LES RÉACTIONS DE MONACO - REIMS (1-1)
(29/02/2020)

Robert Moreno
«On a fait un bon match avec des occasions. On a pris des risques. Cela fait cinq matches sans perdre, c'est important. Cela fait un moment que Monaco n'a plus été invaincu aussi longtemps. Maintenant, on doit l'emporter à Nice la semaine prochaine. Mais ce sera très difficile. Contre Reims, on a fait tout ce qu'on a pu pour gagner, avec le risque de prendre un but face à des joueurs rapides. Le but de Reims a été étrange, avec une belle frappe au premier poteau.
Même si on a fait une meilleure première mi-temps, je ne pense pas qu'en deuxième période, on a été dépassés. On a eu beaucoup d'occasions. Je n'ai rien à redire sur mon équipe. On a eu dix occasions claires. Je pense seulement à gagner le prochain match. Je ne regarde pas le classement. Je n'ai jamais dit que l'objectif c'est l'Europe. Je ne veux parler que du prochain match. Parler d'Europe aujourd'hui n'a pas de sens. Je dois seulement penser à améliorer mon équipe. On a amélioré notre défense. On doit maintenant marquer plus de buts. »
(lequipe.fr & AFP)

David Guion
«Les deux équipes ont laissé passer leur chance pour gagner. On doit ouvrir la marque dans les 25 première minutes parce qu'on a des opportunités. On a maîtrisé puis on a souffert lors du dernier quart d'heure. J'étais content de revenir à la mi-temps avec un seul but de retard. Il y avait des choses à faire sur les renversements de jeu
On a mis des joueurs de vitesse le long des lignes de touche. On a été récompensés logiquement. On a ensuite eu l'occasion de faire le break et de marquer le 2e but. Mais on n'y parvient pas et on ne s'épargne pas cinq dernières minutes difficiles.
Predrag (Rajkovic) nous sort de gros arrêts durant ces cinq minutes-là. Mais quand on voit l'équipe alignée en face, qui se bat pour la 3e place, c'est positif de prendre un point ici. Être capables de la bousculer et avoir la possibilité de mener durant la rencontre, ce sont des signes de satisfaction.»
(lequipe.fr & AFP)

LIGUE 1, 27ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
(29/02/2020)
Les résultats de la 27ème journée de Ligue 1

Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

 2-3 

Vendredi à 20h45, Nîmes (18e) a réussi son début et sa fin de match face à Marseille (2e) avec des buts de Ferhat (1-0, 5e) et Deaux (2-3, 90e), mais entre-temps, Benedetto avait inscrit un triplé (1-1 10e, 1-2 36e et 1-3 69e).
Valère Germain a joué toute la rencontre.

 4-0 

Samedi à 17h30, le Paris S.G. (1er) a facilement battu Dijon (17e) avec un but rapide de Sarabia (1-0, 3e), puis de nouvelles réalisations en seconde période de Mbappé (2-0, 74e), Icardi (3-0, 77e) et encore Mbappé (4-0, 90e+1).
Layvin Kurzawa et Abdou Diallo sont restés sur le banc, Kylian Mbappé a joué toute la partie.

 0-2 

Samedi à 20h, Toulouse (20e) se rapproche de plus en plus de la L2 avec une nouvelle défaite, contre Rennes (3e).
Là aussi, Bourigeaud a rapidement scoré (0-1, 3e), pour une gestion jusqu'au but de Maouassa (0-2, 83e).
Titulaire, William Vainqueur a pris un jaune à la 33e, Nicolas Isimat-Mirin est resté sur le banc.

 1-1 

L'AS Monaco (5e) s'éloigne de l'Europe avec le nul concédé face à Reims (8e).
Wissam Ben Yedder a marqué sur pénalty (1-0, 31e), Kamara a égalisé (1-1, 58e).
Titulaire côté champenois, Tristan Dingomé a été remplacé à la 85e.

 3-0 

Montpellier (9e) s'est replacé pour les places européennes en dominant Strasbourg (6e) avec trois buts marqués en 8 minutes par Savanier sur pénalty (1-0, 57e), Laborde (2-0, 61e) et encore Savanier (3-0, 65e).
Le vétéran Souleymane Camara a dû apprécier depuis le banc.

 0-1 

A Brest (13e), Angers (14e) s'est donné de l'air grâce à Bahoken (0-1, 43e).
Côté finistériens, Ibrahima Diallo était de retour sur le banc, Samuel Grandsir a été remplacé à la 80e, Irvin Cardona a joué tout le match.
Pour le SCO, pas de Thomas Mangani sur la feuille de match.

 0-1 

Très mauvaise opération pour Amiens (19e) dans la course au maintien, avec sa défaite face à Metz (16e), qui se donne beaucoup d'air.
L'unique but de la partie est de Boulaya (0-1, 26e) pour Kévin N'Doram (titulaire) et ses partenaires. Adama Traoré est resté sur le banc lorrain.

Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
- A 15h, Nantes (11e) reçoit Lille (4e).
- A 17h, Bordeaux (12e) accueille Nice (10e).
- A 21h, Lyon (7e) affronte Saint-Etienne (15e).

Au classement des buteurs, Mbappé (Paris S.G.) a pris seul la tête avec ses 18 buts.
Il devance :
- Wissam Ben Yedder (AS Monaco) avec 17 buts.
- Dembélé (Lyon) avec 14 buts,
- Neymar (Paris S.G.) & Osimhen (Lille) avec 13 buts,
- Diallo (Metz) & Icardi (Paris S.G.) avec 12 buts,
- Benedetto (Marseille) avec 11 buts,
- Niang (Rennes) avec 10 buts,
- 5 joueurs dont Islam Slimani (AS Monaco) avec 9 buts,
- 4 joueurs avec 8 buts,
- 4 joueurs avec 7 buts,
- 10 joueurs à 6 buts dont Cardona (Brest),
- 11 joueurs à 5 buts,
- 16 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
- 24 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco), Grandsir (Brest) .
- 39 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic & Guillermo Maripán (AS Monaco), Germain (Marseille) et Mangani (Angers).
- 99 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko & Kamil Glik (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
- 22 buts contre-leurs-camps ont été inscrits par 21 joueurs, dont Marçal (Lyon) deux fois.

Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

CHAMPIONNAT 27ÈME JOURNÉE, MONACO - REIMS : 1-1
(29/02/2020)

Monaco perd deux points

L'AS Monaco a, certes, enchaîné un 5ème match sans perdre, mais c'est aussi un second match consécutif qui se termine sur le score de 1-1, qui fait s'éloigner la 3ème place.

Car l'ASM ce soir a été ballotée avant d'ouvrir le score sur un pénalty de Wissam Ben Yedder (1-0, 31e), a eu les opportunités de prendre le large avant la pause, avant de retomber dans ses travers en seconde période qui permet à Reims d'égaliser par Kamara (1-1, 58e), puis a la possibilité de prendre les devants, avant que les monégasques ne poussent pour l'emporter en fin de match, sans réussite.

Pour cette rencontre, Robert Moreno change encore son onze de départ. Forcé par l'absence de Silva et le retour de Golovin au milieu du terrain, mais aussi volontaire, comme ses changements incessants en défense, dans l'axe ou sur les flancs.
Ce soir, il aligne Lecomte, Ballo-Touré, Badiashile, Glik, Henrichs, Fofana, Bakayoko, Golovin, Baldé, Slimani, Ben Yedder.
Sur le banc, il y a Subasic, Aguilar, Maripán, Marcelin, Fabregas, Tchouaméni, Jovetic.

A Reims, David Guion fait confiance à Rajkovic, Konan, Abdelhamid, Disasi, Foket, Munetsi, Romao, Kamara, Dingomé, Donis, Touré.
Les autres convoqués (Lemaître, Maresic, Kutesa, Sissoko, Zeneli, Doumbia, Dia) sont sur le banc.

L'entame est rapidement contrariée par une panne électrique d'une partie des projecteurs du Louis-II. Quelqu'un a dû appuyer sur l'interrupteur, la lumière revient très vite... (3e).



Reims débute le mieux, avec une première occasion sur un long ballon de Disasi pour la reprise de Touré au point de pénalty. Son ballon vient taper la base de l'équerre gauche du but monégasque. Touré était signalé en position de hors-jeu au départ (7e).





Monaco répond avec une frappe de Baldé côté gauche, croisée que Rajkovic capte en deux temps (8e).





Sur le contre Reims a encore une fois la balle de l'ouverture du score au bout du pied, sur une frappe de Donis, contrée, qui revient au second poteau sur Kamara, mais Benjamin Lecomte se jette est vient s'interposer (8e).





Monaco est moins tranchant, avec une frappe de Golovin, sans danger pour Rajkovic qui capte (10e).





La première vraie grosse occasion pour l'ASM, est sur un tir puissant de Keita Baldé des 20m plein axe. Rajkovic est battu, mais sauvé par sa transversale. Le ballon lui revient aux 20m, sa reprise puissante vient raser la lucarne opposée d'un gardien encore battu (14e).








- Montée de Henrichs qui approte enfin le surnombre côté droit. Son centre en retrait trouve Wissam Ben Yedder qui tente une "Madjer" et trouve les pieds de Disasi qui le contre (17e).




- Frappe de Donis côté droit, captée par Lecomte au premier poteau (22e).



- Centre de Henrichs qui cherche Baldé au point de pénalty, à la lutte avec Foket. Les deux hommes s'accrochent, le monégasque tombe le premier et l'arbitre signale le point de pénalty (29e).









La VAR n'a rien à redire à cela, d'autant plus que ce n'était pas la première fois que les maillots se tiraient, comme quelques instants plus tôt, Munetsi avec Slimani qui lui a bien rendu.


Wissam Ben Yedder s'empare du ballon et le transforme en force, sur la droite et assez haut de Rajkovic, parti du bon côté mais qui ne pouvait rien faire (1-0, 31e).








Monaco vient de tromper la meilleure défense de L1, et tente de prendre le large dans les dernières minutes de ce premier acte.
- Trouvé par Henrichs dans la surface côté droit, Youssouf Fofana centre fort devant le but pour Ben Yedder, mais Rajkovic repousse au premier poteau (41e).






- Centre pour la tête de Slimani, devancé par Conan, Abdelhamid dégage tant bien que mal devant Ben Yedder, pour la volée du gauche de Tiémoué Bakayoko. Rajkovic se détend et est encore à la parade (45e).







Pas de changement au retour des vestiaires, sauf que Reims cherche à égaliser.
- Frappe lointaine de Donis, qui fuit le cadre (49e).



- Centre de Donis côté droit pour la tête de Foket qui coupe au premier poteau, Lecomte met en corner du pied (52e).
- Centre de Foket de la droite pour la tête de Muntesi, seul aux 6m. Lecomte le devance et repousse des poings côté gauche de l'attaque rémoise, où Kamara ne remet pas dans le paquet mais frappe de l'extérieur. Lecomte est masqué au départ par Henrichs qui a peur du ballon qui file au premier poteau où il se rend, trop tard. Il repousse le ballon sur son montant, et rentre dans son but (1-1, 58e).






Tout est à refaire pour l'ASM, qui se doit de l'emporter pour rester dans la course à l'Europe.
Pour y arriver, Robert Moreno remplace Baldé par Stevan Jovetic (65e), rapidement imité par Guion qui remplace Touré par Dia (67e).


Mais l'attaque monégasque est engluée dans la défense hermétique des champenois, peu soutenus sur les flancs par Henrichs ou Ballo-Touré, par leurs rares montées ou leurs centres mal ajustés.

Reims n'a pas perdu espoir de l'emporter sur le Rocher, ce qui serait une première dans l'élite depuis le 2 septembre 1974, avec un centre en retrait de Dia pour la frappe de Tristan Dingomé aux 18m. Déviée en corner par Glik (77e).


Au tour de Aurélien Tchouaméni de faire son apparition. Il remplace Bakayoko (78e), et Monaco repart à l'attaque.


- Une-deux Jovetic - Slimani avec une volée du monténégrin hors-cadre (79e).




- Montée de Aleksandr Golovin côté droit qui frappe à ras de terre. Rajkovic se couche (83e).




- Frappe croisée de Kamara, contrée par le tacle glissé de Kamil Glik (83e).




- Centre de Slimani qui file devant le but et est récupéré par Jovetic, qui crochète Foket pour s'ouvrir l'angle et frappe, encore sur Rajkovic qui capte (84e).







Après la sortie de Tristan Dingomé, qui applaudit le Louis-II, pour l'entrée de Zeneli (85e), quelqes minutes après Donis par Doumbia (80e), Monaco continue d'appuyer.


- Frappe des 25m de Tchouaméni, écrasée et interceptée par Jovetic dans la surface pour Ben Yedder lancé, qui frappe dans la course. Il y a la place au premier poteau, mais le tir est croisé et encore repoussé par Rajkovic (87e).







- Balle rendue par Badiashile aux rémois qui partent en contre, avec Doumbia pour Dia dans la surface côté droit, qui prend de vitesse... Badiashile. Son ballon piqué par-dessus Lecomte n'est pas cadré (90e).
- Centre de Ballo-Touré pour la volée pied gauche de Slimani. Dans les nuages (90e+2).




- Frappe puissante de Jovetic contrée par Abdelhamid. Le balle part en cloche et retombe... sur la barre de Rajkovic, avancé, qui reculait à toute vitesse (90e+3).





Sur le corner, le ballon reste dans la surface et Disasi dégage fort sur Tchouaméni, le ballon prend la direction du but où Jovetic dévie. Rajkovic du bout des doigts envoit le ballon sur sa transversale et récupère ensuite devant sa ligne (90e+4).









Le match se termine sur ce score de 1-1, qui n'arrange pas l'AS Monaco, qui perd 2 points dans la course à l'Europe.
Il faudra les récupérer dès le week-end prochain, pour le derby de la Côte à Nice.

Pour plus d'info sur la vingt-septième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

PRÉSENTATION MONACO - REIMS (J27)
(28/02/2020)


Pour la 27ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (5e) reçoit le Stade de Reims (8e).

Les monégasques veulent poursuivre leur série de 4 matches sans défaite (3 victoires et 1 nul), mais ce ne sera pas facile face aux champenois, meilleure défense de L1, qui ne sont qu'à 2 points au classement, comme l'ont été, déjà, les deux confrontations de la saison : le match aller (0-0) et le 32ème de finale de Coupe de France (2-1).

Méfiance également, car à l'extérieur, les rémois ont gagné plus de matches qu'à Delaune, et pris quasiment autant de points (19 contre 18) avec des points pris chez les "gros" de la L1 avec 5 victoires à Marseille (0-2, J01), Paris SG (0-2, J07), Rennes (0-1, J09), Toulouse (0-1, J18), Angers (1-4, J22), 3 nuls face à Metz (1-1, J14), Amiens (1-1, J16) et Saint-Etienne (1-1, J26), 5 défaites sans but marqué à Brest (1-0, J03), Nantes (1-0, J05), Nice (2-0, J12), Nîmes (2-0, J20), Strasbourg (3-0, J24).

Les dernières confrontations au Louis-II, en championnat, ont aussi été compliquée, avec une victoire en 2013-14 dans le temps additionnel et depuis, 3 résultats nuls.
Le bilan (L1 & L2) des Monaco - Reims est de 11 victoires monégasques, 8 nuls et 5 défaites (43 buts marqués, 26 encaissés).

Robert Moreno retrouve son premier adversaire, rencontré le 4 janvier dernier, avant le même besoin de l'emporter.
«C'est important de gagner ce match face à Reims samedi et de poursuivre notre série de matches sans défaite. Nous allons chercher à l’emporter et à bien jouer comme lors des dernières rencontres.
Le Stade de Reims est une équipe très défensive mais elle a de la qualité pour attaquer et ça sera un match très difficile. Le match de Coupe de France ? C’était un bon match avec le but de Keita Baldé dans les dernières minutes. J’étais très content de notre prestation.
Plus nous remporterons de matches, plus nous grimperons au classement. Pour moi, parler de l'objectif de qualifications à la Ligue des Champions n’a pas de sens puisque je ne peux pas contrôler ce qui va se passer dans le long terme.
L'équipe a changé depuis que je suis arrivé au club. Je suis content de notre évolution. Nous avons travaillé sur l'aspect défensif notamment et on peut le constater aujourd'hui.
Il y a toujours des choses à régler après chaque match. Pour moi, il faut travailler au quotidien pour améliorer le niveau de l'équipe et avoir une progression constante. Le travail est très important.
Nous avons travaillé sur plusieurs choses grâce à la vidéo et aux entraînements pour améliorer notamment l'aspect défensif de l'équipe. Chaque joueur doit s'adapter, selon ses qualités, aux situations qu'il peut rencontrer sur le terrain.
Cela arrive de prendre des mauvaises décisions dans un match, mais l'important est de l'analyser et de le corriger pour le prochain. C'est aussi ça le football. Contre Dijon, nous avons eu beaucoup d'opportunités. J'accepte qu'on fasse des erreurs, mais pas que les joueurs ne fassent pas ce que je demande. Je n'accepterai pas s'ils ne cherchent pas à s'améliorer.»
(Site officiel ASM)

En défense, Benoît Badiashile pourrait être à nouveau aligné dans l'axe.
«Nous prenons chaque match de la même manière. Même si le Stade de Reims ne marque pas énormément, il sera important de rester concentré car nous pouvons prendre un but à tout moment.
Robert Moreno me donne énormément de conseils, surtout par rapport à la concentration. Il me parle de détails qu'un défenseur doit connaitre. C'est un coach qui parle énormément à ses joueurs. Il m'apporte assurance, confiance et stabilité.
J'ai certains points sur lesquels je dois progresser dont la concentration bien sûr, mais je continue à travailler chaque jour. Il faut toujours rester focus sur le jeu et ne jamais penser à autre chose.
Le coach fait ses choix le week-end. Kamil Glik et moi les acceptons. Nous sommes à sa disposition et nous faisons ce qu'il nous demande. Il y a de la concurrence comme à chaque poste, c'est ce qui fait du bien au groupe. Nous devons tout donner dès que nous avons du temps de jeu pour prouver au coach qu'on mérite notre place.
Quand nous sommes l'AS Monaco, nous devons avoir des objectifs élevés et nous allons tout faire pour l'atteindre. C'est toujours faisable, le championnat est très serré cette année, il n'y a pas d'énorme écart de points à part avec le Paris Saint-Germain. Tout joueur rêve de jouer la Ligue des Champions.
Le système défensif va mieux car nous prenons moins de buts. Par rapport au premier match que nous avons fait contre eux début janvier, nous avons plus de confiance et plus de stabilité. Nous défendons et gérons mieux les différents moments d'un match.
Je parle tous les jours aux U19 et j'espère qu'ils vont aller très loin. Ce sont mes amis et je suis en contact tous les jours avec eux. J'espère qu'ils vont continuer comme ça et rester invaincus jusqu'à la fin de la saison.»
(Site officiel ASM)

Robert Moreno sera privé de Silva, qui a un souci à une cuisse, et de Martins qui attend la décision de la commission de discipline.
Aleksandr Golovin est de retour et est dans le groupe de 19 joueurs retenus au contraire de Zagré.

Le coach des champenois, David Guion est content que son équipe soit dans la première partie du tableau.
«Passer sept mois dans le top 10 est déjà une grosse satisfaction, on verra où on en sera à la prochaine trêve, ce n’est qu’à ce moment-là qu’on saura quelles ambitions on peut avoir pour la fin de saison.
Monaco est une équipe qui est remontée là où elle devait être, en haut du classement. Ils commencent aussi à retrouver une identité de jeu et sont en pleine progression, notamment au niveau de l’animation offensive.
» (Site officiel SR).

Poure tenter de ramener quelque chose de la Principauté, Guion est privé de Chavalerin, Cafaro, Mbemba, Sierhuis (blessés) et de Cassama (suspendu).
Tristan Dingomé est dans le groupe de 18 joueurs retenus.

Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Reims.

Voici les groupes retenus

Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Subasic, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Marcelin, Maripán, Bakayoko, Fabregas, Fofana, Golovin, Tchouaméni, Baldé, Ben Yedder, Jovetic, Slimani.

Pour Reims : Rajkovic, Lemaître, Konan, Abdelhamid, Disasi, Kamara, Maresic, Foket, Romao, Kutesa, Sissoko, Munetsi, Zeneli, Dingomé, Doumbia, Donis, Dia, Touré.

Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
(27/02/2020)






Leurs performances lors de 16èmes de finale retour

Ils étaient 12 en 16èmes de finale, ils seront 8 au prochain tour de cette Ligue Europa.
Retrouvons leurs performances.

  • Le Benfica Lisbonne devait battre le Shakhtar Donetsk, après le 1-2 de l'aller.
    C'était plutôt bien parti avec le but de Pizzi (1-0, 9e), mais le csc de Dias (1-1, 12e) obligeait les portugais à marquer 2 nouvelles fois pour se qualifier.
    Dias met le ballon dans les bons filets (2-1, 36e) et égalise sur l'ensemble des deux matches, Silva (3-1, 47e) remet Benfica en 8ème de finale.
    Mais c'est de courte durée car Stepanenko (3-2, 49e) et Patrick (3-3, 71e) marquent pour les ukrainiens.
    L'entrée du benfiquiste Carlos Vinícius, à la 79e, ne changeront pas le score de 3-3.

  • Le match entre le RB Salzbourg et l'Eintracht Francfort d'Almamy Touré (aller 1-4) s'est joué vendredi 27, en raison d'une alerte orage sur l'Autriche.
    Les allemands ont géré, avec un nul 2-2, buts de Ulmer (1-0, 10e), Silva (1-1, 30e), Onguéné (2-1, 72e) et encore Silva (2-2, 83e).
    Almamy Touré a joué toute la rencontre pour l'Eintracht.

  • Après le 1-1 à l'aller en Belgique, Manchester United avait un petit avantage face au FC Bruges.
    Avec Sergio Romero titularisé dans les buts, mais sans Anthony Martial préservé car légèrement touché à une cuisse après l'entraînement de la veille, les mancunéens ont pris le dessus sur les brugeois après l'expulsion de Delli (23e).
    Fernandes sur pénalty (1-0, 27e), Ighalo (2-0, 34e), McTominay (3-0, 41e) et un doublé de Fred (4-0, 82e et 5-0, 90e+3) ont marqué pour MU.

  • Même avantage pour le FC Séville sur le CFR Cluj après le nul 1-1 de l'aller en Roumanie.
    Mais nouveau nul, vierge entre les deux équipes, qui qualifie le club andalous de Lucas Ocampos (titulaire) et de Rony Lopes (banc) au détriment de celui de Lacina Traoré (titulaire).

  • Sporting Braga avait un but de retard sur les Glasgow Rangers après le 2-3 de l'aller, mais les portugais n'ont pas réussi à faire ce retard.
    Sans Wallace Fortuna Dos Santos, blessé à l'aine, Braga a perdu sur un but de Kent (0-1, 61e) face à des écossais qui se sont permis de ne pas transformer un pénalty, Hagi butant sur Matheus (45e+1).

  • Après le 1-2 à l'aller, Malmö n'avait qu'un but de retard sur le VfL Wolfsbourg.
    Les allemands vont augmenter leur avance, avec 3 nouveaux buts par Brekalo (0-1, 42e), Gerhardt (0-2, 65e) et Victor (0-3, 69e) et, avec cette victoire 3-0, donner la qualification à la formation de Marcel Tisserand.

  • Arsenal FC avait fait une grosse partie de la qualification en gagnant à l'aller (1-0) chez l'Olympiakos Le Pirée.
    Mais pendant le temps règlementaire, un seul petit but, grec, par Cissé (0-1, 53e) qui envoit les deux équipes en prolongation, durant laquelle le capitaine Pierre-Emerick Aubameyang (1-1, 113e) pense donner la qualification aux "Gunners", jusqu'au but dans les toutes dernières secondes d'El Arabi (1-2, 120e).

  • Après le 0-4 de l'aller, l'Espanyol Barcelone n'avait aucune chance de qualification face à Wolverhampton, mais a tout de même arraché la victoire avec un triplé de Calleri (1-0 16e, 2-2 57e sur pénalty et 3-2 90e+1) contre deux buts de Traoré (1-1, 22e) et Doherty (1-2, 79e).
    Tous deux titulaires Ruben Vinagre (remplacé à la 58e) et João Moutinho seront au prochain tour.

  • Les autres matches :
      Inter Milan - Ludogorets Razgrad : 2-1 (aller 2-0)
      Celtic Glasgow - FC Copenhague : 1-3 (aller 1-1)
      Ajax Amsterdam - Getafe : 2-1 (aller 0-2)
      Istanbul Basaksehir - Sporting Lisbonne : 4-1 a.p. (aller 1-3)
      La Gantoise - AS Rome : 1-1 (aller 0-1)
      Linz - AZ'67 Alkmaar : 2-0 (aller 1-1)
      FC Bâle - APOEL Nicosie : 1-0 (aller 3-0)
      FC Porto - Bayer Leverkusen : 1-3 (aller 1-2)

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (4/4)
    (26/02/2020)


    Leurs performances lors de la dernière journée des huitièmes de finale aller

    Ils sont encore 11 anciens joueurs de l'ASM en lice pour remporter la Ligue des Champions en fin de saison.
    Retrouvons les résultats des 3 derniers engagés.

  • A Lyon, les locaux recevaient la Juventus Turin.
    Et la "Vieille Dame" a été malmenée et logiquement défaite 1-0, sur un but de Tousart (1-0, 31e).

  • En Espagne, le Real Madrid a mené contre Manchester City sur un but d'Isco (1-0, 60e) et contre le cours du jeu.
    Les "Citizens" ont égalisé par Jesus (1-1, 78e), et gagné sur un pénalty de De Bruyne (1-2, 83e), avant l'expulsion de Ramos (86e).
    Le Real a joué sans James Rodriguez, écarté par Zidane.
    Pour City, Bernardo Silva et Benjamin Mendy ont débuté la rencontre. Le premier a été remplacé à la 73e, le second a été averti à la 29e et sera suspendu au retour.

  • Les premiers résultats :
      Atletico Madrid - Liverpool : 2-1
      Borussia Dortmund - Paris Saint-Germain : 1-0
      Atalanta Bergame - FC Valence : 4-1
      Tottenham - RB Leipzig : 0-1
      Chelsea - Bayern Munich : 0-3
      Naples - FC Barcelone : 1-1

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (3/4)
    (25/02/2020)

    Leurs performances lors de la 3ème journée des huitièmes de finale aller

    Ils sont encore 11 anciens joueurs de l'ASM en lice pour remporter la Ligue des Champions en fin de saison.
    Retrouvons les résultats.

  • En Italie, Naples et le FC Barcelone se sont quittés sur un nul 1-1.
    Mertens a ouvert le score à la demi-heure de jeu (1-0, 30e), Griezmann a conclu un belle action collective une demi-heure plus tard (1-1, 57e).
    Au retour, les catalans seront privés de Vidal, expulsé pour deux avertissements reçus en même temps à la 89e.
    A noter que le napolitain Kévin Malcuit, blessé au genou, a été logiquement sorti de la liste des joueurs qualifiés pour la phase à éliminaton directe.

  • Chelsea a perdu toute chance de qualification pour le prochain tour, avec sa lourde défaite à domicile face au Bayern Munich, 0-3.
    Les bavarois ont pris le large avec un doublé de Gnabry au retour des vestiaires (0-1, 51e et 0-2, 54e), Lewandowski a augmenté l'écart (0-3, 76e).
    Pour ne rien arranger, le londonien Alonso a été expulsé à la 83e.

  • Demain, les deux derniers matches :
      Lyon - Juventus Turin
      Real Madrid - Manchester City
    Les premiers résultats :
      Atletico Madrid - Liverpool : 2-1
      Borussia Dortmund - Paris Saint-Germain : 1-0
      Atalanta Bergame - FC Valence : 4-1
      Tottenham - RB Leipzig : 0-1

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LIGUE 1, 26ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (23/02/2020)
    La fin des résultats de la 26ème journée de Ligue 1

    Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     1-1 

    A 15h, Saint-Etienne (16e) a cru à la victoire face à Reims (8e), après le but de Bouanga (1-0, 73e), mais dans les toutes dernières secondes du temps additionnel, Dia bénéficie d'un pénalty qu'il transforme (1-1, 90e+3).
    Côté "Verts", Claude Puel a écarté Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou. Le gardien a refusé de se retrouver sur le banc.
    Chez les rémois, Tristan Dingomé est entré à la 78e.

     2-1 

    A 17h, Rennes (3e) et Nîmes (17e) sont vite rentrés dans la partie.
    Les "Crocos" ont ouvert le score dès l'entame, par Roux (0-1, 1e), les bretons ont répondu par Niang (1-1, 7e).
    Ce dernier a donné la victoire à son équipe en fin de partie (2-1, 89e), après 40 minutes en supériorité numérique et l'expulsion de Briançon (53e).

     4-3 

    A 21h, le Paris S.G. (1er) a battu Bordeaux (10e).
    Les girondins ont ouvert le score par Hwang (0-1, 18e), Cavani a égalisé en marquant son 200ème but avec le PSG (1-1, 25e).
    Dans le temps additionnel, un ballon vient taper sur l'épaule de Marquinhos (2-1, 90e+3) et un dégagement de Rico trouve devant lui Pablo (2-2, 45e+4).
    En seconde période, Marquinhos pousse au fond un ballon qui traînait devant le but (3-2, 63e), Mbappé augmente l'écart (4-2, 69e) qui revient à un but avec celui de Pardo (4-3, 83e).
    Dans les dernières secondes du match, Neymar se fait expulser avec un second avertissement (90e+3).
    Seul Kylian Mbappé a joué la rencontre. Layvin Kurzawa (banc), Abdou Diallo (blessé) n'ont pas foulé la pelouse, comme le bordelais Youssef Aït Bennasser, écarté.

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) a été rejoint en tête par Mbappé (Paris S.G.) avec 16 buts.
    Ils devancent :
    - Dembélé (Lyon) avec 14 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) & Osimhen (Lille) avec 13 buts,
    - Diallo (Metz) avec 12 buts,
    - Icardi (Paris S.G.) avec 11 buts,
    - Niang (Rennes) avec 10 buts,
    - 5 joueurs dont Islam Slimani (AS Monaco) avec 9 buts,
    - 5 joueurs avec 8 buts,
    - 4 joueurs avec 7 buts,
    - 8 joueurs à 6 buts,
    - 12 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 15 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 25 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco), Grandsir (Brest) .
    - 36 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic & Guillermo Maripán (AS Monaco), Germain (Marseille) et Mangani (Angers).
    - 102 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko & Kamil Glik (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 22 buts contre-leurs-camps ont été inscrits par 21 joueurs, dont Marçal (Lyon) deux fois.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE DIJON - MONACO (1-1)
    (22/02/2020)

    Robert Moreno
    «J'ai un bon sentiment. Après avoir concédé le premier but, c'était difficile. Obtenir un résultat nul à Dijon, c'est bien. Je ne regarde pas seulement le match d'aujourd'hui mais les quatre derniers. Nous n'avons pas perdu. Nous sommes dans une bonne situation. Nous sommes de plus en plus sûrs mais nous devons encore travailler pour obtenir plus d'occasions. Les deux équipes voulaient la victoire.» (lequipe.fr & AFP)

    Stéphane Jobard
    «Il y a la déception de ne pas avoir gagné car nous avons assisté à un vrai bon match de Ligue 1. Le plus dur était d'ouvrir le score face à cet adversaire, avant de concéder l'égalisation sur coup de pied arrêté. C'est rageant. Nous avons deux vraies balles de matches pour faire la différence. C'est pour cela que j'ai vraiment l'impression que ce sont deux points qui nous filent entre les doigts.
    Mais après l'égalisation, Slimani et Monaco ont également deux balles de matches. Si Ben Yedder et Slimani ont laissé planer la menace sur l'ensemble du match, en fin de partie, Cadiz et Tavares auraient aussi pu faire la différence. Le scénario aurait été beau si nous avions gagné dans les dix dernières minutes.»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 26ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (22/02/2020)
    Les résultats de la 26ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     2-2 

    Vendredi à 19h00, Nice (9e) a mené de deux buts face à Brest (13e), mais les "Aiglons" n'ont pas gagné.
    L'avance de deux buts a été prise par Ounas (1-0, 23e) et Dolberg (2-0, 33e), les brestois sont revenus par Grandsir (2-1, 45e) et Dante contre-son-camp (2-2, 53e).
    Le niçois Khéphren Thuram a joué toute la rencontre, mais n'a pu affronter Ibrahima Diallo, toujours blessé.
    Samuel Grandsir (remplacé à la 77e) et Irvin Cardona ont été titularisés.

     0-2 

    Vendredi à 20h45, Metz (15e) a été battu par Lyon (11e) et la VAR.
    A la dernière minute de la première période, une action a été décortiquée par cette VAR pendant plusieurs minutes (où est l'erreur manifeste ?), pour sanctionner les messins et donner un pénalty à l'OL.
    Cornet bute sur Oukidja, trop avancé, et il doit être retiré. Cette fois Dembélé marque (0-1, 45e+8).
    Les messins sont énervés, et termineront à 10 avec le rouge de leur buteur Diallo (82e).
    Dans le temps additionnel, Oukidja monte sur un corner, et sur le contre Aouar va marquer dans le but vide (0-2, 90e+4).
    Kévin N'Doram a joué toute la partie, Adama Traoré était encore forfait pour blessure.

     1-3 

    Samedi à 17h30, Marseille (2e) est tombé sur un os à domicile, en perdant face à Nantes (12e).
    Les "Canaris" de Dennis Appiah, titulaires, ont scoré par Limbombé (0-1, 35e), Bamba (1-2, 53e) et un csc de Gonzalez (1-3, 90e+1).
    Les phocéens de Valère Germain (remplacé à la 81e), avait égalisé temporairement par Sanson (1-1, 39e).

     3-0 

    Samedi à 20h, Lille (4e) s'est facilement débarrasser de Toulouse (20e) qui file en L2, grâce à un doublé de Rémy (1-0, 2e et 2-0, 39e) et un but de Sanches (3-0, 72e).
    William Vainqueur (averti à la 90e+1) et Nicolas Isimat-Mirin ont joué toute la rencontre. Le défenseur est revenu en grâce avec toutes les absences (suspensions, blessures).

     1-1 

    Petit match entre Dijon (18e) et l'AS Monaco (5e), avec un but de Baldé qui profite des errements défensifs monégasques (1-0, 56e) et un autre de Guillermo Maripán, en renard devant le but (1-1, 79e).

     1-0 

    Angers (14e) a mis fin à 4 défaites consécutives face à Montpellier (6e), avec un but de Bahoken (1-0, 68e).
    Sur la feuille de match angevine, pas de Thomas Mangani.
    Remplaçant, Souleymane Camara a quitté le banc à la 84e.

     0-0 

    Pas de vainqueur ni de but entre Strasbourg (7e) et Amiens (19e).

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Saint-Etienne (16e) reçoit Reims (8e).
    - A 17h, Rennes (3e) affronte Nîmes (17e).
    - A 21h, Paris S.G. (1er) accueille Bordeaux (10e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 16 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 15 buts,
    - Dembélé (Lyon) avec 14 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) & Osimhen (Lille) avec 13 buts,
    - Diallo (Metz) avec 12 buts,
    - Icardi (Paris S.G.) avec 11 buts,
    - Delort (Montpellier), Depay (Lyon), Dolberg (Nice) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 9 buts,
    - 7 joueurs avec 8 buts,
    - 3 joueurs avec 7 buts,
    - 8 joueurs à 6 buts,
    - 13 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 13 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 26 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco), Grandsir (Brest) .
    - 35 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic & Guillermo Maripán (AS Monaco), Germain (Marseille) et Mangani (Angers).
    - 103 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko & Kamil Glik (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 22 buts contre-leurs-camps ont été inscrits par 21 joueurs, dont Marçal (Lyon) deux fois.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 26ÈME JOURNÉE, DIJON - MONACO : 1-1
    (22/02/2020)

    Monaco s'en sort bien avec 1 point à Dijon

    L'AS Monaco n'a quasiment rien montré à Dijon, mais a pris un point grâce à l'égalisation de Guillermo Maripán (1-1, 79e) et les arrêts de Benjamin Lecomte.
    Mais à part cela... il n'y a rien à retenir de ce match joué sans rythme, sans prise de risque et au petit trot.

    Sur le papier, Robert Moreno alignait une équipe à nouveau remaniée, avec Lecomte, Aguilar et Ballo-Touré sur les ailes, Badiashile et Maripán dans l'axe, Silva devant eux, Fofana et Bakayoko pour aider le trio Jovetic, Ben Yedder et Slimani.

    Et la rencontre débutait avec un coup du sort. Le dijonnais en forme, Chouiar, devait abandonner ses partenaires après 2 minutes, en retombant mal. Il est remplacé par Baldé (6e).
    Les occasions ne sont nombreuses, mais Dijon a plus d'envie de marquer.
    - Coup-franc de Ben Yedder à 25m côté droit. Il cherche la lucarne opposée, Runarsson capte (9e).
    - Contre du DFCO mené par Tavares qui remonte 50m, décale sur la droite pour Baldé qui lui remet sur la tête. A cîté (12e).
    - Centre dangereux de Ballo-Touré, qui met le ballon sur le défenseur aux 6m, entre ses deux attaquants (14e).
    - Long ballon d'Amalfitano pour Tavares qui reprend de la ête en pleine course. C'est décroisé et de peu à côté (18e).
    - Tir de Tavares, contré par Badiashile. Corner (24e).
    - Jovetic décale Slimani dans la surface côté gauche, qui tente un intérieur du pied droit à la Thierry Henry. Runarsson met en corner (27e). Ce dernier est repoussé, pour la volée d'Aguilar, loin du cadre (27e).
    - Bon travail de Ben Yedder qui arrive à pousser le ballon pour Slimani dans la surface, qui rate son contrôle (37e).
    - Coup-franc de Sammaritano aux 25m plein axe. Il trire deux fois dans le mur (39e).
    - Tir croisé à l'angle de la surface côté gauche de Mavididi. Lecomte se couche et capte (42e).

    A la reprise, pas de changement. Monaco est toujours aussi inoffensif, sans pouvoir d'accélération et Dijon en profite.
    - Centre de Mendyl, tête de Mavididi après une poussette sur Aguilar. A côté et faute (49e).
    - Tir dévissé de Bakayoko, loin du cadre (54e).
    - Dégagement de Runarsson, qui arrive sur un de ses partenaires devancé par Aguilar, qui pousse le ballon sur Ben Yedder qui dévie dans la course de Slimani dans la surface, qui efface le gardien mais n'arrive à redresser assez. Le ballon termine juste derrière le montant (55e).
    - Ballo-Touré est contré dans son couloir gauche, mais le ballon revient sur Silva sur la ligne médiane, qui veut le donner à Badiashile en retrait, mais le prend à contre-pied et lance Baldé au but, qui en profite pour aller battre Lecomte (1-0, 56e).

    Dijon profite des erreurs monégasques pour prendre les devants, sans rien faire. Monaco va devoir réagir, mais c'est très compliqué, à l'instar de son entraîneur Robert Moreno, qui ne fait entrer aucun sang neuf dans sa formation qui déjoue.

    - Demi-volée de Silva qui tente de se rattraper. Dans les gants de Runarsson (61e).
    - Coup-franc de Silva dans le mur (66e).
    - Servi par Slimani dans la surface, Wissam Ben Yedder arrive lancé, efface 3 adversaires mais s'excentre sur la droite et frappe à côté (67e).

    Si Dijon a effectué ses 3 remplacements (Baldé pour Chouair 6e, Marié pour Sammaritano 62e et Cadiz pour Mavididi 73e), Moreno effectue son unique à la 78e, avec Cesc Fabregas pour Jovetic.
    Sur le ballon de remise en jeu, un coup-franc lointain côté droit, Silva l'envoit au second poteau pour la tête plongeante de Slimani qui met tout son poids dedans. Runarsson effectue une parade à son poteau, mais repousse devant son but où Guillermo Maripán est le premier pour le pousser au fond (1-1, 79e).

    Petit miracle monégasque, avec cette égalisation inattendue, qui aurait pu en amener un autre avec un peu plus de réussite, sur un tir de Fodé Ballo-Touré qui revient dans l'axe. Runarsson repousse sur sa gauche, dans la course d'Islam Slimani qui tire au ras du premier poteau, mais du mauvais côté (82e).

    La fin de match est bourguignonne, avec plusieurs occasions nettes.
    - Percée d'Amalfitano plein axe qui passe le milieu et la défense, mais rate son dernier dribble, ce qui permet à Badiashile de pousser en corner (87e).
    - Long ballon d'Amalfitano pour le second poteau et la remise de Baldé par-dessus Ballo-Touré, pour Cadiz à bout portant qui place sa tête au-dessus (88e).
    - Tir à ras de terre de Tavares des 18m côté droit. Lecomte se couche bien à son premier poteau et capte (90e+2).
    - Long ballon dans le dos de la défense pour Tavares qui a 10 bons mètres d'avance sur la défense monégasque. Il rentre dans la surface côté gauche, avec Lecomte face à lui. Son intérieur du plat du pied, dévié par le portier monégasque, vient frôler son poteau gauche... (90e+2).

    Le match se termine sur ce score de parité (1-1) qui ne permet pas à l'AS Monaco de continuer sa remontée au classement, perdant des points face à Lille.
    Prochaine rencontre, et victoire attendue, contre Reims, samedi prochain pour la 27ème journée de L1.

    Pour plus d'info sur la vingt-sixième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    NATIONAL 2, 20ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (21/02/2020)

    Les résultats de la 20ème journée de National 2

    Pour cette 20ème journée de National 2, l'AS Monaco (14e) luttait pour le maintien contre la réserve du Nîmes Olympique (16e).

    Après 2 victoires consécutives, dont une à l'extérieur chez le leader, l'AS Monaco devait continuer sa remontée avec une victoire face à la lanterne rouge.

    A la pause, c'était plutôt bien parti, avec une première période maîtrisée et un court avantage grâce à Enzo Millot (1-0, 38e).









    En seconde période, les "Crocos" se révoltent, prennent possession du ballon et reviennent à égalité par Denkey (1-1, 51e) en profitant d'une balle prise dans les mains de Théo Louis.




    Ce but redynamise les nîmois qui continuent à dominer, l'ASM court après la balle et font des fautes. Sur l'une d'elles, Kévin Appin est expulsé pour un second avertissement (60e).


    A 11 c'était compliqué, à 10 ça l'est encore plus, mais Monaco joue les contres et parvient à bénéficier d'un pénalty pour un faute du gardien sur Maës. Moussa Sylla le transforme et redonne l'avantage aux monégasques (2-1, 75e).










    Nîmes n'a pas le temps de s'en remettre qu'Ibouroi, tout juste entré, contrôle en centre en retrait de Ngakoutou et adresse une frappe puissante qui termine dans les buts (3-1, 81e).






    Mais il était dit que ce ne serait pas facile, et Denkey (celui qui avait déjà égalisé au Louis-II avec les pros en L1) marque encore, sur une frappe lointaine (3-2, 86e).




    Monaco tient tout de même sa 3ème victoire consécutive, et s'est replacé dans la course au maintien même si l'ASM reste 14ème du groupe D.
    Prochaine journée dans deux semaines, avec le déplacement à Marignane-Gignac (13e et premier relégable avec le même nombre de points), toujours pour la lutte pour le maintien.


    La composition monégasque face à Nîmes : Théo Louis, Yoann Etienne, Chrislain Matsima puis Jordy Gaspar (75e), Safwan Mbae, Yannis Ngakoutou Yapende, Florian Antognelli, Kévin Appin, Romain Faivre, Owen Maës puis Nordine Ibouroi (75e), Enzo Millot puis Eliot Matazo (84e), Moussa Sylla.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    PRÉSENTATION DIJON - MONACO (J26)
    (21/02/2020)


    Pour la 26ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (5e) se rend chez le Dijon FCO (18e).

    En regardant le classement, la rencontre semble déséquilibrée entre un candidat aux places européennes et un autre qui lutte pour le maintien.

    Les derniers résultats pourraient également confirmer cette impression, puisque l'ASM est sur 3 victoires consécutives, quand Dijon n'a remporté qu'un succès lors des 5 derniers matches de L1.

    A l'extérieur, la dernière victoire monégasque à la dernière minute à Amiens a permis d'améliorer le bilan qui est maintenant de 3 victoires, 4 nuls et 5 défaites en 12 sorties.
    Dijon a mal commencé la saison à domicile, avec 2 défaites inaugurales contre Saint-Etienne (1-2, J01) et Bordeaux (0-2, J3), mais depuis c'est 5 victoires et 5 nuls face à Nîmes (0-0, J05), Marseille (0-0, J07), Strasbourg (1-0, J09), Paris S.G. (2-1, J12), Rennes (2-1, J14), Montpellier (2-2, J16), Metz (2-2, J19), Lille (1-0, J20), Brest (3-0, J22) et Nantes (3-3, J24).

    Mais le tout dernier match de Coupe de France a pu laisser des trâces dans les esprits, avec une lourde défaite contre le PSG, 1-6.

    Historiquement, DFCO et ASM se sont peu croisés. Les 4 rencontres (L1 & L2) remontent à moins de 10 ans, et l'ASM s'y est imposée 2 fois.
    Le bilan en L1 est de 1 victoire, 1 nul et 1 défaite.

    Robert Moreno veut continuer la série de victoires, afin de continuer sa remontée sur Lille et Rennes.
    «3 victoires ? C’est toujours très compliqué d'obtenir une série comme celle là parce que la Ligue 1 est une ligue compétitive où toutes les équipes sont fortes. Cette série est une bonne nouvelle pour l’équipe mais cela n’a pas été facile.
    Le match de samedi sera très difficile. C’est une bonne information de voir que des grosses équipes ont eu des difficultés. Nous devons montrer notre personnalité. L’AS Monaco doit attaquer tout le match et notamment sur les points faibles de l’équipe. C’est un grand objectif de gagner à Dijon parce que beaucoup d’équipes du haut de tableau ne l’ont pas fait.
    Nous commençons à voir Willem Geubbels et *pelligri* revenir dans une très bonne forme sur les entrainements. Cela permet d'avoir une concurrence forte entre tous les joueurs à tous les postes.
    Le plus important doit être la structure de l’équipe pour pouvoir bien protéger notre but. Nous devons avoir l’humilité de faire ce qui doit être fait pour le bien de l’équipe.
    J’ai confiance en tous mes joueurs. Je ne crois pas à l'idée que les onze joueurs titulaires doivent rester les mêmes à chaque fois. Je veux que tous mes joueurs pensent qu’ils peuvent jouer chaque match. Nous travaillons beaucoup à l’entraînement pour que tout le monde ait l’habitude de jouer ensemble. Je prépare les rencontres avec l’analyse de l’adversaire, je choisis mes joueurs en fonction. Je décide en fin de semaine ceux qui vont jouer le samedi.
    Nous n’avons pas d’autres joueurs comme Gelson Martins. C’est l’analyse que l’on a faite avec le staff, nous avons décidé de mettre ce système en place mais les principes de jeu restent les mêmes.
    En ce moment, c’est très difficile de parler de la troisième place. Nous avons regardé notre calendrier, il est très difficile en fin de saison. Nous allons jouer à Marseille, à Lyon, à Lille. Nous devons gagner chaque match pour nous rapprocher de cet objectif.»
    (Site officiel ASM).

    Titulaire depuis son arrivée de Strasbourg, Youssouf Fofana devrait à nouveau débuter à Dijon.
    «Nous essayons de faire de notre mieux à chaque match. Je pense qu’il y a beaucoup de positif pour la suite. Nous nous rapprochons de la fin de la saison, les matches sont très serrés. Nous devons continuer à faire attention.
    Lorsqu'une équipe recrute au mercato hivernal, elle a beaucoup d'exigence sur le court terme, je suis justement là pour ça. Les consignes qui me sont données ont des particularités offensives et défensives et sont nécessairement différentes de celles que j'avais dans mon ancien club.
    Pour être honnête, je me sens plus à l’aise dans un 4-3-3 que dans un 4-4-2. Ce dispositif me permet d'avoir diverses positions, avec un rôle bien défini. Dans tous les cas, je suis là pour l'équipe et répond présent lorsque l'on a besoin de moi.
    J’ai un parcours atypique, avec une adolescence difficile. Si on m’avait dit il y a 5 ans que j’en serais là je n’y aurais pas cru. J'ai connu le football et je l'ai vu s'échapper à plusieurs reprises. Je suis content d’être ici, j’ai une ligne de conduite à suivre.
    Mon niveau d’exigence technique se doit d’être élevé, une erreur au milieu de terrain peut coûter très cher. Je suis entouré de grands joueurs, j’essaie de m’approprier au maximum leurs qualités pour être plus fort.
    J’ai délivré deux passes décisives, mais ce sont surtout les attaquants qui les ont rendu décisives. Concernant Ben Yedder et Slimani, ce duo est incroyable ! Je n'ai pas de mots pour décrire la qualité qu'ils ont ensemble.
    Mon objectif personnel est bien évidemment de goûter à l'Europe avec l'AS Monaco. Découvrir les phases finales de la Ligue Europa ou de la Ligue des Champions serait une consécration pour moi.»
    (Site officiel ASM).

    A Dijon, Robert Moreno est privé des suspendus Martins et Golovin, et a écarté Sy, Jorge, Marcelin, Geubbels, Pellegri, Jemerson et Sylla pour diverses raisons de son groupe de 19 joueurs.

    A Dijon, Stéphane Jobard a dû revoir ses certitudes sur l'ASM depuis l'évincement de Leonardo Jardim.
    «Monaco présente un autre visage qu’avant la trêve. Robert Moreno est peut-être en train de trouver la bonne formule avec Jovetic, Ben Yedder et Slimani. On va voir s’il nous le propose de nouveau ce week-end. Cela ressemble à Nantes, sur la capacité à sortir très vite. Ben Yedder se déplace de façon très juste. Il faudra contrer ces éléments à Gaston-Gérard samedi.
    J’étais plutôt satisfait de la copie remise à Bordeaux. On a presque eu plus d’occasions que Bordeaux, avec trois face-à-face et un poteau. Je sens que c’est beaucoup mieux dans le jeu. On prend beaucoup de buts, mais sur les cinq derniers on en prend 3 sur coups de pied arrêtés et deux buts en une passe. Il faut qu’on règle ces problèmes de concentration pour remporter des victoires. On reste sur deux matches avec 3 buts marqués à domicile. Je sais qu’on est capable de marquer contre tout le monde. Quand on est capable de marquer, on est capable de gagner.
    Tout le monde est capable de marquer devant. Je ne suis pas dépendant d’un seul et unique buteur. Aujourd’hui, certes, je n’ai pas un joueur à 10 buts, mais tous mes attaquants sont capables de marquer. Cela diversifie le danger et ça, j’aime bien. Les connexions sont en train de se parfaire. On est en train de trouver le bon régime offensivement. Il faut que je trouve le juste équilibre dans mon équipe pour gagner les matches.
    La formule marche bien à domicile... On sait que, par moment, nous n’aurons pas le ballon et donc il faudra opposer un bloc hermétique. A Bordeaux, l’idée était d’avoir un bloc médian pour bloquer les espaces. On aura la même chose contre Monaco. Ce n’est pas un registre sur lequel j’insiste. C’est surtout être performant sur nos temps forts. On l’a été contre Nantes, mais les temps faibles sont à améliorer.
    L’idée sera de poser des problèmes à Monaco. Je crois à ces trois points contre Monaco. Je suis persuadé que le contenu s’améliore et que l’on sera récompensé. Forcément, nous allons finir par récolter des points et gagner des matches. J’en suis persuadé. Il reste 7 matches à domicile sur 13. Des équipes sont sur des dynamiques positives, d’autres plus négatives devant nous... Jusqu’où vont-elles se poursuivre ? Je ne sais pas... Nous, il faut qu’on enchaîne une dynamique positive. On va déjà se concentrer sur Monaco, je pense qu’il y a moyen de leur poser problème. Monaco reste sur trois victoires, mais ils ont aussi encaissé beaucoup de buts depuis le début de l’année. Je ne l’oublie pas. Il faut dépasser le constat des résultats bruts et regarder le contenu. C’est pour cela que je ne m’interdis pas de gagner contre Monaco.»
    (Site officiel DFCO).

    Lautoa suspendu, Gomis forfait. Ce sont les deux seuls absents du groupe de 20 joueurs convoqués.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Dijon.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Subasic, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Maripán, Zagré, Bakayoko, Fabregas, Fofana, Silva, Tchouaméni, Baldé, Ben Yedder, Jovetic, Slimani.

    Pour Dijon : Hatfout, Runarsson, Aguerd, Alphonse, Chafik, Coulibaly, Ecuele Manga, Mendyl, Ngonda, Amalfitano, Balmont, Benzia, Marié, Ndong, Sammaritano, Baldé, Cadiz, Chouiar, Mavididi, Tavares .

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE EUROPA
    (20/02/2020)







    Leurs performances lors de 16èmes de finale aller

    Ils sont 12 à être encore en lice lors de ces 16èmes de finale de Ligue Europa, dans les effectifs des 32 clubs encore qualifiés.
    Retrouvons leurs performances.

  • En Ukraine, le Shakhtar Donetsk a remporté la première manche face au Benfica Lisbonne, 2-1.
    Tout s'est joué en seconde période, avec l'ouverture du score par Patrick (1-0, 56e), l'égalisation sur pénalty par Pizzi (1-1, 67e) et le dernier but de Kovalenko (2-1, 72e).
    Le lisboète Carlos Vinícius a débuté sur le banc et est entré à la 69e.

  • L'Eintracht Francfort a fait un grand pas vers la qualification avec sa large victoire 4-1 sur le RB Salzbourg, victime du mercato hivernal.
    Les partenaires d'Almamy Touré, titulaire et passeur sur le premier but, ont rapidement pris l'avantage par Kamada (1-0, 12e), qui a doublé la mise avant la mi-temps (2-0, 43e) et a réussi le "hat-trick" peu après la reprise (3-0, 53e), avant le but de Kostic (4-0, 56e).
    En fin de rencontre, les autrichiens sauvent l'honneur sur un pénalty de Hwang (4-1, 85e).

  • Pas de vainqueur entre le FC Bruges et Manchester United, qui se sont séparés sur un score de 1-1.
    Les belges ont ouvert le score par Bonaventure (1-0, 15e) qui a lobé Sergio Romero, titularisé dans les buts mancunéens.
    Les anglais ont répondu par Anthony Martial, qui a interceptée une touche jouée en retrait dans le rond central, et est parti au but pour égaliser (1-1, 36e).
    Anthony Martial a été remplacé à la 67e.

  • Même score entre le CFR Cluj et le FC Séville, 1-1.
    Là encore, les locaux ont marqué en premier, sur un pénalty de Deac (1-0, 59e), les espagnols ont égalisé par En-Nesyri (1-1, 82e).
    Côté roumain, Lacina Traoré a débuté et a été remplacé à la 83e.
    Pour les andalous, Lucas Ocampos a été titularisé et a été remplacé par Rony Lopes à la 78e.

  • Mal parti à l'heure de jeu avec deux buts de retard, les Glasgow Rangers ont renversé la sitation face au Sporting Braga, qui avoit ouvert le score par Fransérgio (0-1, 11e) et Ruiz (0-2, 59e).
    En 15 minutes, Hagi (1-2, 67e), Ayodele-Aribo (2-2, 75e) et re-Hagi (3-2, 82e) ont donné la victoire aux écossais.
    Titulaire à Braga, Wallace Fortuna Dos Santos a dû sortir à la 12e.

  • Le VfL Wolfsbourg a pris une petite option avec sa victoire sur Malmö, 2-1, buts de Kiese Thelin sur pénalty (0-1, 47e), Brekalo (1-1, 49e) et Mehmedi (2-1, 62e).
    Marcel Tisserand a suivi la victoire des siens depuis le banc.

  • Bonne opération des Gunners à l'Olympiakos Le Pirée.
    Arsenal FC s'y est imposé 1-0, grâce à Lacazette (0-1, 81e).
    Capitaine, Pierre-Emerick Aubameyang a joué toute la partie.

  • Wolverhampton a quasiment validé son billet pour le tour suivant après sa large victoire devant l'Espanyol Barcelone, 4-0, buts de Jota (1-0, 15e), Neves (2-0, 52e) et encore 2 buts de Jota (3-0, 67e et 4-0, 81e), ce dernier sur une passe de João Moutinho, titulaire et averti à la 43e.
    Ruben Vinagre n'était pas dans le groupe convoqué.

  • Les autres matches :
      Ludogorets Razgrad - Inter Milan : 0-2
      FC Copenhague - Celtic Glasgow : 1-1
      Getafe - Ajax Amsterdam : 2-0
      Sporting Lisbonne - Istanbul Basaksehir : 3-1
      AS Rome - La Gantoise : 1-0
      AZ'67 Alkmaar - Linz : 1-1
      APOEL Nicosie - FC Bâle : 0-3
      Bayer Leverkusen - FC Porto : 2-1

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue Europa.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (2/4)
    (19/02/2020)



    Leurs performances lors de la deuxième journée des huitièmes de finale aller

    Ils sont encore 11 anciens joueurs de l'ASM en lice pour remporter la Ligue des Champions en fin de saison.
    Retrouvons les résultats des 2 engagés du soir.

  • En Italie, l'Atalanta Bergame a corrigé le FC Valence, 4-1.
    Les bergamasques ont scoré par Hateboer (1-0, 16e), Ilicic (2-0, 42e), Freuler (3-0, 57e), et encore Hateboer (4-0, 62e), contre un but de Cheryshev (4-1, 66e).
    Mario Pasalic (Atalanta) et Geoffrey Kondogbia (Valence) ont été titularisés. Le croate s'est procuré une grosse occasion dès l'entame (7e) et est sorti en fin de rencontre (90e+2).

  • En Angleterre, Tottenham a été battu par le RB Leipzig sur un pénalty de Werner (0-1, 58e), mais s'en sort tout de même bien.

  • Les premiers résultats :
      Atlético Madrid - Liverpool : 1-0
      Borussia Dortmund - Paris Saint-Germain : 2-1
    La semaine prochaine les 4 autres rencontres :
      Chelsea - Bayern Munich
      Naples - FC Barcelone
      Lyon - Juventus Turin
      Real Madrid - Manchester City

  • Les résutats et classements des groupes de la Ligue des Champions.

    LES EX-MONÉGASQUES EN LIGUE DES CHAMPIONS (1/4)
    (18/02/2020)




    Leurs performances lors de la 1ère journée des huitièmes de finale aller

    Ils sont encore 11 anciens joueurs de l'ASM en lice pour remporter la Ligue des Champions en fin de saison.
    Retrouvons les résultats des 6 premiers engagés.

  • Honneur au tenant du titre, Liverpool, qui retrouvait la pelouse où la dernière finale s'est jouée.
    Chez l'Atletico Madrid, les "Reds" ont perdu 1-0, but inscrit sur un corner dès l'entame, par Niguez qui profite d'un ballon qui rebondit sur Fabio Henrique Tavares «Fabinho» (1-0, 4e) pour marquer de près.
    Fabinho a joué toute la partie pour Liverpool, et a pu croiser un autre champion de France 2017, Thomas Lemar, titulaire mais remplacé à la pause.
    Sur le banc des "Matelassiers", se trouvait Yannick Ferreira-Carrasco, revenu de Chine cet hiver.

  • En Allemagne, le Borussia Dortmund a dominé le Paris Saint-Germain grâce à un doublé de Håland (1-0, 69e et 2-1, 77e), transfuge du RB Salzbourg, qui est devenu le premier joueur à marquer pour deux clubs une même saison en Ligue des Champions (depuis cette année, il est autorisé qu'un joueur ayant joué pour une équipe soit qualifié pour une autre après la phase de poules).
    Neymar avait égalisé (1-1, 75e), sur une offrande de Mbappé après une grosse erreur de la défense allemande.
    Abdou Diallo était forfait, Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé ont joué toute la rencontre.

  • Demain, deux autres matches :
      Atalanta Bergame - FC Valence
      Tottenham - RB Leipzig
    La semaine prochaine les 4 autres rencontres :
      Chelsea - Bayern Munich
      Naples - FC Barcelone
      Lyon - Juventus Turin
      Real Madrid - Manchester City

  • Les résutats de la Ligue des Champions.

    LIGUE 1, 25ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (16/02/2020)
    Les derniers résultats de la 25ème journée de Ligue 1

    Quatre matches se déroulaient ce dimanche pour clôturer cette journée.

     1-1 

    A 15h, Lyon (9e) a ouvert le score devant Strasbourg (6e) par Traoré (1-0, 21e), mais les alsaciens ont égalisé avant la pause par Zohi (1-1, 42e).
    En fin de match, le RCSA est proche de l'emporter, avec un poteau et une grosse occasion ratée.

     1-0 

    A 17h, Reims (10e) a fait tomber Rennes (3e) grâce à un pénalty de Touré (1-0, 72e).
    Tristan Dingomé n'a pas participé à la victoire, il est resté sur le banc rémois.

     3-2 

    Brest (13e) n'a fait qu'une bouchée de Saint-Etienne (15e), en première période, avec trois buts de LAsne (1-0, 20e), Charbonnier (2-0, 38e) et Cardona (3-0, 43e).
    En seconde mi-temps, Bouanga sur pénalty (3-1, 54e) remet les "Verts" en ordre de marche, Diony (3-2, 69e) réduit encore un écart qui ne sera jamais comblé.
    Ibrahima Diallo (forfait) n'a pu jouer pour le SB29 au contraire de Samuel Grandsir (remplacé à la 74e) et d'Irvin Cardona (remplacé à la 84e).
    Pour l'ASSE, Claude Puel a aligné Stéphane Ruffier dans les buts, Jean-Eudes Aholou était écarté.

     1-2 

    A 21h, le duel du haut de tableau a tourné en faveur de Marseille (2e) à Lille (4e).
    Les "Dogues" ont ouvert le score à la reprise par Osimhen (1-0, 51e), mais Valère Germain, titulaire pour l'OM, a fait basculer la rencontre en 2 minutes en coupant un corner que Reinildo détourne dans son but (1-1, 67e) et en centrant pour Benedetto (1-2, 69e), après que Rongier ait buté sur Maignan sur un pénalty (60e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 16 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 15 buts,
    - Dembélé (Lyon), Neymar (Paris S.G.) & Osimhen (Lille) avec 13 buts,
    - Diallo (Metz) avec 12 buts,
    - Icardi (Paris S.G.) avec 11 buts,
    - Delort (Montpellier), Depay (Lyon) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 9 buts,
    - 8 joueurs avec 8 buts,
    - 3 joueurs avec 7 buts,
    - 6 joueurs à 6 buts dont Cardona (Brest),
    - 14 joueurs à 5 buts,
    - 13 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 23 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 38 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 101 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko, Kamil Glik & Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 19 buts contre-leurs-camps ont été inscrits par 18 joueurs, dont Marçal (Lyon) deux fois.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LIGUE 1, 25ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (15/02/2020)
    Les résultats de la 25ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     1-0 

    Vendredi à 20h45, l'AS Monaco (7e) a remporté une 3ème victoire consécutive en battant Montpellier (5e) grâce à un but d'Islam Slimani (1-0, 52e).
    L'héraultais Souleymane Camara est entré à la 79e mais n'a pu aider son équipe à trouver le chemin des filets.

     4-4 

    Samedi à 17h30, match fou entre Amiens (19e) et le Paris S.G. (1er), venu sans Abdou Diallo blessé, ni Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé laissé au repos.
    Les picards ont rapidement pris l'avantage par Guirassy (1-0, 5e) puis le large avec Kakuta (2-0, 29e) et Diabaté (3-0, 40e). Herrera a sauvé l'honneur du PSG (3-1, 45e) et a remis le PSG dans le bon sens, car en seconde période Kouassi par deux fois (3-2, 60e et 3-3, 66e) marquait pour égaliser, puis Icardi a donné l'avantage aux parisiens (3-4, 74e), mais Guirassy a sauvé le point du nul dans le temps additionnel (4-4, 90e+1).

     2-2 

    Samedi à 20h, Bordeaux (8e) et Dijon (17e), le prochain adversaire de l'ASM, ont mené.
    D'abord les bourguignons par Chouiar (0-1, 16e), mais les girondins ont répondu par Hwang (1-1, 33e) et pris les devants par Briand (2-1, 64e), mais Chouiar, encore lui, a égalisé (2-2, 71e).
    Youssef Aït Bennasser a été écarté de la feuille de match.

     0-2 

    Pour gagner à Toulouse (20e), Nice (11e) a été bien aidé par les "violets" après le but de Lees-Melou (0-1, 12e).
    Ils ont joué à 10 avec le rouge de Gabrielsen (27e) puis à 9 après celle de Moreira (77e), mais ont tout de même bénéficiés d'un pénalty dans le temps additionnel, tiré par Leya Iseka et stoppé par Benitez (90e+1).
    Dans les ultimes secondes, Hérelle clot la marque sur un contre (0-2, 90e+5).
    Pour le TFC, William Vainqueur a joué toute la partie, Nicolas Isimat-Mirin était écarté. L'"Aiglon" Khéphren Thuram a joué toute la partie.

     0-0 

    Pas de but entre Nantes (12e) et Metz (16e), qui a terminé à 10 avec le rouge de Boulaya (84e).
    Le "Canari" Dennis Appiah et le messin Kévin N'Doram ont joué toute la partie. Pas de Adama Traoré, toujours blessé, pour le FCM.

     1-0 

    Nîmes (18e) poursuit son opération maintien avec une 4ème victoire consécutive, en dominant Angers (14e) sur un but de Koné (1-0, 79e).
    Remplaçant, Thomas Mangani est entré à la 57e dans une formation qui a terminé à 10 après le rouge de Ninga (75e).

    Demain dimanche, les quatre derniers matches de la journée :
    - A 15h, Lyon (9e) reçoit Strasbourg (6e).
    - A 17h, Brest (13e) accueille Saint-Etienne (15e) et Reims (10e) fait de même avec Rennes (3e).
    - A 21h, Lille (4e) affronte Marseille (2e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 16 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 15 buts,
    - Dembélé (Lyon) & Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Diallo (Metz) & Osimhen (Lille) avec 12 buts,
    - Icardi (Paris S.G.) avec 11 buts,
    - Delort (Montpellier), Depay (Lyon) et Islam Slimani (AS Monaco) avec 9 buts,
    - 6 joueurs avec 8 buts,
    - 5 joueurs avec 7 buts,
    - 5 joueurs à 6 buts,
    - 15 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 12 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 24 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 35 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 102 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko, Kamil Glik & Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 19 buts contre-leurs-camps ont été inscrits par 18 joueurs, dont Marçal (Lyon) deux fois.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    NATIONAL 2, 19ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (15/02/2020)
    Les résultats de la 19ème journée de National 2

    Pour cette 19ème journée de National 2, l'AS Monaco (15e) avait fort à faire en allant chez le leader le FC Annecy (1er).

    Et après moins de 10 minutes de jeu, c'était très mal parti avec un doublé de Desmartins (1-0, 8e et 2-0, 9e), mais les monégasques se sont resaisis, et sont revenus dans le match avec un but de Sylla sur un centre d'Etienne (2-1, 23e).
    En seconde période, l'ASM égalise à l'heure de jeu par Maës, qui reprend un nouveay centre d'Etienne (2-2, 59e), avant que Moussa Sylla ne donne la victoire en tout efin de match sur un contre (2-3, 90e+1).

    En remportant 3 points chez le leader, Monaco compte 18 points et remonte à la 14ème place à 2 points de Marignane, premier non relégable, devançant Endoume d'une unité et le dernier Nîmes de 6 points.
    Ces trois équipes sont aussi les trois prochains adversaires, qu'il faudra battre pour la course au maintien.
    Prochaine journée, samedi 22 février à Beausoleil avec la réception de la réserve de Nîmes.

    La composition monégasque à Annecy : Théo Louis, Yoann Etienne, Chrislain Matsima, Safwan Mbae, Jordy Gaspar puis Yannis Ngakoutou Yapende (11e), Florian Antognelli, Kévin Appin, Owen Maës, Enzo Millot puis Nabil Alioui (89e), Romain Faivre puis Eliot Matazo (85e), Moussa Sylla.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    LES RÉACTIONS DE MONACO - MONTPELLIER (1-0)
    (14/02/2020)

    Robert Moreno
    «Dans le football, ce n'est pas seulement onze joueurs, il faut 22 joueurs impliqués. Ce n'est donc pas mon équipe type. Je suis content de ce match, de cette situation. Cela a fonctionné pour ce match, contre cette équipe concrètement.
    Slimani ? Slimani, Ben Yedder, Jovetic, Golovin ! C'est tout le monde ! Slimani est un joueur important. Mais je pense collectif ! Oui, c'est le meilleur match de Monaco. Ne pas prendre de but, c'est très important. On y est parvenu. Si on ne défend pas bien, on peut prendre un but. Il y a une implication de toute l'équipe, surtout sur la fin de rencontre.
    (Sur le fait qu'il soit adepte de la possession) Je veux surtout donner aux joueurs la possibilité de développer leurs qualités. À Barcelone, avec Messi, Neymar et Suarez, on nous a dit qu'on faisait trop jouer en contre. Mais c'étaient les qualités de ces joueurs. Maintenant, on doit gagner contre Dijon. Je ne peux pas contrôler autre chose. Donc je me concentre sur ça. On doit travailler pour nous améliorer. C'est plus facile de travailler après une victoire. Chaque semaine, j'apprends beaucoup de choses de la L1 et de mes adversaires.
    Bakayoko ? Je lui demande de presser plus haut parce que je pense qu'il a le volume pour être un joueur box-to-box. Il a eu une opportunité de marquer. Il faut qu'il en ait encore plus.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Michel Der Zakarian
    «Lors de notre première mi-temps, on a eu trop de déchet technique. On a eu trop peu de possibilités. On n'a pas été au niveau dans le coeur du jeu. En deuxième mi-temps, on a eu un cafouillage où on aurait pu concrétiser. En première période, on a une opportunité avec Mollet. Oui, ce match me laisse des regrets. Si on ne prend pas ce but, on peut faire 0-0.
    (Sur l'absence de Delort) Andy a de la puissance, un bon jeu de corps, il est important. Sans ses meilleurs joueurs sur le terrain, c'est toujours plus difficile. Comme toutes les équipes. Je ne regrette pas mon choix d'avoir remplacé Delort par un milieu. Mais de toute façon, depuis le début de saison, on est en difficulté à l'extérieur. Parfois, on démarre le match sans jouer juste. C'est ainsi... On savait que si on perdait, ils nous passaient devant. Maintenant, il reste 13 matches. On va essayer de leur repasser devant. On sait qu'on va reproduire de bons matches.»
    (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 25ÈME JOURNÉE, MONACO - MONTPELLIER : 1-0
    (14/02/2020)

    Monaco enchaîne un 3ème succès consécutif

    L'AS Monaco a remporté un troisième succès consécutif.
    Après Angers (1-0) et Amiens (2-1), les monégasques ont battu Montpellier (1-0), toujours sur la plus petite des marges, grâce à un corner de Golovin repris de la tête par Islam Slimani (1-0, 52e).

    Les joueurs de Robert Moreno ont eu la possibilité d'accroître cet avantage, mais il a manqué de justesse dans le dernier geste (passe, frappe, ...) pour le faire, comme cette transversale trouvée par Bakayoko (70e) ou le raté de Baldé devant le but vide (90e).
    En fin de rencontre, Monaco recule, le MHSC pousse pour égaliser, et il s'en ai fallu de peu pour que cela arrive.

    Pour ce match, Robert Moreno devait se passer des 3 joueurs suspendus : Martins, Silva et Tchouaméni et a dû repenser son milieu de terrain.
    Lecomte reste dans les buts, Ballo-Touré et Aguilar sont chargés des couloirs, Glik et Maripán sont en défense centrale.
    Le milieu est en losange avec Fofana placé devant la défense en sentinelle, Bakayoko à gauche, Golovin à droite et Jovetic derrière le duo d'attaquants Ben Yedder et Slimani.

    Montpellier est aussi privé de 3 joueurs : son gardien Rulli, son milieu Sambia et son buteur Delort, qui est remplacé par un milieu par Der Zakarian, qui aligne Bertaud, Ristic, Congré, Hilton, Le Tallec, Souquet, Savanier, Ferri, Chotard, Mollet, Laborde, dans un 5-4-1.

    Dès l'entame du match, l'ASM cherche à prendre les devants, et est proche d'y parvenir avec Slimani trouvé par Golovin dans le dos de la défense côté droit, qui se présente face à Bertaud mais préfère retrouver le russe dans l'axe, un peu surpris, qui voit son tir repoussé par le talon de Le Tallec (1e). Pas de regret, l'algérien était signalé, tardivement comme d'habitude, hors-jeu.







    - Montpellier ne reste pas avec le bus derrière, et tente de jouer les coups à fond, face à la 3ème plus mauvaise défense du championnat. Et Mollet oblige Lecomte à un arrêt du pied (6e).





    - Touche monégasque, Golovin percute et cherche le une-deux avec Ben Yedder qui lui remet dans les talons, pour Slimani qui frappe et oblige Bertaud à se détendre le long de son poteau (17e).





    - Contre monégasque mené par Jovetic côté gauche qui remonte le terrain et donne sur Ben Yedder à gauche de la surface, serré de près par deux adversaires. Il est arrêté, puis reprend de la vitesse en revenant vers l'axe et donne pour Slimani, qui fait un une-deux avec Golovin aux 25m plein axe, et décale sur la droite Aguilar qui lui remet en retrait pour une frappe du plat du pied, sauvée sur la ligne par Souquet. Le ballon tourne et revient sur Golovin aux 6m, qui contrôle de la cuisse droite et frappe du gauche avant le tacle de Hilton. Au-dessus (27e).










    - Centre de Ristic côté gauche pour la tête de Savanier, qui échappe au marquage de Bakayoko au point de pénalty. Au-dessus (33e).



    - Débordement et centre de Ballo-Touré pour Ben Yedder qui prolonge au premier poteau pour le second et la tête de Slimani qui devance Ristic en plongeant, mais ne cadre pas (35e).





    - Frappe enroulée puissante de Stevan Jovetic des 25m, qui revient du côté gauche. Ça frôle le montant gauche de Bertaud (38e).





    - Contre asémiste, avec Slimani pour Ben Yedder côté droit, qui frappe dans le petit-filet du but du MHSC (39e).




    - Lourde frappe de Jovetic des 25m décalé par Ben Yedder. Bertaud sur la trajectoire claque au-dessus du but, mais l'ASM n'aura pas de corner... (45e+1).




    A la pause, Monaco et Montpellier sont toujours à égalité, malgré une nette domination de l'ASM. Mais il y a trop d'approximations dans les transmissions, de chaque côté, et beaucoup de balles rendues à l'adversaire.

    A la reprise, Monaco accentue sa domination et pousse les héraultais à faire des erreurs, comme ce centre de Golovin trop profond pour Ben Yedder que Le Tallec met en corner alors qu'il n'y avait personne derrière lui (51e).
    La sanction est immédiate. Le russe trouve la tête piquée d'Islam Slimani, lancé devant Hilton. Le ballon passe entre Bertaud et le défenseur qui était au poteau (1-0, 52e).







    Islam Slimani fête son 9ème but de la saison en allant dans les bras de Danijel Subasic.





    Le 2-0 était pas loin dans la minute suivante, avec un centre de Jovetic pour la tête de Wissam Ben Yedder, malheureusement trop en avance (53e).



    Monaco mène et commence à laisser un peu le ballon à Montpellier pour mieux contrer.
    - Frappe écrasée de Jovetic qui passe à côté (61e).



    - Centre de Ferri pour Laborde qui vient couper devant Glik à l'angle des 6m au premier poteau. Largement à côté (63e).




    - Laborde côté droit dans la surface tente de servir Mollet, mais Glik repousse le ballon sur Ferri, qui le rend à Laborde qui déborde et centre en retrait. C'est ralenti par Glik qui se jette devant lui, et permet à Aguilar de venir devancer, Mollet aux 6m, mais la rend à Yun (entré à la place de Chotard 64e) derrière, qui tire. Ruben Aguilar le contre des fesses (65e).







    - Longue ouverture de Golovin dans le rond central pour Aguilar côté droit qui centre en première intention pour Ben Yedder aux 18m, qui contrôle et remise pour Tiémoué Bakayoko face au but. Sa frappe puissante du gauche vient fracasser la barre de Bertaud, battu (70e).







    - Louche de Jovetic donne pour Slimani côté droit, mais son centre à destination de Ben Yedder au second poteau est intercepté (72e).






    Pour la fin du match, Jovetic qui s'est beaucoup démené laisse sa place à Keita Baldé (75e).


    Monaco recule encore, avec l'entrée de Souleymane Camara (79e) pour Savanier qui n'est pas loin du rouge, puis de Benjamin Henrichs pour Golovin et Boutobba pour Ristic (86e).
    - Baldé côté gauche met en retrait pour Ben Yedder qui décale sur la gauche pour Henrichs qui voit son tir repoussé (89e). Le drapeau pour un hors-jeu de l'international sénégalais s'est encore levé tardivement.






    - Slimani pour Ben Yedder sur la droite, qui fixe Bertaud et centre pour Baldé seul face au but dans la surface qui rate son intérieur du pied droit et frappe du talon à côté (90e). Quel caviar, et quel raté !








    Montpellier n'a toujours qu'un but de retard et reste dans le coup, avec une frappe de Laborde en pivot, sur un ballon qui rebondit. Heureusement au-dessus (90e+4).




    Monaco l'emporte et enchaîne un troisième succès consécutif en L1, une première depuis mai 2018 et les 36e, 37e et 38e journées qui avaient permis à Monaco de piquer la deuxième place à Lyon et d'aller directement en Ligue des Champions.

    L'objectif européen pour la saison à venir reste d'actualité, car l'ASM sera au pire 6ème dimanche soir.
    Remontée au classement à confirmer à Dijon samedi prochain, où une 4ème victoire serait la bienvenue.

    Pour plus d'info sur la vingt-cinquième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    PRÉSENTATION MONACO - MONTPELLIER (J25)
    (13/02/2020)


    Pour la 25ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (7e) reçoit le Montpellier HSC (5e).

    En pleine remontée au classement après ses deux dernières victoires contre Angers et Amiens, Monaco peut encore regagner une place en cas de victoire sur les héraultais, habituelle victime de l'ASM en Principauté avec, en 30 rencontres de championnat (L1 & L2), 20 victoires monégasques, 8 nuls, 2 défaites (65 buts marqués et 20 encaissés).
    Mais cela c'était avant la saison passée, où en venant gagner 1-2, le MHSC a mis fin à 25 ans sans victoire, confirmée à l'aller par une nouvelle victoire 3-1.

    Si les montpelliérains sont bons chez eux (29 points pris), ils sont nettement moins efficaces loin de La Mosson, avec seulement 8 points pris en 11 déplacements, avec un bilan de 1 rencontre à Amiens (1-2, J20), partagé 5 fois les points à Bordeaux (1-1, J02), Marseille (1-1, J06), Metz (2-2, J12), Saint-Etienne (0-0, J14), Dijon (2-2, J16) et perdu 5 fois à Nantes (1-0, J04), Strasbourg (1-0, J08), Reims (1-0, J10), Lille (2-1, J18) et Paris S.G. (5-0, J22).

    Monaco doit en profiter pour remporter une 8ème victoire à domicile, et Islam Slimani pourrait être une solution offensive pour Robert Moreno.
    «Slimani ? Marquer, c’est toujours très important. Il s’entraine avec nous à un bon niveau. Ce n’était pas une bonne situation pour l’équipe que Slimani ne soit pas dans le groupe. Je veux avoir tous les joueurs à disposition.
    Je suis ici depuis 1 mois et deux semaines. Nous avons beaucoup travaillé sur l'aspect défensif de l'équipe. Je pense que si nous défendons bien, nous allons gagner des matches. Si tu regardes les grandes équipes en Europe, elles ne prennent pas beaucoup de buts. Pour faire un jeu d’attaque avec de la qualité, tu dois commencer par bien défendre. Sinon, tu dois marquer énormément de buts pour l’emporter.
    Nous travaillons pour avoir la maîtrise du ballon mais cela ne se fait pas en quelques jours. C'est un travail sur le long terme.
    Quand on gagne, c’est toujours plus facile pour travailler.
    Nous sommes tous concentrés sur Montpellier. Bien sûr c'est un match important. Puis nous serons concentrés sur le suivant et ainsi de suite. Nous verrons à la fin de saison si nous sommes qualifiés pour la Ligue des Champions. Montpellier est un adversaire direct. Si nous gagnons, nous passerons devant au classement. C’est une grande équipe avec une tactique très claire, basique mais très bien réalisée.
    Quand tu penses que tu es favori d'un match, pour moi c’est le moment où tu commences à le perdre. Chaque match est une finale. C’est très important de rester humble.»
    (Site officiel ASM)

    En défense, Fodé Ballo-Touré pourrait retrouver le flanc gauche de la défense contre le MHSC.
    «Gagner ? Bien sûr que cela fait du bien à l’équipe. Il faut enchaîner les victoires et nous travaillons dans ce sens. Désormais, on veut se rapprocher du haut de classement.
    Un travail important est réalisé sur la concentration et la solidité défensive. Le coach Moreno nous pousse à nous aider les uns les autres. Cela se ressent de match en match.
    Le début de saison n'était pas évident pour moi. Je manquais un peu de confiance. Cela dit, j’en retrouve depuis quelques matches et j’espère revenir fort pour aider l’équipe.
    Personnellement, j'aime bien évoluer en 3-5-2. Aujourd'hui, nous jouons en 4-4-2, nous devons respecter cela.
    Le retour d'Islam Slimani fait du bien à l'équipe. Il peut apporter beaucoup à l'équipe. Samedi, il est rentré et nous a fait gagner le match (face à Amiens). Avec Ben Yedder, Jovetic, Baldé ou encore Willem Geubbels qui revient, nous avons de très bons attaquants.»
    (Site officiel ASM)

    Robert Moreno devra se passer de Gelson Martins, Adrien Silva et Aurélien Tchouaméni suspendus, des habituels Sy et Pellegri et de Benaglio malade.
    18 joueurs ont été convoqués, première apparition de Harisson Marcelin.

    Le coach des héraultais, Michel Der Zakarian, est content de la victoire des siens contre Saint-Etienne, mais déplore plusieurs absences pour suspensions.
    «C’est bien d’avoir gagné dimanche, à 10 en plus, on a répondu aux critiques comme il fallait sur le terrain.
    On a confiance en Dimitry Bertaud, à lui de bien préparer son match.
    Monaco est une équipe qui a d’autres moyens que nous, ils ont un potentiel offensif de grande qualité et un bon gardien de but. Ça sera un match difficile pour les 2 équipes, il faudra bien l’aborder.
    A nous de continuer dans la qualité et l’exigence qu’on met pour remporter les points.
    Il faut que nos joueurs soient bien meilleurs à l’extérieur que sur la phase aller, il faut changer l’engagement qu’on doit mettre, la détermination et l’efficacité. Il faut que l’on soit plus compact sinon on va se faire transpercer et que tout le monde fasse bien son travail.
    » (Site officiel MHSC).

    Sur le Rocher, il vient sans Delort, Rulli et Sambia (suspendus) ni Mendes et Cozza (blessés). Le vétéran Souleymane Camara est bien dans les 18 appelés.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Montpellier.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Marcelin, Maripán, Zagré, Bakayoko, Fabregas, Fofana, Golovin, Baldé, Ben Yedder, Jovetic, Slimani.

    Pour Montpellier : Bertaud, Carvalho, Souquet, Congré, Hilton, Oyongo, Vargas, Ristic, Vidal, Savanier, Ferri, Chotard, Le Tallec, Mollet, Laborde, Boutobba, Camara, Yun.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    SÉLECTIONS : LE RÉSULTAT DU 12/2
    (12/02/2020)
    Le résultat du jour

    Depuis dimanche, Chrislain Matsima était avec l'équipe de France U18, Alessandro Arlotti avec l'Italie U18.
    Et ces deux rassemblements se sont terminés par un match amical, au CNF Clairefontaine, entre les deux équipes.
    Forfait pour blessure, Nicolo Cudrig n'était pas de la partie qui a vu la France gagner 2-1, avec des buts de Nsona Wa Saka (1-0, 3e), Dalle Mura (1-1, 73e) et Affamah (2-1, 80e).

    Le défenseur central Chrislain Matsima était le capitaine des U18 français, et a joué toute la rencontre. Il a pu affronter l'attaquant transalpin Alessandro Arlotti, entré à la 63e.

    LIGUE 1, 24ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (09/02/2020)
    La fin des résultats de la 24ème journée de Ligue 1

    Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     1-0 

    A 15h, le prochain adversaire de l'ASM, Montpellier (5e) a dominé Saint-Etienne (15e) grâce à un but de Delort (1-0, 25e), avant de terminer à 10 avec le rouge de Sambia (41e).
    En supériorité numérique, l'équipe de Claude Puel, avec Stéphane Ruffier et Jean-Eudes Aholou, n'ont su revenir au score.
    Souleymane Camara n'était pas sur la feuille de match héraultaise.

     3-0 

    A 17h, Strasbourg (9e) a mis une période à prendre le dessus sur Reims (7e), et un corner repris par Djiku (1-0, 50e).
    En fin de match, Waris (2-0, 82e) et Lala sur pénalty (2-0, 90e+4) ont donné un avantage plus conséquent.
    Tristan Dingomé n'a pas joué la rencontre, il est resté sur le banc rémois.

     4-2 

    A 21h, le Paris S.G. (1er) a dominé Lyon (6e) avec des buts de Di Maria (1-0, 22e), Mbappé (2-0, 38e), Marçal contre-son-camp (3-0, 47e), Terrier (3-1, 52e), Dembélé (3-2, 59e) et Cavani (4-2, 79e).
    Pour le PSG, Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé ont joué toute la rencontre, Abdou Diallo est toujours blessé.

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 16 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 15 buts,
    - Dembélé (Lyon) & Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Diallo (Metz) avec 12 buts,
    - Osimhen (Lille) avec 11 buts,
    - Icardi (Paris S.G.) avec 10 buts,
    - Delort (Montpellier) & Depay (Lyon) avec 9 buts,
    - 6 joueurs avec 8 buts dont Islam Slimani (AS Monaco),
    - 4 joueurs avec 7 buts,
    - 7 joueurs à 6 buts,
    - 13 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 13 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 23 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 34 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 102 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko, Kamil Glik & Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 19 buts contre-leurs-camps ont été inscrits par 18 joueurs, dont Marçal (Lyon) deux fois.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE AMIENS - MONACO (1-2)
    (08/02/2020)

    Robert Moreno
    «On a fait quelques erreurs tactiques en première période que nous avons rectifiées. Nous sommes encore une équipe en construction, je ne suis là que depuis quelques semaines. On doit continuer à travailler dans tous les domaines.
    Islam Slimani ? C'est un grand joueur, je l'ai dit dès mon arrivée à Monaco (le 28 décembre). On a une attaque incroyable avec des joueurs top niveau. Je suis très content qu'il ait marqué, en même temps toute l'équipe a fait de gros efforts, à l'image de Jovetic et de Baldé
    (lequipe.fr & AFP)

    Luka Elsner
    «Le scénario me met en rage, contre nous-mêmes, contre le sort. Deux buts qui viennent sur un dégagement du gardien et sur un corner c'est extrêmement rageant. On avait pourtant réalisé 85 premières minutes assez abouties mais on a manqué de concentration dans les derniers instants. Le compétiteur qui est en moi a du mal à réaliser même si dans 24 ou 48 heures je m'appuierai sur l'espoir que notre prestation nous donne.
    C'est frustrant car on avait réussi à rester stable même durant les moments où Monaco a été exceptionnel. Après le match, j'ai dit à mes joueurs de ne pas douter du chemin que nous avons pris, il va forcément être payant. Les points, on ne peut pas les acheter ni les voler. Il faudra aller les chercher en travaillant à l'entraînement, en allant de l'avant et en étant tous au diapason jusqu'à la 95e minute s'il le faut.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Wissam Ben Yedder
    «Je suis content, on a fait le job pour ramener les trois points. C'était un match très compliqué face à une équipe d'Amiens qui a très bien joué et qui nous a mis en difficulté.
    On a fait une erreur de relance en première période (sur le but amiénois) mais on est restés soudés jusqu'au bout. On sait qu'un match peut basculer en deux minutes. On a connu des scénarios comme ça en notre défaveur et ce soir on a réussi à créer ça, car ce n'est pas venu de nulle part. On a encore beaucoup de travail, il faut continuer. On prend trois points car on se donne les moyens pour aller les chercher.»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 24ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (07/02/2020)
    Les résultats de la 24ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     0-2 

    Vendredi à 20h45, Angers (13e) a encore été battu, cette fois par Lille (4e), avec des buts d'Osimhen (0-1, 14e) et Sanches (0-2, 75e).
    Titulaire, l'angevin Thomas Mangani a été remplacé à la 58e.

     1-0 

    Samedi à 17h30, Marseille (2e) a conforté sa deuxième place en dominant la lanterne rouge Toulouse (20e) sur un but de Payet (1-0, 51e).
    Valère Germain a joué toute la rencontre pour l'OM, pour le TFC pas de William Vainqueur (blessé) ni de Nicolas Isimat-Mirin (écarté).

     0-0 

    Samedi à 20h, le derby breton entre Rennes (3e) et Brest (14e) n'a pas eu de vainqueur, ni de but.
    Les finistériens Ibrahima Diallo (blessé) et Samuel Grandsir (banc) n'ont pu accompagner Irvin Cardona (90 minutes jouées) sur la pelouse.

     1-3 

    Nice (8e) a été surpris à domicile par Nîmes (18e), qui enchaîne une 3ème victoire consécutive.
    Avec Khéphren Thuram titulaire et remplacé à la 64e, les "Aiglons" ont ouvert le score par Claude-Maurice (1-0, 6e) mais se sont faits égaliser en fin de première période par Landre (1-1, 43e) et ont même pris un autre but dans la minute suivante, annulé par la VAR.
    Au retour des vestaires, le niçois Boudaoui est expulsé (49e) pour un tacle sur Philippoteaux, qui sur une jambe, réussit à marquer peu après (1-2, 53e) avant de sortir.
    En toute fin de rencontre, Koné met fin aux espoirs de nul de l'OGCN (1-3, 90e+2).

     1-2 

    Pour sa 100ème en L1, Amiens (19e) a bénéficié d'un beau cadeau du portier de l'AS Monaco (10e), Lecomte pour ouvrir le score par Guirassy (1-0, 9e).
    En fin de rencontre, grâce à son duo Wissam Ben Yedder (1-1, 85e) et Islam Slimani (1-2, 90e+3), l'ASM renverse la situation et l'emporte.

     3-3 

    Dijon (17e) et Nantes (11e) se sont battus pour arracher la victoire, qui n'a su choisir son camp.
    Les bourguignons ont mené trois fois par Mavididi (1-0, 15e), Tavares (2-1, 24e) et encore Mavididi (3-2, 89e), mais à chaque fois pour quelques minutes car Simon (1-1, 19e), Alphonse contre-son-camp (2-2, 33e) et Girotto (3-3, 90e+2) ont égalisé.
    La rencontre s'est jouée sans Dennis Appiah, absent de la feuille de match.

     1-2 

    En Lorraine, la rencontre a parfaitement débuté pour Metz (16e) face à Bordeaux (12e) avec un but rapide de Niane (1-0, 2e).
    Mais ça s'est arrêté là, car Pajot se fait expulser pour un tacle en retard (8e) et à 10 contre 11, les lorrains ont été rejoint sur un but de Basic (1-1, 51e) et ont perdu en fin de partie sur une réalisation d'Oudin (1-2, 84e).
    Pour le FCM, Kévin N'Doram a joué toute la partie, Adama Traoré était lui blessé.
    Pour les girondins, pas de Youssef Aït Bennasser, écarté par son entraîneur.

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Montpellier (5e) reçoit Saint-Etienne (15e).
    - A 17h, Strasbourg (9e) affronte Reims (7e).
    - A 21h, Paris S.G. (1er) accueille Lyon (6e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 16 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 14 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Dembélé (Lyon) & Diallo (Metz) avec 12 buts,
    - Osimhen (Lille) avec 11 buts,
    - Icardi (Paris S.G.) avec 10 buts,
    - Depay (Lyon) avec 9 buts,
    - 6 joueurs avec 8 buts dont Islam Slimani (AS Monaco),
    - 5 joueurs avec 7 buts,
    - 7 joueurs à 6 buts,
    - 13 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 13 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 22 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 33 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 102 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko, Kamil Glik & Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 18 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Ballo-Touré pour le PSG.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 24ÈME JOURNÉE, AMIENS - MONACO : 1-2
    (08/02/2020)

    Monaco renverse une situation bien mal partie

    L'AS Monaco a remporté une très importante victoire en Picardie, où tout semblait plutôt mal parti après l'ouverture du score amiénoise, sur un cadeau de Lecomte converti par Guirassy (1-0, 9e).
    Monaco a ensuite buté sur la défense des picards, pas aidé par la VAR qui ne voit pas les fautes adverses pour donner un pénalty justifié à Slimani (76e).
    Les joueurs de Robert Moreno ne baissent pas les bras, et sur un long dégagement de Lecomte, Wissam Ben Yedder est lancé au but et ne rate pas l'opportunité d'égaliser (1-1, 85e).
    Il reste peu de temps, mais cela suffit à l'ASM pour gâcher la 100ème en L1 d'Amiens, sur un corner de Fabregas repris par le crâne d'Islam Slimani (1-2, 90e+3).

    Pour la rencontre, Robert Moreno a encore modifié son équipe par rapport au dernier match. Glik, Aguilar et Fabregas sont sur le banc au profit de Badiashile, Henrichs et Baldé.

    Et la rencontre démarre de la pire des façons, avec un cadeau de Benjamin Lecomte aux picards, fêter la 100ème en L1 de l'ASC. Il rate sa relance vers Maripán en ne mettant pas de puissance et donne le cuir à Otero aux 25m. Il se retourne, tente de servir Diabaté à gauche mais Maripán le contre. Otero voit le ballon lui revenir dans les pieds et donne sur la droite pour Guirassy, qui contrôle et frappe fort droit devant, au premier poteau (1-0, 9e).

    Monaco doit réagir.
    - Long coup-franc repoussé sur Ben Yedder aux 16m, qui remise en deux temps en retrait pour Golovin lancé, qui rentre dans la surface côté gauche et frappe. Gurtner capte (12e).
    - Tir lointain de Jovetic. C'est puissant, mais à côté (16e).
    - Balle en cloche de Jovetic aux 18m pour Baldé à l'angle gauche des 6m, devancé par Gurtner (19e).
    - Contre monégasque avec Youssouf Fofana lancé côté droit, qui adresse un centre aux 6m au second poteau pour Keita Baldé, trop avancé et gêné par Calabresi qui rate son dégagement (24e).
    - Récupération dans le rond central de Ben Yedder, qui remonte le terrain et lance Jovetic dans la surface côté gauche. Sa frappe croisée est repoussée par Gurtner qui ferme ses jambes (26e).
    - Coup-franc mis dans la surface picarde, le ballon n'arrive pas à en sortir. Ben Yedder se bat pour le conserver et arrive à le donner pour Stevan Jovetic côté droit, pour une frappe puissante à ras de terre au premier poteau. Gurtner repousse encore des pieds (43e).

    A la reprise, on garde les mêmes et Monaco tente encore d'égaliser.
    - Coup-franc pour Jovetic à 27m côté gauche. Son ballon retome à la base du premier poteau, mais à côté (53e).
    - Plein axe de la droite vers la gauche, Jovetic joue avec Baldé qui lui remet et décale sur Ballo-Touré qui frappe. Gurtner repousse aux 6m sur Ben Yedder qui se précipite et rate le cadre ! (55e).
    - Corner frappé au second poteau où Jovetic derrière Calabresi remise au premier poteau où Baldé reprend et trouve le poteau. L'arbitre siffle une poussette du monténégrin (58e).

    Robert Moreno effectue son premier remplacement, avec la sortie de Baldé pour l'entrée d'Islam Slimani (59e).
    - En se retournant, Guirassy efface Maripán aux 20m mais dévisse sa frappe qui passe largement à cîté (60e).
    - Superbe passe de Slimani pour Youssouf Fofana entre deux défenseurs plein axe. Il passe, mais se fait reprendre au moment de frapper par Chedjou (61e).

    Il y a moins d'occasion de but, mais l'ASM pousse pour égaliser, et réclame des pénalties.
    Sur le premier, Golovin est averti pour une simulation sévère (70e). Sur le second, l'arbitre sermonne Slimani qui a pourtant été bel et bien déséquilibré par Opoku (76e). Et bien sûr, la V.A.R. ne dit rien quand c'est en faveur de l'ASM...

    On joue les dernières minutes de la rencontre, et on se dirige vers une 10ème défaite de Monaco cette saison, jusqu'à un long dégagement de Benjamin Lecomte qui est à peine touché par Opoku à la lutte dans les airs avec Slimani. Wissam Ben Yedder est lancé au but avec Chedjou à ses trousses. Dans la surface, il pousse le ballon de la tête, frappe de volée et trompe Gurtner d'une frappe puissante sous la barre (1-1, 85e).

    Amiens a pris un coup sur la tête, Monaco veut la victoire et Moreno fait entrer Cesc Fabregas pour Jovetic (88e).
    On joue les dernières secondes du temps additionnel et Monaco obtient un corner. Fabregas le frappe de la droite en mettant le ballon entre les 6m et le point de pénalty, pour la tête d'Islam Slimani, qui recule pour se défaire du marcage de Chedjou et placer le ballon dans le petit-filet droit de Gurtner (1-2, 90e+3).

    Monaco s'impose grâce à son duo offensif de retour. Cette deuxième victoire consécutive, après Angers, place l'AS Monaco ... à la 5ème place du classement provisoire.
    Prochain adversaire vendredi soir, pour la Saint-Valentin, contre la victime préférée des monégasques en L1, Montpellier.

    Pour plus d'info sur la vingt-quatrième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    NATIONAL 2, 18ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (08/02/2020)


    Les résultats de la 18ème journée de National 2

    Pour cette 18ème journée de National 2, l'AS Monaco (16e) débute son opération maintien, en affrontant 4 adversaires directs lors des 5 prochaines journées.
    Premier adversaire, le Hyères FC (12e), et celà a été compliqué pour les monégasques dans une rencontre assez fermée, où les défenses ont pris le dessus sur les attaques.
    En première période, on notera un centre d'Etienne pour la tête de Maës, qui passe au-dessus (19e).




    La rencontre aurait pu basculer sur un pénalty pour Hyères, mais le pénalty de Sissoko est repoussé par Théo Louis (67e).






    Dans le temps additionnel, l'AS Monaco marque l'unique but de la partie sur un centre de Ngakoutou pour Romain Faivre qui fait mouche (1-0, 90e+1).











    Après tant de points perdus dans les derniers instants, Monaco arrache la victoire et met fin à 10 matches sans victoire.

    Prochaine journée qui s'annonce compliquée, dès le week-end prochain chez le leader Annecy.

    La composition monégasque face à Hyères : Théo Louis, Yoann Etienne puis Yannis Ngakoutou Yapende (73e), Chrislain Matsima, Safwan Mbae, Jordy Gaspar, Florian Antognelli, Kévin Appin, Owen Maës puis Romain Faivre (69e), Enzo Millot, Arthur Zagré puis Salam Jiddou (89e), Moussa Sylla.

    Retrouvez ici les résultats et les classements du Championnat de National 2

    PRÉSENTATION AMIENS - MONACO (J24)
    (07/02/2020)


    Pour la 24ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco FC (10e) se rend chez l'Amiens SC (19e).

    Les picards n'ont plus gagné depuis le 2 novembre et la réception de Brest. Depuis, ils sont sur 4 nuls et 7 défaites (8 buts marqués, 24 encaissés) et l'AS Monaco doit en profiter pour enchaîner un deuxième succès consécutif après la victoire arrachée 1-0 contre Angers, mardi soir.

    A domicile cette saison, Amiens a remporté 3 victoires face à Lille (1-0, J02), Marseille (3-1, J09), Brest (1-0, J12), partagé les points 4 fois contre Lyon (2-2, J05), Dijon (1-1, J18), Reims (1-1, J16), Toulouse (0-0, J22) et concédé 4 défaites face à Nantes (1-2, J03), Bordeaux (1-3, J07), Strasbourg (0-4, J14) et Montpellier (1-2, J20).
    A l'extérieur, Monaco n'a pas de très bons résultats, avec seulement 2 victoires pour 4 nuls et 5 défaites, la dernière à 9 contre 11 à Nîmes, le week-end dernier.

    Historiquement, l'AS Monaco s'est rendue 7 fois en Picardie pour des matches de championnat (L1 & L2) pour le bilan de 2 victoires (la dernière la saison passée 0-2), 4 nuls et 1 défaite, lors de la première confrontation en... 1949, 4-2 en D2.

    Si son équipe a été malmenée par Angers à domicile, Robert Moreno est satisfait du match de ses joueurs.
    «La victoire contre Angers ? Nous sommes l’AS Monaco, tu as l’obligation de gagner tous les matches. Je le comprends, les joueurs aussi. C’est une bonne chose pour notre confiance, pour le club et les supporters.
    J’ai revu le match deux ou trois fois. Je suis très content, on a eu deux jours pour changer. J’ai demandé beaucoup de choses aux joueurs. Je sais que c’est difficile, même pour un joueur professionnel, d'assimiler toutes ces demandes.
    Je suis très fier de voir tous les joueurs défendre. Prendre un but ? Oui c’est un problème. Nous avons demandé à Wissam, Jove, tous les attaquants d’avoir l’humilité de travailler pour l’équipe dans un moment difficile.
    Angers a pris beaucoup de risques pour égaliser. Si nous mettions le deuxième but, c’était fini pour eux. Angers a eu beaucoup de situations mais pas forcément beaucoup d’occasions claires. J’ai compté trois ballons dangereux.
    Nous devons travailler pour équilibrer l’équipe pour le futur. C’est un travail à faire jusqu’à la fin de saison. C’est une bonne chose d’avoir cette possibilité de changer de système.
    Slimani est prêt pour jouer samedi. À chaque séance, il s’entraine très bien. Il peut jouer. C’est un bon problème, je suis content d’avoir de nombreux choix offensifs.
    Fofana est un bon joueur, c’est donc facile pour lui de s’adapter. Nous avons eu besoin de lui, il est très jeune comme les nouvelles recrues. C’est bien pour l’équipe d’avoir des joueurs avec cette volonté de jouer.
    Ceux qui s’entraînent bien, ils joueront. Je mettrai les joueurs qui sont les meilleurs. Je ne ferai pas une rotation pour faire une rotation. À Monaco, il y a beaucoup de bons joueurs.
    J’ai vu le match contre Lyon, Amiens a fait de bonnes choses. Il y a beaucoup de bonnes équipes en Ligue 1. Le niveau est proche entre toutes les équipes. C’est difficile pour tout le monde. Si nous avons la possibilité de gagner trois matches, nous pouvons remonter dans le classement.»
    (Site officiel ASM).

    Buteur contre Angers, Stevan Jovetic pourrait de nouveau débuter à Amiens.
    «Chaque match est très important pour le groupe. Nous avons besoin de retrouver une certaine stabilité dans le jeu mais aussi d'enchainer les victoires ! Cela passera par les 3 points ce samedi face à Amiens.
    Je suis très content d’être sur le terrain et de récupérer de plus en plus de temps de jeu. Je me sens très bien à l'heure actuelle et je positive beaucoup sur ma situation.
    Le club a connu des périodes difficiles. Mais personnellement j’ai toujours fait tout mon possible pour aider l’équipe en étant décisif devant.
    J'ai eu deux grosses blessures dans le passé, mais je n’aime pas dire que c'est de la malchance. Ce n'est pas normal d'être blessé deux fois consécutivement à cause de tacles. Mais c'est du passé ! J’ai travaillé très dur physiquement mais aussi et surtout mentalement. Je fais très attention de ne pas me re-blesser et travaille davantage.
    J'aime beaucoup les idées du coach. C'est un style de jeu qui fait vivre le ballon, à mon avis c'est très important pour l'AS Monaco ! Robert Moreno est avec nous depuis un mois et demi maintenant et je pense qu’il peut faire beaucoup de bien ici.
    Contre Angers nous n’avons pas joué comme nous le souhaitions. Les 25 premières minutes ont été intéressantes puis tout est devenu plus difficile. Mais nous avons pensé aux trois points. Nous le savons, il ne suffit pas tout le temps de bien jouer pour gagner.
    Je suis très content de jouer au football, je n’ai jamais pensé à arrêter. J’ai un grand amour pour ce sport. Je me considère comme un homme heureux car j’ai la chance d'exercer un métier que j'aime.»
    (Site officiel ASM).

    Robert Moreno est toujours privé de Bakayoko et Martins (suspendus) et de Pellegri et Sy (forfaits).
    Marcelin, Zagré, Geubbels, Jemerson et Sylla sont écartés du groupe de 19 joueurs.

    A Amiens, Luka Elsner est satisfait du point du nul pris à Lyon mercredi, et des deux matches consécutifs sans prendre de but.
    «A Lyon, avec les joueurs, nous avions convenu d'adopter une manière de fonctionner et tout le monde s'est mis au diapason. Tout le monde a fait les efforts. Et du coup, nous avons livré une bonne performance et qui a été complète que ce soit défensivement ou offensivement. Il nous a seulement manqués ce petit but qui aurait bonifié tout ce travail.
    Nous avons affiché une belle image mais cela ne suffit pas du tout et il faut continuer et surtout n’avoir aucun relâchement par rapport aux matches qui arrivent.
    Voilà ce que nous sommes capables de faire devant une équipe comme celle de Lyon et cela doit être, désormais, notre objectif à chaque match.
    Au niveau de la préparation mentale, peut-être le fait de rencontrer un gros du championnat rend notre tâche moins complexe. Quand on a quelque chose de précis à appliquer au niveau du plan de jeu et du travail à fournir, généralement cela se passe bien mentalement parce que nous ne doutons pas. Tout cela nous a permis de jouer plus libérés que d’habitude et c’est tant mieux. Mais il faut avoir de la suite dans les idées.
    Ne plus prendre de but depuis 2 matches ? C’est une bonne chose et cela nous a permis de ramener un point de Lyon. Maintenant il faut que cela se poursuive de façon pérenne car construire sur une bonne base défensive solide, c’est quand même important. Mais cela ne nous empêche pas aussi d’être intéressant sur le plan offensif et nous l'avons démontré à Lyon.
    Depuis la fin du match de Lyon, je pense à Monaco. Il ne faut aucun relâchement et continuer notre chemin.
    J'ai vu leur match contre Angers et ils ont fourni une bonne première mi-temps. Nous essaierons de trouver les clés pour mettre notre adversaire en difficulté. Nous avons les capacités pour y parvenir.»
    (Site officiel ASC).

    Il devra se passer de Bodmer, Ghoddos, Gnahoré, Gouano et Lahne blessés, dans son groupe de joueurs qui n'a pas été communiqué.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Amiens.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Benaglio, Lecomte, Subasic, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Jorge, Maripán, Fabregas, Fofana, Golovin, Silva, Tchouaméni, Baldé, Ben Yedder, Jovetic, Slimani.

    Pour Amiens : Non communiqué.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    LIGUE 1, 23ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (05/02/2020)
    Les résultats de la 23ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de la Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     1-0 

    Mardi à 19h00, Lille (4e) s'est rapproché de son adversaire du soir, Rennes (3e), en le battant avec un but rapide de Rémy (1-0, 4e).

     1-0 

    L'AS Monaco (13e) a battu Angers (12e) grâce à une tête lobée de Stevan Jovetic (1-0, 18e) sur l'une des rares actions monégasques.
    Les angevins ont poussé, sans Thomas Mangani 19ème homme, en vain, laissant à Robert Moreno sa première victoire en L1.

     1-2 

    Mardi à 21h05, Nantes (9e) a perdu à domicile face au Paris S.G. (1er), qui a marqué par Icardi (0-1, 29e) et Kehrer (0-2, 57e).
    Navas a été battu par Simon (1-2, 68e) mais a multiplié les arrêts pour le PSG pour garder les 3 points de la victoire à laquelle ont participé Layvin Kurzawa (averti à la 90e+2) et Kylian Mbappé. Leur partenaire Abdou Diallo est blessé, comme leur adversaire Dennis Appiah.

     1-1 

    Mercredi à 19h00, Montpellier (5e) et Metz (16e) ne se sont pas départagés, Boulaya en fin de match (1-1, 80e) répondant à Savanier en début de rencontre (1-0, 13e).
    L'héraultais Souleymane Camara est resté sur le banc, Kévin N'Doram a joué les 90 minutes et a été averti à la 65e. Adama Traoré était encore forfait.

     0-0 

    Lyon (6e) a encore perdu des points à domicile, face à Amiens (18e), prochain adversaire de l'ASM, avec un score vierge.

     1-1 

    - A Reims (7e), Nice (8e) pensait avoir fait le plus difficile en ouvrant le score par Lees-Melou (0-1, 50e), mais Abdelhamid a égalisé (1-1, 77e) juste après les sorties du champenois Tristan Dingomé et du niçois Khéphren Thuram, au même instant à la 74e.

     1-1 

    Encore un match nul entre Brest (14e) et Bordeaux (10e).
    Les girondins de Youssef Aït Bennasser, titulaire remplacé à la 83e, ont mené grâce à Hwang (0-1, 10e), et ont cru à la victoire, surtout après le pénalty de Battocchio (44e) arrêté par Costil.
    Mais en fin de partie, les girondins ont craqué sur un csc de Benito (1-1, 80e) alors qu'ils étaient en supériorité numérique avec le rouge de Castelletto (68e).
    Chez les finistériens, pas de Ibrahima Diallo (blessé), mais présence de Samuel Grandsir (remplacé à la 83e) et d'Irvin Cardona (averti à la 78e).

     0-1 

    Toulouse (20e) a enchaîné un 14ème match sans victoire, dont 13 défaites, contre Strasbourg (11e) avec l'unique but de Waris (0-1, 76e).
    Sans William Vainqueur (blessé) ni Nicolas Isimat-Mirin (écarté), le TFC voit s'éloigner le maintien de journée en journée.

     2-0 

    Relégable avant la rencontre, Nîmes (19e) est devenu barragiste après sa victoire sur Dijon (17e) avec deux buts inscrits en première période par Benrahou (1-0, 4e) et Roux (2-0, 44e).

     0-2 

    A 21h00, Saint-Etienne (15e) n'y arrive plus. L'équipe de Claude Puel a encore perdu, à domicile contre Marseille (2e) qui consolide sa place de dauphin.
    La victoire phocéenne s'est dessiné dès l'entame avec un but de Payet (0-1, 7e), et est devenue définitive avec celui de Radonjic (0-2, 86e).
    Pour les "Verts", Stéphane Ruffier a joué toute la rencontre, Jean-Eudes Aholou est entré à la 46e.
    En face, Valère Germain a participé aux dernières minutes, entrant à la 77e.

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 15 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 14 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Dembélé (Lyon) & Diallo (Metz) avec 12 buts,
    - Osimhen (Lille) avec 11 buts,
    - Icardi (Paris S.G.) avec 10 buts,
    - Depay (Lyon) avec 9 buts,
    - 4 joueurs avec 8 buts,
    - 7 joueurs avec 7 buts dont Islam Slimani (AS Monaco),
    - 6 joueurs à 6 buts,
    - 10 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 15 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 23 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 33 joueurs à 2 buts dont Stevan Jovetic (AS Monaco), Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 98 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko, Kamil Glik & Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 17 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Ballo-Touré pour le PSG.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE MONACO - ANGERS (1-0)
    (04/02/2020)

    Robert Moreno
    «On avait besoin de ce résultat pour avancer et travailler plus tranquillement. Après trois défaites, on avait besoin de gagner. Oui, c'était volontaire de défendre ainsi collectivement quand on n'avait pas le ballon. Je veux une équipe capable de défendre ou d'attaquer.
    C'est bien de voir les attaquants s'impliquer ainsi dans le rôle défensif. Aujourd'hui, grâce à cette victoire on poursuit notre progression en tant qu'équipe. On a été bien meilleurs qu'eux en première période. Angers a ensuite pris beaucoup de risques une fois qu'on a marqué. Comme nous, quand on a été menés lors des deux derniers matches, on a alors pris des risques et on nous l'a reproché. Cette fois-ci, on a marqué et attendu pour contrer. Bienvenue Robert Moreno dans le football français ! Je m'adapterai à toutes les situations!
    Ma philosophie est de gagner. Quand je joue d'une manière c'est que je pense que c'est la meilleure pour gagner. Je préfère dominer. Cela ne me plaît pas de rester derrière et de fermer ainsi. Je pense qu'avec le contrôle du jeu et en privant rapidement l'adversaire de ballon, il est plus facile de gagner. Mais si c'est nécessaire, on peut défendre et contrer. La grande force d'une équipe n'est pas d'avoir un style unique mais de s'adapter à toutes les situations. On n'a pas pris de but, c'est bon pour l'équipe. Maintenant, on doit plus attaquer, marquer plus. On doit aussi gagner samedi pour changer la dynamique.»
    (lequipe.fr & AFP)

    Stéphane Moulin
    «C'est une énorme déception, compte tenu de la physionomie de la rencontre. Je considère que c'est un hold-up à domicile. On savait que le lieu et l'adversaire n'étaient pas propice à une réaction, que j'avais demandée aux joueurs. Or, j'ai vu une belle réaction de leur part. On a archi-dominé cette équipe en seconde période. C'est incroyable de voir cette équipe de Monaco dégager en touche, comme ça... Avec la valeur de cette équipe, on ne pouvait pas penser ça !
    Monaco n'avait certainement pas de réussite ces derniers temps. Ce soir, on a payé pour tout le monde. Actuellement, on paie cash la moindre erreur. On est dans une série comme ça... Mais j'ai aimé la réaction des joueurs. Maintenant, on n'a pris qu'un point depuis janvier. C'est assez incroyable.»
    (lequipe.fr & AFP)

    CHAMPIONNAT 23ÈME JOURNÉE, MONACO - ANGERS : 1-0
    (18/01/2020)

    Trois points et puis c'est tout...

    L'AS Monaco a remporté une importante victoire contre Angers, grâce à un but de Stevan Jovetic, qui dévie du crâne un long ballon de Youssouf Fofana (1-0, 18e) et lobe Petkovic.

    Mais mis à part ce but... les joueurs de Robert Moreno n'ont pas fait grand chose, et peuvent s'estimer heureux de l'avoir emporté car les angevins ont dominé la seconde période et ont eu plusieurs opportunités d'égaliser, mais ont été mal inspirés devant un Benjamin Lecomte impeccable.

    Avec cette victoire, Robert Moreno engrange enfin des points en Ligue 1, et en voudra 3 nouveaux à Amiens, samedi soir, pour la 24ème journée de L1.

    Pour plus d'info sur la vingt-troisième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    PRÉSENTATION MONACO - ANGERS (J23)
    (04/02/2020)


    Pour la 23ème journée du championnat de Ligue 1 2019-20, l'AS Monaco FC (13e) reçoit le SCO d'Angers (12e).

    Après 3 revers consécutifs (Strasbourg, Saint-Etienne et Nîmes), l'AS Monaco doit retrouver la victoire contre des angevins qui ont aussi été lourdement battus (1-4), chez eux par Reims, samedi.

    A domicile, les monégasques doivent aussi se reprendre après 3 défaites contre le PSG, Strasbourg et Saint-Etienne.
    Historiquement, battre les scoïstes, Monaco sait faire avec en championnat (L1 & L2) 19 victoires en 30 rencontres (avec 3 nuls et 8 défaites, pour 59 buts marqués et 27 encaissés).
    Ces dernières saisons, les rencontres ont été compliquées avec 3 victoires par un but d'écart, 1 nul en L2 en 2012-13, et 1 défaite la saison passée 0-1.

    Cette saison, Angers présenre un bilan moyen à l'extérieur, avec 9 points pris en 10 journées avec :
    - 2 victoires à Toulouse (0-2, J07) et Nantes (1-2, J19),
    - 3 nuls 0-0 à Montpellier (J11), Reims (J13) et Marseille (J21),
    - 5 défaites à Lyon (6-0, J02), Lille (2-1, J05), Paris S.G. (4-0, J09), Nice (3-1, J15) et Rennes (2-1, J17).

    Robert Moreno et ses joueurs doivent, enfin, gagner en L1. Il trouve néanmoins quelques satisfactions dans le contenu des derniers matches.
    «Nous avons bien défendu avec deux joueurs en moins durant le match. Nous devons continuer travailler avec cette attitude et ce moral pour réussir à gagner des matches.
    Gelson s'est excusé auprès de tout le monde. Tout le monde sait qu'il n'est pas comme ça. Nous allons attendre la sanction.
    Nous devons améliorer notre comportement, notre jeu avec le ballon, la tactique et sur tout ce que nous pouvons contrôler. Je suis sur qu'avec cette mentalité, nous aurons beaucoup de résultats.
    Tous les joueurs veulent gagner, tous ensemble, nous avons parlé après le match. Nous sommes tous sur le même bateau. Nous devons être calmes, avoir la confiance, bien travailler. Je suis tranquille avec ça car pour moi, l'équipe a beaucoup de qualités.
    Si mon image est mauvaise ou bonne, ça m'est égal.
    Youssouf Fofana ? Il a été utile pour attaquer et défendre. Il a de la qualité, c'est pour ça que nous l'avons acheté. Il apporte de l'impact et de la qualité technique avec le ballon.»
    (Site officiel ASM)

    Contre Angers, Robert Moreno sera privé de Bakayoko et Martins expulsés à Nîmes, de Pellegri et Sy encore à l'infirmerie mais voit le retour de Slimani et Jorge dans son groupe de 18 joueurs.

    Après le 1-4 à domicile contre Reims qui suivait une défaite 4-5 après prolongation en Coupe de France, le coach des angevins Stéphane Moulin attend déjà de son équipe de «faire deux mi-temps du même niveau.
    On ne peut pas se préparer comme il faut. On a tout mis en oeuvre pour que les joueurs passent à autre chose et récupèrent au plus vite. On verra demain comment les choses se passent.
    C’est dur car on subit des chocs émotionnels. Déjà mardi ça a été dur et les joueurs ne sont pas des machines. Et quand c’est la tête qui décide, les corps réagissent moins vite.
    Je ne peux pas en vouloir à un groupe qui donne le meilleur de lui-même tout le temps. Forcément au bout d’un moment ça tire.
    On ne va pas se déplacer avec la tête sous l'eau. On se déplace avec l'intention de réaliser un bon match.
    On a travaillé sur la vidéo mais on ne peut pas travailler sur le plan physique. La priorité c’est la récupération pour les joueurs. En tant que coach je n’aime pas ça, car on peut dire les choses, les montrer, mais pas les mettre en place.
    On n'aime pas ça, subir ce qui nous est arrivé... Je ne peux pas tirer à boulet rouge sur un groupe qui donne le meilleur de lui-même tout le temps.
    Monaco est une équipe qui est la seule à pouvoir faire ce qu’elle a fait contre Paris. Quand on voit les noms dans cette équipe, ils n’ont clairement rien à faire à la place qu’ils occupent actuellement au classement, on le sait.
    » (Site officiel SCOA).

    A Monaco, Stéphane Moulin a choisi d'emmener le groupe convoqué face à Reims, plus la dernière recrue, Souleyman Doumbia, pour un total de 19 retenus, dont Thomas Mangani et 3 anciens nîmois (Alioui, Bobichon et Thioub) qui voudront faire aussi bien que le NO samedi.
    Aït Nouri, El Melali, Kanga et Mancini sont blessés, Pellenard est également absent.

    Retrouvez tous les faces à faces entre Monaco et Angers.

    Voici les groupes retenus

    Pour Monaco : Lecomte, Subasic, Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Glik, Henrichs, Maripán, Jorge, Fabregas, Fofana, Golovin, Silva, Tchouaméni, Baldé, Ben Yedder, Jovetic, Slimani.

    Pour Angers : Butelle, Petkovic, Bamba, Doumbia, Manceau, Pavlovic, Thomas, Traoré, Bobichon, Capelle, Fulgini, Mangani, Pereira Lage, Santamaria, Ould Khaled, Alioui, Bahoken, Ninga, Thioub.

    Pour plus d'info sur la présentation des équipes, cliquez ici...

    PRÉSENTATION DES RECRUES HIVERNALES
    (03/02/2020)




    Présentation aux journalistes

    Oleg Petrov a présenté ce midi les trois recrues du mercato d’hiver, Youssouf Fofana, Aurélien Tchouaméni et Harisson Marcelin. Le Vice-Président de l’AS Monaco a également répondu aux questions des journalistes présents au centre d’entrainement de la Turbie.

    Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco :
    «Youssouf Fofana, Aurélien Tchouaméni et Harisson Marcelin sont des joueurs jeunes et talentueux. Nous les suivons depuis de nombreuses années et les avons recrutés en pensant au futur. Je suis persuadé qu’ils seront d’une grande aide pour l’équipe.
    Je vois les entraînements : le staff met en place un travail très professionnel et fait le maximum, la communication avec les joueurs est bonne. Les débuts ne sont pas faciles mais il faut laisser un peu de temps pour que les choses se mettent en place. Nous n’avons pas non plus toujours eu la réussite avec nous, comme lors du dernier match contre Nîmes avec deux cartons rouges, malgré un bon début de match. Les matchs contre Paris étaient bons, contre Reims aussi. Cette période n’est pas facile mais je veux croire que la spirale va bientôt s’inverser.
    Ce comportement (de Gelson) n’est pas acceptable ni pardonnable. Il va avoir une sanction de la part du club, je l’en ai déjà informé. Il s’est excusé en personne auprès de l’arbitre, puis sur les réseaux sociaux. Gelson sait qu’il a fait quelque chose qui n’est pas bien. Je sais aussi qu’il a eu une semaine difficile, mais en aucun cas, cela peut excuser son geste. Je vais m’assurer que cela ne puisse pas se reproduire.
    J’ai donné mon opinion sur le VAR (après le match, samedi) car les chiffres montrent que les décisions prises sont la plupart du temps défavorables au club. J'ai simplement demandé à ce que l'équipe soit arbitrée de façon équitable.
    » (Site officiel ASM)

    Puis ce sont les trois recrues qui ont répondu brièvement aux journalistes.

    Youssouf Fofana :
    «L’équipe m’a bien accueilli et je me suis senti à l'aise. On dit souvent que le football a une seule langue, nous nous sommes directement compris. Au cours des discussions que j'ai pu avoir avec le Vice-Président et le coach, nous avons échangé sur les objectifs de l’AS Monaco, qui allaient dans le sens des miens. J’ai donc décidé de rejoindre l’AS Monaco dès cet hiver.» (Site officiel ASM).

    Aurélien Tchouaméni :
    «Un pari ? Oui et non. J’ai toujours été a Bordeaux depuis mes 11 ans. Quand j’ai entendu les premières spéculations, j’ai tout de suite ressenti l'envie de rejoindre le club et de continuer à progresser ici. C’est une nouvelle étape de signer à l’AS Monaco. La situation n'est pas simple, mais c'est à nous de travailler et faire les bonnes performances pour remonter rapidement au classement.
    Mon style de jeu ? J’essaie d’être un lien entre l’attaque et la défense grâce à mon profil "box to box" et à ma qualité technique.
    » (Site officiel ASM).

    Harisson Marcelin :
    «J’ai eu différents contacts cet hiver, mais évoluer dans le championnat français me semblait être le meilleur choix. La direction a eu un discours convaincant et attirant. J’ai fait beaucoup d’années à l’AJ Auxerre mais j’ai senti qu’il était temps de prouver ce dont j’étais capable en venant ici, à l’AS Monaco. Le coach me fait confiance, c’est à moi de travailler pour me faire une place dans le groupe. J'aime la concurrence. Il faut se battre et se donner les moyens de réussir, je vais le faire. L’expérience que je peux avoir ici m’apportera beaucoup.» (Site officiel ASM).

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    LIGUE 1, 22ÈME JOURNÉE : LES DERNIERS RÉSULTATS
    (02/02/2020)
    La fin des résultats de la 22ème journée de Ligue 1

    Les trois derniers matches de la journée se déroulaient ce dimanche.

     2-1 

    A 15h, remake entre Nice (12e) et Lyon (5e), après le match de Coupe de France jeudi qui a vu la qualification des lyonnais.
    Cette fois, ce sont les "Aiglons" qui se sont imposés, avec un doublé de Dolberg (1-0, 33e et 2-1, 63e) contre un but de la recrue Toko Ekambi (1-1, 45e).
    Khéphren Thuram a été titularisé et a été remplacé à la 70e, dans une rencontre qui a terminé à 10 contre 10 avec les rouges de Marçal (22e) et Ounas (45e).

     3-1 

    A 17h, Metz (16e) s'est rapproché du "ventre-mou" en battant Saint-Etienne (15e) grâce à des buts de Nguette (1-0, 44e), Diallo (2-0, 63e) et encore Nguette (3-0, 70e) pour l'équipe messine avec Kévin N'Doram, titulaire, mais sans Adama Traoré, blessé.
    Les "Verts" de Stéphane Ruffier (titulaire) et de Jean-Eudes Aholou, laissé sur le banc par Claude Puel, ont sauvé l'honneur par Hamouma (3-1, 89e).

     0-0 

    A 21h, Bordeaux (10e) et Marseille (2e) se sont quittés sur un nul vierge.
    Youssef Aït Bennasser (FCGB) est entré à la 83e, Valère Germain (OM) était entré peu avant, à la 80e.

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 15 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 14 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Dembélé (Lyon) & Diallo (Metz) avec 12 buts,
    - Osimhen (Lille) avec 11 buts,
    - Depay (Lyon) et Icardi (Paris S.G.) avec 9 buts,
    - 4 joueurs avec 8 buts,
    - 6 joueurs avec 7 buts dont Islam Slimani (AS Monaco),
    - 7 joueurs à 6 buts,
    - 9 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 11 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 27 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 32 joueurs à 2 buts dont Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 96 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko, Kamil Glik, Stevan Jovetic & Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 16 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Ballo-Touré pour le PSG.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    LES RÉACTIONS DE NÎMES - MONACO (0-1)
    (01/02/2020)

    Robert Moreno
    «Je suis fier de mes joueurs malgré les deux expulsions et le revers de ce soir. On fait un bon match défensif. Après, c'est difficile de parler du match quand on joue une heure avec deux joueurs en moins, mais on a eu la possibilité d'égaliser dans le dernier quart d'heure à 2-2 avec Wissam Ben Yedder. Je ne sais pas pourquoi Gelson Martins a craqué. Je n'ai pas encore parlé avec lui.» (lequipe.fr & AFP)

    Bernard Blaquart
    «Monaco est un adversaire solide techniquement, avec beaucoup de talent. On a eu des moments difficiles, mais on a su égaliser... Après, les deux expulsions monégasques sont logiques, elles nous ont facilité la tâche. À partir de là, le match n'est plus le même, mais malgré un public impatient, il nous a fallu être patients... Ce succès va donner du peps à tout le monde et surtout de l'espoir si on garde notre état d'esprit actuel.» (lequipe.fr & AFP)

    Oleg Petrov
    «C'était un match très difficile mais je suis très contrarié par l'utilisation de la vidéo. Je remarque que les décisions du VAR sont toujours contre Monaco.
    Il y a un doute sur l'action du premier but nîmois avec un tacle sur Henrichs et sur le carton rouge de Bakayoko. Ces deux décisions sont sujettes à question mais je remarque encore une fois que les décisions sont contre Monaco, c'est le cas depuis le début de saison. Je ne sais pas pourquoi on est constamment pénalisés. Je veux que l'on soit traités de manière juste et équitable. Je ne conteste pas le VAR, il fait partie du jeu, je respecte les règles mais il faut de l'équité. Je vais devoir en parler à la Ligue, je vais y réfléchir. Je n'ai pas parlé aux arbitres. J'ai trouvé l'état d'esprit de l'équipe remarquable après la pause.»
    (lequipe.fr & AFP)

    LIGUE 1, 22ÈME JOURNÉE : LES RÉSULTATS
    (01/02/2020)
    Les résultats de la 22ème journée de Ligue 1

    Retrouvez les premiers résultats de cette journée de Ligue 1 et les performances des anciens monégasques qui composent les effectifs des autres clubs.

     3-2 

    Vendredi à 20h45, à Rennes (3e), Nantes (6e) a longtemps cru à la victoire en menant 1-2 dans le temps additionnel, avec le csc de Da Silva (0-1, 47e), l'égalisation de Raphinha qui profite d'un pénalty de Niang repoussé par Lafont (1-1, 71e) et un but de Simon (1-2, 80e).
    Mais dans les ultimes instants, en 45 secondes, Bourigeaud (2-2, 90e+5) et Raphinha (3-2, 90e+6) donnent la victoire aux rennais.
    Dennis Appiah a été remplacé à la 86e, et averti à la 18e.

     5-0 

    Samedi à 17h30, promenade de santé pour le Paris S.G. (1er) face à Montpellier (4e) avec des buts de Sarabia (1-0, 8e), Di Maria (2-0, 41e), un csc de Congré (3-0, 44e) en première période, puis de Mbappé (4-0, 57e) et Kurzawa (5-0, 65e), aidé par les expulsions du gardien Bertaud (17e) et de Chotard (88e).
    Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé ont débuté, l'attaquant a été remplacé à la 61e et a retrouvé Abdou Diallo sur le banc.
    Le vétéran Souleymane Camara est resté sur celui du MHSC.

     1-2 

    Samedi à 20h, Strasbourg (8e) a été battu par Lille (7e), malgré l'ouverture du score de Thomasson (1-0, 12e).
    Gabriel a égalisé (1-1, 65), Osimhen a donné la victoire aux "Dogues" sur pénalty (1-2, 80e).

     1-4 

    Angers (9e), le prochain adversaire de l'ASM, a été corrigé à domicile par Reims (11e) malgré une ouverture du score de Alioui (1-0, 7e).
    Touré sur pénalty (1-1, 38e), Abdelhamid (1-2, 62e), un csc de Santamaria (1-3, 74e) et Dia (1-4, 75e) ont donné la large victoire aux champenois de Tristan Dingomé, entré à la 82e, face aux scoïstes de Thomas Mangani, remplacé à la 77e.

     3-1 

    Relégable, Nîmes (19e) a battu l'AS Monaco (13e), bien aidé par l'ASM elle-même qui s'est sabordée après avoir ouvert le score par Wissam Ben Yedder (0-1, 13e).
    Les monégasques ont d'abord été égalisé par Miguel (1-1, 27e) malgré une faute nîmoise sur le but, puis ont craqué avec deux expulsions en 45 secondes de Tiémoué Bakayoko avec l'aide de la VAR après un avertissement devenu rouge, puis de Gelson Martins qui a disjoncté en poussant, par deux fois, l'arbitre (32e).
    A 9 contre 11, Monaco craque sur une frappe parfaite et lointaine de Philippoteaux (2-1, 62e) et un corner dévié qui arrive au second poteau sur Martinez, seul (3-1, 79e).

     3-0 

    En bas de tableau, bonne opération de Dijon (17e) qui a facilement battu Brest (14e) avec un doublé de Baldé (1-0, 3e et 2-0, 20e) et un but de Mavididi (3-0, 77e).
    Côté breton, pas de Ibrahima Diallo. Samuel Grandsir est entré à la 53e, Irvin Cardona a joué toute la partie.

     0-0 

    Pas de but entre Amiens (18e) et Toulouse (20e), pour un nul qui n'arrange personne, mais permet au TFC de mettre fin à 12 défaites consécutives.
    William Vainqueur a été remplacé à la 68e, son coéquipier Nicolas Isimat-Mirin n'a pas été appelé chez les "Violets".

    Demain dimanche, les trois derniers matches de la journée :
    - A 15h, Nice (12e) reçoit Lyon (5e).
    - A 17h, Metz (16e) affronte Ssaint-Etienne (15e).
    - A 21h, Bordeaux (10e) accueille Marseille (2e).

    Au classement des buteurs, Wissam Ben Yedder (AS Monaco) est seul a tête avec 15 buts.
    Il devance :
    - Mbappé (Paris S.G.) avec 14 buts,
    - Neymar (Paris S.G.) avec 13 buts,
    - Dembélé (Lyon) avec 12 buts,
    - Diallo (Metz) & Osimhen (Lille) avec 11 buts,
    - Depay (Lyon) et Icardi (Paris S.G.) avec 9 buts,
    - 3 joueurs avec 8 buts,
    - 6 joueurs avec 7 buts dont Islam Slimani (AS Monaco),
    - 7 joueurs à 6 buts,
    - 10 joueurs à 5 buts dont Cardona (Brest),
    - 10 joueurs à 4 buts dont Keita Baldé & Gelson Martins (AS Monaco),
    - 27 joueurs à 3 buts dont Aleksandr Golovin (AS Monaco).
    - 32 joueurs à 2 buts dont Germain (Marseille), Grandsir (Brest) et Mangani (Angers).
    - 97 joueurs à 1 but dont Tiémoué Bakayoko, Kamil Glik, Stevan Jovetic & Guillermo Maripán (AS Monaco), Aholou (St-Etienne), Isimat-Mirin (Toulouse), Kurzawa (PSG) et Traoré (Metz).
    - 16 joueurs ont marqué contre-leurs-camps, dont Ballo-Touré pour le PSG.

    Retrouvez les classements du Championnat de Ligue 1

    CHAMPIONNAT 22ÈME JOURNÉE, NÎMES - MONACO : 3-1
    (01/02/2020)

    Monaco se saborde à Nîmes

    L'AS Monaco s'est sabordée à Nîmes, après avoir eu le match en main avec un but d'avance, oeuvre de Wissam Ben Yedder, parfaitement lancé par Youssouf Fofana (0-1, 13e).
    Malheureusement, l'arbitrage a encore été défavorable avec l'ASM, avec le but égalisateur accordé à Miguel (1-1, 27e) malgré un tacle de Roux sur Henrichs, puis un avertissement pour Tiémoué Bakayoko (30e) transformé en rouge par la VAR (33e) pour un geste mal maîtrisé sur la cheville de son adversaire, qui a fait pêté les plombs à Gelson Martins qui a poussé, par deux fois, Mr Lesage.
    En 11 secondes, l'ASM passe de 11 à 9 joueurs et ne tiendra pas la distance, craquant sur une magnifique frappe enroulée de Philippoteaux (2-1, 62e) puis sur un corner bêtement concédé, dévié au premier poteau pour MArtinez seul au second (3-1, 79e).

    Pour la rencontre, @Robert Martinez@ modifie encore son onze de départ. Si Lecomte reste dans les buts, en défense on retrouve Ballo-Touré et Henrichs dans les couloirs, Badiashile et Maripán dans l'axe. Au milieu, Bakayoko sera devant la défense et aura devant lui Silva et Youssouf Fofana pour sa première. Devant, Baldé, Martins et Ben Yedder sont en attaque.
    Pour les nîmois, Bernard Blaquart fait avec les joueurs à sa disposition, et aligne : Bernardoni, Miguel, Martinez, Landre, Paquiez, Valls, Deaux, Philippoteaux, Benrahou, Ferhat et Roux.

    Les "Crocos" partent les premiers à l'attaque, avec un coup-franc de Benrahou repoussé et remis dans la surface pour Deaux qui met en retrait pour Roux. Lecomte se couche (3e).
    - Centre de Martins de la droite pour Maripán monté dans la surface, trop court. Landre met en corner (7e).
    - Passe parfaite de Fofana pour Wissam Ben Yedder couvert dans l'axe. A gauche dans la surface, malgré un angle fermé, il parvient à piquer le ballon par-dessus Bernardoni et à ouvrir le score (0-1, 13e).

    Monaco maîtrisait mieux le ballon et est récompensé en marquant rapidement.
    Le match est bien parti, et Monaco continue de pousser, avec Martins lancé dans la profondeur qui croise trop son tir (21e).
    Si Monaco a raté le 0-2, Nîmes ne rate pas l'égalisation, après un contre favorable Ferhat déborde côté droit et centre au premier poteau où Roux tacle Henrichs et le ballon. Ferhat récupère et met au second poteau sur Miguel, seul qui égalise (1-1, 27e).
    Le but est accordé par la V.A.R.

    Sur l'engagement, Bakayoko met une semelle sur Philippoteaux, plus vif que lui. Il est averti par l'arbitre (30e), qui est appelé par la V.A.R. On sait ce que ça veut dire, et le jaune devient rouge (32e). Gelson Martins pête les plombs, pousse l'arbitre qui l'expulse à son tour, 11 secondes après avoir sorti le premier, et se fait de nouveau pousser par Martins, qui est raccompagné de force aux vestiaires par Maripán. Le portugais pourrait avoir sa saison terminée si une application stricte du règlement se fait : il risque jusqu'à 8 mois de suspension...

    A 9 contre 11, Monaco attend et subit. C'est une attaque-défense.
    - Tir de Philippoteaux au-dessus (36e).
    - Tête de Martinez sur un corner. Au-dessus (39e).
    - Centre de Miguel de la gauche, tête de Ferhat. Benjamin Lecomte sauve son équipe après 40 secondes en seconde période (46e).
    - Ferhat pour Roux qui frappe dans le petit-filet (55e).

    Les gardois sont brouillons, n'arrivent pas à bousculer le bloc monégasque, qui va laisser un peu trop de temps à Philippoteaux. Des 25m, il adresse une superbe frappe enroulée et puissante dans la lucarne gauche de Lecomte (2-1, 62e).

    A 2-1 pour Nîmes, le match peut sembler terminé, mais Wissam Ben Yedder fait un gros travail devant et lance à lui tout seul les attaques.
    Il sera aidé par Golovin qui remplace Baldé, devenu milieu gauche (64e).
    Mais Philippoteaux a retrouvé de la confiance et retente une frappe lointaine. Elle est légèrement de l'extérieur et file encore dans la lucarne, mais Benjamin Lecomte s'envole et repousse (67e).
    Coup-franc de Benrahou, qui frôle le montant gauche de Lecomte resté immobile (68e).

    Tir de 30m de Benrahou, avec rebond. Lecomte repousse encore (72e).

    Nouveau changement pour l'ASM, avec la sortie de Fofana pour Tchouaméni (72e).
    Et quelques secondes après, Wissam Ben Yedder à la balle de 2-2, idéalement servi dans la profondeur par son capitaine Silva. Côté gauche, il ouvre son pied droit, mais Bernardoni repousse (73e).
    Sur le contre, Badiashile adresse une passe en retrait trop puissante à Lecomte, qui doit tacler le ballon pour éviter un nouveau but (73e).
    Nîmes ne sait plus s'il faut continuer à attaquer pour tenter le 3-1, ou attendre et faire tourner.
    Attaque monégasque avec un centre pour Aurélien Tchouaméni qui reprend de la tête, mais ça manque de puissance et Bernardoni peut relancer (78e).
    Corner pour Nîmes, frappé au premier poteau où Maripán, à la lutte avec Roux, dévie pour le second où Martinez profite du surnombre pour mettre fin qu maigre suspense (3-1, 79e).

    Le match se termine avec d'autres avertissements, dont un pour Silva qui lui fera manquer la réception de Montpellier.

    Prochaine journée dès mardi, à 19h contre Angers qui a été corrigé à domicile par Reims, 1-4.
    Ce sera sans Martins ni Bakayoko, et il faudra gagner pour mettre fin à la série en cours de 3 défaites consécutives en L1.

    Pour plus d'info sur la vingt-deuxième journée, rendez-vous dans la rubrique Championnat...

    Pour les stats de l'ASM, rendez-vous dans la rubrique Stats Championnat...

    FERMETURE DU MERCATO HIVERNAL
    (01/02/2020)
    Il est fermé depuis 0h.

    Le mercato hivernal, ouvert depuis le mardi 1er janvier à 0h, a clos ses portes à minuit.

    Durant ce mois de transferts, l'AS Monaco a été active pour renforcer le milieu de terrain de Robert Moreno, mais toujours en faisant confiance à de jeunes joueurs.

    Outre le retour de Jorge Marco de Oliveira Moraes de prêt du Brésil, l'ASM a préparé l'avenir avec les recrutements de Strahinja Pavlovic et Radoslaw Majecki, aussitôt prêtés à leurs clubs pour y terminer la saison, et aussi les arrivées de Aurélien Tchouaméni, Youssouf Fofana et Harisson Marcelin.

    Dans le sens des départs, Jean-Kévin Augustin est a mis un terme à son prêt pour trouver plus de temps de jeu en Angleterre.
    Henry Onyekuru a lui choisi de retourner en Turquie, à Galatasaray, où il était prêté la saison passée par Everton.
    Gil Dias va découvrir un 7ème championnat (1ère et 2ème division au Portugal, 1ère division en Italie, 2ème division en Angleterre, 1ère division en Grèce, 1ère division en France et 1ère division en Espagne).
    Enfin Ronaldo Aparacido Rodrigues «Naldo» (fin de contrat) et Gabriel Boschilia (Inter Porto Alegre) ont définitivement quitté l'ASM.

    En outre, des joueurs prêtés au Cercle cet été, et à l'avenir bouché en Belgique, ont trouvé d'autres points de chute : Béziers en National pour Bongiovanni et Serrano, l'Espagne et Huesca pour Mboula.

    Il aurait pu y avoir d'autres mouvements dans ce mercato, mais la situation était complexe entre :
    - les joueurs qui voulaient partir mais qui n’ont pas de demande,
    - ceux dont le club voulait se séparer mais dont personne ne veux,
    - les joueurs que le club souhaitait engager mais qui n'ont pas voulu venir, ...

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats

    Pour accéder aux news des mois précédents, cliquez ici...