de travailler. Les joueurs apprennent beaucoup au quotidien et on a encore besoin de temps pour avoir des résultats dans tous les domaines du jeu, notamment offensivement.
    Nous préparons chaque match de la même manière, même si on sait que ce n’est pas un adversaire aisé. Ils ont changé plusieurs fois de système sur les derniers matches et nous devons être préparés à chaque éventualité. Il y a évidemment quelques informations que nous partageons avec nos joueurs. Je crois d’ailleurs que nous pouvons comparer ce match avec celui contre Rennes, par rapport à l’intensité qu’il va falloir mettre. Mais sur le reste, je dois dire que nous ne changeons pas notre manière de préparer un match, que ce soit Lyon ou Brest.»
    (Site officiel ASM).

    En attaque, Stevan Jovetic débutera peut-être la partie. En tout cas, il grapille de plus en plus de temps de jeu.
    «Je me sens très bien. Cela fait deux mois et demi que je suis avec l’équipe et que je peux enchainer entraînements et matches. J’ai joué quatre rencontres avec la sélection, en tant que titulaire ou en tant que remplaçant. A nouveau, je vais bien.
    Chaque jour, je me sens de mieux en mieux. Sur le plan individuel, je suis attaquant donc j’ai besoin de marquer et de faire des passes décisives. C’est ce que je fais depuis toujours et j’espère pouvoir le faire au prochain match. Contre Montpellier, nous avons bien joué, surtout en deuxième mi-temps. Nous nous sommes créés beaucoup d’occasions, mais nous avons besoin de marquer davantage, c’est certain.
    Toute l’équipe joue pour marquer et ne pas prendre de but. Nous n’avons pas de problème dans la tête, nous allons jouer une grande équipe lors du prochain match et j’espère que l’on va faire un résultat là-bas.
    Dans ma carrière, j’ai joué à plusieurs positions sur le terrain. J’ai parfois été en tant qu’attaquant isolé, parfois à deux, sur le côté. Dans cette formation, qui est un 4-3-3, je me sens bien à gauche mais si je dois jouer un peu plus derrière, je serais aussi en mesure de le faire.
    Le début de saison ? Je pense que nous pourrions avoir 3-4 points supplémentaires, mais c’est le football. Parfois, en ne jouant pas bien, il est possible de gagner. D’autres fois, c’est l’inverse. L’important, c’est que nous arrivions à jouer dans le but de marquer et de récupérer un maximum de points. Nous avons beaucoup de bons joueurs pour atteindre les places européennes.»
    (Site officiel ASM).

    Contre l'OL, Niko Kovac récupère Axel Disasi qui a purgé ses deux matches de suspension.
    Ballo-Touré et Golovin sont toujours à l'infirmerie, Maripán, Pavlovic, Millot et Onyekuru sont écartés. Eliot Matazo revient dans le groupe de 21 joueurs.

    À Lyon, Rudi Garcia n'a pas de souci d'effectif. Tous ses joueurs sont disponible, sauf Denayer.
    «On espère avoir commencé une série à Strasbourg. Quand on gagne, les choses sont plus sereines. On l’a toujours été car le contenu nous disait qu’il n’y avait pas de raison qu’on ne gagne pas des matches. Il faudra être très exigeant dimanche. On veut battre Monaco, une bonne équipe avec des qualités offensives. C’est une équipe qui se cherche aussi. Elle a un coach qui a entraîné dans de grands clubs. C’est un match important face à un concurrent direct. Ils aiment bien la possession. Il faudra continuer d’être réaliste contre un adversaire d’un calibre comme Monaco mais aussi gérer d’une meilleure façon certains moments. On a été forts mentalement après la réduction du score. L’équipe a gardé confiance en elle et s’est procuré des occasions pour le 4-2.
    L’enchaînement s’arrête à Monaco. Cela ne sert à rien de regarder plus loin. On n’a qu’un match par semaine. Cela doit permettre d’être à fond physiquement, pour donner le meilleur de soi-même. On se doit de gagner ce match-là. Nos supporters auront envie de nous voir gagner.
    Les recrues sont déjà bien intégrées. J’ai bien aimé la rentrée de tout le monde à Strasbourg, comme De Sciglio. Il peut jouer dans tout le couloir comme il l’a fait en fin de match. Techniquement, il est au-dessus du lot. Il a un sens du jeu développé. Il faut remettre Benlamri au niveau physiquement mais c’est un formidable guerrier. Il est généreux, il est en train de retrouver du souffle. Je suis content de son arrivée et de son implication.»
    (Site officiel OL).

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Lyon.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Lecomte, Majecki, Mannone, Aguilar, Badiashile, Caio, Disasi, Matsima, Sidibé, Diop, Fabregas, Fofana, Luís, Martins, Matazo, Tchouaméni, Ben Yedder, Geubbels, Jovetic, Pellegri, Volland.

    Pour Lyon : Lopes, Pollersbeck, Dubois, Marcelo, Diomandé, Benlamri, De Sciglio, Bard, Lucas, Aouar, Guimaraes, Paqueta, Mendes, Caqueret, Dembélé, Depay, Cornet, Toko Ekambi, Kadewere, Cherki.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
    (22/10/2020)








    Leurs performances lors de la 1ère journée

    Douze poules de quatre équipes, les deux premiers qualifiés seront rejoints en 16ème de finale par les 8 troisièmes de la Ligue des Champions.
    Parmi les 48 équipes qui disputent ce tour, 8 anciens monégasques sont présents. Retrouvons leurs performances.

  • Dans le Groupe B, le Rapid Vienne a perdu chez lui face à Arsenal.
    Les autrichiens menaient grâce à Fountas (1-0, 51e), les "Gunners" ont renversé la situation après l'entrée de Pierre-Emerick Aubameyang (61e) avec les buts de David Luiz (1-1, 70e) et Aubameyang (1-2, 74e).

    Dans l'autre rencontre, les irlandais de Dundalk FC ont perdu chez eux face aux norvégiens de Molde, 1-2.
    Là encore, les locaux ont marqué les premiers par Murray (1-0, 35e), mais ils ont cédé avec les buts de Hussain (1-1, 62e) et un pénalty d'Omoijuanfo (1-2, 72e).

    Classement : Arsenal et Molde (3 pts), Dundalk et Rapid (0 pt).

  • Dans le Groupe C, le Bayer Leverkusen a balayé Nice 6-2.
    Amiri (1-0, 11e) et Alario (2-0, 16e) ont rapidement mis le Bayer devant, Gouiri a réduit l'écart (2-1, 31e).
    En seconde période, les allemands ont pris le large par Diaby (3-1, 61e), Bellarabi (4-1, 79e et 5-1, 83e) et Wirtz (6-1, 87e) contre un but de Claude-Maurice (6-2, 90e).
    Pour les "Aiglons, Rony Lopes est entré à la 63e, Khéphren Thuram est resté sur le banc.

    L'autre rencontre a vu la victoire des israéliens de l'Hapoel Beer Sheva sur le Slavia Prague, 3-1, buts d'Agudelo (1-0, 45e), Provod (1-1, 75e) et un doublé d'Acolatse (2-1, 86e et 3-1, 88e).

    Classement : Leverkusen et Beer Sheva (3 pts), Slavia et Nice (0 pt).

  • Dans le Groupe F, il ne fallait pas recevoir.
    Naples a été battu sur son terrain par l'AZ Alkmaar, 0-1, but de De Wit (0-1, 57e).
    Pour les napolitains, Tiémoué Bakayoko est entré à la 83e.
    Blessé au genou la saison passée, Kévin Malcuit n'a pas été inscrit dans la liste.

    L'autre rencontre opposait Rijeka à la Real Sociedad.
    Les croates ont cédé dans le temps additionnel avec un but de Bautista (0-1, 90e+3).

    Classement : AZ et Real Sociedad (3 pts), Naples et Rijeka (0 pt).

  • Dans le Groupe G, Leicester City a pris la tête du groupe avec sa victoire 3-0 sur Zorya Luhansk, buts de Maddison (1-0, 29e), Barnes (2-0, 45e) et Iheanacho (3-0, 67e).
    Les anciens monégasques Youri Tielemans (averti à la 12e, remplacé à la 71e) et Nampalys Mendy ont débuté face aux ukrainiens.

    En tête de la poule, on retrouve aussi le Sporting Braga, vainqueur sur ce même score de 3-0 face à l'AEK Athènes, buts de Galeno (1-0, 44e), Paulinho (2-0, 78e) et Ricardo Horta (3-0, 88e).

    Classement : Braga et Leicester (3 pts), AEK et Luhansk (0 pt).

  • Dans le Groupe J, 3-0 a aussi été le tarif pour Tottenham contre Linz ASK, buts de Moura (1-0, 18e), Andrade contre son camp (2-0, 27e) et Son (3-0, 84e).
    Titulaire face aux autrichiens à la pointe de l'attaque, Carlos Vinícius a été remplacé à la 86e.

    Les "Spurs" sont a égalité de points avec le Royal Antwerp qui s'est imposé 2-1 en Bulgarie, chez le Ludogorets Razgrad.
    Les locaux ont marqué après la reprise par Marin (1-0, 46e), les belges ont gagné grâce à Gerkens (1-1, 63e) et Refaelov (1-2, 70e).
    Par de Dieumerci Mbokani à Annvers, il était suspendu.

    Classement : Tottenham et Anvers (3 pts), Ludogorets et Linz (0 pt).

  • Les autres groupes :
      Groupe A : CSKA Sofia - CFR Cluj : 0-2, Young Boys Berne - AS Rome : 1-2.
      Classement : Cluj et Rome (3 pts), Berne et Sofia (0 pt).
      Groupe D : Lech Poznan - Benfica Lisbonne : 2-4, Standard de Liège - Glasgow Rangers : 0-2.
      Classement : Benfica et Rangers (3 pts), Poznan et Standard (0 pt).
      Groupe E : PSV Eindhoven - Grenade : 1-2, PAOK Salonique - Omonia Nicosie : 1-1.
      Classement : Grenade (3 pts), PAOK et Omonia (1 pt), PSV (0 pt).
      Groupe H : Sparta Prague - Lille : 1-4, Celtic Glasgow - Milan AC : 1-3.
      Classement : Lille et Milan (3 pts), Celtic et Sparta (0 pt).
      Groupe I : Maccabi Tel-Aviv - Qarabag Agdam : 1-0, Villarreal - Sivasspor : 5-3.
      Classement : Villarreal et Maccabi (3 pts), Qarabag et Sivasspor (0 pt).
      Groupe K : Wolfsberger - CSKA Moscou : 1-1, Dinamo Zagreb - Feyenoord Rotterdam : 0-0.
      Classement : Wolfsberger, CSKA, Zagreb, Feyenoord (1 pt).
      Groupe L : Slovan Liberec - La Gantoise : 1-0, Hoffenheim - Etoile Rouge Belgrade : 2-0.
      Classement : Hoffenheim et Liberec (3 pts), La Gantoise et Belgrade (0 pt).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/2)
    (21/10/2020)






    Leurs performances lors de la 1ère journée (2ème partie)

    La Ligue des Champions a repris hier sans l'AS Monaco.
    Sur les 16 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés, 9 jouaient ce soir.
    Retrouvons leurs résultats.

  • Dans le Groupe A, le tenant du titre, le Bayern Munich a écrasé l'Atlético Madrid, 4-0, avec deux buts par période.
    Coman (1-0, 28e) et Goretzka (2-0, 41e) en première, Tolisso (3-0, 66e) et Coman (4-0, 72e) en seconde.
    Chez les "matelassiers", Yannick Ferreira-Carrasco a été remplacé par Thomas Lemar à la 76e.

    Dans l'autre match, le RB Salzbourg et le Lokomotiv Moscou se sont quittés sur un nul 2-2, buts de Éder (0-1, 19e), Szoboszlai (1-1, 45e), Junuzovic (2-1, 50e) et Lisakovich (2-2, 75e).

    Classement : Bayern (3 points), Salzbourg et Lokomotiv (1 point), Atlético (0 point).

  • Dans le Groupe B, pas d'ancien asémiste, mais des buts.
    Une surprise en Espagne, le Real Madrid a été battu par un Shakhtar Donetsk pourtant diminué par l'épidémie de coronavirus.
    Les ukrainiens menaient 0-3 à la pause grâce à Tetê (0-1, 29e), Varane contre son camp (0-2, 33e) et Solomon (0-3, 42e), les espagnols sont revenus par Modric (1-3, 54e) et Vinícius (2-3, 59e) et ont cru égaliser dans le temps additionnel, mais le but a été refusé par la VAR pour un hors-jeu.

    Dans l'autre match, l'Inter Milan a failli se faire surprendre par le Borussia Mönchengladbach, en égalisant à la dernière minute.
    Les buts de la partie ont été inscrits par Lukaku (0-1, 49e), Bensebaini sur pénalty (1-1, 63e), Hofmann (1-2, 84e) et encore Lukaku (2-2, 90e).

    Classement : Shakhtar (3 points), Inter Milan et Mönchengladbach (1 point), Real Madrid (0 point).

  • Dans le Groupe C, les clubs qui recevaient ont gagné.
    Manchester City face au FC Porto, 3-1.
    Les portugais ont ouvert le score par Diaz (0-1, 14e), mais les "Citizens" ont répondu sur un pénalty d'Agüero (1-1, 21e), puis ont pris l'avantage par Gündogan (2-1, 65e) et Torres (3-1, 73e).
    Dans les rangs anglais, pas de Benjamin Mendy sur la feuille de match. Bernardo Silva a joué toute la partie, il a été averti à la 34e.

    L'Olympiakos Le Pirée a battu l'Olympique de Marseille dans le temps additionnel sur un but d'Hassan (1-0, 90e+1) sur une passe de Valbuena, ancien de l'OM.
    Chez les grecs, Ruben Vinagre est entré en jeu à la 90e+3.
    Valère Germain avait fait de même pour les phocéens à la 82e.

    Classement : Manchester City et Olympiakos (3 points), Marseille et Porto (0 point).

  • Dans le Groupe D, il ne fallait pas jouer à domicile.
    Aux Pays-Bas, l'Ajax Amsterdam a été battu par Liverpool sur un csc de Tagliafico (0-1, 35e).
    Gardien remplaçant, Maarten Stekelenburg est resté sur le banc néerlandais et a vu son ancien partenaire Fabio Henrique Tavares «Fabinho» jouer en défense centrale.

    Au Danemark, le FC Midtjylland a été corrigé par l'Atalanta Bergame, 0-4, buts de Zapata (0-1, 26e), Gómez (0-2, 36e), Muriel (0-3, 42e), Miranchuk (0-4, 89e).
    Mario Pasalic est entré à la 68e pour les bergamasques.

    Classement : Atalanta et Liverpool (3 points), Ajax et Midtjylland (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/2)
    (20/10/2020)





    Leurs performances lors de la 1ère journée (1ère partie)

    La Ligue des Champions reprend sans l'AS Monaco.
    Ils sont néanmoins 16 joueurs passés sur le Rocher figurant dans les effectifs des 32 clubs qualifiés.
    Retrouvons les résultats des 7 premiers en lice pour cette 1ère journée.

  • Dans le Groupe E, pour sa première en Ligue des Champions, le Stade de Rennes n'a pu vaincre le FC Krasnodar.
    Les bretons ont ouvert le score sur un péntly de Guirassy (1-0, 56e), mais ils ont été vite repris par un but de Ramirez (1-1, 59e).

    Dans l'autre match, qui opposait les deux favoris Chelsea et le FC Séville, pas de ut.
    Titulaire chez les andalous, Lucas Ocampos n'a su trouver la faille pendant les 90 minutes passées sur le terrain.

    Classement :Krasnodar, Rennes, Chelsea et Séville (1 point).

  • Dans le Groupe F, pas d'ancien de l'ASM.
    La Lazio Rome a battu le Borussia Dortmund 3-1 grâce à des buts d'Immobile (1-0, 6e), du gardien Hitz contre-son-camp (2-0, 23e) et de l'ancien toulousain Akpa-Akpro (3-1, 76e). Haaland avait temporairement réduit l'écart (2-1, 71e).

    En Russie, le Zénith Saint-Pétersbourg n'a pas su concrétiser ses occasions et s'est fait punir par le FC Bruges.
    Les belges ont ouvert le score par Bonaventure (0-1, 63e), les joueurs de la Cité des Tsars ont égalisé sur une frappe de Lovren qui heurte le poteau et le dos du gardien Horvath (1-1, 74e), les brugeois l'ont emporté dans le temps additionnel avec un but de De Ketelaere (1-2, 90e+3).

    Classement : Lazio et Bruges (3 points), Zénith et Dortmund (0 point).

  • Dans le Groupe G, toujours pas d'ancien de l'ASM, mais les favoris ont gagné.
    La Juventus Turin sur la pelouse du Dynamo Kiev grâce à un doublé de Morata (0-1, 46e et 0-2, 84e).

    Le FC Barcelone au Camp Nou contre les hongrois du Ferencváros Budapest, 5-1.
    Les catalans ont marqué par Messi sur pénalty (1-0, 27e), Fati avant la pause (2-0, 42e), Coutinho à la reprise (3-0, 52e).
    Ferencváros a sauvé l'honneur sur un pénalty de Kharatin (3-1, 70e) avec l'expulsion de Piqué (69e), mais les barcelonais, à 10, ont marqué deux nouveaux buts par Pedri (4-1, 82e) et Dembélé (5-1, 89e).

    Classement : Barcelone et Juventus (3 points), Kiev et Ferencváros (0 point).

  • Dans le Groupe H, finaliste de la dernière édition, le Paris Saint-Germain a perdu au Parc contre Manchester United.
    Les anglais ont ouvert le score sur un pénalty concédé par Diallo sur Martial, avec Bruno Fernandes qui s'y prend à deux fois pour battre Navas (0-1, 23e), qui avait arrêté sa première tentative, mais le gardien s'était avancé et la VAR l'a fait retirer.
    A la reprise, le PSG égalise un corner dévié par l'attaquant... de United Martial (1-1, 55e), mais perd dans les dernières minutes sur une frappe de Rashford, avec l'aide du poteau (1-2, 87e).
    Pour le PSG, Layvin Kurzawa (remplacé à la 86e), Abdou Diallo et Kylian Mbappé ont tous trois été titularisés.
    Pour MU, Anthony Martial a été remplace à la 88e. Toujours dans l'effectif du club anglais, Sergio Romero n'a pas été inscrit sur la liste des joueurs autorisés à participer à cette phase de la compétition.

    En Allemagne, le RB Leipzig a battu les turcs d'Istanbul Basaksehir avec un superbe doublé d'Angeliño (1-0, 16e et 2-0, 20e).
    Pour les allemands, Benjamin Henrichs est entré à la 65e et a été averti en fin de partie (89e).
    Côté turc, pas de Nacer Chadli sur la feuille de match.

    Classement : Leipzig et Manchester United (3 points), Paris SG et Istanbul (0 point).

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.